Page 1

D’ LA H PE AB R IT TE AT

GAZINE R A E M

RVE SE

SU GRPER-H AN ER DS OS SIN DES GE S * AU X **

*

Découvre, apprends, agis ! Jeux, énigmes et bien plus à l’intérieur !!


Créé et publié par Stichting Nature for Kids www.natureforkids.nl Copyright 2013 En lien avec U.N.I.T.E. for the Environment, The Kasiisi Project et l’Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste. Rédactrice en chef & production : Dagmar van Weeghel * Conception en page : Albrecht Design * Illustrations&: mise Marlies van der Wel, Mieke Driessen Photographie : Andrew Bernard, * R onan Donovan, Richard Bergl, Martha Robbins, Dagmar * van Weeghel, Mark Edwards,

*

2

David R. Mills & Panthera, Cleve Hicks Traductions : Françoise Jefferies (Français)


LA PROMESSE du super-hero des grands singes ! des grands Es-tu prêt à devenir le super-héro lage de singes comme moi, Ajani, du vil e très bonne Poissons & Légumes ? C’est un nouvelle ! che et d’apprendre la Il te suffit d’écrire ton nom à gau cœur. Rappelle-toi : ta Promesse aux grands singes par les plus efficaces pour passion et ta voix sont tes outils n’oublie pas de partager La aider les grands singes ! Alors x l’utiliser pour écrire une Promesse avec d’autres ! Tu peu r en classe pour encourager chanson ou un poème, l’affiche pendant les fêtes de ton les autres ou réciter La Promesse village. x être fier de toi ! A toi de choisir, mais je veu e de grandes choses. Ensemble, nous pouvons fair

Où que tu vives, il est important que tu fasses partie de la prochaine génération des défenseurs de l’environnement. La meilleure façon de protéger notre environnement, c’est d’apprendre à aimer notre mère la Terre ! C’est l’action de ce programme d’aide aux grands singes par le divertissement éducatif (films, matériel de support et activités amusantes). Nous allons te montrer comment sauver les gorilles, les chimpanzés, les bonobos, tous nos cousins de la forêt… et nous allons t’aider à le faire ! Les activités de ce magazine te montreront des manières amusantes d’aider le monde que nous partageons à être plus respectueux de l’environnement et plus sain pour toi et les grands singes.

Découvre, apprends et agis toi-même. Amuse-toi bien !

3


By Michelle Slavin

Qu’est-ce que la perte d’habitat ? L’habitat est un lieu spécial que les grands singes (et tous les êtres vivants !) utilisent comme maison. Ils y trouvent un abri, de l’eau, de la nourriture et ce qu’il leur faut pour survivre. Les habitats des chimpanzés vont des savanes arborées aux forêts tropicales. Les gorilles vivent dans des forêts tropicales. Lorsqu’un habitat ne peut plus servir de maison aux grands singes ni les nourrir, on dit qu’il y a “perte d’habitat”. Comme toi, les grands singes ont besoin d’un habitat, un endroit où ils peuvent dormir, manger, avoir des bébés et même jouer ! S’ils n’en ont pas, ils ne peuvent pas survivre !

Les chimpanzés ont une plus grande variété

ou trouver leur nourriture, et ils meurent

d’habitats et peuvent donc mieux s’adapter

de faim ou ne peuvent plus avoir de petits.

mais les gorilles ont besoin d’un habitat

Parfois même différents groupes de grands

très spécifique qui les rend vulnérables à

singes se battent et s’entretuent pour leur

la perte d’habitat. Des études ont montré

habitat !

que ces 15 dernières années les gorilles ont perdu environ 47 % de leur habitat et les

Dégradation de l’habitat : lorsque

chimpanzés environ 14 %. La perte d’habitat

l’écosystème est perturbé par la pollution,

est l’une des plus grandes causes du déclin

des espèces envahissantes, des barrages,

des populations de grands singes d’Afrique

etc. il est incapable de faire vivre les grands

et elle peut survenir de trois manières :

singes.

par la destruction, la fragmentation et la

singes. Moins une personne est éduquée,

Destruction de l’habitat : quand les hommes

Pourquoi y a-t-il perte d’habitat ?

