Page 1

Russie viking vers une autre Normandie ?

ĂŠditions errance MusĂŠe de Normandie


1

Sommaire

2

3

p. 2

Des « Normands » aux origines de l’histoire russe

p. 4

Les migrations scandinaves, VIIIe-Xe siècles

p. 6

Le paysage russe, avant l'arrivée des Varègues

p. 8

La « route des Varègues aux Grecs »

p. 10 Les premières implantations scandinaves p. 16 La Rous de Kiev p. 18 De la Rous de Kiev à la Russie moscovite

1 Lettre sur écorce de bouleau (n° 605), Novgorod, fouilles de la Trinité, deuxième quart du XIIe s.

p. 20 L’âge d’or de Novgorod-la-Grande

Novgorod, Musée d’État.

p. 22 Bois et cuir… des matériaux organiques en abondance

2 Fibule circulaire ornée de figures zoomorphes en argent et argent doré provenant de l’est de la Scandinavie, pièce appartenant au plus important trésor viking trouvé en 1867 en Russie (Gnëzdovo), Xe s.

p. 24 Des documents sur écorce de bouleau p. 26 Paganisme et christianisme

Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

p. 28 L’assimilation des Varègues dans la Rous ancienne

3 Besace en cuir (reconstitution) avec appliques décoratives et système de fermeture en alliage cuivreux trouvés en fouilles à Novgorod, XVe s.

p.. 30 L Le e my m mythe yth t ev viking ik kiing ng

Novgorod, Musée d’État.

4 Balle en cuir, Xe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

5 Pendentif masque en argent, Zabelskoé, XIe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

4

6 Pièce de jeu d’échec en os, fouilles de la Trinité à Novgorod, IXe s. Novgorod, Musée d’État.

5

7 Plaque de harnachement en alliage cuivreux, avec représentation d’une tête humaine, Gnëzdovo, Xe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

8 Fragment d’une fibule à décor d’animaux fantastiques, d’entrelacs et d’une palmette en relief, argent doré et nielle, Élec, Xe s. Si les fibules à décor animalier saillant sont typiques de l’est de la Scandinavie, la présence de la palmette en relief est plutôt d’influence orientale ou byzantine. Il est donc probable que cette fibule soit l’œuvre d’un orfèvre scandinave installé en Rous.

7

Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

6 Illustration de couverture Chant de la Volga, par Vassily Kandinsky, tempera sur carton, 1906.

8

Paris, Musée national d’art moderne - Centre Georges Pompidou.

Russie-Journal-2011-2.indd 2-3

24/05/2011 20:11:22


1

Sommaire

2

3

p. 2

Des « Normands » aux origines de l’histoire russe

p. 4

Les migrations scandinaves, VIIIe-Xe siècles

p. 6

Le paysage russe, avant l'arrivée des Varègues

p. 8

La « route des Varègues aux Grecs »

p. 10 Les premières implantations scandinaves p. 16 La Rous de Kiev p. 18 De la Rous de Kiev à la Russie moscovite

1 Lettre sur écorce de bouleau (n° 605), Novgorod, fouilles de la Trinité, deuxième quart du XIIe s.

p. 20 L’âge d’or de Novgorod-la-Grande

Novgorod, Musée d’État.

p. 22 Bois et cuir… des matériaux organiques en abondance

2 Fibule circulaire ornée de figures zoomorphes en argent et argent doré provenant de l’est de la Scandinavie, pièce appartenant au plus important trésor viking trouvé en 1867 en Russie (Gnëzdovo), Xe s.

p. 24 Des documents sur écorce de bouleau p. 26 Paganisme et christianisme

Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

p. 28 L’assimilation des Varègues dans la Rous ancienne

3 Besace en cuir (reconstitution) avec appliques décoratives et système de fermeture en alliage cuivreux trouvés en fouilles à Novgorod, XVe s.

p.. 30 L Le e my m mythe yth t ev viking ik kiing ng

Novgorod, Musée d’État.

