Page 1

portfolio 2018 marie allafort-duverger

book sĂŠlection de travaux


SOMMAIRE CV 1

architecture denis perret THI Extension maison existante, livré 2017 JON Extension d’un local communal, DCE 2018 CHE Création d’une auberge, concours 2016 GAL Création de 3 logements dans une grange existante, PC 2018 DUC Transformation d’une bâtisse existante en 7 log. Faisabilité 2017 Rugby Rumilly Locaux stade de Rugby, concours, 2016 NIN réhabilitation entrepôt en log. PC 2017

2

CONCOURS & MISSION La cabane aux roseaux Concours festival des cabanes, 2016 Suivez le Fil Concours Interforêt bois, 2015 Maison B. Réhabilitation, 2014

3

DIPLÔME Made in Carré de Soie Quartier artisanal, 2014


4

RECHERCHE

Valorisation des caractéristiques structurelles de la pierre au sein de l’agence adp Mémoire HMONP, 2018 Notion culturelle d’Énergie Grise & Partis d’architectes Initiation recherche, 2015

5

PROJETS DIVERS Un vide nécessaire Exercice de projet, 2012 Lieu d’introspection Exercice de projet, 2011

6

ACTIVATION URBAINE

Mobilier viral & Pop-up Voguing-Bal Concours NS, 2015

Bellastock Istanbul Festival d’architecture expérimentale, 2013 Salon urbain 2013


CV FORMATIONS

2018

HMONP mémoire : «valorisation des caractéristiques structurelles de la pierre au sein de l’agence adp» ébauche d’une méthode pour un choix responsable de matériaux ENSAL . Lyon adp . Frangy (74)

2015

Initiation Recherche mémoire : notion culturelle d’énergie grise et partis d’architectes ENSAL . Lyon

2013 2014

Projet de fin d’études Olivier Balaÿ - Nicolas Dubus Ambiance Architecturale & Culture Constructive ENSAL . Lyon

2012 2013

Master 1 Université des Beaux-Arts Mimar Sinan . Istanbul (Turquie)

2012

Licence d’architecture Yves Moutton - Caroline Barès ENSAL . Lyon

Marie Allafort-Duverger A rc h i t e c t e H M O N P 2 7 / 1 1 / 9 0

CONTACT

1 rue du marché 69009 Lyon tel : 06 76 37 21 87 marie.allafort@gmail.com

INFORMATIQUE Autocad Artlantis Sketchup Photoshop Indesign Archicad Excel Revit

(formation en cours)

LANGUES Anglais

Espagnol Turc

COMPETENCES

- Rigueur dans la gestion des contraintes techniques et réglementaires - Autonomie phase esq. à PC - Autonomie gestion du timing des éléments de rendu - Adaptabilité aux outils de conception et formalisation 3d


EXPÉRIENCES 2 ans fév.16 - fév.18

Chargée de projet

3 mois sep. - déc.15

Intervenante

4 ans nov.14 à aujourd’hui

Co-fondatrice

2 mois sep. - oct.14

Stagiaire

2 mois juin - juil.13

Organisatrice

3 mois mars - mai.12

Stagiaire

5 mois sep. - jan.12

Stagiaire

1 mois juil. 11

Stagiaire

Frangy (74) architecture denis perret, www.archidp.fr base+exe, marchés privés et publics

Bellegarde-Sur-Valserine (01)

Lycée, spécialité architecture et construction sensibilisation, introduction à l’architecture élèves de Terminale

Lyon (69) Collectif Brumaire Etude des matériaux, architecture expérimentale, micro-architectures

Lyon (69) Novae, agence d’architecture et environnement Concours, APD, PC, DCE, DOE, adaptation PMR

Istanbul (Turquie) Bellastock Istanbul Festival d’architecture expérimentale

Lyon (69) Tectoniques, agence spécialisée en filière sèche PC, APD, DCE, dessins schémas Publication

Archipel, centre de culture urbaine ancienne maison de l’architecture

Lyon (69)

Rabat (Maroc) Cabinet d’Architecture de F. Tahri-Hassani


1

adp


1

a d p . EXTENSION D’UNE MAISON EXISTANTE . THI

Ce projet consiste à l’isolation par l’extérieur et l’extension d’une maison existante. Pour répondre aux nouveaux besoins des habitants, l’extension accueille l’agrandissement de la pièce de vie. Cette nouvelle pièce offre des vues sur une grande vallée arborée, au loin sur la chaîne de montagne des Aravis et par temps dégagé sur la pointe du Mont-Blanc. Des éléments décoratifs obsolètes de la maison ( faux linteaux bois, faux bardages et volets battants) sont démontés. La mise en oeuvre d’un crépis finition gratté fin, et de teinte sobre ainsi que des brises soleil aux coffrets invisibles donnent un caractère intemporel à la maison existante. L’extension est traitée comme un volume aux couleurs des grumes, protégé par une peau en zinc.

planning : livré en 2017 lieu : Chilly (74) programme : extension d’une maison mon rôle : autonomie de la phase esq. au suivi de chantier


1

a d p . EXTENSION D’UNE MAISON EXISTANTE . THI 3

2 terminal multivent pour ventillation fosse septique

+6.22

-couverture en zinc en joint debout -voligeage ép. 2,7cm -lambourdes ép. 4 cm -pare-pluie -isolation laine de bois ép. 20 cm résistant à la compression =0.040 W/mk -isolation entre chevrons type pavatherm ép. 14 cm =0.040 W/mk -chevrons encastrés dim. estimée ép 14 cm +4.22 -liteaux bois 4 cm (dans ép. vide de 19cm)

création d'ouverture et mise en place vélux (dimensions 134x98 cm)

vélux démonté + réalisation reprise toiture

-panne faitière dim. estimée h=34 cm

pen

0%

Sorties chenaux sur la toiture de la maison existante

te 4

te 4

0%

9

pen

1

20

+3,16

78.7 115 338.9

BSO

15.6

= +0.049

211.8

232.3

-bardage type fundermax ép. 1 cm env. -lambourdes ép. 4 cm -isolation en fibre de bois ép. 4 cm =0.040 W/mk -dalle bois type KLH ép.dim. estimée 14cm

