Issuu on Google+


1

Drôle de

1

serpent ! Ce serpent géant est un nâga. Il ressemble au cobra mais possède plusieurs têtes.

Peux-tu les compter ?

2

A l’origine cette sculpture mesurait près de 200 mètres de long !

Il a fallu beaucoup de blocs de pierre pour la réaliser. Aïe ! Elle s’est écroulée !

A

Aide le restaurateur à la redresser ! A

E

C

B

C

D

E

1

2

D B 3

4

5


2

Sept en en un !

Voici le dragon makara, un étrange mélange de 7 animaux.


1

Drôle de

serpent !

3

Reconnais-tu les nâgas ? Entoure-les. Attention, un intrus se cache parmi eux. Les trouves-tu : beaux ? effrayants ? fiers ? drôles ? ridicules ? calmes ?


2

Sept en un !

Voici le dragon makara, un étrange mélange de 7 animaux.

Relie chaque animal à la partie du makara qui lui correspond.


3

Un dieu très

gourmand ! Je suis Ganesha le dieu hindou de la sagesse et du succès. J’ai toujours un bol de friandises ou un gâteau à la main car je suis très gourmand. J’ai même dévoré les mots qui me décrivent.

Peux-tu les retrouver ?

J’ai une tête d’ é……................. , un corps d’ h……................. avec q……................. bras et un v……................. grassouillet !

Je me déplace toujours à dos de :


4

Shiva, seigneur

Dessine la moitiĂŠ manquante.

de la danse


Tu peux reconnaître Shiva à : son troisième œil vertical, symbole de la connaissance, son croissant de lune qui décore son chignon et le serpent qui entoure son torse.

Shiva Bhairava ! Voici Shiva sous sa forme terrible. Il tient par les cheveux la tête tranchée d’un démon qu’il a tué. Vois-tu son collier de crânes humains ?

A ton avis que fait le chien ?


9

n po Ja

8

2e étage

e in Ch

ée

Voici des plans pour retrouver les œuvres dans les salles, quelques clés pour les aborder avec vos enfants, les réponses aux questions du livret et des idées pour aller plus loin ! Bonne visite !

Co r

Pour les adultes, un volet détachable

7

6

l-

be Ti

n ta is an an gh st Af aki P t

pa

1er étage

e in Ch

52

51

i As de d-

4

Su

3

e

2

t Es

de

In

Le musée doit son nom à son fondateur : Émile Guimet (1836-1918). Cet industriel lyonnais passionné des religions du monde rapporta de ses voyages de nombreux objets qui furent conservés à Lyon en attendant la construction du musée parisien, inauguré en 1889. Les collections du musée se recentrèrent progressivement sur le monde asiatique, laissant de côté l’Egypte antique et le monde gréco-romain.

1

Rez-de-chaussée Accueil


1

Drôle de serpent !

En savoir + : Dans de nombreuses mythologies, le nâga est le pont reliant le monde des hommes au monde des dieux. Voilà pourquoi on le trouve le long des chemins qui mènent aux temples. Ici, une allusion au mythe indien du barattage de la mer de Lait vient se superposer à ce symbolisme premier : Au commencement, dieux et démons, tous mortels, se battent pour diriger le monde. Epuisés, les dieux demandent de l’aide à Vishnou, le dieu protecteur. Celui-ci leur conseille de s’associer temporairement aux démons pour extraire l’élixir d’immortalité de la mer de Lait. Pour ce faire, dieux et démons vont baratter la mer de Lait à l’aide d’une montagne et d’une étrange corde, le nâga. (On trouve ainsi, sur le bord des chaussées, deux séries de géants, les uns d’aspect bienveillant, les autres d’aspect démoniaque, tirant alternativement sur le corps d’un gigantesque nâga à sept têtes). En tirant sur le serpent chacun leur tour, la montagne se met à tourner autour d’elle-même et à remuer l’océan. Au bout de 1000 ans, des richesses extraordinaires sortent de l’océan : un cheval blanc, la déesse de la beauté et enfin la fameuse liqueur d’immortalité ! Les démons s’en emparent avant les dieux mais Vishnou les secoure à nouveau. Ils peuvent enfin boire la liqueur et deviennent éternels. Maintenant invincibles, ils précipitent les démons aux enfers. Réponses . 1 : 7. 2 : A2, B3, C1, D4, E5. 3 : Le nâga est bon et protecteur. Il permet d’obtenir de bonnes récoltes en provoquant la pluie. S’il paraît terrifiant avec ses dents pointues et ses yeux globuleux, c’est pour faire fuir les ennemis et les mauvais esprits. L’intrus du milieu est un makara.

