Page 1

Nereyda Piedra Garcia Architecte Paysagiste

Portfolio 2019


PROJETS PROFESSIONNELS

PROJETS SCOLAIRES

dessinatrice conceptrice en aménagements

baccalauréat en architecture de paysage

structurmarine

université de montréal

2019 Fore Points Marina...p.1

2017 Perspective Kaleïdoscopique...p.19

Conception d’une marina

La porte d’entrée du quartier Saint-Michel

Portland, Maine, États-Unis

Quartier, Saint Michel

2018 Emery cove yatch harbor...p.7

Concours d’idéation...p.29

Révalorisation des entrées de la marina d’Emery Cove Californie, États-Unis

Conception d’une place publique avec aménagement comestible Avenue Louis-Colin

Old Doha Port Redeveloppement Project...p.11

2016 Saint-Étienne de Bolton, une ruralité à rédefinir?...p.33

Participation à une série d’appels d’offres ayant pour but le réamenagement de l’ancien port

Une nouvelle vision pour Saint-Étienne de Bolton

industriel et commercial de Doha

MRC Memphrémagog

Doha, Qatar

Projets Publicitaires...p.17

Métamorphose Paysagère...p.39 Agrandissement de l’Écomuseum Zoo Écomuseum


Fore Points Marina Consideré comme l’un des projets les plus complexes, dû aux services requis sur la marina et qu’aux conditions du site, Fore Points Marina défit la créativité et technicité de l’équipe de Structurmarine afin de faire de ce projet une marina d’exception. Ma contribution à ce projet repose dans la conception et l’optimisation de la marina ainsi que la réalisation des plans de base et des plans techniques soumis pour l’appel d’offres. De même que la conception des bancs et bacs de plantation sous la soupervision du coordinateur d’ingénerie. Projet réalisé au sein de l’entreprise STRUCTURMARINE Site: Portland, Maine, États-Unis Date: Printemps 2019 Logiciels utilisés:


PLAN D’AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL

ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ')

457' 312'

26'

CORNER BRACE 10' X 10'

35'

35'

35'

35'

35' 35' 35'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

DOCK PLATFORM

35' 25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

80'

DOCK PLATFORM

35'

25'

ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ')

ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ') ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ')

35' 35' 35' 35' 35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

60'

LANDING RAMP PLATFORM 11.5m x 6.0m

60' DOCK TRANSITION 26' X 14' 60'

35'

60'

35' 45'

45'

60'

35'

45'

45'

60'

35'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

35'

35'

60'

60'

35' 35' 35'

60'

60' 35'

35'

35'

35'

35'

45'

45'

ADA ACCESS

60'

35'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

111'

35'

35'

111'

35'

35'

60'

LEGEND

DOCK TRANSITION 26' X 14' 60'

60'

45'

45'

60'

35'

45'

45'

60'

35'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

45'

35'

35'

LANDING RAMP PLATFORM 11.5m x 6.0m

60'

60'

60'

-

KEY PLAN PLAN VIEW

N.T.

35' 35' 35'

60'

60' 35'

45'

45'

LEGEND

KEY PLAN

PLAN VIEW

N.T.S ALUMINIUM ACCESS GANGWAY SERIE 105 ADA - W/ SERVICE UNDE DECKING, NON-SKID ALUMINUM PL TRANSITION PLATE AT BOTH END O GANGWAY

ALUMINIUM MAIN DOCK STR 100 VARIES DIMENSIONS W/ SERVICE T

ALUMINIUM ACCESS GANGWAY ASSY WITH IPE DECKING & PVC FE SERIE 105 ADA - W/ SERVICE UNDERNEATH POLYETHYLENE DECKING, NON-SKID ALUMINUM PLANK AND FLOATS; MOORING CLEATS AND RUBBER FL TRANSITION PLATE AT BOTH END OF THE GANGWAY

110' 60'

ALUMINIUM MAIN DOCK STR 80 ALUMINIUM MAIN DOCK STR 100 VARIESTROUGH DIMENSIONS W/ SERVICE T VARIES DIMENSIONS W/ SERVICE WITH IPE DECKING & PVC FE ASSY WITH IPE DECKING &ASSY PVC FENDERS; POLYETHYLENE FLOATS; POLYETHYLENE FLOATS; MOORING CLEATS AND RUBBER FLEX MOORING JOINT CLEATS AND RUBBER FL

ALUMINIUM MAIN DOCK STR 80 ALUMINIUM FINGER DOCK SERIE 3 VARIES DIMENSIONS W/ SERVICE TROUGH ASSY WITH IPE DECKING &DIMENSIONS PVC FENDERS;ASSY WITH IPE DECK POLYETHYLENE FLOATS; LATERAL FENDERS; AND POLYETH CORNER POLYETHYLEN MOORING CLEATS AND RUBBER FLEXFENDERS; JOINT

