Issuu on Google+

Paris – Drouot Richelieu – Salle 4 VENTE AUX ENCHÈRES PUBLIQUES Lundi 29 Juin 2009 à 14 h

ARCHÉOLOGIES Par le Ministère de Maître Vincent Wapler Commissaire-Priseur judiciaire et habilité MICA – Société de Ventes Volontaires Agrément 2002 -344

16, Place des Vosges – 75004 Paris Tél : 01 42 78 57 10 – Fax : 01 42 78 89 90 www.interencheres.com-wapler@aol.com

Experts : Michel Cohen et Gilles Cohen Assistés de Marie Margaux Cohen 10, rue Petit – 75019 Paris Tél : 01 42 08 32 22 – Fax : 01 42 08 36 50 mythesetlegendes@gmail.com M. André Ronde Pour la numismatique : n°260 à 298 Tél : 06 81 13 14 62 - andreronde@yahoo.fr Catalogue visible sur www.interencheres.com Exposition des lots chez les experts. Expositions publiques : Samedi 27 juin de 11h à 18h et le matin de la vente de 11h à 12h Téléphone pendant les expositions et la vente : 01 48 00 20 04

En couverture, lot n°155 1


SYRIE • MESOPOTAMIE 1

Idole de fertilité, les bras étendus en moignons. La tête est schématisée et décorée de cercles et de motifs vermiculaires. Terre cuite orangée, Tête cassée collée. Syrie du nord, circa 1500 avant J.-C. Hauteur : 19,8 cm, belle taille. 700/800e

2

Tête d’idole montée en pendentif. Pierre. Hauteur : 3,8 cm. 200/250e

3

Idole aux yeux. Calcite beige. Tell Brak, circa 3000 avant J.-C. Hauteur : 7,8 cm. 1 800/2 000e

3/1

1

4/1

3

3/1

Idole aux yeux. Terre cuite. Intacte. Syrie, 3500-3300 avant J.-C. Provenance : ancienne collection de Monsieur J. S. N. Wright, Angleterre. Test de thermoluminescence. Hauteur : 12 cm. 5 500 /6 000e

4

Idole aux yeux dont le corps est décoré de croisillons (rare). Calcite rubanée. Syrie, Vallée de l’Euphrate, circa 3 000 ans avant J.-C. Hauteur : 5,2 cm. 1 800/2 000e

4/1

2

Idole de fertilité, les bras étendus en moignons. Terre cuite orangée. Tête cassée collée. Syrie du nord, circa 1500 avant J.-C. Hauteur : 16 cm. 600/700e

4

10


EGYPTE Moyen Empire (2060 – 1786 avant J.C) 5

Statuette (élément de barque) représentant un personnage accroupi. Bois stuqué et pigment noirs. Hauteur : 18,7 cm. 1 500/2 000e

6

Statuette représentant un personnage debout dans l’attitude de la marche. Bois polychrome blanc, ocre rouge et noir. Hauteur : 27,5 cm. 4 500/5 000e

7

Miroir dont le disque a été nettoyé sur une seule des faces. Il est enchassé dans un manche qui est un alliage à base d’argent (métal utilisé au Moyen Empire) et comporte une sculpture raffinée de tête de faucon sacré représentant le dieu Horus, coiffé d’une perruque bipartite striée. Bibliographie : Les Objets de toilette égyptiens au musée du Louvre, Paris, 1972.

8

Hauteur : 29 cm. 7 000 / 8 000e

8

Tête masculine aux traits négroïdes. Egypte, Moyen Empire, début de la XIIe dynastie. Granodiorite. Incrustation de nacre. Provenance : collection de Monsieur B., Paris. Certificat Art Loss Register. Muséographie : Catalogue du Ägyptishes Museum und Papyrussammlung, Berlin, n°305, «Kopf eines Unbekannten». Hauteur : 11 cm. 35 000 / 40 000e

9

Vase à Khôl, à panse globulaire pied discoïde saillant et lèvre horizontale. Albâtre, fins éclats à la lèvre. Traces de contenu subsistant à l’intérieur. XIIe dynastie. Hauteur : 11 cm. 480/500e

7

7 3


EGYPTE Moyen Empire (2060 – 1786 avant J.C)

10

Barque en bois anciennement stuquée et peinte, sur laquelle se trouvent deux rameurs accroupis. Bois, stuc et bichromie rouge et noire. Longueur : 19,7 cm. 1 000/1 200e

11

Statuette féminine en bois polychrome dans l’attitude de la marche, les bras le long du corps. Elle est parée d’un collier et porte des bijoux à ses chevilles et poignets. Bois stuqué et peint en noir, blanc, rouge et ocre. Datation confirmée par un C14. Hauteur : 48,6 cm. 18 000 / 20 000e

12

Statuette masculine dans l’attitude de la marche, les bras le long du corps. Il est vêtu d’un pagne court. Bois stuqué et polychromie jaune, ocre et noir. Datation confirmée par un C14.

6

5

Hauteur : 54,5 cm. 18 000 / 20 000e

13

Personnage masculin accroupi aux bras articulés. Un tenon est visible à la base. Bois naturel, à traces de pigments ocre, notamment sur le visage. Fentes et noeuds. Hauteur : 16,5 cm. 1 500/2 000e

14

Personnage debout sur un socle. Ses bras sont articulés. Bois naturel à trace d’engobe blanc et pigments noirs. Hauteur : 22 cm. 4 500 / 5 000e

14 4

13


12

11

5


EGYPTE Nouvel Empire (1552 – 1070) 15

Tête de faucon à la coiffure niellée d’or. Bronze niellé d’or. XXIe-XXIIe dynastie. Provenance : collection allemande, Monsieur P. Parallèles : Pour un travail analogue, voir Offrande aux dieux d’Egypte, Fondation Pierre Gianada, Martigny Suisse, 2008. Pour les coiffures : Sphinx du musée du Louvre, fig. 23 et 24, p. 44. Hauteur : 3,6 cm. 7 000/8 000e

16

Rare shaouabti au nom de Khay, scribe du roi. Une colonne de hiéroglyphes gravée devant les jambes de la statuette identifie le personnage : «L’Osiris, le scribe royal, l’intendant de la Maison du roi, Khây» (Wsir sS-nsw imy-r pr xay). Khây était un dignitaire du Nouvel Empire : il devait être rattaché au Palais royal, en particulier à l’intendance de la maison du roi. Plusieurs de ses shaouabtis, portant tous le même nom et le même titre, ont été découverts et exposés dans d’importants musées comme le Museum of Fine Arts de Boston. Bois et reste de peinture noire au niveau du bandeau. XVIIIe-XXe dynastie. Provenance : collection de Monsieur A., Paris. Muséographie : Museum of Fine Arts, Boston, inv. n° 78.161 ; musée départemental Dobrée, Nantes, inv. n°56.2790.

15

Hauteur : 20,5 cm. 7 000/8 000e

17

Shaouabti au nom de la divine adoratrice Henouttaoui. Cinq lignes d’inscriptions horizontales et attributs rehaussés. Egypte, XXIe dynastie (1085-950 avant J.-C.). Peut-être du Ramesseum. Terre siliceuse à glaçure bleue et noire. Provenance : collection française. Bibliographie : Aubert, p. 145 et 165, fig. 68-69. Hauteur : 16 cm. 5 000/6 000e 16

6

17


EGYPTE Nouvel Empire (1552 – 1070) 18

Shaouabti inscrit momiforme. Calcaire et pigments jaunes, rouge et noir, Provenance : collection française. Hauteur : 16 cm. 1 800/2 000e

19

Ensemble de deux scarabées inscrit l’un en faïence émaillée vert pâle, XVIIIe dynastie et l’autre également en céramique verte, probablement Hiksos. 80/100e

20

Personnage debout portant la coiffure tripartite et le costume des vivants. Bois à traces d’engobe blanc et rehauts de noir. Dynastie ramesside. Hauteur : 23,9 cm. 2 800/3 200e

21

18

21

Vase en forme d’alabastron à lèvre éversée et orné de deux petites anses de préhension latérales. Bel albâtre rubané de couleur miel. Cassé collé. Hauteur : 35,5 cm. 3 000/4 000e

22

Vase émaillé vert à décor géométrique. Lèvre ourlée. Céramique émaillée bleu-vert. Intacte. Calcifications sur la majeure partie du vase. Hauteur : 12 cm / Largeur : 14 cm. 3 200/3 500e

23

22

23

Vase cylindrique à fond plat. Albâtre. Hauteur : 17 cm. 1 200/1 400e 7


EGYPTE Nouvel Empire (1552 – 1070) 24

Ailes de canard qui servaient de couvercle pour les cuillères à fard. Bois finement ciselé. XVIIIe dynastie. Collection Henri WALLIS (1830-1916), USA. Hauteur : 10,5 cm 800/900e

25

Statuette féminine debout, au corps longiligne, les yeux incrustés de cuivre. Bois et incrustation de cuivre. Restauration à la bouche. XVIIIe-XXe dynastie. Parallèles : Louvre, n°N470, n°E12710 et n°E223 ; Museum Calouste Gulbenkian, Lisbonne, n°129 ; musée égyptien, Le Caire, n°JE87911. Hauteur : 55,5 cm 12 000/15 000e

26

shaouabti en céramique alcaline à glaçure blanche peinte en noir au nom du prince et prêtre sem Khaëmouaset (fils de Ramsès II).

25

Hauteur : 13 cm. 1 800/2 000e

26 8


27

54

9


EGYPTE Troisième période intermédiaire (1070 – 711 avant J.C)

27

Rare statuette figurant le dieu Osiris tenant les instruments aratoires et coiffé de la couronne Atef ornée d’un uraeus. La barbe postiche est ondulée, les yeux sont incrustés de pâte de verre. Bronze de patine croûteuse à plage d’oxydule rouge et pâte de verre. Collection de M. A., collection américaine. Note : Les bronzes osiriaques de la troisième période intermédiaire sont rares. Hauteur : 23 cm. 8 000/9 000e

28

Shaouabti (répondant) tenant les instruments aratoires et portant dans le dos le sac à graines, inscriptions verticales dont la traduction est la suivante : «Pour le ka de l’Osiris sa…. hen juste devoir». Un défaut de cuisson empêche de lire le nom du défunt dans sa totalité. Faïence émaillée bleu cobalt. Dynastie libyenne, XXIIe/XXIIIe dynastie. Hauteur : 11,4 cm. 1 000/1 200e

29

Rare statuette féminine, debout en position hiératique. La chevelure est incisée de stries et est maintenue par un bandeau frontal qui retombe au niveau des épaules et du cou. Argent patiné. Hauteur : 7,8 cm. 8 000/10 000e

28

10


29

71

11


EGYPTE Troisième période intermédiaire (1070 – 711 avant J.C)

30

La statuette en bois représente une grande fleur de lotus de laquelle émerge un personnage accroupi. Il s’agit d’un dieu égyptien à l’aspect d’un jeune roi. Il a les traits et les attributs spécifiques de l’enfant tels qu’ils sont codifiés dans l’art égyptien. Le dieu-enfant est en effet nu, le bras replié comme s’il allait porter le doigt à la bouche ou tenait un sceptre disparu, l’autre main portant le fléau royal. Son crâne est nu, recouvert d’une calotte portant l’uraeus, symbole royal. Sur le côté droit, une mèche de cheveux tressés s’enroule : elle est typique des représentations enfantines dans l’Egypte antique. Un scarabée poussant devant lui le disque solaire est représenté au dos du dieu-enfant : c’est le symbole de Khepri, celui qui vient à l’existence, le soleil du matin, symbole de renaissance. Les traits du visage du dieu-enfant sont détaillés tout comme la fleur de lotus, délicatement incisée. Le visage du personnage est expressif grâce, en particulier, à ses grands yeux, ce qui témoigne de la qualité exceptionnelle de l’objet. Bois et tenons en bronze. Un carbone 14, une analyse du tenon en bronze et une analyse de surface confirme la provenance et l’ancienneté de l’objet. Hauteur : 7,8 cm. 40 000/50 000e Bibliographie : BRUNNER, Hellmut. LÄ = Lexikon der Ägyptologie, I. Wiesbaden : éd. Otto Harrassowitz, 1975-2001. col. 960-963. DEGARDIN, Jean-Claude. « Khonsou-Rê : homme ou enfant? ». CRIPEL = Cahier de Recherches de l’Institut de Papyrologie et d’égyptologie de Lille, 2000, n°21. p. 39-52. FORGEAU, Annie. « Horus enfant, quel nom, quel champ d’action ? ». Bulletin de la Société française d’égyptologie, 2002, N° 153. p. 6-23. MEEKS, Dimitri. « Harpokrates », LÄ = Lexikon der Ägyptologie, II. Wiesbaden : éd. Otto Harrassowitz, 1975-2001. col. 1003-1011. RACHET, Guy. « Horus ». Dictionnaire de la Civilisation égyptienne. Paris : Larousse, 1998. p. 128-129. SHAW, Ian ; NICHOLSON, Paul. « Horus ». British museum dictionary of ancient Egypt. London : British museum press, 1997. p. 133-134. SCHLÖGL, Hermann. Der Sonnengott auf der Blüte. Eine ägyptische Kosmogonie des Neuen Reiches. Aegyptiaca Helvetica, Vol V. Genève : Éditions de Belles-Lettres, 1977.
SCHLÖGL, Hermann. « Nefertem » LÄ = Lexikon der Ägyptologie, V. Wiesbaden : éd. Otto Harrassowitz, 19752001. col. 378-380.

12

Note : - Harpocrate est souvent représenté assis dans une fleur de lotus. Notre statuette figure peut-être cette divinité bien que la volonté de la nommer « dieu-enfant » satisfasse l’esprit de classification occidentale mais ne corresponde que peu à la complexité de la pensée symbolique égyptienne. - Si la relation entre le soleil et le lotus Nefertoum est bien attestée dès les textes des Pyramides, le soleil naissant dans le lotus n’est connu qu’à la période post-amarnienne. L’association entre Harpocrate-soleil naissant et le lotus, telle qu’elle aapparaît ici, justifie la datation de notre statuette, à savoir la fin de la troisième Période Intermédiaire ou le début de la Basse Epoque. - En raison de l’utilisation majoritaire du bois et de la qualité de sa sculpture, cette statuette est exceptionnelle.


30

13


EGYPTE Troisième période intermédiaire (1070 – 711 avant J.C)

31

Masque de sarcophage dit « sabot » représentant le visage d’un homme stylisé. Les yeux en amande sont surmontés d’une arcade sourcilière prolongeant l’arête du nez. Sinaï. Nouvel Empire. Terre cuite orangées, quelques restaurations. Hauteur : 43 cm. 1 000/1 200e

Basse Époque (711–332 avant JC) 32

31

Statuette momiforme représentant un personnage coiffé du némès. Le dos peint en noir est décoré de bandes rouges et blanches. Sur la gaine un plastron, une tête d’Horus aux épaules. Bois polychrome. Epoque ptolémaïque. Manque l’uraeus (?) ainsi qu’un ornement au sommet de la tête et de la base. 32

Dimensions : 48,5 x 11 cm. 6 000/7 000e

33

Vase canope à l’effigie du dieu à tête humaine d’Amset (servant à contenir le foie), fils d’Horus. Sur la panse, inscription verticale sur cinq registres en façade. Pourra être traduit. Calcaire, éclats sur la panse. Ancienne collection américaine. Hauteur : 27,9 cm. 3 800/4 500e

34

Tête de dignitaire dont les yeux devaient être incrustés. Albâtre de patine ocre brun. Ancienne collection de Monsieur R. Khawam, acquis dans les années 1960. Hauteur : 5 cm. 3 500/4 000e

14

34


33

39

15


EGYPTE Basse Époque (711– 332 avant JC)

35

Ibis assis renfermant une momie d’oisillon. Bois stuqué et bronze. Radiographie. Hauteur : 16 cm / Longueur : 22,5 cm. 18 000/20 000e Bibliographie : Patrick F. Houlihan, The birds of Ancient Egypt, The Natural History of Egypt : volume 1, 1986. Note : Les représentations d’ibis sacré prennent de nombreuses formes dans l’art égyptien mais les plus fréquentes restent les effigies utilisées comme offrandes votives à Thot. Celles-ci étaient placées dans les temples où le dieu était adoré (Abydos, Tuna el-Gebel, Kom Ombo, Saqqara, El-Baqliya...). Les momies d’ibis étaient généralement mises dans des pots en céramique. Ici, la momie a pris place à l’intérieur d’une sculpture reprenant la forme de cet oiseau.

