Issuu on Google+

LE GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

1 /9


DER SCHWARZWALD

LES VOSGES

LE RHIN

LE GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE STRASBOURG

0

5

10

N

RÉSEAUX URBAINS

RÉSEAUX VIAIRES PROXIMITÉ D’UN RÉSEAU DENSE ET DIVERSIFIÉ

UN VIDE GÉNÉRÉ ENTRE CENTRE VILLE ET FAUBOURGS

0A

À L’ÉCHELLE DE LA VILLE

0

RÉSEAUX NATURELS

I UN SITE À DEUX ÉCHELLES, ANALYSE ET ENJEUX

0B

INTERRUPTION DE LA CONTINUITÉ DES COULÉES VERTES

0C

5 km tissu bâti voies ferrées tramway autoroute A 35

N

coulée vertes d’agglomération cours d’eau

ETAT DES LIEUX À L’ÉCHELLE DE STRABOURG :

UN SITE À LA CROISÉE DE DIFFÉRENTS RÉSEAUX : UNE CENTRALITÉ INCONTESTÉE

ENJEUX À L’ÉCHELLE DE STRASBOURG

CROISER ET CONCILIER LES DIFFÉRENTES LOGIQUES TERRITORIALES

0A EXPLOITER AU MAXIMUM LES OPPORTUNITÉS DE MOBILITÉ OF-

FERTES PAR LE SITE / DOMESTIQUER LES INFRASTRUCTURES, LES RENDANT PERMÉABLES À D’AUTRES LOGIQUES

0B INSTAURER UN NOUVEAU DIALOGUE ENTRE CENTRE VILLE ET FAUBOURGS

0C

ASSURER LE RÔLE DE MAILLON QUE REPRÉSENTE LE GLACIS ENTRE LES COULÉES VERTES DE LA VILLE POUR DES RAISONS ÉCOLOGIQUES ET RÉCRÉATIVES

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

0

5 km

N

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

2 /9/9


À L’ÉCHELLE DU SITE 1

04 LA ROCADE OUEST 2

03 LE PARC DU GLACIS

x

x’

02 LES REMPARTS

GARE CENTRALE

3

(photographies 1 et 2)

01 LES VOIES FERRÉES

(photographies 3, 4 et 5)

4

CARTE DU PAYSAGE

0

LE SITE : UNE ELLIPSE SPATIO-TEMPORELLE DANS LE PAYSAGE URBAIN

500m

5

x

140.50

01

145.0

02

141.0

03

139.0

04

136.50

145.50

N

GARE BASSE GARE HAUTE

x’

FAUBOURGS 04

GARE CENTRALE

01

GARE HAUTE

02

GARE BASSE

03

CENTRE VILLE

SCHÉMA DIRCECTEUR À L’ÉCHELLE DU SITE

D’UN ESPACE DISLOQUÉ À UN LIEU MÉDIATEUR ET IDENTIFIABLE DANS LE FONCTIONNEMENT COLLECTIF

01 UN NOUVEAU VISAGE POUR LES GARES BASSE ET HAUTE RAYONNEMENT : renforcement de la situation centrale de la gare de Strasbourg / ouverture du côté ouest par un nouveau parvis connexion urbaine de part et d’autre de la gare ligne tram-train prolongement de ligne F vers l’ouest de Strasbourg nouvelles stations de tramway (sur la ligne existante souterraine et sur la nouvelle ligne F) sur le site de la gare basse, définition d’un nouveau front urbain : création d’un quartier mixte

03 MISE EN SCÈNE DU PATRIMOINE DES REMPARTS reconversion des bâtiments en friche mise en scène du patrimoine des remparts, intégration des places des bastions à l’espace public chemin sur le dos des remparts mise en valeur des activités présentes (ou à venir) dans les bâtiments reconvertis

