Page 1


“Toute beauté est fondée sur les lois des formes naturelles. L’architecture d’une ville est d’émouvoir et non d’offrir un simple service au corps de l’homme.” John Ruskin

1


2


Née dans les Alpes en Savoie et de parents marocains familiers des montagnes de l’Atlas, j’ai dès mon plus jeune âge été sensibilisée aux problématiques relatives à la nature, au paysage et au développement durable. Ayant toujours été admirative de la diversité des réponses apportées par l’homme pour bâtir le paysage dont il fait parti, les exemples d’architectures rencontrés à travers le monde m’ont permis de nourrir ma réflexion. Bien plus qu’un dialogue avec le site, j’ai de plus en plus la conviction que le projet architectural doit fusionner avec son environnement pour ne former plus qu’un.

Naissance Lieu de vie actuel Téléphone Email

Myriam FARHOUR

02/06/1991, Chambéry (France) Paris +33 6 40 54 82 91 myriam.farhour@gmail.com

Architecte HMONP

3


Expérience Depuis Octobre 2016 Architecte

APS-APD-PC-DCE-Marché-Visas Restructuration d’un Retail Park à Cesson AGENCE L35

Mai 2016 à Aout 2016, Architecte Concours,Centre commercial à Ferney Voltaire AGENCE CHABANNE

Octobre 2015 à Mai 2016, Architecte DCE ,Marché Aménagement Gare du Sud à Nice AGENCE REICHEN ET ROBERT

Septembre 2014 à Janvier 2015 Architecte

Réhabilitation des ateliers d’Hermès à Pantin AGENCE TMA, Paris

Février 2014 à Juillet 2014 Ouvrière bénévole,

Réhabilitation de maisons familiales dans certaines favelas pacifiées ASSOCIATION TETO , Rio de Janeiro

Formation Octobre 2017 HMONP,

Sujet: Commerces et territoire; Entre un pouvoir politique qui contrôlent les ressources stratégiques et des acteurs privés qui fabriquent la ville , quelles places pour l’architecte? ENSAPLV

Septembre 2016 Formation REVIT 105h ADAB FORMATION

Juillet 2015 Diplôme d’État d’Architecte,

Sujet: la Dépollution comme catalyseur de Projet d’une friche industrielle à Pavie(Italie) Félicitations du jury (sous la direction de Didier Rebois et Thibault Barbier) ENSAPLV

Juillet 2013 à Juillet 2014 Échange universitaire M1 UFRJ, Rio de Janeiro, Brésil

Juin 2009 BAC S

LYCEE VAUGELAS, Chambéry

4

Compétences -LogicielsAutocad 2018 Revit Photoshop CS6 InDesign CS6 Illustrator CS6 Sketchup pro 3DS Max Pack office Lazer Cut

-LanguesFrançais Arabe marocain Portugais brésilien Espagnol Anglais

-IntérêtsDessin Peinture


SOMMAIRE

5


1- PONTVIVANT

Le Pondorly, nouvelle porte de Paris Concours Fondation Wilmotte 2016 (perdu) (en collaboration avec Ghali Bouayad)

2- ÉVASIONLITTÉRAIRE Une bibliothèque privée adaptable , France

3- PERCÉEDEAMBULATOIRE M

Des logements insérés dans le tissu haussmanien, (en collaboration avec Khanh Chi Tran et Mathilde Brazey ) 50 Rue de Clichy, Paris 9ème

4-HÔPITALPRIVÉ

le végétal comme thérapie auxiliaire, (en collaboration avec Fernanda Frota) Av. Pre Castelo Branco, Fortaleza (Brésil)

5-GOURMANDISEVISUELLE Espaces polyvalants ,restauration et location equ d’équipements de sports nautiques) , Praia Vermelha,Rio de Janeiro (Brésil)

6DEPOLLUERPOURMIEUXRÉVÉLER : du du patrimoine industriel vers le paysage agricole

PFE (en collaboration avec Sakina Chbani Idrissi) Viale Montegrappa, Pavie (Italie)

6


du nouveau programme et des arbres flottants

ETAPE 3 Implantation de la canopée inspirée du Torii japonais, symbolisant le franchissement et le passage. Mise en place de sa structure portante sous forme d’une fôret de fins poteaux.