4 Balle en cuir, Xe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

5 Pendentif masque en argent, Zabelskoé, XIe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

4

6 Pièce de jeu d’échec en os, fouilles de la Trinité à Novgorod, IXe s. Novgorod, Musée d’État.

5

7 Plaque de harnachement en alliage cuivreux, avec représentation d’une tête humaine, Gnëzdovo, Xe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

8 Fragment d’une fibule à décor d’animaux fantastiques, d’entrelacs et d’une palmette en relief, argent doré et nielle, Élec, Xe s. Si les fibules à décor animalier saillant sont typiques de l’est de la Scandinavie, la présence de la palmette en relief est plutôt d’influence orientale ou byzantine. Il est donc probable que cette fibule soit l’œuvre d’un orfèvre scandinave installé en Rous.

7

Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

6 Illustration de couverture Chant de la Volga, par Vassily Kandinsky, tempera sur carton, 1906.

8

Paris, Musée national d’art moderne - Centre Georges Pompidou.

Russie-Journal-2011-2.indd 2-3

24/05/2011 20:11:22


Les migrations scandinaves, VIIIe-Xe siècles

ISLANDE

la veille des migrations scandinaves, les sociétés du Danemark, de la Norvège et de la Suède sont en plein bouleversement économique, social et politique.

Lac Onega

FINLANDE

Volkhov

Staraïa Ladoga Gorodichtche-sur-la-Sias Timerevo

FÉROÉ

Gokstad

Tune

ORCADES HÉBRIDES

du

Lindisfarne

Jelling

Nord Hedeby

IRLANDE

Polotsk Gnëzdovo Niémen

MAN

Lioubetch

York El be

GALLES

Londres WESSEX

Portland

O de r

Zvenigorod

Dorestad

Tchernigov

Vychgorod Kiev

SAXONS

DANELAW

Oka

Smolensk

Pripet

Dublin Limerick

Dvina

n Do

DANOIS Roskilde

Moscou

pr Dnie

Mer

ÉCOSSE

Roussa

Pskov

Izborsk

Gotland

ue ltiq Ba r Me

Lac Ilmen

Lac Peïpous

Vistule

En Occident, ces attaques, d’abord sporadiques, vont prendre de l’ampleur au fil des années. Si la motivation première est bien l’acquisition de richesses faciles par le pillage, il n’en demeure pas moins que les Hommes du Nord, les Northmen, cherchent très tôt à s’installer, avec ou sans l’accord des autorités locales.

SUÈDE

BULGARES DE LA VOLGA

Volga

Oseberg

SHETLAND

Volg a

Uppsala Vendel Veda Sigtuna Birka

NORVÈGE

Bolghar

Iaroslavl

Novgorod Riourikovo Gorodichtche Lovat

Les premiers raids vikings sont enregistrés dès le VIIIe s. : Danois et Norvégiens sur le continent et les îles britanniques, Suédois principalement dans le nord de la Russie actuelle.

Lac Blanc Zaozerié Beloozero

Lac Ladoga

Ou ra l

Nidaros

Bo ug

KHAZARIE

Pereïaslavl

Mer Caspienne

Donets

Rapides du Dniepr

Vers l'Orient

Dnie str

Quentovic Rouen NORMANDIE Paris Lo ire

CAUCASE

Souroj

Cherson

e Sein

Nantes

Rh in

Berezan

À l’Est, les Vikings, que l’on nomme aussi « Varègues », entament une implantation durable sur le territoire de la Rous ancienne. Le nord de la Russie devient alors le point de départ de routes commerciales qui suivent les grands fleuves.

