Page 1

DU

Programme de formation 2009

DU

FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL 700 19th Street, NW WASHINGTON, DC 20431 U.S.A. TÉLÉCOPIE : +1 (202) 623-6490 COURRIEL : INSINFO@IMF.ORG SITE INTERNET : WWW.IMF.ORG/INSTITUTE

F

o

n

d

s

m

o

n

é

t a

i

r

e

i

n

t

e r

n

a t

i

o

n

a

l


Table des matières Avant-propos du Directeur général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Message du Directeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Introduction et guide de l’utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Cours donnés à Washington et dans les centres de formation régionaux . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Siège du FMI (HQ) à Washington. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Centre régional multilatéral pour l’Amérique latine au Brésil (CFB) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

Dates limites pour les demandes d’admission aux cours Dépôt des candidatures

Numéro du cours

Titre du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Téléenseignement (TE) 29/8/2008

DL 09.31

Programmation et politiques financières — Téléenseignement

12/1/2009

25/3/2009

Anglais

13/3/2009

DL 09.33

Programmation et politiques financières — Téléenseignement

17/8/2009

28/10/2009

Anglais

27/3/2009

DL 09.35

Programmation et politiques financières — Téléenseignement

24/8/2009

4/11/2009

Français

15/8/2008

HQ 09.01

Programmation et politiques financières

5/1/2009

13/2/2009

Anglais

Siège (HQ) 19/9/2008

HQ 09.02

Programmation et politiques financières

23/2/2009

3/4/2009

Français

Programme de formation conjoint Chine–FMI (PFC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

3/10/2008

HQ 09.03

Diagnostics macroéconomiques

9/3/2009

3/4/2009

Anglais

Programme de formation conjoint FMI–Inde (PFI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

31/10/2008

HQ 09.04

Statistiques de finances publiques

6/4/2009

1/5/2009

Anglais

Institut multilatéral d’Afrique (IMA) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

5/12/2008

HQ 09.06

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale

11/5/2009

19/6/2009

Anglais

Institut multilatéral de Vienne (IMV) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

30/1/2009

HQ 09.08

Statistiques de la dette extérieure

6/7/2009

31/7/2009

Anglais

Programme de formation régional FMI–FMA (PFR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

6/3/2009

HQ 09.09

Programmation et politiques financières

10/8/2009

18/9/2009

Anglais

Institut régional de Singapour–FMI (IRS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

3/4/2009

HQ 09.10

Statistiques de la comptabilité nationale

7/9/2009

9/10/2009

Anglais

Cours donnés à d’autres endroits (OT) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

1/5/2009

HQ 09.12

Programmation et politiques financières

5/10/2009

13/11/2009

Arabe

15/5/2009

HQ 09.13

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques

19/10/2009

20/11/2009

Français

Description des cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

Institut multilatéral de Vienne (IMV)

Analyse des marchés financiers (AMF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

22/8/2008

JV 09.01

Gestion macroéconomique et secteur financier

19/1/2009

30/1/2009

Anglais (russe)

Aspects juridiques des institutions financières internationales (AJIF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

12/9/2008

JV 09.02

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques

9/2/2009

20/2/2009

Anglais (russe)

Comptabilité nationale trimestrielle (CNT) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

24/10/2008

JV 09.04

Programmation et politiques financières

23/3/2009

3/4/2009

Anglais (russe)

Conception de cadres juridiques efficaces pour s’attaquer au problème des banques en difficulté et résolution des crises bancaires (CRE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

12/12/2008

JV 09.06

Politique monétaire et politique de change

11/5/2009

22/5/2009

Anglais (russe)

2/1/2009

JV 09.31 A

Politique économique appliquée

1/6/2009

12/6/2009

Anglais

Contrôle basé sur les risques — Risque de marché et risque opérationnel (RMO) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

30/1/2009

JV 09.31 B

Politique économique appliquée

29/6/2009

10/7/2009

Anglais

Diagnostics macroéconomiques (DMS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

6/2/2009

JV 09.10

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques

6/7/2009

17/7/2009

Anglais (russe)

Enjeux du secteur extérieur (ESE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

17/4/2009

JV 09.16

Programmation et politiques financières

9/11/2009

20/11/2009

Anglais (russe)

Enquête coordonnée sur les investissements directs (ECID) : séminaire (SBP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

8/5/2009

JV 09.13

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale

5/10/2009

16/10/2009

Anglais (russe)

Facteurs de vulnérabilité extérieurs (FVE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

22/5/2009

JV 09.14

Analyse des marchés financiers

19/10/2009

30/10/2009

Anglais

Finances pour les macroéconomistes (FME) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

12/6/2009

JV 09.12

Diagnostics macroéconomiques

14/9/2009

25/9/2009

Anglais

3/7/2009

JV 09.17

Prévisions macroéconomiques

30/11/2009

11/12/2009

Anglais

Gestion des actifs souverains : cadre d’affectation stratégique des actifs (GAS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMFP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Gestion macroéconomique et questions de dette (GMD) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Gestion macroéconomique pour cadres supérieurs (GMCS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

Institut régional de Singapour–FMI (IRS) 5/9/2008

ST 09.51

Programmation et politiques financières

12/1/2009

23/1/2009

Anglais

24/10/2008

ST 09.03

Gestion macroéconomique et secteur financier

23/3/2009

3/4/2009

Anglais

28/11/2008

ST 09.04

Analyse des marchés financiers

27/4/2009

8/5/2009

Anglais

12/12/2008

ST 09.05

Diagnostics macroéconomiques

11/5/2009

22/5/2009

Anglais

Incidence macroéconomique des questions budgétaires (IMB) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

9/1/2009

ST 09.06

Prévisions macroéconomiques

8/6/2009

19/6/2009

Anglais

Indicateurs de solidité financière (ISF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

23/1/2009

ST 09.52

Gestion macroéconomique pour cadres supérieurs

22/6/2009

26/6/2009

Anglais

Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC–FT) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

27/3/2009

ST 09.09

Politique monétaire et politique de change

24/8/2009

4/9/2009

Anglais

Marchés financiers et nouveaux instruments financiers (MFN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

10/4/2009

ST 09.53

Incidence macroéconomique des questions budgétaires

7/9/2009

18/9/2009

Anglais

Planification stratégique et évaluation des risques dans l’administration des recettes (ERR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

22/5/2009

ST 09.15

Programmation et politiques financières

19/10/2009

30/10/2009

Anglais

Politique économique appliquée (PEA) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

12/6/2009

ST 09.16

Gestion macroéconomique et secteur financier

9/11/2009

20/11/2009

Anglais

Politique monétaire et politique de change (PMPC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Politiques économiques visant à assurer la stabilité financière (ESF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Prévisions macroéconomiques (PM) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Programmation et politiques financières (PPF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Dépôt des candidatures : les formulaires de candidature par voie électronique peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply pour tous les cours hormis celui de politique économique appliquée; les formulaires de candidature pour le cours de politique économique appliquée sont disponibles uniquement à l’adresse suivante : www.jvi.org.


