Issuu on Google+

Direction de la Recherche Economique –

Auteurs : Zouhoure Bousbih, Stéphane Pignon et Philippe Waechter

LES 3 POINTS ESSENTIELS POUR LA SEMAINE DU 27 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2010

 L'ensemble des enquêtes PMI-ISM qui seront publiées le 1er octobre et qui donnera un aperçu de la situation globale en septembre  Les indices de confiance des ménages (France, Allemagne, USA, Angleterre)  L'enquête Tankan au Japon pour le 3ème trimestre et les anticipations pour la fin d'année MACROECONOMIE – CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA SEMAINE DU 20 AU 26 SEPTEMBRE 2010

     

La production industrielle mondiale progresse un peu moins rapidement sur les 3 derniers mois, à juillet. Il en est de même pour le commerce mondial en volume. L'activité continue de progresser mais elle ne s'accélère plus. C'est ce point qui est important car pour les pays qui n'ont pas une grande autonomie de croissance, de nombreux pays industrialisés, il peut y avoir la tentation de mettre en œuvre des stratégies plus autonomes, l'un au détriment des autres, dont l'impact n'est pas toujours positif globalement. La lecture des enquêtes sur la zone Euro peut paraître un peu hétérogène. L'enquête PMI/Markit suggère une inflexion de l'activité. Elle continue de progresser mais à un rythme réduit. Cela laisse imaginer que les pays autres que la France et l'Allemagne, non publiés dans l'estimation flash, ont pas mal faibli. Le point majeur à retenir de cette enquête est la progression beaucoup moins rapide des commandes à l'exportation. Ce facteur avait tiré l'activité vers le haut. Ce sera moins le cas dans les prochains mois. L'indice IFO a continué de progresser en Allemagne. On notera que si les conditions courantes continuent de s'améliorer, les anticipations à 6 mois ralentissent nettement. Sur ce plan c'est assez proche de ce qui avait été observé sur le ZEW. Sur un plan sectoriel, la distribution et l'activité manufacturière sont les mieux orientées. La comparaison entre le ZEW, l'IFO et le PMI/Markit suggère un peu plus d'inertie dans l'IFO par rapport à l'indice PMI qui s'est déjà infléchi. Le changement de tendance est proche. En France, l'enquête PMI/Markit reste à un niveau élevé qui se compare à celui observé en 2006 et 2007. L'indice du climat des affaires calculé par l'INSEE repasse enfin et pour la 1ère fois depuis mai 2008. Les signaux suggèrent une économie solide. Néanmoins, l'indicateur mensuel issu des chiffres du chômage issus par le ministère du travail se dégrade en août. Cet indicateur qui prend en compte les reprises d'emploi et les entrées en stage d'une part et la fin des CDD, des missions d'intérim et des licenciements économiques d'autre part se dégrade. Attendons confirmation sur le chiffre de septembre pour voir si, au-delà de l'aléa mensuel, les chefs d'entreprise modifient leur comportement sur le marché du travail. Aux Etats-Unis on retiendra la bonne tenue des commandes de biens d'équipement, les entreprises vont continuer d'investir même si c'est à un rythme plus limité mais aussi un marché immobilier qui reste dégradé. Les signaux perçus sur ce marché sont encore insuffisants pour réduire les contraintes budgétaires qui pèsent sur les ménages.

MARCHES FINANCIERS – CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA SEMAINE DU 20 AU 26 SEPTEMBRE 2010

 Réunion de la Federal Reserve américaine. La Fed s'inquiète. Tous les indicateurs d'activité présentés dans le communiqué de presse

