Page 1

301 MARS / AVRIL 2018

PB- PP B- 10

BELGIE(N) - BELGIQUE

P 307 122 BRUXELLES X

Neutr’Info pages

5-6

L’activité autorisée en cas d’incapacité de travail

216 - Edition du Hainaut Adresse de rédaction : 23, avenue de Waterloo - 6000 Charleroi Tél 071/20 52 11 www.mut216.be


11

Sommaire Editorial e-Attest : une avancée historique !

2

Bien-être & Santé B  RAVO et MERCI à tous pour votre participation ! A  ctivités à prix réduits E  t bien d’autres avantages

3 3 3

Incapacité de travail B  onne nouvelle pour les travailleurs indépendants T  ravailler pendant une incapacité La réinsertion socio-professionnelle

4 5 6

- 10 Infos

7

régionales

Santé 11

L  ’hypertension

Infos Mut L  ’attestation de soins donnés digitale 13 L  ’accord médico-mutualiste 2018-2019 13 T  arifs et remboursements des médecins généralistes 12

MN Vacances 14 15

En Belgique A l’étranger

Horizons Jeunesse 16

Nos vacances pour jeunes

Magazine bimestriel pas de parution en juillet et août COMITÉ DE RÉDACTION : M. E. DENOEL (Président), M. J. GANASSIN, M. J.B. GERARDY,

6

14

e-Attest : une avancée historique !

En ce début d'année, l'attestation de soins électronique, qui se faisait attendre, a enfin vu le jour ! Un nouveau mode de remboursement a été mis en place avec, pour conséquence, la disparition progressive de la traditionnelle attestation "papier" et de son inséparable vignette d'identification, verte pour la Mutualité Neutre. Dans un premier temps, seuls les médecins généralistes équipés du logiciel informatique approprié, pourront utiliser ce nouveau système qui s'étendra, par la suite, à d’autres prestataires. Gain de temps, d'argent et simplification administrative : quoi de mieux pour satisfaire le patient, le prestataire et la mutualité. Certains diront que nous sortons de l'âge de la pierre ! Avec le service électronique eAttest, les mutualités participent à la modernisation continue de notre système d'assurance maladie-invalidité en le rendant plus performant et plus accessible. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire attentivement l'article que nous consacrons à l'e-Attest en page 12. Le secteur d'activités des mutualités, lui aussi, se voit ainsi contraint, une fois de plus, de suivre le rythme accéléré des technologies nouvelles et de s'y adapter. Le moment de rappeler que les prescriptions des médicaments par voie électronique "Recip-e", en vigueur depuis le 1e janvier 2017, deviendra obligatoire, sauf cas exceptionnels, ce 1e juin 2018. Actuellement, environ 3,5 à 4 millions de prescriptions électroniques sont introduites mensuellement dans ce système. Suivant l'annonce faite dernièrement par la Ministre fédérale de la Santé, Maggie DE BLOCK, il y a également lieu de savoir que les patients auront bientôt un accès en ligne à leur propre dossier médical, grâce au lancement, au cours de ce 1e trimestre, de la plateforme "Personal Health Viewer". "Un instrument numérique qui permet aux patients d'accéder à toutes ses données administratives et de santé qui ont été stockées par les prestataires de soins. Il pourra les consulter et même à terme les enrichir avec de l'information et des observations personnelles sur les maladies et la santé, interagir avec les prestataires. L'objectif est de faire du patient un copilote de la santé (1)." C'est par le partage des informations médicales entre les prestataires de soins et les hôpitaux que la qualité des soins de santé pourra s'améliorer et que leurs coûts pourront se réduire. Un objectif qui augure, sans nul doute, le développement accru de nouvelles applications numériques en vue de répondre aux besoins futurs liés à l'art de guérir dans ses multiples disciplines et spécialités. L'innovation et le changement apparaissent incontournables et s'inscrivent chaque jour davantage dans notre mode de vie et de travail, heurtant parfois nos habitudes et nos acquis. Devant le futur, il est permis de rêver ! L'adaptation au changement s'avère inéluctable pour éviter la stagnation, car "qui n'avance pas, recule". Un défi que la Mutualité Neutre ne cesse pas de relever, car tous, nous devons avoir une vision du progrès, même si celui-ci semble relever de la science-fiction. Il nous appartient donc d'exploiter au mieux le potentiel des technologies nouvelles en nous efforçant de ne pas oublier que notre activité mutuelliste repose prioritairement sur l'humain et la solidarité. Cet idéal de solidarité, porteur du progrès social, la Mutualité Neutre ne cesse pas de le promouvoir pour le bien-être de tous ses affiliés. "L'Histoire n'est qu'une suite d'impossibles rendus possibles" Ricardo PETRELLA

RÉDACTEUR EN CHEF : M. Ph. WILLEZ

E. DENOEL Président

MISE EN PAGE ET IMPRESSION : Snel Images utilisées sous licence de Shutterstock.com

édito

4

(1)

Audrey DORIGO – attachée de presse de Maggie DE BLOCK – Journal l'ECHO du 03.02.2018


Neutr’Info | NI301

3

BIEN-ÊTRE & SANTÉ

BRAVO et MERCI à tous pour votre participation ! Vous avez été nombreux à avoir participé à notre concours du précédent Neutr’Info. La réponse à la question « quelle est la date de parution de la première édition du périodique des Mutualités Neutres ? » et le nom de l’heureux gagnant seront publiés dans notre prochaine édition (début mai).

Activités à prix réduits En famille, entre amis, en amoureux ou pour simplement prendre un peu de temps pour soi ... Profitez de nos réductions !

