Issuu on Google+

L'Auberge d'Emmanuel

Page 1 of 13

  

L'Auberge d'Emmanuel Allégorie et analogie des visions et combats de Gracié dans le pays de l'Oubli.                           par:  Jean leDuc    

Prologue Chapitre 1 Le Dragon relâché de sa prison  Chapitre 2 L'Appel et le songe de Gracié  Chapitre 3 Le vignoble réprouvé  Chapitre 4 Le Marais de la Confusion  Chapitre 5 La cité de Nuit sans Fin 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 2 of 13

Chapitre 6 Le Temple de la Mort  Chapitre 7 L'Auberge de la Restauration  Chapitre 8 Les Messagers célestes  Chapitre 9 Le chariot des Chérubins  Chapitre 10 Le Berger des élus  Chapitre 11 Les bénédictions du Berger  Chapitre 12 Les malédictions du Berger  Chapitre 13 La rédaction du message 

Prologue En  vérité  je  vous  dis,  qu'en  ce  monde  il  y  a  des  gens  qui  sont  de  ce  monde,  et  d'autres  ne  sont  pas  de  ce  monde.    Ces derniers  appartiennent à  une  Cité qui  est éloignée  et  inaccessible aux premiers,  car  elle est  un  Temple qui n'est pas de construction, ni d'imagination humaine;  elle repose à travers l'eau de la Parole, dans  le feu resplendissant de la lumière du Matin qui s'élève dans le c œur des élus.   Là mon Maître est Roi des rois  et  Seigneur  des  seigneurs,  et  dans  son  royaume  de lumière, je  suis un fils  de  la  lumière  et  un  ouvrier  de  sa  Vigne.   Tout comme chaque serviteur de la Vigne a été créé pour un but et un travail spécifique que lui seul  peut  accomplir  par  la  grâce  du  Roi,  car  chaque  membre  du  Corps  a  sa  propre  fonction,  je  suis  venu  pour  augmenté et enrichir la qualité de la saveur du vin céleste pour le festin des noces de l'Agneau.      Mon nom est Jean (le Gracié de Dieu), et je suis venu pour témoigner des choses qui sont dans la lumière à  ceux  qui  sont  dans  la  lumière,  qui  ont  le  Livre  de  la  préparation  du  vin  céleste,  qui  mangent  du  fruit  des  grappes de la Vigne d'Emmanuel, et qui boivent de son nectar divin.      Or la lumière vient de la vie qui est manifesté dans l'amour; car la lumière est la Pensée de la Volonté qui est  manifesté dans la Parole, tout comme la Pensée est la connaissance de la Sagesse manifesté dans la Vérité; et  ces trois sont un en JÉSUS-CHRIST, le seul vrai Dieu et Père de nous tous, par lequel nous avons accès à la  lumière  par  le  sang  de  sa  croix.   Que  celui  donc  qui  a  des  yeux  pour  pénétrer  la  lumière  de  la  sagesse,  comprenne le mystère des trois flammes qui surgissent du sang du Livre de la Vie, par lequel nous participons  à l'héritage de la gloire d'Emmanuel.     (Ce récit de mon témoignage est dédié à ma femme Irène et à mes enfants: Lise, Richard et Gabriel.)      Jean leDuc, Nov. 1999.    

   Chapitre 1  Dans la quarantième année de Gracié, vingt -quatre ans après que le Dragon fut relâché de sa prison; lorsqu'il  sortit du temple du dieu Soleil dans la ville aux sept montagnes, se déguisant en ange de lumière comme un  homme vêtu en blanc, voyageant à dos d'oiseaux vers Jérusalem, la Prostituée, et vers les chefs des Nations Unies pour séduire le monde face à l'Évangile de la Grâce de l'Oint et de l'Élu, afin de les rassembler pour la 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 3 of 13

guerre  contre  les  Saints  et  les  Bien-aimés.   C'est  à  dire  dans  cette  période  de  temps  connue  seule  des  Sentinelles  de  l'Éternel,  lorsque  l'aigle  et  l'ours  auront  un  même  pâturage  avec  le  lion  rugissant,  quand  le  Dragon siègera sur le mont Moriah; un ange d'Emmanuel du nom de Yadaiel, messager de la connaissance de  Dieu, fut envoyé à Gracié pour l'informer de ces choses, lui disant:  Voici, je te dirai le mystère de celui qui  porte sur sa tête la mitre du dieu Dagon, et qui est investi du pouvoir des clés de Janus et de Cybèle.  Celui -ci  est  le  chef du  mystère  de  l'iniquité,  le  représentant  de  Mythra.   Il  adore  la  Reine  du  ciel  et  usurpe  l'autorité  d'Emmanuel.  Mais il sera détruit par l'Épée de sa bouche.  Elle lui tranchera la tête et il sera jeté dans le lac de  feu avec les chefs de ce monde, où ils subiront des tourments éternels.   Et l'ange fut retiré d'auprès de Gracié  dans une lumière éblouissante.     Chapitre 2 Or, douze ans avant ces choses, Gracié avait reçu l'Appel irrésistible d'Emmanuel de renaître par sa grâce, et il  fut rempli de l'Esprit comme une coupe est remplie à débordée.  Son être entier fut transformé en une nouvelle  créature et les forteresses de son ancienne vie furent démolies tour à tour.  Mais certaines furent plus tenaces  que  d'autres  et  résistèrent  longtemps  avant  de  s'écrouler.   Celles-ci  furent  la  source  des  épreuves  et  des  combats de Gracié dans le pays de l'Oubli.      En  ce  temps,  Gracié  eut  un  songe,  et  voici  il  se  trouvait  près  d'un  lac  paisible  entouré  de  montagnes  majestueuses.   Et  il  entendit  derrière  lui  la  voix  de  l'Esprit  comme  un  vent  doux  et  calme  qui  lui  disait:   Regarde le sentier qui longe la rive du lac, une crevasse s'y trouve qui doit être réparée, car elle pourrait être  un danger pour les voyageurs.  Gracié s'engagea donc sur le chemin et arriva dans un petit village de pêcheurs  abandonné.  Mais voici qu'une présence néfaste surgie d'un des bâtiments pour l ’attaquer, mais elle ne pouvait  lui faire aucun  tord, sauf  pour  le nuire dans son pèlerinage.   A  maintes  reprises  Gracié  tenta  de  capturé  son  adversaire, mais sans succès; car chaque fois il changeait de forme et se dissimulait parmi les bâtiments.  Or  voici, la voix de l'Esprit dit à Gracié:  Tes tentatives sont futiles, veux -tu me laisser agir à ta place?  Gracié y  consenti, et voici  l'Esprit s'écria  d'une voix puissante comme l'éclat  du tonnerre:  Au  nom  du sang de  JésusChrist, je  te commande de te présenter ici pour être jugé.  A l'instant même, l'adversaire de Gracié se trouva  devant  lui.   Son  nom  était  le  Péché  et  Gracié  se  reconnu  en  le  regardant  comme  un  homme  reconnaît  son  visage dans un miroir.  Un livre blanc écrit en or scintillant se trouvait dans les mains de Gracié et il y lisait la  condamnation  de  son  adversaire.   Et  lorsqu'il  eut  terminé,  la  voix  de  l'Esprit  s'écria  d'une  résonance  qui  remplit  l'air  et  l'espace  même  de  tout  ce  qui  existe,  et  commanda  à  l'ange  Gabriel  d'exécuter  la  sentence  prononcée par Gracié.  Et voici, Gabriel surgit dans l'air et saisi l'adversaire de Gracié, et le jeta dans le feu de  l'enfer  en  sa  présence.   A  l'instant  même,  Gracié  se  trouva  devant  le  trône  de  Dieu,  s'entretenant  avec  le  Seigneur au  milieu de chants  de  louanges,  et  fut rempli  d'une  paix  et d'une  joie  indescriptible;  et  voici  il  se  réveilla en louant Dieu de tout son cœur et de toute son âme.  Mais Gracié ne put comprendre immédiatement  toutes  les  implications  de  cette  révélation.   Il  fallut  qu'il  traverse  des  années  d'épreuves,  de  chutes  et  de  combats pour les saisir; car ainsi dit le Seigneur:  L'esprit est voulant, mais la chair est faible; le juste tombera  sept fois, mais il sera relevé.     Chapitre 3 Ayant  traversé  la  porte  étroite,  Gracié  suivait  le  chemin  resserré  qui  mène  à  la  Cité  Céleste.   Étant parvenu  dans une vallée qui se nomme la Vallée du Partage, il fut envahi du besoin de rechercher ceux, qui comme lui,  se  trouvaient  sur  le  même  chemin.   Il  rencontra  l'ange  Bachariel  à  la  porte  d'un  grand  vignoble  qui  avait  l'apparence de la vérité,  mais qui  en  reniait la  réalité.   Or Bachariel  est  celui  enseigne  le  libre -choix  dans  le  salut.   Malavisé,  Gracié  s'aventura  sur  le  sentier  qui  traverse  ce  vignoble  réprouvé,  peuplé  de  gens  de  coutumes et de pratiques bizarres.  Deux chemins se trouvèrent devant lui.  Celui de gauche menait au pays de  Démon-cratie  où  les  habitants utilisèrent une  machine à faire des dieux nommés Poli-ti-chiens.   Or ces  faux  élus qui  prétendaient être les sauveurs du  peuple, avaient en aversion la Parole de Dieu et le  seul Souverain  des nations, Emmanuel.  Ces fils du diable excellaient dans le mensonge, l'hypocrisie, la subtilité, l'extorsion,  et  l'exploitation  des  âmes;  et  utilisaient  une  race  perfide  de  Cochons  armés  pour  accomplir  leur  sales  besognes.   Gracié prit celui de droite qui le mena dans un village qui se nomme Immersion, où les habitants  de ce lieu qui se nomment les Églisiens, avaient la coutume de plonger les Pèlerins sous l'eau pour laver leur  cerveau.   Il  y  demeura  quelques  années  avant  de  s'apercevoir  que  l'eau  de  ce  lieu  était  empoisonné  par  l'orgueil  et  le  légalisme.   Un  combat  terrible  se  déclencha  contre  lui,  au  point  même  que  le  despote  et  les  dirigeants de ce lieu prièrent pour sa mort; car ils craignaient la liberté de Gracié et son dévouement au Livre  de la Vie.  Ayant subie plusieurs blessures, Gracié quitta ce lieux réservé au châtiment éternel, et s'aventura de  nouveau sur le sentier aride de ce vignoble.     