détruisent complètement un écosystème,

Beaucoup de facteurs y contribuent :

environnement, ce qui peut conduire à la

par exemple en abattant des forêts entières,

l’agriculture, le développement, les mines,

destruction de l’habitat. De même, souvent,

en asséchant des zones humides et en

les plantations de palmiers à huile, le

plus les communautés sont appauvries,

brûlant des savanes.

changement climatique, la pauvreté et le

plus elles risquent de détruire un habitat

manque d’éducation.

pour gagner de l’argent à court terme

dégradation.

mais avec des conséquences terribles

Fragmentation de l’habitat : quand des

4

moins elle fait des choix informés sur son

parties de l’écosystème sont détruits,

La demande accrue en bois (construction,

à long terme, financièrement et pour

ne laissant que quelques “ilots”. Les

bois de chauffage et charbon), en terres

l’environnement. Vois-tu le point commun

routes et les maisons causent souvent

agricoles (pour la nourriture et les grandes

entre les causes de la perte d’habitat ? C’est

la fragmentation de l’habitat. On a l’air

plantations, surtout de palmiers à huile),

nous, nous sommes en concurrence avec

de le préserver en ne détruisant pas tout

en développements (maisons, routes,

nos cousins les grands singes pour la terre

l’écosystème mais quand celui-ci est

magasins) et en minéraux ont conduit à

! La population mondiale augmente vite et

fragmenté, souvent les grands singes n’ont

une grande déforestation et à des feux de

plus il y a de gens, plus nous avons besoin

pas accès aux espaces pour se reproduire

brousse dans les habitats des grands

d’espace et de ressources naturelles.


t de

ader rapidemen

ut dégr s. De plus ’arbres pes’e n remettent pa rir leur L’abattagsefod ne i qu es restièr pour nour

La culture su r brûlis veut dire couper de arbres dans de grands s forêts nature lles pour expl De grandes zo oiter le bois. nes forestières so nt détruites lé illégalement. galement et Cela peut cond uire à d’autre les braconnier s nuisances ca s peuvent pé r nétrer plus pr la forêt par le ofondément s chemins et dans routes créés pa r les exploitant s.

Que peux-TU faire pour empêcher la perte d’habitat des grands singes ? Tu te demandes peut-être pourquoi tu devrais te soucier de la perte d’habitat des grands singes. En trois mots : Tout est lié ! Tout est lié dans notre monde, parfois de manière évidente, parfois de manière cachée. Les grands singes sont nos cousins et nous avons besoin des mêmes choses pour survivre. Si elles disparaissent à cause de la perte d’habitat, nous ne vivrons peut-être pas très bien non plus. Tu peux faire beaucoup de choses pour contribuer

nt la forêt grandes zone coupent et brûle ns défrichent la en plus de gens nt un gros problème. Les ge te période puis vie ur de co e la ndant un famille. Ce leurs cultures pe ils ne peuvent forêt et plantent abandonner leurs fermes car plus loin et d’ er all és nt lig ils sont ob e. Ils doive elles sez de nourritur brûler de nouv à et es pas produire as br ar s aura à couper de araitront et il n’y sp di ts rê recommencer fo les t tô en Bi t. rê fo fermes. parcelles de ur de nouvelles plus de place po

Arrêter la déforestation et les feux de brousse : * * * * * * *

Pour chaque arbre que tu coupes, plantes-en trois. Plante des arbres réservés au bois de chauffage dans ton village pour ne pas aller en chercher dans les parcs nationaux, les forêts ou les marécages. Utilise un four économique au lieu d’un four à charbon ou des feux de bois. Ne participe pas à la production de charbon. Réutilise le bois de construction autant que possible. Ne fais pas de feux dans la savane.

Construis un jardin en trou de serrure (tu trouveras les instructions plus loin dans ce magazine) dans ton village pour utiliser moins de terres agricoles ailleurs.)

*

Trouve d’autres façons de gagner de l’argent, (apiculture, élevage de chèvres, fabrication d’objets artisanaux).