Enfant et adulte :

Adulte et enfant :

Adulte et enfant :

28 €

31  €

16,50 €

*Pour les enfants entre 1m et 1m20, il est plus intéressant de prendre le ticket à la caisse d’Aqualibi : 5 €

Walibi, Aqualibi et Bellewaerde gratuits en dessous d’1 m Plus de 1 m : 15,99  €

Plus de 1 m : 26,50  €

Plus de 1 m : 14,99  €

De 85 cm à 1 m : 10,99  €

De 85 cm à 1m : 10,99  €

De 85 cm à 1m : 10,99 €

Tous les parcs Plopsa sont gratuits en dessous de 85 cm

entaire gnement complém Pour tout rensei -vous ez tickets, adress et pour l’achat de e. Mutualité Neutr auprès de votre

Adulte : 30,70€ Enfant :

25,70  €

Et bien d’autres avantages ! Bénéficiez de tarifs préférentiels chez nos divers partenaires : opticiens, magasins de sport, restaurants, ... grâce à la Carte Bien-être & Santé BIEN-ÊTRE & SANTÉ

BIEN-ÊTRSE & SANTÉ NOS CENTRE

BIEN-ÊTRE & SANTÉ

Disponible en 1 -Clic- sur Mut@Home, section Formulaire, rubrique Demander

2018

la Santé Mutualité Neutre de alux Mutualité Neutre Mun Hainaut Mutualité Neutre du a uali Mut tre Mutualité Neu

Nom : ................................................................. Prénom : ........................................................ .... Mutualité : ....................................................... .. Numéro National : ............................................ ........................................................................ ... Mutualité Neu tre de la Sant Mutualité Neu é tre Munalux Mutualité Neu tre du Hainaut


4

Neutr’Info | NI301

INCAPACITÉ DE TRAVAIL

Incapacité de travail des travailleurs indépendants Ce qui change au 1er janvier 2018 Auparavant, pour les travailleurs indépendants et les conjoints aidants, le premier mois d’incapacité de travail représentait la période d’incapacité primaire non indemnisable. Concrètement, au cours de cette période, le titulaire indépendant ne percevait donc pas d’indemnité d’incapacité de travail. Pour les incapacités de travail prenant cours à partir du 1er janvier 2018, le gouvernement a décidé de limiter cette période de carence aux deux premières semaines d’incapacité primaire. Le titulaire indépendant pourra donc prétendre à des indemnités d’incapacité de travail à partir du quinzième jour d’incapacité de travail. Une bonne nouvelle donc ! Soulignons que, compte tenu du raccourcissement de la période d’incapacité primaire non indemnisable, le délai de 28 jours, qui commençait à courir le jour suivant celui au cours duquel l’incapacité de travail prenait cours, est raccourci et passe à 14 jours à partir du jour suivant celui au cours duquel l’incapacité de travail débute. En cas de rechute en incapacité de travail, le délai de déclaration de principe de 2 jours est prolongé du solde éventuel du délai de 14 jours requis pour déclarer le début de l’incapacité de travail (au lieu de 28 jours précédemment).

Comment déclarer votre incapacité de travail ? Transmettez au médecin-conseil de votre mutualité, le certificat d’incapacité de travail : envoyez-le par la poste (la date du cachet de la poste faisant foi) ou déposez-le à la mutualité, contre accusé de réception. Attention, si vous déclarez trop tard votre incapacité, les indemnités auxquelles vous avez éventuellement droit sont réduites ! Vous perdez alors 10 % par jour, depuis le jour où vous avez droit à l’indemnité jusqu’au jour de la déclaration inclus.

Quand avez-vous droit à une indemnité d’incapacité de travail ? Vous avez droit à une indemnité : > s i vous répondez aux conditions fixées en matière de stage  : vous devez d’abord accomplir un stage d’attente de 6 mois et payer vos cotisations sociales pour 2 trimestres. Pendant ces 6 mois, vous ne pouvez pas être en incapacité de travail ET > s i vous êtes reconnu incapable de travailler : ceci n’est possible que si vous avez cessé toute activité pour des raisons de santé. Si vous avez droit à une indemnité, celle-ci vous est donc versée à partir du 15ème jour de votre incapacité de travail.

Qui détermine la durée de votre incapacité de travail ? Lorsqu’il remplira votre certificat d’incapacité de travail, votre médecin précisera une date de début et une date de fin pour votre incapacité de travail. Le médecin-conseil de votre mutualité pourra alors : > s oit accepter les dates proposées par votre médecin traitant sur le certificat. Dans ce cas, vous recevrez une confirmation écrite. > s oit accepter la date de début d’incapacité et vous convoquer pour un examen médical. Sur base de cet examen, il déterminera la date de fin de votre incapacité de travail. Dans ce cas, 2 situations sont possibles : - Le médecin-conseil de votre mutualité confirmera la date de fin indiquée par votre médecin traitant. - Le médecin-conseil déterminera une date de fin antérieure et raccourcira ainsi la période de votre incapacité de travail. Attention, être reconnu ne signifie pas rester reconnu. Au cours de la 1ère année de votre incapacité de travail (la période d’incapacité de travail primaire), le médecin-conseil assure le suivi de votre dossier. Il peut prolonger votre incapacité de travail ou y mettre un terme. Après la 1ère année d’incapacité de travail (la période d’invalidité), le médecin-conseil de votre mutualité peut proposer au Conseil médical de l’invalidité (organe de notre Service des indemnités de l’Institut National d’Assurance Maladie Invalidité) de prolonger votre incapacité de travail ou mettre un terme à votre incapacité de travail. Le Conseil médical de l’invalidité, quant à lui, peut prolonger votre incapacité de travail sur proposition du médecin-conseil ou mettre un terme à votre incapacité de travail.