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 4 of 13

Chemin faisant, il entendit  des hurlements affreux,  semblables  aux cries de ceux qui souffrent les tourments  du  feu  infernal.   Ces  cries  venaient  de  la  ville  d'Apostasie,  Capitale  du  pays  d'Hérésie,  située  dans  une  des  vallées  ténébreuses  des  Montagnes  Noires.   C'est  là  qu'habite  le  peuple  des  Charispentes,  descendants  des  Neurosiens et des Psychosiens, qui anciennement se nommaient les Diaboliens, d'après le nom de leur père.   C'est eux qu'on décrivait dans l'antiquité comme des loups vêtus d'une peau d'agneau.  S'approchant de cette  ville avec prudence, Gracié y vit une multitude d'hommes et de femmes qui criaient ce qui semblait être des  prières.  Dans une hystérie collective, plusieurs parlaient en langues extatiques, balbutiant sans fin des paroles  incompréhensibles,  un  langage  mystérieux  et  insensé  qui  glorifiait  les  ombres  de  leur  conscience.   D'autres  prophétisaient dans des spasmes nerveux des expressions erratiques, en  ajoutant des gestes symboliques.  Or  Gracié ne consenti pas même un instant à demeurer dans cette ville.       Quelque temps après, il arriva dans un petit village du nom de Sectaire où les habitants de ce lieu avaient la  coutume  de  se  rencontrer  autour  d'une  table  pour  manger  du  pain  et  boire  du vin.   Ceci  semblait  tout  à  fait  normal  pour  Gracié  qui  était  affamé  après  son  voyage  périlleux.   Mais  lorsqu'il  s'approcha  de  la  table  pour  manger  et  boire,  les  partisans  ne  le  lui  permirent  parce  qu'il  n'était  pas  un  citoyen  de  leur  vignoble  et  le  chassèrent.       Reprenant son voyage, Gracié arriva au pays de "Tradition" devant un château majestueux en ruine du nom de  Réformation,  qui  anciennement  était  la  gloire  du  Souverain de  la  Vigne.   Or  ce  château  enfermait  un  trésor  précieux  du  nom  de  TULIP  qui  appartenait  à  Emmanuel.   Ce  trésor   ce  trouvait  au  centre  d'un  labyrinthe  nommé "Formalisme".  Il avait une seule entrée qui se nommait "Dénomination", mais dont le nom secret est  "Domination"  qui  anciennement  était  "Démonimation"  (animé  de  démons).   Ce  labyrinthe  était  rempli  d'embûches, de serpent venimeux, et des ossements de ceux qui avaient tenté d'atteindre le trésor divin.    La  porte fut gardé par deux soldats en armure qui avait pour nom "Credo" et "Symbole".  Ceux -ci s'adressèrent à  Gracié,  lui  disant:   "N'es-tu  pas  ce  Marginal  qui  voyage  à  travers  notre  vignoble  et  qui  s'oppose  à  nos  coutumes  et  nos  instructions,  disant  à  nos  habitants  qu'ils  peuvent  être  libéré  de  nous  par  la  grâce  seul  d'Emmanuel  ?  Refusant l'entré à Gracié, une  lutte acharné  s'engagea dans  laquelle  Gracié maîtrisa aisément  ses adversaires avec son  bâton de voyageur nommé "Conviction".  Il pénétra sans difficulté dans  le c œur du  labyrinthe,  et  prit  la  TULIP  qu'il  serra  en  son  sein.   A  cet  instant,  il  se  manifesta  une  sortie  inconnue  du  labyrinthe qui se nomma "Liberté" et qui ouvrait sur la voie qui se nomme "Vérité"; et il s'enfuit rapidement  de ce pays rempli de scorpions, de vipères, et de toutes sortes de parasites qui rongent le fondement de la Foi.      Méditant sur ces choses, Gracié fut saisi d'étonnement devant ce fléau qui dévore les âmes de ceux qui font de  ce vignoble leur refuge, se croyant en sécurité dans sa grandeur et sa puissance.  Et comme il se questionnait  sur  ces  choses,  la  voix  de  l'Esprit  d'Emmanuel  qui  réside  en  lui,  surgit  dans  sa  conscience,  lui  disant:   Ce  vignoble provient  du gouffre infernal du cœur de  l'homme, pour lui  donner  une satisfaction charnelle et une  fausse  sécurité.   En  son  sein  est  l'hypocrisie,  l'intolérance,  l’intimidation,  la  présomption,  la  médisance,  l'égoïsme,  l'arrogance,  la  cruauté,  le  sarcasme,  la  fraude  et  l'impulsivité.   Son  nom  est  la  Religion,  et  la  multitude qu'elle a dévoré sont les boucs qui ont infiltré le troupeau du Berger.      Chapitre 4 Répugné de ce qu'il voyait, Gracié s'éloigna à double pas de ce vignoble et marcha pour longtemps dans une  stupeur aveuglante.  Il parvint au Marais de la Confusion, où l'odeur nauséabonde de ses eaux stagnantes le fit  vaciller et il s'endormit jusqu'au soir.  Soudainement un vent impétueux s'éleva, et, à la pleine lune, Gracié vit  venir vers lui un carrosse tiré par six bêtes grotesques ayant l'écume à la bouche et le feu dans les yeux.  Elles  étaient  semblables  à  des  Griffons,  ayant  des  ailes  de  vautour  et  des  queues  comme  des  scorpions.   Six  conseillers les montaient ayant dans leurs mains des épées forgées dans la fournaise du Diable, et portant six  présents  pour  Gracié.  Celui  qui conduisait l'attelage  à  coup  de  fouet  était  vêtu  d'une  tunique  écarlate  qui  le  couvrait de la tête aux pieds.  Il portait à sa taille une ceinture de crânes humains et avait à son cou une chaîne  en or à laquelle fut suspendu une croix entourée d'un serpent.  Son nom dans l'ancien langage de Thulcandra  fut Chattââh, celui qui a manqué le but.  ( Que celui qui lit fasse attention, et il obtiendra la clé de l'énigme. )       Le carrosse s'arrêta subitement devant Gracié et les six conseillers lui remirent leurs présents: l'Acceptation, la  Valeur, la  Gloire,  le  Territoire, le  Pouvoir,  et  le  Plaisir.   Alors,  celui  qui  était à  l'intérieur  du  carrosse  sortit  vers Gracié.  Son nom fut Satan, le prince de l'Oubli et de la Nuit sans Fin.  Il se présenta ainsi à Gracié:  Je  suis l'origine de la dissolution.  Je suis le goût dans l'eau, l'odeur de la terre, et la chaleur dans le feu.  Je suis  le  son  dans  l'éther  et  la  lumière  des  étoiles.   Je  suis  la  semence  originale  de  l'existence  charnelle,  et  je  suis  l'habilité  dans  l'homme.   Je  suis  l'intelligence  des  érudits  et  la  prouesse  de  tout  homme  fort.   Toutes  les 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 5 of 13