36

Stèle funéraire familiale au nom de Api men, fils de Padiatoum. Inscriptions aux noms des ancêtres sur plusieurs lignes ainsi qu’une formule d’offrande en hommage à Osiris et Isis. Tout en bas à droite « Apporter à Memphis» [Imen Mem-Nefer]. Calcaire. Memphis, Egypte, XXVe-XXVIe dynastie. Hauteur : 35 cm. 15 000/18 000e

37

Fragment de cartonnage figurant la déesse Nephtys aux ailes déployées et tenant dans chaque main la plume de la justice. Cartonnage et polychromie rouge, banche et bleue. Longueur : 20 cm. 300/350e

38

Harpocrate. Bronze de patine croûteuse. Hauteur : 5 cm. 200/550e

16

36


35

58

17


EGYPTE Basse Époque (711–332 avant JC) 39

Harpocrate assis, son doigt dans la bouche. Il est coiffé du némès, orné d’un uræus et de la mèche de l’enfance ainsi que de la large couronne hemhemt. Bélière de suspension au sommet du crâne. Bronze à patine verte coûteuse. Ancienne collection Perichon Bey. Hauteur : 11 cm. 600/700e

40

Divinité syncrétique réunissant les attributs de plusieurs dieux (panthée) à savoir Khnoum aux cornes recourbées, Bès le bas du corps, jambes massives et ventre rebondi. Au verso, figure le plumage d’Horus faucon. Brèche à dominante orangée vue de face . Cassé collé près de la base. Époque ptolémaïque. Hauteur : 12,4 cm. 8 000/10 000e

41

Buste de la déesse lionne Sekhmet. Faïence sous engobe vert pâle. Cassé collé et manque. Basse Époque. Hauteur : 9,1 cm. 500/600e

42

Statuette du dieu Anubis à tête de chacal dont la fonction est de présider à l’embaumement des défunts. Il porte la coiffure tripartite et est vêtu d’un pagne rainé. Ses bras retombent le long du corps. Stéatite. Manquent les jambes, le bout du museau est cassé collé. Hauteur : 11 cm. 2 000/3 000e

43

Amulette du dieu Thot à tête d’ibis. Faïence sous engobe vert pâle. Hauteur : 7 cm. 800/900e

18


EGYPTE Basse Époque (711–332 avant JC) 44

Masque masculin de sarcophage toilé stuqué et peint en ocre à rehauts de noir et blanc pour les yeux et les sourcils. Manques de surfaces au nez et au menton. Ancienne collection de Madame Moreno acquis dans les années 50. Hauteur : 15,8 cm. 1 000/1 200e

45

Oushebti anépigraphe tenant les instruments aratoires, pilier dorsal au revers, faïence sous mail vert pâle. Visage fin le répondant porte la barbe postiche et la coiffure tripartite. Cassé collé. Ancienne collection de Madame Moreno acquis dans les années 50. Hauteur : 12,5 cm. 700/800e

46

Tête d’homme portant le némès et un bandeau frontal. Calcaire beige à traces de peinture noire. Collection DC acquis dans les années 80.

44

Hauteur : 12,5 cm 1 300/1 500e

47

Bouchon de vase canope représentant un des quatre fils d’Horus Amset. Albâtre rubané. Coloration beige et dépôt calcaire. Usure. Hauteur : 16 cm. 1 500/2 000e

47 19


EGYPTE Basse Époque (711–332 avant JC) 48

Statuette représentant un ibis coiffé d’une couronne. Bronze. Oxydation verte et dépôt calcaire. Usures. Hauteur : 7,5 cm. 1 600/1 800e

49

Dieu Horus représenté sous sa forme animale. Calcaire et restes de polychromie rouge, jaune et bleue. Manques aux pattes et à la queue. Ancienne collection de Madame Moreno acquis dans les années 50. Hauteur : 15,2 cm. 3 500/3 800e

50

Yeux oudjat avec incrustation de la pupille. Faïence. 140/150e

51

Masque de sarcophage représentant un visage peint en blanc et rehaussé de noir pour les yeux. Bois, reste de pigments noirs. Hauteur : 15,2 cm. 550/600e

52

Collier composé de perles tubulaires de différentes couleurs en faïence. Extrémité en forme de clochette d’argent. 130/150e

53

Harpocrate assis coiffé de la couronne hemhemt, de la mèche de l’enfance et d’un uraeus. Ses pieds reposent sur un socle sur lequel on peut lire le nom du défunt : Pa-dihor-pa-khered. Bronze. Hauteur : 23,5 cm. 8 000/10 000e

20


53

60

21


EGYPTE Basse Époque (711–332 avant JC) 54

Statuette représentant la déesse ailée Nephtys (?) Bronze patiné vert nettoyé, les ailes et le bas des jambes sont manquants. Hauteur : 17 cm. 1 600/2 000e

55

Statuette représentant le taureau Apis coiffé du disque solaire et de l’uraeus. Les détails sont gravés. Bronze. Oxydation noire et rouge et dépôt calcaire. Hauteur : 6,4 cm 800/900e

56

Egide représentant la déesse Sekhmet coiffée du disque solaire et de l’uræus, et parée d’un large collier. Bronze. Oxydation verte et dépôt calcaire. Hauteur : 6,5 cm. 600/700e

57

54

Sculpture figurant un chat assis dans l’attitude hiératique habituelle reposant sur un haut socle. L’arrière évidé servait de reliquaire. Bois et plages d’engobe brun. Manque aux oreilles. Saïte ou ptolémaïque. Hauteur : 30,3 cm. 7 000/8 000e

58

Important ibis assis posé. Ame en bois recouverte sur le corps d’une toile beige qui servait de support à une polychromie aujourd’hui disparue. Les yeux sont postérieurs ; patte gauche cassée collée. Manque un doigt et sur le dos de l’ibis quelques manques à la toile. Hauteur : 23,7 cm / Longueur : 43 cm. 12 000/15 000e 57

22


EGYPTE Basse Époque (711–332 avant JC) 59

Masque de défunt légèrement souriant. Bois à traces d’engobe et de peinture. Manque au haut du nez. Ce type de masque était fixé par des chevilles à l’extérieur du sarcophage à l’endroit du visage de la momie. Hauteur : 22,5 cm. 1 500/1 800e

Époque saïte ( 625 – 525 avant J.C). 60

Déesse à tête de lionne assise, portant la coiffure tripartite. Ses bras sont tendus vers l’avant. Ses pieds reposent sur un socle. Bronze de patine verte légèrement croûteuse sous fond d’oxydule brun. Hauteur : 18,2 cm. 12 000/15 000e

61

Sarcophage de musaraigne de forme rectangulaire avec son effigie présentée en statuette au sommet. Bronze de patine croûteuse. Ancienne collection Perichon Bey. Longueur : 7,5 cm. 950/1 000e

62

Vase canope. Manque le bouchon. Albâtre. Saïte ou ptolémaïque.

62

Hauteur : 30,3 cm / Diamètre : 15,5 cm. 1 800/2 200e

23


EGYPTE Masques de sarcophages 63

Haut de sarcophage figurant un homme dont la barbe osirienne a disparu. Les yeux sont peints, la coiffure bipartite est rainée. Bois naturel à traces de pigments. Légers manques. Ancienne collection américaine. Hauteur : 50 cm / Longueur : 30 cm. 5 000/5 500e

64

Haut de sarcophage de momie placé à l’origine sur celle-ci tel un heaume. Carton de papyrus toilé, stuqué et peint. Cet objet était ceint de bandelettes ellesmêmes enduites de goudron pour en assurer l’étanchéité. Cette matière imprègne et sature les bandelettes et se répand sur la peinture ; c’est ici le cas. Le visage est doré à la feuille d’or et porte une coiffure bipartite ; sur le côté gauche on remarque deux des fils d’Horus, veillant sur les viscères du défunt, on devine les deux autres sur le coté droit sous le noir. Au-dessus du front, les ailes de Nephtys, protectrice. Sur le plastron, entouré d’un décor géométrique et floral, deux Anubis se font face (Anubis étant le dieu qui procède à la momification). Au-dessus de ceux-ci, deux personnages assis dont le visage n’est pas visible. Au dos, un ruban et un Ptah Sokhar Osiris. Au bas du plastron : 44 cm/ profondeur : 24 cm. Nombreuses plages de goudron, fentes et égrenures. 6 000/7 000e

65

Haut de couvercle de sarcophage en bois toilé, stuqué et peint. Le visage peint en vert porte une coiffure tripartite à bandes bleues et blanches. Sur la coiffure est figurée une dépouille de vautour. Alternativement, des bandes perpendiculaires et horizontales. Décor au centre de lignes peintes. Restaurations, quelques repeints. Basse Époque. Hauteur : 55 cm. 5 500/6 500e

24

64


63

65

25


EGYPTE Masques de sarcophages 66

Important masque de sarcophage masculin. Bois toilé stuqué et peint en ocre à rehauts de noir pour les cheveux et les sourcils. Vente New York 2005. Hauteur : 38 cm / Longueur : 29 cm. 3 500/4 000e

67

Grand haut de couvercle de sarcophage masculin en bois peint sur fond de toile stuquée. Le défunt porte la coiffure tripartite flanquée de part et d’autre d’un Horus faucon coiffé du disque solaire. Au-dessous un pectoral à plusieurs rangs est orné de motifs géométriques. A la base le dieu Khepri est figuré en scarabée ailé tenant deux disques solaire (symboles du soleil naissant et couchant). Repeints. Suisse, 1997. Hauteur : 105 cm. 7 500/8 500e

66

Egypte Ptolémaïque ( 330–50 avant J.C )

68

Bas relief à pilier latéral figurant Im-hotep associé à Ptah, dieu de Memphis. Celui-ci porte un collier de perles et un autre servant de ceinture. Sur le pilier, des inscriptions relatent le passage dans la tombe et la sortie de celle-ci. Ancienne collection Kofler, Suisse ; Christie’s NY, 1999, ancienne collection française, Paris.

67

Hauteur : 43 cm 4 000/4 500e

69

Masque de sarcophage féminin. Stuc polychrome. Cassé collé au dessus. Hauteur : 24 cm. 4 500/5 000e 68

26

69


EGYPTE Egypte Ptolémaïque ( 330–50 avant J.C ) 70

Vase anthropomorphe. Terre cuite. Restauration à l’embouchure. Hauteur : 27 cm 550/600e

71

Osiris coiffé de la couronne Atef, et portant l’uræus. Il tient le flagellum et le sceptre. Bronze. Egypte , époque romaine (Ier siècle avant J.C - Ier siècle après J.C). Hauteur : 25 cm. 5 000/6 000e

Egypte Ptolémaïque ( 330–50 avant J.C ) La plupart des terres cuites présentées devaient être des ex-voto. Elles étaient pour la plus grande partie des offrandes destinées à obtenir la faveur des dieux de qui dépendaient la santé et la vie (Paul Perdrizet, Les terres cuites grecques d’Egypte de la collection Fouquet).

72

Terre cuite figurant un enfant (Harpocrate ?) montant un animal. Terre cuite orangée, reste d’engobe et de peinture ocre. Egypte, époque ptolémaïque.

72

Hauteur : 20,6 cm. 350/400e Note : Les terres cuites d’Alexandrie d’Egypte. De la collection Fouquet par Paul Perdrizet.

73

Statuette moulée figurant une porteuse d’offrandes tenant au-dessus de sa tête un panier. Hauteur : 19,6 cm. 280/300e

27


GRÈCE Terres cuites gréco-romaines du Fayoum d’époque ptolémaïque 74

Fragment de statuette moulée représentant une maternité se tenant la hanche de la main gauche. Terre cuite orangée. Hauteur : 12,9 cm. 220/250e

75

Statuette représentant une porteuse d’offrande tenant au-dessus de sa tête un panier rempli. A sa droite se tient un enfant tandis que sur sa gauche figure une amphore. Terre cuite. Nécropole de l’Alexandrie ptolémaïque (IIIe - Ier avant J.-C.)

79

Hauteur : 10,4 cm. 180/200e 80

81

Buste féminin nu. Ce dernier porte une épaisse couronne végétale, un collier orné d’une lunule et présente une grappe du bras droit. Terre cuite ocre, éclat visible. Ancienne collection Perichon Bey vers 1880-1903.

Note : Ainsi nommé à cause de l’abondance des modèles sur la cote orientale de l’Adriatique, ce modèle se retrouve en Grèce continentale. Héritier des casques helladiques non métalliques, il est caractérisé par de grandes paragnathides fixes qui protégeaient les cotés du visage ainsi que la gorge. Nous pouvons noter qu’il est démuni de couvre nuque. Le casque illyrien sera utilisé du VIIIe au IVe siècle avant J.-C. (Casques antiques, Michel Feugére, éditions errance). P : Jean David Cahn AG, Basel, 2000. Royal-Athena Galleries, New York, 2001

Statuette fragmentaire représentant la déesse Isis. Terre cuite. Fragments. Hauteur : 14,5 cm. 150/200e 83 Tête féminine. Terre cuite ocre et terre cuite noire. Ancienne collection Perichon Bey. Longueur : 6,5 cm. 250/300e

28

Casque de type Illyrien. La calotte présente deux fortes nervures sagittales et est terminée à l’arrière par un couvre-nuque horizontal. Les paragnathides non amovibles sont en forme de triangle, délimitées par des rainures. Art Grec, VIIe-Ve siècle av. J.-C. Bronze. Parfaite conservation. Hauteur : 23,5 cm. 13 000/15 000e

Hauteur : 10,8 cm. 280/300e

78

Fragment figurant une tête de Serapis couronnée. Terre cuite beige. Hauteur : 6 cm / Largeur 6,5 cm. 200/250e

82

77

Masque de femme à la coiffure en diadème. Terre cuite orange brune. Hauteur : 6,5 cm. 250/300e

Hauteur : 22,4 cm. 280/300e

76

Harpocrate assis un doigt à la bouche. Terre cuite orange brun.

Kylix sur piédouche muni de deux anses. Décor intérieur de deux anneaux concentriques autour d’une dépression centrale. L’extérieur est décoré d’une frise de volutes. Béotie, VIe siècle avant J.–C. Egypte, époque romaine (Ier siècle avant J.C Ier siècle après J.C). Céramique vernissée noire. Petit éclat sur la bordure intérieure. Hauteur : 27,8 cm. 600/700e


82

29


GRÈCE 84

Oenochoé attribuable au peintre d’Athéna représentant Héraclès terrassant le taureau de Crète, le septième de ses travaux. Le vase à panse arrondie pourvu d’une seule anse, était utilisé pour contenir et verser le vin. L’oenochoé porte un décor à figures noires sur sa panse. Héraclès se tient au centre, il est penché vers la droite, les muscles bandés, retenant et saisissant un taureau se ruant vers lui. Il est barbu et son corps nu et puissant est bien détaillé grâce à des rehauts de peinture. Le taureau est représenté de façon assez naturaliste : sa force musculaire est indiquée ainsi que tous les détails de sa tête. La partie postérieure de son corps n’est pas représentée. Une femme vêtue d’un manteau plissé se tient derrière ce groupe, sur la gauche. Elle lève les bras vers le héros comme pour le protéger. Il s’agit probablement d’Athéna. La scène est parcourue par des guirlandes de fleurs. Céramique à figures noires à rehauts de peinture rouge et blanche. Intacte VIe avant J.-C. Museographie : Voir Oenochoé du Museo Civico de Bologne inv. 73.

80

Dimensions : 18,50 x 11,50 cm. 10 000/12 000e

85

Statuette féminine debout drapée. Terre cuite. Tête cassée recollée. Art Grec, Ie- IIe siècle av. J-C. Hauteur : 20 cm. 150/180e

86

Statuette féminine drapée tenant un bouclier et une patère (Athéna). Terre cuite. Cassures et lacunes visibles. Hauteur : 21 cm. 300/350e

87

30

Antéfixe à l’effigie d’une jeune femme coiffée d’un bandeau d’où sortent des mèches. Terre cuite beige Ve avant J.-C. Ancienne collection Nina Borowski. Hauteur : 13 cm. 400/500e

87


84

132

31


GRÈCE 88

Statuette féminine debout sur une terrace. Elle est vêtue d’un chiton et d’un himation couvrant la tête, les bras et la partie supérieure du corps. Le bras droit est plié et la main droite placée sur la hanche. Le bras gauche retient les plis drapés. La tête est tournée vers la droite. Béotie, circa 300 avant J.-C. Terre cuite orangée sous engobe beige à rehauts de blanc et de lilas. Tête cassée collée, restauration à l’arrière de l’épaule (collage). Ancienne collection de Madame Moreno acquis dans les années 50. Hauteur : 17 cm. 2 200/2 400e

89

Femme debout drapée. Elle est vêtue du chiton et d’un himation couvrant sa tête, les bras et le corps rejeté par dessus l’épaule gauche d’où retombent de nombreux plis. Le bras droit est plié sur la poitrine ; l’autre bras est également plié sous la draperie. À l’arrière le trou d’évent est rectangulaire. Terre cuite beige. Ancienne collection de Madame Moreno acquis dans les années 50.

89

96

90

91

Hauteur : 19,6 cm. 1 300/1 500e Bibliographie : Les terres cuites grecques et romaines, catalogue de la collection du musée national des antiquités à Leiden par Paula G. Leyyenaar-Plaisier, Rijksmuseum Van Oudheden Te Leiden, 1979, Fig.194.

90

Tête représentant une tête féminine diadémée. Terre cuite. IVe siècle avant J.-C. Hauteur : 8,5 cm. 400/500e

91

Tête représentant une tête féminine diadème. IVe siècle avant J.-C. Terre cuite. Hauteur : 8,5 cm. 400/500e

32


88

112

33


GRANDE GRÈCE

92

Fragment représentant une tête de Silène. Terre cuite. IVe siècle avant J.-C. Hauteur : 3,5 cm. 200/250e

93

Fragment de tête représentant une tête d’Eros. Terre cuite. IIIe-IIe avant J.-C.

92

Hauteur : 3,1 cm. 110/130e

94

Tête féminine portant une coiffure diadémée et trois plis de beauté au cou. Terre cuite sous engobe beige. IIIe-IIe avant J.-C. Hauteur : 6,7 cm. 300/400e

95

94 Porcelet dit de « Déméter ». Terre cuite de patine croûteuse. IIIe-IIe siècle avant J.-C. Ancienne collection de Madame Moreno acquis dans les années 50. Hauteur : 6, 3 cm / Largeur : 11 cm. 300/400e

Époque hellénistique (IIIe-IIe siècle avant JC) 96

Statuette debout d’une femme drapée coiffée d’un polos. Terre cuite sous engobe beige. Hauteur : 21,2 cm. 800/900e

95 34


GRÈCE Époque hellénistique (IIIe-IIe siècle avant JC) 97

Fragment figurant le bas du visage d’un homme jeune. Terre cuite. Hauteur : 8,2 cm. 200/300e

98

Tête féminine terre cuite époque hellénistique terre cuite ocre. 98

280/300e

99

Très belle statuette figurant une femme debout drapée dans un himation dont un pan lui recouvre la tête. Le chiton qui lui couvre le bas du corps est plissé perpendiculairement. Béotie, époque hellénistique, IIIe-IIe avant J.-C. Hauteur : 15,4 cm. 1 200/1 500e

GRÈCE D’ASIE

100

Couple amoureux figurant Eros et Psyché Terre cuite beige sous engobe blanc. Manque au socle. Grèce d’Asie, Myrina. IIIe siècle avant J.-C. Hauteur : 12,8 cm. 1 200/1 300e Note : Eros est amoureux de Psyché, la plus belle parmi trois sœurs. Eros la fait transporter dans un palais magnifique, il la rejoint la nuit. La condition de leur relation était qu’elle ne devait pas tenter de voir Eros. Elle le fit quand même une nuit et subit de ce fait mille tourments, mais Eros ne pouvait l’oublier et un jour qu’elle s’était endormie, il l’enleva dans l’Olympe et demanda à Zeus de l’épouser. Sources : Les grandes figures des mythologies, Fernand Conte, Le grand livre du mois. Apulée Métamorphose.