04 DOMESTICATION DE LA ROCADE OUEST TENSIONS ET DYNAMIQUES DU GLACIS OUEST

boulevard urbain extérieur, «coursive» favorisant les relations inter-quartiers simplification de l’échangeur A35/A351, ouvrage économe en espace multiplication des passages sous la rocade Reduction des nuisances de l’autoroute par un écran végétal qui PHAGOCITE la rocade. Il protége les espaces environnants et joue un rôle d’épuration de l’eau et de l’air

ETAT DES LIEUX

épuration en amont des eaux rejetées dans le fossé des remparts

02 LE PARC DU GLACIS COMME UNITÉ STRUCTURANTE Elargir l’air du parc. Retrouver, en longueur comme en largeur des continuités Proposer un nouveau rapport entre la ville et ses faubourgs assurer la lisibilité des différents accès au parc

ETAT PROJETÉ

N

travail des accroches et des connexions du parc avec le reste de la ville travail des accroches et des connexions avec les autres coulées vertes d’agglomération

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

N 0

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

500m

3 /9/9


SCHÉMA DIRCECTEUR DU QUARTIER

DÉFINITION D’UN PARCELLAIRE EX-NIHILO 1 • ouverture de la gare à 360° _ créer un vide entre le cavalier et la gare 2 • quartier adossé à la gare : 1. centre ville prolongé 2. création d’un recul

3

par rapport au rempart 3. espace isolé des nuisances sonores de la gare 3 • raccrocher le quartier aux bâtiments industriels à conserver 4 • créer la rue 5 • créer des connections transversales : des voies ferrées aux remparts

II LES LIMITES DU CENTRE VILLE REPOUSSÉES

2

LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DU NOUVEAU QUARTIER

1 5 2

4

3

+9

R

PROGRAMME lié à la centralité du site R

75 000 m2

LOGEMENTS : soit 870 logements soit à terme environ 2 600 habitants soit une densité de 17 400 hab/km2

PROGRAMME ET ORGANISATION TYPE DES BLOCS BÂTIS

( référence strasbourg = 3 375 hab/km2 et Paris 20 433 hab/km2)

BUREAUX :

• un quartier mixte pour assurer une activité diurne comme nocturne • un quartier dense pour laisser un maximum d’espace aux remparts • une volumétrie en accord avec la géographie et les contraintes du site 1. gestion des différents niveaux (gare basse/gare haute) 2. quartier orienté vers les Remparts 3. activités réparties selon les nuisances sonores

68 600 m2

ACTIVITÉS COMMERCIALES, LIBÉRALES :

R ARTISANALES

+2

ET

30 000 m2

LE TALUS DES REMPARTS

EQUIPEMENTS PUBLICS :

B

29 000 m2

A

QUAI TRAM/TRAIN

NOUVEAUX QUAIS

ZOOM DE LA COUPE GG’ AU 200ème

B

CENTRE VILLE

WAGENHAUSE

+5

GARE CENTRALE

UN QUARTIER MIXTE, DENSE ET ADAPTÉ À SON SITE

SURFACE QUARTIER ET PARC ENVIRONNANT : 15 HA SHOB (SURFACE HORS OEUVRE BRUT) : 202 600 M2

C

AXONOMÉTRIE DU QUARTIER

VOLUMÉTRIE : MISE EN APPLICATION DES PRINCIPES

SUR LE PARVIS DE LA GARE, LE TRAMWAY PRÊT À S’ENGOUFFRER SOUS LES QUAIS STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

4 /9/9


G G’

DES VOIES FERRÉES AU PARC DES REMPARTS :

