wOwW! novembre 2015

Page 28

Cool, un essaim d’abeilles!

© Luc Branders

Vendredi 22 mai 2015 Alors que ma collègue Ellen et moi sommes encore à la recherche d’un bel endroit dans le jardin pour les quelques plantes que nous avons reçues cet après-midi – potiron, tournesol, souci, grande camomille et bourrache –, j’entends et vois soudain un énorme essaim d’abeilles au-dessus des ruches. Au moins 10 000 abeilles colorent en noir le ciel au-dessus de nos têtes et survolent le muret, tout droit en direction du jardin du voisin Tim. La plupart des apiculteurs font tout ce qu’ils peuvent pour éviter l’essaimage des abeilles et contrôler la scission naturelle d’une colonie. L’essaimage entraîne notamment le risque de perdre du miel, voire de perdre toute la colonie. J’étais secrètement contente de voir cet essaim. Quelque 10 000 à 20 000 abeilles dans le ciel forment un spectacle impressionnant, un peu magique. Mais à vrai dire, je n’étais pas tout à fait tranquille. Certaines

28

wOwW!

personnes commencent en effet à qui s’abrite sur une branche d’arbre paniquer à la vue de tant d’abeilles, de taille moyenne, et il n’est pas si et je me demandais comment notre difficile de les « capturer ». Mais cette voisin allait réagir à ces hôtes inatpetite colonie est manifestement tendus dans son jardin. Qui plus est, volontaire et suit son propre chemin. Johan étant en vacances, il nous fallait On dirait qu’elle a une sainte horreur nous-mêmes capturer cet essaim. des formats, des fonctions et des Un coup de fil à modèles, et se di« Quelque 10 000 à 20 000 rige tout droit vers un collègue apiculteur m’a don- abeilles dans le ciel forment la clôture grillagée né le courage et les parpaings d’effectuer cette un spectacle impressionnant, posés près du sol tâche avec Stef. dans le poulailler un peu magique. » Tim, le voisin, de Tim. « Mestrouvait ça plutôt sympa, et nous a dames !? Êtes-vous bien certaines ? tranquillement laissés effectuer notre Vous ne préférez vraiment pas un mission. La voisine du dessus était arbre ? » « Non ! Sûres et certaines. moins rassurée, quant à elle. Mais Nous resterons ici et nulle part ailleurs après lui avoir expliqué qu’il n’y avait en attendant de trouver un meilleur rien à craindre, que les abeilles en gîte. » Mais l’avantage c’est qu’après essaimage piquent rarement et que avoir réussi, au prix de grands efforts, toute leur attention se porte sur la à capturer toutes les abeilles et à les reine, elle aussi a observé l’exercice introduire dans la ruche, je me suis avec intérêt. dit que désormais, je peux affirmer : « Un essaim d’abeilles ? Faites appel Idéalement, quand elles essaiment, à moi ! » les abeilles forment une belle grappe