Programmation et politiques financières avec ciblage de l’inflation (PPF–CI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Programmation et politiques financières par téléenseignement (PPF–TE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Réglementation des banques mondiales et du secteur financier : introduction à l’usage des juristes (ROJ) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Sauvegardes financières dans les banques centrales (EMS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Statistiques d’envois de fonds (SEF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Statistiques de finances publiques (SFP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Statistiques de la comptabilité nationale (SCN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Statistiques de la dette extérieure (SDE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Statistiques monétaires et financières (SMF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

Programme des cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Contributions des pays membres aux cours donnés au siège du FMI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Siège du FMI (HQ) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Téléenseignement (TE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Centre régional multilatéral pour l’Amérique latine au Brésil (CFB) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Programme de formation conjoint Chine–FMI (PFC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Programme de formation conjoint FMI–Inde (PFI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Institut multilatéral d’Afrique (IMA) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Institut multilatéral de Vienne (IMV) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Programme de formation régional FMI–FMA (PFR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Institut régional de Singapour–FMI (IRS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42

Dispositions administratives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Dispositions concernant les cours à Washington, à l’IMV, à l’IRS et par TE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Conditions d’admission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Processus de sélection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Critères d’admissibilité concernant les candidats ayant suivi les cours antérieurement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Voyage à Washington et dispositions administratives concernant le siège du FMI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Voyage à Vienne et dispositions administratives concernant l’IMV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Voyage à Singapour et dispositions administratives concernant l’IRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Dispositions pratiques concernant les centres CFB, PFC, PFI, IMA et PFR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

Inscrivez-vous pour rester en contact . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

|

Programme de formation 2009 page 


Dominique Strauss-Kahn

Avant-propos du Directeur général Le Fonds monétaire international (FMI) a pour finalité d’aider les pays membres à préserver la stabilité macroéconomique et à connaître une croissance de qualité. Tout au long de son histoire, il s’est appliqué à désamorcer les menaces qui pèsent sur la stabilité économique en mettant ses ressources financières à leur disposition pour appuyer des programmes d’ajustement de balance des paiements bien conçus. Avec le temps, la communauté internationale en est aussi venue à compter beaucoup sur le FMI pour faire bénéficier les pays membres de ses activités de surveillance et de conseil en prenant en considération à la fois les perspectives de chacun d’eux et celles de l’économie mondiale.

page 

|

DU


Aussi bénéfiques que soient la surveillance et l’appui financier du FMI, il est manifeste que la stabilité macroéconomique et la croissance de qualité dépendent avant tout de l’aptitude de chaque pays à gérer sa propre économie. C’est pourquoi le FMI affecte environ un quart des ressources à l’assistance technique et à la formation. L’Institut du FMI a mis sur pied, de concert avec d’autres départements de l’institution, un excellent programme destiné aux fonctionnaires des pays membres. Contrairement aux cours proposés dans les universités, la formation assurée par le FMI se fonde très largement sur les atouts spécifiques des membres de ses services en matière d’analyse économique pratique, et s’efforce de relier les préceptes théoriques à des études de cas réels. La plupart des cours sont donnés au siège du FMI à Washington ou dans l’un des sept centres de formation régionaux qu’il a ouverts à travers le monde, les thèmes proposés dans chacun d’eux étant conçus en fonction des principaux problèmes et besoins de chaque région. Le programme a été considérablement enrichi, ces dernières années, par l’introduction de nouveaux cours et l’amélioration persistante de ceux qui existent déjà. La formation est assurée en anglais, arabe, espagnol, français et portugais, avec interprétation en chinois ou en russe le cas échéant. En présentant ici le programme de l’Institut du FMI pour 2009, je suis heureux de pouvoir dire que la formation proposée par notre institution recueille systématiquement les suffrages des participants aussi bien que des organismes qui les présentent. Les enquêtes effectuées montrent que les participants sont très satisfaits de ces cours et que les administrations dont ils relèvent estiment que la formation dispensée aide beaucoup leurs agents à s’acquitter de leur tâche et améliore leurs chances de promotion. Il est peut-être exagéré de dire que les cours du FMI sont le principal facteur d’avancement des carrières des fonctionnaires qui en ont bénéficié, mais force est de constater que la dernière Assemblée annuelle du FMI et de la Banque mondiale a réuni près de 400 anciens participants aux cours de l’Institut, dont de

nombreux ministres, gouverneurs de banque centrale, secrétaires d’État ou vice-gouverneurs. Il va sans dire que la taille du programme de formation du FMI doit rester compatible avec les ressources disponibles pour le financer. Aussi regrettable que ce soit, mais dans le droit-fil des restrictions budgétaires qui s’imposent à notre institution, le volume de formation prévu en 2009 a dû être réduit de presque 10 % par rapport à 2008. Si nous espérons être en mesure d’assurer tous les cours inscrits à notre programme, cela ne sera possible qu’à condition de mobiliser des financements additionnels pour compléter l’appui financier généreux que nous apportent d’ores et déjà nos partenaires nationaux ou institutionnels — Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chine, Inde, Japon, Portugal, Royaume-Uni, Singapour, Banque africaine de développement et Fonds monétaire arabe. Dans le cadre des efforts déployés pour mobiliser des revenus, et pour rationaliser la demande de formation qui nous est adressée, nous avons envisagé d’associer les pays membres au financement des coûts liés à la participation de leurs ressortissants à certains cours, ainsi qu’il est expliqué plus loin dans ce catalogue. Une grande partie du travail effectué pour mettre sur pied ce programme a été consacrée aux cours présentés ici. J’espère que la plus-value qu’ils représenteront pour nos pays membres en fera un investissement particulièrement rentable.

Dominique Strauss-Kahn Directeur général Fonds monétaire international

|

Programme de formation 2009 page 


Leslie Lipschitz

Message du Directeur C’est un plaisir pour moi de présenter le programme de formation que l’Institut du FMI propose en 2009 aux fonctionnaires des pays membres. Les cours figurant dans ce catalogue visent à aider ces fonctionnaires à mieux analyser les questions économiques afin de pouvoir formuler et mettre en œuvre des mesures efficaces. Notre programme met à profit l’expérience et le savoir-faire uniques des membres des services du FMI dans une vaste gamme de domaines pratiques. Bon nombre de ces cours sont donnés par l’Institut du FMI lui-même; les autres font appel aux connaissances spécifiques de représentants du Département des statistiques, du Département juridique, du Département financier, du Département des finances publiques et du Département des marchés monétaires et de capitaux du FMI. page 

|

DU


L’Institut ne cesse, dans son programme de formation, d’adapter ses cours et d’en proposer de nouveaux pour rester en phase avec les besoins en constante évolution des fonctionnaires des pays membres. La formation que nous offrons est destinée aux agents des institutions avec lesquelles le FMI est en contact dans le cadre de son travail de surveillance, de conception des programmes et d’assistance technique, et ces cours répondent aux besoins d’un large éventail de pays membres de l’institution. Nos cours traditionnels sur la programmation financière, les statistiques macroéconomiques et la gestion macroéconomique restent populaires dans la plupart des pays membres, d’autant plus que nous nous efforçons de faire en sorte qu’ils demeurent résolument axés sur les problèmes que posent, dans le monde réel, l’interprétation des données économiques et la formulation de politiques efficaces. Mais, comme ce catalogue le montre clairement, nous nous sommes employés aussi à satisfaire la forte demande de cours plus spécialisés qui nous est adressée depuis quelques années dans des domaines tels que les diagnostics macroéconomiques, les facteurs de vulnérabilité externe ou la gestion des avoirs souverains. Le programme pour 2009 enrichit notre panoplie de cours sur les marchés et les instruments financiers d’un nouveau cours de quatre semaines sur les finances destiné aux macroéconomistes. Le programme de formation — qu’il s’agisse du choix des cours ou du contenu de chacun d’eux — est le reflet des informations recueillies de sources multiples : les besoins de formation perçus par les départements géographiques du FMI (dans le cadre de la surveillance et de la conception des programmes), les opinions exprimées par nos partenaires régionaux, les suggestions qui se dégagent des réunions organisées régulièrement pour connaître le point de vue de hauts fonctionnaires du FMI sur les priorités de formation dans les régions qu’ils couvrent, les résultats des enquêtes indépendantes que l’Institut du FMI commande périodiquement, et les opinions recueillies systématiquement auprès des participants au terme de chacun de nos cours. Nous nous démarquons délibérément

de l’enseignement économique assuré dans les enceintes universitaires : les cours de l’Institut se présentent sous forme de séries d’exposés, d’études de cas et de travaux de groupe mettant l’accent sur les applications pratiques de la théorie à l’analyse économique dans le monde réel, et ouvrent des perspectives sur la politique économique que les institutions universitaires sont rarement en mesure de proposer. Une longue expérience a montré que l’accent mis sur des exercices pratiques utilisant des cas réels facilite considérablement la connaissance intuitive et la mémorisation des questions abordées. Les effets bénéfiques de la formation assurée par le FMI vont cependant bien au-delà de l’enseignement dispensé. Lorsqu’un cours de l’Institut du FMI commence, ceux qui y participent sont en général plongés ensemble dans un environnement qui ne leur est pas familier, puisqu’ils viennent d’une vingtaine ou trentaine d’autres pays. Éloignés de leur famille et de leurs amis, mais rapprochés les uns des autres par des intérêts professionnels communs et soumis à la même pression d’un travail intense, ils ne tardent guère à combler leurs différences culturelles pour coopérer de façon productive. L’expérience partagée à l’occasion de ces cours favorise souvent la création de réseaux professionnels durables : les anciens, qui ont des intérêts communs dans leur travail, tendent à rester en contact et à se consulter sur les questions auxquelles ils peuvent être confrontés. Les participants observent souvent que, outre le contenu des cours, ils apprécient grandement ces liens professionnels et humains que le programme de l’Institut permet de tisser. Mes collègues et moi ne pouvons qu’être encouragés par leurs remarques et inspirés par l’enthousiasme et l’engagement actif dont ils font preuve.