342

79

-zinc en joint debout -lattage ép. 2,7cm -lambourde bois ép. 4cm -isolation laine de bois ép. 6 cm -panneaux de contreventemen -MOB (mur ossature bois) ép. -isolation entre ossature

381.5

percement façade existante po passage réseau électrique

245

79

194.3

142.5

236

46.2

46.5

83

100

215

-plaque plâtre 2BA13 ép. 2,6cm -ossature placo+ passage réseaux =+0.235 élec. ép. 4,8cm -pare-vapeur

237.6

-revêtement parquet bois -chape flottante, plancher chauffant électrique ép. 6cm 458 -isolation épaisseur 10 cm

145.2

337.6

EXTENSION SALON:24,62m NIV. FINI: = +0.235 m NIV. BRUT: +0.06 m Sol: plancher bois Mur: BA 13 Plafond: BA 13 HSP (point haut)=328cm HSP (point bas)=237cm

22.6

-plaque de plâtre BA 13 ép. 1,3 cm -ossature placo ép. 4 cm env. -vide + passage électricque ép. 19 cm -pare-vapeur

115

BSO

20

24

78.4

328.7

14

67

+3,16

-2.59

- coupe transversale 1/50 . DCE -


- photographie de chantier . chevrons encastrés -

création d'un cheneau+descente EP sur la toiture existante

volets et linteaux bois décoratifs existants démontés

marquise existante démontée

- photographie de chantier . pose de la dalle bois -

= -0.144

24.8

Axe tuyau aération

m =0.040 W/mk nt ép. 1,5cm dim. estimée 14cm

26

percement façade existante pour passage aspiration

our

- photographie de chantier . pose des MOB -

EXTENSION D'UNE MAISON EXISTANTE Maîtrise de l'ouvrage M.& Mme. THIEMONGE 33 chemin Prés Quins Ferraz 74270_Chilly_ tel : 04.50.22.93.25

COUPES coupe BB'

Plan non valable pour exécution


1

a d p . EXTENSION D’UNE MAISON EXISTANTE . THI

- vue principale de l’extension en zinc -


- photographie de chantier -

- photographie de chantier -

- photographie de chantier -


alt. acrotère projet extension 622.42 = +3.57

alt.couvertine projet extension 622.18 = +3.25

145

145

435

279

145

cadre + métal déployé (70% de vide) maille losange (43x13x2,5) type réf 101600 de chez Mevaco feuille à découper de 150cmx300cm 145 à confirmer selon choix architecte 145 teinte ral 7016 à confirmer selon choix architecte portes 70+70 x3 sur pivot

580

20

20

20

serrures portail derrière maille

600

TP=619.00 =+0.15

- détail élévation DCE porte en métal déployé -

10 20

10 20

20

20

cadre + métal déployé (70% de vide) maille losange (43x13x2,5) type réf 101600 de chez Mevaco feuille à découper de 150cmx300cm à confirmer selon choix architecte teinte ral 7016 à confirmer selon choix architecte portes 70+70 x3 sur pivot

10 groupes froids superposés fixés contre la façade

TN= 619.35 TP= 619.40

gravier

145

145

20

435

20

580

20

600

- détail plan DCE porte en métal déployé -

alt. acrotère projet extension 622.42 = +3.57

. 50 cm

145

145

. 0 cm

145


1

a d p . EXTENSION D’UN LOCAL COMMUNAL . JON

Le projet consiste à réaliser une extension d’un local communal, la boulangerie communale, appelé «le fournil Jonzierois». Cette boulangerie se situant à un emplacement stratégique, sur la route des haut-savoyards frontaliers travaillant en Suisse, et proposant une production de qualité, est en constant développement. Le bâtiment de l’actuelle boulangerie était initialement une ancienne grange rénovée en fournil. Cette transformation fut achevée et livrée par l’agence a d p l’été 2013. Elle s’inscrivait dans un projet plus large de requalification de ce centre bourg qui comportait d’autres interventions (rénovation d’une ancienne ferme en Mairie et requalification des espaces publics). Ce bâtiment, situé en coeur de village, est de facture «traditionnelle». Le projet consiste à réaliser une extension en façade Nord de la boulangerie. Cette nouvelle surface s’organisera en prolongement du rez-de-chaussée existant et sera surmontée d’une toiture végétalisée (ce qui permet de réguler le débit des eaux pluviales afin de ne pas surcharger les collecteurs en cas d’orage. Le choix de façade s’est porté sur une enveloppe de gabion, rappelant l’omniprésence de la pierre dans l’avantpays haut-savoyard constitué par un bassin molassique et quelques monts calcaires.

planning : DCE février 2018 lieu : Jonzier-Epagny (74) programme : extension d’un local communal mon rôle : autonomie de la phase esq. au DCE


1

a d p . EXTENSION D’UN LOCAL COMMUNAL . JON

- perspective extension PC -


platines de fixation pour grille gabion

9.5

cadre métallique entourant l'ouverture pour fixation gabion en linteau, ral 7016 à confirmer selon choix architecte

22

- isolation de roche épaisseur 10 cm pour fixation gabion cadre laine métallique entourant l'ouverture - pare-vapeur en linteau, ral 7016 à confirmer selon choix architecte - 1 plaque ciment ép, 1,3cm - toile de verre + peinture

20

22 2

20

composition façade Nord: - menuiserie alu fixe l=400cm x h=135 - gabion pierre électro-soudé ép. 20cm teinte ral 7016 à confirmer selon choix architecte - mur BA sur fondations 20 cm env. dim. et - double vitrage + gaz argon (16mm) féraillages selon étude structure - tablette et encadrement en zinc pré-patiné - ossature plaque ciment sur panneau bois - isolation laine de roche épaisseur 10 cm -BSO - pare-vapeur - 1 plaque ép, 1,3cm coullisse BSO àciment fixer dans panneau bois - toile de verre + peinture

