Page 13

Rapport moral 2014 / 2015 du Président ,

44e Assemblée Générale de MSF le 6 juin 2015 Introduction Bienvenue à toutes et tous pour cette 44e assemblée générale qui est aussi pour moi le temps d’un premier bilan après deux ans de présidence. Comme je le mentionnais dans mon premier rapport moral, cet exercice n’est pas simple, et finalement il l’est encore moins aujourd’hui car je ne suis plus en mesure de pouvoir me retrancher derrière mon manque d’expérience ou une période trop courte pour pouvoir être jugé. Nous ne devons jamais perdre de vue que notre association doit dépenser l’essentiel de son énergie à déployer des secours auprès des populations les plus affectées par des conflits, des épidémies ou des catastrophes naturelles. Cela peut sembler évident pour une très grande majorité d’entre nous. Mais je tenais à le rappeler avec insistance, parce que malheureusement nous avons collectivement perdu un temps important à discuter structures et politesse alors même que nous avons vécu une année exceptionnelle en termes opérationnels, qualitativement et quantitativement. Une année pleine de défis, d’interrogations.

en Syrie ou en Somalie. J’y reviendrai plus longuement dans la première partie de mon rapport. Mais une année marquée par ailleurs par les urgences successives en RCA et à Gaza n’est pas une année tout à fait comme toutes les autres. L’exercice veut qu’au cours de ce rapport moral, je pointe certaines insuffisances, les sujets sur lesquels il faut porter une attention particulière. Mais avant cela, je voudrais adresser une reconnaissance à tous ceux qui ont porté ces opérations, qui plus est dans des environnements très dangereux. Au cours de cette assemblée générale, nous serons donc amenés à revenir longuement sur les contraintes qui pèsent au quotidien sur notre mission sociale. • L a question de l’insécurité évidemment, avec les menaces directes – kidnapping, violences physiques – qui touchent notre personnel et entravent parfois durablement nos interventions.

Deux exemples me viennent immédiatement à l’esprit pour illustrer mon propos.

• L a question médicale avec l’obligation qui nous est faite de mieux traiter les patients que nous rencontrons – changement des profils épidémiologiques, vieillissement des populations.

Tout d’abord, la prise en charge tout à la fois conséquente et défaillante des patients Ebola dans les 3 pays d’Afrique de l’Ouest touchés par le virus et l’arrêt quasi total de nos opérations dans des zones contrôlées par des organisations djihadistes transnationales

• L a question des ressources humaines n’est pas nouvelle mais sera encore plus décisive dans les années à venir pour réaliser des projets de plus en plus complexes et dans des environnements de plus en plus incertains.

Médecins Sans Frontières • Rapport annuel de l’année 2014 • Paru suite à l’Assemblée Générale des 6 et 7 juin 2015 à La Plaine Saint-Denis (France)

13

Profile for Médecins Sans Frontières France

Rapport annuel de Médecins Sans Frontières 2014-2015  

Rapport annuel de Médecins Sans Frontières 2014-2015  

Profile for msffr