s'infléchissent et ralentissent. Le taux d'inflation est trop faible selon le communiqué et la banque centrale reconnait que cela n'est pas cohérent avec son mandat implicite (implicite car elle n'a pas d'objectif chiffré).  Elle décide de ne pas changer la fourchette cible de son taux d'intérêt [0 ; 0.25 %] et de maintenir les achats d'actifs du Trésor avec les tombées et remboursements d'actifs titrisés.  La Fed indique qu'elle pourrait intervenir davantage si la situation l'exigeait. Compte tenu de taux d'intérêt très bas, l'arme qu'elle pourrait mettre en œuvre est le Quantitative Easing (QE) c'est-à-dire l'achat de bons du Trésor financé par création monétaire.  La prochaine réunion du FOMC aura lieu le 3 novembre le lendemain des élections de mid-term. Politiquement il sera alors plus facile d'agir. Tout est prêt pour intervenir en novembre. La Fed sera attendue. Elle devra alors soit clore l'éventualité d'une stratégie de QE parce que l'économie va mieux, soit la mettre en place. Un report de la décision, une attente supplémentaire ruinerait la crédibilité de la banque centrale américaine, créant davantage de confusion pour tous les acteurs économiques.  Dans la gestion de la situation économique américaine il y a du nouveau. Après le départ de Peter Orzag en juillet, de Christina Romer début septembre et de Lawrence Summers la semaine dernière c'est une grande partie de l'équipe économique d'Obama qui s'en va. La politique économique de la Maison Blanche sera probablement moins offensive, renforçant ainsi la stratégie que la Fed pourrait être amenée à mettre en place.  Si la Fed mettait en place une stratégie encore plus accommodante, l'impact pourrait être significatif sur le billet vert. En effet une stratégie de ce type retarde le moment où la politique monétaire changera d'orientation. Ainsi toute chose égale par ailleurs, la probabilité plus forte d'une stratégie de QE plaide pour un dollar un peu plus faible. Les travaux faits sur les premières phases de QE en 2008-2009 en Angleterre et aux Etats-Unis s'étaient traduites par une baisse du sterling et un repli du billet vert.  Dans les minutes de la réunion du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, on note qu'à la fin du document, les membres n'excluent pas la possibilité de mettre en œuvre eux aussi une politique monétaire plus accommodante qui passerait aussi par des achats d'actifs du Trésor. Rappelons que la première phase d'achat de titres du Trésor par la BoE avait représenté 14 % du PIB anglais. Cela avait permis d'éviter probablement un repli plus marqué de l'activité. Mais quelle devrait être l'ampleur de cette nouvelle phase si elle était effectivement mise en œuvre pour supporter l'économie anglaise ? MARCHES EMERGENTS – CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA SEMAINE DU 20 AU 26 SEPTEMBRE 2010  Les marchés actions ont bondi, l’indice MSCI EM a gagné 1.7 % sur la semaine.  Sur les marchés obligataires émergents, l’indice EMBIG a gagné +0.74 % sur la semaine. Le spread s’est élargi à 312 pb (+8pb).  Les devises émergentes à hauts rendements ont consolidé face dollar. Face au dollar: real brésilien +0.0%, rand sud africain +1.7% et livre turque +1.37%.  A Taiwan, les commandes à l’exportation ont augmenté en août de 3% GM (vs -1.1%), soit 23.3% GA (vs 18.23%), notamment à destination des pays du G3.  Au Brésil, la croissance du crédit est toujours robuste. Les crédits bancaires ont augmenté de 2.2% GM en août (vs 1.3%), soit 19.2% GA (vs 18.4%).  Le Mexique a gardé son taux directeur inchangé à 4.5%, indiquant que l’activité devrait ralentir dans le sillage de celle des US.  En Turquie, la banque centrale a relevé le taux de réserves obligatoires pour les dépôts en livre turque de + 50 pb à 5.5% et pour les dépôts en devises étrangères de + 100 pb à 11%. Ainsi, la banque centrale continue le démantèlement progressif des mesures prises pendant la crise, car elle reste préoccupée par le profil de l’inflation. Direction de la Recherche Economique

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

Page 1 sur 7


MARCHE DES ACTIONS AU 24 SEPTEMBRE 2010 Cours

Sur un an (clôture)