135 35

34

20

menuiserie fixe l=400cm x h=135 pose- d'un isolant alu incompressible teinte ral 7016 confirmer et selon choix architecte teinte foncée, entreàétanchéité gabions - double vitrage + gaz argon (16mm) corbeau BA à et prévoir pour support gabions, dimensions et - tablette encadrement en zinc pré-patiné ferraillage selon étude sur panneau bois structure -BSO

2

135

20

135

12.5

2

135

50

12.5

9.5

35

34

50

composition façade Nord: - gabion pierre électro-soudé ép. 20cm - mur BA sur fondations 20 cm env. dim. et féraillages selon étude structure platines de fixation pour grille gabion - ossature plaque ciment

80

coullisse BSO à fixer dans panneau bois

pose d'un isolant incompressible teinte foncée, entre étanchéité et gabions

80

2

corbeau BA à prévoir pour support gabions, dimensions et ferraillage selon étude structure

- détail coupe DCE ouverture composition façade Nord: - gabion pierre électro-soudé ép. 20cm - mur BA sur fondations 20 cm env. dim. et féraillages selon étude structure - ossature plaque ciment - isolation laine de roche épaisseur 10 cm - pare-vapeur - 1 plaque ciment ép, 1,3cm - toile de verre + peinture

- menuiserie alu fixe l=60cm x h=135 teinte ral 7016 à confirmer selon choix architecte - double vitrage + gaz argon (16mm) - tablette et encadrement en zinc pré-patiné, sur panneau bois -BSO

composition façadeentourant Nord: cadre métallique coullisse BSO à fixer - l'ouverture gabion pierre électro-soudé ép. 20cm pour fixation dans panneau bois - gabion mur BAen surlinteau, fondations 20 cm env. dim. et - menuiserie alu fixe l=60cm x h=135 ral 7016 féraillages selon étude structure teinte ral 7016 à confirmer selon choix architecte à confirmer selon choix - architecte ossature plaque ciment - double vitrage + gaz argon (16mm) - isolation laine de roche épaisseur 10 cm - tablette et encadrement en zinc pré-patiné, - pare-vapeur sur panneau bois - 1 plaque ciment ép, 1,3cm -BSO - toile de verre + peinture

20

2

60

2

coullisse BSO à fixer dans panneau bois

12.5

20

cadre métallique entourant l'ouverture pour fixation gabion en linteau, ral 7016 à confirmer selon choix architecte

60

2

12.5

20

- détail plan DCE ouverture all. 80 cm

alt.couvertine projet extension 622.18 = +3.25

145

145

145

435

cadre + métal déployé (70% de vide) maille losange (43x13x2,5) type réf 101600 de chez Mevaco feuille à découper de 150cmx300cm 145 à confirmer selon choix architecte 145 teinte ral 7016 à confirmer selon choix architecte portes 70+70 x3 sur pivot

20

20

. 50 cm

2

. 0 cm

20

alt. acrotère projet extension 622.42 = +3.57

all. all. 80 80cm cm


1

a d p . CREATION D’UNE AUBERGE . CHE

La demande consiste en la revitalisation du vieux centre bourg, constitué actuellement d’une place vouée aux stationnements, elle-même encadrée par des habitations temoin de l’architecture régionale en murs de pierres maçonnés et enduits, d’un arc à l’architecture remarquable, d’un auvent abritant un ancien pressoir et l’accès à la salle des associations et à une salle vacante et enfin d’une ferme en ruine. L’idée était de réunir les habitants du village et des environs autour d’une bonne table et des espaces de détente pour tous les âges. Le programme proposé par l’agence est une auberge, comme écrin du vieux centre bourg, deux logements dont un pour l’aubergiste, une salle de jeux, une «box» comme boîte outil permettant de stocker les outils nécessaires aux activités existantes de jardinage et également les objets nécessaires à l’organisation de la fête de la pomme, fête annuelle du village. L’ancienne ferme témoigne également de la typologie de ferme de la région, malheureusement en trop mauvaise état pour la conserver, elle sera démontée. Pour garder la trace de cette typologie, la volumétrie de la ferme sera conservée et matérialisée par un volume «vide», par une résille d’acier corten qui accueillera la salle de réception de l’auberge. Un volume plein du même matériau, a été conçu juxtaposé à la salle de réception, logeant deux logements à l’étage et les cuisines de l’auberge au rez-de-chaussée.

planning : concours décembre 2016 lieu : Chênex (74) programme : création d’une auberge mon rôle : collaboration sur la phase concours


rge

1

a d p . CREATION D’UNE AUBERGE . CHE

- photographie de la place existante à requalifier -

N

N

- plan du RDC , salle de réception et cuisine -

.5m

.0m

.5m

.0m

L'Auberge

- plan de l’étage . logements -

Plan RDC de l'Auberge

>esquisse adp

échelle 1:100

échelle 1:100


.5m

.0m

N

- coupe sur la place -


1

a d p . CREATION D’UNE AUBERGE . CHE

- l’écrin du nouveau centre bourg -


- référence de résille en acier corten -

- terrasse entre place et jardin potager -

- terrasse abritée entre place et salle de réception -


1

N

A'

a d p . CREATION 3 LOG. DANS GRANGE EXI.GAL terrasse 11,00 m

espace lecture 13,76 m chambre 1 11,78 m

chambre 1 11,56 m

chambre 2 11,78 m

salon/séjour 20,35 m

log 1 sdp = 89,99 m s hab = 84,85 m

WC 1,47 m espace lecture 13,52m

sdb 4,10 m

Plan R+1

sdb 4,35 m

WC 1,47 m

cellier m. à l. 1,35 m

chambre 2 11,56 m

WC 1,47 m

WC 1,32 m

en 6,

chambre 1 11,78 m²

espace lecture 13,52m²

.0m

Entrée logements

box de rangement 1 4,80 m

en 6, chambre 2 11,78 m²

.5m

A

WC 1,47 m²

box de rangement 3 4,78 m Entrée logements

terrasse 11,00 m

cuiss. +four

log 2 sdp = 90,14 m s hab = 85,00 m

frigo

cellier m. à l. 1,35 m entrée +pl 6,66 m

WC 1,32 m

entrée +pl 6,65m

A' salon/séjour 20,35 m

terrasse 11,00 m

m. à l.

frigo

frigo

cellier 1,35 m

cuiss. +four

entrée +pl 6,66 m

cuiss. +four

m. à l.