DES QUAIS AU QUARTIER

A. Le parvis de la gare, dans un rapport frontal avec les remparts dépose minute

rampe handicapable café/terrasse quais supplémentaires quais exixtants

cavalier XVI

arrêt de tram

arrêt de bus

DÉTAIL DU PLAN MASSE AU 500ème

LES PLACES

LES VOIES

Grandes dalles béton dalles béton fines esplanade

pieds des bâtiments

dalles granite noir fines stabilisé quai tram et tram/train

CAVALIER XVI

sous les alignements

béton ciré terrasses

VOIE DE DESSERTE

enrobé clair

LES ALIGNEMENTS

enrobé

voirie de desserte et voirie au voirie principale niveau de l’eplanade

RUE PRINCIPALE

pavés granite

ligne de tramway

TRAMWAY LE PARVIS DE LA GARE

platelage bois béton balayé

passage arrière

HALL DE GARE

allées

TRAM TRAIN

Eleagnus angustifolia Olivier de Bohême

NOUVEAUX QUAIS

QUAIS EXISTANTS

LE MOBILIER

Tilia tomentosa Tilleuil argenté

Mâts

1

2

3

1.passage arrière 2.allées transversales piétonnes (le long des alignements) 3.esplanade de la gare

LE HALL ET LA VERRIÈRE

COUPE GG’ AU 500ème

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

5 /9


PASSAGE EN COULISSE

N

vue de nuit, vocabulaire ferroviaire du mobilier d’éclairage

DES VOIES FERRÉES AU PARC DES REMPARTS :

cheminement le long des voies ferrées _ dessertes arrières des immeubles

B. Lee quartier quartier gare : un basculement progressiif

LOGEMENTS

BUREAUX COMMERCES PARKING SOUTERRAIN

VOIE DE DESSERTE 3.0 2.3

SQUARE 3.0

MARCHÉ COUVERT

2.3

STATIONNEMENT

NOUE

STATIONNEMENT

STATIONNEMENT

LOGEMENTS

ESPACE FERMÉ BOIS DE BOULEAUX

VOIE PRINCIPALE 6.0 2.3

PAROIE INSONORISANTE

N’ M’

M

PASSAGE 3.5

TROTTOIR 7.0

COUPE NN’ AU 200ème : nord du quartier

VOIE DE TROTTOIR DESSERTE TROTTOIR 3.0 2.3

SQUARE

STATIONNEMENT

ESPACE DE JEUX

STATIONNEMENT

LOGEMENTS

NOUE 3.0

BUREAUX

LOGEMENTS COMMERCES

TROTTOIR VOIE PRINCIPALE 2.7 2.3 6.0

PAROIE INSONORISANTE

LOGEMENTS

COMMERCES PARKING SOUTERRAIN TRAMWAY 7.0

TROTTOIR 7.0

BALCON 4.0

PASSAGE 3.5

COUPE MM’ AU 200ème : sud du quartier

SQUARES AUX PIEDS DES LOGEMENTS

square ombragé, assurant une transition douce entre l’espace privé des logements et l’espace public des Remparts _ squares intégrant des espaces de jeux pour les petits (1 500m2) palette végétale recréant une atmosphère de sous-bois PLANTES TAPISSANTES BULBES DISSÉMINÉS

Hedera helix, Lierre, printemps Geranium pyrenaicum, Geranium des Pyrénnées été/automne Geranium marcorrizhum, Bec de grue, printemps

CÉPÉES BASSES : 3 À 5 MÈTRES (à proximité des bâtiments)

Amélenchier canadensis, Amélenchier Acer circinatum, Erable cannelle Acer ginnala, Erable du fleuve amour Prunus shirotae, Cerisier du Japon

Galanthus nivalis, Perce neige, hiver Hyacinthoides non-scripta, Jacinthe des bois, été Alium ursinum, Ail des ours, printemps Alium iganteum, Ail d’ornement, printemps

CÉPÉES HAUTES : 5 À 8 MÈTRES

Acer buergerianum, Erable trident Acer griseum, Erable cannelle Prunus yedonensis, Erable cannelle

BALCON SUR RUE, À HAUTEUR DE CANOPÉE STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

6 /9


PASSAGE EN COULISSE

S S’

DES VOIES FERRÉES AU PARC DES REMPARTS :