100

35


GRANDE GRÈCE 101

Statuette d’un jeune homme nu coiffé d’un bonnet laissant échapper les mèches de cheveux. Terre cuite beige. Manque les bras et le bas des jambes. Hauteur : 8,5 cm. 160/200e

102

Tête féminine à coiffure en boucle sur un double rang. Terre cuite brun clair. Smyrne. IIe-Ier avant J.-C.

102

Hauteur : 6,5 cm. 250/300e

103

Statuette d’un acteur comique traitée en grotesque au ventre proéminent. Terre cuite brun clair. Manque les membres inférieurs. Smyrnes IIe et Ier siècle avant J.-C. Ancienne collection Sam Lévy, Lisbonne.

104

Hauteur : 5,5 cm. 200/250e

104

Tête féminine à coiffure bouclée puis méchée ramenée en chignon à l’arrière. Terre cuite beige brun. IIe-Ier avant J.-C. Hauteur : 7,3 cm. 250/300e

105

Statuette d’Eros drapé en mouvement, la tête au visage bien dessiné est penchée vers l’avant accompagnant le mouvement. Terre cuite beige sous engobe blanc. Manquent les ailes et le bas des jambes. Hauteur : 15 cm. 800/900e

105 36


GRANDE GRÈCE 106

Statuette féminine se tenant debout vêtue d’un drapé dont elle retient les plis de sa main droite. Elle porte une coiffure à mentonnière. Terre cuite beige sous engobe blanc. Hauteur : 13,5 cm. 650/750e

107

Elégant lécythe de forme tronconique orné de deux petites anses de préhension. Albâtre rubané de couleur ivoire et beige. Egrenure à l’extrémité de l’embouchure Ancienne collection Sam Levy, Lisbonne. Hauteur : 15,9 cm. 700/800e

108

Lécythe à lèvre éversée. Petites anses de préhension. Albâtre rubané de couleur miel. Ancienne collection Sam Levy, Lisbonne.

106

Hauteur : 16,3 cm. 700/800e

109

Buste d’homme barbu. IVe avant J.-C. Terre cuite beige patine calcifiée. Hauteur : 12,8 cm. 400/500e

110

Tamis à vin avec poignée en forme de cygne. Ve siècle avant J.-C. Bronze. Le centre du tamis manque, le bronze a perdu sa patine. Hauteur : 22 cm. 450/550e

111

Statuette figurant Ulysse. Italie du Sud. Seconde moitié du IVe siècle avant J.-C. Bronze de patine vert lisse Provenance: ancienne collection d’un procureur de la République d’Aurillac (Cantal), avant 1960. Hauteur : 12 cm. 9 000/10 000 e

111

113

37


GRANDE GRÈCE 112

Belle statuette féminine vêtue d’un himation 117 à plis obliques retombant sur un chiton à plis droit. La dame retient l’un des plis du vêtement dont la main est posée sur son corps. Le bras droit s’appuie sur la hanche. Sa tête très fine légèrement penchée est coiffée de boucles plates de part et d’autre d’une raie médiane. Le cou est orné de trois plis de beauté. Terre cuite beige à trace d’engobe blanc. Hauteur : 27,5 cm. 1 500/2 000e

113

Tête d’Ariane à coiffure méchée surmontée de fleurs et de fruits. Terre cuite sous engobe blanc. Hauteur : 6,3 cm. 250/300e

114

Guttus vernissé noir à une anse. Travail grec. IVe avant J.-C. Hauteur : 7,5 cm / Longueur : 10 cm. 350/400e

115

Lécythe vernissé noir à décors de larmes sur l’épaule, le reste du décor joliment peint est de facture récente. Gnathia, IVe-IIIe avant J.-C. Ancienne collection Nina Borowski. Hauteur : 15 cm. 450/500e

116

Statuette figurant une Niké, fille de Zeus, annonciatrice de la victoire. La déesse est vêtue d’un long himation dont elle retient de ses deux mains l’un des plis. Un chiton apparaît vers la base. Terre cuite beige orangée à importantes plages d’engobe blanc. Reprise à la base. Une aile cassée collée. Canossa, IVe avant J.-C. Hauteur : 23 cm. 1 800/2000e

38

118

Victoire ou Eros hermaphrodite, au buste nu, le bas vêtu d’un drapé à pan formant ceinture est retenu par le bras gauche. Terre cuite beige à plages d’engobe blanc. Le visage portant une coiffure bouclée l’encadrant est très fin. Manque à la main gauche. Hauteur : 17,8 cm. 1 500/1 800e

Victoire ou Eros hermaphrodite, au buste nu, le bas vêtu d’un drapé à pan formant ceinture est retenu par le bras gauche. Terre cuite beige à plages d’engobe blanc. Le visage portant une coiffure bouclée l’encadrant est très fin. Manque à la main gauche. Hauteur : 16,9 cm. 1 500/1 800e


117

116

118

39


GRANDE GRÈCE 119

Beau vase plastique représentant un sphinx ailé, assis. La tête est surmontée d’une embouchure reliée au dos par une haute anse coudée. Terre cuite et pigments. Lacune et cassures, belle conservation générale Canossa. IVe avant J.-C. Hauteur : 31 cm. 1800/2 000e

120

Important askos à panse sphérique orné à l’avant en applique du visage de Méduse ailée entourée de serpents dont les têtes apparaissent sur le coté des ailes. À l’arrière figure une autre Méduse à la chevelure entrelacée de serpents. Le vase comporte une importante embouchure à l’avant et à l’arrière une anse en pont comportant un socle destiné à recevoir une sculpture. De part et d’autre deux petits socles étaient également destiné à recevoir des sculptures. Terre cuite sous engobe ivoire, et trace de lilas caractéristique de Canossa. IVe-IIIe avant J.-C. Provenance : Nina Borowski.

120

Hauteur : 61 cm. 4 500/5 500e Note : Les gorgones étaient trois sœurs dont seule Méduse, la dernière, était mortelle. Elles avaient des ailes en or et étaient belles.

121

121

Fragment provenant d’une statuette représentant une tête féminine souriante. IIIe-IIe avant J.-C. Terre cuite orangée beige. Hauteur : 7,2 cm. 250/270e

122

Oenochoé à anse haute peinte en façade d’un Pégase. Décors de palmettes à l’arrière. Céramique peinte dans les tons lilas et bleus, quelques repeints. Restauration Canossa, IVe siècle avant J.-C. Hauteur : 28,3 cm. 3 000/3 500e

40

123


119

125

41


GRANDE GRÈCE 123

Colombe d’Aphrodite. Terre cuite sous engobe beige à traces de peintures lilas. IVe-IIIe avant J.-C. Provenance : Nina Borowski Hauteur : 8,5 cm. 350/400e

124

Amphore à fond noir présentant dans un « Naiskos » (édicule funéraire en forme de temple ionique à fronton) une défunte, vue de profil et assise sur un haut tabouret sur lequel elle pose sa main droite, la gauche tient un éventail, sa tête tournée vers la droite regarde une ménade qui lui présente des offrandes : un miroir et une oenochoé. Décor annexe d’une ceinture d’Aphrodite, à droite un éphèbe nu tient dans sa main droite un miroir qu’il offre à la défunte, son drapé est roulé en boule sur son bras gauche, une ceinture d’Aphrodite est également posée devant lui. La scène repose sur une double frise de grecques; sur l’épaule, une tête féminine vue de profil est environnée de volutes florales. Au revers, deux personnages drapés se font face de part et d’autre d’un autel orné de rubans. Au-dessous des anses, décors de palmettes. L’épaule du vase offre deux frises de postes délimitant une réserve ornée de lignes perpendiculaires, sous le col des palmettes, et à l’extérieur de l’embouchure décor de tiges florales. Cassée collée. Ancienne collection parisienne DD, acquis sur lé marché français en 1985.

124

Hauteur : 69 cm. 10 000/12 000e Note : Le fond de l’amphore est percé de manière à permettre la diffusion du liquide que le vase contenait, à l’usage du défunt.

125

42

Statuette représentant une femme debout, vêtue du chiton couvert de l’himation, tenant un flacon ; sa coiffure est ceinte d’un haut diadème. Terre cuite et traces de pigments. Restaurations. Art hellénistique, IIIe-IIe siècle avant J.-C Hauteur : 22,2 cm. 1 500/1 800e

126


CHYPRE 126

Statuette votive acéphale féminine, tenant du bout des doigts dans sa main droite une offrande. Chypro-archaïque II (600-475 avant J.-C.). Calcaire et traces de bichromie noir et rouge. Provenance: ancienne collection privée française. Exposition Trésors de Chypre, 1984, Galerie La Reine Margot. Hauteur : 25,5 cm. 6 000/7 000e

127

«Flacon à deux anses». Irisations intérieures, plages de calcification à l’extérieur. Hauteur : 7 cm. 250/300e 130

128

Vase à deux anses ornés de cercles concentriques incisés. Terre cuite beige orangée, manque à l’embouchure. Hauteur : 13 cm. 300/400e

CARTHAGE 129

Eros ailé traité en grotesque, assis sur un socle. Terre cuite beige orangée, usure de surface et bouchage à l’arrière. Hauteur : 14,6 cm. 250/300e

BYZANCE 130

Importante bouteille en bronze martelé avec son bouchon. Exposition : Le Monde de Byzance, Europe orientale du patrimoine, Munich, n° 248, 22.10.2004 - 03.04.2005. Hauteur : 31 cm. 2 500/3 000e

43


CORINTHE 131

Aryballe décoré de pointillés entre des cercles concentriques et des larmes sur l’épaule. Terre cuite beige et brun, manque à l’embouchure.

136

Hauteur : 15 cm. 3 200/3 400e

200/250e

132

Alabastron piriforme dont la panse est ornée sur deux registres de frises de sangliers et de cygnes. Terre cuite beige. Dépôt calcaire. Restaurations visibles. Art etrusco-corinthien, vers 580-560 avant J-C.

137

Hauteur : 21 cm. 1 500/1 800e

ETRURIE 133

Vase couvert à deux anses décoré de motifs geométriques. Terre cuite brun fer. Bucchero nero, Villanova, VIIe-VIe siècle avant J-C. 350/450e

134

Statuette féminine, vêtue d’un drapé et appuyant sa main sur sa tête. Bronze. IVe- IIIe avant J.-C.

Somptueuse passoire en forme de disque, dont l’ombilic hémisphérique est percé de trous et dont le manche rectiligne, riveté est terminé par une tête de canard. Celui-ci est flanqué de deux tiges retournées à la base, de part et d’autre d’une feuille d’acanthe. Une autre feuille d’acanthe, appliquée à l’opposé sur le rebord et munie d’un passant, retient un anneau articulé. Etat de conservation exceptionnel avec très belle patine brune et verte. Art étrusque, Ve siècle avant J.-C. Ancienne collection Barbier MUELLER. Nicolas KOUTOULAKIS 1960. Bibliographie : A.S Walker, Animals in Ancient Art, from the Léo Mildenberg Collection, Part III, Mainz, 1996, n°53. Longueur : 26 cm / Diamètre : 11,8 cm. 4 500/5 000e

Important kyathos à anse haute et décor géométrique incisé. Décor au revers de 138 l’embouchure de motifs incisés en triangle. Le pied est bagué. Terre cuite vernissée noire, cassée collée mais très bon état pour ce type d’objet. Provenance vente Van Ham, Cologne, 1980, n°622.

Statuette féminine vêtue d’un long himation. La main droite reposant sur sa hanche. Bronze de patine verte lisse. Tête manquante. Hauteur : 9 cm. 350/400e

Hauteur : 44 cm / Diamètre : 27 cm. 3 500/4 000e 139 135

44

Grande amphore décorée sur deux registres, de frises de sphynges ailées et de cavaliers se poursuivant. A la base de l’encolure, deux masques humains opposés surmontés d’une frise de boutons. Au col et sur les anses, mascarons séparés par des boutons au centre de trois lignes rainées. Céramique vernissée noire. Restaurations. Bucchero nero, Villa Nova, VIIe-VIe siècle avant J.-C. 5 500/6 500e

Hercule dont la tête et les épaules sont recouvertes de la léonté dont les bras sont noués sur la poitrine et brandissant la massue (disparue). Bronze de patine verte. Usure, éclats à la patine et bout du pied manquant. IVe au IIIe siècle avant J-C. Hauteur : 13,8 cm. 1 200/1 300e


134

135

45


ETRURIE 140

Couvercle de sarcophage cinéraire sculpté en haut-relief du défunt drapé dont la tête repose sur des coussins. Terre cuite brune largement engobée. Manque à la base. Longueur : 42 cm / Largeur : 25,5 cm. 4 500/5 000e

141

Antéfixe (bordure de toit) figurant un personnage portant une abondante coiffure bouclée nimbée. Terre cuite orangée. Etrurie, IVe siècle avant J.-C. Hauteur : 19,5 cm. 1 200/1 400e

142

Ex-voto en forme de phallus. Terre cuite orangée.

137

Longueur : 10 cm. 350/400e

143

Ex-voto représentant une tête masculine. Terre cuite orangée. IVe siècle avant J.-C. Hauteur : 28,5 cm. 2 500/3 000e

144

Pied votif reposant sur une base. Terre cuite orangée. IVe siècle avant J.-C. Longueur : 28 cm / Hauteur : 13, 5 cm 400/600e

145

Statuette représentant Héraclès. Il est nu, debout, la main droite posée sur la hanche, le bras gauche couvert de la dépouille du lion de Némée. Bronze. Usure, belle conservation. Art étrusque, IIIe-IIe siècle av. J.-C. Hauteur : 12 cm. 2 800/3 000e

46

140


136

148

47


ETRURIE 146

Eros ailé tenant une grappe de raisins. Quatre autres petites grappes de raisins disposées à l’extrémité de ceps de vignes ornent son corps. Il repose sur un socle rond. IVe-IIIe avant J.-C. Belle patine vert malachite minéralisée. Manque au bout des ailes. Ancienne collection Sammlung Hermann. Hauteur : 18 cm. 5 500/6 000e

147

152

149

151

150

Statuette représentant un personnage masculin nu stylisé. Bronze. Oxydation verte. IIIe siècle av. J.-C Hauteur : 7,7 cm. 600/700e

148

Paire de satyres habillés d’une peau de bête et tenant une torche. Bronze de patine verte intacte. Empire romain, IIe siècle. Hauteur : 13 cm. 4 000/5 000e

VERRES ANTIQUES (Empire romain Ier- IVe siècle) 149

Bouteille à long col et panse triangulaire. Irisations, feu léger, manque au col. Hauteur : 16,5 cm. 250/300e

150

153

Bouteille à panse ronde et col légèrement évasé. Légères irisations. Bronze. Oxydation verte. Hauteur : 17,5 cm. 400/500e

151

48

Bouteille à panse cylindrique. Verre à irisations multicolores. Hauteur : 13,2 cm. 250/300e

163

158

156


139

146

49


VERRES ANTIQUES (Empire romain Ier- IVe siècle) 152

Bouteille piriforme à dépressions. Deux anses relient le col à la panse. Verre à irisations laiteuses.

156

Hauteur : 16,3 cm. 700/800e

153

Rare verre à double compartiment orné. d’une anse à l’arrière. Irisations intérieures. Hauteur : 8,2 cm. 400/500e

Balsamaire représentant le buste d’une figure dionysiaque, les traits androgynes dont la coiffure ondulée laissant des mèches retomber, ornée de feuilles de vigne, invitent à penser qu’il s’agit de Dionysos ou d’un de ses suivants. Les vases plastiques anthropomorphes étaient considérés comme semiluxueux en usage dans certaines provinces de l’Empire. Bronze de patine sombre lacune et manques visibles. Provenance : Suisse, salle des Ventes de Genève. Allemagne, collection particulière, Hambourg. Hauteur : 12 cm. 5 000/6 000e

ROME (Ier siècle avant J.-C - Ier siècle après J.-C.) 154

Tête féminine portant une coiffure encadrant son visage et surmontée d’un motif évoquant les murailles qui entouraient Rome. Marbre grec micacé de patine ivoire comportant des traces de radicelles.

