Page 35

de Sion"; compte rendu du Congrès Sioniste de Bâle en 1897]. L'immense majorité des Juifs de Sion ne croient plus du tout dans la Loi et encore moins dans la Gemmera. Mais par un très curieux paradoxe, la terre Sioniste confère à ceux qui l'habitent une sorte de qualité spirituelle, même si leurs conceptions philosophiques sont aux antipodes de l'enseignement mosaïque. Quand on parcourt la Palestine, on est bien forcé de constater que le caractère dominant de ce peuple Sioniste n'est pas la Foi. Or actuellement, le Sionisme évolue, et sa grandeur consiste à préparer les voies au moment de la venue messianique de son Antichrist qui dominera sur le monde. Ainsi il ne faut pas sous-estimer le péril judéo-maçonnique; car il y a quelque chose dans l'esprit juif qui l'incline presque irrésistiblement vers la subversion du Christianisme. Mais, il faut préciser, ce ne sont pas tous les Juifs qui sont unis comme un seul homme dans le dessein de corrompre moralement et subvertir politiquement la chrétienté; ce sont plutôt les dirigeants politiques et juridiques et leurs adhérents, ainsi que certains de leurs chefs religieux et membres de sociétés secrètes comme les Illuminatis et la Maçonnerie, qui en manifestent le dessein.

P.E. Lapide, "Rome et les Juifs", Canadien d'origine, Israélien par choix, fondateur du premier Kibboutz Américain dans les montagnes de Gilboa, et dirigeant du Service de la Presse Gouvernementale à Jérusalem, nous parle d'une publication en provenance de Rome qui parut le 15 Avril 1949, dont voici l'extrait: "Bien que les Juifs orthodoxes adhèrent au Sionisme, alors qu'ils identifient la personne du Messie à l'ensemble du peuple Juif, une élite hébraïque est en train de se créer dans les Kibboutzim, où sous un régime de matérialisme collectiviste, qui rivalise avec les réalisations du Communisme, ils élèvent et éduquent une race nouvelle... Nous qui, depuis des mois, avions été dupés, avons pu, en partie du moins, après une enquête minutieuse, découvrir la vérité sur les événements de Palestine, nous ne pouvons que donner notre adhésion à l'opinion qui a été maintes fois exprimée: le Sionisme est une nouvelle forme de Nazisme". Dans une autre publication, nous voyons

35

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

Advertisement