Montants et plafonds des indemnités d’incapacité de travail Type Montants 1 - Incapacité primaire (- d’un an d’incapacité de travail) > avec charge de famille 58,68 > isolé 46,96 > cohabitant 35,76 2 - Invalidité (après 1 an d’incapacité de travail)   a - indépendants n’ayant pas mis fin à leur entreprise   > avec charge de famille 58,68 > isolé 46,96 > cohabitant 35,76 b - indépendants ayant mis fin à leur entreprise   > avec charge de famille 58,68 > isolé 46,96 > cohabitant 39,98


Neutr’Info | NI301

5

INCAPACITÉ DE TRAVAIL

Travailler durant une incapacité de travail, c’est possible ! Durant une période d’incapacité de travail ou d’invalidité, vous pouvez reprendre une activité professionnelle partielle compatible avec votre état de santé.

Comment procéder ? Il suffit d’en faire la demande auprès du médecin-conseil de votre mutualité au moyen du formulaire officiel de demande. Ce document doit être en possession de la mutualité au plus tard le 1er jour ouvrable qui précède immédiatement votre reprise. Si vous êtes salarié, vous ne devez pas attendre l’accord du médecin-conseil pour débuter l’activité. Par contre, en tant qu’indépendant, l’accord préalable du médecin-conseil est obligatoire. Attention : en cas de réception tardive de votre demande, vous serez sanctionné. La sanction diffère selon le délai d’introduction de la demande. En effet, en cas d’introduction de la demande endéans les 14 jours de la reprise de l’activité à temps partiel, une sanction de 10 % sera appliquée sur les indemnités qui vous seront octroyées du premier jour de reprise du travail jusqu’au jour d’envoi du formulaire compris (cachet de la poste faisant foi). Pour un retard de plus de 14 jours, une sanction de nonpaiement des indemnités sera appliquée à partir du jour de la reprise jusqu’au jour où la décision du médecinconseil sera d’application.

Qu’est-ce que cela implique pour vous ? Si vous étiez travailleur salarié, la limite de l’autorisation sera estimée par le médecin-conseil et vos indemnités réduites proportionnellement aux revenus professionnels perçus pour cette activité. À noter toutefois qu’une première tranche de revenu professionnel est immunisée et que la réduction est progressive : plus votre salaire sera élevé, plus la réduction sera importante. Si vous étiez travailleur indépendant, la durée maximale de l’autorisation et l’impact financier varient en fonction de la possibilité de réintégration complète : > Vous reprenez partiellement une activité en vue d’une réintégration totale, l’autorisation portera sur une durée de 6 mois pouvant être prolongée à deux reprises de 6 autres mois, soit un maximum de 18 mois. En ce qui concerne vos indemnités, celles-ci ne seront pas réduites les 6 premiers mois. Par contre, à partir du 1er jour du 7è mois et jusqu’à la fin de votre accord, une réduction de 10% sera appliquée. > Vous reprenez partiellement une activité mais une réintégration complète n’est plus possible, l’autorisation portera sur une durée sans condition de limitation dans le temps.

Le médecin-conseil déterminera la durée de l’autorisation. Dans ce casci, les indemnités ne seront également pas réduites les 6 premiers mois et une réduction de 10% sera appliquée à partir du 1er jour du 7è mois. Cependant, cette réduction de 10% sera appliquée jusqu’au 31/12 de la troisième année qui suit l’année du début de l’accord. À partir du 1er jour de la 4è année, une suppression ou réduction sera appliquée sur les indemnités en application de la règle de cumul des revenus autorisés.

Que faire si vous désirez mettre fin à cette activité partielle ? Quatre cas de figure peuvent se présenter : > Vous reprenez le travail à temps plein pendant votre première année d’incapacité de travail. Dans ce cas, si vous reprenez le travail à la fin d’une période couverte par un certificat médical, l’accord sera automatiquement clôturé. Cependant, si la reprise de travail se fait avant la fin de la période couverte par votre certificat médical, vous devez transmettre l’attestation de reprise de travail dûment complétée et signée par votre employeur à votre mutualité. Celle-ci permettra de clôturer votre dossier. > Vous êtes reconnu en invalidité et vous reprenez le travail à temps plein  : l’attestation de reprise de travail est obligatoire pour clôturer votre dossier. > Vous êtes temporairement incapable d’exercer votre activité à temps partiel. Dans ce cas, vous ne devez rien faire. > Vous n’êtes plus en mesure d’exercer l’activité partielle suite à l’aggravation de votre état de santé. Dès lors, il convient de transmettre l’attestation d’arrêt de l’activité à temps partiel dûment complétée et signée par vousmême au médecin-conseil.

Vous désirez reprendre une activité à temps partiel mais vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à prendre contact avec votre mutualité.


6

Neutr’Info | NI301

INCAPACITÉ DE TRAVAIL

La réinsertion socio-professionnelle La réhabilitation ou la réorientation professionnelle sont des programmes qui permettent aux personnes en incapacité de travail d’obtenir ou d’actualiser des compétences pour retourner sur le marché du travail. Vous êtes en incapacité de travail et vous cherchez à retourner sur le marché du travail ? Différentes mesures s’offrent à vous : > r eprendre le travail à temps partiel en tant que salarié ou en tant qu'indépendant (voir en page 5) ; > s uivre une formation ou un stage afin d’actualiser vos compétences (réhabilitation professionnelle) ; > s uivre une formation ou un stage afin d’acquérir de nouvelles compétences (réorientation professionnelle). Durant la formation ou le stage, votre reconnaissance en incapacité de travail est garantie. La réinsertion socio-professionnelle s’entame sur base volontaire : c’est vous qui décidez d’entamer le parcours qui débutera par un premier contact avec le médecin-conseil de votre mutualité.

