Page 1

BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

 LE BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING

SOMMAIRE MOIS AVRIL

Le Bulletin National d’Upwelling est un bulletin de l’Institut National de Recherche Halieutique (INRH), produit en partenariat avec le Centre Royal de Télédétection Spatiale (CRTS), la Direction de la Météorologie Nationale (Maroc Météo), le Centre Français d'Analyses et de Prévisions Océaniques (Mercator Ocean), l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer) et l’Institut français de Recherche pour le Développement (IRD).

Le Bulletin National d’Upwelling…..1 Le phénomène d’upwelling..……... 1  Température Surface de la Mer… 2 Anomalie TSM ……………………. 2 Chlorophylle de surface ……......... 4  Comparaison Chlorophylle avril 2013/2012……………………..….... ..5 Upwelling du mois et comparaison avril 2013/2012……..……………......6  Vents du large…….………………..7 Vents côtiers…...…………………..8

Circulation marine de surface du mois d’avril 2013 …………………..….…….…………...10 Contact .……….…….……………….11

Conçu dans un nouveau format, ce bulletin apporte une description sommaire mensuelle de l’état physique et biologique de l’océan hauturier et côtier national. Il apporte une aide à la compréhension du milieu pour les acteurs de la pêche et du littoral et concerne, dans sa version actuelle, la côte atlantique marocaine.  LE PHENOMENE D’UPWELLING

IMAGE DU MOIS

La côte atlantique marocaine est soumise à l’influence de l’upwelling côtier (terme anglophone désignant la remontée des eaux froides profondes, riches en nutriments vers la surface de l'océan). Lorsque ces eaux sont ramenées à la surface, les nutriments nourrissent le phytoplancton qui utilise également le gaz carbonique dissous pour sa photosynthèse (voir image ci jointe).

Système d’Upwelling (Image courtesy adapted from Fiona Morris)

Régi par les vents Alizés qui sont le moteur de l’upwelling, ce dernier présente une variabilité dans l’espace et dans le temps, ce qui se répercute, de manière causale, sur la productivité du milieu et l’abondance et la disponibilité des ressources halieutiques, de manière indirecte.

Chlorophylle de surface moyenne du mois d’avril 2013

EQUIPE DE REDACTION K. Hilmi (INRH) A. Benazzouz (INRH) H. Bouksim (Maroc Météo) A. Bentamy (Ifremer-France) H. Demarcq (IRD - France) A. El Moussaoui (Mercator Ocean) A. Atillah (CRTS) Copyright INRH

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 1


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

 Images TSM du mois

N° 4-2013

 Anomalie TSM du mois

Température de surface de la mer (à gauche) et anomalie saisonnière (à droite) issues du capteur MODIS, moyennées par décade. Les anomalies sont les différences par rapport au décade «moyen» sur la période 2003-2012. Les zones grisées correspondent aux nuages résiduels (absence d'observation). L'isobathe 200m est indiquée afin de visualiser la bordure du plateau continental.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 2


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

On constate des anomalies globalement fortes, comme le montre la situation moyenne mensuelle (Section 7). En terme de dynamique de l'activité de l'upwelling, on notera durant la première décade un réchauffement généralisé sur toute la zone côtière du Nord au Sud du pays, alors que durant la deuxième décade la situation est inversée le long de toute la côte atlantique marocaine, sauf entre Cap Ghir et Cap Juby où les eaux chaudes ont persisté (en rouge sur l'image de droite du milieu). Durant la troisième décade, cette dernière e a été marquée de nouveau par la faiblesse de l'activité de l'upwelling le long de toute la côte atlantique marocaine. Le mois d'avril de cette année est considéré comme un mois très «chaud » par rapport à la normale.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 3


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

 Chlorophylle «a» du mois

N° 4-2013

Anomalie saisonnière

Chlorophylle de surface (à gauche) et anomalie saisonnière (à droite) issues du capteur MODIS, moyennées par décade. Les anomalies sont les différences par rapport au mois «moyen» sur la période 2003-2012. Les zones grisées correspondent aux nuages résiduels (absence d'observation). L'isobathe 200m est indiquée afin de visualiser la bordure du plateau continental. Les anomalies inférieures à -0.3 et supérieures à 0.3 sont entourées en rouge afin de mieux faire ressortir les zones qui s'écartent de la moyenne saisonnière.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 4


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

On constate des anomalies globalement faibles, comme le montre la situation moyenne mensuelle (Section 6). En terme de dynamique, on notera durant la première décade une décroissance de la productivité au cours du mois dans la partie Sud (de Dahla au Cap Blanc) avec en fin de mois les anomalies saisonnières les plus faibles (en bleu), ce qui révèle un retard saisonnier dans le renforcement productif habituel de cette région à cette époque de l'année. Seule la région située au Nord du Cap Ghir a présenté des valeurs supérieures à la normale durant tout le mois d'avril 2013 .