Leslie Lipschitz Directeur de l’Institut du FMI Fonds monétaire international

|

Programme de formation 2009 page 


Introduction et guide de l’utilisateur La présente brochure expose le programme de formation que le FMI prévoit d’offrir en 2009 à des fonctionnaires des pays membres, à son siège ou dans ses sept centres de formation régionaux. Outre la présentation et le programme des cours, elle décrit chaque centre de formation et donne des renseignements sur les dispositions administratives à l’intention des participants. Par ailleurs, elle contient des informations préliminaires sur les cours que l’Institut prévoit de dispenser à d’autres endroits.

page 

|

DU


L’Institut est le principal département du FMI qui offre une formation. L’organisation du programme incombe à l’Institut qui, en outre, assure lui-même une grande partie de la formation donnée. En collaboration avec les centres de formation régionaux, il organise les cours dispensés par d’autres départements du FMI. Comme les programmes des années précédentes, celui de 2009 porte sur un large éventail de sujets relevant des domaines de compétence du FMI. Il comprend un certain nombre de cours spécialisés donnés par le Département juridique et le Département financier, ainsi que par les Départements des statistiques, des marchés monétaires et de capitaux, et des finances publiques, et par l’Institut. Au total, le programme propose une quarantaine de cours, dont un grand nombre sont dispensés à plusieurs reprises et dans différents centres de formation. La liste complète des cours offerts dans l’ensemble des huit centres de formation — situés à Abou Dhabi, en Autriche, au Brésil, en Chine, en Inde, à Singapour, en Tunisie et au siège — permet aux fonctionnaires admis à suivre le programme de formation à divers endroits d’obtenir plus aisément des informations sur les cours mis à leur disposition.

Cours au siège et centres de formation régionaux : Cette section décrit chacun des principaux endroits où est dispensée la formation de l’Institut (le siège à Washington et les sept centres régionaux). Dans chaque cas, elle donne la liste des pays admis à bénéficier de la formation, la marche à suivre pour se connecter au site Internet du centre concerné et se procurer les formulaires de candidature (le cas échéant) et, enfin, les coordonnées des personnes à contacter. Descriptions des cours : Cette section décrit de façon normalisée l’ensemble des cours (classés par ordre alphabétique) du programme. La mention «nouveau cours» indique que le cours en question est proposé pour la première fois en 2009 ou que son contenu a été considérablement modifié1. Outre les objectifs, la teneur et la structure du cours, la section indique à qui il s’adresse et précise les aptitudes attendues du candidat. Une «barre de localisation», située sous le titre du cours, indique les centres où il est organisé en 2009. Ainsi, si un cours a lieu à l’IMA et à l’IMV, ces deux centres sont indiqués en surbrillance dans la barre (voir ci-dessous).

L’Institut remanie en permanence ses cours et en prépare de nouveaux pour adapter son enseignement aux besoins en constante évolution des fonctionnaires des pays membres. À cet égard, la contribution des centres de formation régionaux est très importante : ils fournissent, avec un bon rapport coût–efficacité, les locaux nécessaires à la tenue de nouveaux cours spécialisés relativement brefs et, en y transférant des cours de plus courte durée, l’Institut peut libérer les ressources nécessaires pour offrir au siège des cours plus longs qui exigent la participation de nombreux fonctionnaires de l’Institut et d’autres départements du FMI, de sorte qu’il est en général peu pratique de les organiser dans les centres régionaux.

Brasilia, Brésil

Dalian, Chine

Pune, Inde

Tunis, Tunisie

Vienne, Autriche

Abou Dhabi, E.A.U.

Singapour

(HQ)

(IMA)

(CFB)

(IMV)

(PFC) (PFR)

(PFI)

(IRS)

Programmes des cours : Cette section contient le programme des cours de chaque centre de formation, et donne l’adresse Internet de ces centres, qui permet d’obtenir des renseignements supplémentaires. Pour chaque cours, le programme précise le numéro du cours, la date limite de réception des candidatures (le cas échéant), les dates auxquelles le cours débute et se termine, les langues dans lesquelles il est dispensé et le nom du département du FMI qui en est chargé. Pour certains cours, des services d’interprétation simultanée sont offerts dans une seconde langue, indiquée entre parenthèses dans le programme. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Cette brochure complète, sans les remplacer, les brochures publiées par les centres de formation régionaux, qui donnent des informations plus détaillées sur les dispositions administratives relatives aux cours offerts dans les centres régionaux, ainsi que des renseignements sur ceux que dispensent d’autres organisations en dehors du programme de formation de l’Institut. Nous ferons notre possible pour que tous les cours mentionnés dans la présente brochure débutent à la date prévue. Toutefois, des problèmes inattendus de calendriers et d’effectifs peuvent nous contraindre de reprogrammer ou d’annuler un petit nombre de cours. Par ailleurs, il se peut que le programme de formation soit modifié pour des raisons budgétaires, telles que l’affectation de nouveaux crédits à des cours supplémentaires. Toute modification du calendrier des cours ou des conditions d’admissibilité des pays aux divers centres de formation est signalée dans les plus brefs délais aussi bien sur le site Internet de l’Institut (www.imf.org/institute) que sur ceux des centres régionaux. On trouvera ci-après une brève description des principales sections de la brochure et des renseignements sur la façon de l’utiliser.

Washington

Dispositions administratives : Cette section contient des renseignements sur les procédures de demande d’admission et de parrainage, les modalités de sélection et diverses questions pratiques (voyages, logement, assurance santé) qui se posent aux participants.

1Les

cours qui ont reçu un nouveau titre sans que leur contenu soit profondément modifié ne sont pas classés parmi les nouveaux cours.

|

Programme de formation 2009 page 


Cours donnés à Washington et dans les centres de formation régionaux La présente section décrit les programmes de formation offerts par l’Institut du FMI à Washington (au siège de l’institution) et dans chacun de ses sept centres de formation régionaux (CFR). Pour chaque centre, elle indique les pays admis à bénéficier de la formation du FMI, décrit les modalités de sélection des candidats et donne des renseignements sur les sites Internet pertinents, les formulaires de candidature et les personnes à contacter dans les centres de formation. La description et le programme des cours des divers centres figurent dans les sections suivantes. Les renseignements relatifs au téléenseignement (TE) sont inclus dans les informations sur la formation offerte au siège. La présente brochure ne contient pas d’informations sur la formation offerte par le FMI qui n’est ni dispensée, ni coordonnée par l’Institut, ni sur la formation assurée dans les CFR par d’autres organisations. page 

|

DU


Siège du FMI (HQ) à Washington

Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours offerts au siège du FMI à l’adresse www.imf.org/institute.

La formation que le FMI offre à son siège est dispensée en quatre langues (anglais, arabe, espagnol et français). Une grande partie du programme se compose de cours relativement longs qu’il serait difficile d’organiser dans les CFR, car ils nécessitent la participation d’un grand nombre de fonctionnaires du FMI. Il s’agit en l’occurrence d’un cours de six semaines sur «la programmation et les politiques financières», des cours de quatre et cinq semaines sur «les diagnostics macroéconomiques» et «la gestion macroéconomique et la politique de finances publiques», d’un nouveau cours sur les finances destiné aux macroéconomistes et de plusieurs cours de quatre à six semaines sur les statistiques macroéconomiques donnés par le Département des statistiques du FMI.