à arrêter la perte d’habitat dans ta communauté. D’abord, reste à l’école ! Plus tu es éduqué, plus tu fais les bons choix pour toi et pour les grands singes. Apprends et partage tes connaissances

Ralentir la croissance de la population :

avec tes amis et ta famille. Voici plein d’idées de

• Termine ton éducation d’abord • Attends avant de te marier et de fonder une famille • Lorsque tu auras l’âge d’avoir une famille, pratique le planning familial

ce que tu peux faire d’autre pour aider les grands singes à garder leurs maisons :

S-TU ? I A V A S E L

* Un groupe de chimpanzés (20 à 130 individus) a besoin d’un espace de 6 à 15 km ² pour survivre. Un groupe de gorilles (5 à 60 individus) a besoin d’un espace de 10 à 40 km ²pour survivre. 2

* La cause majeure de la perte d’habitat des grands singes, ce sont les besoins croissants des hommes * (croissance de la population mondiale !). * La perte d’habitat signifie qu’une surface de terre ou d’eau ne convient plus à la vie d’une plante ou d’un animal car grands elle ne singes répondutilisent plus à ses besoinsleur (abri, eau, nourriture, Les souvent habitat comme unereproduction, pharmacie. Ilsetc.). y trouvent des plantes qu’ils * utilisent lorsqu’ils sont malades. des animaux sauvages perdent leur maison, cela crée plus de conflits entre eux et les hommes. * LaLorsque forêt se réduit, la population humaine s’accroît. 2

5


Interview de:

C’est un vrai gorille !

Peter Kabano Peter Kabano est né en Ouganda où il a grandi et fait ses études. Après avoir passé son diplôme de 1er cycle universitaire en biologie de la conservation à l’Université de Makerere en 2008 et terminé ses études, il a choisi de quitter Kampala où il vivait avec sa famille pour aller à Bwindi dans une province lointaine du sud-ouest commencer une carrière dans la préservation de la biodiversité. Bien que vu par beaucoup comme une mauvaise décision qui l’isolerait du monde et le priverait de ce que ‘la vie à la ville pourrait lui offrir’, Peter ne s’est pas laissé influencer. Avec détermination, il a commencé comme bénévole, motivé par son rêve de faire partie de la communauté petite mais grandissante pour la préservation de la biodiversité qui travaille activement à la préservation des ressources en rapide déclin de l’Ouganda.

Décrivez-nous la journée d’un assistant de recherche en gorilles des montagnes au parc national de Bwindi Je suis réveillé tôt le matin, d’habitude par le bruit des insectes, le chant des oiseaux ou le cercopithèque de l’Hœst qui court sur mon toit. Je prends un petit déjeuner très calorifique, je prends mon sac et mes chaussures et je pars rejoindre les pisteurs. On commence là où on a laissé les gorilles la veille et on suit leurs traces jusqu’à l’endroit où ils se trouvent. Cela nous prend normalement une heure et demie. Cet exercice me garde plus en forme que n’importe quel travail de bureau, même si je passe deux jours par semaine à travailler au bureau. Mon travail est avant tout un partenariat avec l’Uganda Wildlife Authority durant le processus d’accoutumance des gorilles à la présence des hommes. J’ai travaillé avec les gardes-forestiers et vu les gorilles changer de comportement au point de tolérer les touristes et de ne pas s’enfuir à notre approche.

Quel est votre meilleur souvenir dans l’observation des gorilles ? La première fois qu’on les voit est toujours le meilleur moment et je dirais que c’est une expérience à ne pas manquer. Les voir vivre en famille avec les femelles, le dos

6

argenté et les petits et les voir jouer des rôles semblables aux hommes m’a montré à quel point nous sommes semblables à eux. Leur taille est si incroyable qu’ils valent d’être vus. Un autre moment inoubliable était quand deux petits jouaient ensemble et semblaient faire une danse dans laquelle ils tournaient en rond puis se faisaient face chaque fois qu’ils avaient fini de tourner. Ça ressemblait beaucoup à ce que font les petits enfants. Le plus drôle c’est qu’ils sont venus vers moi pour que je me joigne à eux ! Mais j’ai gardé ma distance. Je m’éloignais chaque fois qu’ils s’approchaient trop.

Votre travail a-t-il changé votre perception des hommes ? Quand j’observe les gorilles et que je les compare aux hommes, la vie des hommes peut être assez difficile bien que gratifiante. J’aimerais voir les gorilles comme des animaux détendus, paisibles, doux et respectueux. Les hommes en général ne connaissent pas les conséquences de leurs actions sur leur avenir et ne respectent pas ce qui existe naturellement à l’état sauvage. Cela dit, très peu de gens connaissent ou se préoccupent des gorilles ou du fait qu’ils pourraient disparaître et il est important que nous changions cette mentalité.


