Issuu on Google+

TRAVAUX 2007-2009

Nicolas Driss Masson


JARDINS DIVERS

2008-2009

écriture de textes / réalisation de vidéos

Jardins Divers est une association créée en 2008 au sein de Sciences-Po Aix. À travers les réunions hebdomadaires et les travaux en extérieur le weekend, nous essayons de promouvoir une ouverture vers l'art aux étudiants. Issue du groupe des Plumes de Samarkande tourné vers l'écriture de textes et poésies (édition du recueil D'Anagrammes en Ecchymoses), elle s'est ouverte vers la réalisation de vidéos en 2008. En janvier 2009, l'ensemble des travaux conduits au premier semestre ont été exposé durant Jardins Divers, l'Installation.


Association : Président / Nicolas Driss Masson Trésorière / Mathilde de Germain Secrétaire / Céline Girard Membres actifs : Céline Bethry / Louis Cantuel / Céline Girard / Jonathan Guiffard / Alice Karle / Emma Lebot / Madeleine Martin / Nicolas Driss Masson / Julia Rondon / Camille Rosa / Claire Térasson


Finitude, 2008, 2’34 Vidéo réalisée par Nicolas Driss Masson, avec la collaboration de Céline Girard et Tomek Jarolim


Voyage à Londres, 2008, 2’05 Vidéo réalisée par Nicolas Driss Masson, avec la collaboration de Charlotte Béreaud et Tomek Jarolim


Jardins Divers, l’Installation, 2009, Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence


ÇA VA SANS DIRE

2009

assistant de production

Autour de l’apprentissage du vélo ou bien celle de l’art d’être comédien, un père et son fils tentent de communiquer. Mais devant l’incompréhension, d’aucun parviendra à rentrer dans son “rôle”.


Avec : Sylvère Santin / Jean-Louis Béreaud / Martin Adamic / Maxime Bayol / Esteban Amelong Scénario / Réalisation : Charlotte Béreaud Assistant réalisation : Romain Dubert Chef Opérateur : Aurélien le Calvez Assistant de production : Nicolas Driss Masson Technicien son : Antoine pradalet Script : Pierre Anfoux Régisseur général : Johannes Escure Accessoiriste : Orianne Valence Storyboard : Monike Czarnecki / José Béreaud


BOLIVIAN TWO

2008

assistant de production / assistant photographe

Faustino et son ami Martin, âgés de sept ans, jouent concentrés à la console. Seuls dans la maison, ils sont sous la surveillance de Silvia, la femme de ménage. Le jeu ? Tuer des immigrants boliviens dans les rues de Buenos Aires. L’environnement minimaliste de la chambre de Faustino contraste avec l’enthousiasme avec lequel les crimes virtuels sont commis. Soudain, la femme de ménage, enceinte, les interromps en perdant les eaux. Les enfants, sans chercher à réfléchir, mettent en application une solution immédiate; la réalité n’exige pas des aptitudes si différentes que celle des jeux vidéos. Toutefois, ils expérimentent quelque chose de nature différente. Mais le jour passe et il n’y aura pas beaucoup de temps pour la réflexion. À travers ce court-métrage, Juan-Pablo Félix pose plusieurs questions de société sur l’éducation des enfants, le racisme et la construction de soi. Le scéario de Bolivian Two a été lauréat du concours de l’Espacio Dos.Uno.


Scénario / Réalisation : Juan Pablo Félix Directeur de la photographie : Pablo Parra Chef de production : Ester Romero Directeur artistique : Ana Wahren Mixage sonore : Mariano Castro Costume : Melisa Califano Design graphique / Photographe de plateau : Nicolas Driss Masson Producteur éxécutif : La DobleA (Gonzalo Agulla / José Arnal) Espacio Dos.Uno : Productrice Sol Mountford INCAA courts-métrages : Liliana Amate


Story-Board de Bolivian Two de Juan Pablo Félix, 2008, 8’19 Illustration d’Hernan Compos


Bolivian Two de Juan Pablo Félix, 2008, 8’19


LAS MALDITAS NARANJAS

2008

développeur de projet / co-scénariste

Un cadavre recouvert d’oranges, une fortune et une identité latente. Sous l’ombre pesante d’un ciel orageux, dans l’allée centrale d’un cimetière, Angela, un travesti de cinquante ans, marche jusqu’à son passé. Après 23 ans et la mort de sa mère, elle retourne dans son village pour chercher ce qui lui appartient. Au milieu des hautes tombes, les tantes et leurs regards, la mère et son silence créent une atmosphère où se brisent les certitudes d’Angela. Elle devra alors s’assumer comme dernière descendante d’un matriarcat dévasté et définir les termes de sa propre existence.


Pré-production : Juan Pablo Félix / Sol Rosselli / Nicolas Driss Masson Scénario : Juan Pablo Félix / Nicolas Driss Masson


Story-Board de Las Malditas Naranjas de Juan Pablo Félix, en production, 10’ Illustration d’Hernan Compos


Las Malditas Naranjas de Juan Pablo Félix, en production, 10’


ENTRANSE/ PIEDRA LIBRE

2008~

développeur de projet / assistant de production

Six femmes ont décidé de créer une chorégraphie basée sur une danse rituelle afro-américaine pour la marche du 24 février faite en mémoire des disparus de la dictature. Durant les répétitions, spontanément, les légendes afro-américaines, les disparus argentins, la danse et les droits de l’Homme se mélangent en un tout. Sans savoir combien de femmes participeront à cette danse participative, la chorégraphie commence à prendre forme jusquà devenir ce qui sera la Marche de la Mémoire pour la Vérité et la Justice. Piedra Libre est une fenêtre sur le processus créatif et les travaux de la mémoire, sur ce que la danse réveille chez les femmes qui usent de leur corps pour raconter l’histoire des autres corps, pour réclamer que la Justice soit rendue.


Entranse : Idée originale / Chorégraphie : Julieta Eskenazi Production : Cinefucsia (Juan Pablo Félix / Nicolas Driss Masson / Sol Rosselli) Musique originale : Ramiro Musotto Piedra Libre : Réalisation : Pia Sicardi / Alejandra Vassallo Production : Cinefucsia (Juan Pablo Félix / Nicolas Driss Masson / Sol Rosselli)


Piedra Libre, de Pia Sicardi et Alejandra Vassallo, 30’ environ


Entranse, 45’ environ



Travaux 2007-2009