dispositions  de  l'être  sont  manifestées  par  mon  énergie;  et  ayant  enchanté  le  monde,  celui -ci  ne  me  connaît  point, moi qui le dirige.  Je suis le Moi dans le c œur de tous les hommes, et je suis le feu dans le sang.  Je suis  l'esprit de la chair, l'adversaire de l'Esprit de Dieu.  Je suis le souverain des nations et le chef des religions.  Je  suis le destructeur du monde et je viens défier tous les peuples.  Mon vrai nom est Nâchâsh, le serpent dans la  conscience  de  l'homme.   Il  présenta  un  miroir  à  Gracié  qui,  en  y  regardant,  fut  figé  d'horreur.   Ainsi,  ils  enchaînèrent  Gracié  et le  placèrent  dans  une  cage  derrière le  carrosse  qui  partit  à  la  belle  épouvante.  Et  on  entendit Gracié s'écrié dans la distance:  Misérable que je suis!  Qui me délivrera du corps de cette mort.        Chapitre 5 On amenait ainsi Gracié à la fête dans un temple qui se nommait La Dame de Perdition, construit dans un trou  de la cité de Nuit sans Fin dans le pays de l'Oubli; Cité vaste, sombre et triste, remplie de temples en ruines et  érigée sur la rive de l'Océan du Désespoir.  Il y resta trois ans et demi parmi les marchands de rêves.  En ce  lieu où tous vivaient dans des paradis artificiels, buvant le nectar des misérables au milieu de la boucane et de  la  neige  (  que  celui  qui  en  a  l'expérience  en  saisisse  le  sens  );   Gracié  remarqua  que  tous  avaient  les  yeux  cousus et les pieds enchaînés l'un à l'autre.  Et au milieu de cette Bacchanale, Gracié fut rué de coups par un  dont le nom en grec est Pharmateko, tendis que Pornéa lui fit boire une coupe de feu et que Mammon riait à  grands éclats.  Gracié se débattait fortement, tentant de se libérer de ses chaînes, mais le combat fut en vain,  car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a des contraires à ceux de la chair.      Désirant ardemment retrouver le chemin de la Cité Céleste duquel il s'était égaré, Gracié allait d'un endroit à  l'autre parmi les ruines de la Nuit sans fin.  Et il vit une grande multitude de gens excités qui se pressaient et  se  poussaient  brutalement,  passant  sans  soucis  sur  les  corps  d'hommes,  de  femmes  et  d'enfants  pour  entrer  dans le temple de Co-Cain, construit sur une falaise au-dessus de la rivière qui se nomme Corruption.  Et dans  le temple, il vit les grands-prêtres verser de la poudre blanche sur toute la longueur et la largeur de l'autel des  sacrifices.  Et ils y sacrifiaient toutes sortes de  possessions,  de consciences, d'âmes et de familles; et tous se  prosternèrent le visage dans la poudre et adoraient Co-Cain, le Diable Blanc.  Il les vit aussi sortir du temple  les  yeux vitrés et tomber de l'escarpement dans les rapides de  la rivière de  Corruption.  Elle les menait dans  l'abîme infernal, où elle se précipitait dans un affreux cataracte de pleurs et de grincement de dents.  Rempli  d'aversion,  Gracié  s'enfuit  de  parmi  les  ruines  de  Nuit  sans  Fin  vers  la  forêt  du  lieu  négligé,  situé  dans  la  vallée de l'ombre de la mort.     Chapitre 6 Dans  cette  forêt,  où  les  sons  mystérieux  des  spectres  de  la  nuit  frémissaient  dans  sa  conscience,  hantant  sa  mémoire; Gracié marchait sur un sentier inconnu dans un brouillard épais, selon qu'il est écrit dans le Livre de  la Vigne:  Je les conduirai par des sentiers qu'ils ignorent.  Il parvint ainsi au lieu négligé et vit le Temple de la  Mort  construit  au  milieu  d'un  lac  de  feu.   Il  était  entouré  de  flammes  brillantes  et  au -dessus,  les  Saints  Vigilants volaient dans un continuel va et vient.  Le battement de leur six ailes déployées était comme le son  de la musique des sphères.  Harmonieuse et mystérieuse, cette symphonie céleste pénétra au plus profond de  Gracié, et arracha des gémissements de son cœur en douleur.  L'ange Aphiel, messager de la colère de Dieu,  gardait l'entrée du pont sacré avec une épée de feu.  Tout tremblant devant sa présence, Gracié baissa la tête et  lui  dit:   Je  suis  responsable  de  m'avoir  égaré  du  chemin  de  la  vie;  comment  faire  pour  le  retrouver,  car  je  mérite le châtiment qui  m'est  réservé.  Aphiel  s'adressa à  Gracié,  disant:  Qui  est le pasteur de ton  âme?  Et  Gracié  répondit:   Emmanuel,  le  Roi  et  le  Prince  de  la  vie,  et,  se  rappelant  soudainement  du  trésor  précieux  qu'il  gardait  en  son  sein,  Gracié  lui  montra  la  TULIP.    Alors  Aphiel  le  laissa  passer  en  lui  disant:   Tu  trouveras le chemin de la vie à travers le chemin de la mort.  Va, et comprend cette parole:  Ceux qui sont à  Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.  Le c œur rempli d'espérance, Gracié s'engagea  sur la voie du pont sacré, conduit par l'ange Bâtachiel, messager de la confiance de Dieu.      Arrivé devant l'entrée du Temple, Gracié put lire cette inscription sur le portique:  C'est dans la tranquillité et  le  repos  que  sera  votre  salut.   C'est  dans  le  calme  et  la  confiance  que  sera  votre  force.   Pénétrant  dans  le  silence complet de l'intérieur du Temple sous la direction de l'ange Shâthakiel, messager de la tranquillité de  Dieu;  il  vit  derrière  l'autel  des  sacrifices  l'arbre  de  la  connaissance  du  bien  et  du  mal.   Au  pied  de  l'arbre  rampait entre les deux tables brisées de la loi, un serpent de feu dont la morsure avait empoisonnée l'âme des  fils  du  matin.   Et  il  vit  le  sac  avec  les  trente  pièces  d'argent  et  le  traître  pendu  à  une  de  ses  branches.   Sur  l'autel se trouvait un Agneau sans défaut et sans taches qui avait été offert en sacrifice et dont le sang ruisselait  continuellement pour la purification des péchés.  Vivement touché dans son cœur qui fut réanimé, il entendit  la voix de l'Esprit d'Emmanuel lui dire:  Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi; réveille-toi, toi qui  dors,  relève-toi  d'entre  les  morts  et  Christ  t'éclairera.   A  l'instant  même,  l'ange  Chananiel,  messager  de  la 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 6 of 13

