Page 53

particulier, qu'il est avec son Église sur la terre, comme médiateur, chef, roi et souverain sacrificateur. Le Christ n'est pas partagé en deux; ce n'est pas seulement une moitié de sa personne qui est présente, c'est sa personne complète, à laquelle appartiennent les deux natures, la nature divine et la nature humaine. En conséquence, le Christ est présent au milieu de nous non seulement selon sa nature divine, mais encore selon et avec sa nature humaine; c'est selon cette nature assumée qu'il est notre frère et que nous sommes chair de sa chair et os de ses os". Nous ne supportons toutefois pas l'absurdité Luthérienne de J.T. Mueller qui nous dit, qu'à cause de la fusion des deux natures de Christ, le Seigneur Jésus serait présent selon sa toute puissance et son omniprésence, dans les éléments du pain et du vin dans la Sainte Cène. Ceci est une déviation regrettable de la vérité qui porte à l'idolâtrie même. La Parole de Dieu ne nous enseigne pas la présence de Christ dans des objets ou des éléments inanimés, ce qui nous porterait à l'animisme; mais dans le coeur des croyants qui deviennent le temple du Saint-Esprit (Rom.8:10,11; 1 Cor.3:16). Le ciel, tout comme le Jardin d'Eden, n'est donc pas une localité physique et géographique, mais "un état d'être", Christ en nous et nous en Christ (Jn.17:11,21,23,24). Cette présence de Christ en nous, nous indique le mode de l'apparition du Seigneur Jésus à son deuxième avènement; c'est à dire, non un retour extérieur mais un retour intérieur, un surgissement soudain de Christ en nous qui nous transformera en son image: "Pour nous, nous sommes citoyens des cieux; d'où nous attendons aussi le Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, pour le rendre conforme au corps de sa gloire, selon le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses" (Phi.3:20,21); "Et comme nous portons l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste ... Voici, je vous dis un mystère: Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, en un moment, en un clin d'oeil, à la dernière trompette; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés" (l Cor.15:49,51,52).

Cette transformation soudaine de tous les élus à l'image de Christ, nous indique qu'à ce moment précis, Christ sera vue de "tout oeil" par tous ceux qui se trouveront prêt d'un croyant lors de cette métamorphose spectaculaire qui engloutira le monde entier dans sa condamnation instantanée du jugement

53

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  
La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

Advertisement