157

Hauteur : 9,2 cm. 2 300/2 500e

155

Sculpture acéphale debout en ronde-bosse de la déesse Artémis-Diane figurée en chasseresse. Elle porte une tunique drapée échancrée au col et flanquée latéralement de deux pans se terminant en plis cassés ; l’ensemble est maintenu par une ceinture. Une robe moulante s’arrêtant aux genoux apparaît sous la tunique. A sa droite, à la base, une tête de biche est visible en façade. À l’arrière un trou devait recevoir la lance de la déesse. Dans son dos, à droite de l’épaule, son carquois. Marbre ivoire beige. Calcifications. Manques visibles aux membres. Quelques manques mineurs de surface. Provenance : acquis par l’actuel propriétaire à la galerie Mythes et Légendes dans les années 80. Représentée sur la couverture. Hauteur : 68 cm / Longueur : 33 cm. 45 000/60 000e

50

Fragment de sarcophage sculpté en haut relief d’Hercule au centre tenant la masse qui lui a permis de tuer le lion de Némée dont il porte la peau autour de son cou. Sous sa masse, une tête de lion est figurée. En haut à gauche un échassier en vol tenant dans son bec un fruit, allusion à l’un des douze travaux du héros (celui-ci en effet abat de ses flèches les oiseaux du lac Stymphale qui ravageaient les cultures). A droite se tient une femme drapée mais au sein nu qui semble se défendre contre les entreprises d’Hercule qui s’apprête à l’enlever (en effet après l’attaque contre la ville de Cos, Hercule enlève Chalciopé la fille du roi) Finesse du traitement rendant à merveille les hauts-faits du héros dieu. Marbre veiné gris de patine ivoire. Hauteur : 28 cm / Longueur : 32 cm. 4 500/6 000e

158

Anse de stamnos figurant à la base Léda et le cygne surmonté sur la poignée d’une branche d’olivier et d’un bouc à chaque extrémité de la partie hémisphérique qui était fixée sur le vase. Bronze de patine verte minéralisée. Fonte fine. Hauteur : 20,5 cm / Longueur : 16,5 cm. 3 500/4 500e


ROME (Ier siècle avant J.-C - Ier siècle après J.-C.) 159

Masque en haut-relief de Dionysos. Marbre ivoire. Hauteur : 13,4 cm. 1 600/2 000e

160

Fragment figurant le bas du corps d’une Vénus à la coquille. Un drapé ouvert laisse voir ses jambes d’une belle qualité plastique. Marbre ivoire et concrétions. Hauteur : 21,6 cm. 2 500/3 000e 157

161

Amphore vinaire romaine de type Dressel 1A, entière, provenant d’une épave (vers 80 avant J .-C.). Découverte au large de Cassis. Elle est plombée et a fait l’objet d’une déclaration de découverte et d’un enregistrement. Collage à la pointe. Hauteur : environ 1 m. 2 300/2 500e

162

Amphore vinaire romaine de type Dressel 1A, entière, provenant d’une épave (vers 80 avant J .-C.). Découverte au large de Cassis. Elle est plombée et a fait l’objet d’une déclaration de découverte et d’un enregistrement.

160

Hauteur : environ 1 m. 2 300/2 500e

163

Masque de théâtre tragique. Bronze de patine verte, brune et à oxydule rouge. Hauteur : 8 cm / Longueur : 7,6 cm. 2 500/3 000e

164

Tête féminine à coiffure méchée retenue par un bandeau. Marbre ivoire.

162

167

Hauteur : 6,3 cm. 400/500e 51


ROME (I siècle avant J.-C - I siècle après J.-C.) er

165

er

Pichet en bronze à une anse ornée d’une panthère tenant une proie antilope. Bronze de patine brun vert.

171

Hauteur : 17,5 cm 1 800/2 000e

166

Louche dont l’anse recourbée est en forme de tête d’antilope Bronze de patine verte et brune.

Hauteur : 6,4 cm 1 300/1 500e

Hauteur : 25 cm 500/600e 172 167

Sculpture acéphale d’une femme debout vêtue d’un chiton plissé recouvert de l’himation. La femme retient de sa main gauche un pli de drapé formant ceinture. Inscription sur la base. Marbre de patine ivoire, manque l’avant-bras droit et une partie du socle. Epoque hellénistique. Hauteur : 45 cm 6 000/7 000e

168

Superbe tête féminine (méduse ?) vue de face, dont le visage est somptueusement encadré de boucles en volutes, provenant d’un sarcophage Marbre de patine beige.

Notes : -Les romains n’ont pas inventé le portrait déjà connu en Egypte, en Assyrie et en Grèce. Les Romains une fois de plus s’inspirent de cette dernière culture urbanisée. Le portrait romain a été crée dans un milieu patricien, au sein d’une civilisation raffinée. - En dehors de tout apparat, il concerne la sphère privée et le culte familial. - « C’est par contact avec la tradition d’une forme plastique très élevée comme celle du portrait hellénistique que la civilisation romaine a trouvé à un certain moment sa propre expression dans l’art du portrait ». M. Bianchi Bandinelli. Rome. Le centre du pouvoir. Univers des formes, Gallimard, p.93

Fragment sculpté en haut-relief figurant un masque de théâtre. Marbre de patine ivoire. Hauteur : 20 cm / Longueur : 18,5 cm 3 500/4 000e

170

52

Tête de statue en haut-relief représentant le visage d’une femme, la coiffure ceinte d’un bandeau. Marbre blanc. Fragment, lacunes visibles. Fin de l’Epoque Hellénistique. Hauteur : 14,5 cm 1 800/2 000e

Portrait d’une patricienne romaine coiffée d’une calotte ajustée surmontée d’un voile à plis, ramené sur sa tête et provenant de son vêtement drapé. Les traits de son visage aux yeux vides des Grecs sont profondément marqués. Des sillons latéraux soulignent ses pommettes. Les plis nasogéniens très creusés accentuent l’austérité du portrait de cette femme âgée aux lèvres fines et serrées, bien dessinées et au menton proéminent. Marbre blanc micacé d’origine hellène. Manques aux sourcils et à l’aile du nez. 43 à 32 avant J.-C. . Ce type de portrait républicain est apparu entre le consulat de Pompée (70 avant J.-C.) jusqu’à l’époque du second triumvirat d’Antoine, Octavien et Lépide. Hauteur : 45 cm 50 000/60 000e

Hauteur : 25 cm / Longueur : 28 cm 4 000/4 500e

169

Protome représentant Pégase. Fins décors de la crinière, l’animal est en position de vol, les ailes déployées. Très beau travail de ciselure sur les ailes figurant les plumes. Tenon d’attache d’origine. belle patine verte. Références : Comstock M et Vernmeule C, Greek and Etruscan and Roman bronze Museum of Fine art, Boston, 1971 P 349 n° 489.

173

Mascaron « dégueuloir » de fontaine. Marbre Pentélique, incrusté de radicelles Rome Ier avant- Ier après. Hauteur : 16 cm 2 300/2 500e


169

168 53


ROME (I siècle avant J.-C - I siècle après J.-C.) er

174

er

Fragment sculpté d’une tête de Ganymède ou Pâris ? coiffé du bonnet phrygien. Les boucles de cheveux encadrent le visage. Marbre beige. Nez arasé, chocs, les yeux qui étaient incrustés ont disparu. Ier siècle avant J.C – Ier siècle après J.C. Hauteur : 15,5 cm / Longueur : 13 cm 2 500/3 000e

175

Torse de Dyonisos Bacchus enfant sculpté en ronde-bosse. Le dieu enfant est sexué. Son bras gauche est replié sur la poitrine ; une partie de l’avant-bras manque, mais tout laisse à penser qu’il portait un doigt à sa bouche, symbole récurrent de l’enfance dans les cultures antiques. Le bras droit manque, la cassure se situant au-dessous de l’épaule. Sa tête très enfantine est légèrement inclinée vers l’avant et offre un léger sourire. Sa coiffure à mèches plates sur le dessus du crâne est prolongée par des boucles retombant sur les épaules et dans le dos ; celles-ci travaillées au trépan sont du plus bel effet. Marbre de patine ivoire. Patine de fouille ; incrustations de radicelles. Rome, Ier siècle avant - Ier siècle après J.-C. Ancienne collection MCZ, acquis dans les années 70. Hauteur : 39 cm 20 000/25 000e Note : Dionysos naît de la cuisse de Jupiter : Zeus, sous l’apparence d’un mortel séduira Sémélée. Hera épouse de Zeus mit le doute dans l’esprit de la mère de Dionysos sur la nature du père de son enfant, elle lui conseillera de demander à Zeus d’apparaître dans toute sa splendeur. Zeus le fit mais réduira en cendre le corps de sa maîtresse et placera l’enfant qu’elle portait Dionysos dans une entaille pratiquée dans sa cuisse jusqu’à sa naissance trois mois plus tard.

176

Aryballe piriforme munie de deux anses en forme de dauphin, la suspension est assurée par une petite chaîne. Le couvercle est retenu à l’aide d’une chaînette. Bronze. Très belle conservation. Art Romain, Ier-IIe siècle. Hauteur : 18,8 cm 1 800/2 000e

54

178


172

55


EMPIRE ROMAIN (IIesiècle - IIIe siècle) 177

Personnage acéphale drapé (Togatus) sculpté en haut relief sur fond de stéle. Il tient dans sa main gauche un rouleau. Marbre beige. Hauteur : 43 cm 8 000/9 000e

178

Artemis portant son carquois dans le dos, assise sur un rocher. Bronze de patine brune. Hauteur : 8,5 cm 4 000/5 000e

179

Tête masculine provenant d’un monument et sculpté en haut-relief. Marbre saccharifère. Hauteur : 27,2 cm 2 800/3 000e

180

177

Officier montant un cheval en marche. Le cavalier amovible tient un poignard (?). Bronze de patine verte minéralisée sur le cheval et brune pour le cavalier. Manque aux membres inférieurs du cheval. Hauteur : 11 cm / Longueur : 9,5 cm 8 000/9 000e

181

Statuette figurant un guerrier casqué portant un baudrier. Sa main droite repliée, posée à la base du casque indique qu’il scrute l’horizon. Plomb de patine verte, manque au niveau du tenon du pied droit. Provenance : Suisse, salle des ventes de Genève. Allemagne, collection particulière, Hambourg. Hauteur : 20 cm 3 000/4 000e 181

56


171

180

57


EMPIRE ROMAIN (IIesiècle - IIIe siècle) 182

Fragment de couvercle de sarcophage orné à gauche d’un masque de tragédie. A sa droite, un Eros funéraire allongé. Marbre à patine grise, usures. IIIe siècle ap. J.-C. Hauteur : 45 cm / Longueur : 21 cm 2 500/3 000e

183

Miroir figurant Léda et la cygne. A la base, une inscription «Tyndare». Art romain, Ier-IIe siècle après J.-C. Bronze travaillé au repoussé et dorure. Bibliographie : The Three Graces on a Roman Relief Mirror, Elizabeth J. Milleker, Assistant Curator, Department of Greek and Roman Art, The Metropolitan Museum of Art. Collection de Monsieur M., Paris. Hauteur : 10,8 cm 3 000/4 000e

184

183

Trépied à décor aviforme surmonté d’un fût épineux et terminé par un motif hemisphrique qui servait de support de lampe. Bronze de patine verte. Reference D.M. Bailey, Catalogue des Lampes des Musées britanniques IV (1996) Taf.109 (allerdings mit Standteller). Hauteur : 32,2 cm 1 500/1 800e

185

Lot composés de sept instruments chirurgicaux. Bronze. Une curette est brisée Hauteur : 10,2 à 15,5 cm 600/700e

186

Vase en forme de chien Terre cuite beige, cassé collé au niveau de la tête. Manque une patte. Hauteur : 8,9 cm 150/200e

58

184


173

175

59


EMPIRE ROMAIN (IIesiècle - IIIe siècle) 187

Elément d’harnachement figurant un cheval écrasant de son antérieure gauche un canthare et reposant sur un haut de chapiteau double. L’animal est sellé, un passant figure à l’arrière. Bronze de patine verte et brune. Hauteur : 9 cm / Longueur : 8,7 cm 1 000/1 200e

188

Bel élément de char (passe guide) terminé par une tête d’aigle avec figuration du plumage et deux embouts latéraux terminés par des têtes de canards. Bronze de patine verte. Hauteur : 11,5 cm 2 800/3 200e

189

Coupe à encens avec ses trois chaînettes de suspension, décorée de cercles concentriques incisés. Bronze de patine brun vert minéralisé. Petits trous en bordure. Hauteur : 8,8 cm / Longueur : 4,6 cm 500/600e

190

187

Oenochoé à bec trilobé. Bronze dépatiné. Hauteur : 19,6 cm 500/600e

191

Buste représentant un éphèbe torse nu. Bronze. Oxydation verte. Art Romain, IIe siècle. Cassé Collé. Provenance : Sotheby’s Londres, 1987. Hauteur : 13,7 cm 1 600/2 000e

192

60

Statuette représentant le dieu Jupiter. Il est debout, nu, l’épaule gauche couverte d’un drapé. Bronze. Usure, belle conservation. Art Romain, IIIe siècle. Hauteur : 7,8 cm 900/1 000e

188


EMPIRE ROMAIN (IIesiècle - IIIe siècle) 193

Fragment de marbre sculpté en bas-relief représentant une homme portant la chlamyde et tenant une massue. Face à lui se tient une femme drapée. Sur les côtés, un oiseau tenant un fruit dans son bec et un chien. Marbre veiné gris. Hauteur : 25 cm / Longueur : 32 cm 4 200/4 500e

194

Fragment de sarcophage figurant une tête de gorgone en relief. Marbre de patine grise. Hauteur : 25 cm / Longueur : 26 cm 3 800/4 200e

195

Rasoir. Bronze de patine vert lisse. Hauteur : 5,4 cm 350/400e

196

196

Statuette représentant la déesse Venus acéphale. Elle est debout, légèrement déhanchée, vêtue d’un drapé, dont elle tient un pan de sa main gauche. Sur son épaule droite est posé un Eros nu. De sa main droite, elle tient une quenouille. Marbre blanc. Lacunes visibles, belle conservation. Art romain d’Orient, IIe-IIIe siècle. Hauteur : 30 cm 3 800/4 000e

197

Tête d’un chien en Terre cuite et engobe. Epoque romaine. Provenance : Nina Borowski. Hauteur : 10 cm 120/150e

201 61


EMPIRE ROMAIN (IIe siècle - IIIe siècle) 198

Statuette fragmentaire représentant la déesse Vénus accompagnée d’un Eros debout dans son dos appuyé sur son épaule gauche. Marbre blanc. Fragment. Proche-Orient, époque romaine, IIe- IIIe siècle.

202

Hauteur : 13 cm 1 800/2 000e

Hauteur : 7,8 cm 700/800e

199

Tête masculine représentant un visage aux traits grotesques incisés. Terre cuite. Dépôt calcaire.

203

Oiseau posé, la tête tournée vers la gauche Bronze de patine verte, fonte pleine. Hauteur : 7,2 cm / Longueur : 8,5 cm 800/900e

Hauteur : 11,5 cm 600/700e 204 200

Statuette figurant un homme barbu drapé reposant sur une base circulaire en forme de bouton. Il tient dans sa main droite repliée un objet qui peut être un stylet. Le bras gauche manque. Ier-IIe siècle Bronze de patine verte.

Enfant, debout, nu, sexué, portant une coiffure bouclée encadrant le visage. Cet enfant devait faire partie d’un groupe auquel il était attaché par un tenon encore visible à l’aine du côté gauche. L’expression du visage est souriante. La coiffure bouclée est méchée à l’arrière. Une mèche symbolisant l’enfance recouvre 205 le haut de sa tête. Rome, Ie-IIe siècle ap. J.-C. Marbre de patine ivoirine, traces latérales à l’arrière de patine ferrugineuse (fréquente dans la sculpture romaine) Manques visibles aux membres. Provenance : Collection de M. T, ; acquis dans les années 70.

Ensemble de neuf instruments de médecine. Argent. Epoque romaine, IIe-IIIe siècle. Hauteur : De 9,7 à 15,1 cm 1 800/2 000e

Tête masculine aux yeux globuleux très creusés. Diadème au décor incisé. Calcaire, choc au menton. IIe-IIIe siècle. Hauteur : 9,5 cm 500/600e

Hauteur : 42 cm 9 000/10 000e

201

Statuette figurant une Vénus pudique les mains cachant son sexe; sa coiffure méchée surmontée d’un fin diadème et réuni en chignon à l’arrière. Les yeux devaient êtres incrustés. Bronze de patine verte minéralisée sur fond d’oxydule brun. Manquent les jambes en dessous des genoux. Hauteur : 8,5 cm 1 700/2 000e

62

200


182

63


EMPIRE ROMAIN (IIe siècle - IIIe siècle)

206

Le bijou est composé d’une améthyste ovale cloisonnée puis de deux plaques articulées ornées de croisillons et d’un décor filigrané de cœurs et d’arabesques encadrant un cabochon central composé d’une améthyste en son milieu entourée de se pierres précieuses (saphir et racine d’émeraude notamment) et de quatre perles cloisonnées ; et enfin deux perles d’émeraude sont enchâssées dans des cloisons circulaires striées, trois perles fines surmontent un disque d’or à l’extrémité du bijou. Les perles du cabochon et les deux émeraudes de la partie basse sont traversées d’un fil d’or pour assurer leur stabilité. La technique des charnières est issue des invasions barbares Les Lombards - peuple germanique venu de la Baltique - séjournent en Pannonie à partie du IIème siècle puis envahissent l’Italie du Nord à partir de 568. « En orfèvrerie, la technique du cloisonné issue des contacts avec les Germains orientaux à la fin du Ve siècle permet d’introduire en Occident le style « coloré » utilisant beaucoup le grenat. Au VIe siècle, les orfèvres y associent la granulation, l’estampage et le filigrane, pratiques observées pour la première fois dans le Levant et la Syrie antiques. Le montage des pierres en bâte apparaît au même moment sur des fibules rondes et quadrilobées ».* * http://www.qantara-med.org article sur les Mérovingiens Bibliographie : L’œil du connaisseur, Les bijoux antiques Muséographie : Musée du Louvre, aile Richelieu, 1er étage, section 1, vitrine 12, boucles d’oreilles de Lombardie. Cet objet sera photographié et paraîtra dans la Gazette du 19 juin 2009. Poids : 54,60 gr 15 000/18 000e

64


Art celtiques et Gallo romain

207

Importante tête de cheval. Pierre sombre. Epoque celte, Ve-IIIe siècle avant J.-C Longueur : 24,9 cm 1 200/1 500e

208

Rare statuette figurant deux lutteurs. Bronze de patine brune. Manques à deux bras. Hauteur : 11 cm 5 000/6 000e

209

Grande coupe en argent et or. Epoque gallo-romaine, Ier siècle avant J.-C. Ier siècle après J.-C. Hauteur : 8 cm / Diamètre : 18,5 cm 6 000/8 000e 208

Carthage

210

Venus nue tenant deux écharpes et figurée dans une niche cintrée. Modèle voisin au musée de Sousse (Tunisie). IIe-IIIe siécle. Hauteur : 19,4 cm / Longueur : 12,5 cm 300/400e