La réhabilitation ou la réorientation socioprofessionnelle : est-ce pour vous ? Vous pouvez entamer un trajet de réhabilitation socioprofessionnelle si : > vous êtes en incapacité de travail ; > u  ne remise à niveau de vos compétences est nécessaire pour pouvoir exercer : - votre dernier métier ; - ou tout autre métier sur base de vos diplômes ou de votre expérience professionnelle.

La réorientation professionnelle est-ce pour vous ? Vous pouvez entamer un trajet de réorientation professionnelle si : > vous êtes en incapacité de travail ; > vous ne pouvez plus exercer : - votre dernier métier ; - ou tout autre métier sur base de vos diplômes ou de votre expérience professionnelle.

Le déroulement du trajet de réorientation ou de réhabilitation professionnelle Un trajet de réorientation ou de réhabilitation comprend plusieurs étapes nécessaires. Vous débutez le processus de réinsertion professionnelle avec un entretien chez le médecin-conseil, pour le terminer avec de nouvelles compétences adaptées à votre état de santé vous permettant un retour sur le marché du travail.

Contactez le médecin-conseil de votre mutualité Si vous souhaitez entamer un de ces 2 parcours, le médecinconseil vous aidera. Il évaluera si votre état de santé permet d’envisager un trajet et si tel est le cas, vous définirez ensemble votre trajet.

Les avantages de la réinsertion professionnelle La reprise de travail à temps partiel Elle vous permet de reprendre le travail à votre rythme, en collaboration avec le médecin-conseil et votre employeur. La reconnaissance de l’incapacité de travail est maintenue ainsi qu’un certain niveau d’indemnités.

La formation ou le stage Ils vous permettent d’actualiser vos compétences (réhabilitation professionnelle) ou d’acquérir de nouvelles compétences (réorientation professionnelle). Ces opportunités augmentent vos chances de retour vers un travail adapté à vos capacités.

Les avantages financiers > V  ous restez reconnu en incapacité de travail et vous continuez à recevoir vos indemnités. > V  ous êtes remboursé de tous les frais liés au parcours de réorientation ou réhabilitation professionnelle : frais d’inscription, de matériel, de déplacements, etc. > V  ous recevez une prime de 5 euros pour chaque heure de formation effectivement suivie et une prime de 500 euros si vous réussissez la formation.

Les acteurs impliqués dans la réinsertion socio-professionnelle > L  es mutualités : les médecins-conseil et leurs équipes médico-sociales. > L  es partenaires externes : les organismes régionaux pour l’emploi (VDAB, FOREM, ACTIRIS, ADG) et les agences pour la réintégration des personnes handicapées de votre région (VDAB, PHARE, AVIQ, DPB). > L  e Conseil médical de l’invalidité de l’INAMI et son département réinsertion socio-professionnelle.


Neutr’Info | NI301

7

INFOS RÉGIONALES

ÉS M R FJOE IÉ URS FÉR Points conseils Fermetures : Tous les points conseils centraux, régionaux et locaux seront fermés : • • • • •

Le lundi 2 avril 2018 (lundi de Pâques) Le mardi 1er mai 2018 (Fête du travail) Le jeudi 10 mai 2018 (Ascension) Le vendredi 11 mai 2018 (pont de l’Ascension) Le lundi 21 mai 2018 (Pentecôte)

Nous vous invitons à vous rendre sur notre site internet afin d’y consulter les jours de fermeture de nos points conseils : www.mutneutrehainaut216.be

AFFILIATION À UN CLUB SPORTIF ET VACANCES JEUNES

Sport

30€ par année civile pour toute affiliation à un club sportif et ce, quelque soit l’âge.

Vacances pour les jeunes

• 75€ par année civile pour les stages sportifs, culturels, les plaines de jeux, les camps de vacances et les classes de mer, de neige,... Jeunes âgés de 3 à 18 ans. • 250€ par année civile en faveur des jeunes handicapés pour les séjours organisés comme ci-dessus. Jeunes âgés de 3 à 18 ans. Quels documents fournir ? Quelles sont les conditions à remplir ? Contactez votre conseiller mutualiste ou consultez nos statuts sur www.mut216.be

Commission Féminine de la Mutualité Neutre du Hainaut > Le mercredi 21 mars 2018 : Conférence Santé donnée par Docteur Vanderheyden ; Comment développer vos neurones ? > L  e mercredi 18 avril 2018 : Conférence Santé donnée par Mr Adant ; Secrets de centenaire.

> L  e mercredi 25 avril 2018 : L’Abbaye d’Orval et visite d’Ardois-Alle à Alle-sur-Semois. > L  e mercredi 16 mai 2018 : Goûter du printemps et la traditionnelle Fête des mères.

ATTENTION ! PLUS AUCUN PAIEMENT EN LIQUIDE : UNIQUEMENT PAR VIREMENT ; LA TOTALITE DU VOYAGE DOIT ETRE PAYEE LORS DE L’INSCRIPTION ! La Commission Féminine Pour tout renseignement complémentaire sur les activités : 071/20 52 11


8

Neutr’Info | NI301

INFOS RÉGIONALES

Dates de prélèvement des cotisations par domiciliation (mandat européen) Pour le 2ème trimestre 2018 > Vers les 03/04* et 05/04/2018 > Vers les 02/05* et 07/05/2018 > Vers les 01/06* et 05/06/2018

Important : si votre dossier comporte un retard de paiement des cotisations, le montant des arriérés sera bien entendu ajouté au prélèvement indiqué ci-dessus.