Barda

Mer Noire

Noirmoutier Trézibonde

Dan ube

Amastris

EMPIRE BYZANTIN Constantinople 0

4

Russie-Journal-2011-2.indd 6-7

100

Vers Bagdad

Vers Athos

500 km

Types de paysage

Grands marchés portuaires

Sites archéologiques

Capitales d'États fondés par les Vikings

Établissements suédois

Zone forestière

Premières attaques vikings

Établissements danois

Zone montagneuse

Sépultures à bateaux

Établissements norvégiens

Zone de forêts-steppes et de steppes

5

24/05/2011 20:12:01


Les migrations scandinaves, VIIIe-Xe siècles

ISLANDE

la veille des migrations scandinaves, les sociétés du Danemark, de la Norvège et de la Suède sont en plein bouleversement économique, social et politique.

Lac Onega

FINLANDE

Volkhov

Staraïa Ladoga Gorodichtche-sur-la-Sias Timerevo

FÉROÉ

Gokstad

Tune

ORCADES HÉBRIDES

du

Lindisfarne

Jelling

Nord Hedeby

IRLANDE

Polotsk Gnëzdovo Niémen

MAN

Lioubetch

York El be

GALLES

Londres WESSEX

Portland

O de r

Zvenigorod

Dorestad

Tchernigov

Vychgorod Kiev

SAXONS

DANELAW

Oka

Smolensk

Pripet

Dublin Limerick

Dvina

n Do

DANOIS Roskilde

Moscou

pr Dnie

Mer

ÉCOSSE

Roussa

Pskov

Izborsk

Gotland

ue ltiq Ba r Me

Lac Ilmen

Lac Peïpous

Vistule

En Occident, ces attaques, d’abord sporadiques, vont prendre de l’ampleur au fil des années. Si la motivation première est bien l’acquisition de richesses faciles par le pillage, il n’en demeure pas moins que les Hommes du Nord, les Northmen, cherchent très tôt à s’installer, avec ou sans l’accord des autorités locales.

SUÈDE

BULGARES DE LA VOLGA

Volga

Oseberg

SHETLAND

Volg a

Uppsala Vendel Veda Sigtuna Birka

NORVÈGE

Bolghar

Iaroslavl

Novgorod Riourikovo Gorodichtche Lovat

Les premiers raids vikings sont enregistrés dès le VIIIe s. : Danois et Norvégiens sur le continent et les îles britanniques, Suédois principalement dans le nord de la Russie actuelle.

Lac Blanc Zaozerié Beloozero

Lac Ladoga

Ou ra l

Nidaros

Bo ug

KHAZARIE

Pereïaslavl

Mer Caspienne

Donets

Rapides du Dniepr

Vers l'Orient

Dnie str

Quentovic Rouen NORMANDIE Paris Lo ire

CAUCASE

Souroj

Cherson

e Sein

Nantes

Rh in

Berezan

À l’Est, les Vikings, que l’on nomme aussi « Varègues », entament une implantation durable sur le territoire de la Rous ancienne. Le nord de la Russie devient alors le point de départ de routes commerciales qui suivent les grands fleuves.

Barda

Mer Noire

Noirmoutier Trézibonde

Dan ube

Amastris

EMPIRE BYZANTIN Constantinople 0

4

Russie-Journal-2011-2.indd 6-7

100

Vers Bagdad

Vers Athos

500 km

Types de paysage

Grands marchés portuaires

Sites archéologiques

Capitales d'États fondés par les Vikings

Établissements suédois

Zone forestière

Premières attaques vikings

Établissements danois

Zone montagneuse

Sépultures à bateaux

Établissements norvégiens

Zone de forêts-steppes et de steppes

5

24/05/2011 20:12:01


Les premières implantations scandinaves

Riourik, Généalogie des souverains russes, fol. 15, 1672. Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie.