Comment est l’habitat des gorilles de Bwindi ? A-til changé ces 10 dernières années et si oui pourquoi ? Il existe grâce à un effort du gouvernement, de diverses ONG et de scientifiques qui défendent la région avec force. Il y a des décennies, cette partie avait été détruite au profit de l’agriculture et de l’exploitation du bois mais le gouvernement a expulsé tout le monde de ce qui est maintenant le parc national de la Forêt Impénétrable de Bwindi. Il ne fait que 330 km2, ce qui est très peu pour de grands animaux comme les gorilles.

Quels sont les principaux problèmes que vous rencontrez dans la protection de leur habitat ? Comme le parc est près de la communauté, les gens empiètent sur certaines parties, allument des feux et posent des pièges à antilopes. Les feux et l’empiètement sur le territoire affectent les gorilles car cela détruit leur nourriture et leur maison et ils ne peuvent plus y habiter. En plus, lorsqu’il y a des pièges, les gorilles peuvent y être pris et se blesser. En entrant illégalement dans la forêt, les hommes risquent de transmettre des maladies à la petite population de gorilles. Si un gorille tombe malade, toute la famille peut être affectée et même la population entière qui n’est que de 400 gorilles.

que nous) pour maintenir leur taille et leur énergie. Ils ont besoin d’un grand territoire pour trouver assez de nourriture de bonne qualité. Rappelle-toi, ce sont des gorilles des montagnes, ce qui veut dire qu’il leur faut un environnement froid de montagne où ils trouvent également une nourriture spécifique. Si tu réfléchis, nous autres humains pouvons survivre dans un désert ou une région arctique mais est-ce qu’un gorille pourrait survivre dans ces habitats et trouver toute la nourriture dont il a besoin ?

Merci Peter. Une dernière question : que nous diraient les gorilles s’ils pouvaient parler ? Je pense qu’ils diraient ‘‘reste loin de moi et de ma maison, homme, mais assez près pour veiller sur moi et m’aider à survivre.’’

Si les gorilles ressemblent tant aux hommes, pourquoi sont-ils si menacés alors que les hommes dominent le globe ? Les gorilles n’ont pas beaucoup de petits : on parle d’une naissance tous les quatre ans et demi et leurs chances de survie sont beaucoup plus faibles que pour les bébés humains. En quatre ans, une femme peut avoir quatre enfants. Les gorilles ont besoin d’une grande quantité de nourriture variée (peut-être 10 fois plus

7


1. Je longeais des champs voisins

2.

Lorsque j’ai vu

3.

Des gorilles dans les champs de Mudpound !

Meanwhile

Que veulent ces gens de Mudpound ?

B

8.

Entretemps nous sommes allés voir les gorilles

On a revu cette fille de Mudpound

14.

On est allé parler des gorilles à son chef

Des chimpanzés : c’est dangereux ! Mais en évitant leur regard

20.

...en ne bougeant pas...

7.

13.

19.

25.

Nantale, la fille de Mudpound, nous a dit ce qui se passait

26.

Les gens de Mudpound défrichaient la forêt, il fallait avertir Tinka

9.

Mais à la place nous avons trouvé nos amis

15. Mais…quel village désolant

21.

...et en nous faisant tout petits ...ils se sont calmés

27. On a rencontré un vrai gorille Sa façon de cultiver gaspille la terre et les ressources

31. On a été arrêté par les autorités

32.

On a confronté le chef de Mudpound

33.

Et ils ont planté de nouveaux arbres pour régénérer la forêt

Les gens de Mudpound ont appris de

37. nouvelles techniques d’agriculture

38.

39.

Ils font tourner leurs récoltes régulièrement


Mais dans notre village

Je suis vite allé prévenir tout le monde

4.

5. j’ai vu une étrange réunion

6.

Il me parle des gorilles

12.

Notre chef se disputait avec le chef de Mudpound

Back in the village

10.

De retour au village, on a vu Tinka le garde-forestier

11.

Pendant qu’on pêchait

Puis, le lendemain matin

Le chef de Mudpound s’est fâché, a dit qu’on volait

16.

Nous avons fui dans la forêt

17. interdite où nous avons dormi

18.

22.

Quels beaux animaux, si semblables à nous !

23.

comment les gens de Mudpound détruisaient la forêt 24.

28.

On a évité de le regarder, on s’est fait tout petits

29.