Grâce  de  Dieu,  apparut  sur  l'autel et dit  à Gracié:  Je  suis  envoyé  pour t'annoncer  la  bonté  et  la  miséricorde  d'Emmanuel, et te rendre la joie de ton salut; car là où le péché a abondé, la grâce a surabondé.  Et Chananiel  revêtu  Gracié  d'un  manteau  lumineux  qui  se  nomme  Tsadhak,  nom  qui  signifie  Justification;  et  ses  chaînes  tombèrent et il fut délivré et ramené sur le chemin de la Cité Céleste; et il lui dit:  L'Éternel, ton Dieu, va te  faire  entrer  dans  un  bon  pays,  pays  de  cours  d'eaux,  de  sources  et  de lacs,  qui jaillissent  dans  les  vallées  et  dans les montagnes.      Chapitre 7 Ce fut alors que Gracié se mit en chemin et parvint à une auberge nommée l'Auberge de la Restauration où il  demeura  sept  ans  avec  sa  femme  et  ses  enfants.   L'Esprit  d'Emmanuel  l'avait  dirigé  vers  ce  lieu  pour  la  guérison  de  ses  blessures  qu'il  avait  encouru  au  pays  de  l'Oubli,  et  pour  le  préparé  à  d'autres  combats  qui  suivirent par la suite.  Cette Auberge, située au pied d'une montagne dans une forêt enchantée, était entourée  de lacs et de rivières; et Gracié fut émerveillé d'y parvenir.  Elle était pour lui comme un Jardin d'Eden; mais il  réalisa rapidement que chaque jardin a son serpent, comme tout groupe a son traître.      Pénétrant dans l'Auberge, Gracié  se réchauffait près  d'un feu lorsque  l'Aubergiste vint auprès de lui  pour lui  servir du pain sans levain et une coupe de vin nouveau; car Gracié avait rejeté son propre pain et son propre  vin.   Et  voici,  un  vent  doux  s'éleva,  et  la  voix  de l'Esprit  d'Emmanuel  parvint  à  lui,  lui  disant:   Écoute  bien  ceci; on ne dit pas à l'Aubergiste donne de ton vin à celui qui aime boire seulement son propre vin.  Voici, JE  SUIS l'Aubergiste et vous êtes mon Auberge.  Je me suis tenu au milieu du monde, et je me suis révélé à vous  dans  la  chair.   Je  vous  ai  trouvé  tous  ivres,  je  n'ai  trouvé  personne  parmi  vous  qui  eut  soif,  et  mon  âme  a  éprouvé de la peine au sujet des fils de l'homme, car ils sont aveugles dans leur c œur et ils ne voient pas qu'ils  sont venus au monde étant vide.  Mais maintenant ils sont ivres.  Quand ils auront rejeté leur vin, alors ils se  repentiront.  Et je leur donnerai la Coupe de vie que mon Père m'a donné pour eux, et nous deviendrons un;  moi en eux et eux en moi.  Et ils seront des ouvriers dans ma Vigne pour préparer le vin du banquet des noces  de l'Agneau.  Celui qui s'abreuvera à ma bouche deviendra comme moi, et moi aussi je deviendrai lui; et les  choses  cachées se  révéleront à  lui.  L'homme qui  n'a  pas  de  foi dans la  Parole  de  Dieu, n'a  pas l'esprit  pour  saisir le sens des mystères.  Tout ce qu'il entend tourne dans sa tête comme une outre dans l'eau, et il finit par  jeter dehors tout ce qu'il a dans son esprit.  Si les hommes connaissaient l'Écriture, ils sauraient qu'il n'y a pas  un  seul  mot  ni  une  seule  lettre  qui  ne  contiennent  des  mystères  suprêmes  et  précieux.   Malheur  à  ceux  qui  n'examinent  pas  les  mystères  de  la  science  sacrée.   Combien  précieux  sont  les  mystères  de  la  sagesse!   Heureux le sort de ceux qui s'y appliquent afin de connaître la voie de la vérité.      Entre  temps,  l'Aubergiste  fit  égorgé  un  agneau  blanc  et  sans  tache.   Ses  serviteurs  l'écorchèrent  et  le  préparèrent  comme  il  le  faut;  ils  le  coupèrent  habilement  en  morceaux  qu'ils  embrochèrent  et  le  firent  rôtir  avec soin, puis ils retirèrent le tout et servirent Gracié.  Puis, levant les yeux au ciel, Gracié dit:  Bénit sois -tu  Père  Éternel,  Roi  de  l'Univers,  qui  donne  la  nourriture  à  toute  chair;  car  ta  compassion  demeure  éternellement.  Et la voix de l'Esprit vint de nouveau à Gracié, et lui dit:  Comme cet agneau fut sacrifié pour  ta  faim,  aussi  l'Agneau  de  Dieu  fut  sacrifié pour  tes  péchés,  afin que tu  en  mange  et  que  tu  obtienne la  vie  éternelle.  Quand sa faim et sa soif furent apaisées, l'Aubergiste dit à Gracié:  Viens et suis moi; une place t'est  préparé  pour  ton  repos.   Et  Gracié  suivit  l'Aubergiste  qui  tenait  une  lampe  dans  sa  main  et  qui  éclairait  le  chemin.  Et il entendit l'Esprit lui dire:  JE SUIS la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans  les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.  Gracié se coucha donc l'âme saturé selon qu'il est écrit:  Je me  coucherai, et je dormirai aussi en paix; car c'est toi seul qui est l'Éternel; tu me feras habiter en assurance.      Chapitre 8 Or Gracié nomma cette Auberge, l’Auberge d’Emmanuel,  car il disait :  Ici  Dieu est avec  moi et Dieu est  en  moi. Jour après jour, sous la direction de l'Esprit d'Emmanuel, Gracié examina soigneusement le Livre de  la  Vigne  et  tout  ce qui  s'y  rapporte.   Il  prenait  souvent  de  longues marches  dans  la  forêt, méditant la Parole  et  priant constamment pour en obtenir le sens et pour communier avec son Maître.  Dans cette solitude, où rien  ne pouvait détourner son attention, la présence du Seigneur devînt tout pour lui.  Il avait devant lui une porte  ouverte  sur  les  mystères  de  la  Parole  et  pénétra  dans  les  choses  profondes  de  Dieu:  la  Prédestination,  l'Élection, l'Alliance de la Grâce, l'Assurance du Salut, l'Union à Christ et sa seconde venue; toutes ces choses  furent  devant  lui  pour  qu'il en  jouisse.   Sans  relâche  il  plongeait ses regards  dans la  source  de  la  sagesse  et  plusieurs venaient à lui de toute part pour en recevoir instruction.  Or ce fut une joie pour lui de partager avec  eux le Pain de vie et le nom d'Emmanuel fut puissamment glorifié.      En  ce  temps,  Gracié  eut  un  songe,  et  il  vit  comme  si  les  étoiles  descendaient  du  ciel,  et  voici  une  troupe 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 7 of 13