Le barattage de l’Océan de Lait

1

3

3

4

4 2

(1 et 2 ) Vishnou, le dieu qui sauve le monde. Il s’accroche à la montagne et a le pouvoir de se transformer en tortue ! (3 ) Les dieux à gauche et les démons à droite, tirent sur le serpent nâga pour remuer l’océan de Lait. ( 4) La déesse de la fortune et de la beauté et le cheval blanc.


2

Sept en un !

En savoir + : Ce makara, créature marine apparentée au dragon, vient du Vietnam. Il tient dans sa gueule la précieuse perle d’éternité et apporte les richesses. Autrefois, il décorait l’escalier d’un temple. Réponses : Gueule de crocodile, trompe et défenses d’éléphant, barbe de bouc, pattes de lion, écailles de serpent, cornes de bélier, yeux de grenouille. Idées : Imagine à quoi ressemblait le reste de son corps et dessine-le.

Ce makara entier est exposé au musée de Da Nang, au Vietnam. 3

Un dieu très gourmand !

En savoir + : On célèbre en Inde un très grand nombre de dieux et de déesses. Le plus populaire d’entre tous est sans aucun doute Ganesha, le dieu à tête d’éléphant. Il est très aimé et tous les Hindous, où qu’ils se trouvent dans le monde, le vénèrent chaque jour et réclament sa protection. Ganesha possède toutes les qualités de l’éléphant, considéré en Asie comme remarquablement intelligent, pourvu d’une grande sagesse et d’une mémoire prodigieuse. C’est aussi le seul animal

capable, à l’aide de sa trompe, de déraciner un arbre ou de briser les branches qui l’empêchent d’avancer pour se frayer un chemin jusque dans les forêts les plus impénétrables. Ainsi, Ganesha écarte les obstacles qui se dressent devant les hommes bons. Il est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de la connaissance et du succès. On l’honore souvent lorsqu’on entreprend quelque chose de nouveau (voyage, mariage, examen). Réponses : Éléphant - homme - quatre (les dieux sont souvent représentés avec plusieurs bras. Plus un dieu a de bras plus il est important et puissant. Shiva, que tu rencontreras tout à l’heure, peut avoir jusqu’à 16 bras  !) - ventre. Ganesha se déplace sur le dos de Mûshika la souris. Les dieux hindous ont chacun leur monture. Idées : Que tient-il dans ses mains ? Ce sont ses attributs : des objets, symbole de son caractère et des ses différents pouvoirs. Dans les mains droites, la hache et la défense brisée ; dans les mains gauches, le lien (ou lacet) et une boule de friandises (modaka).

Ganesha est souvent peint sur le mur des maisons pour protéger et porter chance à leurs habitants.

4 Shiva, seigneur de la danse

En savoir + : Les Hindous pensent que le monde n’existe pas tout le temps. Il y a le temps de sa création, celui de son existence et enfin celui de sa destruction, puis, tout recommence. Shiva est le dieu qui permet que cette création demeure tout en se renouvelant. Il est à la fois le destructeur mais aussi le libérateur puisqu’il rend possible la recréation du monde. Il est d’ailleurs représenté sous des aspects très différents : maître des connaissances, danseur ou personnage terrible. Réponse : Le chien lèche le sang qui coule de la tête du démon.

En Inde, les statues des dieux sont maquillées et parées.


5

Tête à tête avec Bouddha

1. Une naissance pas comme les autres ! En savoir + : Par une nuit de pleine lune, la reine Maya rêve d’un petit éléphant blanc à l’aspect extraordinaire. Les devins y voient l’annonce de l’arrivée au monde d’un être exceptionnel ! En effet, quelques années plus tard, Siddhârta renonce à sa vie princière pour chercher un remède à la souffrance des hommes. Il devient le Bouddha, « celui qui a reçu la lumière  » et son enseignement se répand dans le monde entier. Réponses : C. Siddhârta sort du flanc droit de Maya, sans la blesser.

