Page 1

I1{FORMATEUR

.s$stsE['E

\\-oo .--

N" 5 - MAt - JUIN 1963

HANOVRE fi3


Bientôt vous partirez en vacances. Si vous franchissez les frontières, partout, chez les horlogers, mais seulement chez les horlogers, vous verrez les réveils et les pcndules " Bavard. ".

n t5[

Succès Vous verrez, dans leurs vitrines, la publicité " Bayard " que vous même utilisez. Vous verrez exactement les modèles de notre catalogue et aux mêmes prix qu'en France, que ces derniers soient exprimés en florins, en francs belges, en deutschmarks, en francs suisses ou en lires.

;B

,,0

Vous pourrez alors, comme nous, être fier de voir qu'une marque française, non seulement, se défehd sur son propre territoire, mais attaque avec succès ses concurrents étrangers sur leur propre terrain ! Et ce succès,nous vous le devons, car c'est grâce à votre confiance que nous avons pu, si loin, aller de I'avant.

PRIX PUBLIC i

Et que nous continuons !

MPRIMERIE DIEPPOISE

Q U A N T I T E S T R I C T E M E N TL I M I T É ER E S E R V E S E M A N D E SD U C O L I S A Ù X i . O O OP R E M I È R E D AU DOS. CHOC PRÉSENTÉ


Le

li A Hanovre, vaste foire aux techniques, gigantesque creuset où se mêlent acheteurs et fabricants venus de tous les coins du monde, le mouvement Bayard " R " a étonné. Surpris par I'audacieuse originalité de sa conception, Ies visiteurs ne tarissaient pas de questions et ne cachaient pas leur intérêt, " Pratique, conception logique, mouvement robuste... ", appréciait un techni-

|ïiloltttelnBltt

cien américain. // Court-circuit impossible de la pile,.. ", notait un visiteur danois. " Solutions éprouvées, c'est vraiment un mouvement " horloger ", concluait un spécialiste suisse.

ll

ll

Dans le brouhaha de la bousculade, il n'était pas possible de distinguer toutes quoique spontanée les pertinentes remarques dont chacune avait la valeur d'un sérieux argument de vente. Ce qui frappait les Allemands, raisonneurs et organisés, c'était la séparation des fonctions : la partie " mouvement horloger " d'une part, avec son échappement au classicisme éprouvé et la merveilleuse réincarnation de la transmission à couple constant, et puis, autre partie indépendante, le micromoteur... Ce moteur qui intriguait tout le nonde. I1 a fallu répéter de nombreuses fois, dans quatre langues, les chiffres ahurissants de sa faible consommation : moins d'un quart de milliampère. A peine croyable ! Démarrant sous moins d'un volt !,.. Un Italien à l'æil sentimental est resté longtemps en contemplation devant les quatre trotteuses de quatre pendules strictement de série, qui sautillaient avec un synchronisme déconcertant, comme les grrls d'un ballet bien réglé. Un fabricant anglais, réaliste et peu enclin à s'enthousiasmer de ce qui sg fait outre-Manche, commandait sans faiblir un échantillonnage important, vexé d'avoir en cela été précédé de quelques jours par l'un des plus gros importateurs japonais. " Voilà, disait-il, un mouvement qui nous afitanchit des taches irrémédiables sur les murs neufs causées par la déconfiture des piles I " La faible intensité traversant le moteur rend en effet impossible cet accident. D'autres louaient la légèreté de l'échappement -* cette légèreté, facteur essentiel qui diffère tant du genre massif adopté par les fabricants de de longévité -, mouvements à transistors, Nous écoutions avec satisfaction ces appréciations, provenant de techniciens compétents. Et, à l'étonnement visible de nos interlocuteurs qui découvraient à la fois I'importance de Bayard, seule marque française d'horlogerie représentée à cette manifestation mondiale, et les qualités intrinsèques de notre nouveau mouvement électrique, nous expliquions sans chauvinisme outrancier à qui nous le cevlons : Aux horlogers français, nos clients, si exigeants à propos de la qualité, qu'ils nous obligent à créer des ensembles techniquement irréprochables, Cette sévérité, dont Bayard s'honore d'être le serviteur, est le gage de notre prospérité aux yeux de I'Europe.


Pr i xPubl i c U ni toi r e

Bon à découper

Cachet commercial :

29,00

1 Bijou H. 175 I Bijou H. .176

26,00

1 Bijou H. 177

26,00

1 P e n d u l e t t eH . O t s

49,00

-

4o/o:

par traite à 60 jours : domiclliation

59,00

,JHX,B$E^J5Hï ?qqF ... A T T E N T I O!N

comptant

8,00

5 Pendules R. 750 assortis

ET D'EMBALLAGE T\'

Je réglerai :

26,00

2 Écrins E. 171assortis

63" Iolis"Priltternps

Veuillez m'adresser, par retour, votre colis printemps 63 standard complet.

6 Réveils portefeuille H. 480 assortis

\'

\'

D U P R E C E D E NCTO L I S C H O C D E N O M B R E U S ED SEMANDES ( R . 5 o o o )N ' O N TP U Ê T R ES A T I S F A I T EASR , R I V A N T R O PT A B D , A,D R E S S E Z - N O UA SU , JOURD'HUI S I V o U S Ê T E SI N T È R E S S E vÊvr lr BoN JorNT. LA coMPoSITIoN DU coLIS NE PEUT ÊTRE MoDIFIEE. U N S E U LC L I E N TN E P E U TD E M A N D E R P L U SD E D E U XC O L I S .

Informateur Bayard 1963  

Livret publicitaire à destination des horlogers/bijoutiers Archives du Musée de l'horlogerie de Saint-NIcolas d'Aliermont Horlogerie, réve...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you