MOORING CLEATS

ALUMINIUM FINGER DOCK SERIE 3 VARIES DIMENSIONS ASSY WITH IPE DECKING & PVC LATERAL FENDERS; AND POLYETHYLENE ALUMINIUM RECTANGULAR FINGER CORNER FENDERS; POLYETHYLENE FLOATS; T-END VARIES DIMENSIONS ASSY MOORING CLEATS

59'

DECKING & PVC LATERAL FENDER POLYETHYLENE CORNER FENDER POLYETHYLENE FLOATS; ALUMINIUM RECTANGULAR FINGER DOCK & T-END VARIES DIMENSIONSMOORING ASSY WITHCLEATS IPE

59'

DECKING & PVC LATERAL FENDERS; AND POLYETHYLENE CORNER FENDERS; ALUMINIUM CORNER BRACE 4' X4' POLYETHYLENE FLOATS; ASSY WITH IPE DECKING MOORING CLEATS

ALUMINIUM CORNER BRACE 4' X4' LH AND RH ASSY WITH IPE DECKING STRUCTURMARINE EXISTING FLOA

FD

35'

25'

D

J

35'

25'

FD93'

25'

60'

60'

J

45'

35'

35'

-

93'

35'

25'

60'

60'

44'

35'

45' 44'

35'

45'

35'

35'

45'

45'

60'

35'

60'

45'

25'

35'

DOCK TRANSITION 30' X 14'

60'

45'

45'

35' 35'

45'

35'

60' 45'

25'

45'

25'

45'

25'

35' 35'

35'

45'

45'

35'

45'

45'

45'

35'

35'

60'

66'

35'

35'

45'

45'

35'

110'

45'

35'

60'

35'

45'

45'

35'

DOCK TRANSITION 30' X 14'

45'

35'

45'

45'

35'

60'

35'

35'

60'

35'

45'

35'

35'

45'

25'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

34'

35'

35'

60'

25'

35'

45'

25'

35'

L

35'

60'

25'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35' 35'

35' 35'

35' 35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35' 35'

35'

35'

34'

34'

35'

35'

35'

35'

35'

45'

D

LANDING RAMP PLATFORM 11.5m x 6.0m

DOCK TRANSITION 26' X 14'

45'

25'

35'

358'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

60'

66'

45' 45'

35'

276'

58' 35'

35'

35'

35'

35'

35'

34'

276'

270'

358'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

58' 25'

25'

25'

35'

35'

45'

45'

35'

54' 35'

45'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

54'

45'

35' 35'

45'

45'

35'

35'

35'

60'

45'

45'

35'

35'

45'

35'

35'

35'

35'

35'

35'

25'

35'

45'

25'

35'

35'

45'

35'

25'

35'

45'

35'

35'

276'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

35'

35'

35'

35'

60'

45'

45'

270'

61' 25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

273'

35' 35'

25'

76'

35'

35'

35'

35'

DOCK TRANSITION 26' X 14'

45'

45'

45'

35'

35'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

25'

CORNER BRACE 10' X 10'

35' 35'

35'

35' 35'

35'

25'

35'

45'

DOCK PLATFORM

CORNER BRACE 10' X 10'

25'

61' 273'

45'

45'

ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ')

26'

45'

45'

35' 35'

35'

276'

60'

76'

DD

M

35'

35'

35'

DOCK PLATFORM

80'

35'

CORNER BRACE 10' X 10'

45'

312'

35'

ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ')

25'

D

45'

35'

35' DOCK TRANSITION 30' X 14'

GANGWAY LANDING RAMP (80' X8 ') PLATFORM 11.5m x 6.0m

457' ADA ACCESS GANGWAY (80' X8 ')

35'

DOCKS

STRUCTURMARINE EXISTING FLOATING DOCKS

FLOATING STRUCTURES BY OTHER

DOCK TRANSITION 30' X 14'

35'

35'

FLOATING STRUCTURES BY OTHERS 35'

A A

K

K

B

- - GENERAL GENERAL LAYOUT LAYOUT PLANVIEW VIEW - - PLAN

B

N.T.S N.T.S

p.3


PLAN DES SERVICES ET PASSAGES DES SERVICES

p.4


PLAN DES SERVICES ET PASSAGES DES SERVICES - COUPES

p.5


DESING DES BANCS ET BACS DE PLANTATION

p.6


Emery Cove Yatch Harbor Situé à Emeryville, en Californie, Emery Cove Yatch Harbor est un dockomonium comptant avec plus de 400 places bateau et l’un de plus grands projets en cours chez Structurmarine. L’un des mandats qui nous a été donné est le réamenagement des entrées à la marina, le concept choisi (LINEARITY) cherche à mettre en valeur les matériaux utilisés sur cette dernière ainsi qu’à accentuer la linéarité du milieu dans lequel elle se trouve, tout en agrementant la’expérience du visiteur. Projet réalisé au sein de l’entreprise STRUCTURMARINE Site: Emeryville, Californie, États-Unis Date: Printemps 2018 - Printemps 2019 Logiciels utilisés:


NIGTH LIGHTING

LINEARITY PVC TEXTILE

IPE WOOD

LEXAN WALL WITH SELF-ADHESIVE IMAGE

IPE WOOD DECKING ALUMINIUM STRTRUCTURE

p.9


DISTINCTIVE FEATURES : - EFFECTIVE LIGHTING PROVIDING SAFE ENVIRONNEMENT EFFECT - ATTRACTIVE AND FUNCTIONAL DESING - DURABLE AND ECO-FRIENDLY MATERIALS - MAINTENANCE FREE - QUICK AND EASY INSTALLATION (ALL PREFAB COMPONENTS) - IN HARMONY WITH EMERY COVE p.10


Old Doha Port Redevelopment Project Série d’appel d’offres visant le réamenagement et la révitalisation de l’ancien port commercial de Doha dans le but de répondre à la croissance du tourisme de croisière tout en respectant l’environnement dans lequel les projets s’instaurent. Parmi les projets touchant les structures flottantes, se trouvent «Floating Gardens», «Fishery Docks» et «Old Doha Port Sports Marina». Projet réalisé au sein de l’entreprise STRUCTURMARINE Site: Emeryville, Californie, États-Unis Date: Printemps 2018 - Printemps 2019 Logiciels utilisés:


p.13


Floating Gardens & Fishery Docks Ces deux projets situes l’un à côté de l’autre se complémentent afin d’offrir un paysage harmonieux et époustouflant. D’un côté «Floating Gardens» met en scéne trois ensembles composés des cabanes et des jardins flottans avec des sentiers étroits et d’autre part «Fishery Docks» déploie une longue promenade flottante avec des zones d’observation et de repos. Afin de repondre à la demande du client nous avons créé des concepts permettant la mise en place de ces structures flottantes tout en gardant l’essence originale des projets. Dans ce projet j’ai surtout travaillé mon esprit créatif et technique lors du développement du concept avec toute l’équipe, en plus j’étais en charge de la modélisation de l’aménagement ainsi que la production des rendus et planches de présentation pour la soumission du concept.

p.14


Old Doha Port Sports Marina Située sur le même terrain que l’une des anciennes marinas commerciales du vieux port de Doha, cette marina de plaisance donne un nouvel élan au site et devient l’extension du «Container Park». Étant donné qu’elle est la porte d’entrée des touristes de croissière, notre but principal était de donner un accueuil remarquable aux arrivants. J’ai principalement contribué au design et aménagement de la marina ainsi que la réalisation des plans d’aménagement, modèles 3D et rendus 2D

p.15


p.16


Projet Publicitaire Chargée de la campagne publicitaire ayant comme but de promouvoir nos services et produits, celle-ci consiste en six publications dans l’infolettre mensuelle de l’Escale Nautique et le nautiguide 2019, en parténariat avec l’Assotiation Maritime du Québec (Publications en français) Annonce publicitaire dans le magazine Marina World sous le theme «megayachts» (publication en anglais)

Projet réalisé au sein de l’entreprise STRUCTURMARINE Date: Année 2019 Logiciels utilisés:

p.3


p.18


Perspective Kaleïdoscopique La porte d’entrée du quartier Saint-Michel Projet de fin d’études du Baccalauréat Site: Saint-Michel Date: Hiver 2017 Coéquipiers : GENEY Côme, LAPOINTE Alexe Logiciels utilisés:


Le site à l’étude, situé aux abords du quartier Saint-Michel, est de par son contexte actuel, un site oublié et peu praticable aux piétons et de manière général à l’être humain. À différentes époques de sa vie, il fût un lieu attractif et rayonnant. Au XIXè les peintres impressionnistes, attirés par ses grands espaces riches en ressources naturelles et propices à l’agriculture, ont su capter les derniers instants de ces ambiances pittoresques.

1934

1969

Chemin côte Saint-Michel

Par la suite, l’activité minière se développe petit à petit, jusqu’à gagner la réputation d’avoir la plus grosse cimenterie en Amérique du nord. C’est d’ailleurs par l’extraction des fameuses “pierres grises de Montréal” et la production du ciment que la ville de Montréal s’est développée et à pu ériger certains bâtiments majeurs. Il est dit que les cheminées de la carrière Miron se voyaient de tout Montréal.

