Page 65

Médecins Sans Frontières par l’octroi en fin d’année par les sections américaine et allemande d’une contribution additionnelle de 30 millions d’euros. Cette contribution additionnelle a eu pour effet de générer un excédent de 30,4 M€ pour l’exercice 2014 (comptes combinés) et un niveau de réserves disponibles de 5,8 mois d’activités en ligne avec la politique précitée. Les produits sont ainsi passés de 231,3 M€ à 284,3 M€, soit une augmentation de 53,0 M€ (+23 %) dont les deux tiers concernent les ressources privées issues de la recherche de fonds qui comprennent les 30,0 M€ mentionnés ci-dessus. Les autres ressources, reflet de l’activité de MSF Logistique et Epicentre avec les autres sections du mouvement MSF, augmentent de 17,0 M€, les ressources institutionnelles suivant une hausse moins importante (+1,0 M€). Quant aux charges, elles s’élèvent en 2014 à 253,6 M€, soit 20 M€ de plus que l’année précédente (+9 %). Elles suivent la tendance des dépenses de missions sociales qui augmentent également de 9 % (soit 18,3 M€), portée pour 14,6 M€ par les activités de MSF Logistique et d’Epicentre et par les dépenses de missions pour 3,3 M€. Les frais de recherche de fonds sont stables sur la période et les frais de fonctionnement subissent une hausse modeste de 2 %.

2.1. Les charges combinées : 253,6 M€ 2.1.1. Les dépenses des missions sociales : 224,1 M€ En 2014, les dépenses liées aux missions sociales représentent 89,2% du total des emplois combinés contre 88,4% l’année précédente, soit une augmentation de 0,8 point. Elles sont constituées des dépenses liées aux opérations menées en France et à l’étranger, au support dédié à ces opérations, à l’information et à la sensibilisation du public, à d’autres activités à vocation humanitaire et

à des versements à d’autres organismes non liés à des actions de secours. Les dépenses des opérations en France et à l’étranger représentent 143,4 M€. Elles sont composées des coûts engagés pour la réalisation des missions de l’association sur le terrain, de versements à d’autres organismes liés à des actions de secours, et de dépenses opérationnelles engagées pour le compte d’autres sections MSF. La quasi-totalité des projets de terrain a été menée par l’association Médecins Sans Frontières. Toutefois, quelques projets de recherche sont menés par Epicentre en Ouganda et au Niger. Les dépenses combinées des missions menées par MSFFrance s’établissent à 137,5 M€, en hausse de 5,3% (soit 6,9 M€) par rapport à 2013. L’augmentation constatée est principalement portée par les interventions d’urgence de l’année, et plus particulièrement par les interventions en réponse aux conflits centrafricain et soudanais ainsi qu’à l’épidémie d’Ebola. Ces trois contextes représentent une augmentation des dépenses de 22,3 M€, partiellement compensée par un moindre investissement en 2014 (-8,1 M€) sur le conflit syrien, sur les déplacés et épidémies de la République Démocratique du Congo et sur les conséquences du typhon Haiyan de 2013 aux Philippines. Par ailleurs, les fermetures initiées en 2013 des projets en République du Congo, au Laos, à Madagascar et en Somalie ont contribué à une diminution des dépenses sur ces pays de 6,5 M€. Une analyse plus détaillée de cette évolution est présentée dans le rapport d’activités. Les principales missions sur le plan du volume financier (dépassant les 4 M€) sont les missions en République Centrafricaine (14,0 M€), en Jordanie et Irak (12,6 M€), au Soudan du Sud (11,0 M€), en République Démocratique du Congo (10,4 M€), en Ethiopie

Médecins Sans Frontières • Rapport annuel de l’année 2014 • Paru suite à l’Assemblée Générale des 6 et 7 juin 2015 à La Plaine Saint-Denis (France)

65

Profile for Médecins Sans Frontières France

Rapport annuel de Médecins Sans Frontières 2014-2015  

Rapport annuel de Médecins Sans Frontières 2014-2015  

Profile for msffr