31/12/09

24/09/10

Min

Max

CAC 40

3936.33

3782.48

3331.29

DAX

5957.43

6298.30

5353.35

EuroStoxx

2964.96

2792.75

FTSE

5412.88

SNP 500 Nasdaq Nikkei 225 MSCI Emerging USD MSCI World USD

Var. en monnaie locale 1 an

YTD

4065.65

0.64

-3.91

1.62

6351.60

12.37

5.72

1.43

2488.51

3017.85

-1.60

-5.81

1.28

5598.48

4805.75

5825.01

10.22

3.43

1115.10

1148.67

1022.58

1217.28

9.32

2269.15

2381.22

2045.11

2530.15

10546.44

9471.67

8824.06

989.47

1053.27

1168.47

1183.03

Variation en euro

1s

1 an

YTD

1s

1.63

18.39

7.83

-0.48

3.01

2.05

19.30

9.67

-1.21

12.98

4.94

2.83

23.30

11.72

-0.45

11339.30

-10.17

-10.19

-1.60

6.10

5.69

-2.90

855.52

1053.27

15.98

6.45

1.67

26.58

13.33

-1.58

1033.74

1241.70

5.35

1.25

2.33

14.98

7.79

-0.94

MARCHE DES TAUX D'INTERET AU 24 SEPTEMBRE 2010 Taux d'intérêt au 24 Septembre 2010 Niveau Banque Centrale

USA Zone Euro

3 mois*

Taux de référence 31 Décembre 2009

Variation sur la semaine

2 ans

10 ans

3 mois

2 ans

10 ans

Banque Centrale

3 mois

2 ans

10 ans

0 – 0.25

0.289

0.45

2.62

-0.002

-0.030

-0.130

0 – 0.25

0.25

1.14

3.85

1.00

0.879

0.684

2.317

0.000

-0.054

-0.099

1.00

0.7

1.23

3.34

0.5

0.8

0.734

3.152

0.000

-0.025

-0.080

0.50

0.65

1.29

4.11

0.10

0.360

0.126

0.991

0.000

0.003

-0.070

0.10

0.46

0.137

1.28

UK Japon

ECART DE TAUX

3 mois* (24/09/10)

USA – Zone Euro

-0.59 (-0.59) §

UK – Zone Euro

-0.08 (-0.08)

2 ans (24/09/10) -0.23 (-0.26)

§

0.05 (0.02)

* Le taux à 3 mois est le taux interbancaire,

§

10 ans (24/09/10))

§

§

3 mois (31/12/09)

2 ans (31/12/09)

10 ans (31/12/09)

0.30 (0.33)

§

-0.45

-0.09

0.51

0.84 (0.82)

§

-0.05

0.06

0.77

semaine précédente

MARCHE DES CHANGES, OR ET PRIX DU PETROLE AU 24 SEPTEMBRE 2010 Cours 31/12/2009

Variation

24/09/10

1 Semaine

YTD

1 an

Euro – Dollar (var. + hausse de l'euro)

1.4347

1.348

3.30

-6.07

-8.37

Euro – Yen (var. + hausse de l'euro)

133.57

113.495

1.33

-15.03

-15.33

0.888

0.853

2.12

-3.90

-6.28

Euro – Sterling (var. + hausse de l'euro)

92.1

84.500

-1.57

-8.25

-7.40

Dollar – Sterling (var. + hausse sterling)

1.615

1.581

1.15

-2.07

-1.58

Dollar – Yuan (var. + hausse du dollar)

6.827

6.704

-0.30

-1.80

-1.80

Dollar

77.4

78.83

1.97

1.85

22.25

Euro

53.95

58.5

-1.29

8.43

33.42

Dollar

1096

1295.6

1.47

18.21

29.92

Euro

763.90

961.42

-1.77

25.85

41.79

Dollar – Yen (var. + hausse du dollar)