Cheminées de la carrière Miron

Architecture moderne: «effet Bilbao»

2004

Fresque murale Ernest Aubin

S’ensuit une période moins glorieuse: la transformation des célèbres carrières en dépotoirs. Le quartier perd de sa vitalité à cause de l’exploitation des carrières. Mais depuis 1995 et la création de du Complexe environnementale Saint-Michel, le quartier retrouve un peu de son engouement. Au CESM vient s’ajouter de nouvelles entités: la TOHU, le Centre National des Arts du Cirque et le Cirque du Soleil. On peut remarquer la présence de nombreuses peintures murales qui sont l’oeuvre de Mural Arts Program, un organisme qui souhaite donner un accès à l’art et permettre le développement économique et social du quartier.

Place Ville Marie

Joseph Jutras

Des paysages inspirants

Un symbole Montréalais

Gare centrale

Un pôle culturel

TOHU

Espace piéton (3,9%) Espace vacant (60%) Espace automobile (37%)

0

10

30

Le grand nombre d’espaces vacants ainsi que l’importance dédiée à l’automobile, donne comme résultat un site hors échelle humaine. L’omnipresence de la voiture crée un Un espace automobile sentiment d’oppresion chez le piéton.

50m

Surface perméable Surface imperméable

- Surface totale: 44 455 m2 - Surface perméable: 21 921 m2 - Surfaces imperméables -Autoroute: 10 439 m2 -Dessous autoroute: 12 095 m2 0

10

30

L’eau: une ressource à préserver

50m

CARACTÉRISTIQUES SENSORIELLES L’autoroute est un élément qui offre plusieurs avantages, celleci structure le paysage en dessinant une perspective à l’infini grâce aux piliers. De même, elle permet une traversée sécuritaire et originale sur l’ensemble du site, du fait qu’elle nous protège des intempéries et des sons. Le regard porte au loin

Écran visuel naturel

Un abri sonore

p.21


PRINCIPES DIRECTEURS

Élargissement des trottoirs sur Jarry

Constats: • Penser à l’ensemble des usagers

Élargisement des trottoirs

• Donner au quartier un rayonnement à l’échelle de la ville • Aménager le site pour ce qu’il est: l’antichambre du CESM et du quartier

Parc Frédéric-Back

Entrée du CESM

• Faire de ce site un espace fonctionnel et utile

Prolongation du Kaléidoscope

• Redonner une échelle humaine Gestion des eaux

• Réduire l’impact sensoriel du réseau routier • Rendre l’espace sécuritaire

Prendre en compte tous les usagers Kaléidoscope

• Prendre en compte tout le potentiel de l’autoroute • Optimiser la gestion des eaux de ruissellement et de la pollution lumineuse

Rejoindre le réseau cyclable

Gestion des eaux de ruissellement

PLAN DE PROGRAMMATION Optimisation des espaces et accueil des usagers du CESM

Espaces de transit et réappropriation de l’espace pour les piétons

Valorisation de la végétation existante

Restructuration de la voirie, pour permettre une meilleure lecture du paysage

Bonification de l’expérience des usagers et prolongation du geste au delà des limites

Création d’une entrée plus claire et sécuritaire pour la TOHU et les Arts du Cirque

Mise en place des traverses, amélioration de la securité pour l’ensemble des usagers ainsi que la perméabilité du site

Lier l’ensemble du quartier Saint-Michlel et changer la perseption qu’on a sur l’A40

p.22


Suite à nos analyses, qui ont mis à jour certaines problématiques mais aussi certains besoins pour l’ensemble des usagers, nous avons pu établir un plan directeur à l’échelle du quartier. Ces principes nous ont permis par la suite, d’intervenir sur le site de manière plus raisonnée et en adéquation avec le contexte et ainsi pouvoir proposer des solutions d’aménagement qui permettent au site et au quartier de révéler tout leur éclat. Le concept de «Perspective Kaléidoscopique» est apparu suite à une approche sensible du site. Il s’articule autour de l’idée de la déformation d’une certaine réalité. Pour cela, nous proposons une expérience sensationnelle et immersive par le biais notamment «d’une topographie urbaine végétalisée». De par ces formes géodésiques nous voulons rappeler le passé artistique et socio-culturel qui ont profondément marqué le territoire.

D’ib

erv

B’

ille

y arr

J

B

O.