PONTVIVANT Réhabilitation du bâtiment-pont : le Pondorly #concours Wilmotte 2016

7

RESULTAT Le pondorly comme nouvelle porte de Paris e


FLOATING FORES Un

projet

sur

Prix W 2016 - Fondation Wilmotte

REHABILITATIONPONDORLY

À quelques kilomètres de Paris , le Pondorly, bâtiment-pont permet de relier deux territoires : d’un coté la commune de Rungis et de l’autre le Marché d’intérêt National. Dans le cadre d’un contexte en pleine mutation ( transports , aménagements urbains…) , le défi est de le révéler pour mieux l’intégrer à son nouvel environnement. Il s’agit de conserver sa structure et les éléments architectoniques liés à son identité tout en venant y associer une nouvelle greffe architecturale et programmatique. L’étude des différents types de flux s’est révélée essentielle dans la mise en place de la stratégie d’intervention. Il s’agit de conserver la fonction traversante du pont tout en revalorisant l’accès piéton public.

Plan de situation

8

la

requalific


EVASIONLITTÉRAIRE Une bibliothèque privée adaptable

9


BIBLIOTHÈQUEPRIVÉE

Il s’agit de réaliser une bibliothèque privée dans une parcelle contenant une maison cubique de 9m de large ainsi qu’un jardin de plus de15 m de long.Il faudra mettre en évidence 3 lieux : un espace collectif accueillant une grande table , un espace intermédiaire de détente disposant d’un fauteuil ainsi qu’un endroit plus personnel possédant un bureau CONCEPT: La bibliothèque fabrique une terrasse commune à la maison venant ainsi prolonger la vue sur le jardin. Elle propose dès l’entrée un palier venant desservir la galerie ainsi qu’un espace collectif en contrebas. Le palier assurant la transition entre la maison et la bibliothèque peut s’ouvrir et faire partie intégrante de la terrasse, dévoilant l’été une bibliothèque en plein air .

10


PERCÉEDÉAMBULATOIRE

Ru

ed

eC

lic

hy

Insertion de logements dans un tissu haussmannien

11


PERCÉEDÉAMBULATOIRE

Square Moncey

SUJET Il s’agit d’insérer des immeubles de logements dans une parcelle d’angle longue et traversante, la cour autrefois renfermée a la possibilité de s’ouvrir sur le square Moncey offrant ainsi une ouverture depuis la rue étroite et minérale de Clichy.

12


13


PERCÉEDÉAMBULATOIRE

Le principe est de garder une grande diagonale qui permet de dégager la vue depuis la ville dense et minérale jusqu’au square de Moncey. La vue est donc libérée depuis l’entrée pour créer une percée visuelle. La traversée s’établit par une galerie que l’on a voulu comme une promenade , un parcours déambulatoire dans la parcelle.

14


15


16

PERCÉEDÉAMBULATOIRE

Le bâtiment au coeur de l’îlot est surelevé pour laisser passer la galerie.Le parcours se fait à travers des espaces végétalisés . L’intéraction entre les sous faces créent un vide et agrandissent l’espace public. Le travail sur les angles permet de s’ouvrir sur les jardins et notamment le square Moncey.


Le végétal comme thérapie auxilliaire I Fortaleza , Brésil

HÔPITALPRIVÉ

17


HÔPITALPRIVÉ

Il s’agit de réfléchir à la conception d’un hôpital de chirurgie esthétique et réparatrice à Fortaleza au Nord du Brésil .Après avoir pris connaissance des particularités de la parcelle en pente et des éléments liés à l’environnement sur place (climat semi-aride, microclimat en bord de mer, parc végétalisé au sud de la parcelle et les aspects culturels du Nordeste brésilien ..), il a fallu se familiariser avec l’architecture hospitalière où la réflexion autour des flux de circulation est primordiale. Pour cela nous avons été accompagnés par un architecte brésilien Euler Muniz spécialiste de la question.

18


19


HÔPITALPRIVÉ

Dans un contexte d’urbanisme quadrillé , il a s’agit de se connecter au parc situé au sud de la parcelle par l’intermédiaire d’un fil végétalisé traversant le site .Le principe étant que celui ci puisse croître dans les parcelles voisines afin de créer une véritable irrigation végétale à l’échelle urbaine. L’hôpital épouse la forme de la parcelle linéaire tout en proposant différents blocs révélant divers pôles liés à l’architecture hospitalière (pôle logistique et technique, centre de chirurgie , espace diagnostique et thérapie et centre administratif. Chaque entrée est différenciée pour permettre aux différents flux (personnel administratif, personnel médical, personnel technique , patients et visiteurs) de jouir des espaces en fonction de leur usage. La circulation des visiteurs et des patients prend forme autour d’un patio donnant sur le jardin à la végétation tropicale luxuriante. Cet espace se veut comme un lieu reposant accompagnant la thérapie du patient.