C’est pourquoi les grands singes viennent dans nos fermes, leurs maisons sont détruites 34.

Et utilisent du fumier de poulet

40. ou de vache comme engrais

35.

41.

Puis on a découvert

On s’est éloigné lentement

Le chef de Mudpound a été arrêté

Ils ont arrêté de se battre

30. Le gorille a continué son chemin

36.

Et les grands singes ont retrouvé leurs maisons

42. Tout est bien qui finit bien.


L’habitat naturel des grands singes :

” E L A IC P O R T ‘‘LA FORET

Toutes les espèces de grands singes sont (gravement) menacées d’extinction. Leur existence dépend de la sauvegarde des forêts tropicales. Mais la forêt tropicale est super importante aussi pour les hommes. On dit souvent que les forêts tropicales sont les poumons de la planète car elles absorbent du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre, et produisent de l’oxygène dont dépendent tous les hommes et les animaux. Les forêts tropicales stabilisent le climat, abritent une quantité incroyable de plantes et d’animaux et produisent des pluies nourrissantes partout sur terre. Comment fonctionne une forêt tropicale ? La forêt tropicale est divisée verticalement en quatre couches différentes. Chaque couche joue un rôle important dans sa propre communauté de plantes et d’animaux.

Les quatre couches sont : La couche émergente : Composée des arbres les plus hauts (mesurant parfois jusqu’à 50 mètres !) Ces arbres produisent des feuilles épaisses capables de retenir l’humidité et de résister à la chaleur. C’est l’habitat des aigles, des cigognes, des singes, des papillons, des chauves-souris et des serpents.

La Canopée : C’est la couche la plus dense. Les arbres de la canopée et leurs feuilles bloquent la plus grande partie de la lumière. Pourtant les feuilles et les arbres se touchent à peine. La canopée abrite de nombreux animaux qui cherchent refuge contre les prédateurs sur le sol.

Le sous-bois : Cette couche retient le plus d’humidité et produit de grandes feuilles. Elle pullule de vie. Elle abrite de nombreuses espèces (oiseaux, serpents, lézards, insectes).

Le sol : Cette couche ne reçoit que 2 % de la lumière qui traverse la canopée. A cause du manque de lumière, elle est presque dénuée de végétation et ne contient que quelques plantes. Le sol est jonché de branches mortes, de feuilles et d’excréments d’animaux. En raison de la chaleur et de l’humidité, ceux-ci disparaissent rapidement. On y trouve des champignons, des insectes et de la mousse.

10


LES ARBRES SO N IMPORTANTS T ! Les arbres des forêts et

ceux autour de nous so

nt nts. Pour les hommes, les grands singes, et tout es les créatures vivante s. On peut facilement im aginer que sans les ar bres, nous n’existerions pas sur cette belle planète. extrêmement importa

*

res Vo ic i p o u rq u o i les a r b so n t im p o r ta n ts !irs : sans les arbres

: Soyons cla sent de l’oxygène gène Les arbres produi produit autant d’oxy arbre adulte feuillu Un s. it pa s ag êt ion for ter un an. Et la nous n’exis nnes en respirent en rso pe 10 e qu n iso en une sa qu’on respire ! ant qui nettoie l’air comme un filtre gé ux s chimiques dangere t le sol : Des produit ien r tto leu ne ou t es en br sin ar s Le les emmaga ns le sol. Les arbres es da r iqu tre im né ch s pé t uit en od uv pr pe ux usées et les ea les t ren filt t Ils . tto nimaux et ne ien ôtent leur nocivité des excréments d’a ets eff les nt se ali agricoles, neutr . l’eau des ruisseaux

*

de pluies coulement des eaux l’é nt se tis len ra es Les arbr bites. uisent les crues su torrentielles : Ils réd en absorbant les ent à nettoyer l’air aid Ils : ir l’a t ien Les arbres netto

* * * * *

polluants.

l’ombre et Les arbres font de

rafraichissent : Tout

bre et fraîcheur.

qu’ils apportent om

le monde sait

ce s : En réduisant la for

mme des paravent

t co Les arbres agissen

la végétation et eresse du sol et de ch sé la i ss au t en du vent ils réduis préservent la terre. se nourrir, un arbre du carbone : Pour t en in as ag s m em Les arbres ) dans son bois, se de de carbone (CO2 xy dio du ut pe i cke qu sto e et absorbe pôt de carbon e forêt est un entre Un s. arbres ille les feu et s se êts et for racines oduit. Si les carbone qu’elle pr de t tan au er sin ga emma osphère. 2 restera dans l’atm disparaissent, le CO

11


Pour bien rigoler !! On s’amuse bien dans la forêt. Beaucoup d’animaux sont très drôles et font le clown toute la journée. Regarde ceux-ci : de vrais comédiens !