d'anges se posa devant lui en habits resplendissants.  Et il lui fut donné de reconnaître Ôwriel, messager de la  lumière  de  Dieu;  Chokmâhiel,  messager  de  la  sagesse  de  Dieu;  Éméthiel,  messager  de  la  véracité  de  Dieu;  Ratsoniel,  messager  de  la  volonté  de  Dieu;  Échâdiel,  messager  de  l'unité  de  Dieu;  Ahabiel,  messager  de  l'amour  de  Dieu;  Tôwbiel,  messager  de  la  bonté  de  Dieu;  Rachamiel,  messager  de  la  compassion  de  Dieu;  Quadashiel, messager de la sainteté de Dieu; Érékiel, messager de la patiente de Dieu; et plusieurs autres.  Or,  Dabâriel, messager de la Parole de Dieu fut leur chef.  D'une allure sévère, il s'avança auprès de Gracié, sortit  une  Épée  glorieuse,  plia  le  genoux  devant  lui  et  la  lui  présenta.   Le  manche  de  cette  Épée  avait  été  trempé  dans le sang du soleil, sa lame dans le lait de la lune, et ses tranchants dans le scintillement des étoiles.  Elle  était la jalousie de tous les Eldils qui voyagent dans le champs d'Arbol qui tourne autour de Thulcandra; elle  était aussi la crainte de tous les démons et l'horreur des apostasiés et des réprouvés car elle était porteuse de  TULIP, même que les deux firent un.  Le nom de Gracié était inscrit sur le manche dans un ancien langage qui  lui fut donné de comprendre.  Gracié prit l'Épée des mains de l'ange et fut proclamé capitaine de cette légion  céleste.  Immédiatement il demanda a Emmanuel la permission de passer à l'attaque contre les démons de ce  monde de ténèbres.  Elle lui fut accordé ainsi que le discernement de reconnaître les esprits malins par la lueur  verte  qui  se  dégage  d'eux.   Commandant  la  légion  d'anges,  il  déchira  le  voile  du  temps  et  de  l'espace  avec  l'Épée,  et ils  pénétrèrent  dans  les différentes  dimensions  de  l'existence pour détruire les  ennemis  du  Roi; ce  qu'ils firent, et en grand nombre.  Or cette vision était un prélude des combats et des épreuves à venir dans la  vie de Gracié.     La  tempête  ne  tarda  point.   La  paix  de  l'Auberge  d'Emmanuel  fut  brisé  par  un  des  fils  du  malin  nommé  Obstiné, de la race des Oppresseurs.  Celui -ci prétendait exercer la clémence, car il voulait dominer sur Gracié  et  renverser  l'œuvre  de  Dieu.   Il  cherchait  à  l'influencer  et  à  le  culpabiliser;  mais  il  tomba  dans  son  propre  piège  et  devint  esclave  du  Diable  Blanc.   Gracié  fut  rempli  de  compassion  pour  lui,  car  il  connaissait  les  douleurs et les ravages de cet ancien ennemi dont il portait encore les cicatrices.  Obstiné alla voir Gracié pour  de  l'aide  et  il  ne  la  lui  refusa  point.  Lorsque  sous  la  direction de  l'Esprit, Gracié lui  donna  l'imposition des  mains  avec  de  l'huile,  Obstiné  fut  délivré  instantanément  de  son  esclavage,  et  tous  se  réjouir.   Mais  peu  de  temps  après,  rempli  d'un  esprit  de  jalousie,  Obstiné  prit  les  armes  contre  Gracié  pour  tenter  de  le  tuer  et  terrorisa  sa  famille.   Plusieurs  âmes  se  convertirent  au  Seigneur  dans  cette  région  de  l'Auberge  et  Obstiné  voulait se les accaparer tous; mais Gracié s'y était opposé.  La guerre s'était déclenché et Gracié reçu plusieurs  coups qui ouvrirent ses anciennes blessures.  L'infection s'y mit, son esprit tomba malade et dans le délire, et  Gracié sombra dans le découragement et la misère.  Mais on l'entendit dire:  Toi, ô mon ennemie! ne te réjouis  point sur moi.  Si je suis tombé, je me relèverai; si j'ai été couché dans les ténèbres, l'Éternel m'éclairera.       La force des circonstance fit que Gracié du partir de cette région pour retourner au pays de l'Oubli.  Mais son  temps  d'abattement  et  d'obscurité  fut  de  courte  durée.   Car  malgré  que  ses  épreuves  furent  pénibles  et  douloureuses,  et  qu'il  subit  le  ravage  de  ses  anciens  ennemis;  il  fallait  que  les  dernières  forteresses  de  son  ancienne  vie  s'écroulent.   Le  Seigneur  lui  avait  donné  un  ami  précieux  qui  se  nomme  Fidèle,  connu  aussi  comme  le  Potier  d'Emmanuel.   Or  Fidèle  pensa  ses  plaies  et  ses  blessures  furent  guéries.   Le  Seigneur  le  redressa, le fortifia et lui donna un nouveau nom, celui de Kustodia, Gardien de la Vigne d'Emmanuel; et on  lui donna pour Insigne "le Hibou blanc" qui se nomme "le Duc des neiges éternelles", celui qui veille dans la  nuit de ce monde.  Or la Vigne c'est la Parole Authentique d'Emmanuel, et la Parole c'est l'Épée de gloire qui  porte la TULIP; et Kustodia fut appelé à presser le raisin des grappes pour en faire sortir le nectar, et ce nectar  se nomme: la Bible de l'Épée, et la TULIP se nomme "l ’Évangile de la Souveraineté de Dieu".      De retout au pays de l’Oubli, Gracié tomba sous le charme d’une vipère qui l’ensorcela pour trois ans et demi.  Allant à une destruction certaine, le Prince Emmanuel intervint pour le délivrer et le restaurer. Éveiller de sa  torpeur, Gracié se retira à part  et se remit à son œuvre négligé. Il construisit douze châteaux pour Emmanuel,  y  plaçant  T.U.L.I.P.  et  les  positionnant  stratégiquement  à  travers  le  monde.  Dans  ce  travail,  il  fut  donné  de  rencontrer plusieurs soldats de Christ qui combattaient dans les tranchées de la gloire, tous des guerriers pour  la  vérité,  tous  de  foi  Marginale :  Pothier-de-Dieu,  Parole-de-Confiance,  Cœur-Sincère,  Roche-Pourpre,  Douceur-Ferme, Voix-de-Tonnerre, et plusieurs autres.     Chapitre 9 Quelques temps avant sont départ de l'Auberge, Gracié eut un rêve en feuilletant des anciens écrits; et ce rêve  représentait  les  aspirations  de  son  cœur.   Et  voici,  il  se  trouva  sur  la  montagne  de   Sion,  dans  la  Jérusalem  céleste, la cité du Dieu vivant, parmi l'assemblée des premiers-nés, avec les brebis qui resplendissaient de la  gloire du Sanctuaire  d'Emmanuel.   Et parmi  des cantiques  de joie,  on  l'amena devant l'Arbre de  la  vie,  d'où  sous ses branches une table fut préparée pour le banquet des noces de l'Agneau.  Et du pied de l'arbre sortait 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 8 of 13

une  chute  d'eau  limpide  comme  du  cristal,  d'où  coulait  la  rivière  de  la  sagesse,  et  où  les  esprits  des  justes  parvenus  à  la  perfection  venaient  se  désaltérer  dans  le  Trésor  de  la  lumière.   Puis  on  lui  offrit  le  fruit  de  l'Arbre et il en mangea.  Et il entendit la voix de l'Esprit lui dire:  JE SUIS le fruit qui guérit l'âme, et la source  qui ne tarit jamais.  Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, même celui qui n'a pas d'argent!  Venez acheter  et  manger,  sans  argent,  sans  rien  payer;  que  celui  qui  veut  prenne  de  l'eau  de  la  vie  gratuitement.   Venez  puisez avec joie de l'eau aux sources du salut.      Gracié se pencha sur ses genoux et but; et il vit l'eau de la chute s'ouvrir comme un rideau.  Et il vit un trône  de feu sur le Merkabah, le chariot des Chérubins rempli d'yeux tout autour.  Et du chariot céleste sortait une  nuée qui couvrait le Shekinah, la présence de l'Éternel sur le trône.  Et autour du trône fut vingt -quatre trônes  d'où  jaillissaient  des  rayons  de  lumière,  si  brillant  que  l'œil  d'aucun  homme  n'en  saurait  soutenir  l'éclat.   Et  ceux qui étaient sur les trônes étaient comme une grande multitude que personne  ne pouvait compter.  Et au  milieu  des  éclairs,  des  voix  et  des  tonnerres,  la  présence  de  l'Éternel  sortit  de  la  nuée.   Sur  sa  tête  était  la  couronne des temps sans fin, et sur son diadème était écrit le nom du Dieu unique:  Jésus-Christ, l'Agneau de  Dieu.  Il tenait dans ses mains le Livre de vie qui est la Parole de Dieu, et il marcha sur les eaux de la sagesse  vers Gracié.     Et  voici,  lorsque  le  Berger  des  élus  ouvrit  le  Livre,  le  sang  de  l'Agneau  en  coulait  de  ses  pages;  et  trois  flammes surgirent du sang, et le Livre ne fut pas consumé pour autant.  Et Gracié entendit la voix de Dabâriel  lui  dire:   Que  celui  qui  a  de  la  sagesse  comprenne  le  mystère  des  trois  flammes  qui  surgissent  du  sang  du  Livre de la vie.  Comme les trois flammes brillent comme un seul feu dans le Sanctuaire céleste, il en est de  même à l'extérieur.  Et Gracié lui répondit:  Comment en est-il ainsi Seigneur?  Et on lui répondit:  Comme la  Parole est l'enveloppe invisible de la Volonté et de la Pensée de Dieu; ainsi le Fils est l'enveloppe visible du  Père et du Saint-Esprit, et les trois sont une seule personne, à savoir Jésus-Christ; en qui vous êtes, pour qui  vous  êtes,  et  par  qui  vous  êtes  dans  une  Alliance  Éternelle  qui  ne  peut  se  dissoudre.   Or  en  Christ   Dieu  rencontre  l'homme  et  l'homme  rencontre  Dieu.   Ceci  est  la  pierre  angulaire  qui  est  devenu  un  rocher  de  scandale,  et  qui  est  rejeté  par  ceux  qui  construisent  des  temples  de  bois  et  de  pierre  et  qui  cherchent  un  royaume terrestre.     Alors Gracié tomba sur sa face et adora celui qui vit aux siècles des siècles, disant:  Tu es le Fils de l'Homme  glorifié, le Père éternel qui prit chair parmi nous, et le Saint -Esprit de ta présence qui habite en nous.  Tu es né  pour la justice, et la justice s'est reposée en toi.  L'Ancien des jours est avec toi, il a fait descendre sur toi la  paix,  et elle habite  en  toi  à  tout  jamais.   Le Seigneur  des  esprits  a  conservé  ton nom  au  milieu  de  celui des  saints.  Il donnera à tes envoyés des royaumes et une grande gloire; et il est né de toi une race de juste et de  saints dont le nombre est vaste comme les étoiles dans les cieux.  Tous ceux qui croient en toi, croient en celui  qui t'a envoyé.  Tous ceux que tu as choisis, et tous ceux qui croiront par eux, le Seigneur des esprits sera avec  eux; et ils habiteront avec le Fils de l'Homme, ils mangeront, ils dormiront, ils se lèveront avec lui au siècles  des siècles.  Tous ceux qui marcheront dans tes sentiers te suivront dans la gloire éternelle; car leurs destinées  sont confondues avec la tienne, et ils n'en seront jamais séparé.      Gracié entendit ces paroles du Berger:  Écoute moi et je t'informerai, car ton c œur est droit et tu es attristé par  ta condition, et tu te lamente pour Sion.  JE SUIS le Berger de ton âme qui te restaure et te conduit dans les  sentiers de la justice.  Lorsque le cri de ton âme parvint à mes oreilles, je t'ai délivré des paradis artificiels et  de l'ombre de la mort.  Je t'ai amené à l'Auberge de la Restauration située près des eaux paisibles, pour que tu  sois comme un arbre planté près d'un courant d'eau qui donne son fruit en sa saison.  Tu observeras toutes les  choses que je te dirai, et tu marcheras en elles d'un c œur pur; ainsi tu recevras du Seigneur Tout-Puissant, tout  ce qu'il t'a promis.  Garde la mémoire de mes paroles, ne les laisse jamais s'effacer de ton c œur.  Je te donne la  sagesse,  à  toi  et  à  tes  enfants,  et  à  tous  ceux  qui  la  recevront  de  vous  par  mon  Esprit.   Et  ceux  qui  la  comprendront ne dormiront point; mais ils ouvriront leurs oreilles pour la recevoir, afin de s'en rendre digne.   Et  ils  élèveront  les  mains  au  ciel  et  loueront  le  Saint  et  le  Très-Haut  avec  la  langue  que  Dieu  a  donné  aux  hommes  pour  servir  d'instrument  à  leurs  pensées.   Heureux  sont  ceux  qui  marchent  à  la  lumière  de  mes  paroles;  car  l'Évangile  de  la  Vérité  est  une  joie  pour  ceux  qui  ont  reçu  du  Père  de  la  Vérité,  la  grâce  de  le  connaître dans la puissance de sa Parole.      Chapitre 10 Alors, un des saints qui avait le sceau de Dieu, s'avança vers Gracié et versa sur sa tête l'huile de l'Esprit, de la  même manière que l’eau fut versé sur ceux qui furent engagés; et il entendit Dabâriel lui dire:  Lève-toi, sois  éclairé, car ta lumière arrive, et la gloire de l'Éternel se lève sur toi.  Il t'est donné d'écrire sur ce qui concerne 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 9 of 13