Dépôt des candidatures : Les formulaires de candidature peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply pour les cours en anglais et en arabe1, www.imf.org/ins/ candidature pour les cours en français et www.imf.org/ ins/solicitud pour les cours en espagnol. Coordonnées : Contacter : Mrs. Gemina Archer-Davies Chief, Administrative Division Adresse : IMF Institute International Monetary Fund 700 19th Street, NW Washington, DC 20431 États-Unis Téléphone : +1 (202) 623-6660 Télécopie : +1 (202) 623-6490 Courriel : insinfo@imf.org

Pays admissibles : Tous les pays membres du FMI à l’exception de ceux, peu nombreux, qui ne sont pas admis à bénéficier de l’assistance technique de l’institution. Participation aux frais : À compter de mai 2009, pour la plupart des cours qui seront donnés au siège du FMI à Washington, les organismes parrainant les participants seront tenus de contribuer aux frais de voyage et d’hébergement ainsi qu’aux dépenses journalières de ces derniers. La contribution sera fonction de la durée du cours et du groupe de revenu dans lequel le pays d’origine du participant est classé par la Banque mondiale. On trouvera des informations détaillées à la page 36 de ce catalogue et sur le site Internet de l’Institut du FMI http://www.imf.org/institute. Des informations sur les contributions seront incluses dans les courriers adressés aux participants et aux agences dont ils relèvent au moment de leur invitation. Les procédures de paiement possibles sont examinées à la section consacrée aux dispositions administratives. Modalités de sélection : Les cours sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation; la procédure de demande d’admission est exposée à la section consacrée aux «dispositions administratives»; s’agissant des cours offerts sur invitation, les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande du département du FMI pertinent.

Programme de formation interne en économie : En étroite collaboration avec d’autres départements du FMI, l’Institut pilote un programme de formation interne en sciences économiques (FIE) à l’intention des économistes du FMI, auxquels il offre des cours de courte durée et des séminaires d’une demi-journée pour qu’ils perfectionnent et mettent à niveau leurs compétences analytiques. Bien que ce programme soit conçu essentiellement pour le personnel du FMI, un nombre limité de fonctionnaires des pays membres peuvent assister à certains cours de plusieurs jours sous réserve qu’ils prennent en charge leurs frais personnels. Un comité de l’Institut sélectionne les pays qui seront invités à participer aux cours. Il incombe alors aux gouverneurs du FMI pour ces pays de choisir les fonctionnaires et de diffuser l’information aux candidats répondant aux conditions requises. On trouvera le programme des cours et séminaires du FIE à l’adresse www.imf.org/ external/np/ins/courses/internal.aspx.

1Les

candidatures pour les cours en arabe déposées par voie électronique doivent être rédigées en anglais.

|

Programme de formation 2009 page 


Centre régional multilatéral pour l’Amérique latine au Brésil (CFB) Le FMI et le gouvernement brésilien ont créé un centre de formation régional pour l’Amérique latine au Brésil (CFB) en 2001. Les cours sont en général donnés en anglais et en espagnol (avec interprétation en portugais) à l’intention de fonctionnaires pour la plupart originaires d’Amérique latine. Pays admissibles : Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, El Salvador, Équateur, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, République Dominicaine, Uruguay et Venezuela1. Modalités de sélection : Il n’est possible de participer aux cours du CFB que sur invitation; les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande du département du FMI compétent. Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts au CFB par l’Institut du FMI à l’adresse http://www.esaf.fazenda. gov.br/esafsite/CCB/index_espanhol.html et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute. Coordonnées : Contacter : Ms. Maria Cristina Mac Dowell Acting General Director Adresse : Escola de Administração Fazendária Estrada de Unaí—BR 251 KM 4 Brasilia—DF 71.686-900 Brésil Téléphone : +55 (61) 3412-6514 +55 (61) 3412-6106 Télécopie : +55 (61) 3412-6314 Courriel : ccb.df.esaf@fazenda.gov.br

Programme de formation conjoint Chine–FMI (PFC) En collaboration avec la Banque populaire de Chine (BPC), le FMI organise en Chine des cours destinés aux fonctionnaires chinois. Le Programme de formation conjoint Chine–FMI a pris effet en 2000. Pays admissible : Chine1. Modalités de sélection : Il n’est possible de participer aux cours que sur invitation. Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts par l’Institut du FMI dans le cadre du PFC à l’adresse www.imfctp.org et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute. Coordonnées : Contacter : Mr. Liu Pengpeng Director of the IMF Training Department, CTP Adresse : Joint China-IMF Training Program in Dalian 68 Binhai West Road, Xingang District Dalian 116013, Liaoning Province République populaire de Chine Téléphone : +86 (411) 8240-8840 Télécopie : +86 (411) 8240-8843 Courriel : ctpinfo@imfctp.org

1Les

fonctionnaires des pays africains lusophones (Angola, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique et São Tomé-et-Principe) peuvent être invités à participer à certains cours.

page 10

|

DU

1Inclut

les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao.


Programme de formation conjoint FMI–Inde (PFI) Le programme de formation conjoint FMI–Inde (PFI), exécuté à Pune (Inde), est une opération menée conjointement par le FMI et la Reserve Bank of India (RBI) avec le concours du gouvernement australien. Le programme a été inauguré en juillet 2006.

Institut multilatéral d’Afrique (IMA)

L’Institut multilatéral d’Afrique (IMA) est un partenariat de la Banque africaine de développement, du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale. Il a commencé ses activités en 1999 à Abidjan (Côte d’Ivoire) et a déménagé à Tunis (Tunisie) en 2003. Les cours sont donnés en anglais et en français. Pays admissibles : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Jamahiriya arabe libyenne, Kenya, Lesotho, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, Ouganda, République Centrafricaine, Rwanda, São Tomé-et-Príncipe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie et Zambie1.

Pays admissibles : L’Inde, ainsi que d’autres pays en Asie du Sud et en Afrique de l’Est choisis conjointement par la RBI et le FMI. Modalités de sélection : Il n’est possible de participer aux cours du PFI que sur invitation; les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande du département du FMI pertinent. Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts par l’Institut du FMI dans le cadre du PFI à l’adresse www.rbi.org.in/scripts/ itp.aspx et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute.

Modalités de sélection : Il n’est possible de participer aux cours de l’IMA que sur invitation; les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande de l’IMA en consultation avec le département du FMI pertinent.

Coordonnées : Contacter : Ms. Shanta Nair ITP Administrator Adresse : Joint India-IMF Training Program in Pune ITP Centre, National Institute of Bank Management Kondhwe Khurd, Pune 411048 Inde Téléphone : +91 (20) 2683-7425 +91 (20) 2683-7426 Télécopie : +91 (20) 2683-7427 Courriel : itppune@imfrbi.nibmindia.org

Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts à l’IMA par l’Institut du FMI à l’adresse www.afdb.org/jai et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute. Coordonnées : Contacter : Mme Raja Gara Agent administratif Adresse : Institut multilatéral d’Afrique a/s Banque africaine de développement Bâtiment EPI, Tour A, 10e étage Rue de Syrie B. P. 323, 1002 Tunis Belvédère, Tunisie Téléphone : +216 (71) 10-3693 Télécopie : +216 (71) 10-3778 Courriel : r.gara@afdb.org

1Les

fonctionnaires haïtiens peuvent être invités à certains cours donnés en français.

|

Programme de formation 2009 page 11


Programme de formation régional FMI–FMA (PFR)