C. LLaa place du hangar, descente en gradins sur le parc des Remparts

ALLÉE DES REMPARTS

VOIE PRINCIPALE TRAM

GRADINS PLACE DU HANGAR LE HANGAR RECONVERTI

PASSAGE LES VOIES FERRÉES

COUPE SS’ au 5OOème

DÉTAIL DE L’ESCALIER au 200ème

CONFIGURATION DE L’ESCALIER

intégration d’une rampe handicapable à 2,8% avec un palier

0,016

0,032

raccord en biais de la rampe aux marches

emmarchement au 10ème (en mètre)

PLACE DU HANGAR _ RECONVERSION DU BÂTIMENT SNCF (12 000 m2 disponible)

ACCÈS À LA PLACE DU HANGAR PAR UNE VOIE DÉSAFFECTÉE STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

7 /9


III LE PARC DES REMPARTS, CIMENT DU GLACIS PRINCIPES GÉNÉRAUX

MISE EN LUMIÈRE DU PATRIMOINE DES REMPARTS CRÉATION D’UNE CITÉ D’ARTISTES ET D’ARTISANS reconversion des bâtiments militaires

propisition de programme

réhabilitation achevée

ateliers, résidences, salles d’esposition,... d’artistes et artisans

réhabilitation à entreprendre

activités nocturnes et événementielles dans les bâtiments semi-enterrés principalement (bars, restaurants, salles de concerts et de spectacles, ...)

(16 700m2 de locaux disponibles)

locaux associatifs (accueil de jour et de nuit, les restos du coeur,...) résidence étudiante gendarmerie

l’allée des Remparts longe la cité et passe devant les nouveaux ateliers _ le talus des Remparts est ouvert à la promenade, une série d’escaliers permet d’accéder au dos du talus

DÉTOURNEMENT DE MATIÈRES DES BASSINS LINÉAIRES LONGENT LES TERRASSES DE LA GARE BASSE

ESPACE IMPERMÉABILISÉ:

5,5 ha

soit 5 500 m2

xx’

mur existant

xx’

mur existant

niveau d’eau maximum niveau d’eau permanent

terre végétale (20cm) couche d’argile (10cm)

VOLUME MAXIMUM À STOCKER:

1 330 m3

passerelle gabions (ballast)

terre végétale (20cm) couche d’argile (10cm)

DIMENSIONS DES NOUES: 900 x 3 x 0,5 = 1 350m3

anneau béton drains à cunette

drains à cunette

gravillon 15/30 géotextile

Principe de récupérations des eaux de ruissellement du quartier gare

gravillon 15/30 géotextile

dimensionnement des ouvrages de stockage pour une période de retour de 10 ans

NIVEAU DE LA NAPPE

NIVEAU DE LA NAPPE

coupe de principe au 50ème

coupe de principe au 50ème

xx’

xx’

niveau d’eau maximum niveau d’eau permanent

drains à cunette

ballast

béton désactivé

traverse en bois

gravillon 15/30

NIVEAU DE LA NAPPE

cheminement piéton en béton désactivé 1.4

TRANSFORMATION DES TRAVERSES

coupe de principe longitudinale xx’ au 50ème

coupe au 20ème

PLANTES PHYTOÉPURATRICES DES BASSINS

Callistriche palustris

Myrophyllum aquaticum

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Eichhornia crassipes

Nymphea alba

Nymphoides peltata Iris pseudacorus

Phragmite australis

Typha latifolia

Equisetum fluviatile

Juncus effusus Salix purpurea

Salix rosmarinifolia

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

8

/9


DÉCLINAISON DU VOCABULAIRE IN SITU

ALLÉE DES REMPARTS

PELOUSE 1.4

3.0

PRAIRIE

1.4

M’