211

Vénus pudique à la coquille, celle-ci servant de niche , les jambes légèrement fléchies Terre cuite beige orangée, érosion de surface. Hauteur : 17,4 cm 500/600e

65


Palmyre

212

Stèle rectangulaire figurant une scène de banquet. Le personnage de droite (le défunt) se tient couché sur un matelas posé à terre ou sur une klinê le coude soutenu par un coussin. Il est vêtu de la tunique et du pantalon parthe richement brodé. Un manteau est fixé à l’épaule droite. Sur sa gauche, un personnage se tient debout tenant d’une main une œnochoé, s’apprêtant probablement à remplir la coupe que tient le banqueteur. Le visage du défunt est barbu, ses cheveux longs coiffés vers l’arrière, séparés par une raie au milieu du crâne, se terminent par d’épaisses boucles, à la mode Parthe. La stèle est bordée sur trois de ses cotés d’une frise à motif de pétales de lotus. 
Note : Le banquet peut être interprété de différentes manières : banquet dans l’au-delà ou acte de vie du défunt, qui entend laisser à la postérité une image gratifiante de lui-même. Nous ne savons d’ailleurs pas si les banquets funéraires existaient vraiment. Le costume d’apparat parthe fut en vogue jusqu’en 150 après J.-C., ensuite, peu à peu on préférera le costume romain. Les têtes étaient souvent rapportées sur les stèles de cette importance. Bibliographie : Pour les vêtements : Syrie mémoire et civilisation, Institut du monde arabe, Flammarion, 1993. Fig.238 Parallèle : Christie’s New York, 4 juin 2008, lot 98. Pour les motifs en bordure : Au pays de Baal et d’Astarté. Dimensions : 48 x 60 cm 25 000/30 000e

66

209


212

67


Arabie du sud Le royaume de la reine de Saba, qui existe depuis le VIIIeme siècle avant J.-C., conquiert le Yémen au IIIeme siècle. Sa première capitale fut Ma’rib puis Zufar. Le pays s’enrichit par le commerce des aromates et d’épices venus d’Orient et distribués dans le monde méditerranéen. 213

Important Ibex debout sur une base, la tête tournée vers la droite. Bronze de patine brune. IIIe siècle avant J.-C. Hauteur : 15 cm / Longueur : 11 cm 15 000/18 000e

214

Tête d’homme en haut-relief dont les poils de barbe sont figurés par des incisions. Albâtre. IIe siècle avant J.-C. Hauteur : 12 cm 2 300/2 500e 214

215

Tête de taureau sculptée en haut-relief sur fond de stèle. Albâtre beige et gris. Ier-IIe siècle avant J.-C. Hauteur : 30 cm / Longueur : 14 cm 5 000/6 000e

216

Tête d’homme sculptée en haut-relief. Les sourcils sont incisés, les yeux sont sans pupilles. Un collier de barbe est figuré par des points incisés. Albâtre ivoire. Manques au sommet du front. Yémen, Ier siècle avant J.-C. Ier siècle après J.-C. Hauteur : 22 cm 6 500/7 000e

217

Grand Ibex aux cornes enroulées. Calcaire ivoire. VIIe siècle avant J.–C. Hauteur : 47 cm 25 000/28 000e

68

215


213

221

218

69


Arabie du sud 218

Tête d’idole de type Kylia. Les yeux, le nez et les oreilles sont figurés par un léger relief. Anatolie, IIIer millénaire avant J.-C. Marbre, concrétions et oxyde de fer. Hauteur : 5,5 cm Marbre et concrétions. Hauteur : 4,5 cm Provenance: ancienne collection belge. Bibliographie : J.Thimme, Kunst der Kykladen, Karlsruhe, 1976, p. 182, n°560-566. 1 600/1 800e

219

Représentant un taureau stylisé. Bronze. Oxydation verte et dépôt calcaire. IIe millénaire av. J.-C. Hauteur : 7,5 cm 1 200/1 500e

220

Protomé de bœuf à bosse. Argent. Probablement fin du IIe millénaire av. J-C.

222

Hauteur : 4,3 cm 900/1 000e

221

Tête d’idole de type Kylia, les yeux, le nez et les oreilles sont figurés par un léger relief. IIIe millénaire avant J.-C. Marbre, concrétions et oxyde de fer Bibliographie : J.Thimme, Kunst der Kykladen, Karlsruhe, 1976, p. 182 n°560-566 Provenance: ancienne collection belge. Hauteur : 5,5 cm 1 600/ 1 800e

223

70


217

71


Arabie du sud 222

Corps d’idole acéphale féminine de type Kylia. Le pubis est figuré par un triangle incisé. IIIe millénaire avant J.-C. Marbre. Provenance: ancienne collection belge. Bibliographie : Goddesses, Mediterranean Female Images from Prehistoric Times to the Roman Period, Institut de cultura, Museu d’historia de la Ciutat, Barcelone, 2000, p.143, n°19. [pour la forme du corps]. Hauteur : 3,8 cm 1 500/2 000e

Sardaigne, Art Nouragique (IXe- VIIe siècle avant J.-C.) 223

Tête de guerrier coiffé d’un casque à cornes et à crête Bronze, oxydation verte et dépôt calcaire, Manque une des cornes, Provenance : Munzen und Medallien (Herbert Cahn) Bâle 1965. Collection Schumann, n°73. Muséographie : Musée du Louvre, E 13027 et E 13029

224

Hauteur : 57 cm 8 000/9 000e

PERSE ANTIQUE Amlash (circa II millénaire avant J.-C.) e

224

Idole de fertilité. Terre cuite beige. Collection israelienne de monsieur S. acquis dans les années 70. Hauteur : 15,5 cm 1 000/1 200e

225

Lot compose de deux idoles callipyges de fertilités parées. Terre cuite beige et reste de couleur noire Collection israelienne de monsieur S. acquis dans les années 70. Hauteur : 15 et 16 cm 1 200/1 400e

72

225


Luristan 226

Poignards à lame nervurée dont le pommeau manque. Bronze de patine de fouille. Hauteur : 30 cm 250/250e

227

Bol à deux registres orné de cercles repoussés. Ombilic central. Bronze de patine verte et brune, argenture à l’intérieur. Fond détaché. Petits trous à la base. Hauteur : 7,7 cm / Diamètre : 12 cm 1 500/1 800e

228

Coupe à décor floral rayonnant autour d’un ombilic central. Bronze (probablement à teneur d’argent). IXe-VIIIe siècle avant J.-C. Bibiliographie : Calmeyer: p. 72, fig. 73 ; Amiet : N°56.

228

Hauteur : 5 cm / Diamètre : 17 cm 1 500/2 000e

229

Rare masse d’arme baguée à picots et décor en bas relief d‘un animal et d’un homme, présentés de profil. Bronze de patine verte. IIe millénaire avant J.-C. Hauteur : 19,3 cm / Diamètre : 12 cm 1 200/1 400e

230

Pointe de lance à lame nervurée en forme de feuille de saule. Pointe d’emmanchement. Bonze de patine de fouille. IIe millénaire avant J.-C. Hauteur : 30 cm 500/600e

229

73


Luristan 231

Pointe de lance, avec son extrémité d’emmanchement à lame fortement nervurée en forme de feuille de saule. Bronze de patine de fouille. IIe millénaire avant J.-C.

236

Hauteur : 34,2 cm 500/600e

232

Rare ensemble de deux épées à pommeau circulaire terminé en forme de bouton et reliée à la lame par une double lunule. Fer de patine croûteuse, égrenure en bordure pour la plus grande. Age du fer, IIe millénaire avant J.-C.

Pendentif formé de deux protomes d’animaux opposés à décors incisés. IXe-VIIe siècle avant J.-C. Bibliographie: Ancient Persian Bronzes in the Adam collection, p.93 fig. 57 et 58 Hauteur : 7,2 cm 900/1 000e

237

Pendentif formé de deux protomes d’animaux opposés à décors incisés. Luristan, IXe-VIIesiècle avant J.-C. Bibliographie: Ancient Persian Bronzes in the Adam collection, p.93, fig. 57 et 58. Hauteur : 7,3 cm 900/1 000e

Longueur : 60, 52,5 cm 1 200/1 400e l'une. 238 233

Epée courte dont les fusées en os qui garnissaient le pommeau ont disparus. Bronze à patine de fouille. Ile millénaire avant J.-C. Longueur : 38,5 cm 800/900e

234

Longueur : 5,6 cm / Longueur : 1,7 cm 900/1 000e

Poignard. La poignée évidée était destinée à recevoir un manche en corne ou en bois. 239 Bronze de patine verte. Ile millénaire avant J.-C. Acquis chez Mythes et Légendes en 1978 par Mademoiselle Contencin. Longueur : 26 cm 280/300e

235

Equidé assis les jambes repliées sous le ventre. Un collier de harnachement est visible sur l’échine. IXe-VIIe siècle avant J.-C. Bronze de patine verte croûteuse. Socle Inagakaki, collection Barbier Mueller et Joseph Mueller.

Sommet d’étendard figurant deux félins affrontés debout de part et d’autre d’un tube d’emmanchement Bronze dé patiné. IXe-VIIe siécle avant J.-C. Provenance : Collection Barbier Mueller et Joseph. Mueller acquis avant 1940, socle Inagaki. Hauteur : 11,5 cm 900/1 000e

Ensemble de trois pendentifs figurant des cervidés en bronze. IXe siècle avant J.-C. Hauteur : 3 cm 400/500e

240

Vase à bec d’oiseau dit « théière ». Le bec est relié à la panse par des motifs cloutés. Celle-ci est baguée. Tôle de bronze de patine de fouille. IXe-VIIe siècle avant J.-C. Hauteur : 5,5 cm / Longueur : 22,2 cm 400/500e

74


227

249

75


Luristan 241

Hache à digitation. Bronze. Oxydation verte. Age du Fer, IXe-VIIe siècle avant J.-C. Longueur : 11 cm 550/700e

242

Plaque de mors représentant un cheval. Bronze. Oxydation verte et dépôt calcaire. Age du Fer, IXe-VIIe siècle avant J.-C.

236

Hauteur : 7,5 cm 500/600e

243

Hache digitée à lame en éventail incurvé, à bord moulurée et douille cylindrique dont les nervures cylindriques se prolongent sur le talon par quatre digitations. Bronze de belle patine noire. Fin du IIe millénaire. Vente Barbier Mueller. Longueur : 20,2 cm 1 500/2 000e 242

244

Maternité. Rarissime figurine féminine debout, au corps ajouré,tenant dans ses bras un enfant ; la taille ceinturée, et le bas du corps rhomboïde laissant apparaître ses deux pieds. Les coudes sont munis de deux passants retenant les anses de deux aiguières. Anneau de suspension, sur la nuque. Bronze de patine cuivrée brune. Transcaucasie ou Gilan début du 1er millénaire. Provenance : Collection Barbier MUELLER Références : H. Dannheimer, Catalogue d’exposition, musée de Munich, 1985, pl 38, n°57B. A . Spycket,The human Form divine, Bible lands Museum, Jérusalem, 2000, n° 154. O.W Muscarrella, Bronze et Iron: Ancient Near Eastern artefacts in the Metropolitan Museum of Art. New York, 1988 , n° 158. Hauteur : 9,8 cm 3 500/3 800e

76

244

238

237


Luristan 245

Importante épingle (à vêtement ?). Longue pointe à l’extrémité ornée d’une figurine de bélier aux poils laineux en mèches. Bronze de patine marron lisse. Pointe manquante. Iran du nord ou Transcaucasie, probablement de la fin du IIe millénaire avant J.-C.

245

Hauteur : 22,8 cm 1 300/1 500e

246

Coupelle à paroi convexe et haute lèvre concave légèrement ouverte. Bronze de patine vert sombre et marron lisse. Orient, période achéménide ou hellénistique (Ve au IIIe siècle avant J.-C.). Diamètre : 13,6 cm 450/500e

PERSE SASSANIDE ET ISLAMIQUE (VIe- XVIe siècle) 247

Bassin décoré sur le marli de motifs incisés. Décor concentrique au fond de la coupe disposé autour d’un tondo central orné d’une fleur épanouie. Khorassan, XIIe siècle.

247

Hauteur : 2,5 cm / Diamètre : 18,5 cm 1 000/1 200e

248

Oiseau debout posé sur un socle rectangulaire. Céramique émaillée vert à décors brun, irisations. Restaurations. Manufacture de Kashan, XIIe-XIIIe siècle. Hauteur : 19,2 cm / Longueur : 28 cm 800/1 000e

249

Coupe ornée en son centre d’un coq. Argent. Epoque Sassanide, VIe-VIIe siècle après J.-C. Hauteur : 5 cm / Diamètre : 13,8 cm 3 200/3 500e

250 77


Luristan 250

Bouteille à panse cannelée et lèvre éversée. Bronze à trace de dorures et à plages de patine croûteuse. XIIe-XIIIe siècle. Hauteur : 14,6 cm 700/800e

251

Coupe profonde peinte sous émail d’un oiseau bleu lapis. XIVe siècle. Diamètre : 16,8 cm 450/500e

252

Coup profonde peinte sous émail d’un félin, la queue retournée. Xe-XIe siècle. Diamètre : 22,8 cm / Hauteur : 9,3 cm 500/600e

Lampes à huile romaines et chrétiennes Lampes à huile en bronze 253

Lampe à huile romaine en bronze décorée d’un buste de Sérapis. Egypto-romaine, IIe siecle. Longueur : 10,5 cm 500/600e

254

Lampe à huile ornée d'une bordure moulurée et munie d'une petite anse ronde et de deux chaînettes. Oxydation verte et dépôt calcaire. Art Romain, Ier-IIe siècle. Longueur : 9,3 cm 550/600e

255

Lampe à huile à double bec avec sa chainette. Longueur : 7,5 cm 350/400e

78

254

253

255


Lampes à huile romaines et chrétiennes Lampes à huile en bronze 256

Importante lampe à huile à double bec suspendue par trois. Chaînes. Décor incisé de cercles pointés. Bronze de patine sombre. Art Romain, IIIe siècle. Diamètre : 8,5 cm / Hauteur : 14,6 cm 1 500/1 800e

Lampes à huile chrétienne d’Afrique du nord (Ve -VIIe siècle) 257

Lampe à huile dont la cuvette est orné d’un chrisme bouclé. Terre cuite orangée et concrétions. Cassée collée au niveau du bec. Longueur : 13,5 cm 250/300e

258

Belle lampe à huile dont la cuvette est ornée d’un poisson. Facture nette. Terre cuite rouge, coup de feu et cassée collée au niveau du bec. Longueur : 11,5 cm 220/250e

Lampe à huile à bec rond (IIe siècle) 258 1

Lampe à huile décorée de pampres de vignes Terre cuite orangée à plage d’engobe blanc. Manque au centre. 100/120e

258 2

258

258 6

258 4

258 5

258 3

Lampe à huile au dos une signature d’atelier : STROBILI. Terre cuite orangée, cassé collée au niveau du bec. Longueur : 11,4 cm 200/250e

79


Lampe à huile à bec rond (IIe siècle) 258 3

Lampe à huile ornée de Mercure montant un bélier. Terre cuite orangée. Longueur : 10,4 cm 300/350e

258 4

Lampe à huile ornée d’une scène érotique. Terre cuite beige, cassée collée au niveau du bec. Longueur : 11,4 cm 250/300e

260

261

264

265

Lampe ornée de volutes doubles (IIe siècle) 258 5

Lampe à huile ornée d’une scène érotique. Terre cuite beige, cassée collée au niveau du bec. Longueur : 11,7 cm 350/400e

258 6

Lampe à huile ornée d’une scène de chiens copulant. Signature : CABINIA Terre cuite beige.

266

267

Longueur : 12,1 cm 300/350e

Monnaie Monnaies d’or Romano Byzantines 260

Solidus de Valentinien (364-375) RESTITUTOR REIPUBLICAE – Antioche. Etat : TTB 4,3g 300/400e

261

80

Solidus de THEODOSE II (402-450) CONCORDIA AUGGG I –Constantinople. Etat : TTB+ 4,3g 350/450e

268

270

275

276


Monnaie Monnaies d’or Romano Byzantines 262

Solidus de JUSTIN I (518-527) VICTORIA AUGGG I–Constantinople. Etat : TTB 4,4 g 250/300e

263

Tremisis de JUSTINIEN I. VICTORIA/AUGUSTORUM–Constantinople. Etat : TTB 1,4g 180/220e

264

278

281

282

284

239

287

290

291

Solidus de FOCAS (606-610). VICTORIA AUGU – Constantinople. Etat : SUP 4,5g 300/350e

265

Solidus de FOCAS. VICTORIA AUGU – Constantinople. Etat : Beau TTB 2,2g 200/250e

Autres Monnaies d’or 266

Sequin de Venise (1400-1413). Doge Michele STENO. Etat : TTB+ 3,4 g 250/300e

267

PHILIPPE IV (1621-1665). 8 Escudos de l’atelier de Séville. Etat : TTB+ 26,5g - 5g (mais flan court) 2 000/2 500e

81


Monnaies Grecques en Argent 268

Tetradrachme de SIDE (Pamphylie). Tête d’ATHÉNA casquée/NIKE tenant une couronne (klenchares).