A

A’

L’espace a été pensé avant tout comme un espace de transition, une sorted’antichambre du CESM et du quartier Saint-Michel. Ainsi nous voulons amener les usagers à pouvoir traverser le site de façon sécuritaire et attrayante. L’expérience créée a pour but de favoriser le dynamisme du quartier tout en mettant en valeur les habitants, leur culture, leur histoire, et ainsi renforcer l’identité du quartier et pérenniser sa vitalité.

e azi

STRATÉGIE VÉGÉTALE

E.

m

Cré

Composition des jardinières:

. eO

zi

a rém

En chiffre:

20-25m 16-20m 12-16m 8-12m 4-8m 2-3m

- 125 arbres d’alignements - 40 arbres de rue - 100 arbres protégés - 60 arbustes

Croissance lente

Croissance moyenne

Croissance rapide

C

r Jar

.

yE

PLANTATION EN QUINCONCE

De L

ARBRES D’ALIGNEMENT DE RUE

HAIE RÉSIDENTIELLE

orim

ier

0

10

30

50m

p.23


La notion de durabilité est quelquechose de très important pour nous. L’aménagement propose des solutions créatives aux problèmes de gestion des eaux de ruissellement et pollution lumineuse.

UNE PLACE À QUATRE TEMPS

STRATÉGIE D’ÉCLAIRAGE DE LA PROMENADE SOUTERRAINE ET DE LA PLACE

Les pentes des places(zones imperméables), conduissent l’eau vers le centre (zone perméable) où elle sera envoyé au réseau de façon contrôlée. L’eau agremente l’aménagement en créant un plan d’eau temporaire qui peut être observé par le visiteur depuis les sentiers secondaires. L’éclairage des places est integré dans les arètes des prismes afin d’accentuer la géométrie de structures et la végétation en place. D’autre part, l’éclairage en desous de l’A40 met en valeur les pilliers de façon à atirer le regard de l’espectateur et créer un parcours sécuritaire.

Existant

Plaque d’acier cortène

Plaque d’acier cortène Plaque de verre

Plaque de verre

Pilier

Projecteur DEL

Projecteur DEL

Projeté

GESTION DES EAUX DE RUISSELLEMENT Surface imperméable

Effet «siphon»

Surface Perméable

Surface imperméable

Sous la pluie

Sous la neige

La nuit

p.24


PLANS TECHNIQUES - PLAN DES CONDITIONS EXISTANTES ET DÉMOLITION

p.25


PLANS TECHNIQUES - PLAN DE DESCRIPTION DES TRAVAUX

p.26


PLANS TECHNIQUES - PLAN DE PLANTATION

p.27


p.28


Concours d’idéation Conception d’une place publique avec aménagement comestible Organisé par l’arrondissment Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce et l’université de Montréal Gagnantes du deuxième prix Site: Avenue Louis-Colin Date: Hiver 2017 Coéquipière : MAFOUZ Nour Logiciels utilisés:


1


PLAN DE PROGRAMMATION

Pei n

ture

Ave nue W

illo wda l

e

A’

tem por

Acc aire

ès L

au

sol

(zo

ne

de

ren

ibre

con

tre)

Abri vélo Jardins de pluie Jardins comestibles Aires de repos/ Chemins d’accès C

Structure multifonctionnelle (Activités estivales: ventes de produits,zone d’interaction Activités hivernales: ateliers d’agriculutre urbaine, expositions..)

B

VÉGÉTAUX UTILISÉS Jardins comestibles: 3 configurations

Ave nu

eL

oui

1

s-Co

lin A

A

PLAN D’AMÉNAGEMENT

2 3

INSPIRATIONS

Plantes sauvages comestibles:

Menthe sauvage

Orties

Ail sauvage

Pissenlit

Mélisse citronée

Plantes des jardins de pluie:

Le jardin des gradins de S.A.U.F.A.

Urban farm unit - un container à marchandises! Carex stricta

Panic érigé

Quamassie

Populage des marais

Asclépiade incarnate

p.31


A DESSIN D’AMBIANCE Vue axonométrique montrant l’aménagement temporaire sur l’avenue Louis-Colin.

B

C

DESSIN D’AMBIANCE Aires de repos entourées par des jardins de pluie et des bacs à plantations comestibles.

DESSIN D’AMBIANCE Structure métallique légère et multifonctionnelle (caffette, ateliers et expositions concernant les techniques de l’agriculute urbaine).