* Nouveaux mandats

AVIS aux habitants de TOURNAI et environs ! POINT CONSEIL RÉGIONAL DE TOURNAI

Boulevard des Nerviens, 36 - Tél : 069/22.45.43 Permanence du mardi au vendredi de 8h45 à 11h30 et 13h15 à 16h15, le jeudi jusqu’à 18h00 Mais aussi : Service social, service d’aide-ménagères à tarif social et service transport

APPEL AU BÉNÉVOLAT

Vous avez quelques heures à consacrer aux autres ? Nous recherchons des volontaires ! (dédommagement kilométrique) CONTACT : 069/84 72 06

SERVICE TRANSPORT

Vous éprouvez des difficultés à vous déplacer ? Nous vous rappelons que dans la mesure de nos possibilités, nous pouvons assurer votre transport en cas d’hospitalisation (entrées et sorties de clinique) ainsi que les consultations. N’hésitez pas à faire appel à notre service agréé par la Région Wallonne. CONTACT : 069/84 72 06

AIDE-MÉNAGÈRES

Pour raisons de santé, vous avez des difficultés à assumer vos tâches ménagères ? Nous pouvons vous aider. Tarif social selon vos revenus. CONTACT : 069/84 72 06

Une incapacité de travail ? Envoyez-nous votre certificat à temps ! Délai pour le 1er certificat : • • • • •

Chômeurs : 48 heures Intérimaires : 48 heures Ouvriers : 14 jours calendrier Indépendants : 14 jours calendrier Employés : 28 jours calendrier

Délai pour un certificat de prolongation 48 heures quelle que soit votre situation

Un certificat rendu en retard entraîne une DIMINUTION des indemnités ! Ceux-ci doivent parvenir directement au MÉDECIN CONSEIL de la Mutualité.

Prêt à relever le défi CHARBONADE ? Nous sommes partenaire de ce challenge sportif : un Run & Bike de folie dans le domaine du Bois du Cazier, du bois du Prince et de ses alentours.

Rendez-vous le 19 août 2018 Code promo (20% de réduction à l’inscription) disponible pour nos affiliés au 071/20 52 11 ! Rendez-vous dans notre prochain Neutr’Info et gagnez peut-être votre participation à la Charbonnade !

Plus d’infos sur charbonnade-runandbike.be


Neutr’Info | NI301

9

INFOS RÉGIONALES

Une vignette d’identification sur chaque document ! Collez une vignette sur tous les documents adressés à la mutualité. Vos vignettes portent un numéro de membre unique, grâce auquel nous pouvons vous identifier rapidement.

Pour assurer un remboursement rapide, il est donc très important que tous vos documents (attestations de soins donnés, certificats médicaux, BVAC* …) soient munis d’une vignette d’identification verte.

216

123456 123 45 DUPONT

651

La plupart des attestations de soins que vous rentrez à la mutualité (médecins généralistes et spécialistes, kinésithérapeutes, dentistes…) pour être remboursé peuvent à présent être traitées par scanning ou digitalisation. Cette digitalisation offre plusieurs avantages : > tous les employés auront toujours accès au dossier complet du membre. L’interaction avec ce dernier sera donc beaucoup plus efficace ; > la recherche des documents sera beaucoup plus rapide.

* Une attestation BVAC est un ticket de caisse détaillé que vous recevez de votre pharmacien pour pouvoir demander un remboursement auprès de la mutualité ou d'une assurance.

Vous souhaitez commander des vignettes ? Rien de plus simple, RDV sur votre guichet en ligne Mut@Home ou tout simplement auprès de votre conseiller mutualiste habituel.


Neutr’Info | NI301

INFOS RÉGIONALES

Je Parraine...

. . . s u l p e d l u un fille

Qui mieux que vous peut nous représenter ?

Vous êtes notre meilleur messager ! Alors recommandez la Mutualité Neutre du Hainaut à vos proches et recevez un chèque cadeau de 10 euros.

Comment faire ? Vous êtes affilié à la Mutualité Neutre du Hainaut et vous souhaitez partager cette expérience positive avec des amis, de la famille ?

Complétez le formulaire ci-dessous et retournez-le nous : > par mail : web@mut216.be > p  ar courrier : Mutualité Neutre du Hainaut, Service Marketing, Avenue de Waterloo, 23 – 6000 Charleroi Nous contacterons de votre part les proches renseignés pour leur fixer un rendezvous et leur présenter nos avantages et services (sans obligation d’affiliation).

10

Vos coordonnées (le parrain) Nom et prénom : ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Téléphone : .............................................................................................................................

Email : .............................................................................................................................................................................................

N° de registre national : .........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Coordonnées de la personne à contacter (le parrainé) Nom et prénom : ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Adresse : ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Téléphone : .............................................................................................................................

Email : .............................................................................................................................................................................................

Date de naissance : ......................................................................................................

Mutuelle actuelle : ..........................................................................................................................................................