WC 1,32 m

en 6,

cellier 1,43 m

WC 1,33 m

chambre 1 11,78 m²

espace lecture 13,52m²

entrée +pl 6,65m

cuiss. +four

frigo

cellier 1,43 m m. à l.

box de rangement 2 4,80 m

cuisine / salle à manger 12,52 m

log 1 sdp = 89,99 m s hab = 84,85 m

cuisine/ salle à manger 12,10m

WC 1,33 m

box de rangement 1 4,80 m

terrasse 11,00 m

chambre 1 11,56 m²

salon/séjour 20,79m

chambre 2 11,56 m²

log 1 sdp = 89,99 m s hab = 84,85 m

chambre 1 11,56 m²

chambre 2 11,56 m²

cuisine / salle à manger 12,52 m

espace lecture 13,76 m²

A'

sdb 4,35 m²

WC 1,47 m²

espace lecture 13,76 m²

sdb 4,35 m²

- plan de l’étage -

salon/séjour 20,35 m

box de rangement 2 4,80 m

chambre 2 11,56 m

WC 1,47 m²

sdb 4,10 m²

Entrée logements

cuisine/ salle à manger 12,10m

.0m terrasse 11,00 m

Entrée logements

box de rangement 1 4,80 m

log 3 sdp = 90,14 m s hab = 85,00 m

salon/séjour 20,79m

Entrée logements

en 6,

WC 1,47 m²

sdb 4,10 m²

chambre 2 11,78 m²

box de rangement 3 4,78 m

box de rangement 2 4,80 m

.5m box de rangement 3 4,78 m

sdb 4,35 m²

sdb 4,35 m²

WC 1,47 m²

WC 1,47 m²

espace lecture 13,76 m²

chambre 2 11,56 m²

chambre 1 11,56 m²

A

N

entrée +pl 6,66 m

chambre 1 11,56 m

espace lecture 13,76 m

- plan du RDC espace lecture 13,76 m²

Entrée logements

chambre 1 11,56 m²

chambre 2 11,56 m²

planning : dépot de PC en 2018 lieu : Viry (74) programme : aménagement de trois logements dans une grange existante mon rôle : autonomie de la phase esq. à PC A

cuiss. +four

frigo

N

sdb 4,35 m

A

cuisine / salle à manger 12,52 m

A'


1

a d p . TRANSFORMATION MAISON EXI. EN LOG. DUC N

VERSION C . plan R+2

réaménagement d'une maison de famille en logements Maitre d'ouvrage : Fabrice Duclos Architecte : Architecture Denis Perret

N

20/07/2016

sdb 3.22m

chambre + pl 9.70m

sdb 1.80m

chambre 12.81m

sdb 3.22m

dgt. 7.10m

chambre + pl 9.05m

chambre + pl 9.70m

dgt. 7.10m

WC 1.06m

hall 10.43m

WC 1.06m

chambre + pl 9.05m

.0m

salle à manger / séjour 22.83m

chambre + pl 13.72m sdb 1.96m

N

- plan du R+2 -

Maitre d'ouvrage : Fabrice Duclos Architecte : Architecture Denis Perret

Plan non valable pour exécution

rangements 4.98m sdb 3.22m

N

chambre + pl 13.72m²

20/07/2016

chambre + pl 9.70m

sdb 3.22m

chambre + pl 9.70m

dgt. 7.10m

WC 1.06m

dgt. 7.10m²

WC 1.06m

sdb 1.96m²

hall 17.48m

hall 10.43m²

rangements 4.98m dgt. 7.10m

dgt. 7.10m²

réaménagement d'une maison de . 5 men logements famille

WC 1.06m²

VERSION C . plan R+1

N

chambre + pl 9.05m

chambre + pl 9.05m²

salle à manger / séjour 22.83m²

N

salle à manger / séjour 22.83m

chambre + pl 9.05m WC 1.06m²

.0m

salle à manger / séjour 11.98m

salle à manger / séjour 22.83m

VERSION C . plan RDC

rangements 4.98m

N

sdb 3.22m

sdb 3.22m

Maitre d'ouvrage : Fabrice Duclos Architecte : Architecture Denis Perret 20/07/2016

Plan non valable pour exécution

chambre + pl 9.70m

hall 10.43m²

chambre + pl 9.70m

sdb 1.96m²

rangements 4.98m dgt. 7.80m

dgt. 7.10m²

N

.5m

réaménagement d'une maison de famille en logements chambre + pl 13.72m²

Plan non valable pour exécution

- plan du R+1 -

WC 1.06m²

N

+ pl + pl chambre chambre 9.05m² 9.05m²

N

salle à manger / séjour 22.83m

salle à manger salle à/ manger / séjour séjour 22.83m² 22.83m²

WC 1.04m dgt. 2.77m

dgt. 7.10m

dgt. 7.10m²

WC 1.06m

WC 1.06m

chambre + pl 9.05m

WC 1.06m²

chambre + pl 9.05m

rangements 4.56m

hall 26.79m

salle à manger / séjour 22.83m

chambre + pl 9.05m²

salle à manger / séjour 22.83m

chambre + pl 9.05m²

N

salle à manger / salle à manger / séjour séjour 22.83m² 22.83m²

.0m

rangements 4.56m

rangements 4.56m WC 1.06m² dgt. 7.10m²

Plan non valable pour exécution

hall 10.43m²

sdb 1.96m² dgt. 7.10m²

WC 1.06m²

planning : faisabilité en 2017 lieu : Frangy (74) programme : aménagement de 7 log. dans une maison familiale existante mon rôle : autonomie phase faisablité

