Page 7

cet aspect des choses afin de mieux combattre toute idée sectaire et toute déformation christologique, comme nous voyons dans ceux qui rendent un culte à l'Etat moderne d'Israël. Plusieurs théories tentent d'expliquer le règne du Christ après son retour. Trois écoles d'interprétation millénariste se disputent présentement l'un des thèmes biblique les plus controversés, celui du Millénium: 1) la position Postmillénaire; 2) la position Prémillénaire qui est en rapport étroit avec l'école Dispensationaliste; 3) la position Amillénaire. Nous faisons remarquer que le Christianisme Marginal supporte seulement l’Amillénarisme et détient une variation de cette position qui se nomme le Pneumillénarisme ou Millénaire Spirituel. Le Postmillénarisme: Moins connu du grand public chrétien que les autres, le postmillénarisme peut en surprendre beaucoup. Selon cette position le retour du Christ aura lieu après une ère de prospérité exceptionnelle pour l'Église et pour la foi en générale. Cette ère clôturera la période actuelle de la grâce, puis après le Christ établira définitivement son Royaume universel. La moisson de l'histoire verra la conversion des Juifs, ou en tous cas la restauration d'une partie de ce peuple. L'Antichrist apparaîtra à la fin du millénium ayant peu de temps à sa disposition. Malgré que le monde sombre davantage chaque jour dans les ténèbres spirituelles et morales, cette position reste quand même optimiste sur la transformation de l'ordre extérieur de la société effectuée grâce à un renouveau intérieur universel. Ce serait l'âge d'or de l'Église, la foi se purifierait et deviendrait plus authentique et les fidèles seraient spirituellement éveillés et davantage consacrés, afin de pouvoir surmonter le mal. L'homme reviendrait de nouveau le maître de la Création et les gouvernements seraient administrés selon la Loi de Dieu. Il est à craindre que cette position, bien qu'elle s'en défende, se rapproche dangereusement à son insu, d'une position biblique qui était réservée strictement à l'Ancien Testament. L'examen du chapitre 20 de l'Apocalypse ne nous autorise pas à avoir une idée millénariste de cette nature. Le postmillénarisme ne tient pas suffisamment compte des données essentielles de l'eschatologie biblique. Quoique des vues proches du postmillénarisme aient été partagées par quelques individus marquants de l'histoire de l'Église comme Joachim de Floris, un moine catholique du douzième siècle, la plupart des postmillénaristes se réclament de Daniel Whitby (1638-1725). Seuls quelques amillénaristes se réfèrent aux racines postmillénaristes du mouvement. Le postmillénariste du théologien Baptiste, A-H Strong, déclare ouvertement: « Notre interprétation particulière d'Apocalypse 20.1-10 a été définie pour la première fois en substance par Whitby ». Le postmillénarisme s'accordait bien avec l'optimisme des 18ème et 19ème siècles, et répondait à l'attente générale d'un monde aux perspectives meilleures. Bien qu'il ait beaucoup perdu de sa force à l'heure

7

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  
La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

Advertisement