Prix du baril de Brent Prix de l'Once d'or

Direction de la Recherche Economique

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

Page 2 sur 7


Indicateurs Financiers au 24 Septembre 2010 Taux d'intérêt - Zone Euro

Taux d'intérêt - USA 6 5

6

10 ans

2 ans

3 mois

Fed Funds

5

4

4

3

3

2

2

1

1

0 janv 08

0 janv 08

10 ans 2 ans

mai 08

sept 08

janv 09

mai 09

sept 09

janv 10

mai 10

sept 10

3 mois Refi mai 08

sept 08

Taux d'intérêt - Angleterre

janv 09

mai 09

sept 09

janv 10

mai 10

sept 10

Taux d'intérêt - Japon

7

2

10 ans 3 mois

1.8

6

2 ans Taux BoJ

1.6 5

1.4

4

1.2 1

3

0.8 10 ans

2

0.6

2 ans

1

0.4

3 mois

0.2

Taux BoE

0 janv 08

mai 08

sept 08

janv 09

mai 09

sept 09

janv 10

mai 10

sept 10

0 janv 08

mai 08

sept 08

Pente de la courbe des taux (10 ans - 2 ans) 3.5

mai 10

sept 10

0.5

Japon

0

1.5

-0.5

1 0.5

-1

0

-1.5 Taux à 10 ans -2 Taux à 2 ans -2.5 janv 2007 juil 2007 janv 2008 juil 2008 janv 2009 juil 2009 janv 2010 juil 2010

-0.5 -1 janv 2007 juil 2007 janv 2008 juil 2008 janv 2009 juil 2009 janv 2010 juil 2010

Marchés Boursiers - Base 100 eau 31 décembre 2008

Marchés Boursiers - Base 100 au 31décembre 2008

140

210

130

190

120

170

110

150

100

130

90

Standard and Poors' en dollars Nikkei en yens EuroStoxx en euros FT 100 en sterlings

80 70 janv 09

avr 09

juil 09

oct 09

janv 10

avr 10

juil 10

oct 10

Face au dollar

Face au sterling

1.4 1.3 1.2

janv 08 juil 08

janv 09

Direction de la Recherche Economique

MSC I Emergent en USD

90 70 janv 09

avr 09

juil 09

oct 09

janv 10

avr 10

juil 10

oct 10

Prix du Pétrole et des métaux industriels en dollars

1.5

1.1 janv 07 juil 07

MSC I World en USD

110

Parité de l'Euro 1.6

janv 10

1

Angleterre

2

sept 09

1.5

Etats-Unis

2.5

mai 09

Ecart de taux d'intérêt : USA - Zone Euro

Zone Euro

3

janv 09

juil 09

janv 10 juil 10

1

160

0.95

140

1000

0.9

120

900

0.85

100

800

0.8

80

700

0.75

60

600

0.7

40

500

0.65

20

400

0.6

0 Pétrole janv 07 juil 07 janv 08 juil 08 janv 09 juil 09 janv 10 juil 10

300

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

Métaux Industriels

1100

Page 3 sur 7


Graphiques d'illustration ECONOMIE AMERICAINE Biens d'équipements

Le graphique ci contre représente l'évolution trimestrielle de l'investissement productif (bâtonnets violets) ainsi que les commandes de biens d'équipement des entreprises. Les deux indicateurs évoluent de façon cohérente. Les 3 derniers trimestres sont caractérisés par une progression robuste et durable de l'investissement productif. Cependant, inflexion en T3, l'acquis des commandes de biens d'équipement s'inscrit à seulement 4.5 %. Il y a probablement un changement de régime dans l'investissement des entreprises au cours de l'été. L'incertitude sur la demande future peut expliquer ce repli. L'amélioration des profits avait permis un investissement de rattrapage, désormais c'est la dynamique de la demande qui est importante.

Investissement productif et Commandes de biens d'équipements (hors défense et avions) - Var. trimestrielle taux annualisé 40.00 30.00 20.00 10.00 0.00 -10.00 -20.00 -30.00 Invest.(equip & softw are)

1995

Anticipations d'inflation

1997

1999

2003

2005

2007

2009

8000 Revente de maisons + maisons neuves 7000 6000 5000 Août Juillet

4000 3000 2000

Taux annuel 1000 1968 1971 1974 1977 1980 1983 1986 1989 1992 1995 1998 2001 2004 2007 2010

Anticipations d'inflation à Long Terme aux USA en 2010 3.00 Calculé à un horizon de 5 ans dans 5 ans 2.80