2. La grandeur de Bouddha

En savoir + : Cette sculpture raconte un des épisodes « du grand Miracle de Shravastî  » : Bouddha manifeste sa puissance en accomplissant plusieurs miracles. Il lévite au-dessus des flots et des flammes jaillissent de ses épaules. Réponses : 1- Les très longs lobes d’oreille (déformation qu’il doit au port de lourdes boucles d’oreilles lorsqu’il était prince), 2- La touffe de poils entre les sourcils, 3- La bosse au sommet de la tête, 4- Les plis de beauté dans le cou. Un autre signe distinctif est le lotus de la Loi dans la paume de sa main droite levée.

Idées : Grâce à ces signes distinctifs, tu peux repérer les bouddhas tout au long de l’exposition !

3. Réponses :

Calcaire : 2 et 3, grès : 4 et 5, bois doré : 6 et 7, bronze : 1. L’intrus est le n°5, c’est un bodhisattva. Tu peux le reconnaître au petit personnage dans son chignon. Idées : Amuse-toi à différencier les bouddhas des bodhisattvas dans le musée. 6

Des bras par milliers

En savoir + : Les bodhisattvas sont des êtres bons, qui renoncent à leur propre délivrance pour sauver tous les êtres et les aider à atteindre le nirvana. Avalokiteshvara est le bodhisattva de la compassion. Réponses : Aider les hommes- Bodhisattva. 7

Défense d’entrer !

En savoir + : Très populaire au Japon, ce gardien du Nord apporte la fortune diton, car il vit sur le mont Sumeru dont le sol regorge de trésors ! Il tenait dans sa main droite une lance ou un bâton et dans la gauche un petit stupa, monument bouddhique, dont la seule vue devrait faire cesser les désordres du monde et déverser des trésors. Réponse : Bishamonten. L’étiquette qui donne des informations sur une œuvre s’appelle le cartel ! 8

Le guerrier du Japon

En savoir + : Samouraï signifie celui qui sert ! Entre le 12e et le 17e siècle, il y eut de nombreuses guerres entre seigneurs rivaux

(les shoguns). Ces derniers avaient recours à des armées de samouraïs expérimentés. Equipé d’une cuirasse sous laquelle il portait une cotte de maille, le samouraï ne craignait pas les coups de sabre. Son masque lui servait non seulement à protéger son visage mais aussi à effrayer l’ennemi. Il était bien plus facile de se mouvoir dans une armure japonaise que dans une armure occidentale. Composée de toutes petites plaques de fer, l’armure japonaise est très souple. Elle est aussi bien plus légère : un chevalier médiéval ne pouvait pas se hisser sur un cheval sans aide tandis le guerrier japonais pouvait enfiler son armure seul. A partir du 17e siècle, le temps des grandes batailles est terminé. Les armures deviennent costumes d’apparat. Réponses : Bouche inversée en sourire, nœud autour du cou vert, épaulette gauche plus longue, pointe du casque, plaque à côté de la jambe gauche verticale et non horizontale, genouillère orange, protection de l’avant-bras droit lisse. 9

le mystère des masques

En savoir + : En Corée, sous la dynastie Yi (1392-1908), des spectacles de théâtre masqué et dansé (Sandae) étaient organisés pour divertir la Cour. Ces masques en bois étaient par ailleurs utilisés lors de cérémonies funéraires pour conjurer les influences néfastes entraînées par la mort, et pour protéger les vivants des esprits maléfiques. Au cours de ces enterrements, des danseurs costumés et masqués, étaient chargés d’empêcher le « mauvais esprit » de s’échapper. Une fois la cérémonie terminée, on ramenait dans un précieux petit meuble le « bon esprit » protecteur des membres de la famille du défunt. Ces masques apparaissent également comme le reflet exact de la société de l’époque. Avec un réel sens de l’humour et, souvent sur un mode poétique particulièrement raffiné, ils font appel aux différents types humains ou sociaux de la Corée Chosôn (1392-1910).


4

Shiva, seigneur

Le dieu Shiva est souvent représenté en train d’exécuter la danse cosmique qui détruit et recrée les mondes sans fin.

Le tambour rythme la danse de création des mondes. Shiva accueille Ganga, la déesse du fleuve sacré du Gange, dans sa chevelure. La coupe de feu représente l’activité destructrice de Shiva. Shiva danse dans un cercle de flammes qui représente l’Univers. Shiva écrase le démon de l’ignorance et du mal. On introduit dans ce trou une tige en bois pour transporter la statue sur l’épaule ou la fixer sur un char cérémoniel lors des fêtes religieuses.

de la danse


5

Tête à tête avec Bouddha Une naissance pas comme les autres !