le  royaume  de  la  lumière.   Écrit  donc  ces  choses  dans  un  livre  pour  qu'elles  vous  servent  de  témoignage.   Plusieurs auront soif pour un tel rafraîchissement, car le Cantique du Seigneur est mort sur leurs lèvres.      Or Gracié répondit:  Seigneur, ne me demanderont -ils pas d'où je suis?  Et on lui répondit:  Si on te demande:  d'où es-tu né?  tu répondras:  Je suis  né de la lumière, là où la lumière est née d'elle-même, et d'où elle  s'est  dressée et s'est révélée dans notre image.  S'ils te disent:  Qui es-tu?  tu diras:  Je suis un de ses fils, et je suis  un  des  élus  du  Père  qui est  vivant.   S'ils te demandent:  Quel  est  le signe  du  Père  qui est  en  toi?   dis-leurs:   C'est un mouvement de l'Esprit qui donne le repos de l'âme, et qui donne la sagesse tirée de sa puissance pour  exprimer la doctrine de la Vérité.     Le  cœur  ému  de  joie,  Gracié  répondit:   Seigneur,  mon  esprit  est  animé  par  tes  paroles,  et  je  me  réjouis  grandement parce que tu révèles ces choses à tes enfants.  Tu es mon Sauveur et mon Roi, et mon sort tel que  tu l'as fixé est entre tes mains.  Mon âme se réjouit dans ta lumière; elle est dans l'allégresse parce que tu l'as  sauvé  par  le  sang  de  ta  croix;  et  il  n'y  a  pas  d'autre  Sauveur  que  toi.   Et  la  voix  d'Emmanuel  lui  dit:   Je  t'instruirai  donc  dans  tous  les  mystères.   Demande  ce  que  tu  veux  demander,  et  je  te  révélerai  avec  empressement et vérité ce que tu devras faire.  En vérité, en vérité, je vous le dis; livrez -vous à une grande joie  et soyez dans l'allégresse, vous informant avec zèle de ce qui vous convient de savoir, et je vous le révélerai  avec joie.  Alors Gracié lui dit:  Parle Seigneur, ton serviteur écoute.      Et  à  l'instant  même,  il  vit  le  Berger  des  élus  sur  la  montagne  de  Sion  entouré  d'une  grande  multitude,  et  la  résonance de sa voix se fit entendre comme le bruit de grandes eaux, disant:  Si quelqu'un ne mange pas de ma  Vigne et ne boit pas de mon vin, même s'il a confessé mon nom, il en tirera aucun profit et sa course est vaine,  parce  qu'il  n'a  pas  aimé  la  Vérité.   Or  c'est  ici  mon commandement:   Aimez  l'Éternel  de  tout votre c œur,  et  attachez-vous  à  sa  Parole  de  tout  votre  force.   Aimez-vous  les  uns  les  autres,  comme  je  vous  ai  aimé  en  sacrifiant tout pour vous.  Car cet Évangile place parmi les péchés les plus graves, le fait qu'un homme peine  l'esprit de son frère.  En effet, si tu as vu ton frère, tu as vu ton Seigneur.  Que celui qui aime Dieu, aime aussi  son frère; qu'il l'aime comme son âme, et qu'il veille sur lui comme la prunelle de son oeil.      Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende; car je parle à ceux qui sont éveillés par le Souffle de ma  bouche.  Tous ceux qui  viennent  de  la  corruption, disparaîtront  selon l'ordre  de  la  corruption qui  est  dans  le  monde.  Je suis venu faire cesser les oeuvres de la femme qui, par les passions de la chair, donne la naissance  dans la mort.  C'est à cette fin que je suis venu dans le monde, pour que vous vous releviez d'entre la mort qui  est dans votre chair par la nouvelle naissance; vous revêtant de ce qui est libre de la corruption, ensemble avec  ceux qui espèrent  et qui  croient.  Car  ainsi je donne  à  tous ceux que j'ai appelé  à renaître, la vie  éternelle  et  l'espérance du royaume.      Or le royaume  ne viendra pas selon  l'ordre de ce monde.  On  ne dira pas:  Voici  il est ici,  ou voici il  est  là;  mais le  royaume  est parmi  vous  et  les  hommes  ne le  voient  pas.   Que celui  qui  cherche ne  cesse jusqu'à ce  qu'il trouve, et quand il trouvera il sera émerveillé; dans l'émerveillement de ma grâce il atteindra le royaume,  et ayant atteint le royaume par le moyen de la foi dans le Fils de l'Homme, il se reposera de ses oeuvres.  Si  ceux  qui  vous  guident  vous  disent:   Voici  le  royaume  est  dans  le  ciel,  alors  les  oiseaux  du  ciel  vous  devanceront; s'ils  vous  disent  qu'il  est  dans  la  mer,  alors  les  poissons  vous  devanceront;  et  s'ils  vous  disent  qu'il sera établi en quelques nations ou quelques villes, alors les ignorants vous devanceront.  Mais le royaume  est  parmi  vous  et  en  vous  par  la  présence  de  mon  Esprit  qui  vous  habite,  car  vous  êtes  le  Temple  du  Dieu  vivant, l'Auberge d'Emmanuel.  Quand vous connaîtrez ainsi, alors vous serez connus comme une lumière qui  brille dans les ténèbres.  Efforcez-vous donc de connaître ceci par la grâce qui vous est accordée d'en haut, et  vous saurez que vous êtes les fils du Père, et que vous êtes la Cité de Dieu sur laquelle le Fils de l'Homme doit  régner.     Chapitre 11 Bienheureux  ceux qui marchent dans la justice, qui  ne pratiquent point  l'iniquité  et qui  ne ressemblent point  aux pécheurs dont les jours sont comptés; et auquel on ne peut opposer aucun livres de crimes.  Soyez bénis,  justes et élus, car votre destinée est glorieuse dans le royaume de mon Père, et grande sera votre joie.      Bienheureux  ceux qui  célèbrent  et  exaltent le nom du  Seigneur des esprits, car  tel  est  le  bon plaisir  du  Père  éternel; votre lumière brillera d'un éclat immortel, et votre parfum remplira le Sanctuaire céleste.      Bienheureux les solitaires et les rejetés de ce monde; car vous hériterez le royaume, et les multitudes célestes 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 10 of 13