Institut multilatéral de Vienne (IMV) L’Institut du FMI organise des cours à l’Institut multilatéral de Vienne (Autriche) à l’intention de fonctionnaires des nouveaux membres de l’Union européenne (UE) et d’autres pays en transition d’Europe et d’Asie. L’IMV, créé en 1992, est parrainé par deux membres principaux (le FMI et les autorités autrichiennes) et quatre membres donateurs (la BERD, la BIRD, l’OCDE et l’OMC) ainsi que par d’autres organisations de donateurs bilatérales. Pays admissibles : Albanie, Arménie, Bélarus, Bosnie– Herzégovine, Bulgarie, Cambodge, Chine1, Croatie, Estonie, Géorgie, Hongrie, Kazakhstan, Kosovo2, RDP lao, Lettonie, Lituanie, Macédoine, ex-République yougoslave de, Moldova, Mongolie, Monténégro, Myanmar, Ouzbékistan, Pologne, République d’Azerbaïdjan, République kirghize, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovénie, Tadjikistan, Turkménistan, Turquie, Ukraine et Vietnam. Modalités de sélection : Les cours sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation. La procédure de demandes d’admission est exposée à la section consacrée aux «dispositions administratives»; s’agissant des cours offerts sur invitation, les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande du département du FMI pertinent. Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts à l’IMV par l’Institut du FMI à l’adresse www.jvi.org et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute. Dépôt des candidatures : Les formulaires de candidature peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply. Coordonnées : Contacter : Mr. Eduard Hochreiter, Director Adresse : Joint Vienna Institute Mariahilfer Strasse 97 A-1060 Vienna, Autriche Téléphone : +43 (1) 798-9495 Télécopie : +43 (1) 798-0525 Courriel : jvi@jvi.org

Le FMI et le Fonds monétaire arabe (FMA) ont mis en place un programme de formation régional (PFR), afin de développer et de coordonner les possibilités de formation offertes à leurs pays membres dans les régions Afrique du Nord et Moyen-Orient. Le PFR, installé au siège du FMA à Abou Dhabi (Émirats arabes unis), a commencé ses activités en 1999. Pays admissibles : Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Cisjordanie et bande de Gaza1, Comores, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Iraq, Jamahiriya arabe libyenne, Jordanie, Koweït, Liban, Maroc, Mauritanie, Oman, Qatar, République arabe syrienne, Soudan, Tunisie et République du Yémen. Modalités de sélection : Il n’est possible de participer aux cours du PFR que sur invitation; les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande du FMA en concertation avec l’Institut du FMI. Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts par l’Institut du FMI dans le cadre du PFR à l’adresse www.amf.org.ae et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute. Coordonnées : Contacter : Dr. Saud Al Braikan Director Adresse : Economic Policy Institute Arab Monetary Fund P. O. Box 2818 Abu Dhabi Émirats arabes unis Téléphone : +971 (2) 621-5000 Télécopie : +971 (2) 632-6454 Courriel : epidirector@amfad.org.ae

1Inclut

les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao. non membre, mais admis à bénéficier des services de formation et d’assistance technique. 2 Pays

page 12

|

DU

1Pays

non membre, mais admis à bénéficier des services de formation et d’assistance technique.


Institut régional de Singapour–FMI (IRS) En collaboration avec le gouvernement de Singapour, l’Institut du FMI organise des cours destinés aux fonctionnaires des pays de la région Asie–Pacifique à l’Institut régional de Singapour–FMI (IRS). Le programme a été inauguré en 1998. Pays admissibles : Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Brunei Darussalam, Cambodge, Chine1, Fidji, Îles Marshall, Îles Salomon, Inde, Indonésie, Rép. islamique d’Iran, Kiribati, RDP lao, Malaisie, Maldives, États fédérés de Micronésie, Mongolie, Myanmar, Népal, Pakistan, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, République de Corée, Samoa, Singapour, Sri Lanka, Thaïlande, Timor-Leste, Tonga, Vanuatu et Vietnam2. Modalités de sélection : Les cours sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation; la procédure de demande d’admission est exposée à la section consacrée aux «dispositions administratives»; s’agissant des cours offerts sur invitation, les candidatures sont présentées par des organismes publics à la demande du département du FMI pertinent.

Cours donnés à d’autres endroits (OT)

Le FMI propose aussi bon nombre de ses cours de deux semaines hors de Washington, dans ses sept centres de formation régionaux ou en divers autres endroits, et souvent en collaboration avec d’autres organismes de formation régionaux. Une vingtaine au moins de cours devraient ainsi être donnés — en anglais, arabe, espagnol, français ou portugais — hors de Washington en 2009. Les participants à tous les cours OT sont sélectionnés sur invitation. Dans une large mesure, la capacité de l’Institut à dispenser ces autres cours dépend de l’appui financier que lui apportent les hôtes et les donateurs. En règle générale, ces cours sont sensés se dérouler après ceux donnés au siège du FMI ou dans l’un de ses sept centres de formation régionaux. Ils ne figurent pas dans ce catalogue, mais, à mesure que les dispositions les concernant seront prises, des précisions seront affichées à leur sujet sur le site de l’Institut (www.imf.org/institute).

Site Internet : On trouvera le programme et la description complète des cours et séminaires offerts à l’IRS par l’Institut du FMI à l’adresse www.imfsti.org et sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute. Dépôt des candidatures : Les formulaires de candidature par voie électronique peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply. Coordonnées : Contacter : Mr. Sunil Sharma, Director Adresse : IMF–Singapore Regional Training Institute 10 Shenton Way, MAS Building 14-03 Singapore 079117 Singapour Téléphone : +65 (6) 225-5311 Télécopie : +65 (6) 225-6080 Courriel : stiinfo@imf.org 1Inclut

les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao. fonctionnaires du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan, de la République kirghize, du Tadjikistan, du Turkménistan et de petits pays insulaires du Pacifique non membres peuvent être invités à certains cours. 2Les

|

Programme de formation 2009 page 13


Description des cours On trouvera ci-après la liste (par ordre alphabétique) des cours que l’Institut et d’autres départements du FMI dispenseront au siège et dans les sept centres régionaux durant l’année civile 2009. La barre située sous l’intitulé de chaque cours indique l’endroit — qui apparaît en surbrillance bleue — où le cours sera donné. Pour les cours que l’Institut du FMI prévoit d’organiser en dehors de ses huit principaux centres de formation, une seconde barre indique la région dans laquelle ces cours auront lieu. Les lieux et dates spécifiques de ces cours seront affichés sur le site de l’Institut du FMI une fois que les dispositions les concernant auront été arrêtées.

page 14

|

DU


Analyse des marchés financiers (AMF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire des banques centrales, ministères des finances et organismes de réglementation. Qualités requises : les participants doivent avoir une certaine connaissance des techniques de base en matière de statistique et de probabilités. Il est indispensable qu’ils maîtrisent les logiciels de tableurs. Description : ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, examine le rôle et la fonction des marchés des capitaux et aborde les questions liées à leur développement. À cette fin, il passe en revue les principales idées et techniques d’analyse financière incluses dans l’arsenal des responsables de la politique économique. Ces outils sont utilisés dans l’étude des caractéristiques des instruments financiers et de l’établissement des prix, ainsi que dans l’analyse des portefeuilles d’actifs et des questions liées aux prises de décisions des entreprises dans le domaine financier. En plus d’analyser l’utilisation de ces outils sur les marchés développés, le cours examine comment ils peuvent être appliqués sur les marchés émergents. Les questions suivantes sont notamment abordées : • les diverses formes de financement des entreprises; • les marchés d’instruments à court et à long terme; • l’établissement et la volatilité des cours obligataires : duration et convexité; • la structure par échéance de taux d’intérêt; • l’établissement du cours des actions; • l’allocation et la diversification des actifs; • la valeur à risque. Durant les travaux pratiques, qui font partie intégrante du cours, les participants devront mettre en application certaines des techniques exposées.