Ecris un commentaire dans une bulle de cette image et affiche-la dans ta classe. Demande aux autres de faire pareil et vois qui a écrit le texte le plus drôle.

Bouge ton corps Peux-tu faire avec ton corps…

…la forme d’un arbre ? Fais comme si tes pieds étaient les racines, ton ventre le tronc et tes bras les branches de l’arbre

> Peux-tu BOUGER ton corps comme un arbre dans le vent ? > Peux-tu secouer tes bras comme des branches sous la pluie ? 12


On trouve des gorilles et des chimpanzés dans 21 pays d’Afrique.

Et TOI, où habites-tu ?

LES chimpanzés les GORILLES

? s il t n e it b a h ù o , X U Où E

LES Chimpanzés Angola Burundi Burkina Faso Cameroun Côte d’Ivoire Gabon Gambie Ghana Guinée Guinée Bissau Guinée Equatoriale Libéria

Mali Nigéria Ouganda République Centrafricaine République Démocratique du Congo République du Congo Rwanda Sénégal Sierra Leone Soudan Tanzanie Togo

LES Gorilles Angola Cameroun Gabon Guinée Equatoriale Nigéria Ouganda République Centrafricaine République Démocratique du Congo République du Congo Rwanda

13


& x JeAuctivités L’importance d’avoir les yeux sur le devant de la tête (“Activité de perception approfondie”) Nous sommes tous des primates et avons les yeux sur le devant de la tête pour pouvoir juger les distances. Voici une activité amusante pour te tester ! 1. Mets-toi avec un ami et tenez-vous debout face à face à

une petite distance l’un de l’autre.

2. Choisis un objet comme une petite balle ou un crayon. 3. Lancez-vous l’objet et attrapez-le d’une seule main mais pas en hauteur pour ne pas vous frapper la tête. 4. Chaque joueur lance et attrape 5 fois. Retiens le nombre de fois que tu réussis et que tu rates. 5. Maintenant couvre un œil et recommence. Vois combien de fois tu réussis et tu rates.

Es-tu un primate toi aussi ?

La plupart des primates ont les caractéristiques suivantes. Les astu toi aussi ?

14

Réponds OUI OU NO

1. As-tu les yeux sur le devant de la tête (vision binoculaire) ? 2. As-tu un visage plus plat (nez plus court) que d’autres mammifères comme les ânes et les chiens ? 3. Peux-tu bouger tous tes doigts et orteils ? 4. As-tu un grand cerveau ? 5. Peux-tu saisir des objets avec tes mains et tes pieds ? 6. Tes pouces peuvent-ils toucher les autres doigts (pouces opposables) ? 7. As-tu des ongles au lieu de griffes ? 8. As-tu des bourrelets sensibles au toucher au bout de tes doigts et orteils ? 9. Vois-tu les couleurs ? 10. Es-tu actif pendant la journée ? 11. Manges-tu des légumes et de la viande ? 12. Aimes-tu faire ta toilette ? Penses-tu que tu es un primate toi aussi ??

N q Oui q Non

q Oui q Non q q q q

Oui Oui Oui Oui

q q q q

Non Non Non Non

q Oui q Non q Oui q Non q q q q

Oui Oui Oui Oui

q q q q

Non Non Non Non


JOURNAL DE LA NATURE Promène-toi autour de ton école ou de son terrain. Choisis un arbre que tu aimes. Regarde de près sa couleur, sa texture, son écorce, ses feuilles, le sol qui l’entoure et les créatures qui vivent sur et autour de l’arbre.