2.60 Le graphique présente les anticipations d'inflation sur les marchés financiers aux 2.40 USA. On constate qu'à un horizon de 5 ans 2.20 les attentes sont très faibles mais qu'elles remontent à un horizon de 10 ans. C'est 2.00 pour cela que l'indice 5 ans dans 5 ans se 1.80 redresse. Les intervenants sur les marchés attendent un retour à la normale de Calculé à un horizon de 10 ans 1.60 l'inflation dans le long terme. A court 1.40 terme ils n'envisagent pas une telle situation. 1.20 La Fed a bien observé ce phénomène. C'est pour cela que via le Quantitative 1.00 janvier mars Easing elle souhaite altérer les anticipations d'inflation et éviter ainsi de prendre le risque d'une déflation qui n'est pas forcément très loin.

Direction de la Recherche Economique

2001

Etats-Unis - Ventes de maisons (en milliers)

Ventes de maison

Les indicateurs du marché immobilier se stabilisent après la très forte chute constatée depuis le mois de mai et la fin du crédit d'impôt. Le rebond reste modeste comme l'indique le graphique sur l'ensemble des ventes de maisons. Par ailleurs, le prix de vente médian des maisons neuves repart à la baisse. Celui des maisons à revendre évolue dans une fourchette horizontale assez large. En d'autres termes, il est heureux que la chute des marchés immobiliers se soit arrêtée mais on ne dispose pas encore de signaux de reprise. Le rebond sur les ventes est limité et l'amélioration constatée sur les mises en chantier concerne principalement les immeubles et non les maisons individuelles. Or c'est ce dernier critère qui généralement reflète le mieux l'état du marché. La construction d'immeubles est trop volatiles pour pouvoir s'appuyer dessus.

Commandes

-40.00

Calculé à un horizon de 5 ans mai

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

juillet

septembre

Page 4 sur 7


Graphiques d'illustration ECONOMIE ALLEMANDE

Dynamique des Exportations

Dans l'enquête PMI/Markit du mois de septembre, le point remarquable est le repli continu des commandes à l'exportation en Allemagne. Sur le graphique ci-dessus le point haut avait été touché en mars. L'indice s'inscrivait alors à 63.2. En septembre il n'est plus que de 51.9. Le point d'inquiétude provient de la cohérence entre cet indice et l'évolution sur 3 mois des exportations en volume. Le changement de tendance sur les commandes va se solder, in fine, par un net ralentissement des exportations outreRhin. Cela rendra l'activité allemande plus fragile. On a ici une illustration du ralentissement de l'activité globale et de son impact sur la zone Euro via l'Allemagne. ECONOMIE IRLANDAISE

Exportations allemandes en volume (violet var trim) et commandes à l'exportation (PMI/Markit - bleu échelle droite) 50.00

70

40.00

65

30.00

60

20.00

55

10.00

50

0.00 45 -10.00 40

-20.00

35

-30.00 -40.00

30

-50.00

25 20

-60.00 1997

1999

PIB du 2ème trimestre

Le graphique montre l'ajustement brutal et profond constaté en Irlande depuis le point haut du 4ème trimestre 2007. Par rapport à ce point haut, le niveau de l'activité irlandaise a reculé de 13.4 %. Ce mouvement est très spectaculaire. Au regard de la tendance dessinée en rouge sur le graphique on observe un vrai changement de tendance, une véritable rupture dans la dynamique irlandaise. Un enjeu majeur de l'économie irlandaise est de trouver un nouveau modèle de croissance. L'écart à la tendance est spectaculaire. Si le processus avait continué selon le schéma d'avant 2007, le PIB serait presque 25 % plus élevé qu'aujourd'hui. ECONOMIE FRANÇAISE