Coupe AA

DÉTAILS TECHNIQUES

Détail: Bac de plantation à double fond Source: CHARRETTE DE CONSTRUCTION ET CONCEPTION DE MOBILIER URBAIN

Détail: Jardins de pluie - infiltration de surface Source: City of Portland - Stormwater Management Manual

Détail: Jardins de pluie Source: https://www.pinterest.com/pin/529524868659267935/

p.32


Saint-Étienne de Bolton, une ruralité à rédefinir? Une nouvelle vision pour Saint-Étienne de Bolton Projet réalisé dans le cadre de l’atelier régional où nous avons analysé et repéré les differents enjeux de ce village. Avec ceux-ci nous avons établi un scénario tendantiel et proposé des interventions qui pourrait donner un nouvel élan au noyau villageois et unifier la population afin de mettre en valeur les richesses naturelles et le patrimoine de Saint-Étienne de Bolton. Site: MRC Memphrémagog Date: Automne 2016 Coéquipière : ALFAIZ Nada, BRETON Arielle, MAFOUZ Nour Logiciels utilisés:


La municipalité recèle de nombreuses richesses paysagères : montagnes, lacs, une forêt puissante et omniprésente et enfin un village au charme discret. Toutes qualités propres à rendre ce lieu agréable et attractif. Cependant, les végétaux ont envahi les anciennes terres agricoles, étouffant les perspectives paysagères, engloutissant le village, uniformisant les accès routiers en un paysage monotone. La hauteur des arbres ne permet même plus de voir les montagnes au loin ou les lacs. Au total, ces paysages fermés génèrent un sentiment d’oppression, voire dans certains cas un sentiment d’exclusion et n’incitent pas le visiteur à s’arrêter et s’imprégner du paysage. Pourtant, ces richesses existent réellement, elles sont simplement enfouies.

Évolution des espaces agricoles

Nous avons découvert l’histoire si particulière de Saint-Étienne-de-Bolton, au travers de visites, d’analyses et de documents, mais aussi en parlant avec ses habitants. Nous avons rencontré des personnes éprises de leur municipalité, dynamiques, solidaires, chaleureuses, ouvertes au monde et à ses progrès, tout en étant conscientes des changements et des difficultés. Au total, des personnes fières de leur héritage, désireuses de préserver leur patrimoine et heureuses de partager avec le visiteur la douceur et le bien-être convivial de leur communauté.

Potentiels:

Cette municipalité est belle au naturel et c’est en hiver qu’elle le prouve : la vision époustouflante du village sous la neige, lorsque les feuilles ont disparu, dévoile pleinement ses charmes cachés. Le projet s’appuie sur des interventions légères et en des points bien précis de la municipalité. C’est ainsi que nous espérons rendre à Saint-Étienne-de-Bolton ce sentiment d’accueil qui offre au visiteur le plaisir de découvrir ses différents visages.

Évolution des espace forestiers

Potentiels:

• Apparition de l’autoroute des Cantons-de-l’Est

• Grande diversité végétale, érablières propices à l’acériculture

• Friches: terrains à potentiel résidentiel, activités commerciales

• Diversité des paysages • Augmentation de la biodiversité

• Patrimoine historique à caractère unique

• Caractère champêtre Faiblesses: • Friche laissant place à la forêt

Faiblesses:

• Transformation des terres agricoles en terres habitables

• Perte d’accessibilité aux ressources paysagères et naturelles

• Augmentation du prix des terres

• Fermeture des paysages

• Vues restreintes à cause de la forêt

• Privatisation des espaces

• Déclin de l’économie, des services et des commerces

1 km

Limite municipale

Limite municipale

Saint-Étienne-de-Bolton

Saint-Étienne-ade-Bolton

Réseau routier

Réseau routier

Espaces agricoles en 1945

Espaces forestiers en 1945

Espaces agricoles en 2013

Espaces forestiers en 2013

Réseau hydrique

Réseau hydrique 1 km

p.35


Évolution du cadre bâti

Scénario tendantiel • Envahissement du couvert forestier • Étouffement et détérioration des voies d’accès et des sentiers • Risque de perte des composantes essentielles du village ÉVOLUTION DE 1945 À 2013 DES SURFACES AGRICOLES ET FORESTIÈRES (%)

Surface agricole Surface forestière Le pourcentage des surfaces agricoles est passé de :

1945 Potentiels:

2013

24 % à 3 %

Le pourcentage des surfaces forestières est passé de :

76 % à 97 %

• Patrimoine bâti, héritage agricole (église et anciennes granges) Faiblesses: • Tissu urbain étalé (mitage)

Scénario actuel

Jeune forêt, vue légèrement filtrée

• Privatisation des ressources naturelles • Dévitalisation du noyau villageois

Scénario tendanciel en 2033 Perte des vues paysagères

p.36


Suite à nos différentes observations sur terrain et à nos analyses, nous avons élaboré une vision identifiant clairement le cadre et les actions d’intervention à mener. L’accueil est le maître mot de cette vision, car il illustre autant l’hospitalité des habitants que la fierté qu’ils éprouvent à l’égard de leur village.

