Issuu on Google+

COMPTE RENDU DE LA PARTICIPATION DU D.E.S. MUTATIONS URBAINES AU RIO+20 PRESENTATION RIO+20 Conférence des Nations Unies sur le développement durable La conférence des Nations Unies sur le développement durable est née d'un processus initié en 1972 à Stockhlom. Cet événement a lieu afin d'adapter les objectifs futurs dans le contexte et les problématiques mondiales en ce qui concerne le développement durable. L’événement est mené par les Nations Unies et organisé autour de plusieurs enceintes qui traitent du développement durable à l'ONU que voici : - La 2ème commission de l'assemblée générale des Nations Unies (AGNU) - Le département des affaires économiques et sociales du secrétariat des Nations Unies (DESA) - La commission du développement durable (CDD) - Le programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) Vingt ans après le Sommet de Rio en 1992, le Rio+20 a permis de réunir gouvernements, institutions internationales et représentants de la société civile. Tous ces acteurs s'y sont retrouvés pour penser à des pistes adaptées pour relever les défis impérieux et nécessaires à un développement soutenable et répondant aux besoins des populations à l'échelle de la planète. En 2012, les événements du Rio+20 se sont centrés sur deux thèmes principaux : - L'économie verte dans le cadre du développement durable et de l'éradication de la pauvreté dans les pays du Nord comme du Sud - La gouvernance du développement durable à toutes les niveaux : du niveau local à l'échelle mondiale

LES CONFERENCES Les événements du Rio+20 se divisent en deux sommets principaux : - Le Sommet des Peuples pour la Justice sociale et environnementale, organisé par la société civile mondiale, qui a eu lieu du 15 au 23 Juin dans le parc de l'Aterro do Flamengo à Rio de Janeiro - La Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable (UNCSD) qui a eu lieu principalement du 20 au 22 Juin dans le parc des Athlètes à Barra de Tijuca. Mais le Rio+20 c'est aussi quelques événements ponctuels dans différents lieux de la ville.


Le Sommet des Peuples pour la Justice sociale et environnementale : les associations et la société civile Les ambitions des conférences du Sommet des peuples Durant ces deux décennies, les actions pour lutter contre l’injustice sociale et environnementale ont déçu les espoirs des populations. Les thèmes proposés pour la conférence officielle d'économie verte et de gouvernance globale, sont considérés par les organisateurs du sommet des peuples comme insatisfaisants pour affronter la crise planétaire, causée par les modèles de production et de consommation capitalistes. Pour relever le défi de cette crise systémique, le Sommet des Peuples, né d’un processus d’accumulation historique et de convergence des luttes locales, régionales et globales, a comme principes la lutte anticapitaliste et antipatriarcale. Le Sommet des peuples veut ainsi transformer le moment de Rio+20 en une opportunité pour traiter les grands problèmes affrontés par l’humanité et démontrer la force politique des peuples organisés. Les deux premiers jours du Sommet ont été consacrés aux activités organisées par les mouvements sociaux locaux, qui luttent en permanence contre les impacts des grands projets. Un espace a été ouvert aux organisations et mouvements de la société civile globale afin qu’ils puissent présenter leurs projets et expériences, montrant clairement comment il est possible de vivre autrement en société, de façon solidaire et durable. Dans cette perspective, les entreprises ont été exclues du sommet des peuples. Le sommet était basé sur l’économie solidaire, l’agroécologie, les cultures numériques et les actions des communautés traditionnelles.

Exemples de conférences du Sommet des peuples Movimento de Defensa do Favelado de Sao Paulo Le Mouvement pour la Défense des favelados est né dans les années 70. Ce mouvement d'habitants de favelas luttent en faveur de l'assainissement de l'eau et du sol, d'accès à l'électricité et d'évacuation des eaux usées. Cette lutte a abouti dans la région de Bethléem, à travers la formation de petits groupes qui se sont mis en réseau pour créer un monde de partage et de durabilité. Les différentes antennes fonctionnent sur le principe du bénévolat. Une appropriation par les habitants concernés de l'espace. Cooperativa Social de Prod. dos Jovens Especiais Artesaos de Sao Paulo La Coopérative lutte pour l'acceptation et la sensibilisation de la communauté en ce qui concerne les jeunes ayant une déficience mentale et les jeunes à risque à Sao Paulo. Cette démarche permet de réinsérer ces populations.


La Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable (UNCSD) Les ambitions des conférences de l'UNCSD Les objectifs et les thèmes des conférences du Rio+20 ont été fixés par l'AGNU le 24 Décembre 2009. L'objectif principal est de mettre à jour les engagements politiques internationaux et nationaux sur le thème du développement durable. Il a permis de faire un bilan sur les progrès déjà réalisés et ceux à encourager autour des deux thèmes principaux, que sont : - l'économie verte et l'éradication de la pauvreté - la gouvernance pour le développement durable a. L'économie verte dans le cadre du développement durable et de l'éradication de la pauvreté Ce premier thème peut aussi porter l'intitulé d'« économie verte et équitable ». Ce thème est considéré comme un concept à l’intersection de l’environnement et de l’économie. L'économie verte implique une équité sociale et une amélioration du bien-être humain tout en ne perdant pas de vue la pénurie des ressources et les risques environnementaux. La France et l'Union Européenne se sont accordés sur l'aspect social et équitable d'une économie verte. En complément, les Nations Unies ont entre autre insisté sur la dimension Nord-Sud à travers l'éradication de la pauvreté. Ce principe est resté une primauté pour la communauté internationale. Il s'agissait surtout de voir comment une économie verte peut contribuer à des progrès durables vers l'éradication de la pauvreté et un développement social. b. La gouvernance pour le développement durable La gouvernance pour le développement durable ou le cadre institutionnel du développement durable traite surtout l'aspect d'une organisation primordiale à l'intégration efficace des principes et politiques du développement durable et leur mise en œuvre à toutes les échelles du territoire. A l'échelle internationale, les objectifs abordent l'efficacité des institutions en terme de gouvernance internationale de l'environnement. A une échelle plus ciblée du territoire, que se soit au niveau national ou local, les réflexions ont plus porté sur les stratégies d'intégration de développement durable.


Les ambitions des conférences du Pavillon Français Au pavillon français, ont été présentés plusieurs projets et initiatives afin de véhiculer des messages concrets et clairs pour l'économie verte et équitable. D'autres thèmes ont été abordés et des débats ont eu lieu autour des questions de l'emploi et des métiers, toujours en faveur de l'économie verte et la question de l'économie bleue. Pendant les quatre jours qui ont précédé le segment des chefs d’État et des gouvernements du 20 au 22 Juin, les représentants de la société civile, le secteur privé, les ONG et la communauté scientifique se sont réunis sur le lieu de la conférence Rio+20 au Parc des Athlètes. Un débat ouvert et tourné vers l’action a été engagé sur les thèmes clés du développement durable. Les recommandations qui ont émané des différents dialogues abordés ont été transmis directement au chefs d’État et de Gouvernement présents au sommet.

Les principaux débats et dialogues abordés au pavillon français ont tourné autour de dix thèmes : - Le développement durable pour lutter contre la pauvreté - Le développement durable comme réponse à la crise économique et financière - Le chômage, le travail décent et les migrations - L'économie du développement durable, la consommation et la production durables - Les forêts - La sécurité alimentaire et la nutrition - L'énergie durable pour tous - L'eau - Les villes durables et innovations - Les océans


Exemples de conférences et side-events du Pavillon Français

-

18/06-17h30 à 19h : « Les acteurs de la ville durable, démarche de coconstruction »

Co-organisé par : Le Ministère des Affaires étrangères (MAE) Le Ministère de l'Egalité des Territoires et du Logement (METL) Le Ministère de l'Ecologie du Développement Durable et de l'Energie (MEDDE) L'Agence Française de Développement Le Partenariat Français pour la Ville et les Territoires Cités Unies France Véolia-Environnement L'Institut de la Gestion Déléguée