Aspects juridiques des institutions financières internationales (AJIF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde ( PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : juristes de rang supérieur des pays à marché émergent chargés des aspects juridiques de l’appartenance ou de l’adhésion future de leur pays aux institutions financières internationales. Qualités requises : il n’est possible de participer au cours que sur invitation; le Département juridique contactera les autorités afin qu’elles présentent des candidats parmi lesquels il choisira les participants. Description : ce cours d’une semaine, présenté par le Département juridique du FMI, aborde les questions juridiques, institutionnelles et opérationnelles relatives aux institutions financières internationales (dont le FMI, la Banque des règlements internationaux et la Banque mondiale), ainsi qu’à l’Organisation mondiale du commerce, en examinant les liens et relations entre ces organisations. Les institutions couvertes par le cours peuvent changer d’une année à l’autre.

|

Programme de formation 2009 page 15


Comptabilité nationale trimestrielle (CNT) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : statisticiens de comptabilité nationale. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent. Description : ce cours de deux semaines, présenté par le Département des statistiques du FMI, a pour objectif de fournir aux participants des renseignements complets sur le cadre conceptuel, les sources de données et les techniques d’établissement des données pour la production de statistiques de comptabilité nationale sur une base trimestrielle. Basé sur le Système de comptabilité nationale 1993 (SCN 1993) et le Manuel des comptes nationaux trimestriels, il s’adresse aux statisticiens de comptabilité nationale des pays qui ont entrepris d’élaborer une comptabilité nationale trimestrielle (CNT) ou qui ont l’intention de le faire. Le cours traite les aspects tant théoriques que pratiques de l’établissement d’une comptabilité nationale trimestrielle et aborde les thèmes suivants : i) rôle et champ d’application de la CNT, ii) stratégies permettant de créer un système d’établissement des données de type CNT, iii) sources fréquemment utilisées et questions relatives aux sources de données utilisées dans l’estimation du PIB sur une base trimestrielle (principalement à partir de mesures par la production et les dépenses), iv) traitement et rapprochement des données, v) techniques d’étalonnage pour combiner les indices trimestriels et les estimations annuelles, vi) correction des variations saisonnières, vii) mesures des prix et des volumes, viii) travaux en cours et ix) politiques de révision et pratiques de diffusion des données. Le cours est dispensé sous forme d’exposés, d’exercices et de discussions en petits groupes.

Conception de cadres juridiques efficaces pour s’attaquer au problème des banques en difficulté et résolution des crises bancaires (CRE) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : conseillers juridiques hors classe des banques centrales, des services de contrôle bancaire, des ministères des finances ou de la justice et d’autres organismes publics connexes participant à la mise au point de la réglementation bancaire et de dispositifs d’insolvabilité pour les banques, qui sont chargés des dossiers concernant les banques fragiles ou en faillite. Qualités requises : il n’est possible de participer au cours que sur invitation; le Département juridique contactera les autorités afin qu’elles présentent des candidats parmi lesquels il choisira les participants. Description : ce cours d’une semaine, animé par le Département juridique, couvre les aspects juridiques et institutionnels de la conception et de la mise en œuvre de dispositifs permettant de régler les problèmes des banques et les cas d’insolvabilité bancaire. Une importance particulière est accordée aux réformes qui favorisent la résolution efficace des crises bancaires. Les questions traitées sont les dispositifs d’insolvabilité pour les banques, les mécanismes de contrôle bancaire d’urgence, les créances improductives, les dispositifs d’assurance dépôt, les avances de trésorerie d’urgence et les problèmes soulevés par la liquidation judiciaire des banques insolvables. Il est également possible que soient abordés les droits généraux dont disposent les créanciers à l’égard des transactions garanties, des registres des biens meubles et des agences d’évaluation du crédit.

page 16

|

DU


Contrôle basé sur les risques — Risque de marché et risque opérationnel (RMO) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire responsables du contrôle bancaire. Qualités requises : les participants doivent être dotés d’expérience dans le contrôle bancaire (sur place ou sur pièces) et maîtriser les techniques d’analyse fondamentales. Description : ce cours d’une semaine est présenté par le Département des marchés monétaires et de capitaux du FMI. Le contrôle basé sur les risques est une méthode de contrôle qui introduit l’évaluation du risque de marché et du risque opérationnel dans le modèle de contrôle prudentiel, centré jusqu’ici sur le risque de crédit. Par ailleurs, le contrôle basé sur les risques offre un cadre permettant de combiner des évaluations de risques spécifiques en une évaluation unique et générale des risques. Ce cours d’une semaine traite des sujets suivants : 1) contrôle en fonction des risques, 2) risque de taux d’intérêt, 3) risque de change, 4) risque opérationnel et 5) tests de résistance. Le cours se compose d’exposés (le matin) et de travaux pratiques (l’après-midi). Chaque sujet sera abordé de manière à présenter diverses méthodes d’évaluation des risques tout en restant dans le cadre général du cours.

Diagnostics macroéconomiques (DMS) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur des banques centrales ou des ministères (tels que ceux des finances et de l’économie) qui participent directement à la réalisation d’analyses et de projections macroéconomiques. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques ou dotés d’une expérience équivalente. Ils doivent avoir, en outre, une bonne connaissance des méthodes d’analyse quantitative et du maniement des ordinateurs aux fins de l’analyse des données.

Le cours DMS de quatre semaines Description : l’Institut du FMI présente ce cours dans sa version complète au siège du FMI à Washington. L’objectif est de rendre les participants mieux à même d’évaluer la situation macroéconomique de leur pays en accordant une attention particulière aux outils pratiques utilisés dans le cadre de l’analyse macroéconomique au jour le jour de l’évolution d’économies complexes. Le cours s’inspire dans une large mesure de l’expérience pratique acquise par les pays dans ce domaine et se concentre sur les instruments de diagnostic et d’analyse généralement négligés par les manuels de macroéconomie et les cours universitaires. Les conférences couvrent trois grands domaines : • Compréhension de la situation macroéconomique actuelle. Ce module examine les outils qui peuvent servir à analyser l’évolution en cours de l’offre et de la demande globales, de l’inflation, du marché du travail et du secteur extérieur. • Évaluation des flux à moyen terme, des effets sur les bilans et de la viabilité. Ce module examine les outils permettant d’analyser la situation macroéconomique d’un pays dans une perspective à moyen terme, notamment en évaluant la situation financière de l’État, la compétitivité et le taux de change, la position extérieure du pays, ainsi que les bilans des entreprises et des sociétés du secteur financier. • Évaluation des effets macroéconomiques des politiques adoptées. Dans ce module, l’accent est mis sur la mesure de l’incidence des politiques budgétaires et monétaires sur l’économie, plutôt que sur le choix des politiques à adopter. Il est prévu que les participants débattent de ces questions durant le cours. Organisés en petits groupes au sein d’ateliers de travail, sous la direction de conseillers, ils mettront en pratique les outils de diagnostic et d’analyse examinés au cours des conférences.

|

Programme de formation 2009 page 17


Le cours DMS de deux semaines Description : ce cours, qui est une version condensée du cours de quatre semaines, est donné dans les centres de formation régionaux du FMI et divers autres endroits.

Enjeux du secteur extérieur (ESE) Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : fonctionnaires de rang supérieur ou intermédiaire des banques centrales ou d’organismes publics participant à l’élaboration et à l’application des politiques du secteur extérieur. Qualités requises : les participants sont normalement titulaires d’un diplôme de niveau supérieur en sciences économiques ou dotés d’une expérience équivalente. Description : l’objet de ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, est d’aider les participants à mieux comprendre ce qu’il faut prendre en considération dans la formulation des politiques du secteur extérieur, en particulier dans le contexte de l’ajustement macroéconomique et de la réforme structurelle. Les principaux sujets abordés sont l’analyse et la prévision de la balance des paiements, la politique commerciale, le régime et les politiques de change, les questions liées aux flux de capitaux et la politique de la dette extérieure. Chaque cours aborde aussi les questions qui présentent un intérêt particulier pour la région dans laquelle il est donné : convertibilité des transactions courantes et du compte de capital, intégration économique régionale, gestion des réserves, questions liées au prix du pétrole ou d’autres produits de base, par exemple. Les participants appliquent les instruments analytiques présentés lors des exposés dans une série de travaux pratiques. Ils sont aussi invités à faire de brefs exposés sur les principaux problèmes du secteur extérieur dans leur pays.