 Comparaison Chlorophylle Avril 2013/2012

Chlorophylle de surface (à gauche) et anomalie saisonnière (à droite), respectivement du mois d'avril 2013 (en haut) et du mois d’avril 2012 (en bas). Les anomalies saisonnières sont les différences par rapport au mois d'avril « moyen », dit « climatique » calculé à partir de toute la série d'observation disponible sur la période 2003- 2012. L'isobathe 200m est représentée afin de visualiser la surface couverte par le plateau continental, plus productif. Les anomalies inférieures à -0.3 et supérieures à 0.3 sont entourées en rouge afin de mieux faire ressortir les zones qui s'écartent (en plus ou en moins) de la moyenne.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 5


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

Le mois de mars 2013 a été caractérisé par des valeurs plutôt basses de chlorophylle (anomalies saisonnières négatives, en bleu sur l'image de droite) dans le Sud du pays, excepté localement au Sud du Cap Draa et du Cap Juby ainsi qu'en face de Dakhla. Les niveaux d'enrichissement sont, par contre, supérieurs à la normale au Nord du Cap Ghir ainsi qu'au large du Cap Blanc. La baisse marquée du mois de mars est donc très largement atténuée, avec une situation quasiment dans la norme. En mars 2012 (images du bas), le niveau d'enrichissement biologique était relativement similaire à celui observé cette année.

 L’upwelling du mois -comparaison avril 2013/2012

TSM mensuelle (à gauche) et anomalie saisonnière (à droite), respectivement du mois d'avril 2013 (en haut) et avril 2012 (en bas. Les anomalies saisonnières sont les différences par rapport au mois d'avril «moyen », dit «climatique » calculé à partir de la série d’observation 2003-2012. L'isobathe 200m est représentée afin de visualiser la surface couverte par le plateau continental, afin de couvrir l'extension spatiale des panaches d'eaux froides.

Le mois d'avril 2013 a été caractérisé par des températures de surface plutôt chaudes (anomalies saisonnières positives, en rouge sur l'image de droite) aussi bien au Nord qu'au Sud du pays. Ces anomalies positives apparaissent très fortes comparativement avec le même

mois de l’an 2012, où les eaux froides émanant d'upwelling ont été bien mises en place. Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 6


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

 Vents du mois (zone du large)

Moyenne mensuelle et distributions des vents de surface au large de la façade atlantique marocaine. C’est une analyse estimée à partir des observations du diffusiomètre (ASCAT) embarqué sur le satellite Metop-A. En moyenne, les vents sont respectivement forts et faibles le long des zones océaniques situées approximativement au nord et au sud de Safi. On note un changement significatif par rapport à l’analyse du mois de mars 2013. On peut notamment remarquer le changement du flux dans la zone du nord où les vents sont en moyenne nordouest alors qu’au mois de mars ils étaient plutôt sud-ouest. Les distributions de la vitesse et de la direction du vent observées au large de trois zones côtières d’intérêt (21°-26°N, 26-29°N, et 29°- 33°N) , sont présentées sous forme de roses de directions. Les couleurs indiquent les classes des vitesses du vent. La convention météorologique est adoptée pour la représentation de la direction du vent. Il en résulte que les vents sont essentiellement du secteur nord-est dans les deux premières zones. Dans la zone centre (29°N-33°N), les vents diffusiométriques sont majoritairement soit du nord-est ou est. Ces distributions de la direction du vent confirment les changements par rapport au mois de mars 2013.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 7


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

Vents du mois (zone côtière)

Cette figure représente les roses du vent analysés au large de Larache, El Jadida, Agadir, Laayoune et Dakhla durant le mois d’Avril 2013. Elle montre le retour de la prédominance du flux de Nord Est sur la côte Atlantique marocaines Centre et Sud.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 8