Présidé par : M.Belebarre, président de Cités Unies France Thèmes abordés et intervenants : - Concertation et participation pour la création de quartiers durables en France Thierry Lemoine, sous-directeur de l'aménagement durable, MEDDE/MELT - Décentralisation et accès aux services de base : la mise en œuvre des Lignes directrices d'ONU-Habitat Philippe Meunier, Le Ministère des Affaires étrangères - Délivrance des services et co-construction des projet M. Carlos Correa-Scaffe, Maire de Montéria Environnement

(Colombie),

invité

par

Véolia-


- Une démarche de concentration multi-acteurs : le quadrilogue au Togo Joachim Hunlede, Secrétaire Permanent de l'Union des Communes du Togo, invité par l'IGD - Renforcement des capacité et décloisonnement entre milieux professionnels Jean-Hugues Hermant, Réseau PROJECTION - Rôle des collectivités locales dans le cadre des agendas 21 au Tchad : Projet service de base et environnement urbain à N'Djamena Issa Adidjei, Maire de N'Djamena, invité par l'AFD

19/06 -12h à 14h : « SCHNEIDER ELECTRIC : Access to energy – fostering sustainable development through access to energy – Grameen Schneider Electric Joint-Venture kick-off" / Accès à l’énergie – créer les conditions d’un développement à travers l’accès à l’énergie »

Présidé par : Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire Intervenants : - Pr. Muhammad Yunus, Founder and Chairman of the Grameen social business - Schneider Electric Schneider Electric and Grameen Shakti create Grameen Schneider Electric, a social business for energy services in Bangladesh Schneider Electric, the global specialist in energy management, and Grameen Shakti, social business dedicated to the access to energy, announced the creation of Grameen Schneider Electric, a social business joint venture. Grameen Schneider Electric aims to provide access to electricity and develop associated services for disadvantaged people in Bangladesh. The official signature for the creation of the company took place on the fringes of the UN Conference on Sustainable Development in Rio de Janeiro.


Les conférences annexes en ville Exemple de conférences dans les favelas de Babilônia et Chapéu Mangueira, le 14 et le 15 Juin Realisation & promotion : - Consehlo Empresarial Brasileiro para o desenvolviment sustentavel - Governo do Rio de Janeiro - Coopbabilônia - Favela organica Secretaria municipal de habitaçao - Secretaria assistência social e direitos humanos - The slums residents - Rio+20 ...

The ambition of side-event : This side-event was the result of action and reflection of the slum residents that, in paternship with public, private and third sector, developed many activities that seek to integrate to the community culture the debate about sustainability beyond a procreatuve agenda. The main « simple » question of the debates was : How should it be – the community we want ? The answers were not as simple as the question …


OBSERVATIONS ET OPINIONS GENERALES DE L'EVENEMENT RIO+20 En règle générale, les différentes conférences ont été très intéressantes. Cependant celles du Sommet des peuples à Flamengo restent incomplètes en ce qui concerne leur compréhension, du au fait qu'elles ont été exposées en portugais. Mais l'implication de la société civile apportait un aspect humain et citoyen des questions sur le développement durable. En ce qui concerne les événements du Rio+20, au Parc des Athlètes, il aurait fallu mieux se préparer afin de mieux saisir tous les projets présentés et mieux sélectionner ce qui pouvait vraiment nous concerner. Pour ce qui est du parc d'exposition autour du développement durable, beaucoup de projet gardent souvent une image marketing. Cela n'enlève en rien à l'intérêt de ces projets et leur impact au sein de ce type de rassemblements internationaux. Pour l'apport général des membres du D.E.S. Mutations Urbaines, cela a aussi permis de rencontrer des personnalités dans le domaine de l'urbanisme et de la ville, des élus locaux, des opportunités professionnelles ...

Membres du D.E.S. Mutations Urbaines, Parc des Athlètes, Barra de Tijuca, Rio de Janeiro


Compte rendu Rio + 20