Enquête coordonnée sur les investissements directs (ECID) : séminaire (SBP) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : fonctionnaires dont la principale responsabilité est d’établir des statistiques des investissements directs. Le cours n’est pas destiné à ceux qui sont chargés d’analyser l’évolution de ces investissements. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent. Description : ce séminaire de trois jours, animé par le Département des statistiques du FMI, s’inscrit dans le prolongement du séminaire sur les statistiques de balance des paiements de 2008, qui présentait le Guide de l’ECID et examinait comment les statisticiens devaient se préparer à conduire l’enquête. Le séminaire de 2009 fera le point sur les progrès accomplis par les participants dans leur préparation au lancement de cette enquête fin 2009; il donnera aux participants l’occasion de partager leur expérience et analysera les difficultés qui auront pu se poser.

page 18

|

DU


Facteurs de vulnérabilité extérieurs (FVE) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : fonctionnaires de rang supérieur ou intermédiaire des banques centrales ou d’organismes publics participant à l’élaboration et à l’application des politiques influant sur la solidité de la position extérieure de leur pays. Qualités requises : les participants sont normalement titulaires d’un diplôme de niveau supérieur en sciences économiques ou dotés d’une expérience équivalente. Description : ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, a pour objectif d’aider les participants à mieux comprendre les facteurs de vulnérabilité extérieure. Inspiré des derniers travaux du FMI, il vise à fournir aux participants un ensemble complet d’outils d’analyse permettant d’évaluer ces facteurs, ainsi que diverses mesures correctives possibles. Les participants peuvent appliquer les compétences développées durant ce cours à une vaste gamme de politiques, notamment celles qui touchent à la dette extérieure et à la gestion des réserves de change, à la libéralisation du compte de capital et à la gestion de flux massifs et volatils de capitaux, d’envois de fonds ou d’aide étrangère. Les cours donnés dans chaque région sont conçus de manière à couvrir un ensemble bien défini de sujets tout en accordant une attention particulière aux questions les plus pertinentes dans le cadre régional. Les participants appliquent les instruments analytiques présentés lors des exposés dans une série de travaux pratiques et peuvent être invités à faire de brefs exposés sur les questions de vulnérabilité extérieure qui se posent dans leur pays.

Finances pour les macroéconomistes (FME) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

NOU VE COU AU RS

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : fonctionnaires de rang supérieur ou intermédiaire des banques centrales, des ministères des finances ou des organismes de réglementation. Qualités requises : les participants doivent normalement être titulaires d’un diplôme de niveau supérieur en sciences économiques ou justifier d’une expérience équivalente; il importe aussi qu’ils maîtrisent l’utilisation des tableurs. Description : ce cours de quatre semaines, présenté par l’Institut du FMI, examine le rôle et les fonctions des marchés et des établissements financiers ainsi que leurs liens avec la macroéconomie. Il commence par un rappel des caractéristiques des instruments financiers et de l’établissement de leur prix ainsi que des décisions de portefeuille et de gestion du risque des investisseurs. Il examine ensuite les instruments et méthodes analytiques utilisés pour extraire des informations sur les variables macroéconomiques à partir des prix financiers ainsi que pour évaluer la viabilité des systèmes financiers et leurs liens avec l’activité macroéconomique. Les sujets suivants sont couverts : • instruments du marché monétaire et du marché des capitaux; • établissement des prix des obligations et risque de crédit; • établissement des prix des actions et théorie du portefeuille; • extraction d'informations à partir de la courbe des taux d'intérêt; • introduction aux dérivés et à l'établissement de leur prix; • éléments de gestion et de modélisation des risques; • cycles financiers et économiques; • crises bancaires et financières; • indicateurs de solidité financière et tests de résistance. Les ateliers font partie intégrante du cours, et permettent l'application de certaines des techniques présentées lors des exposés. Les participants peuvent aussi être invités à faire de courts exposés sur les sujets présentant un intérêt particulier dans leur pays.

|

Programme de formation 2009 page 19


Gestion des actifs souverains : cadre d’affectation stratégique des actifs (GAS) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres des autorités monétaires et/ou agents des services financiers qui jouent un rôle dans l’allocation des actifs (fonds souverains, par exemple), expérimentés et dotés d’un bagage adéquat dans la conception et la mise en œuvre de politiques de gestion des réserves de change et/ou d’autres actifs souverains. Le cours s’adresse donc aux cadres de rang intermédiaire ou supérieur exerçant des fonctions de gestion des réserves et des risques à la banque centrale et/ou dans d’autres institutions chargées de la gestion des fonds souverains. Qualités requises : les participants devraient maîtriser la théorie moderne du portefeuille ainsi que les concepts financiers et mathématiques. Description : ce cours d’une semaine, présenté par le Département des marchés monétaires et de capitaux du FMI, examine la façon dont les pays font le lien entre, d’une part, les objectifs économiques et les contraintes en matière de gestion des réserves de change et autres actifs souverains et, d’autre part, la définition des politiques d’affectation stratégique des actifs et des politiques de placement. Le cours aborde les sujets suivants : Contexte macroéconomique et composition par monnaies • Définition et étalonnage de l’adéquation des réserves • Facteurs pris en considération dans la composition par monnaies • Considérations sur la gestion des actifs et des passifs Définition du profil des risques d’investissement • Notions fondamentales de gestion des portefeuilles obligataires • Méthodologies et outils permettant de définir le profil des risques d’investissement stratégique • Contraintes institutionnelles et questions d’organisation • Contraintes et objectifs institutionnels dans l’affectation stratégique des actifs • Cadre décisionnel et structure organisationnelle • Considérations sur l’externalisation de la gestion des actifs Durant le cours, des outils de simulation et des études de cas serviront à illustrer les applications pratiques de l’affectation stratégique des actifs. Dans le cadre des travaux pratiques, les participants seront invités à répondre à un questionnaire sur les pratiques de leur pays dans ce domaine et leurs réponses feront l’objet d’une synthèse au début de l’atelier.

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMFP) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur participant à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques macroéconomique et budgétaire de leur pays. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques, ou justifier d’une expérience similaire, et maîtriser les logiciels de tableurs.

page 20

|

DU


Le cours GMFP de cinq semaines Description : l’Institut présente ce cours dans sa version complète au siège du FMI à Washington. L’objectif est d’aider les participants à mieux comprendre les enjeux de la politique budgétaire, ses conséquences sur la gestion macroéconomique et l’impact de l’évolution macroéconomique sur le budget. Il traite des rapports qui existent entre les variables budgétaires et les agrégats macroéconomiques, ainsi que des principaux aspects de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique budgétaire, utilisée pour faciliter les ajustements macroéconomiques, promouvoir la croissance et stimuler la lutte contre la pauvreté. Le cours s’appuie sur l’expérience du FMI en matière de conseils budgétaires, ainsi que sur les études réalisées par ses services et des experts externes. Des études de cas illustrent les enjeux auxquels sont confrontées les autorités lorsqu’elles traitent de questions de politique budgétaire. Le cours comporte : • Des séances sur la comptabilisation, l’analyse et la prévision des opérations de l’État. Ce module couvre les rapports entre les comptes budgétaires et les autres comptes macroéconomiques, l’analyse de la viabilité de la dette publique et la conception de l’ajustement budgétaire dans le contexte d’un programme financier visant à assurer une croissance durable. Il peut aussi couvrir le nouveau cadre de statistiques de finances publiques (approche de la valeur nette) comme outil d’analyse de la situation financière de l’État. • Des séances sur la politique économique. Ce module aborde les aspects macroéconomiques de la politique budgétaire, y compris les questions liées à la stabilisation — telles que la nécessité d’estimer les soldes budgétaires corrigés des variations cycliques, d’évaluer le rôle des stabilisateurs automatiques et des mesures discrétionnaires, et de déterminer l’ampleur et la composition des ajustements budgétaires. Ce cours de cinq semaines consacre aussi des séances à divers aspects structurels et institutionnels de la politique budgétaire, tels que la croissance et la réduction de la pauvreté, la réforme fiscale et l’administration des impôts, la politique des dépenses et l’exécution du budget, la gestion de la dette publique, la réforme des régimes de retraite, la réforme de la fonction publique, les privatisations, l’allégement de la dette, la décentralisation et la gouvernance. Les participants appliquent les instruments analytiques présentés lors des conférences dans le cadre d’une série de travaux pratiques. Ils peuvent être invités à travailler en petits groupes sur un sujet de leur choix et à présenter un compte rendu de ces travaux à la fin du cours. Ils sont aussi encouragés à identifier des sujets de discussion possibles avant de participer au cours, et à recueillir des renseignements pertinents à cet égard.