275

300/350e

269

Tetradrachme de MYRINA (Eolide). Tête laurée d’Apollon/ Apollon debout out (rayon à l’avers). Etat : TTB

16,4g 450/500e 276

Tetradrachme d’ALEXANDRE LE GRAND. Babylone (317-305 av. J.C.). Etat : TTB+

277

16,7g 300/350e

271

Tetradrachme d’ALEXANDRE LE GRAND. Alexandrie d’Issos après 323. Etat : TTB R

Tetradrachme d’ALEXANDRE. Damas – 330-320 av J.C. Etat : TTB (haut-relief)

278

Drachme d’ALEXANDRE. Magnesie du Méandre – 325-323. Etat : TTB

279

82

Rond 15 Drachme d’ALEXANDRE. Lampsaque – 310-305. Etat : TTB 4,2g 100/150e

Tetradrachme d’ ANTIOCHUS I. Seleucie du Tigre vers 270 av. J.C. Etat : TTB 250/300e

280

4,2g 100/150e

274

Tetradrachme de SELEUCOS I au type d’Alexandre. Seleucie du Tigre vers 300 av. J.C. Etat : SUP 16,6g 400/500e

17,3g 200/250e

273

Statère de MAZAIOS. Satrape de Tarse (361-344). Etat : TTB 10,5g 250/300e

4,3g 250/300e

272

Didrachme d’HIDRAEUS. Satrape de Carie (351-344). Etat : TTB (avers superbe) 6,8g 250/300e

500/600e

270

Tetradrachme d’ATHÈNESµ. Contremarque à l’avers vers 420-400. Etat : TTB

Tetradrachme d’ ANTIOCHUS II. Antioche (261-246 av. J.C.). Etat : TTB (Haut relief) 16,7g 280/320e

281

Tetradrachme de SELEUCOS IV. Antioche (187-175 av. J.C.). Etat : TTB (Haut relief) 16,9g 280/320e


Monnaies Grecques en Argent 282

Tetradrachme d’ ANTIOCHUS VII. Antioche ou Cappadoce vers 130-120 av. J .C.

288

16,2g 250/300e

283

Tetradrachme de PHILIPPE - Philadelphe Antioche (93-83 av. J.C.). Etat : TTB+

15g 180/220e

289

15,6g 200/250e

284

Lot de deux tetradrachmes Seleucides ALEXANDRE I et ANTIOCHUS VII (Antioche). Etat : TTB (corrosion sur l’avers)

Shekel de Tyr du type MELQARTH An 17 (110-109 av. J.C.). Etat : TTB 13,7g 250/300e

286

Tetradrachme de Laodicée (Syrie) An 23 (59-58 av.J.C.) Etat : TTB+ 15,1g 250/300e

290

250/300e

285

Tetradrachme d’ARADOS (Phénicie) an 195 (65 ou 64 av. J.C.) (Passage de POMPE en Orient). Etat : TTB

Shekel Punique au type d’Hannibal Frappé à Carthage- Nova vers 218-206 av. JC. Etat : TTB (légère retouche) 7,1g 600/800e

291

Drachme ( ?) des HIMYARITHES du Yeman Au type d’Auguste – début du 1er siècle. Etat : TTB (rare) 5g 250/300 e

Shekel de Tyr de l’an 79 (48-47 av. J.C.). (Passage de Jules César en Orient). Etat : TB /TTB (Très rare) 13,7g 250/300e

287

Demi Shekel de Tyr de l’an 146 (20 ou 21 ap. J.C.). Époque de TIBERE frappe pour le temple de Jérusalem. Etat : TTB (Très rare) 6,8g 200/250e

239 83


Monnaies Grecques en Argent 292

Drachme de KAVAD I (499-551) Etat : TTB (flan court)

297

4g 80/120e

3,1g 60/80e

293

Drachme de CHOSROES (531-579) Etat : TTB (flan large) 4g Avec Drachme de KAVAD Etat : TTB (flan large) 3,2g 80/120e

294

Drachme de CHOSROES Etat : TB+ 3,1g Drachme de CHOSROES Etat : TTB 3,1g 80/120 e

295

Drachme de CHOSROES I Etat: TTB 2,9g 60/80 e

295 1

Drachme d’Hormuze IV (575-590) Etat : TTB (flan large) 4,1g 60/80e

296

Drachme de CHOSROES II Atelier de Yadjeh (Ispahan). Etat : TTB+ (flan large) 4,1g 100/150 e

84

Drachme de CHOSROES II Etat : TTB (flan large)

298

Drachme de CHOSROES II Etat : SUP 4,2g 100/150e


AMERIQUE PRECOLOMBIENNE - MEXIQUE Olmèque (1 500 avant J.C à 800 avant J.C) 300

Diminutif d’une tête « babyface ». Beau jade vert et cinabre dans les fonds. Hauteur : 2,4 cm 600/700e

Mezcala (200 avant J. C - 700 après J.C) 301

Temple surmonté d’un personnage couché (iconographie rare). Nephrite gris sombre. Hauteur : 8,7 cm 1 700/1 800e

302

Idole debout, les bras le long du corps. Les yeux qui devaient êtres incrustés présentent deux orbites rondes vides. Néphrite verte mouchetée, cassée collée. Rio-Mezcala, préclassique final, 300-100 avant J.-C. Ancienne collection Villaret.

301

Hauteur : 16,8 cm 1 200/1 500e

Teotihuacan (300 - 700) 303

Porteur d’eau assis, les mais posées sur ses genoux, portant un ornement de plumes au-dessus de son bonnet. Terre cuite vernissée ocre rouge. Teotihucan. IIIe-VIe siècle. Cassures et manques aux plumes. Collages aux bras. Ancienne collection Michel Jeuillard. 31 x 31 cm 1 300/1 500e

304

302 Personnage souriant debout (dieu de la joie et de la vie). Sa coiffure est ornée d’acrostiches pastillés séparés par un élément vertical. Ses bras sont articulés. Il porte un collier et des pendants d’oreilles. Terre cuite beige, cassé collé. Las remojadas. Hauteur : 32,3 cm 2 000/2 300e 85


Teotihuacan ( 300 - 700)

305

Tête souriante décorée dans une réserve rectangulaire au-dessus du front d’un singe. Terre cuite beige. Hauteur : 17,6 cm 900/1 000e

306

Tête coiffée d’un bonnet à crête. Les yeux et la bouche sont largement ouverts. Cerro de las Mesas. Albâtre à importantes plages de peinture rouge. Manques de surface à la coiffure. Ancienne collection française, Paris. Hauteur : 15 cm 6 000/7 000e

306 1

Tête du dieu Xipe Totec « notre seigneur l’écorché ». (Hacha ?). Le visage aux petits yeux en amande à la bouche largement ouverte porte une coiffure figurant probablement une peau humaine. Albâtre à trace d’incrustations. Hauteur : 19,5 cm 7 000/8 000e

86

306


303

310

87


Culture Maya ( 250 - 950) 307

Cuve d’encensoir. Céramique beige à rehauts de peinture orangée. L’objet est cylindrique et bordé à sa base et à sa bordure supérieure de frises à motifs ovoïdes. Dans la partie centrale est sculptée la tête du dieu Chaac. Elle figure selon les canons de l’époque un vieil homme aux yeux ronds, au long nez busqué, et la bouche ouverte meublée de crocs. Ses oreilles sont ornées de boucles circulaires et ses sourcils sont stylisés en accolade relevée à ses extrémités. Deux bandes horizontales soulignent les traits du visage. Latéralement, on remarque deux motifs en double cocon maintenus en leur centre et suivi de deux bandes rectangulaires pleines servant sans doute à la préhension de l’objet. Bon état de conservation : quelques manques aux ornements latéraux , à la base et à la bordure supérieure qui comporte également quelques collages mineurs. Culture Maya du Guatémala, région de Cotzal – Chaju, période classique ( 600 /800 ). Un certificat de thermoluminescence sera remis à l’acquéreur ainsi qu’un certificat de bien culturel permettant l’exportation éventuelle de l’encensoir. Hauteur : 29 cm / Diamètre : 30,2 cm. 13 000 /15 000e Note : Le culte du dieu Chaac remonte au moins à la civilisation de Teotihuacan entre les 3ème et 6ème siècle. Ultérieurement au Mexique central se développe deux cultes nouveaux : celui du Soleil et du ciel nocturne étoilé ; mais sous les Aztèques, le culte du dieu de la pluie, Tlaloc demeure très important ; de même que son homologue COCIJO chez les Mixtèques et les Zapotèques.

BRÉSIL 308

Coupe ornée d’un décor abstrait géométrique et de volutes. Bordures décorée de cercles concentriques. Brésil, Ile de Marajo ( 400-1350). Terre cuite orangée peinte en rouge. Fêle et égrenures en bordure. Certificat de thermoluminescence. Diamètre : 24,5 cm. 1 200/1 500e

88

308


306 1

89


EQUATEUR Valdivia (2300 à 1800 avant JC) 308 1

Carte du ciel. Plaque rectangulaire incisée de lignes horizontales parallèles. Entre ses lignes, des frises de points sont creusées. Pierre volcanique noire gris clair. Hauteur : 19 cm / Longueur : 14, 3 cm 2 200/2 500e

308 2

Plaque rectangulaire incisée de frises et pointes inscrits dans une bordure délimitée par deux bandes paralléles et au centre dans une réserve rectangulaire barrée par une bande oblique. Pierre volcanique gris clair. traces d’oxydation ; manques de surface.

308 1

308 2

Hauteur : 19 cm / Longueur : 14, 3 cm 1 800/2 000e

Mantena (800 – 1500)

Tumaco / La Tolita ( 500 avant JC – 500 après JC ) 309

Personnage assis portant une coiffure et un collier incisé et jouant d’un instrument de musique. Terre cuite beige. Hauteur : 18,6 cm 200/300e

310

Rare métate reposant sur quatre pieds humains et supportant un double plateau. Le premier offre en façade une tête de monstre à la langue pendante, dont la queue est visible à l’opposé. La bordure du plateau est bifide et ornée d’une frise de motifs géométriques incisés. Deux mains humaines apparaissent de chaque côté de la tête animale et deux autres près de sa queue. Un second plateau en forme de tambour incurvé, servait à piler les céréales. Terre cuite beige à importantes plages de peinture rouge, traces de peinture verte. Cassé collé, manques. Hauteur : 24,5 cm / Longueur : 52 cm 3 200/4 000e

90

311

Important encensoir anthropomorphe. L’homme nu est debout sur une base en forme de cloche renversée. Sa poitrine et ses épaules sont tatouées de motifs géométriques. Il est paré de boucles d’oreilles circulaires. Ses yeux mi-clos étaient incrustés. Il est coiffé d’un bonnaet s’évasant en forme de coupelle percée en son centre. Terre cuite noire lustrée. Cassé collé, restauré. Bibliographie : D.Klein et I. Cruz Cevallos, Equateur, l’art secret de l’Equateur précolombien, Cinq continents éditions, Milan, 2007, page 216. Museo Nacional del Banco Central del Ecuador, sala de arqueologia page 46, n°38. Trésors du Nouveau Monde , exposition du 15/09 au27/12/1992, Bruxelles, fig. 373, p. 366. Hauteur : 58 cm 3 500/4 000 e


304

304 1

91


COLOMBIE 312

Culture Colima (200 – 800) Vase anthropomorphe représentant un dignitaire les mains posées sur la poitrine. Terre cuite beige orangée, restaurations à l’arrière de l’embouchure. Hauteur : 14,5 cm 400/500e

Panama-Costa Rica 312 1

Exceptionnelle statuette-pendentif avec sa bélière. Le personnage représenté est un cacique aux jambes semi fléchies tenant un bâton dans sa main droite et dans la gauche un sceptre recouvert d’une bande rainée terminée par une tête humaine vue à l’envers. Le cacique porte un pagne s’arrêtant aux genoux et terminé par 3 lignes concentriques. Le vêtement est maintenu par une ceinture et prolongée vers le sceptre par un oiseau. La tête porte une coiffe se terminant à l’arrière en ailes de papillon. Le cou est orné d’un collier à 4 rangs et d’une cordelière tressée oblique relient le collier à la ceinture. Les pieds griffus sont enroulés autour d’une barre. Le visage présente une mutilation rituelle. Or fondu à la cire perdue et martelé. Le défaut de fonderie est, à notre avis, à écarter en raison de la qualité de cet objet.

311

Poids : 280g 8 000/12 000e

Panama 313

92

Pendentif représentant un cacique ou un chamane. Le dignitaire appartenant au rang le plus élevé de la société est représenté sexué, paré de nombreux attributs attestant sa classe sociale dont les tambas spiralées, une coiffe en panache retombant sur les épaules. Ses mains tiennent chacune un bâton se terminant par une tête de serpent. Remarquons que le collier de ce dernier est orné d’un pendentif circulaire, servant à broyer les plantes psychotropes, inhalées par le chaman. Culture Veraguas. Vers 1000-1500. Or coulé et martelé, fortement nettoyé. Provenance : Collection de M.A Anc. Coll. James et Francis Burton. Collecté dans les années 30. Ref : Un modèle similaire est conservé au Museo del Oro Precolombino de San Jose au Costa Rica. Hauteur : 5,7 cm / longueur : 5,4 cm / Poid : 31g 4 000/5 000e

314

Pendentif anthropozoomorphe. Culture Veraguas.Vers 1000-1500. Or coulé et martelé, fortement nettoyé. Provenance : Collection de M.A Anc. Coll. James et Francis Burton. Collecté dans les années 30. Hauteur : 7,6 cm / longueur : 6 cm / Poid : 41g 6 000/7 000e


307

93


315

Beau pendentif représentant un chamane en transformation, mi-homme mi-batracien Culture Veraguas. Vers 1000-1500 Or coulé et martelé, fortement nettoyé Provenance : Collection de M.A Anc. Coll. James et Francis Burton. Collecté dans les années 30. Ref : Un modèle similaire est conservé au Museo del Oro Precolombino de San Jose au Costa Rica. Hauteur : 6,9 cm / longueur : 5 cm / Poid : 41,5g 6 000/7 000e

316

Rare pendentif au visage complexe à la fois anthropomorphe et présentant des traits de cervidé à gueule de jaguar qui révèlent les combinaisons animales empruntées par le chamane qui, par cette appropriation s’imprègne de leurs capacités sensorielles. Ce pendentif est ajouré pour symboliser les scarifications, un modèle similaire est conservé dans les collections du Cleveland Museum of Art. L’attitude du personnage et courante dans les figures votives du Panama : debout , les bras retombant le long du corps avec des jambes légèrement arquées et fléchies. Culture Darién ou Venado Beach Region vers 500-800. Or coulé et martelé, fortement nettoyé. Anc. Coll. James et Francis Burton. Collecté dans les années 30. Hauteur : 7,6 cm / longueur : 5 cm / Poid : 39g 6 000/8 000e

317

94

Pendentif à deux passants en forme de grenouille chamanique décoré d’un serpent s’échappant de la gueule de l’animal. Ses quatre pieds sont terminés par des têtes d’alligators. Diquis - Veraguas, Costa Rica ou Panama (700-1.500 ap. J.-C.) Or jaune, fonte à la cire perdue. Hauteur : 8 cm / longueur : 6 cm / Poid : 62,9g 10 000/12 000e

Note : Bijou utilisé rituellement par les chamanes en transformation (transes de sorciers) Biblio : Guardians of the life stream. Shamans art and power in Prehispanic Central Panama. Illustrations n°101b Provenance: Collection privée française, J.M.


312 1

95


318

Pendentif à un passant arrière en forme de faon ou de cerf retenant dans sa gueule une chaîne torsadée. Ses quatre pattes sont terminées par des têtes d’alligators. L’arrière du corps est prolongé par un motif en double volute. Costa Rica ou Panama (700-1.500 ap. J.-C.) Or jaune, fonte à la cire perdue. Hauteur : 7,2 cm / longueur : 6 cm / Poid : 45g 10 000/12 000e Note : Les représentations de gibier sur les bijoux rituels des chamanes sont extrêmement rares. Il s’agit en général de cerfs. Seuls trois exemples ont été relevés dans notre abondante documentation. Provenance: Collection privée française, J.M.

319

Coupe tripode dont les pieds figurent des têtes de jaguars. Des grelots se trouvent dans la gueule de l’animal pour invoquer les esprits. Céramique sur fond beige à rehaut de bichromie ocre et noir. Biblio : L’art Précolombien du Panama et du Costa Rica. Petit palais,1977, fig.1.

322

Hauteur : 9,1 cm 300/400e

320

Vase anthropomorphe à large embouchure peint en ocre rouge et noir. Costa Rica, Nicoya, 1.200-1.550. 300/400 après J.-C. BIblio : El oro de América, Tesoros precolombinos de Costa Rica. La lonja 1997. Fig.170. Hauteur : 13,5 cm 300/400e

321

Fine céramique vernissé orangée décorée de six dépressions et comportant de petites anses anthropozoomorphes. Céramique vernissée orangée. Costa Rica, 700/1000. Hauteur : 8 cm 60/80e

96

324


313

314

315

316

97


322

Curieuse céramique vernissée ocre rouge figurant une femme accroupie portant son enfant sur la tête. Nicoya (300/500 après J.-C.). Cassée collée, manque à l’extrémité de la langue, à la paupière et à l’extrémité d’une oreille. Hauteur : 23 cm 300/500e

323

Casse tête à douille d’emmanchement figurant le dieu jaguar. Jadéite, polie gris sombre. Nicoya (300/500 après J.-C.). Hauteur : 5,1 cm / Longueur : 8 cm 200/300e

PEROU Culture Chavin (1200 à 600 avant J.-C.) 326 324

Vase décoré en haut-relief d’un dieu jaguar entouré de serpents, embouchure en étrier. Céramique gris fer, la panse est intacte, le haut de l’embouchure cassé collé. Hauteur : 21,1 cm 850/1 000e

Culture Mochica ( 400 – 800) 325

Terre cuite moulée figurant une femme de face les bras posés sur son ventre. Le sexe est apparent. Mochica (400/800). Hauteur : 16 cm 200/250e

326

Vase boule décoré d’un lézard dominé par une anse en étrier. Céramique bichrome ocre jaune et rouge. Intacte. Hauteur : 27,3 cm 850/1 000e

98

327


317

318

99


Culture Mochica (400 – 800) 327

Vase anthropo-zoomorphe à anse arrière et embouchure. cylindrique. La figure représente une chouette à corps d’homme tenant un bâton*. Terre cuite peinte en beige et brun orangé. Egrenure à la lèvre. Mochica. Bibliographie : F. Anton, the art of ancient Peru, fig 141. *démon-chouette.