10

Russie-Journal-2011-2.indd 12-13

Ladoga - rebaptisée en 1704 Staraïa Ladoga (« ancienne Ladoga ») -, située sur le Volkhov, au sud du lac du même nom, est mentionnée dans certaines chroniques comme la première résidence de Riourik, fondateur légendaire de la dynastie princière des Rurikides. Selon le Récit des temps passés (XIIe s.), c’est en effet en 862 qu’une fédération de tribus slaves et finnoises de la région de Novgorod fait appel à des Vikings commandés par Hrœrerkr (nom scandinave de Riourik) pour venir régner sur eux et mettre ainsi fin aux luttes intestines et rétablir l’ordre. Cet évènement entrera dans la tradition historique russe sous le nom d’« Appel aux Varègues ». Ladoga, fondée au plus tard en 753, est dès l’origine un centre artisanal et commercial (local puis international), implanté au croisement des voies commerciales reliant l’Europe à Byzance et à l’Orient arabe. Les fouilles archéologiques, qui y sont menées depuis plus d’un siècle, nous apprennent que les premiers habitants de Ladoga étaient des artisans scandinaves ((forge, g , réparation p de

Outils datés des années 750-760 trouvés à Staraïa Ladoga, qui étaient protégés par une idole anthropomorphe en alliage cuivreux, vraisemblablement Odin, dieu de la mythologie nordique. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

Objets trouvés lors des fouilles de Staraïa Ladoga : ski en bois, VIIIe s. et chausson, chaussure d’enfant et soulier de femme en cuir, VIIIe-IXe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

Chronique enluminée, vol. Laptev, fol.1, XVIe s. : « L’échevin Paul dote Ladoga d’une muraille de pierre et le prince Mstislav étend l’enceinte de Novgorod, 1114 et 1116 ». Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie.

bateaux…), population qui acquiert rapidement un caractère pluriethnique à mesure qu’elle absorbe des Finnois et des Slaves. C’est précisément ici, dans cette zone de contact, que sont réunis les facteurs qui, en se combinant, vont donner naissance à la Rous, ce nouveau groupe ethnique et social, appelé à constituer les élites économiques et militaires d’une nouvelle construction politique.

Vue de la forteresse de Staraïa Ladoga depuis la nécropole scandinave de Plakoun (au premier plan). Saint-Pétersbourg, Département des archives de l’Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie.

11

24/05/2011 20:12:23


Les premières implantations scandinaves

Riourik, Généalogie des souverains russes, fol. 15, 1672. Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie.

10

Russie-Journal-2011-2.indd 12-13

Ladoga - rebaptisée en 1704 Staraïa Ladoga (« ancienne Ladoga ») -, située sur le Volkhov, au sud du lac du même nom, est mentionnée dans certaines chroniques comme la première résidence de Riourik, fondateur légendaire de la dynastie princière des Rurikides. Selon le Récit des temps passés (XIIe s.), c’est en effet en 862 qu’une fédération de tribus slaves et finnoises de la région de Novgorod fait appel à des Vikings commandés par Hrœrerkr (nom scandinave de Riourik) pour venir régner sur eux et mettre ainsi fin aux luttes intestines et rétablir l’ordre. Cet évènement entrera dans la tradition historique russe sous le nom d’« Appel aux Varègues ». Ladoga, fondée au plus tard en 753, est dès l’origine un centre artisanal et commercial (local puis international), implanté au croisement des voies commerciales reliant l’Europe à Byzance et à l’Orient arabe. Les fouilles archéologiques, qui y sont menées depuis plus d’un siècle, nous apprennent que les premiers habitants de Ladoga étaient des artisans scandinaves ((forge, g , réparation p de

Outils datés des années 750-760 trouvés à Staraïa Ladoga, qui étaient protégés par une idole anthropomorphe en alliage cuivreux, vraisemblablement Odin, dieu de la mythologie nordique. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

Objets trouvés lors des fouilles de Staraïa Ladoga : ski en bois, VIIIe s. et chausson, chaussure d’enfant et soulier de femme en cuir, VIIIe-IXe s. Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage.

