Page 25

Concernant ce genre de Millénarisme, le professeur George B. Fletcher, "The Millennium", nous dit: "Le Millénarisme d'une suprématie juive est nul autre que du racisme. Le nationalisme, qu'il soit ANGLO -SAXON, [Américain, Canadien, Québécois], Teutonique, ou Juif; n'a aucune place dans le Royaume de Christ (Mat.28:18-20). Les Millénaristes qui promettent au Juifs un salut national après qu'ils ont rejeté la salut spirituel en Christ dans son présent Royaume, sont antisémites. Le racisme est l'ennemi de l'Évangile de Christ et les aspirations juives sont anti-chrétiennes".

Le Dr. H.C. Heffen, "The Sign of His Coming", nous fait remarquer que "le Seigneur Jésus-Christ n'a jamais dit qu'il était pour établir un Royaume de mille ans sur la terre. Cette doctrine nous provient des Scribes qui revinrent de la Captivité de Babylone et inscrivirent la tradition des anciens et leurs spéculations sur l'Écriture dans le Talmud. Ce fut largement l'influence du Talmud qui porta les Juifs à rejeter leur Messie".

L'histoire profane et chrétienne témoigne clairement sur le début et la fin du "Temps des Nations". Jérusalem fut détruite en l'an 70 pour redevenir la Capital du nouveau État d'Israël en Juillet 1967. Quoiqu'elle est une écharde dans la chair des Nations, elle exerce une attraction particulière sur le Vatican par raison de son influence religieuse, de ses intrigues politiques, et de ses activités économiques. Sur le plan biblique elle est encore considérée "la ville sainte" par un grand nombre de chrétiens nominaux, quoiqu'elle est la source d'une idolâtrie rampante et d'une violence effrénée qui la caractérise avec précision comme "la mère des abominations". Ceci va sûrement en étonner plusieurs,

mais

contrairement

à

l'interprétation

courante,

la

position

Pneumillénaire déclare que "la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre" (Apo.17:18), n'est pas la ville de Rome, mais Jérusalem. L'image de la "Grande Prostituée", nommée aussi "la Grande Babylone" (Apo.17:1,5), est souvent attribuée à l'Église Catholique Romaine; tout simplement parce que

25

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

La fin des temps: l'émergence de Jésus-Christ  

L'essentiel de la Foi, de l'espérance et de la charité chrétienne, s'exprime dans le premier avènement de Christ; c'est à dire dans son inca...

Advertisement