Hauteur : 21,5 cm 600/700 e

328

329

Vase anthropomorphe à large embouchure figurant un dignitaire paré d’un important collier à trois rangs et de boucles d’oreilles discoïdales. Terre cuite orangée vernissée, rehauts de noirs et crème. Egrenures au col, éclats de surface. Hauteur : 26 cm 600/700e

329

Vase en forme de jaguar rugissant, oreilles dressées et prêt à bondir. Anse arrière et embouchure cylindrique. Terre cuite peinte en orangé et crème. Egrenure à la lèvre et manque à l’oreille droite. Mochica V. Hauteur : 15,3 cm/ Longueur : 21 cm 500/600e 332

330

Vase représentant un visage à gueule de jaguar et yeux exorbités. L’anse en pont est surmontée d’une embouchure cylindrique. Terre cuite lustrée noire. Quelques chocs en surface. Mochica I. Hauteur : 21 cm 600/700e

100

333

334


Culture Mochica (400 – 800) 331

Vase à anse en pont et col cylindrique. La panse aplatie est ornée de frises de motifs abstraits en registres. Terre cuite peinte et vernissée en crème et rouge. Egrenures au pied. Mochica. Hauteur : 19,6 cm 600/700e

332

Vase représentant un borgne appuyé sur un vase. Une large embouchure est située au sommet du vase. Terre cuite lustrée noire. Cassé collé. Mochica. Hauteur : 23,5 cm 600/700e

Culture Nazca (500 – 700) 333

Bol diminutif décoré de faisceaux de flèches. Iconographie rare. Céramique et polychromie sur fond blanc.

335

Hauteur : 10 cm 500/600e

334

Vase à fond rond et double embouchure relié par un étrier. Glaçure sur fond beige, fine céramique polychrome décorée de tête trophées. Hauteur : 13,5 cm 500/600e

Culture Lambayequé(XIe-XIIe siècle) 335

Vase à double embouchure oblique relié par une anse en pont décoré en façade d’une tête de jaguar vu de face et à l’arrière de cercles. Céramique polychrome. Intact. Hauteur : 19,3 cm 850/1 000e

336 101


Culture Chimu (1200 – 1250) 336

Vase à anse en pont reliant deux panses cylindriques dont la zone centrale est plus mince et sculptée en relief de bustes de personnages aux bras levés vers l’avant. Sur le sommet du vase à la base de l’anse sont sculptés des oiseaux tandis qu’un singe grimpe le long de l’embouchure cylindrique. Terre cuite noire lustrée. Egrenures à l’embouchure. Hauteur : 24,6 cm / Longueur : 17,3 cm 600/700 e

337

Vase à anse en étrier à décor de deux protomes de batracien situé à la base de l’anse et d’un singe grimpant sur l’embouchure Céramique vernissée noire. Hauteur : 26 cm 350/450e

338

Vase zoomorphe (grenouille ?) à anse en pont et embouchure cylindrique. Un petit singe sculpté en relief s’accroche à la jonction entre l’anse et l’embouchure. Des serpents sont représentés sur le dos de l’animal. Terre cuite lustrée noire. Egrenures à la lèvre.

339

Hauteur : 23 cm 600/700e

339

Tumi (trépan) à lame hémisphérique surmonté d’un personnage appuyé sur un bâton et aux yeux incrustés (rare) Bronze de patine croûteuse, traces de textile. Hauteur : 22 cm 1 300/1 500e

340

102

Vase en forme de singe à quatre pattes. L’anse en étrier est ornée d’une frise d’enroulements. Une tête d’oiseau est sculptée à la base de l’embouchure cylindrique qui prend naissance au centre de l’étrier. Terre cuite gris beige vernissée. Chimu. Hauteur : 25 cm 600/700e

340


Pérou incaïque (XIVe – XVe siècle) 341

Aryballe à deux anses, à fond pointu, peinte d’un décors géométrique et orné d’une petite tête stylisée sur la panse. Céramique et polychromie, égrenures au revers du col. Hauteur : 16,5 cm 400/500 e

342

Rare tumi votif dont le manche est décoré d’une tête de lama. Argent. Pérou, Inca (1450-1532). Hauteur : 8 x 8,3 cm 350/450e Note : Le tumi est un instrument de trépanation

342

BACTRIANE (Vallée de L’Indus) 343

Idole figurant une femme le corps semi fléchi. Le col est orné d’un large pectoral. Terre cuite sous engobe beige rosé, restaurations Merghart, milieu du IIIe millénaire. Hauteur : 12,5 cm 800/1 000 e

344

Statuette féminine, nue debout, les bras le long du corps. Elle porte des bracelets aux poignets et aux chevilles. Ses seins sont marqués par deux cercles pastillés. Ses yeux sont en amande. Terre cuite, Merghart, millieu du IIIeme millénaire. Hauteur : 14,8 cm 600/900e

345

Miroir circulaire à ombilic centrale et bourrelet en bordure comportant un court manche baguée. Bronze de patine verte et brune. Cassé collé.

344

343

Hauteur : 17,3 cm / Diamètre : 12,2 cm 2 000/2 500 e 103


Vallée de l’Indus, Bactriane 346

Importante et rare déesse de fécondité debout, nue. Ses deux bras croisés au-dessus du pubis, soutiennent ses seins lourds sur le haut desquels tombe un collier à rangs multiples. Sa tête est encadrée par deux importants chignons ondulés. Terre cuite beige. Cassée collé en 3 endroits. Certificat de thermoluminescence donnant une ancienneté d’environ 3 000 ans. Restauration par bouchage à la tête. Bibliographie : Les Citées oubliées de l’Indus, Musée National des Arts Asiatiques, Guimet, 16 novembre 1988 – 30 janvier 1989, p. 85, fig. 32-35. Hauteur : 33,4 cm 20 000/30 000 e

346 1

Statue longiligne d’homme nu (moscophore), tenant un mouton contre sa poitrine avec son bras gauche et présentant de sa main droite un couteau, peut-être s’agit-il de la représentation d’un sacrifice. Les pieds reposent sur une sorte de monticule. Cet objet, par sa structure et sa plastique n’est pas sans évoquer quelques grands sculpteurs du XXe siècle tels Alberto Giacometti, Germaine Richier ou bien encore Pablo Picasso. Ce dernier a d’ailleurs traité une thématique assez proche avec son fameux homme au mouton.

345

Hauteur : 12,3 cm 20 000/25 000e

GRECO-BOUDDHIQUE (Ier-Ve siècle) 347

Bodhisattva assis en méditation, les yeux mi-clos. Il est vêtu du manteau monastique drapé et paré d’un collier sautoir. La chevelure traitée en boucles est coiffée de l’ushnisha et maintenue par un diadème frontal rythmé de trois bijoux. Région de Hadda, 2ème siècle. Provenance : Pakistan, Khyber Pass, exhumé en 1953 selon une source familiale. Ancienne collection du préfet POMPEI. Hauteur : 50 cm 9 000/10 000 e

104

351 1


346

346 1

105


GRECO-BOUDDHIQUE (Ier-Ve siècle) 348

350 Représentant la conversion du Naga Apalâla. Le Nâga du Swât nommé Apalâla, accompagné de sa femme et de ses enfants, ravageait les cultures en causant des inondations dans le pays. Le Bouddha décida de les soumettre à son autorité avec l’aide vigoureuse de Vajrapâni. Ce dernier frappa le sommet de la montagne dans laquelle ils se cachaient, les forçant à sortir de leur point d’eau et de se soumettre au Bouddha. Le roi des Nâga se convertit mais il expliqua au Bouddha que sa propre subsistance dépendait de ces inondations ; il fut ainsi autorisé à inonder le pays tous les 12 ans, raison pour laquelle la vallée du Swât se trouve inondée avec cette même 351 fréquence. Schiste gris et trace d’assiette orangée. Provenance: ancienne collection d’un diplomate belge. Certificat MSMAP. Bibliographie : I. Kurita, Gandhâra Art, vol. 1 et II, Nigensha, 2003, fig. 448, 450, 452, 453 ; W. Zwalf, A catalogue of the Gandhâra Sculpture in the British Museum, Vol. I et II, London British Museum Press, 1996, fig. 214, 215, 216.

106

*L’arbre « sala » était couvert de fleurs hors saison.

Hauteur : 24,5 cm / Longueur : 35cm 7 000/8 000e

Adorants vénérant le stupa (tombeau du Bouddha). La scène est inscrite entre deux colonnes circulaires à la base annelée et surmontée de chapiteaux pseudo-corinthiens. Au centre, trône le stupa environné sur deux registres de neuf adorants vénérant le monument censé contenir des reliques du Bouddha ( une partie de ses cendres) Schiste gris. Ce relief est dans un état de conservation remarquable en comparaison des scènes identiques reproduites dans les ouvrages de références. Bibliographie : I. Kurita, The Buddha’s life, illustrations p. 257 et 258, fig. 527 à 535, texte p. 335.

Tête de Boddhisatva coiffée d’un large diadème. L’art du Gandhâra se caractérise par l’alliance d’influences variées : l’héritage parthe et grec ainsi que ceux de l’Inde. Cette tête présente cette alliance de façon remarquable : le nez fin et droit caractéristique du profil grec, la bouche étroite sont ainsi associés aux paupières lourdes, tombantes de ces yeux saillants en amande, issus de l’influence indienne. Le Bodhisattva présente quelques traits caractéristiques de la période Kouchane : le classicisme de ses traits, le double rang de perles de sa coiffe ; il montre également quelques éléments postérieurs : la complexité du bandeau et de la bouffette, la moustache droite et non courbée et le visage plus fin. Gandhara, IIe-IVe siècle après J.-C. Terre cuite orangée. Provenance: ancienne collection hollandaise. Test de thermoluminescence. Parallèles : Bodhisattva, époque Kouchane, Ier-IIIe siècle, schiste, H : 120 cm, Mission Foucher, Musée Guimet, Paris ; Bodhisattva, Ier-IIIe siècle, Sahri Bahlol, Patna Museum (Bihar). Bibliographie : A. Foucher, L’Art grécoBouddhique du Gandhâra, vol I et II, 1905 et 19018 ; E. Leroux, Sir J. Marshall, The Buddhist Art of Gandhâra, New Dehli, 2000.

Hauteur : 30,4 cm / Longueur : 49 cm 10 000/12 000e

Hauteur : 30,4 cm / Longueur : 49 cm 25 000/30 000e

Hauteur : 50 cm 18 000/20 000e

349

Relief représentant la mort du Bouddha. Le Bouddha est allongé sur un lit entre deux branches de l’arbre « sala *» qui lui est consacré. Sa tête est orientée vers le nord. Il meurt, passant dans le nirvana, entouré de ses disciples. Schiste gris. Bibliographie : Kurita, the Buddha’s life, illustrations pages 244 , 245, 253,texte pages 331 et 332.


347

107


GRECO-BOUDDHIQUE (Ier-Ve siècle) 351 1

Tête du bouddha portant une coiffure ondée recouvrant l’Ushnisha. Il est figuré sous l’arbre de la bodhi (l’arbre de la connaissance). Provenance : Collection privée de M.P, acquis dans les années 70. Hauteur : 17 cm / Longueur : 26 cm 1 800/2 000e

CHINE Dynastie de Zhou de l’Ouest (1066 - 771) 351 2

Ding de Yu dont la bordure évasée est munie de deux anses verticales. La panse est décorée dans une réserve bordée de cercles d’une frise de grecques. Le vase repose sur trois pieds se terminant en sabots et décors sur leurs deux faces d’un dragon. Bronze de patine brune à plages vertes crouteuses. Hauteur : 18,6 cm / Longueur : 16,6 cm 5 000/6 000e

352

Dynastie Zhou occidentaux (1027 - 770 avant J.-C.) 352

Masque figurant une tête de jaguard en jade. Pièce inédite car il n’existe à ce jour que des parallèles de masques à formes animalières. Etiquette au dos. Chine, dynastie Zhou occidentaux, 1027770 avant J.-C. Jade. Provenance : ancienne collection de Monsieur C. T. Loo, Paris. Bibliographie : Chinese jades in The Avery Brundage collection, Japan 1972, p. 3435, pl X et p.26-27, pl VI. [un masque humain de la même dynastie] Parallèle : Christie’s New York, Rockefeller Plaza, 18 mars 2009, lot 211. Largeur : 6,3 cm 10 000/12 000e 354

108


349

350

109


Dynastie des Royaumes combattants (453 – 221 avant J.-C.) 353

Vase tripode (Ting) dont le couvercle est orné de trois oiseaux posés (qui servaient de pieds quand le couvercle une fois retourné,était utilisé comme plat). Deux anneaux de préhension lateraux retenus par des masques « t’ao-t’ieh » servent d’anses. Sur la panse deux bandes concentriques figurent un décors incisés de dragons imbriqués. Sur deux registres frise de fleurs incisées également reprises sur le couvercle. Bronze de patine brune et verte croûteuse par endroit. Hauteur : 15 cm 3 000/3 500e Note : Pour un exemplaire similaire. Chinese Bronzes, from the collectioni of Chester Dale and Dolly Carter. Eleanor Von Erdberg. Institue of fine Arts. New york university, 1978.

Dynastie des Han (221 avant J.-C. - 220 après J.-C.) 354

Encreur de calligraphe. La base est découpée en accolades et décorée par incisions de motifs géométriques. La partie supérieure est ornée d’un dragon lové. Pierre dure grisfer.

355

Hauteur : 18 cm / Diamètre : 17 cm 1 600/2 000e

355

Sculpture en ronde bosse figurant une BI XIE. La Bixie, l’un des enfants du dragon, est un animal mythique doté du pouvoir magique d’éloigner les esprits malfaisants et les influences néfastes. Cette pièce devait faire partie d’une paire. Chine, Han de l’Est, IIIe-IVe siècles. Calcaire oolithique. Provenance: collection de Monsieur Tony Anninos (Sausalito, Californie). Analyse scientifique du CIRAM Muséographie : Musée de Kansas City, The William Rockhill Nelson Collectio, p. 148 ; Blitz Chinese ceramics & works of Art, Maastricht 09, p. 208. Dimensions : 74 x 55 cm 40 000/50 000e 356

110


353

351 2

111


Dynastie des Han (221 avant J.-C. - 220 après J.-C.)

356

Grande dame de cour debout portant un vêtement à triple liseré au col, les bras qui étaient en bois ont disparu. Terre cuite grise à trace d’engobe blanc et d’ocre rouge, quelques repeints. Hauteur : 66,5 cm 1 800/2 000e

357

Petit miroir à ombilic centrale entouré d’un carré, figuration de la terre, au delà motif géométrique. Patine croûteuse argenture au revers. Diamètre : 11 cm 160/180e

358

Vase à pans coupés dit fang, deux anneaux de préhensions sortant de la gueule d’un Tao tie sont visibles de part et d’autre du vase. Le couvercle également à pans coupés est orné de quatre anneaux de préhension zoomorphe indiquant les points cardinaux. Bronze de patine verte et brune marbrée à plage bleue couleur lapis lazuli. Bon état de conservation.

358

Hauteur : 37,2 cm 1 900/2 200e

359

Tête de cheval à la bouche fermée. Terre cuite beige partiellement engobée d’ocre rouge. Hauteur : 16,3 cm 250/300e

Dynastie des Tang (618 – 907) 360

Petite stèle cintrée décorée d’un bouddha assis nimbé assis sur un socle lotiforme. Inde, Bihar, Uttar Pradesh. IXe-XIe siècle. Hauteur : 28 cm 1 200/1 500e

112

361


Dynastie des Tang (618 – 907) 361

Dame de cour portant une coiffure à simple coque et un châle reposant sur une robe plissée. Terre cuite sous engobe à rehauts de rose et vert pâle. Hauteur : 26 cm 600/700e

362

Ensemble composé de trois musiciennes assises. Terre cuite grise sous engobe crème à rehauts de couleur. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 15 à 15,5 cm 3 200/3 500e

363

Fat lady debout sur un socle, les mains ramenées sur la poitrine. La dame porte une longue robe ceinturée sur les hanches. Le bout des chaussons dépasse du vêtement aux manches larges masquant les mains. La chevelure est séparée par une raie médiane et complétée par deux couettes. Terre cuite orangée à traces d’engobe. Cassé collé.

363

Hauteur : 35 cm 2 800/3 000e

364

Dame de cour portant une coiffure à simple coque et un châle reposant sur une robe plissée. Terre cuite sous engobe à rehauts de bleu et ocre. Hauteur : 20 cm 600/700e

365

Dame de cour debout, les mains ramenées sur le ventre. Elle porte une longue robe près du corps pour le buste , plissée pour la partie basse. Ses cheveux sont rassemblés en un important chignon à deux coques. Terre cuite sous engobe à rehauts de polychromie, patine terreuse. Hauteur : 31,7 cm 700/800e

366 113


Dynastie des Tang (618 – 907) 366

Dame de cour debout, les mains ramenées sous la poitrine. Elle porte une longue robe près du corps, échancrée pour le col, plissée et maintenue par une ceinture sous les hanches. Ses cheveux sont rassemblés en un double chignon sur le haut de la tête. Terre cuite sous engobe à rehauts de polychromie, patine terreuse. Hauteur : 30,7 cm 800/900e

367

Jarre ornée de dragons et d’un décors incisé. Terre cuite grise peinte de scènes de chasse. Provenance : ancienne collection privée, États-Unis. Hauteur : 45 cm 12 000/15 000e

368

Chameau debout blatérant, la queue levée, dans la position de la marche. Son chamelier (amovible) est assis sur un bat portant de part et d’autre une gourde et un lapin. Le personnage dont les mains sont dans la position de tenir les rênes, porte un bonnet conique et la barbe, ce qui démontre que c’est un étranger portant des marchandises en Chine. Il porte un gilet ouvert en fourrure et est chaussé de bottes fourrées à rabat. Terre cuite sous engobe ocre jaune. Le personnage est de couleur blanc cassé à rehaut de couleur ocre rouge. Restaurations d’usage. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 63 cm / Longueur : 42 cm 7 000/8 000e

369

114

367

Importante Fat Lady portant un long vêtement à plis droits laissant apparaître le bout de ses chaussons retournés. Ses deux mains sont croisées sur la robe et posées sur la poitrine. Sa coiffure est à deux coques. Terre cuite orangée sous engobe ivoire. Visage polychrome. Restaurations d’usage. Bibliographie : Dieter Kuhn, Chinas Goldenes Zeitalter, ed. Braun, 1993, page 103, fig. 1. [dépôt de l’administration culturelle de la ville de Xi’an] Hauteur : 58,2 cm 12 000/15 000e

372


368

115


Dynastie des Tang (618 – 907) 370

Superbe cheval reposant sur une terrasse et dans la position de la marche. Il porte plusieurs tapis de selle. Il est richement orné. Sa tête somptueusement harnachée est sommée d’un plumet. Une sorte de ruban orné de marguerites est visible à l’arrière du harnais. Sept clochettes sont fixées à la base du poitrail. L’arrière est orné de motifs en forme de boule et sur les cotés. Latéralement des motifs décoratifs retombent sur la croupe. Terre cuite polychrome. Dynastie Wei. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 53 cm / Longueur : 45 cm 11 000/12 000e

371

374

Hauteur : 20,5 cm 10 000/12 000e

375

Joueuse de polo montant un cheval au galop, bouche ouverte. La cavalière a le buste penché , ses mains étant dans la position de tenir la batte de jeu. Terre cuite sous engobe beige bichrome. Restaurations d’usage. Certificat de thermoluminescence.

