Issuu on Google+

Actus

Pauline Ponchaux

Ça me « play » ! Unique réseau internet à vocation musicale, culturelle, sociale et locale, Cameplay.fr permet de vivre pleinement la musique en BasseNormandie. Les férus de musique habitant Alençon, Caen ou encore Saint-Lô y trouveront toutes les informations et activités musicales et culturelles de Basse-Normandie. Il est même possible de réserver en ligne des billets de concert. Comme tout bon site communautaire qui se respecte, chacun peut créer son profil, rejoindre des groupes de discussion, organiser des événements… et partager son amour de la musique et ses bons plans avec d’autres internautes bas-normands. www.cameplay.fr

Savignac, quel cirque ! Célèbre affichiste français, Raymond Savignac avait choisi la ville de Trouville-sur-Mer pour y prendre sa retraite. La commune lui rend hommage quotidiennement, sur la promenade du front de mer, sur certains bâtiments de la ville… et jusqu’au 31 décembre, sur les murs de la galerie du musée de Trouville. On y observe plus de cinq cent cinquante affiches du maître où se côtoient acrobates, clowns, contorsionnistes, danseuses de French cancan… L’exposition « Savignac, quel cirque ! » est à admirer jusqu’au 31 décembre (entrée libre) à la galerie du musée de Trouville-sur-Mer, 32 quai FernandMoureaux. Tél. : 02.31.14.92.06. www.trouvillesurmer.org

84 Pays d e N o r m an d i e

En route vers

le Mont-Saint-Michel !

D

u 4 au 29 septembre, venez marcher sur les pas des Ducs de Normandie. A l’occasion du 1 100ème anniversaire de la Normandie, l’association « Les chemins de Saint-Michel » vous propose de partir à la découverte du chemin historique aboutissant à la Merveille de Normandie. Aux Xe et XIe siècles, celui-ci était couramment emprunté par les pèlerins qui souhaitaient atteindre le sanctuaire de l’Archange, place forte où ducs et rois scellaient leurs traités. Le sanctuaire de l’Archange devint alors l’un des quatre grands lieux de pèlerinage de l’Occident médiéval. En septembre, de petits groupes de miquelots, marcheurs de Saint-Michel et membres de l’association, se relaieront sur le chemin de Rouen au Mont-SaintMichel. Autrefois, les pèlerins demandaient l’hospitalité aux habitants résidant de part et d’autre du chemin ; les marcheurs d’aujourd’hui ont les mêmes besoins. Cette tradition d’hospitalité et d’accueil sera le message porté cette année sur le chemin de Saint-Michel. Vous aussi, accompagnez les miquelots dans leur périple. Des animations sont programmées à chaque étape de la randonnée. Pour la terminer en beauté, le dernier jour de pèlerinage se clôturera par la traversée de la baie. Un moment magique ! Renseignements auprès de l’association « Les chemins de Saint-Michel », 24 rue de Picardie, 14500 Vire. Tél. : 02.31.66.10.02. www.lescheminsdumontsaintmichel.com

Comme à la ferme

D

’où viennent les produits que j’achète ? Qui les a produits ? Il n’est pas toujours évident de connaître les réponses à ces questions. Pour en connaître la provenance et consommer local, un site internet propose à la vente des produits bio, de qualité et de saison issus de l’agriculture locale. Créé en 2009, www.des-clics-fermiers.com couvre alors principalement la Bretagne. Qu’à cela ne tienne, Patrick Deschaufour, agriculteur céréalier dans le Calvados et Benoît Girard, ancien responsable commercial en fruits et légumes décident d’intégrer le réseau et d’élargir l’offre à la Normandie et plus précisément au Calvados. Les deux amis constatent en effet que la foule de produits en provenance du Calvados n’est pas exploitée à sa juste valeur. Les consommateurs locaux ont difficilement accès à ses produits. Normandie.des-clics-fermiers.com voit donc le jour le 15 mai dernier. Le site référence plus de deux cents produits locaux de qualité à des prix équivalents à ceux de la grande distribution. Vous choisissez vos produits, le site les collecte auprès des producteurs et vous êtes livrés à votre domicile, sur votre lieu de travail ou dans un point relais. http://normandie.des-clics-fermiers.com