Neutr’Info | NI301

11

SANTE

L’hypertension Qu’est-ce que la tension artérielle ? La pression artérielle est essentielle pour l’approvisionnement en oxygène et nutriments des organes du corps. Dans le corps humain, le sang est présent dans les vaisseaux sanguins, notamment dans les artères et les veines. Le sang circulant au sein des vaisseaux sanguins exerce constamment une pression sur les parois des vaisseaux. La pression est déterminée par la capacité de pompe du cœur et par l’élasticité des vaisseaux sanguins. En général, le cœur se contracte et se relâche en moyenne 60 à 80 fois par minute. Lors de ces mouvements, il pompe le sang sous pression dans les artères pour approvisionner les organes en oxygène et en nutriments. Les vaisseaux sanguins se ramifient de plus en plus jusqu’à former les capillaires. Cette « tuyauterie » possède une résistance plus ou moins grande à la circulation du sang, si elle est soumise à une pression suffisante. La pression est maximale au moment du battement cardiaque, c’est-à-dire lorsque le cœur se contracte. Cette pression est connue sous le nom de pression artérielle systolique. La phase de contraction du cœur, au cours de laquelle la pression artérielle augmente, est appelée systole. La pression artérielle est minimale entre deux battements cardiaques, c’est-à-dire lorsque le muscle cardiaque se relâche. A ce moment, la pression artérielle est appelée pression artérielle diastolique. La phase au cours de laquelle le cœur se relâche et la pression artérielle diminue est connue sous le nom de diastole. La pression artérielle est mesurée en mm Hg (millimètre de mercure). La valeur de pression systolique est toujours indiquée en premier, suivie de la valeur de pression diastolique. Exemple : 120/80 mm Hg signifie que la pression artérielle systolique est de 120 mm Hg et que la pression artérielle diastolique est de 80 mm Hg. La valeur d’1 mm Hg correspond à la pression exercée par un millimètre (mm) de mercure (Hg). Conversion : 1 mm Hg = 0,00133 bar.

Qu’est-ce qu’une tension trop élevée ? Le terme médical est « hypertension ». La valeur idéale pour la tension artérielle des personnes sans facteur de risque supplémentaire cardiaque ou vasculaire se situe en dessous de 135/85 mm Hg. En cas d’hypertension, les valeurs systolique et diastolique sont souvent toutes les deux plus élevées.

systolique mmHg

Tension basse

Tension normale

Tension élevée

Hypertension

➜ 100 - 110

➜ 135

➜ 160

➜ 85

➜ 95

diastolique ➜ 50 - 60 mmHg

Les personnes souffrant d’hypertension ne présentent souvent aucun symptôme. Ce n’est qu’en cas d’hypertension grave que l’on peut ressentir certains symptômes. Mais à ce moment-là, des organes (cerveau, yeux, cœur, reins, les artères périphériques, …) ont souvent déjà été endommagés. En effet, les artères soumises à une tension trop élevée s’épaississent et se durcissent, c’est l’athérosclérose. Les artères devenant plus étroites, le débit sanguin diminue, de sorte que les organes ne sont plus correctement irrigués. La réduction du diamètre des artères et la dégénérescence de leurs parois accroît le risque de thrombose, c’est-à-dire leur obstruction par un caillot. L’hypertension est souvent appelée « tueur silencieux ». D’autres facteurs de risque, comme un cholestérol élevé, également imperceptibles, amplifient l’effet néfaste à long terme. On estime qu’environ 20 à 25% des adultes souffrent d’hypertension.

Que faut-il faire ? Il faut d’abord essayer de modifier votre style de vie : > arrêter de fumer ; > réduire le surpoids ; > r éduire la consommation d’alcool ; > faire plus d’exercices physiques ; > l imiter la consommation de sel et d’aliments gras. Consultez régulièrement votre médecin de famille. Beaucoup d’entre eux conseillent à leurs patients de prendre leur tension à la maison : > v otre médecin ne peut détecter les variations de tension lors d’une consultation ; > l e contrôle est réalisé dans un environnement calme et familier qui évite aussi le phénomène appelé « hypertension de la blouse blanche » ; > e n cas d’hypertension diagnostiquée et soignée, les personnes qui prennent leur tension à la maison oublient moins souvent de prendre leurs médicaments.


12

Neutr’Info | NI301

INFOS MUT

e-Attest … l’attestation de soins donnés digitale Finies les attestations de soins oubliées au fond d’un tiroir ou les files au guichet de la mutualité, il existe dorénavant e-Attest pour les médecins généralistes (et uniquement eux). Un pas de plus dans le trajet de modernisation de l’assurance soins de santé. Qu’est-ce que e-Attest ? L’e-Attest (ou attestation de soins électronique/digitale) remplacera progressivement l’attestation papier de votre médecin. Grâce aux nouvelles technologies, le médecin peut dorénavant consulter directement votre dossier signalétique à la mutualité et communiquer de manière électronique à celle-ci, les prestations (consultations et visites) effectuées. A partir de quand est-ce d’application ? Votre médecin peut utiliser pleinement le service dès maintenant. Mon médecin est-il obligé d’utiliser e-Attest ? Non. L’usage de e-Attest par le médecin est facultatif. Il peut également alterner et donc attester parfois sur papier, parfois de façon électronique. Il lui est cependant et bien entendu interdit, pour une même consultation, d’envoyer l’attestation électronique via e-Attest et de vous remettre une attestation de soins donnés papier. Il se peut également qu’il ne puisse pas, pour des raisons techniques ou par manque de connexion internet, utiliser e-Attest. Cela peut arriver par exemple dans le cadre d’une visite à domicile ; dans ce cas, votre médecin vous délivrera une attestation de soins papier que vous devrez transmettre à votre mutualité afin de bénéficier du remboursement, comme habituellement. Je suis allé en consultation chez mon médecin et je n’ai pas reçu l’attestation de soins que je connaissais jusqu’à présent ? C’est normal, c’est que votre médecin utilise le service e-Attest ! Il doit vous avoir délivré un document justificatif, preuve de votre paiement. Certaines mentions doivent obligatoirement figurer sur le document. Quelles sont les mentions que doit contenir le document justificatif ? > Le montant total à payer (y compris les acomptes déjà payés). > La liste des prestations remboursables concernées avec pour chaque prestation : • Le code ou libellé. • Le montant payé en vertu des tarifs. • Le montant payé par le patient à titre de supplément. • L’intervention directement facturée à la mutualité. > La liste des prestations non remboursables concernées avec pour chaque prestation : • Le libellé. • Le montant à payer. Je suis allé chez mon médecin et ai payé la consultation, mais mon médecin ne m’a pas donné de document. Est-ce normal ? Non. Le médecin est tenu de vous délivrer un document justificatif. Que dois-je faire du document que mon médecin m’a donné ? Gardez-le précieusement ! C’est la preuve que vous avez payé une consultation ou une visite à votre médecin. Sur ce document est, entre autres, imprimé un numéro d’accusé de réception. Ce numéro est indispensable pour tout contact avec votre mutualité.