RAIL PIÉTON

RAIL PIÉTON

JARDIN RAS

BASSINS

5.0

RAIL PIÉTON

RAIL PIÉTON

RAIL PIÉTON

A. Remparts sud : la topographie des remparts sublimée

M

SQUARES /ESPACE DE JEUX

1.4

1.4

1.4

COUPE MM’ au 2OOème

PELOUSE fréquentation forte VÉGÉTATION RASE fréquentation aléatoire

Sur une couche de 20 cm de terre végétale tonte régulière

PRAIRIE fréquentation aléatoire

Saxifraga tridactylites, Tussilago farfara,

Dittrichia graveolens,

Sedum acre,

Sedum album,

mars/mai

aout/octobre

mai/juillet

juillet/septembre

Saxifrage à trois doigts

Pas d’âne

février/avril

Inule odorante,

orpin jaune

Orpin blancv

Centaurea jacea,

juin/aout

juillet/septembre juillet/septembre juin/octobre

Queue de lièvre,

Centaurée jacée,

Ammi majus,

Cosmos bipinnatus, Anethum graevolens, Papaver rhoeas, Gypsophila paniculata, Linum perenne,

Lagarus ovatus,

Ammi élevé,

Cosmos,

Aneth,

juin/octobre

Coquelicot

mai/juillet

Gypsophile paniculé,

juillet/septembre

Lin vivace,

mai/aout

palette végétale des terrasses

le parc sur les traces du site

DE VASTES ÉTENDUES OUVERTES SE DÉCLINENT, LES TERRASSES SE PARENT DE VÉGÉTATIONS RASES DÉTAIL DU PLAN MASSE AU 500ème bassins terrasses

espace de jeux

squares

bâtiments militaires

chemins du haut des Remparts allée des remparts

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

haie existante Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

9

/9


DÉCLINAISON DU VOCABULAIRE IN SITU

N N’

5.0

1.4

LE BOIS

BASSINS

RAIL PIÉTON

ALLÉE DES REMPARTS

RAIL PIÉTON

CHEMINS DU HAUT DES REMPARTS

B. Remparts nord : glissement de végétation

3.0

1.4

SQUARE

COUPE NN’ au 2OOème

Palette végétale du bois, bouleaux et pins

Betula pendula,

Betula utilis,

Bouleau verruqueux

Betula albosinensis,

Bouleau blanc

Bouleau de Chine

Betula papyrifera,

Pinus sylvestris,

Bouleau à canots

Pin sylvetre

Pinus nigra austrica Pin noir d’autriche

Cheminements sur le dos des Remparts

DES ESPACES PLUS FERMÉS, PLUS INTIMES SE SUCCÈDENT ICI, DU HAUT DES REMPARTS AU QUARTIER GARE DÉTAIL DU PLAN MASSE AU 500ème

chemins du haut des Remparts

espace de jeux

terrasses bassins

Wagehause

allée des Remparts

Kriegstor

rail piéton

rail piéton

Dans le bois de bouleaux filent encore rails et terrasses

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

0 1


IV CANAL ET ROCADE DOMESTIQUÉS

LUMIÈRE SUR LE CANAL

BOULEVARD INTER-QUARTIERS

LA ROCADE OUEST

BRETELLE DÉSAFFECTÉE

BOISEMENT DENSE

BRETELLE DÉSAFFECTÉE

JARDIN OUVRIER

CHEMINEMENT

S’

NOUE

S

JARDIN OUVRIER

JARDIN OUVRIER

LES REMPARTS

Coupe SS’ au 500ème

RÉORGANISATION DES CONNECTIONS INTER-URBAINES reconversion de bretelles de la rocade en cheminements piétons et cyclables _ mise en valeur des infrastructures lourdes par une mise en lumière des ouvrages d’art

STRASBOURG GLACIS OUEST, LES COULISSES DE LA VILLE

Léa Muller 5ème Année ENSNP Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage

11 11/9/10


LE GLACIS OUEST DE STRASBOURG, LES COULISSES DE LA VILLE