20


Praia Vermelha - Rio de Janeiro,Brésil

GOURMANDISEVISUELLE 21


Situé à Rio de Janeiro , dans un cadre exceptionnel qui regroupe plusieurs éléments naturels (montagnes , forêt et plage ...), on décide d’implanter un restaurant et des espaces polyvalents transformables en espaces de location de matériel de sports nautiques. Le projet faisant écho à la gnaisse façoidal des morros prend forme sous l’aspect de divers volumes llibérant des vues sur le paysage inoui.

22


GOURMANDISEVISUELLE

23


24


DÉPOLLUERPOURMIEUXRÉVELER Du patrimoine industriel vers le paysage agricole IPFE 2015I Pavie, Italie Collaboratrice: Sakina Chbani-Idrissi sous la direction de Didier Rebois et Thibault Barbier

La friche de la SNIA est située à Pavie, une ville italienne de 71 000 habitants à 35 km au sud de Milan. Elle résulte de la cessation d’activité

industrielle d’usines textiles (fabrication de fibres artificielles). Ces surfaces appartiennent à un seul propriétaire (SNIA) dont le site étudié ne représente qu’une partie, sur 20 ha. Le passé industriel de la friche induit une pollution importante des terrains restants. Un traitement préalable du sol est donc nécessaire avant toute utilisation du terrain. De plus, la friche industrielle est un «réservoir de végétation» sauvage. La présence d’un sol minéral associé à un fort degré de pollution empêche le développement de toute végétation stable et durable.

Plaines agricoles Affluents fluviaux Site

25

Polluée et désertée, depuis plus de 30 ans la friche industrielle peine à faire peau neuve. Comment requalifier et réhabiliter la friche de la SNIA Viscosa? Comment la réintégrer progressivement dans le paysage pavien tout composant avec l’environnement? Un défi apparait alors à nos yeux : celui d’utiliser la dépollution comme un véritable outil de conception du projet urbain et paysager.


VERNAVOLA

Corridor écologique

Site poreux

Un site à la lisière du paysage agricole et urbain

Une nouvelle connexion territoriale avec le corridor écologique

26

La viale Montegrappa , seul axe routier reliant le centre ville à la partie Est de la ville de Pavie


Avec le temps, les éléments polluants (huiles, hydrocarbures, métaux ... ) ont tendance à s’enfoncer dans le sol de manière verticale sous l’effet de la gravitation. La pollution atteint parfois une profondeur de 8 mètres. Essayer de comprendre la pollution du site nous a poussé à émettre des hypothèses sur la nature des polluants en fonction de l’histoire des usines et de leurs activités. Nous partons du principe que dans la chaîne de production industrielle, chaque bâtiment représente une fonction particulière.

Viale Montegrappa

2003

2005

2007

DÉMOLITIONDESUSINES

PLANDEPOLLUTION 27


Le projet urbain visera à créer un morceau de quartier, qui allie le passé industriel du site et les besoins actuels de la ville, dans la perspective d’un futur durable. La phytoremédiation est la principale technique de dépollution retenue pour son vaste champs d’application entre dépollution des sols, épuration des eaux usées ou l’assainissement de l’air. Elle utilise une large variété de plantes dans des milieux complexes en fonction de la nature des polluants à traiter. Elle est principalement utilisée autant pour ses vertus écologiques que paysagères et financières face aux techniques de dépollution traditionnelles.