vous serviront sur les rayons de la gloire divine.     Bienheureux sont ceux qu'on a persécuté dans leur c œur; ce sont eux qui ont connu le Père en vérité.     Bienheureux sont ceux qui auront reçu la Parole de sagesse, et qui auront cherché les voies du Très -Haut; car  ils seront sauvés.     Bienheureux celui qui parle humblement de cœur à tous; car il sera rassasié de la vérité, et il sera comme une  colonne dans le Temple de Dieu.     Bienheureux celui qui s'arrête et relève son frère qui est tombé, et qui pourvoit aux besoins des indigents; car  il sera assis sur mon trône et jugera les nations.      Ayez  donc  une  ferme  espérance,  car  si  vous  avez  été  en  butte  aux  maux  et  aux  afflictions  de  la  vie;  vous  brillerez dans le ciel comme des astres, et les barrières célestes s'abaisseront devant vous.      Vos  cris  demandent  justice,  et  vous  serez  vengés  de  tous  les  maux  que  vous  avez  soufferts  depuis  le  commencement, et de tous ceux qui vous ont persécutés.  Ne vous découragez donc pas quand vous voyez les  pécheurs  heureux  et  florissants  dans  leurs  voies.   Attendez  donc,  et  ne  vous  laissez  point  abattre;  car  vous  jouirez d'une joie toute puissante, puisqu'au jour du jugement vous n'aurez aucune condamnation à craindre.      Ne  prenez  pas le  monde  pour  votre  seigneur,  de  crainte  qu'il  ne vous  prenne  pour  ses  esclaves,  soit dans  la  splendeur des vêtements, soit dans l'orgueil du cœur.     Ne  prêtez  pas  attention  aux  richesses  du  monde,  car  ces  richesses  vous  éblouiront  et  raviront  la  lumière  de  votre foi.  Ainsi celui qui  est  assoiffé de la fortune  ressemble à un homme insensé  qui boit de  l'eau de  mer;  plus il boit, plus sa soif est grande, et il ne cesse de boire jusqu'à ce qu'il périsse.      Soyez  des  banquiers  sages,  éprouvez  toutes  choses  et  retenez  ce  qui  est  bon,  afin  de  discerner  la  pièce  authentique du Seigneur de la fausse monnaie.  Ainsi vous amassez votre trésor qui ne se gaspille point, car le  monde n'est qu'un pont; vous devez le traversez et non y construire vos demeures.      Chapitre 12 Mais  malheur à  vous pécheurs qui  repoussez les justes,  qui accueillez et rejetez selon vos caprices  ceux qui  commettent l'iniquité; car vous serez réduits à néant.      Malheur à vous qui triomphez dans la persécution des justes, et qui rendez inutile la Parole du Seigneur par  vos lois et vos traditions; car pour vous point d'espérance de la vie.       Malheur  à  vous  marchands  de  stupéfiants,  qui  emprisonnez  les  âmes  dans  des  paradis  artificiels;  car  vous  souffrirez les tourments éternel d'un enfer réel.     Malheur à vous qui dévoilez le mal à votre prochain, et qui êtes durs et amers pour vos semblables; car vous  serez consumés dans les flammes qui ne s'éteignent point.      Malheur à vous qui vous nourrissez du meilleur froment et buvez les meilleurs liqueurs, et qui dans l'orgueil  de votre puissance écrasez le pauvre; vous serez exterminés, parce que vous ne vous êtes point désaltérés aux  sources de la vie.     Malheur  à  vous  dont  le  cœur  est  endurci,  et  qui  commettez  si  facilement  le  crime;  point  de  paix  pour  vous  dans la prison de l'éternité.     Malheur à vous  riches,  car vous  mettez votre confiance  dans  les  richesses,  et  vos  richesses  vous font passer  pour des saints; mais vous perdrez ces richesses et vous serez enchaînés dans l'abîme, car vous avez oublié le  Très-Haut au jour de votre prospérité.     Malheur  à  vous  pécheurs,  si  vous  mourez  dans  vos  péchés,  et  ceux  qui  vous  ressemblent  disent  de  vous:   Heureux  sont  les  pécheurs!   Ils  ont  accompli  les  jours  de  leur  existence,  et  ils  meurent  maintenant  dans  la 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 11 of 13

félicité  et  l'abondance;  ils  n'ont  connu  pendant  leur  vie  ni  les  chagrins,  ni  les  angoisses;  ils  meurent  pleins  d'honneur,  et  ils  n'ont  été  soumis  à  aucun  jugement.   Mais  ne  savent -ils  pas  que  leur  âme  sera  forcée  de  descendre dans les domaines de la mort où les attend des maux et des tourments de toutes espèces.      Je vous le dit en vérité, toutes vos mauvaises actions et vos mauvaises paroles seront manifestées, et aucune  ne pourra se soustraire à la lumière du grand jour.  Ne pensez pas et ne dites pas: Mon crime est caché, mon  péché n'est connu de personne; car dans le ciel, on note exactement devant le Tout -Puissant tout ce qui se fait  sur la terre, et toutes les pensées des hommes.      Insensés, vous périrez dans votre folie.  Vous ne voulez point écouter les sages, alors vous n'obtiendrez point  la récompense des  justes.   Vous  n'avez pas profitez du salut qui vous est offert  gratuitement, alors vous êtes  destinés  pour  le  jour  du  deuil  et  de  la  honte  de  vos  âmes.   Ne  savez -vous  pas  que  le  sort  de  l'homme  est  comme  celui  de  l'âne  qui  tourne  la  meule,  marchant  pendant  des  milles,  mais  se  retrouvant  toujours  misérablement au même endroit, malgré ses peines.      A  ceux  qui  ont  des  oreilles  pour  entendre,  je  dis:   Beaucoup  ont  cherché  la  vérité  mais  non  pu  la  trouver.   Poursuivi par le malheur, leurs âmes errent sur la terre loin de l'Esprit de mon Père.  Elles cherchent à fuir le  chaos,  mais  elles  ne  savent  comment  le  traverser.   C'est  à  cause  de  cela  que  le  Père  m'a  envoyé,  portant  le  sceau de l'Esprit.  Je traverse tous les âges, je dévoile tous les mystères, je dénonce les oeuvres de ténèbres, et  je transmet les secrets de la voie de la justice.      Alors  Gracié  s'exclama:   Seigneur,  tu  nous  a  donné  la  connaissance  de  ta  lumière,  et  tu  nous  a  révélé  des  choses  sublimes.   Il  n'y  a  personne  dans  le  monde  du  genre  humain  qui  ait  cette  connaissance;  il  n'y  a  personne dans les régions du ciel et de la terre qui ait la puissance de nous enseigner le sens des paroles que tu  dis;  toi  seul,  sachant  tout,  et  parfait  en  toutes  choses  peut  le  faire  par  l'Esprit  de  ta  Brillante  Présence  qui  habite en nous.     A l'instant Gracié fut entouré d'une lumière éclatante, et il fut rempli d'un souffle comme un verrier enfle un  vase.   Et Gracié  s'éveilla dans  l'étonnement,  des  larmes  de joie  à  ses  yeux  et  un  cantique  sur  ses  lèvres.   Et  voici, ce fut un rêve.     Chapitre 13 Alors Gracié se pressa vivement à écrire les merveilles du Trésor de la lumière d'Emmanuel; et c'est lui -même  qui écrivit ces mots que vous lisez à cet instant.       Depuis toute l'éternité fut l'Amour; il était avant le commencement, et resplendissait d'une lumière pure et sans  tache.  Et cette lumière vivante jaillit à l'infini par un mouvement perpétuel d'extase en épanouissement.  Et ce  mouvement est la vie manifestée par le Souffle de la Parole dans le c œur du Père des lumières, en qui il n'y a  aucune variation ni ombre de changement.     Il  fit  scintiller  sa  lumière  dans  mille  myriades  de  rayons  glorieux.   Et  chaque  rayon  fut  un  messager  de  la  lumière  qui  poussait  un  cri  de  joie,  et  qui  chantait  avec  allégresse  des  louanges  au  Père  des  esprits,  dans  le  Saint des saints du Sanctuaire céleste.     Et  la  Parole  exprima  par  la  lumière  que  tout  fut;  et  tout  était,  et  tout  avait  le  mouvement  et  l'être  dans  la  lumière, pour la lumière, et par la lumière de la Parole de Dieu.      Car l'unité de la lumière dans  sa diversité d'expressions, produisit la matière, et la matière fut ainsi ordonné,  équilibré,  et  mit  en  mouvement;  formant  les  nébuleuses  d'étoiles  innombrables  dont  notre  monde  en  est  le  centre et le soutient des pieds d'Emmanuel, notre Dieu.      Et selon la promesse, la lumière du nom d'Emmanuel, fut mise en évidence dans sa Parole qui prit chair parmi  nous  dans  le  sein  d'une  vierge.   Et  elle  conçut  sans aucun  homme,  étant  fécondé par  l'Esprit  de  l'Éternel,  et  enfanta  son  Premier-né,  à  savoir  Jésus-Christ;  le  seul  Fils  du  Dieu  vivant,  l'unique  forme  visible  du  Père  invisible.     Et nous l'avons connu par l'Esprit de grâce et de vérité qu'il a mit en nous par le moyen de la foi; et il a ouvert  au  milieu  de  nous  sa  connaissance  dans  le  secret  de  sa  sagesse,  et  la  source  de  sa  puissance.   Nos  yeux 