2001

Direction de la Recherche Economique

2005

2007

2009

Irlande - PIB - Tendance et écart en % entre PIB et sa tendance 5.00

55000 Ecart en %

0.00

50000

-5.00 45000 -10.00 40000 -15.00 35000

-20.00 Echelle du PIB et de sa tendance

30000

-25.00

2001

2002

2003

Climat des affaires

L'indicateur conjoncturel le plus large calculé par l'INSEE est enfin repassé audessus de sa moyenne de long terme n septembre. Il s'inscrit à 102 soit un niveau qui n'avait pas été touché depuis mai 2008 (103). C'est la composante relative au "Commerce de détail" qui progresse le plus en septembre. Les indices plus "lourds" comme celui des services, celui du secteur manufacturier ou encore celui du BTP évoluent peu. Dans les services l'indice passe de 98 à 99, dans le secteur manufacturier de 97 à 98 et dans le BTP il est stable à 95. Ce climat un peu meilleur s'observe aussi dans l'enquête PMI/Markit pour la France. L'indice synthétique s'inscrit à 57.2 et en moyenne à 57.3 sur le 3ème trimestre comme au 2ème. Cela peut être encourageant.

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

France - Indicateur de climat des affaires 130 dont le secteur manufacturier 120

110

100

90

80

Moyenne historique à 100 par construction 70 1980

1983

1986

1989

1992

1995

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

1998

2001

2004

2007

2010

Page 5 sur 7


Les Principales Statistiques de la Semaine à Venir Etats-Unis

Semaine avec beaucoup de publications d’importance aux Etats-Unis dans un contexte d’incertitude forte sur l’évolution de l’activité outre-Atlantique.

 Publications de trois indicateurs d’activité • Indice ISM manufacturier de septembre,

le vendredi premier octobre à 16h (août 56.3, consensus 54.5).

Etats-Unis : Indice ISM synthétique manufacturier 75 70 65 60

• Indice

55

• 2ième

45

PMI Chicago de septembre, le jeudi 30 septembre à 15h45 (août 59.7, consensus 59)

estimation du PIB (T2 2010), le jeudi 30 septembre à 14h30 (1iière estimation +1.6 % en rythme annualisé, consensus 1.6 %)

 Publication

d’indicateurs

relatifs

aux

ménages

américains

• Confiance

50

40 35 30 25 1970

1975

1980

1985

1990

1995

2000

2005

2010

des ménages du Conference Board (septembre) – mardi 28 septembre à 16h (août 53.5, consensus 52.5) Enquête à suivre car elle donne quelques éléments sur l’évolution future de la consommation des ménages

• Revenu

des ménages pour le mois d’août, le vendredi premier octobre à 14h30 (juillet 0.2 % en variation mensuelle, consensus 0.3 %)

• Consommation

des ménages pour le mois d’août, le vendredi premier octobre à 14h30 (juillet 0.4 % en variation mensuelle consensus +0.3 %)

• Publication

de l’indice de confiance définitif de l'Université du Michigan pour le mois de septembre – vendredi premier octobre à 16h. Le chiffre préliminaire était de 66.6 (août 68.9, consensus 67)

 Publication

de l’Indice du prix de l’immobilier Caseshiller de juillet, publié le mardi 28 septembre à 15h (juin +4.2 % en glissement annuel, consensus 3 %)

 Publication du taux d’inflation total et sous-jacent

PCE d’août, vendredi premier octobre à 14h30 (juillet 1.4 %, consensus 1.4 % pour l’indice sous-jacent et juillet 1.5 %, consensus 1.5% pour l’indice total)

Etats-Unis : Enquête de confiance des ménages 160 140 120 100 80 60 40 20

Direction de la Recherche Economique

1997

1999

2001

2003

2005

2007

2009

Enquête de Confiance des entreprises manufacturières Commission Européenne- Août 2010

premier octobre à 11h (juillet 10 %, consensus 10 %)

calculées par la commission européenne (pour les entreprises manufacturières, les ménages, le secteur des services et indices du sentiment économique), le mercredi 29 septembre à 11h. Alors que les indicateurs macro-économiques tendent à montrer une économie à deux vitesses en zone euro (Allemagne et France en nette expansion versus pays périphériques ayant plus de difficulté à retrouver une croissance dynamique) seront publiés cette semaine des indicateurs avancés d’activités pour les différents pays formant la zone euro (indice PMI-Markit et enquête de la Commission Européenne) et de la confiance des ménages.