2013

2014

Activité industrielle

Fiche industrielle

POLLUTION

Projet évolutif

Réutilisation du site

PHYTORÉMEDIATION

TEMPORALITÉETMUTATIONS 28


DEPOLLUERPARLESPLANTES :

#La phytorémediation comme outil de conception paysager

POLLUANTMÉTAUXLOURDS

Le tournesol, le pissenlit et le colza sont des plantes accumulatrices c’est à dire qu’elles ont la capacité d’accumuler des métaux considérés comme toxiques par d’autres végétaux en s’adaptant à un environnement où le taux de métaux toxiques dans le sol est particulièrement élevé. Dans l’ancienne zone de fabrication des tissus le sol est fortement contaminé par les métaux lourds . L’idéal seraient donc d’utiliser ces plantes dans cette zone qui seraient en mesure d’accumuler efficacement les métaux par phytoextraction. Cependant, leur capacité d’accumulation est restreinte. Une fauche annuelle est requise pour renouveler les plantes qui seront ensuite incinérées. La biomasse pourrait être par la suite utilisée afin de fabriquer du bio-carburant et d’en extraire des bénéfices financiers pour la ville de Pavie

PLANTESACCUMULATRICES

29

ZONEDEFABRICATION


PHYTOEXTRACTION 30


POLLUANTMATIÈRESSOLUBLES

En ce qui concerne les polluants solubles présents en grande quantité dans l’ancienne zone de teinture des tissus , des arbres absorbants peuvent être utilisés. Venant compléter les plantations effectuées par la ville dans cette zone , il s’agira de renforcer l’arboriculture en plantant des saules , des peupliers et des aulnes.Ces arbres seront utilisés pour éliminer les polluants par phytoévaporation.La structure moléculaire du polluant est dégradée sous forme de molécules plus simples et moins toxiques que les arbres relâchent dans l’atmosphère sous forme d’éléments volatiles .

ARBRESABSORBANTS

31

ZONEDETEINTURE


PHYTOEVAPORATION 32


POLLUANTMATIÈRESORGANIQUES

L’ancienne zone de finissage dans laquelle on retrouve un fort taux de polluants organiques (huiles et hydrocarbures) peut être traitée par des plantes absorbantes telles que la sauge bleue, le jonc ou encore la jacynthe d’eau. Ces plantes situées en milieu aquatiques près de la station d’épuration existante peuvent par voie de phytodégradation transformer les composés organiques polluants en éléments non toxiques favorisant la croissance de la plante.

PLANTESABSORBANTES

33

ZONEDEFINISSAGE


PHYTODEGRADTION 34


MUTATIONEVOLUTIONTRANSITION: #Une stratégie urbaine qui s’implante dans le temps DES CONNEXIONS ... La stratégie développée pour le site de la SNIA porte à la fois sur des sur une dépollution lente et peu coûteuse : la phytorémediation mais aussi sur des procédés physico-chimiques de décontaminations des sols rapides et plus onéreux. La pollution des sols atteignant parfois plus de 8 mètres de profondeur, la phytorémediation ne suffit pas dans la mesure où les racines des plantes peuvent atteindre jusqu’à 1 mètre de profondeur. Il s’agira donc de compléter cette technique de dépollution lente et de surface par des techniques rapides et profondes. Le processus de dépollution rapide choisi en complément est le bioventing .Cette technique consiste à amener l’oxygène nécessaire à la biodégradation du polluant en profondeur. Dans la mesure où la ville de Pavie n’a pas les moyens nécessaires d’effectuer une dépollution rapide dans tout le site , il s’agira de procéder par bande . La première, vient s’accrocher à la rue, la Viale Montegrappa, et de renforcer sa vocation commerciale. Des bureaux et des équipements culturels apporteront plus de mixité. La deuxième bande de ville dynamique traverse le site et aura pour objectif de faciliter le passage d’une séquence urbaine vers une séquence agricole. ... ET DES POLARITÉS Une qualité spécifique est à inventer, de la même manière qu’en matière d’équipement commercial. La nécessité de concevoir une polarité culturelle et/ou de loisirs capable de tirer le développement résidentiel vers le haut. Plusieurs hypothèses équipements sont proposés: une bibliothèque et un centre de recherches Ce lieu sera central dans le projet en continuité et en forte interface avec le pôle boulevard urbain de la Montegrappa.

35


a) Dépollution rapide et profonde

PHASE1&2

b) Requalification de la Viale Montegrappa en rue commerçante. Commerces et activités permettent une première viabilité du site. c) Installation du jardin de phytoremédiation: sensibilisation du public aux problématiques de dépollution avec des espaces permettant de montrer les processus visibles et invisibles de la dépollution. Ces espaces peuvent intégrer toute une scénographie d’information. d) Centre de recherche et bibliothèque: Laboratoires, Les accès aux jardins dépolluants restent fermés pour éviter les risques de contamination.

a) Ouverture progressive du site, des jardins de dépollution en surface. Le site peut être traversé d’ouest en est.