.5m

chambre + pl 13.72m²

- plan du RDC -

Plan non valable pour exécution

accès RDC + étages

chambre + pl 9.05m²

salle à manger / séjour 22.83m²


1

a d p . LOCAUX D’UN STADE DE RUGBY . RUM

p

com

e

vett

bu toir

N

ès acc ne u b i r t toir p com tte e buv

ée entr ipale c prin

ée entr ice r se v

ir pto com asin mag

ès acc pier m o p

tion

.5m

.0m

a taur ès acc de res e l sal au pite Cha e s pri Em tuel n éve

- plan du RDC -

- vue sur la salle de réception -

planning : concours non retenu 2016 lieu : Rumilly (74) programme : salle de réception, buvette stade de rugby mon rôle : collaboration sur la phase esquisse


1

a d p . RÉHABILITATION ENTREPÔT EN LOG. NIN

- photographie de l’entrepôt existant -

.5m

.0m

N

- perspective réhabilitation PC -

- plan du RDC -

planning : dépôt de PC en 2017 lieu : Seyssel (74) programme : aménagement d’un logement dans un entrepôt existant mon rôle : autonomie de la phase esq. à PC


2

CONCOURS & MISSIONS


2

FESTIVAL CABANES . LA CABANE AUX ROSEAUX

Ce qui caractérise notre site c’est tout d’abord la roselière, la ressource principale du site. Les premières intentions pour concevoir la cabane étaient de se mettre dans la position d’un enfant dans son jardin qui construit avec ce qu’il a autour de lui. On a effectué une recherche autour de la construction et la mise en oeuvre du roseaux. On a alors un large champ des possibles. Le parti est de promouvoir toutes les qualités de cette ressource. Au fil du projet, de nos recherches et de nos rencontres, nous avons approfondi nos connaissances sur les techniques utilisant le roseau. Nous sommes convaincues qu’il faut promouvoir les savoir-faire locaux et techniques ancestrales tout en les adaptant à des projets et questionnements actuels. La structure de la cabane en bois s’inspire de méthodes scouts et de techniques vernaculaires. La toiture est en chaume et les parois en clostra reprennent les motifs des ouvrages de vanneries. Au sud d’Annecy, ce marais est constitué d’une mosaïque de milieux : «prairies à molinie», «roselières terrestres», «tourbières basses alcalines», «aulnaie blanche alluviale», rivière et écoulements. Ces milieux aux noms qu’on entend bien rarement, tout droit sortie d’une encyclopédie des sciences naturelles, abritent une faune et une flore très variées : on y trouve plus de 400 espèces végétales et 354 espèces animales. Avec cette cabane, nous proposons aux promeneurs de prendre le temps d’observer toute la vie qui anime l’endroit.

planning : concours mai 2016 lieu : Faverges (74) programme : cabane en bois mon rôle : phase concours


2

FESTIVAL CABANES . LA CABANE AUX ROSEAUX

faire avec ce qui nous entoure

mettre en avant les savoirfaire liés aux matériaux utilisés

se fondre l’environnem mieux l’ob

traditionnelles du M


e dans ment pour bserver

Mali et permet


2

FESTIVAL CABANES . LA CABANE AUX ROSEAUX

- site du projet de cabane -

- perspective de l’intérieur de la cabane -

- perspective d’une ouverture dans les cadres de vanneries -


- cabane comme lien entre le passant et son environnement -


2

CONCOURS INTERFORÊT BOIS 42 . SUIVEZ LE FIL

Cette passerelle connecte une zone industrielle en progressive reconversion au reste de la ville. Nous avons axé notre réflexion sur le travail du détail, sur la mise en oeuvre d’assemblages pertinents et non pas sur l’emploi massif du matériau ou la mise en place d’une structure novatrice. Cette volonté est le fruit d’une profonde réfexion que nous menons sur les matériaux. Nous avons convoqué le bois comme un producteur d’ambiance, un matériau au service d’une scénographie. Un système d’assemblage nous permet de répondre de manière juste aux diférentes ambiances que l’on souhaite créer : marcher à fleur de sol, se reposer, regarder, créer des effets de surprise, ou de lumière...

planning : 2015 lieu : Saint-Etienne (42) programme : passerelle en bois mon rôle : collaboration sur la phase concours


2

CONCOURS INTERFORÊT BOIS 42 . SUIVEZ LE FIL


- connexion verte -

entailles à mi-bois

STRUCTURE PRIMAIRE ET MODULES PREFABRIQUES poteaux acier à sections variables supportant des bandes d’acier et modules fixés

- tasseaux de bois Douglas à hauteur variable dégageant ou obturant la vue -

module préfabriqué


- extension, zone tampon entre rue et espaces de vie -

- mobilier translucide préservant l’intimité sur la rue -


2

MISSION ESQUISSE. MAISON B

Cette maison a été construite dans les années 1970 d’après le plan favier, un type de maison bon marché, où le rez-dechaussée est destiné aux rangements et au garage, la partie habitable se trouve à l’étage. Face à l’agrandissement de la famille B., l’objectif était d’augmenter le nombre de pièces à vivre. Afin d’obtenir une hauteur sous plafond suffisante et confortable on décaisse de 80 cm en rez-de-chaussée. En concertation avec les usagers, une extension a été imaginée pour connecter le rez-de-chaussée à l’étage, elle permet également d’ouvrir côté Ouest et de laisser entrer la lumière du jour, dans la pièce à vivre au rez-de-chaussée.

planning : esquisse juillet 2015 lieu : Meyzieu (69) programme : extension réhabilitation d’une maison existante mon rôle : collaboration sur la phase conception / esquisse


3

DIPLÔME


revêtement de sol

LOG.

LOG.

châpe béton ep. 70mm polyane isolation fibre de bois ep. 100mm béton armé ep. 400mm

ATELIER

simple BA13 ep.130mm double BA13 ep.130mm revêtement de sol

LOG.

LOG.

LOG.