Université du Michigan

0

1995

Zone Euro  Publications de trois indicateurs d’activité • Taux de chômage du mois d’août – vendredi • Publications de l’Enquête de confiance (septembre)

Conference Board

20 10 0 -10 -20 Zone euro Espagne Grèce Portugal Allemagne France

-30 -40 -50 1990

1993

1996

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

1999

2002

2005

2008

Page 6 sur 7


• Enquêtes

PMI-Markit (secteur manufacturier) pour septembre – le premier octobre à 10h. Le chiffre préliminaire était de 53.6 (août 55.1, consensus 53.6) Seront publiées le même jour, les enquêtes PMI dans le secteur manufacturier, relatives aux différents pays de la zone euro.

 Publication

de l’indice (Flash) des prix à la consommation de septembre, le mercredi 29 septembre à 11h (août 1.6 %, consensus 1.8 %).

Allemagne  Publication de l’indice des prix à la consommation de septembre (indice préliminaire), le mardi 28 septembre (août + 1.3 %, consensus + 1 %)

Contributions au taux d'inflation de la Zone Euro 2.0% 1.5% 1.0% 0.5% 0.0% -0.5% Alimentaires -1.0%

Energie Biens Manuf. Et Services

-1.5% La somme des 3 c omposantes = taux d'inflation -2.0% 2003

 Parution

de statistiques sur le marché du travail pour le mois de septembre, le jeudi 30 septembre à 8h55 Taux de chômage (août 7.6 %, consensus 7.6 %) ; Création d’emplois (août -17 mille, consensus -20 mille)

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

 Publication

des ventes de détail pour août, le vendredi premier octobre à 8h (juillet -0.1% en variation mensuelle, consensus 0.5 %) Enquête Tankan (enquête auprès des industriels nippons)

France  Parution

60

de la confiance des ménages (septembre), le 28 septembre à 8h45 (août -39, consensus -40)

 Parution

des dépenses des ménages en biens manufacturés d’août – le premier octobre à 8h45 (août -1.4 % en variation mensuelle, consensus -0.5 %).

Royaume-Uni  Publication de l’indice Nationwide Building Society

des prix immobiliers (septembre) – le 30 septembre à 8h (août 3.9 % en glissement annuel, consensus 2.7 %).

 Estimation

finale du PIB du deuxième trimestre 2010, mardi 28 septembre à 10h30 (1ière estimation de T2 2010 +1.2 % en variation trimestrielle, consensus 1.2 %)

Secteur des services

40

secteur manufacturier (grandes entreprises)

20 0 -20 -40 -60 -80 1983

1986

1989

1992

1995

1998

2001

2004

2007

Japon  Parution

de l’enquête Tankan (T3 2010), le mercredi 29 septembre (T2 2010 1, consensus 7 pour le secteur manufacturier ; T2 2010 -5, consensus -2 pour les services).  Parution de la production industrielle (août), le 30 septembre (juillet -0.2 % en var. mens., consensus 1.1 %).  Publication du taux de chômage d’août, le jeudi 30 septembre (juillet 5.2%, consensus 5 %)  Publication de l’indice des prix à la consommation d’août, le premier octobre (juillet -1.4 %, consensus 1.4% pour l’indice sous-jacent et juillet -0.9 %, consensus 0.9 % pour l’indice total)

Chine  Publication

Chine : enquête PMI dans le secteur manufacturier 60

55

50

45

40

35

de l’enquête PMI dans le secteur 2006 2007 2008 2009 2010 manufacturier (septembre), le vendredi premier octobre (août 51.7 consensus 52.8). Le 29 septembre, sera publiée l’enquête PMI dans le secteur manufacturier d’HSBC. En août, cette enquête s’établissait à 51.9.

Direction de la Recherche Economique

Anticipations Hebdo – 27 Septembre 2010

Page 7 sur 7

2010


Anticipations_hebdo.27.09.2010