Chronique enluminée, vol. Laptev, fol.1, XVIe s. : « L’échevin Paul dote Ladoga d’une muraille de pierre et le prince Mstislav étend l’enceinte de Novgorod, 1114 et 1116 ». Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie.

bateaux…), population qui acquiert rapidement un caractère pluriethnique à mesure qu’elle absorbe des Finnois et des Slaves. C’est précisément ici, dans cette zone de contact, que sont réunis les facteurs qui, en se combinant, vont donner naissance à la Rous, ce nouveau groupe ethnique et social, appelé à constituer les élites économiques et militaires d’une nouvelle construction politique.

Vue de la forteresse de Staraïa Ladoga depuis la nécropole scandinave de Plakoun (au premier plan). Saint-Pétersbourg, Département des archives de l’Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie.

11

24/05/2011 20:12:23


Russie viking, vers une autre Normandie ? Novgorod et la Russie du Nord, des migrations scandinaves à la Þn du Moyen Âge (VIIIe-XVe s.) Caen, Musée de Normandie, 25 juin – 31 octobre 2011 Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/ Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État. Elle est présentée dans le cadre du 1100e anniversaire de la Normandie « Happy Birthday Normandie », projet sélectionné par le Comité régional du Tourisme de Normandie et soutenu par la Région BasseNormandie. Avec le concours du Département du Calvados.

Commissariat général

Scénographie

Sandrine Berthelot, Musée de Normandie - Ville de Caen Alexandre Musin, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie, Saint-Pétersbourg

Patrick David

Communication Claire Fortin

Promotion touristique Sylvie Larue

L’Appel aux Varègues, par Vladimir Samsonov, huile sur toile, 1999. Moscou, Galerie d’État Ilia Glazounov.

Crédits photographiques © Bridgeman Art Library : p. 3, 29 (haut), 30 (haut) © Caen, Bibliothèques de l’Université de Caen Basse-Normandie / A. Lacherez MRSH : p. 9 (bas) © CNAC / MNAM, Dist. RMN / Georges Meguerditchian : couverture © Éditions Aktéon : p. 11 (haut gauche), 13 (bas), 16 (haut), 18, 21 (droite) © Moscou, Académie de peinture, de sculpture et d’architecture Ilia Glazounov : p. 32 © Moscou, Département d’archéologie de l’Université d’État / S. Orlov : p. 8, 21 (bas gauche), 22 (bas), 23 (bas gauche) © Moscou, Musée historique d’État : p. 7 (haut), 28 (haut) © New York, Musée Nicholas Roerich : p. 9 (haut droite) © Novgorod, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod / A. Guippius : p. 1 n° 1, 24 (droite et bas), 25 (bas) © Novgorod, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod / S. Toropov : p. 1 n° 3 et n° 6, p. 17, 20 (bas), 22 (haut), 23 (haut gauche ; bas droite), 24 (gauche), 25 (haut), 26 (bas droite), 27 (haut et centre) © Saint-Pétersbourg, Bibliothèque de l’Académie des Sciences de Russie : p. 20 (haut), 27 (bas), 28 (bas)

© Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie : p. 10 (haut), 19, 21 (haut), © Saint-Pétersbourg, Département des archives de l’Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie : p. 11 (bas), 12 (haut gauche), 14 (haut) © Saint-Pétersbourg, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie / A. Kirpitchnikov : p. 9 (droite) © Saint-Pétersbourg, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie / T. Erchova, E. Giria : p. 13 (droite) © Saint-Pétersbourg, Musée central de la marine militaire : p. 31 (bas gauche) © Saint-Pétersbourg, Musée d’État de l’Ermitage, 2011 / V. Terebenin : p. 1 n° 2, n° 4, n° 5, n° 7 et n° 8, 2 (droite), 6, 7 (bas), 9 (gauche), 10 (bas), 11 (droite), 12 (centre), 14 (bas et centre), 15 (haut et centre), 23 (centre gauche), 26 (bas gauche), 29 (bas) © Saint-Pétersbourg, Musée russe d’État : p. 2 (gauche), 12 (bas), 16 (bas), 26 (haut) © M. Petrov : p. 23 (haut droite) © S. Vasiliev : p. 13 (haut)