Hospitalité

Partage

Chaleur

Agréable

Convivialité

ZONES D’INTERVENTION

Vivant Dynamisme

Convivialité

Ouverture Dynamisme

Chaleur

Vivant

Chemin Du Grand-Bois

Échange

Agréable

Ouverture

Partage

ACCUEILÉchange Hospitalité

Agréable

Vivant

L’objet principal de notre projet est le noyau villageois. Il s’agit de le valoriser, le vivifier, le rendre plus agréable à voir et à vivre. C’est à cette fin que nous envisageons de réaffecter et réaménager certains espaces du centre du village, qui seront destinés à des activités commerciales de vente de produits du terroir, mais également à des activités éphémères, qu’elles soient festives ou autres. Cet espace réaménagé redynamisera la vie du noyau villageois en ciblant autant les habitants que les visiteurs. Concernant les axes principaux qui mènent au noyau de la municipalité, nous ouvrirons des fenêtres sur les paysages afin d’atténuer le sentiment d’oppression ou de monotonie ressenti en raison de la masse végétale. Cette action s’ajoute à celles entreprises sur le village en le rendant visible de plus loin, ce qui incitera d’autant le visiteur à s’y arrêter. L’objectif final de ces interventions est de faire du noyau de Saint-Étienne-de-Bolton un point d’arrêt chaleureux et convivial où les visiteurs auront plaisir à rencontrer les habitants.

• Fermeture des paysages ouverture en hiver) Fermeture des paysages le long du chemin

Rang de la Montagne

(légère

• Champs de vision limité par les arbres, perte de point de repère

n de mi C he Bo

lt o

n

Ce

n

t

re

• Forêt empiète sur l’espace humain • Lisières trop proches (déstructuration de l’espace humain) • Impression d’abandon face à la nature • Accessibilité difficile à certains bâtis importants (hôtel, COOP)

Sentiment d’oppresion du a la végétation de chaque côté du rang cadrant la vue vers les montagnes

1 km

p.37


ENTRÉES DU NOYAU VILLAGEOIS Éclairage des axes principaux

Aspect esthétique du cadre bâti

• Topographie permettant la mise en valeur de l’église

LE NOYAU VILLAGEOIS

• Végétaux camouflant les vues vers le noyau villageois

• Rendre la COOP plus visible et plus invitante pour les visiteurs

• Nécéssité du dégagement des vues pour le rendre accessible visuellement

• Revitalisation du village, le rendre plus animé, attrayant et accueillant • Mise en valeur de l’église par l’embellissement de son pourtour

Chemin du Grand Bois

Église

Rang de la Montagne

Église

Chemin du Grand-Bois

Aménagement d’une terrasse pour la COOP

Ambiance de nuit de l’église éclairée

Effet d’ouverture suite à la sucession végétale sur le noyau villageois au travers des saisons

Ambiance d’été

Ambiance d’automne • La conservation d’une bande non plantée entre la route et la végétation au premier plan • Élargir et approfondir le champ de vision du visiteur • Percevoir les composantes du noyau villageois de loin • L’effet d’ouverture s’amplifie naturellement au fils des saisons

Ambiance d’hiver

Vue aérienne du nouveau noyau villageois De nombreux éléments ont été réunis afin de faire de Saint-Étienne-de-Bolton un village dynamique et accueillant, tout en répondant à la vision globale d’aménagement. Les actions doivent être considérées sur le long terme, et à cette fin il conviendra de maintenir la succession végétale pour garder les vues dégagées et ainsi conserver la mise en valeur de la richesse et du patrimoine du village. Tous les habitants du village sont encouragés à participer à l’amélioration et à l’embellissement des bâtiments du noyau villageois afin de maintenir ce dynamisme et cette volonté d’hospitalité et d’accueil. La pleine réussite de ces interventions se traduira au fil du temps par l’appropriation que les citoyens et les visiteurs se feront des différents espaces. Saint-Étienne-deBolton sera alors un village où les visiteurs s’arrêteront pour apprécier la beauté et l’ouverture de son patrimoine paysager, mais aussi un lieu de rencontres et d’échanges grâce aux diverses activités mises en places pour les visiteurs et les villageois. p.38


Métamorphose Paysagère Agrandissement du Zoo Ecomuseum Projet réalisé dans le cadre de l’atelier intégrateur 1 Site: Zoo Ecomuseum Date: Hiver 2016 Coéquipiers : ALFAIZ Nada, GENEY Côme, LAPOINTE Alexe Logiciels utilisés:


“Nous n’heritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants” Lépold Sedar Senghor Situé dans l’ouest de la ville de Montréal, le Zoo Ecomuseum est caractérisé par des paysages variés composés des zones humides et des espaces qui nous rappellent le passé agricole du site. Dans le but d’agrandir sa collection tout en s’assurant d’offrir les meilleures conditions à leurs pensionaires et en proposant les meilleures expériences aux visiteurs, notre défit est donc de créer un lien entre ces deux espaces tout en mettant en valeur la richesse environnementale du site ainsi que surlignant le rôle que cette institution joue dans sa communauté.