LOG.

châpe béton ep. 70mm polyane isolation fibre de bois ep. 100mm panneaux de bois laméllé collé ep. 162mm panneaux de bois laméllé collé ep. 128mm


3

DIPLÔME. MADE IN CARRÉ DE SOIE

Le site du Carré de Soie se situe dans la première couronne périphérique de la ville de Lyon, site à la marge de la ville. Du passé au présent l’histoire du Carré de Soie a toujours été l’industrie. L’ère du paternaliste a noué un tissu social et associatif fort. Ce quartier de savoir-faire est un lieu où l’on travaille avec les mains. Le quotidien de la Soie est caractérisé par la majorité des emplois liés à l’industrie. Une évolution économique s’est opérée face au départ de grosses industries, en faveur de l’emploi tertiaire. Les marges urbaines comme le carré de soie regroupent tous les exclus du centre ville et du développement des villes notamment à cause de la pression foncière. Les artisans sont repoussés à la périphérie et sont menacés d’être repoussés encore plus loin. Avec eux la trame verte est menacée par cette expansion. L’enjeu est de créer une ville plus mixte, qui engendre moins de disparités. Les architectes Secchi et Vigano parlent de ville isotrope, une ville qui est capable de répondre en tout point aux besoins de ses usagers. Une ville plus poreuse. Notre étude s’est dirigée autour de cette question : Comment le Carré de Soie peut-il d’expérimentation d’un quartier artisanal ?

planning : projet de fin d’étude 2014 lieu : Vaulx-en-Velin (69) programme : quartier artisanal mon rôle : collaboration

être

le

terrain


3

DIPLÔME. MADE IN CARRÉ DE SOIE

Vaulx-en-Velin Villeurbanne

Lyon Carré de Soie Grand Lyon +150 000 habitants en 2030

- choix d’un quartier «poreux» -


camionnettes lib’ et électriques zones de stockage gare de déchargement, services logistiques

- mise en place d’un centre de distribution urbaine pour une bonne gestion des flux -

lieux mutualisés entre les artsans

Centre de Distribution Urbaine

tram-train

- lieux mutualisés entre les artisans -

- vitrines, stockages, secrétariat, camionettes mutualisés par les artisans -


3

DIPLÔME. MADE IN CARRÉ DE SOIE

- exemple d’un réparateur de vélo qui s’étend sur la rue -

- barvadages artisans / habitants, odeurs de peinture ..., peuvent animer la vie des habitants du quartier -


- l’artisan acteur de la vie de quartier -

- co-habitation en artisans et habitants -

- modularitÊ de l’espace de travail -


4

RECHERCHE


4

HMONP . VALORISATION DES CARACTÉRISTIQUES

STRUCTURELLE DE LA PIERRE AU SEIN DE L’AGENCE

adp

À travers mon mémoire HMONP, j’ai montré comment l’agence a d p est ancrée dans le contexte du Genevois Historique et comment j’ai été amenée à me poser la question de la valorisation des caractéristiques structurelles de la pierre au sein de la pratique de l’agence, je me suis intéressée aux pratiques d’architecture contemporaine de pierre massive et j’ai évoqué les pistes de solutions possibles pour sa valorisation en tant qu’élément structurel. Autour de la question d’un encadrement d’ouverture (où un double encadrement pierre+béton armé était employé), dans une démarche d’économie financière, énergétique et d’économie des ressources, nous avons étudié comment mettre en avant les caractéristiques structurelles de la pierre. Mais la question peut se poser pour un autre matériau qui entre dans cette démarche (terre, bois, chaume, matériau de réemploi...) et dans une autre ville. Nous avons vu comment ce processus peut s’adapter à d’autres contextes de structure en faisant l’ébauche d’une méthode : 1. Identifier l’architecture vernaculaire et supposer des ressources disponibles, 2. Identifier les filières actives de matériaux correspondant à un choix responsable de matériau, (définition dans le mémoire) 3. Consulter les acteurs existants, 4. Recenser les différentes réglementations concernant le matériau à mettre en œuvre, 5. Créer ses propres outils à modifier et transmettre au sein de l’agence.

Les questions de la matérialité et de la construction au regard du choix de matériaux responsable s’inscrivant dans la nécessaire maîtrise de la consommation des ressources et de l’énergie et en prenant en compte l’impact sur la santé des usagers sont les thèmes qui m’animent particulièrement dans la pratique d’architecte. Mon but est de toujours interroger mes choix par ces différents prismes. planning : rédaction mémoire déc. 17, soutenance janv. 18 programme : mémoire HMONP, validation par les pairs


ENERGIE GRISE & PARTIS D’ARCHITECTES . démarche de l’architecte Vincent Rigassi .


4

RECHERCHE . NOTION CULTURELLE D’ENERGIE GRISE & PARTIS D’ARCHITECTES

La question de la matérialité est encore trop peu prise en compte dans les enjeux environnementaux. Nous avons interrogé, le long de ce travail la pertinence des choix de matériaux. Nous avons fait appel pour cela à la notion d’énergie grise. L’énergie grise d’un bâtiment est celle dépensée hors vie d’usage d’un bâtiment. La définition de cette notion est encore sujette à débat. La manière de quantifier l’énergie grise n’est pas non plus encore établie. Ce travail de recherche s’intéresse à des démarches d’architectes qui ont des visions globales sur la réalisation de constructions durables et qui se veulent économes en énergie. Cette recherche est en continuité avec celle de Bastien Moulin qui évoque la démarche de Gilles Perraudin. Son approche de l’architecture est ancrée dans des problématiques environnementales. Bastien Moulin a essayé d’identifier les savoirs mis en oeuvre par l’architecte lors du processus de conception. Nous avons identifié ici une autre démarche qui se veut aussi économe en énergie sur tout le cycle du bâtiment. C’est la démarche de Vincent Rigassi. L’objectif était d’identifier les savoirs à l’origine de cette démarche. Cette recherche questionne finalement sur la mise en forme de ces savoirs par l’architecte et le rôle de l’opinion de l’architecte.

