__MAIN_TEXT__

Page 16

des cliniques spécialisées, comme la clinique « Lebendige Kraft » (« Force vive ») de Max Bircher-Benner, alors qu’aujourd’hui, on utilise plutôt le terme non moins vague de burnout (« épuisement professionnel »). Les maladies en lien avec le surmenage dans une société qui paraît de plus en plus confuse sont également en augmentation. Le mouvement pour une vie saine est une réponse à ces sensations de crise, qu’elles soient ou non fondées sur des réalités objectives. Mais la voie à suivre est toujours individuelle. Autrement dit, selon la doctrine, la réforme de la société commence toujours par une réforme de soi-même. La Lebensreform est, globalement, une réaction à la modernité qui s’accompagne de divers changements dans la vie des individus. Les utopies exprimées par le « retour à la nature » sont donc associées à différentes pratiques que chacun doit tenter pour soi. Depuis la fin du XIXe siècle, ces pratiques font partie du répertoire des réponses données à un monde en accélération.

16

Affiche du WWF, « Sauvez la forêt », par Hans Erni (1983).

Profile for Bernisches Historisches Museum

Retour à la nature! Un idéal de vie saine  

Advertisement
Advertisement