Recherche et conservation

Sensibilisation et éducation environnementale

Bagage culturel

Rappel de la vallée du Saint-Laurent

Caractère identitaire

Mission du zoo MÉTAMORPHOSE PAYSAGÈRE

Bien-être animal

Création d’un sentiment d’appartenance

Évolution du paysage Fôret organique

Fôret mécanique

Métamorphose

0

20

50

100 m

p.41


FORÊT ORGANIQUE Fôret dense et riche en espèces indigènes Sentiers sinueux en terre et paillis végétal Utilisation de la pierre

MÉTAMORPHOSE Prairie fleurie Chemin ondulé Utilisation du bois

FORÊT MÉCANIQUE Végétation cloisonnée Passages en perspective Utilisation de l’acier cortène

L’objectif de l’aménagement est d’agrementer et d’intensifier l’experience du visiteur par le biais d’une métamorphose paysagère basée sur les principes et la mission de l’Écomuseum. Notre intention principale est d’effacer les barrièeres entre l’animal et le visiteur afin de le projetter à l’intérieur de l’enclos. C’est pour cela que nous avons opté à utiliser des barrières naturelles ou des jeux de perspective comme on peut le voir avec l’enclos du carcajou où nous avons utilisé la technique du ha-ha. Le parcours proposé commence dans la “fôret organique” caractérisée par une végétation indigène riche et dense qui possède des arbres à coissance rapide et lente anisi que la voilière et l’enclos du carcajou. Suivi par la zone de metamorphose, la fôret devient une prairie fleurie où un chemin ondulé nous fait parcourir cette prairie à différentes élévations. Finalement la fôret mécanique fait un rappel du passé agricole du site où la végétation est composée majoritairement des arbres fruitiers cloissonés dans des grandes jardinières en acier cortène qui créent des grands passages en perspective. L’ampithéâtre végétalisé nous offre une vue spectaculaire sur l’enclos des orignaux et nous immerge dans une ambiance de tranquilité.

p.42


FÔRET ORGANIQUE

MÉTAMORPHOSE Plateau en bois 1400 mm

Poteau en acier galvanisé Bloc de béton 32 Mpa

1 2 3

Détail de la passerelle en bois

Coupe B-B’: Volière Plan rapproché de la volière Coupe D-D’ du chemin ondulé

Coupe A-A’: Zone de repos 7 1 2 3

6 5

4 Sentier en terre et paillis végétal

1. Caillebotis métallique 2. Terre et paillis végétal 3. Fondation de pierre concasée 20-0 mm, compactée 95% P.M. 4. Sol non-remanié 5. Semelle de béton 6. Muret de gabion 7. Plaque d’acier galvanisé

En “plaine” nature (3)

Entre tige et bois

La marre flottante (1)

Coupe E-E’ de l’enclos des orignaux 1

2 3

5 7 8 Coupe C-C’: Enclos du carcajou

Un sentier escarpé(2)

4 6 Système de drainage avec recharge de la nappe phréatique

1. Sol à granu 2. Lit de remb 3. Sol à gran 4. Pierre nett 5. Membrane 6. Chambre d 7. Pierre nett 8. Sol non-rem p.43


FÔRET MÉCANIQUE 1. Bloc de béton 2. Fondation de pierre concasée 20-0 mm, compactée 95% P.M. 3. Sol non-remanié

Coupe G-G’ de l’amphithéâtre végétalisé Un spectacle naturel (5)

10 9 8

11

1 6 7

5

2 3 4

Une végétation parcellée (6) (4)

ulométrie variée, compactée tous les 300 mm blai non-compacté nulométrie étalée et compactée par couche de 300 mm te concasée 19-51 mm e de géotextile non tissé de rétention et d’infiltration te concassée 230 mm min. manié

Plan rappproché des écailles

1. Poussière de pierre calcaire stabilisée 2. Remblai compacté à 95% P.M 3. Fondation de pierre concassée 20-0 mm, compactée à 95% P.M. 4. Sol non-remanié 5. Bloc de béton 32 Mpa 6. Partie drainante 7. Drain 8. Fixation en acier 9. Plaque d’acier cortène 10. Bois de calage 11. Assise en bois

Détail du stabilisé et des bancs

Coupe F-F’ de la prairie p.44


Profile for Nereyda Piedra

Nereyda Piedra - Portfolio Architecture de Paysage  

Nereyda Piedra - Portfolio Architecture de Paysage  

Advertisement