planning : 2015 programme : mémoire . intiation recherche


5

PROJETS DIVERS


Şişli Beyoğlu Corne d’or

Üsküdar

Bosphore Fatih

Eminönü

Beşiktaş


5

ELECTIVE STUDIO . UN VIDE NÉCESSAIRE

À Istanbul, une “régénération urbaine” a été mise en oeuvre par la rénovation d’anciens bâtiments, prise en compte du risque sismique, reconversion des friches industrielles ; mais aussi la construction de grands complexes immobiliers, et la destruction des espaces naturels. Dans le quartier de Beyoglu, dans le centre moderne d’Istanbul, on observe la juxtaposition de zones rénovées haut standard et des poches populaires en décrépitude. J’ai choisi le programme de musée de la construction pour interpeller le contexte urbanistique stambouliote, mais plus particulièrement celui de son quartier proche. Le musée se situe dans une de ces “poches populaires” de Beyoglu, Tarlabaşı. Cette zone a été laissée à l’abandon par la collectivité beaucoup d’immeubles étaient insalubres et squattés. En vue d’une rénovation, une grande partie du quartier a été vidé, barricadé. Seulement les façades des immeubles encore debout vont être conservées. Le musée de la construction vient s’installer dans deux immeubles jumeaux, avec une composition et structure, représentatifs du quartier. Le plus détérioré des deux est détruit pour laisser place à un “none building”. Ce “none building” en structure métallique sert à faire comprendre aux visiteurs, comment est fait le second entièrement conservé et rénové. Les escaliers à l’extérieur font découvrir les différentes salles d’exposition et différents détails constructifs du bâtiment, jusqu’à une vue dégagée sur la corne d’or, bras du Bosphore, autour duquel se sont agglomérés plusieurs quartiers populaires d’Istanbul.

planning : 2013 lieu : Istanbul (Turquie) programme : musée de la construction


5

ELECTIVE STUDIO . UN VIDE NÉCESSAIRE

ELECTIVE DESIGN STUDIO

ELECTIVE DESIGN STUDIO marie allafort-duverger ERASMUS // JANUARY 2013

.5m

.0m

marie allafort-duverger ERASMUS // JANUARY 2013

- plan du RDC -

- découpe du bâtiment ancien -

ENTRANCE.OPENING AXONOMETRY

- interprétation élément construction TERRACE AXONOMETRY


- çai bahcesi, salon de thé qui connecte le musée au quartier -

- vue sur la Corne d’Or -


5

PROJET D’ÉDIFICE . LIEU D’INTROSPECTION

Ce centre culturel est un lieu d’introspection. Il est conçu dans une enceinte. On se promène dans un cloître en rencontrant différentes ambiances. Le mur de l’enceinte, le bâtiment quasiment en lévitation et un jardin de contemplation invitent l’usager à conserver le calme. L’aménagement d’une étendue de gravier permet une soupape, il permet une ambiance plus vivante. Pour les espaces intérieurs, la lumière vient principalement du haut pour renforcer l’idée d’enceinte. La lumière est rasante. La matérialité relaie le concept du projet. Le béton est un des matériaux principaux. Ses différents aspects ont été choisis selon le ressenti voulu de l’espace, béton lisse et blanc pour les pans de méditation devant lequel il faut marquer un arrêt et béton projeté, “tourmenté” pour les espaces de circulation.

planning : 2011 lieu : Vaulx-En-Velin (69) programme : centre culturel


- photo de maquette -

- bibliothèque, lumière en fonction de la temporalité -

- RDC, organisation en patios -


- perspective sur le parc -

- perspective, béton projeté, “tourmenté” pour espace de circulation -


6

ACTIVATION URBAINE


6

CONCOURS NUITS SONORES . MOBILIER VIRAL

Ce projet consiste à revenir à l’essence du festival urbain de musique électronique ‘les Nuits Sonores’ : offrir au public d’occuper autrement l’espace urbain et de se l’approprier. Le collectif Brumaire a conçu et réalisé un ‘mobilier viral’, une assise légère et transportable. Brumaire a fabriqué et ensuite diffusé 150 exemplaires aux festivaliers. Ils ont pu ainsi s’approprier et investir l’espace public. Ces assises sont constituées de contreplaqué en peuplier de 10 mm d’épaisseur. Les découpes et gravures ont été réalisées avec une découpeuse laser numérique. La technique du contreplaqué permet d’avoir un matériau bois resistant et le choix du peuplier permet la légerté de l’assise.

planning : 2015 lieu : Lyon (69) programme : activation du territoire


6

FESTIVAL FESTIVAL FESTIVAL - FESTIVAL FESTIVAL FESTIVAL ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

FESTIVAL -FESTIVAL - FESTIVAL FESTIVAL ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

FESTIVAL FESTIVAL FESTIVAL FESTIVAL

ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

ÜNIVERSITESI

FESTIVAL -

FESTIVAL

ISTANBUL KÜLTÜR ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI

ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL

ISTANBUL TEKNIK

ISTANBUL BILGI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

SANATLAR ÜNIVERSITESI MIMAR SINANÜNIVERSITESI GÜZEL ISTANBUL ÜNIVERSITESI BILGI ISTANBUL TEKNIK SANATLAR ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL ISTANBULISTANBUL BILGI TEKNIKTEKNIK MIMAR SINAN GÜZEL ISTANBUL BILGI ISTANBUL SANATLAR ÜNIVERSITESI SANATLAR ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI ÜNIVERSITESI

FESTIVAL

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

FESTIVAL -

FESTIVAL

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

FESTIVAL -

FESTIVAL

ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

FESTIVAL -

ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

FESTIVAL FESTIVAL

YILDIZ TEKNIK ÜNIVERSITESI YILDIZ TEKNIK

INITIATIVE . BELLASTOCK ISTANBUL ISTANBUL KÜLTÜR ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

MIMAR SINAN GÜZEL SANATLAR ÜNIVERSITESI

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

ISTANBUL TEKNIK ÜNIVERSITESI

1 2 1 3 2 4 1 3 5 2 4 1 6 3 2 5 1 4 3 6 2 5 1 4 3 6 2 5 4 3 6 5 4 6 5

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

ISTANBUL BILGI ÜNIVERSITESI

6

planning : 2013 lieu : Istanbul (Turquie) programme : festival d’architecture expérimentale mon rôle : organisatrice

