Page 9

forcément à un grand nombre d'inconsistances pour ne pas dire d'aberrations. La position pré-millénaire brise l'unité même des Écritures et celle du peuple unique que Dieu s'est acquis. Elle n'est point consciente que Israël n'est plus le peuple élu mais le peuple de Satan (Jn.8:44). Le Dispensationalisme, la branche la plus puissante du prémillénarisme, prend son origine au 16" siècle avec un Jésuite du nom de Ribera (1580). Selon Oswald T. Allis, Ribera élabora son interprétation futuriste dans le but de détourner l'affirmation des Réformateurs que le Pape est l'Antichrist, "Prophecy and thé Church". Avec l'aide d'un autre Jésuite du nom de Alcazar, il infiltra dans les milieux chrétiens les théories contradictoires de l'enlèvement de l'Église et du mille ans littéral terrestre pour déstabiliser le Protestantisme, "Kiss thé Protestants Good-Bye, par: Jack T. Chick". Par après, vers la fin du 18" siècle, un autre Jésuite, Manuel de Lacuna (1731-1801), passa à l'attaque et influença d'une manière décisive la formation de ce système original d'interprétation biblique qui se nomme le Dispensationalisme.

Ainsi les Illuminatis firent

pénétrer dans le christianisme le germe empoisonné de l'Apostasie. Lacuna développa sa thèse millénariste dans son ouvrage principal "L'Avènement en Majesté et Gloire du Messie" où nous voyons son interprétation futuriste de l'apparition du Christ ainsi que celle de l'Antichrist.

Un

protestant,

Edward

Irving,

prédécesseur

des

Charismatiques

et

Pentecôtistes modernes, découvrit l'ouvrage de Lacuna et entreprit d'en rendre le contenu public parmi ses compatriotes. D'après J.M. Nicole, "Précis d'Histoire de l'Église", les Irvingiens (1792-1834) pensait que la succession apostolique pouvait être retrouvée, si une nouvelle descente du Saint Esprit se produisait, accompagnée de dons miraculeux. Des cas de glossolalie (parler en langues) et de guérisons furent signalés, et à la suite de cela, une "Église Apostolique" fut organisée, pourvue d'une hiérarchie compliquée, et adonnée à un culte catholicisant. Douze apôtres furent nommés par "prophétie", mais sans avoir de successeurs, car les Irvingiens attendaient un "retour imminent" du Christ. L'Église Néo-apostolique estime qu'il faut toujours des apôtres vivants et leur voue un culte quasi idolâtre". Ceci est le cas chez les Mormons et d'autres 9

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  
La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

Advertisement