Page 5

Salomon; et nous indiquer que cette République Sioniste fait plutôt partie de l'Apostasie finale qui menace les élus d'égarement.

Les sectes sont volontairement millénaristes, c'est à dire qu'elles optent pour un millénium de paix, un règne terrestre temporaire intercalé entre la fin de ce monde-ci et l'inauguration du royaume final et éternel. Au-delà des divergences, ces différents scénarios sont présentés: 1) l'enlèvement de l'Église par Christ lors de sa "parousie"; 2) une période intermédiaire de sept ans favorable à la conversion d'Israël; 3) la venue de l'Antichrist; 4) la guerre d'Armageddon; 5) l'enchaînement de Satan pour mille ans; 6) le règne de mille ans du Christ avec les ressuscités sur la terre; 7) jugement dernier et destruction de Satan,8) l'établissement du règne définitif de Dieu pour l'éternité. Ces objectivations millénaristes sont séduisantes pour les esprits simples qui aiment se livrer à des spéculations gratuites. Royaume Politique ou Royaume Spirituel ? Jésus a bien dit clairement: « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jean 18: 36), mais cela n’est pas encore assé clair pour les réprouvés qui sont obscédé avec la notion d’un royaume terrestre. En ce qui concerne les élus, nous ne voulons point de royaume terrestre car nous ne sommes point de ce monde. Pour la majorité des juifs du temps de Jésus, le Royaume était l'équivalent de la restauration politique d'Israël; ce qui se réalisa seulement en 1897 sous l'impulsion du Dr. Théodore Herzl au congrès Sioniste qui se réunit dans la ville de Bâle. Car, contrairement à l'opinion généralement admise chez les pharisiens, et encore plus dans le groupe politique des zélotes qui s'attendaient à un événement spectaculaire de nature politique, Jésus attira l'attention sur le fait que le Royaume était parmi eux. Il était de nature spirituelle et intérieure. Toutefois cette nature n'était pas une réalité totalement invisible, qui pouvait passer inaperçue au regard de l'homme. Il faut éviter de charger le terme "spirituel" des malentendus qui l'ont déprécié et dévalorisé, au point que

5

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

Advertisement