J’ai reçu un document de mon médecin généraliste mais je n’ai payé que quelques euros. Pourquoi ? Si vous avez payé 1, 2, 4 ou 6 euros (votre quote-part personnelle ou dans notre jargon, le ticket modérateur), c’est que vous bénéficiez du tiers payant. Dans ce cas, vous ne recevrez personnellement pas de remboursement de votre mutualité. La mutualité se charge de payer directement le médecin. Mon médecin peut-il attester un DMG (Dossier Médical Global) via e-Attest ? Non. Pour attester cette prestation, le médecin doit utiliser un autre service électronique, e-DMG. S’il n’est pas encore inscrit à ce service, il peut attester le DMG sur une attestation de soins donnés papier via le code nomenclature 102771. Qu’est-ce qui change pour moi ? Vis-à-vis de votre médecin, rien ne change ! Par contre vu que les données de la consultation / visite sont directement connus par votre mutualité, vous ne devez plus vous y rendre. La mutualité procède automatiquement au calcul de ce qui vous est dû. Comment savoir quand la mutualité me remboursera ? Dès réception des informations digitales, la mutualité effectuera encore quelques contrôles sur le contenu de l’attestation électronique. > Si tous les contrôles sont en ordre, la mutualité acceptera l’attestation et vous remboursera sur le compte bancaire signalé dans la base de données. > Si un problème est détecté à l’issue des contrôles, la mutualité vous avertira. En fonction du problème constaté, vous pourrez contacter : > votre mutualité afin de régulariser votre situation (par exemple, si vous n’êtes pas en ordre d’assurabilité) ; > votre médecin (par exemple, une règle de la nomenclature n’est pas respectée). Ensuite, en fonction de la situation, la mutualité : > acceptera l’attestation de soins électronique et vous remboursera ; > refusera définitivement l’attestation et vous en informera. Dans la plupart des cas donc, la mutualité vous remboursera plus rapidement via e-Attest que lors de la délivrance d’une attestation de soins donnés papier. Quels sont mes avantages en tant que patient à ce que mon médecin utilise e-Attest ? Vous ne risquez plus de perdre vos attestations de soins ou de laisser passer le délai de 2 ans pendant lequel un remboursement est possible. Les informations sont transmises directement et électroniquement à la mutualité, procédure qui engendrera moins de documents correctifs, moins de fautes et moins d’erreurs d’interprétation. De plus, comme vous ne devez plus vous rendre à votre mutualité, le remboursement de vos soins est beaucoup plus rapide et automatique ! Mon médecin spécialiste et mon dentiste me donnent encore des attestations papier que je dois envoyer à la mutualité pour être remboursé. Pourquoi ? C’est normal, la facturation électronique ne concerne pas encore les médecins spécialistes et les dentistes. Dans quelques années, ceci devrait également être le cas.


Neutr’Info | NI301

13

INFOS MUT

2018 2019

Accord médico-mutualiste

Lors de sa réunion du 18 décembre 2017, la Commission nationale médico-mutualiste a conclu un accord pour les années 2018 et 2019. Une bonne nouvelle donc qui assure aux patients une sécurité tarifaire. Le nouvel accord repose sur sept principes de base : > améliorer l'organisation et la qualité des soins dans plusieurs domaines au niveau tant de la médecine générale que de la médecine spécialisée (dossier médical global, postes de garde de médecine générale et déploiement du système 1733, soins relatifs à la problématique du dos, soins complexes aux cancéreux, soins de santé mentale) ; > veiller au déploiement du plan d'action e-Santé, compte tenu de l'apport des dispensateurs de soins et des réalités du terrain ; > optimiser la sécurité tarifaire des patients, via des mesures permettant la maîtrise des suppléments d'honoraires ; > développer les soins efficaces chez les prescripteurs et les dispensateurs de soins ; > actualiser et recalculer le système de l'accréditation ; > adapter la nomenclature des prestations de santé sur la base d'une analyse de terrain dressant un inventaire de l'intensité de l'activité médicale et des coûts opérationnels, pour éliminer les inégalités interdisciplinaires injustifiées des honoraires de médecins ;

> développer des initiatives favorisant une collaboration transversale entre les médecins et d’autres dispensateurs de soins en ce qui concerne les soins chroniques ou complexes. Les médecins qui adhérent à l’accord respectent leur statut de conventionnement (ils sont conventionnés, tout ou en partie) et appliquent les tarifs fixés à partir au 1er janvier 2018.

Médecin conventionné ou non ? Qu’est que cela change ? > Un médecin conventionné s’engage à respecter les tarifs légaux prévus dans l’accord médico-mutualiste. > A contrario, un médecin non conventionné demande le prix qu’il désire. > Certains médecins respectent les tarifs légaux seulement à certaines heures de la journée, à certains endroits (chez lui, à l’extérieur). Ces médecins sont donc partiellement conventionnés.

Comment connaître le statut de votre médecin ? > Votre médecin doit afficher les tarifs qu’il pratique dans son cabinet. > Votre mutualité sait également si votre médecin a adhéré ou non à la convention. > En cas d’hospitalisation, l’hôpital doit vous fournir ces informations si vous le demandez.