A

D

1 C

B

La reine Maya s’accroche aux branches d’un arbre pour donner naissance à son fils, le prince Siddhârtha.

Retrouve comment naît cet enfant au destin exceptionnel.

2

La grandeur de Bouddha

Siddhârtha a grandi ! Il est devenu Bouddha, le guide spirituel de l’une des plus anciennes religions du monde. Observe l’expression de sérénité sur son visage. Tu y trouveras également les marques de sa grandeur. Replace-les au bon endroit.

1

2

3

4


6

Des bras par

milliers


5

3

Tête à tête avec Bouddha 1

Le bouddhisme est présent dans presque toute l’Asie. Chaque pays représente Bouddha à sa façon.

1 . T h a ï la n de

A

Observe les visages et trouve les

2 . I n de

matériaux utilisés par les sculpteurs.

3.Chine

4 . C a m bod g e

calcaire

et

grès

et

bois doré

et

bronze

Une de ces 9 têtes

Siddhârtha a grandi ! Il est devenu n’est pas celle de Bouddha , le guide spirituel 5.Viêtnam Bouddha. de l’une des religions du monde Laquelle ? les plus anciennes. Observe l’expression de sérénité sur son visage. Tu y trouveras également 7 grandeur. les marques de sa 6 . C or é e

.Japon Replace-les au bon7 endroit.


6

Des bras par

Cet incroyable personnage aux 1000 bras s’appelle Avalokiteshvara !

Imagine son histoire et coche les cases pour le décrire : Il a autant de bras pour : Nager très vite ? Voler très haut ? Aider les hommes ? T’impressionner ? C’est : Une femme ? Un enfant ? Un dieu ? Un bodhisattva ?

milliers


7

Défense

d’entrer !

Ce gardien japonais protège le temple des êtres malveillants.

Ecris son nom en t’aidant de l’étiquette :

Sa mine féroce éloigne démons et mauvais esprits.

Il a perdu son arme ! Dessine-la dans sa main droite.


Le guerrier 8

du Japon

Le samouraï est un redoutable guerrier très entraîné ! Il consacre sa vie à se battre pour son seigneur.

Observe bien tous les détails de son armure et entoure les 7 erreurs qui se sont glissées dans sa reproduction.

Le mystère des masques 9

Autrefois, ces masques dansaient les jours de fêtes pour divertir le roi mais aussi lors des enterrements pour protéger les vivants des esprits maléfiques. Te font-ils penser à des personnes que tu connais ?

Imagine le masque que tu aimerais porter.


Pays-Bas Danemark

Pologne

Rép chéque Slov.

R

u

s

s

e

i

Roumanie

M

e

r N o

e i r

Kazakhstan

ban l

Mongolie

J a p o n

Corée

Ouzbékistan

Syrie

7

9

T u r q u i e

8

Irak

alestine anie

Tadjikistan I r a n

6

C

Afghanistan

h

52

i

51

P a k i s t a n

n

e

Tibet

Nép

al

Bhoutan

Taïwan

Inde

Bangladesh

Y e m

e

I

n

n

d

Birmanie

e

V

i

ê

Laos

am tn

Golfe d’Aden

Thaïlande

4

e

i

3

2

1

M a l a i

Sri Lanka

s

i

y

c

h

e

l l e s

O

e e

Maldives

e

l

S

a

Cambodge

Philippines

C

É

I

A

N

I

N

D

I

E

N

ar

Musée national des arts asiatiques Guimet 6, place d’Iéna, 75116 Paris www.guimet.fr www.museeguimet.fr/dragons/

Réservations pour les visites et ateliers auprès du service culturel. Par mél : resa@guimet.fr Par fax  : 01 56 52 54 36 Par tél. : 01 56 52 53 45

i n

d

o

n

e

s

Australie

Conception : Barbara Samuel, Service Culturel et Pédagogique Caroline Arucci, stagiaire. Ce livret a été r��alisé grâce au mécénat du Crédit Agricole.

Graphisme : G. Vérant. Photo RMN-©T. Ollivier/H. Lewandowski/D. Arnaudet/JY et N. Dubois/J.L’Hoir et J. Popovitch. Photo Parcs Canada-© Lynch. Photo MNHM-©S.Fellous/F.Grandin/L. Tarnaud. Photo-©V. Maignien. Photo EFEO-©N. Ramaswamy. Impresion OPAG.

Mold.

rie


Rencontres extraordinaires au Musée Guimet