La fresque à l’époque romaine

A

l’époque gallo-romaine, les fresques suscitaient un tel engouement que la grande majorité des édifices en étaient ornés. Rien de bien étonnant à ce que Vieux-la-Romaine, site archéologique gallo-romain y présente une exposition sur le sujet au sein de son musée. En 2007, des fouilles archéologiques sont entreprises sur le forum d’Aregenua, au cœur même de Vieuxla-Romaine. En 2009, les archéologues retrouvent une peinture murale de 11,60 mètres de long sur 0,70 mètres de haut. Pour le moment non-exposable, cette peinture murale a été reproduite à l’identique pour les besoins de l’exposition « Haut en couleur ! ». L’exposition vous plonge instantanément dans l’atmosphère d’un décor antique. Vous déambulez parmi les nombreuses peintures murales et découvrez la reconstitution d’un chantier de décoration antique en appréciant le travail des restaurateurs et archéologues. Les enfants ne sont pas oubliés ; un espace ludique leur est dédié afin qu’ils appréhendent à leur manière cette formidable exposition au temps des romains. Jusqu’au 18 septembre. Exposition temporaire « Haut en couleur ! La fresque à l’époque romaine ». Tarif normal : 5 €, réduit : 3 €. Entrée libre pour les moins de 18 ans, demandeurs d’emploi. Août : ouvert tous les jours de 10 h à 18 h. Septembre : du lundi au vendredi de 9 h à 17 h (fermeture le mercredi) et les samedis et dimanches de 10 h à 18 h. Musée et sites archéologiques de Vieux-la-Romaine, 13 chemin Haussé, 14930 Vieux-la-Romaine. Tél. : 02.31.71.10.20. vieuxlaromaine@cg14.fr

Des cubes et des villes

D

epuis fin avril, Deauville fait voyager ses habitants et ses touristes aux quatre coins de la Normandie grâce à des cubes ! Alençon, Bayeux, Caen, Cherbourg, Evreux, Falaise, Fécamp, Le Havre, le Mont-Saint-Michel, Lisieux, Rouen, Saint-Lô ont accepté de participer à l’élaboration de leur propre cube dans cette exposition insolite. Chaque ville est matérialisée par un « cube » de 3 mètres de côté sur 2,50 mètres de haut disposé dans les rues de Deauville sur lequel sont inscrits les principaux atouts touristiques de la ville. En quelques minutes, vous reliez, à pied ou en vélo, Caen à Cherbourg, cela n’a jamais été aussi rapide ! En passant de cube en cube et ainsi, de ville en ville, cette exposition des plus atypiques vous fait découvrir en moins de deux heures la Normandie. Un parcours ludique en français et anglais, orné de flashcodes, sortes de codes-barres permettant de se connecter à des données internet avec un smartphone, est proposé par la ville. L’exposition « De ville en ville » se visite jusqu’au 30 octobre. A noter : le 25 septembre autour des cubes, découvrez des animations culinaires typiques de chaque agglomération. www.deauville.fr

Un guide des campings originaux Corinne Targat, l’une de nos ferventes journalistes, spécialisée dans le tourisme, a sorti un guide des campings pas comme les autres. Fini les caravanes et toiles de tentes collées les unes aux autres, il est temps de camper autrement ! Dans ce guide, l’auteur a sélectionné plus de deux cents adresses de campings nouvelle génération (yourtes, tipis, cabanes dans les arbres, ferme…) respectueux de l’environnement et faisant la part belle aux activités familiales. Le guide des campings pas comme les autres, Editions Les Beaux Jours, 137 pages, 12 €.

Des balades en calèche à Bayeux En voilà une curieuse façon de découvrir la cité médiévale de Bayeux ! Montez dans la calèche de Jean-Pierre Lepelletier, ancien agriculteur originaire de la Manche et laissez-vous transporter par ses deux juments de race Cob Normand (ça ne s’invente pas !), Ursula et Surprise dans le centre historique de Bayeux. Les visites de Bayeux en calèche se déroulent tous les jours jusqu’au 30 septembre. Tarif : adulte : 5 €, enfant de 3 à 12 ans : 3 €. www.bessin-normandie.com