Comité scientiÞque

Médiation culturelle

Jean-Marie Levesque, Musée de Normandie Ville de Caen Jean-Yves Marin, directeur des musées d’art et d’histoire de la Ville de Genève, ancien directeur du Musée de Normandie Pierre Bauduin, Centre Michel de Bouärd, Université de Caen (CRAHAM) Mikhail Piotrovsky, Musée d’État de l’Ermitage Vladimir Matveyev, Musée d’État de l’Ermitage Natalia Grigorieva, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod Tatiana Kazarmschikova, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod Natalia Gormina, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod Evgueni Nosov, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie, Saint-Pétersbourg Galina Dluzhnezska, Archives de l’Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie, Saint-Pétersbourg

Jean-François de Marcovitch Claude Groud-Cordray Anne-Cécile Lamy Élisabeth Lecluze Arnaud Roquier

Assistance au commissariat (documentation)

Ainsi que toutes celles et ceux qui, par leur aide, ont participé à la réalisation de cette exposition.

Claude Groud-Cordray Anne-Cécile Lamy Élise Marie

Secrétariat du projet Catherine Gervais, Ghyslaine Schmit

Equipe technique Didier Beaumont, Daniel Dessoliers, Fabrice Drut, Yoann Gautier, Alain Hinard et l’ensemble du personnel du Musée de Normandie

Remerciements Le Musée de Normandie remercie pour leurs prêts : Le Musée d’État de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg, Le Musée Musée-réserve unifié d’État de Novgorod, Le Centre Pompidou, Musée national d’art moderne Centre de création industrielle, Paris.

Nous remercions tout particulièrement l’Association des Amis du Musée de Normandie et son président Philippe Martin.

32

Russie-Journal-2011-2.indd 34-35

24/05/2011 20:14:44


Russie viking, vers une autre Normandie ? Novgorod et la Russie du Nord, des migrations scandinaves à la Þn du Moyen Âge (VIIIe-XVe s.) Caen, Musée de Normandie, 25 juin – 31 octobre 2011 Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/ Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État. Elle est présentée dans le cadre du 1100e anniversaire de la Normandie « Happy Birthday Normandie », projet sélectionné par le Comité régional du Tourisme de Normandie et soutenu par la Région BasseNormandie. Avec le concours du Département du Calvados.

Commissariat général

Scénographie

Sandrine Berthelot, Musée de Normandie - Ville de Caen Alexandre Musin, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie, Saint-Pétersbourg

Patrick David

Communication Claire Fortin

Promotion touristique Sylvie Larue

L’Appel aux Varègues, par Vladimir Samsonov, huile sur toile, 1999. Moscou, Galerie d’État Ilia Glazounov.

Crédits photographiques © Bridgeman Art Library : p. 3, 29 (haut), 30 (haut) © Caen, Bibliothèques de l’Université de Caen Basse-Normandie / A. Lacherez MRSH : p. 9 (bas) © CNAC / MNAM, Dist. RMN / Georges Meguerditchian : couverture © Éditions Aktéon : p. 11 (haut gauche), 13 (bas), 16 (haut), 18, 21 (droite) © Moscou, Académie de peinture, de sculpture et d’architecture Ilia Glazounov : p. 32 © Moscou, Département d’archéologie de l’Université d’État / S. Orlov : p. 8, 21 (bas gauche), 22 (bas), 23 (bas gauche) © Moscou, Musée historique d’État : p. 7 (haut), 28 (haut) © New York, Musée Nicholas Roerich : p. 9 (haut droite) © Novgorod, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod / A. Guippius : p. 1 n° 1, 24 (droite et bas), 25 (bas) © Novgorod, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod / S. Toropov : p. 1 n° 3 et n° 6, p. 17, 20 (bas), 22 (haut), 23 (haut gauche ; bas droite), 24 (gauche), 25 (haut), 26 (bas droite), 27 (haut et centre) © Saint-Pétersbourg, Bibliothèque de l’Académie des Sciences de Russie : p. 20 (haut), 27 (bas), 28 (bas)

© Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie : p. 10 (haut), 19, 21 (haut), © Saint-Pétersbourg, Département des archives de l’Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie : p. 11 (bas), 12 (haut gauche), 14 (haut) © Saint-Pétersbourg, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie / A. Kirpitchnikov : p. 9 (droite) © Saint-Pétersbourg, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie / T. Erchova, E. Giria : p. 13 (droite) © Saint-Pétersbourg, Musée central de la marine militaire : p. 31 (bas gauche) © Saint-Pétersbourg, Musée d’État de l’Ermitage, 2011 / V. Terebenin : p. 1 n° 2, n° 4, n° 5, n° 7 et n° 8, 2 (droite), 6, 7 (bas), 9 (gauche), 10 (bas), 11 (droite), 12 (centre), 14 (bas et centre), 15 (haut et centre), 23 (centre gauche), 26 (bas gauche), 29 (bas) © Saint-Pétersbourg, Musée russe d’État : p. 2 (gauche), 12 (bas), 16 (bas), 26 (haut) © M. Petrov : p. 23 (haut droite) © S. Vasiliev : p. 13 (haut)

Comité scientiÞque

Médiation culturelle

Jean-Marie Levesque, Musée de Normandie Ville de Caen Jean-Yves Marin, directeur des musées d’art et d’histoire de la Ville de Genève, ancien directeur du Musée de Normandie Pierre Bauduin, Centre Michel de Bouärd, Université de Caen (CRAHAM) Mikhail Piotrovsky, Musée d’État de l’Ermitage Vladimir Matveyev, Musée d’État de l’Ermitage Natalia Grigorieva, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod Tatiana Kazarmschikova, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod Natalia Gormina, Musée-réserve unifié d’État de Novgorod Evgueni Nosov, Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie, Saint-Pétersbourg Galina Dluzhnezska, Archives de l’Institut d’histoire de la culture matérielle de l’Académie des Sciences de Russie, Saint-Pétersbourg

Jean-François de Marcovitch Claude Groud-Cordray Anne-Cécile Lamy Élisabeth Lecluze Arnaud Roquier

Assistance au commissariat (documentation)

Ainsi que toutes celles et ceux qui, par leur aide, ont participé à la réalisation de cette exposition.

Claude Groud-Cordray Anne-Cécile Lamy Élise Marie

Secrétariat du projet Catherine Gervais, Ghyslaine Schmit

Equipe technique Didier Beaumont, Daniel Dessoliers, Fabrice Drut, Yoann Gautier, Alain Hinard et l’ensemble du personnel du Musée de Normandie

Remerciements Le Musée de Normandie remercie pour leurs prêts : Le Musée d’État de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg, Le Musée Musée-réserve unifié d’État de Novgorod, Le Centre Pompidou, Musée national d’art moderne Centre de création industrielle, Paris.

Nous remercions tout particulièrement l’Association des Amis du Musée de Normandie et son président Philippe Martin.

32

Russie-Journal-2011-2.indd 34-35

24/05/2011 20:14:44


Musée de Normandie Château - 14000 Caen

Prix : 5,50 € Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/ Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’Etat.

Tél. 02 31 30 47 60 e-mail : mdn@caen.fr www.musee-de-normandie.eu

Création graphique : Hervé Chéri - Impression : Corlet Imprimeur

Jal Russie Viking / PLU 43

Sandrine Berthelot

Jean-Marie Levesque

Journal de l’exposition Russie-couv-Journal-2011.indd 1

25/05/2011 15:06:28

journal Russie Vinking  

Journal de l'exposition Russie viking au Musée de Normandie du 25 juin au 31 octobre 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you