Page 1

PORTFOLIO 2018 Khouloud NECHI


SOMMAIRE

ZAC DE CORBEVILLE

p.4

Equipe: UAPS architectes urbanistes, BASE paysagistes, TPFI BET MOA: EPAP Saclay Situation: Zac de Corbeville, Plateau de Saclay Programme: espaces publics, quartier de logement, parc, hôpital, corridor écologique Mission: plan guide, études préliminaires des espaces publics Superficie: 94 ha

METROPOLE CAPITAL PAYSAGES

p.9

Equipe: LIN architectes urbanistes MOA: Mission interministérielle de préfiguration de la métropole Aix Marseille Provence Situation: Métropole AixMarseille-Provence Mission: consultation urbaine et territoriale 2015-2016

MATIÈRES À HABITER «TOUT LE QUARTIER»

p.14

Statut: Projet de fin d’études Situation: Montreuil,France Calendrier: Master 2, Juillet 2015

N

INFILTRER SACLAY

3

p.18

Statut: Projet d’architecture Situation: Saclay, France Calendrier: Master 2, 2014

TERMINER L’AVENUE DE FRANCE

p.20

Workshop ENSAPVS Clément Blanchet-OMA 2013

INVERSIONS ARCHITECTURALES vidéo, 5min séminaire «Territoires sensibles» ENSAPVS 2013

p.22


ZAC DE CORBEVILLE

4

Equipe:

UAPS architectes urbanistes, BASE paysagistes, TPFI BET

MOA:

EPAP Saclay

Situation:

ZAC de Corbeville, Plateau de Saclay

Programme:

espaces publics, quartier de logement, parc boisé, hôpital, corridor écologique

Mission:

plan guide, études préliminaires des espaces publics

Superficie:

94 ha

La ZAC de Corbeville occupe une géographie-clé entre la zac de Polytechnique et du Moulon et entre lisière et coteau boisé. Pour relier ces entités paysagères et urbaines, le concept de «percolation» amène une perméabilité des différents secteurs (coteau - lisière - cœur de quartier) et des différentes forces qui les animent. La typologie urbaine fonde son identité sur la forte présence végétale avec des lanières qui permettent une infiltration du paysage en coeur de quartier. Une canopée est déployée des coteaux vers la lisière nord selon une trame (5m par 5m) qui se modulera en fonction de l’échelle et du rôle de chaque espace. La canopée se diffuse et se transforme en bosquet de fraîcheur, en jardins de pluie, en alignement, etc.. Elle prend la forme et propose un usage adapté en fonction des typologies qu’elle traverse (venelle, placettes, esplanade) pour créer de nouveaux modes d’habiter. La continuité de la canopée est aussi assurée par les parcelles privées qui intègrent cette trame. L’intention est de créer une proximité avec le végétal pour générer des usages, des micro-paysages, des parcours comme dans un bois habité.


Trame principale et mixité des formes végétales

Percolation

Canopée et palette végétale

5


6


7


8


METROPOLE CAPITAL PAYSAGES

Equipe:

LIN architectes urbanistes

MOA:

Mission interministèrielle de préfiguration de la métropole Aix Marseille Provence

Situation:

Métropole AixMarseille-Provence

Mission:

consultation urbaine et territoriale 2015-2016

Dans le cadre de la mission de préfiguration de la métropole, 3 équipes interdisciplinaires ont été retenues pour produire chacune une vision future du territoire, et proposer des projets démonstrateurs de cette ambition métropolitaine. La vision de l’équipe LIN est construite sur trois thématiques intégrées: -Les îles-paysages, intensifier le rapport ville/nature. -La mobilité intégrée, faciliter l’ensemble des déplacements des personnes comme des biens. -La métropole des liens, construire les relations endogènes et exogènes, avec Toulon, avec Arles, avec le val de Durance, le couloir Rhodanien, avec l’Europe et le bassin méditerranéen.

9

Arles

Aix-en-Provence

Marseille


1- VISION MÉTROPOLITAINE

10


2- PIÈCES MÉTROPOLITAINES

11


3- PROJETS PILOTES - ZOOMS

12


13


MATIÈRES À HABITER «TOUT LE QUARTIER»

Statut:

Projet de fin d’études

Situation:

Montreuil,France

Calendrier:

Master 2, Juillet 2015

Ce projet de fin d’études se situe dans la continuité d’une réflexion amorcée avec l’exercice de mémoire intitulé «Petits vides, matières d’inversions». L’étape théorique a reposé sur l’identification et le référencement de très petits, imparfaits et délaissés espaces interstitiels urbains; des micro-tiers-paysages qui accueillent des pratiques informelles et quotidiennes. Quelque part entre l’errance et la «chasse», une posture architecturale a pris la forme du catalogue comme base de travail pour le projet. Pour saisir des «petits riens» protéiformes, il a fallut déployer plusieurs medium de représentation (cartographies, vidéos, illustrations) qui ensemble donnent à voir les possibles réseaux de petites matières urbaines. Cette lecture vise à retrouver une capacité matricielle de la ville qui réinvente et transforme ces seuils du quotidien pour pouvoir habiter «tout le quartier». Le projet architectural propose la réactivation de quelques interstices délaissés en réseau autour de deux plus grandes polarités qui accueillent des programmations expérimentales. Un «atelier local» et une «halle des communs» autour desquels gravitent de plus petits espaces sont imaginés pour permettre aux acteurs locaux d’organiser des lieux de cultures populaires et urbaines pour mieux conjuguer avec la gentrification rapide de Montreuil.

14

STRATÉGIES Amplifier et réinjecter les pratiques informelles

Métal Feraille

Bois Palette

Déchets

...

L’atelier local

Réseaux-Micro-centralités-Transcommunalités

La halle des communs


15 18


L’ATELIER LOCAL

LA HALLE DES COMMUNS

16 logements étudiant

stock

cantine

cuisine

vestiaire

exposition

admnistration

stock

marché

workshop étudiant

salle de cours

labo chercheurs


LA HALLE DES COMMUNS

Temps 1: une structure minimum, flexible, capable de commencer rapidement le projet collectif

Temps 2: Un lieu « complété» par les habitants

17


INFILTRER SACLAY

18

Statut:

Projet d’architecture

Situation:

Saclay, France

Calendrier:

Master 2, 2014

La vallée-campus de Saclay, au sud de Paris, est un territoire aux enjeux importants. Il y est prévu la transformation de terres agricoles fertiles en cluster d’innovation à rayonnement international. La condition du projet est de développer une architecture économique sur 50 ans pour réactiver et améliorer des sites existants. Pour répondre aux multiples failles spatiales et énergétiques, un programme est proposé afin de développer des partenariats et des associations entres les différents acteurs. Une communauté expérimentale regroupant habitants, étudiants et agriculteurs est ainsi imaginée autour d’une usine de méthanisation et de cellulose, des laboratoires de recherches, des installations agricoles, un marché couvert, des espaces d’exposition et de travail collectif, des logements étudiants. Ce programme multiple, par les flexibilités spatiales possibles, vise la réévaluation des ressources locales, matérielles et intellectuelles, l’amélioration des circuits court énergétiques et alimentaires, la meilleure isolation des bâtiments universitaires ainsi que l’aménagement d’espaces de convivialité dans le campus.


2015 Site existant

2020

2030

2040

19


20


21


TERMINER L’AVENUE DE FRANCE Comment créer une continuité qui soit le catalyseur d’un processus?

Workshop ENSAPVS Clément Blanchet-OMA 2013

22

L’avenue de France, au sud-est de Paris, débouche maladroitement sur le périphérique. Le long des rives de la Seine, se trouve là un chaos d’infrastructures: périphérique, voies de chemins de fer inactives, structures industrielles... La proposition est de créer un système capable de structurer et d’ordonner un contexte bruyant d’abord pour ensuite permettre un «désordre» progressif. Ce processus urbain se matérialise par un geste initial qui consiste en la répétition du motif infrastructurel . Par la multiplication de la linéarité du périphérique, se créent des parallèles vecteurs d’effacement de la limite et des façades qui se répondent.


PERIPHÉRIQUE

RER

23


INVERSIONS ARCHITECTURALES

vidéo, 5min séminaire «Territoires sensibles» ENSAPVS, 2013

A l’issue du séminaire «Territoires sensibles», les expériences et les réflexions partagées par tous devaient se traduire par une question architecturale sous la forme d’une courte vidéo. J’ai saisi le medium vidéo pour montrer des flux d’images qui s’étirent, se contractent, se télescopent; des masses de lumières sous différents aspects: floues, agitées, intermittentes, sombres, claires, lisses... Ces différents états d’images en mouvement interrogent les frictions du dedans et du dehors, des présences humaines et paysagère prises dans les divers processus de transformation de l’un-à et vers-l’autre. Alors par les images, apparaissent les notions d’inversion ainsi que de l’architecture comme matière vivante. L’inversion créée des vibrations et des entre-deux oscillants: l’architecture impose-t-elle ses conditions ou est-ce l’appropriation par les gens qui fait architecture ?

Lien de la vidéo: https://vimeo.com/97977906

24


25


Portfolio 2018 fr v1  
Portfolio 2018 fr v1  
Advertisement