Examinons ses différentes parties : • L  es racines sont comme les pieds de l’arbre. Elles le maintiennent fermement dans le sol (comme tes pieds qui te maintiennent fermement debout). Les racines aident l’arbre à absorber de l’eau. Peux-tu • Les branches sont comme les bras de l’arbre. • L’écorce est comme la peau de l’arbre. Elle le protège et le arbre ? dire quel âge Comme a recouvre entièrement (comme toi ta peau). Mais c’est quoi ………… nt le sa ton ………… voir ? … … la différence ? (Décris la sensation de chacune). Touche ta ………… ………… ………… ………… ………… ………… peau. Et maintenant l’écorce. ………… ………… …........ ………… ………… ........… ………… ………… • Peux-tu mettre tes pieds à côté des racines de l’arbre ? … ………… … ............ ………… …… .. ..……… …........ • Peux-tu mettre tes bras à côté de ses branches ? ………… ........… ………… ............ ........… … .. .. …........ …… ………… • Fais un dessin de ton arbre et de toutes ses parties. ........… …….... ………… ............ Tu trou …….... ........… veras la .... Tu peux dessiner sur du papier ou par terre avec tes doigts ! ………… ré … ponse

ans les servation : d b ’o d ée id e voir ton arbre Voici un es, retourne n ai m res du se es n prochai ifférentes heu d à ir vo le a .V le soir et et observe-le l’après-midi, , in at m le t tô ir sous jour, comme Retourne le vo (pluie, . e) lt u ad n u la nuit (avec éorologiques -ce nditions mét co s Qu’est te n re fé if d temps froid). r, eu al ch e, resté pareil ? soleil, nuag st-ce qui est ’e u q et é g bre qui a chan serves un ar

e en f

me

....

DEVIENs UN SPECIALISTE DES ARBRES (Mais il est interdit de prélever un échantillon sur un arbre pour connaître son âge !)

• L’arbre offre-t-il de la nourriture ou un abri aux animaux ou aux insectes ? • Inscris à chaque fois le temps qu’il fait, l’heure et la température • Observe la couleur des feuilles lorsqu’elles changent • Compte toutes les feuilles d’une branche particulière • Décris les feuilles en détail • Décris quels accidents l’arbre a pu avoir à cause de la nature ou des hommes • Explique que nous dépendons des arbres et pourquoi nous devons les protéger

d

’a

! rbre

u

Ecr is

…........

....…… .. de cett e page !

Dessine ton arbre, écris tes observations dans un journal et discutes-en avec ta maîtresse et tes camarades de classe. Remarques-tu des changements à l’arbre Les couleurs changent-elles ? Perd-il ses feuilles, son écorce ou ses branches ?

or

poè m n

ite que tu ob tivité nécess es un arbre (N.B. : cette ac s semaines. Si tu observ ents de ur ie ge les chan m pendant plus remarqueras tu , ps m te !) ng i plus lo bres auss fectent les ar saison qui af

au bas

Ecris des questions sur ce que tu voudrais savoir à propos des arbres. Parle de ton enquête à quelqu’un. Imagine et écris une histoire sur ton arbre et demande de la lire en classe !

PETIT CONSEIL :

DONNE DES IDEES AUX AUTRES ! La prochaine fois que tu ramasseras du bois de chauffage ou que tu traverseras la brousse, essaie de trouver des souches d’arbre et compte les cercles pour découvrir leur âge.

(Tu peux savoir l’âge d’un arbre en comptant le nombre de cercles à l’intérieur du tronc. Chaque année un arbre développe de nouvelles cellules qui ajoutent un cercle au tronc. Bien sûr, on ne veut pas que tu coupes cet arbre ! Pour découvrir l’âge d’un arbre sans le couper, tu peux examiner des branches mortes autour de l’arbre et compter les cercles à l’intérieur. Un scientifique spécialisé peut prendre un échantillon d’un arbre vivant. Il a le droit d’introduire un outil acéré d’un côté à l’autre de son tronc pour prendre un échantillon. L’arbre sera blessé mais il finira par guérir !)

15


FABRIQUE CE MASQUE Tu rêves de savoir ce que cela fait d’être un gorille ?

R

IG

O

L

O

1. Découpe soigneusement le masque. 2. Fais des trous pour les yeux. Il te faudra peut-être les ajuster selon ta taille. 3. Fais deux petits trous (là où il y a un point) pour passer un fil, un élastique ou une lanière de bambou. Fais un nœud à l’intérieur. 4. Mets le masque : Bonjour Gorille !!!

!

1/ Perdu dans la foret / La perte d' habitat  

Les aventures d' Ajani chez les grands singes

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you