Le labyrinthe de Caen déménage Le labyrinthe de Caen « déplace » ses allées de maïs en plein cœur de la campagne à Villons-les-Buissons, près de Caen. Dans ce nouveau cadre, le labyrinthe propose à tous les aventuriers de découvrir les géants marins. Munis d’un carnet de bord, vous répondez aux jeux et énigmes qui rythment le parcours et partez à la recherche du requin marteau ou de la raie Manta. www.labyrinthedecaen.com

Pays de Nor m an d i e 85


Actus

Le Deauville de Robert Capa Deauville accueille sur ses planches une exposition de photographies du célèbre photoreporter, Robert Capa réalisées lors de l’été 1952. Au début des années cinquante, Robert Capa travaille en collaboration avec un magazine de tourisme américain qui lui commande un reportage photo sur Deauville. Ce n’était pas la première fois que le photographe posait ses pieds en Normandie, il y avait déjà immortalisé les affres du Débarquement à Omaha Beach. Plus de quatre cents clichés de Deauville dont vingt-huit inédits figurent dans cette exposition en plein air visible jusqu’au 30 septembre. www.deauville.fr

Septembre : le mois des Parcs naturels régionaux Expositions, animations-découvertes, conférences, balades commentées, sorties nocturnes… En septembre, le «  Mois des Parcs  », organisé par la Région Basse-Normandie et les trois parcs naturels régionaux de son territoire, va vous permettre de découvrir la richesse de leur patrimoine naturel, culturel et bâti. L’arbre, la forêt et le bocage seront particulièrement à l’honneur lors de cette édition 2011, en lien étroit avec l’année internationale de la forêt. Programme complet sur www.cr-basse-normandie.fr

86 Pays d e N o r m and i e

Entrez dans le quotidien d’un seigneur normand au XIIe siècle

A

près la victoire d’Hastings en 1066, les Normands ducs et rois d’Angleterre s’installent sur leur nouveau territoire et y transforment le paysage. De là, naît la culture « anglo-normande ». Encore très présente aujourd’hui, on la repère notamment dans l’architecture des châteaux forts. C’est donc tout naturellement au château Guillaume-le-Conquérant, à Falaise, dans le Calvados, qu’a lieu l’exposition « 1066-1216 : châteaux anglo-normands, conquérants et bâtisseurs ». A travers des objets, des décors, des reproductions de meubles et d’enluminures, vous découvrez les prémices de cette culture née de l’après-conquête. Dans le grand donjon, puissant symbole du pouvoir ducal normand, l’exposition revient sur la bataille d’Hastings, l’une des plus meurtrières du Moyen Age, l’organisation de la société féodale ainsi que l’opulence des décors palatiaux du XIIe siècle. Ici, le luxe, la finesse de l’ornement des pièces présentées et la richesse des couleurs sont au service de l’autorité et de la démonstration du pouvoir. La visite se poursuit par l’évocation d’un espace privé, de divertissement et de repos avec un éclairage particulier sur la musique, les jeux, le culte religieux et le travail du script. Les mises en scènes des espaces de vie de ces seigneurs, les reconstitutions d’armement, de mobiliers et les pièces archéologiques soulignent l’originalité du nouvel art anglo-normand. L’exposition vous invite ensuite à « participer » à un Noël fastueux donné par Henri II Plantagenêt en 1159 dans le petit donjon. Enfin, vous terminez votre exploration de la culture anglo-normande par un retour sur la vie de Guillaume-le-Conquérant. Diverses animations ponctuent cette exposition historique. Chaque jour d’août à 17 h, l’équipe du Château vous propose des visites guidées sur les techniques de construction médiévales. Des animateurs de l’association « Aisling 1198 » développeront certains thèmes de l’exposition comme la calligraphie, l’enluminure, l’armement, l’art de la guerre, les jeux seigneuriaux, la musique, la cuisine. Un atelier forge est proposé par l’association « Ambiance de fer ». Château Guillaumele-Conquérant. Ville de Falaise. Tél. : 02.31.41.61.44. www.chateau-guillaumeleconquerant.fr Tarifs : adulte : 7,50 €, réduit : 6 €, enfant : 3,50 €. Visite guidée sur le thème des bâtisseurs tous les jours en août dans la basse-cour du château.


Actualités Tourisme en Normandie