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

RESUME DELA SITUATION D’AVRIL 2013 Durant le mois d’avril 2013, les conditions atmosphériques prévalues sont restées favorables à l'arrivée des perturbations et ce, à la suite d'un mois de mars classé très humide. En effet, entre le 1er et le 5 avril 2013, les champs dynamiques et thermiques sont restés assez bas sur la moitié Nord du pays. Après le passage de deux légers thalwegs, une dépression assez profonde a pu atteindre nos régions la nuit du 4 au 5 avril 2013. Un flux de Sud-Ouest assez soutenu s'est établi et le vent a été assez fort sur les plaines Atlantique Nord et Centre du pays (50 à 90 km/h). L'épisode pluvieux, qui a duré plus ou moins du 1er au 5 avril, a connu des précipitations parfois importantes tant au Nord qu’au Sud. Les cumuls ont été assez remarquables puisqu'ils ont dépassé les normales du mois sur le Centre, le Souss et localement dans le Nord. A partir du 6 et jusqu'au 26 avril 2013, les conditions anticycloniques se sont renforcées sur le pays et le flux de nord à nord-est a dominé la côte atlantique marocaine durant toute la période. Au-delà du 26 avril 2013, l'Anticyclone des Açores s'est décalé vers le Nord Atlantique permettant ainsi le creusement d'un thalweg par le Nord du Royaume. Par conséquent, le flux en surface est devenu de secteur Nord assez frais, particulièrement pendant les nuits et les matinées.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 9


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

Circulation marine de surface du mois

La figure ci-dessus présente la circulation moyenne mensuelle en surface combinée avec la température durant le mois d’avril2013, sur l’ensemble des côtes marocaines, soit la côte atlantique entre 19°N et 37°N et 3°W et 22°W et la côte de la mer d’Alboran en Méditerranée occidentale. Ces résultats sont issus du système opérationnel en temps réel PSY2V4R4 développé par Mercator Océan au 1/12 de degrés pour la résolution horizontale (3 km à 70°N, 9 km à l'équateur) et comprenant 50 niveaux sur la verticale, avec un raffinement dans les couches de surface et sub-surface. Par rapport à mars 2013 (Bulletin N° 3-2013), le réchauffement de la zone se poursuit. Il est de l’ordre de 1°C (au lieu des 2°C précédents). La circulation reste très tourbillonnaire, similaire à celle de mars 2013. Les plus grands changements sont à noter au niveau du courant des Canaries (branches au large et côtière) qui a retrouvé toute son extension du nord : Cap Ghir, 34N° au sud : Lagouira, 20°N. Sa partie côtière est également intense, plus large que le mois précédent et avec des vitesses plus intenses. A noter entre 26°N (Cap Boujdour) et 24°N (Dakhla) à la côte, l’upwelling est bien marqué durant ce mois de printemps.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 10


BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING 2

N° 4-2013

BULLETIN NATIONAL D’UPWELLING N° 4 – AVRIL 2013 Institut National de Recherche Halieutique Laboratoires Centraux Bd Sidi Abderrahmane Casablanca Maroc www.inrh.ma Bulletin produit en partenariat avec: Maroc Météo (www.marocmeteo.ma) CRTS (www.crts.gov.ma) IRD (www.ird.fr) Ifremer (www.ifremer.fr) Mercator Ocean (www.mercator-ocean.fr) Contact k.hilmi.inrh@gmail.com (Chef Département) benazzouz.inrh@gmail.com (chercheur en télédétection spatiale) Equipe de rédaction K. Hilmi (INRH), A. Benazzouz (INRH), H. Bouksim (Maroc Météo), A. Bentamy (Ifremer), H. Demarcq (IRD), A. El Moussaoui (Mercator Ocean), A. Atillah (CRTS) Citation En cas d’utilisation de ce bulletin, prière de le citer comme suit: Hilmi K., A. Benazzouz, H. Bouksim, A. Bentamy, H. Demarcq, A. El Moussaoui et A. Atillah, 2013. Bulletin National de l’Upwelling, Institut National de Recherche Halieutique (Maroc), N°4 – AVRIL 2013, 11 p.

Bulletin National d’Upwelling N°4- AVRIL 2013

Page 11

62_  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you