376 Joueuse de polo montant un cheval au galop, bouche ouverte et tête tournée vers la gauche. La cavalière a le buste penché dans la même direction, ses mains étant dans la position de tenir la batte de jeu. Terre cuite sous engobe beige bichrome. Restaurations d’usage. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 34 cm / Longueur : 40,5 cm 4 000/4 500e

373

Prancing horse (cheval fougueux) debout sur une terrasse l’antérieur droit levé. Terre cuite sous engobe beige et rehauts de noir. Restaurations d’usage. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 43 cm / Longueur : 48 cm 3 000/4 000e

116

Cheval sellé debout sur une terrasse à l’arrêt. Une cavalière à ses pieds et présentée de profil s’apprête à l’enfourcher, sa main droite est posée sur le haut de la cuisse de l’animale, elle porte un bonnet et est vêtue d’une tunique, d’une jupe fendue et est chaussée de bottillons. Terre cuite polychrome. Restauration d’usage. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 26,5 cm / Longueur : 28,5 cm 4 000/5 000e

Hauteur : 30 cm / Longueur : 36 cm 3 800/4 200e

372

Groupe de 5 musiciennes à genoux. Chacune d’entre elles est vêtue d’une élégante robe plissée ceinturée sous la poitrine. Les visages souriants sont coiffés de deux hauts chignons placés de part et d’autre d’une raie médiane. Terre cuite blanche (la plus rare et la plus prisée en Chine) sous engobe à rehauts de polychromie. Restaurations d’usage. Certificat de thermoluminescence.

Statuette de dame de cour debout, les mains rassemblées sous le pan de son châle. Elle est vêtue d’une longue robe et coiffée d’un chignon à simple coque. Terre cuite sous engobe à rehauts de polychromie. Hauteur : 29,7 cm 800/900e

377

Dame de cour portant un châle sur sa robe. Elle est coiffée d’un chignon asymétrique à trois étages. Terre cuite en partie émaillée brun. Hauteur : 21,5 cm 1 000/1 200e


369

117


Dynastie des Tang (618 – 907) 378

Fat lady montant un cheval à l’arrêt, bouche ouverte. La dame coiffée d’un chignon central, a la tête tournée vers la gauche. Terre cuite sous engobe à rehauts de polychromie. Cassée collée, restaurée. Hauteur : 37 cm / Longueur : 31 cm 1 500/1 800e

379

Joueur de polo, les mains dans la position de tenir la batte de jeu et montant un cheval au galop, bouche ouverte. Terre cuite sous engobe beige à rehauts de polychromie à dominante ocre rouge. Restaurations d’usage. Certificat de thermoluminescence.

374

Dimensions : 32,5 x 28 cm 2 500/3 000e

380

Cheval debout sur une terrasse, la tête tournée vers la gauche, bouche ouverte. L’animal porte une selle posée sur un tapis. Terre cuite sous engobe à rehauts de peinture. Restaurations d’usage. Hauteur : 29,7 cm / Longueur : 29,5 cm 1 000/1 200e

381

Dame de cour portant une coiffure à simple coque et un châle reposant sur une robe plissée. Terre cuite sous engobe à rehauts de rose et vert pâle. Hauteur : 26 cm 600/700e

382

Cavalière musicienne jouant de la trompe Terre cuite orangée à trace d’engobe blanc. Hauteur : 32,2 cm / Longueur : 26,5 1 200/1 500e

118

375


370

373

119


Dynastie des Tang (618 – 907) 383

Cavalier musicien jouant de la guitare chinoise. Terre cuite orangée sous engobe blanc. Hauteur : 32,5 cm 1 200/1 500e

Dynastie des Suei (581-618 ) 384

Boddhisattva nimbé sculpté en haut relief sur fond de stèle. Il est vêtu d’un manteau monastique ouvert se terminant en plis cassés et d’un drapé à plis droits maintenu par une ceinture. Il porte une couronne et tient dans sa main droite le fruit guérisseur. (mirobolam). Pierre dure gris clair. Dynastie des Suei. Hauteur : 21 cm / Longueur : 11,5 cm 1 800/2 000e

Dynastie des Yuan (1279 - 1368) 385

Statuette féminine, debout, les bras croisés sur le giron. Un lotus orne le dos de la sculpture. Bronze doré. Provenance: ancienne collection privée, Buenos Aires, Argentine. Parallèles : catalogue 2000 de la galerie Jacques Barrère, p. 34-35.

381

376

Hauteur : 17,4 cm / Longueur : 11,5 cm 8 000/9000e

386

Stèle cintrée figurant le bouddha dont la main droite (manquante) est dans la position de la bénédiction. Il est entouré de deux assistants tenant une gourde. Il est flanqué de deux lions tandis que ses pieds reposent sur deux boutons de lotus. La base est également lotiforme. Le nimbe est orné de petits bouddhas en haut-relief et est surmonté de la flamme de l’illumination. Vers l’extérieur du cintre, des groupes de fées se préparent à s’envoler. Terre cuite à nombreuses traces de polychromie. Certificat de thermoluminescence. Hauteur : 68 cm 8 000/9 000e

120

386

389


371

121


Dynastie des Tang (618 – 907) 387

Couple de dignitaires debout sur des bases, les mains en avant. Terre cuite sous engobe à rehauts de polychromie. Restaurations. Hauteur : 24,7 et 28,3 cm 1 200/1 500e

388

Chameau bâté monté par un chamelier étranger. Terre cuite grise à rehauts de couleurs. Manque le bras gauche. Hauteur : 23 cm / Longueur : 17,5 cm 500/600e

385

Dynastie des Ming (1368 - 1644) 389

Chien de Fô assis posé sur un haut socle orné de motifs végétaux dans une réserve en forme d’accolades. Il est représenté la gueule ouverte, montrant les crocs. Il porte un collier à pendeloques. Des phénix sont sculpté en haut relief sur son corps. Pierre dure gris-brun de belle patine lustrée. Hauteur : 24,5 cm 1 800/2 000e

390

Lokapala. Céramique sous émail vert plombifère et jaune. Hauteur : 46,3 cm / Longueur : 25,5 cm 1 500/2 000e

390 122


379

123


INDE - Sunga 391

Statuette féminine debout son corps nu est paré d’un collier plat à fleur centrale tombant sur sa lourde poitrine. Une ceinture large à motif floral souligne une taille extrêmement fine tandis qu’une large ceinture à rangs de perles et losanges est portée bas sur les hanches. Elle porte aussi des boucles d’oreilles rondes perlées et des bracelets de chevilles, reprenant le motif de la ceinture des hanches : rangs de perles et losanges. La chevelure longue et volumineuse est tirée vers l’arrière où elle est enroulée en chignon. Elle est ceinte d’un rang de perles et d’un bandeau ouvragé de fleurs, ponctué d’un grand motif floral ovale sur le côté gauche de la tête. Bangladesh, style de Chandraketugarh. Terre cuite grise à traces d’orangé. Cassée-collée. Certificat de thermoluminescence et radiographie signalant de légers bouchages. Bibliographie : Alka Pande, Indian Erotica, Roli & Janssen BV, New Dehli, 2000, p.100 et105 (pour la position du corps). Hauteur : 21 cm / Longueur : 9 cm 10 000/12 000e 395

392

Plaquette en terre cuite beige représentant un homme, vu de face, paré. Terre cuite beige. Cassée collée. Hauteur : 19 cm 200/250e

393

Plaquette en terre cuite beige représentant une femme parée. tenant un arc. Terre cuite beige. Intacte. Hauteur : 18,8 cm 200/250e

Inde médiévale 394

Fragment de sculpture représentant deux mains dont l’une prend appui sur la tête. Grès rose. Hauteur : 22 cm / Longueur : 12 cm 900/1 100e

124

396


394

391

125


Inde médiévale 395

Stèle représentant Varaha Inde, Bihar, dynastie Pâla, XIe-XIIe siècles Phyllithe. Provenance : ancienne collection de Monsieur R., Stuttgart, Allemagne. Bibliographie : C. Sivaramamurti, The Weapons of Vishnu, Artibus Asiae, vol.18, n° 2 (1955), p. 128-136, fig. V. Hauteur : 70,8 cm / Longueur : 12 cm 12 000/15 000e

396

Stéle représentant Manjusti Vaghisvara. Le Bodhisattva, assis en lalitasana sur un lion, est représenté sous les traits d’un jeune prince, avec sa coiffure distinctive (trishika) et son collier en griffes de tigre. Inscriptions. Inde, Bihar, début de la dynastie Pala, style de Nalanda, circa 800. Grès. Provenance : collection de Monsieur Tony Anninos (Sausalito, Californie).

399

Hauteur : 49,5 cm 10 000/12 000e

397

Tête sculptée en haut relief coiffée de boucles en escargots y compris sur l’ushnisha sommé d’une fleur. Grés beige. Hauteur : 11,6 cm 900/1 000e

398

400 Assistant sculpté en haut relief provenant d’une stèle. Le personnage est nu, simplement paré de bijoux et porte une tiare à étages. Grès beige. XIe-XIIe siècle. Hauteur : 23 cm 1 100/1 200e

399

126

Tête souriante portant une coiffure à triple étage décorée d’ornements végétaux. Grés beige clair. XIe-XIIe siècle. Hauteur : 16 cm 900/1 000e

402

398

397


403

127


Inde médiévale 400

Fragment de torse acéphale d’une divinité masculine portant des bijoux, dont un collier à pendeloques le cordon sacré et des bijoux de poitrine. Grés beige rosé. Madhya Pradesh, Xe-XIIe siècle. Hauteur : 18,5 cm 1 600/1 800e

401

Beau protome de lion. Grés rose moucheté de points blancs Mathura à Kushan, IIe-IIIe siècle après J.-C. Hauteur : 29,2 cm 2 800/3 000e

402

La déesse Yamuna, fille de Surya le dieu du Soleil, et première femme selon les Vedas, est assise en Padmasana sur son vahana (véhicule) la tortue. Elle reçoit des trésors matériels et spirituels des mains des Kanya-Naga, déesses serpents peuplant le monde aquatique. Inde Centrale, Xe-XIIe siècles

401

Hauteur : 31,5 cm 2 200/2 400e

CAMBODGE , ART KHMER 13e siècle 403

About de timon de char à douille surmontée d’un tube bagué terminé de part et d’autre par une fleur de lotus. Au dessus du tube, un bouton floral est inscrit dans un cintre orné de flammes et d’ oiseaux. Bronze de patine verte. Hauteur : 25,3 cm / Longueur : 35,2 cm 2 500/3 000e

404

Beau crochet de palanquin orné comportant un hamac suspendu à un longeron. Bronze de patine verte croûteuse. XIIIe siècle. Hauteur :14,7 cm Longueur : 25 cm 1 800/2 000e

128

408


404

129


CAMBODGE , ART KHMER 13e siècle 405

Crochet de palanquin présentant de part et d’autre d’une douille centrale baguée, un motif lotiforme et un crochet en forme d’oiseau. Hauteur : 15,5 cm / Longueur : 23,5 cm 1 800/2 000e

SIAM 406

Vase sur haut piédouche. Terre cuite beige peinte en ocre rouge de motifs géométriques et de volutes. Ban Chiang, circa IIe millénaire avant J.-C. Repeint. Hauteur : 23,5 cm 200/300e

407

Bouddha assis dans la position de la prise de la terre à témoin. Il est vêtu de la robe monastique laissant l’épaule droite découverte. Le visage aux yeux baissés vers la contemplation intérieure est coiffé de picots et d’un ushnisha en forme de flamme. Les yeux étaient incrustés. Bronze de patine brune. Manque la jambe gauche. Début XVIIIe siècle. Hauteur : 59 cm 2 500/3 000e

TIBET/NEPAL 408

Bouteille à eau à panse lotiforme surmonté d’une embouchure cannelée en forme de chandelier à lèvre éversée. Bronze de patine brun doré. Nepal, Newar XVIIe siècle. Hauteur : 23,5 cm 300/400e

130

407


405

131


TIBET/NEPAL 409

Ensemble composé de deux lionnes des neiges, créatures mythologiques vénérées au Tibet en tant que symboles de bravoure et de vitalité. Leur lait contiendrait la pureté du Dharma et son absorption apaiserait le corps et l’âme. Comme le révèlent les trous présents à leur périphérie, ces pièces décoratives étaient à l’origine clouées sur un objet de taille plus importante tel qu’un palanquin de lama. XVIIIe siècle. Bronze doré et polychromie. Hauteur : 40 cm 5 500/6 000e

410

Couverture de livre sacré présente en son centre Tara la Verte, Bodhisattva protecteur et bienveillant né d’une larme d’Avalokitesvara, Bodhisattva de la compassion représenté ici à sa droite. A la gauche de Tara, Vasudhara, Bodhisattva de la prospérité est figuré en Lalitasana. Cette pièce est remarquable par l’importance et l’ampleur de la sculpture de ses trois sujets principaux (les personnages de ce type d’objet étant la plupart du temps inscrits dans de petites niches très cloisonnées). Environ XVIIe siècle. Bois, or et traces de polychromie Hauteur : 41 cm 2 200/3 000e

412

Couperet (Kantika) servant à préparer les offrandes aux divinités. Le manche de l’objet est orné de trois vajras (foudre diamant) et relié à la lame par une tête de monstre prolongée latéralement par des motifs découpés à décor incisé. Laiton et fer. Tibet, XIXe siècle. Hauteur : 10 cm / Longueur : 29 cm 150/200e Note: Le vajra est un instrument de culte indiquant la stabilité et la fermeté de l’esprit ainsi que son caractère d’indestructibilité.

132


409

410

133


TIBET/NEPAL 412 1

Sculpture en ronde bosse du Bouddha Amitayus (la longévité infinie) assis en vajrâsana sur un socle lotiforme. Il tenait très probablement le vese rempli de la liqueur d’immortalité (amrita). Le Bouddha est richement paré et coiffé. XVIIIe siècle. Bronze doré. Hauteur : 16,5 cm 5 500/6 000e

Renaissance 413

Panthère, debout marchant, tête tournée vers la gauche. Renaissance italienne, XVIeme siècle. Bronze de patine verte sur fond d’oxydule rouge. Manque la partie antérieure de la patte arrière droite. Ancienne collection Michel Gaud, Saint Tropez. Hauteur : 41 cm 10 000/12 000e

414

Femme assise sur un rocher (peut-être Diane ?) Sa tête, petite, est coiffée d’une raie médiane et de mèches ramenées en bandeau à l’avant et réunies dans le dos dans un lourd chignon à deux tresses. Son vêtement, un drapé à l’antique laisse nu son sein gauche arrondi. Son corps est légèrement penché vers la gauche ; la dame retient l’un des plis de son drapé de son avant bras gauche, lequel s’épanouit à l’arrière en beaux plis creux détachés du corps qui reposent ensuite sur l’épaule droite. Cette œuvre de qualité, dans le goût de l’antique, s’apparente au classicisme maniériste de l’Emilie. Marbre de patine ivoire. Italie, XVIe siècle. Hauteur : 36 cm / Longueur : 21 cm / Profondeur : 18 cm 16 000/20 000e

134


413

414

135


S.V.V. MICA - Agrément n° 2002-344 16, place des Vosges - 75004 Paris - Tél. : 33 (0)1.42.78.57.10 - Fax : 33 (0)1.42.78.89.80 E-mail : wapler@aol.com – Internet : www.interencheres.com

ORDRE D’ACHAT/ absentee bid form Nom et prénom

Name and first name (block letters)

VENTE AUX ENCHÈRES PUBLIQUES PARIS - HÔTEL DROUOT - SALLE 4 Adresse

LUNDI 29 JUIN 2009 À 14 H

Adress

Téléphone

Phone

Bur. /Office Dom. /Home

Après avoir pris connaissance des conditions de vente décrites dans le catalogue, je déclare les accepter et vous prie d’acquérir pour mon compte personnel aux limites indiquées en euros, les lots que j’ai désignés ci-dessous. (Les limites ne comprenant pas les frais acquéreurs). I have read the conditions of sale printed in this catalogue and agree to abide by them. I grant you permission to purchase on my behalf the following items withim the limits indicated in euros. (These limits do not include buyer’s premium and taxes).

• Références bancaires obligatoires (RIB). • Required bank references and account number.

LOT

A renvoyer à / Please mail to

136

DESCRIPTION DU LOT

LIMITE EN EUROS OU TÉLÉPHONE

LOT DESCRIPTION

TOP LIMIT OF BID IN EUROS OR PHONE NUMBER

Date : Signature obligatoire :

Request signature :


Ventes aux enchères publiques 29 juin 2009