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 12 of 13

contemplèrent  ses  splendeurs,  et  nos  cœurs  en  furent  illuminés.   Ainsi,  il  nous  donna  l'intelligence  pour  raconter l'abondance de ses merveilles, pour qu'elles soient écrites et transmises de génération en génération.      Ainsi prophétisa Énoch, le septième après Adam:  "Je vous révèle encore un autre mystère:  Des livres de joie  seront donnés aux justes et aux sages; et ils croiront en ces livres qui contiennent les règles de la sagesse".      Énoch avait prévu la nécessité de ces choses, car le manque de connaissance engendre la destruction.  Il faut  donc recevoir et entendre la Parole de la vie, et garder la Parole de la persévérance.  Ainsi la sagesse viendra  dans  nos  cœurs,  et  la  connaissance  fera  les  délices  de  nos  âmes, car  la  réflexion  veillera  sur  nous,  et  la  prudence nous gardera.     Alors nous serons des hommes nouveaux qui transmettront et qui enseigneront la vérité à un monde aveugle;  et nous serons les guides de l'ère nouvelle du nouveau millénaire, semant le blé de la Parole avec conviction et  avec joie.     La tâche qui nous est assigné est dès plus importantes.  Nous savons que notre cause est juste; allons d'avant  sachant  que  nous  avons  un  ministère  qui  surpasse  la  lumière  de  la  conscience.   Mettons  de  côté  les  choses  enfantines,  et  devenons  des  hommes  à  la  stature  de  Christ;  car  notre  ministère  ne  vient  pas  de  la  sagesse  humaine, mais de la révélation de Dieu.     L'aperçu  de  son  message  est  l'Appel  à  Renaître  qui  nous  dirige  pas  à  pas  du  péché  et  du  désespoir,  vers  la  plénitude  de  la  présence  de  Christ  en  nous,  l'espérance  de  la  gloire.   Cette  assurance  nous  la  possédons  maintenant,  et cette  présence  nous  fertilise  afin  que  nous produisions  le fruit  d'un  ministère  qui  nous  donne  l'opportunité d'être une bénédiction à nos frères, afin que notre existence ne soit pas en vain.      Ceci est l'essence d'une nouvelle vie qui ne change pas selon les coutumes des hommes.  Elle est divinement  approuvée,  car  elle  est  le  sceau  de  tous  ceux  qui  sont  appelés  et  dirigés  de  Dieu.   Ainsi  la  victoire  leur  est  assuré, et le message de notre Roi, Emmanuel, sera délivré.      Ne résistons point à cette grâce par notre désobéissance, afin que celui qui a commencé en nous cette bonne  oeuvre la rendre parfaite, lorsque le Seigneur de gloire viendra pour être glorifié en nous, et admiré dans tous  ceux qui auront cru; alors tout oeil le verra.  C'est ainsi que se produira la promesse de son avènement.      Or  sur  ces  choses  il  fut  écrit  anciennement  dans  l'antiquité:   Dans  les  derniers  jours,  la  Bête  arrachera  du  milieu  des  douze  la  plante  qu'ils  auront  élevé,  et  elle  tombera  entre  ses  mains.   Et  la  plupart  de  ceux  qui  s'auront  réunis  pour  recevoir  le  BIEN-AIMÉ,  se  tourneront  vers  l'adversaire.   Car  au  sujet  du  second  avènement de Christ, les disciples négligeront la doctrine et altéreront la foi.  Et il y aura des disputes sur son  premier et sur son dernier avènement.     Et il y aura des anciens qui seront iniques, et des pasteurs qui seront oppresseur de leur propres troupeaux.  Ils  seront des rapaces qui négligeront leurs devoirs les plus sacrés.  Et beaucoup dans ces jours -là obtiendront par  complots leurs charges, sans avoir la sagesse qui en rend digne.      Ils  seront  des  gardiens aveugles,  sans  intelligence.   Ils seront tous des chiens  muets,  incapable d'aboyer.   Ils  seront  des  chiens  voraces,  insatiables.   Ils  seront  des  bergers  qui  ne  savent  rien  comprendre.   Tous  suivront  leur  propre  voie,  chacun  selon  son  intérêt  particulier,  jusqu'au  dernier.   Ils  jugeront  pour  des  présents,  enseigneront pour un salaire, et prédiront pour de l'argent.     Et beaucoup échangeront leurs nobles vêtements de saints pour la robe de ceux qui ont des richesses.  On fera  acception des personnes, et l'on recherchera les hommes de ce monde.  On vous dira:  Venez, je vais chercher  du vin, et nous boirons des liqueurs fortes.  Nous en ferons autant demain, et beaucoup plus encore.      Il y aura des calomnies et des calomniateurs qui ne se réjouiront point de  l'approche du Fils de  l'Homme,  et  beaucoup seront privés des lumières de l'Esprit-Saint.     Et  il  n'y  aura  dans  ces  jours,  que  peu  de  prédicateurs  qui,  en  différents  endroits,  annonceront  les  grandes  vérités.  Et cela a cause de l'esprit d'ignominie et d'avarice qui inspirent ceux qui disent:   Devenez les esclaves  de l'or et de ceux qui le possèdent.    

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel

Page 13 of 13

   Et de grandes haines s'élèveront entre les pasteurs,  des anciens et les disciples.  Et la convoitise s'emparera de  la plupart des cœurs, et chacun ne parlera que des objets de sont envie.       On négligera les oracles des saints prophètes, et ont se laissera aller aux bouillonnements de son c œur.     Telle est l'époque qui doit venir et qui maintenant est avec nous.  Alors le moment vient et est déjà a la porte;  la vengeance d'Emmanuel, Dieu avec nous et Dieu en nous, est à la main.       Le Fils de l'Homme apparaîtra de sont trône royal dans le cœur de ses fidèles, dans une flamme de feu; et il  surgira  de  sa  sainte  habitation  en  eux,  le  transformants  en  sont  image,  et  les  unissant  comme  des  pierres  vivantes, en un Temple glorieux; révélant au monde l'unité de son Corps; et toute oeil le verra.  Car la lumière  qui  sortira  de  chacun  d'eux  sera  si  grande,  que  les  cieux  entier  ne  pourront  la  contenir.   Comme  un  feu  vivifiant, elle inondera la terre et dissipera les ténèbres pour toujours.  Et en un instant, dans un clin d' œil, et la  Création entière sera changée.      C'est ainsi que l'Époux aura reçu l'Épouse pour célébrer le banquet des noces  de l'Agneau.  Car  ils entreront  dans la chambre nuptiale pour l'épanouissement éternel  de  la  gloire divine, et l'exaltation suprême de l'unité  céleste.      Car il faut que la Jérusalem terrestre disparaisse pour qu'apparaisse la Jérusalem céleste, où entrera seul ceux  dont le nom est écrit dans le Livre de vie de l'Agneau.       Or nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel  qu'il est.  Quiconque a cette espérance en lui ce purifie, comme lui même et pur.      Puis l'Esprit dit: Habitez en moi et j'habiterai en vous à jamais; car JE SUIS, J'AIME et JE SAUVE.       Grand est notre Seigneur et grande est sa puissance.  Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, par la grâce  de notre Seigneur et notre Dieu, Jésus-Christ; à qui convient toute gloire et toute louange, maintenant et dans  tous les temps.  Moi, Kustodia, le Marginal, je témoigne de ces choses par la grâce qui m'est donnée en Jésus Christ.       Shalom!  Paix à ceux qui lisent et à ceux qui écoutent, ainsi qu'à leurs familles.  Amen.         Lux lucet in tenebris.    

file://C:\Documents and Settings\Neokoros\My Documents\christobible.org\bible_et_sou... 2010-12-06


L'Auberge d'Emmanuel