EKIP EQUIPE GEREÇ MATERIAUX EKIP EQUIPE INŞAAT CONSTRUCTION GEREÇ MATERIAUX KULLANIM EKIP UTILISATION EQUIPE INŞAAT CONSTRUCTION ETKILEŞIM GEREÇ INTERACTION MATERIAUX KULLANIM EKIP UTILISATION EQUIPE SÖKME INŞAAT DEMONTAGE CONSTRUCTION GEREÇ ETKILEŞIM MATERIAUX INTERACTION EKIP KULLANIM EQUIPE UTILISATION INŞAAT SÖKME CONSTRUCTION DEMONTAGE GEREÇ ETKILEŞIM MATERIAUX INTERACTION EKIP KULLANIM EQUIPE UTILISATION INŞAAT SÖKME CONSTRUCTION GEREÇ DEMONTAGE ETKILEŞIM MATERIAUX INTERACTION KULLANIM UTILISATION INŞAAT SÖKME CONSTRUCTION DEMONTAGE ETKILEŞIM INTERACTION KULLANIM UTILISATION SÖKME DEMONTAGE ETKILEŞIM INTERACTION SÖKME DEMONTAGE

11 1 2 1 12 2 3 21 2 3 4 2 33 3 4 5 3 44 4 5 6 55 4 5 6 66 5

EKIP EKIP EQUIPE EQUIPE

EKIP EQUIPE

GEREÇ GEREÇ EKIP EKIP MATERIAUX MATERIAUX EQUIPE EQUIPE

GEREÇ

EKIP MATERIAUX INŞAAT GEREÇ EQUIPE GEREÇ INŞAAT CONSTRUCTION MATERIAUX MATERIAUX CONSTRUCTION INŞAAT

GEREÇ KULLANIM CONSTRUCTION INŞAAT UTILISATION MATERIAUX INŞAAT KULLANIM CONSTRUCTION CONSTRUCTION UTILISATION KULLANIM

ETKILEŞIM INŞAAT KULLANIM UTILISATION INTERACTION CONSTRUCTION UTILISATION KULLANIM ETKILEŞIM

UTILISATION INTERACTION

SÖKME ETKILEŞIM ETKILEŞIM KULLANIM DEMONTAGE INTERACTION INTERACTION UTILISATION

ETKILEŞIM SÖKME INTERACTION DEMONTAGE SÖKME SÖKME ETKILEŞIM DEMONTAGE DEMONTAGE INTERACTION SÖKME DEMONTAGE

6 6

SÖKME DEMONTAGE


6

INITIATIVE . SALON URBAIN

MATÉRIAUX GLANÉS

on récupère . on utilise . on respecte .

on récupère . on utilise . on respecte .

salon urbain sam. 02/11 . dès 15h

salon urbain sam. 02/11 . dès 15h

6 rue camille roy

x20 cagettes du marché place Jean Macé 7ème 25cmx50cmx15cm

6 rue camille roy

x 1 banquette de bar place Croix Paquet 4ème largeur 130cm

x 2 chaises Luterma rue Camille Roy 7ème assise à 45cm

salon.urb@gmail.com

salon.urb@gmail.com

m ar i e al l afo r t- d u verg er . fam i l l e al l afo r t- d u verger . mar ie ch oplin . claire fi l h o n . l ad y g ag ath e. m ar i e l u d m an n . m an o n mou t erde . flor a picch in en n a . m ar i o n r am p o n . ch l o é tr i b o l et . g ael le t en an t . lau r a wacqu ez

mar ie allafor t -du v erger . famille allafor t -du v erger . mar ie ch oplin . claire filh on . lady gagat h e. mar ie lu dman n . man on mou t erde . flor a picchin en n a . mar ion r ampon . ch loé t r ibolet . gaelle t en an t . lau r a wacquez

O b j e c t i f d e l ’ i ns t a l l a t i o n : . Fa i re v i v re l e q ua rt i e r O n p e ut i nv e s t i r l e s e s p a c e s p ub l i c s , m a ni è re d e p rofiter de ce que peut offr ir l a v i l l e e n e s p a c e s e t m a t é ri a ux . . S e ré a p p ro p ri e r l a v i l l e Le s a l o n urb a i n e s t c o m m e une e x t e ns i o n d e c he z s oi dans la r ue, pour tous ceux q ui o nt un a p p a rt e m e nt m a i s p a s d e j a rd i ns , d e b a l cons ou de ter r asses.

Objectif de l’installation : . Faire vivre le quar tier On peut investir les espaces publics, m anière de profiter de ce que peut offr ir la ville en espaces et m atér iaux. . S e r éappropr ier la ville Le salon ur bain est com m e une extension de chez soi dans la r ue, pour tous ceu x qui ont un appar tem ent m ais pas de jardins, de balcons ou de ter r asses.

C o nt ra i nt e s : . m a t é ri a ux ré c up é ré s d u q ua rt i e r, p o rt a b l e s p a r 1 ou 2 per sonnes . re s p e c t e r l e v o i s i na g e . o p t i m i s e r e t f a i re l ’ é c o no m i e d e s m a t é ri a ux

planches de bois magasin rue République 1er Contr aintes : x3 type 1 : 3cmx2cmx220cm . m atér iaux r écupér és du quar tier, por tables par 1 ou 2 per sonnes . respecter le voisinage x9 type 3cmx2cmx220cm . optim2 iser: et faire l’économ ie des m atér iaux

planning : 2013 lieu : Lyon, quartier Jean Macé programme : activation du territoire urbain mon rôle : organisatrice


marie allafort-duverger 06 76 37 21 87 marie.allafort@gmail.com

CONTENU CV Architecture Denis Perret CONCOURS & MISSION DIPLÔME RECHERCHE PROJETS DIVERS ACTIVATION URBAINE

Bk 18 . mvri vllvfxrt . sélection de travaux  
Bk 18 . mvri vllvfxrt . sélection de travaux  
Advertisement