Tarif des visites et consultations des médecins généralistes Il existe trois catégories de médecins généralistes : > Les médecins généralistes avec droits acquis ne détiennent pas de certificat de formation complémentaire et exerçaient la médecine générale au 31 décembre 1994. > Les médecins généralistes agréés détiennent un certificat de formation complémentaire. > Les médecins généralistes agréés accrédités remplissent une série de conditions supplémentaires. Codes

Prestations

Remboursements préférentiels ordinaires (BIM)

Honoraires

Consultations et avis de médecins généralistes Entre parenthèses = tarif avec dossier médical global (DMG) tenu par le médecin 109012 Avis 101010 Consultation au cabinet du médecin généraliste avec droits acquis

3,81

(3,43)

3,43

(2,86)

2,86

15,48

(14,48)

13,98

(11,48)

9,48

101032 Consultation au cabinet du médecin généralliste agréé

21,09

(20,09)

19,59

(17,09)

15,09

101076 Consultation au cabinet du médecin généraliste agréé accrédité

25,43

(24,43)

23,93

(21,43)

19,43

30,72

(28,72)

28,72 (22,72)

22,72

30,72

(27,76)

27,76 (19,97)

18,97

30,72

(28,65)

27,76 (23,20)

19,97

37,61

(35,61)

26,71 (29,61)

22,21

37,61

(34,68)

34,68 (24,45)

23,45

37,61

(35,56)

34,68 (28,40)

24,45

Visites de médecins généralistes Entre parenthèses = tarif avec dossier médical global (DMG) tenu par le médecin

Visite au domicile du malade, enfant de moins de 10 ans, par le médecin généraliste avec droits acquis 103110

Visite au domicile du malade, bénéficiaire à partir du 10ème anniversaire jusqu’à son 75ème anniversaire par le médecin généraliste avec droits acquis Visite au domicile du malade, bénéficiaire à partir du 75ème anniversaire ou malade chronique par le médecin généraliste avec droits acquis Visite au domicile du malade, enfant de moins de 10 ans, par le médecin généraliste agréé

Visite au domicile du malade, bénéficiaire à partir du 10ème anniversaire jusqu’à son 103132 75ème anniversaire par le médecin généraliste agréé Visite au domicile du malade, bénéficiaire à partir du 75ème anniversaire ou malade chronique par le médecin généraliste agréé


14

Neutr’Info | NI301

VACANCES

Enfin, les premiers rayons de soleil qui nous font tellement de bien! Le moment parfait pour planifier une petite sortie près de chez soi! Saviez-vous qu’en tant que membre de la Mutualité Neutre, vous bénéficiez de 5 % de réduction sur les tarifs ci-dessous? L’offre complète est disponible via www.mnvacances.be et n’hésitez pas à demander notre ‘Guide vacances 2018’.

FORFAITS EN BELGIQUE 2018 En vacances dans les Ardennes!

Valable en juillet et août (minimum 2 pers.)

• séjour àpd 2 nuits en demi-pension • 2 x buffet petit-déjeuner • accès au Fort de Logne, chasse au trésor, accès au musée du Moyen-Âge, 8 kms en kayak sur l’Ourthe € 149/ pers. en chambre confort 2 pers.

Promotion Midweek

Arrivée possible le lundi 19/03, 16/04, 14/05, 28/05, 04/06, 11/06, 18/06, 25/06, 03/09, 10/09, 17/09, 24/09, 01/10 et le 08/10

• 4 nuits, buffet petit-déjeuner inclus € 134/ pers. en chambre budget 2 pers. € 190/ pers. en chambre budget 1 pers.

La mer... que du bonheur

Valable pendant les vacances de Pâques + juillet et août

• 5 ou 7 nuits, buffet petit-déjeuner inclus àpd € 222,50/ pers. en chambre standard 2 pers.

BON A SAVOIR

Possibilité de réserver en demi-pension ou en pension complète!

DOMAINE MONT-DES-PINS, DURBUY - WWW.MONTDESPINS.BE - TEL: 086 21 21 36 NEUTRALIA, OSTENDE - WWW.NEUTRALIA.BE - TEL: 059 70 66 99 DOMAINE MONT-DES-DUNES, OOSTDUINKERKE - WWW.MONTDESDUNES.BE - TEL: 058 23 40 52


SÉJOUR AVEC SOINS EN ESPAGNE PRIX SÉJOUR AVEC SOINS ÀPD

€ 1205/pers.

PRIX PARTENAIRE OU ACCOMPAGNATEUR ÀPD

15

VACANCES

€ 799/ pers.

DERNIÈRES PLACES POUR BENIDORM DU MERCREDI 7 AU MERCREDI 14 MAI 2018! CHAMBRES D’HÔTEL ADAPTÉES 24/24 ASSISTANCE

ANIMATIONS VARIÉES : FLAMENCO, ...

PISCINE FITNESS PHYSIOTHÉRAPIE

CUISINE INTERNATIONALE

RÉDUCTIONS INCROYABLES!

Vous désirez profiter correctement de vos réductions?

CONSEIL!

Contactez-nous AVANT de réserver vos vacances! Les réductions ne sont pas rétroactives.

Le printemps éternel

TENERIFE 02/10 > 09/10 Àpd € 699

Plus d’info via www.mnvacances.be ou via le numéro vacances gratuit 0800 95 180


Neutr'Info n°301  

Bien-être & Santé - Activités à prix réduits - Et bien d’autres avantages Incapacité de travail - Bonne nouvelle pour les travailleurs indé...

Neutr'Info n°301  

Bien-être & Santé - Activités à prix réduits - Et bien d’autres avantages Incapacité de travail - Bonne nouvelle pour les travailleurs indé...

Advertisement