PHASE3&4

36

b) Transformation progressive de la station d’épuration écologique. Des jardins filtrants viennent s’y accrocher pour permettre un pré-traitement des eaux usées. La station d’épuration n’est plus une forteresse à éviter, mais devient un élément intégré de la promenade se reliant au corridor écologique. c) Installation des habitants dans leurs nouveaux logements et extension de la dépollution profonde dans la bande « dynamique ».


#La Viale Montegrappa comme accroche urbaine

RUECOMMERÇANTE 37


CONSTAT La viale Montegrappa est le seul axe routier qui relie le centre de la ville à la partie Est de Pavie. POSSIBILITÉS La viale Montegrappa avec son positionnement majeur dans la ville, et la diversification amorcée de ses activités peut entraîner une diversité d’utilisation des bâtiments industriels vers les services et le commerces. Réaménager cette voie nous permettra de lui donner plus de visibilité à et au bâti autour. La «mise en scène» de la rue commerçante est moyen d’attirer l’attention sur les bâtiments industriels à réhabiliter.

FRISEPROGRAMMATIQUE 38


Viale M

onteg

pa

grap

onte

M Viale

rappa

BANDEDYNAMIQUE #De la bibliothèque vers le centre de recherche 39


RÉHABILITATIONBIBLIOTHÈQUE

40


#Du pôle culturel au pôle lycée agricole

BANDEDYNAMIQUE

41


Bibliothèque

Centre de recherches

Jardin dépolluant Logements chercheurs

Internat

Lycée agricole

42

BANDEDYNAMIQUE

CENTREDERECHERCHES

Le pôle culturel se développe en relation avec la Viale Montegrappa, et occupe les anciens bâtiments industriels. L’interêt d’installer le pôle culturel dans les anciennes usines est de rappeler la mémoire des lieux.Ces bâtiments de grandes superficies s’accordent avec le programme d’une bibliothèque et d’un centre de recherches spécialisé dans la dépollution par les plantes. La démarche adoptée pour la réhabilitation de ces usines est de considérer les façades en tant qu’enveloppe et de venir fabriquer une nouvelle structure à l’intérieur du bâtiment afin de créer un jeu entre l’ancien et le nouveau. Le système développé par le pôle culturel se concentre sur les transitions de l’espace public depuis la viale Montegrappa jusqu’au jardin de dépollution.


PÔLECULTUREL #Réhabilitation d’un patrimoine culturel à l’abandon

43


BANDEDYNAMIQUE

La réhabilitation de la bibliothèque joue sur une imbrication des pleins et des vides à l’intérieur du bâtiment. Le principe étant de conserver les façades existantes latérales et la petite tour qui en émane pour la transformer en véritable repère urbain dans la ville . Au centre, l’atrium créé devient un lieu de vie faisant éco à la pergola urbaine du centre de recherche situé en face. Cette espace ouvert sera dédié à l’étude des plantes et des processus de phytoremediation. La circulation à été pensée de sorte à pouvoir faire le tour du bâtiment et en admirer les façades anciennes de briques rouges. Au rez-de chaussé, l’édifice se dote de plusieurs équipements dont une salle de projection et une salle de conférence utilisable par les chercheurs travaillant dans le centre de recherche situé en face de la bibliothèque.

Atrium

Plan R+1

44


#Réhabilitation d’une ferme abandonnée

LYCÉEAGRICOLE 45


RÉHABILITATION

Le lycée agricole repose sur la réutilisation d’une ancienne ferme abandonnée. Pour les besoins d’un tel édifice d’une capacité de 750 étudiants, une rénovation et une extension de la ferme sont nécessaires. Les élèves évolueront dans un environnement où l’ancien et le nouveau sont présents. De plus, la rénovation et l’extension ont pour but d’inscrire le lycée de manière cohérente avec l’environnement existant (des bâtiments à l’architecture simple en briques) et son environnement futur (nouveau jardin dépolluant, bassin d’eau et plantations d’arbres).

PLANR+1

46


47


Pour toute question, vous pouvez me contacter ; Par Téléphone: Par Email:

48

+33 6 40 54 82 91 myriam.farhour@gmail.com

Cv portfolio myriam farhour  
Cv portfolio myriam farhour  
Advertisement