Le cours GMFP de deux semaines Description : ce cours, qui propose un condensé du cours de GMFP de cinq semaines, est donné dans les centres de formation régionaux du FMI et dans divers autres endroits, et met particulièrement l'accent sur les questions qui intéressent le plus les pays de la région.

Gestion macroéconomique et questions de dette (GMD) Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur qui agissent en tant que conseillers sur la politique macroéconomique et la politique de la dette au ministère des finances, au sein de l’organisme chargé de la dette ou à la banque centrale, ou qui sont chargés de la mise en œuvre de ces politiques. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques ou justifier d’une expérience similaire, et maîtriser l’utilisation des logiciels de tableurs. Description : ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, traite aussi bien des aspects conceptuels que des applications pratiques. Les principaux sujets couverts sont : les concepts de la dette, les instruments d’analyse de la dette (y compris les cadres d’évaluation de la viabilité de la dette budgétaire et de la dette extérieure), les sources de vulnérabilité et les crises de la dette, et la politique de gestion de la dette. Chaque cours aborde aussi les sujets qui revêtent un intérêt particulier pour la région dans laquelle il est donné. Il peut s’agir, par exemple, du développement des marchés financiers, des mécanismes de restructuration de la dette ou des initiatives PPTE et IADM. Des études de cas et des travaux pratiques permettent d’illustrer l’application pratique des instruments d’analyse présentés lors des conférences.

|

Programme de formation 2009 page 21


Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Europe

Asie

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur des banques centrales, des ministères des finances et des organismes de réglementation participant à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques macroéconomiques et financières. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques ou justifier d’une expérience similaire. Description : ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, examine les choix de politique économique auxquels sont confrontées les autorités des pays en développement ou émergents, ainsi que les options qui s’offrent à elles. Il accorde une attention particulière à l’interaction du secteur financier avec la gestion macroéconomique. Il aborde plusieurs grandes questions macroéconomiques : stabilisation et croissance, viabilité des finances publiques et de la dette extérieure, cadres de politique monétaire, choix d’un régime de change et flux de capitaux internationaux. Il traite aussi de questions relatives au secteur financier : développement, structure et fonctions des marchés financiers, stratégies de réforme du secteur financier, réglementation du système financier, évaluation de la fragilité financière, crises financières, mesures permettant de faire face aux conséquences de ces crises, évolution de l’architecture financière internationale. La place accordée à chacune de ces questions est fonction de l’importance qu’elle présente pour les pays de la région dans laquelle le cours est donné. Les participants appliquent les instruments analytiques présentés lors des conférences dans le cadre d’une série de travaux pratiques. Ils peuvent aussi être invités à faire de courts exposés sur des questions d’importance majeure pour le secteur financier dans leur pays.

Gestion macroéconomique pour cadres supérieurs (GMCS) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres supérieurs — chefs de division et cadres qui supervisent le personnel chargé de la politique économique — à la banque centrale, au ministère de l’économie et des finances ou au sein d’organismes de planification pertinents. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques, ou dans une discipline connexe, ou dotés d’expérience dans l’élaboration de la politique économique, et doivent superviser des économistes. Le cours s’adresse tout particulièrement aux fonctionnaires dont les subalternes ont suivi les cours de programmation financière ou de gestion macroéconomique. Description : ce séminaire, présenté par l’Institut régional de Singapour, examine les grandes questions macroéconomiques qui se posent aux responsables de la politique économique, notamment dans les pays d’Asie et du Pacifique. Il comprend une série d’exposés visant à encourager le débat sur les sujets suivants : stratégies aptes à stimuler la croissance économique, ciblage de l’inflation et autres mécanismes de politique monétaire et de politique de change, viabilité des finances publiques et viabilité extérieure, surveillance macroéconomique et financière. Le cours aborde aussi les rapports entre les divers secteurs macroéconomiques et décrit le cadre de programmation financière d’un pays de la région à titre d’exemple. Les participants, en outre, se penchent sur des études de cas illustrant les grands thèmes abordés durant les conférences.

page 22

|

DU


Incidence macroéconomique des questions budgétaires (IMB) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres de rang subalterne des ministères des finances et des banques centrales qui gagneraient à approfondir leur compréhension des dimensions macroéconomiques des questions budgétaires. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou dans une discipline connexe, justifier d’une expérience en matière d’analyse macroéconomique et maîtriser l’utilisation des tableurs. Description : l’objectif de ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut régional de Singapour, est de permettre aux participants d’étudier les questions budgétaires et les effets macroéconomiques de la politique budgétaire d’une manière plus approfondie que dans un cours normal de deux semaines sur la programmation et les politiques financières. Des exposés distincts sont consacrés aux comptes et à l’analyse budgétaires, à la politique et à l’administration fiscales, aux dépenses, à la prévision budgétaire, à la viabilité des finances publiques, aux relations entre le secteur budgétaire et le reste de l’économie, ainsi qu’à la dimension budgétaire de la programmation financière. Il y aura aussi des séances sur des questions d’actualité dans le domaine budgétaire. La moitié du temps environ est consacrée à des travaux pratiques, parmi lesquels figurent des sessions sur la comptabilité et l’analyse budgétaires, la politique fiscale et la politique des dépenses, la viabilité des finances publiques et la prévision budgétaire, ainsi qu’un mini-exercice de programmation financière axé sur les questions budgétaires.

Indicateurs de solidité financière (ISF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres des banques centrales et des organismes de tutelle du secteur financier, qui participent à la collecte, l’établissement et l’analyse des indicateurs de solidité financière. Qualités requises : expérience dans la collecte, l’établissement ou l’analyse des indicateurs de solidité financière. Description : ce cours de deux semaines, présenté par le Département des statistiques du FMI, aborde les concepts, définitions, sources et techniques qui régissent l’établissement et la diffusion des indicateurs de solidité financière (ISF) servant à l’analyse macroprudentielle. Il examine comment les analyses de solidité financière bénéficient de la logique de la construction des indicateurs et couvre les principaux aspects de l’établissement des ISF (champ d’application, agrégation, consolidation, évaluation) figurant dans le Guide pour l’établissement des indicateurs de solidité financière. Enfin, le cours traite de questions générales relatives à la diffusion des données en matière d’ISF. Ces sujets sont abordés à l’occasion d’exposés et d’ateliers (exercices pratiques d’établissement des ISF).

Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC–FT) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : ils varient en fonction du thème des ateliers. Ceux-ci peuvent s’adresser aux contrôleurs du secteur financier, au personnel des cellules de renseignement financier, aux fonctionnaires de justice pénale ou à d’autres groupes spécifiques.

|

Programme de formation 2009 page 23


Veuillez noter l’endroit où se tiendront les ateliers et vous reporter à la section du programme des cours correspondant à la catégorie de fonctionnaires auxquels ils s’adressent. Qualités requises : il n’est possible de participer aux ateliers que sur invitation. Les conditions requises sont précisées dans la lettre d’invitation. Description : ces ateliers d’une semaine, animés par le Département juridique du FMI, visent à renforcer les moyens dont disposent divers groupes de personnels engagés dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC–FT). Les ateliers, qui s’adressent aux contrôleurs du secteur financier, traitent avant tout des mesures et procédures de contrôle axées sur le risque nécessaires à la réalisation de contrôles sur place visant à évaluer le respect des lois et règlements dans les domaines suivants : identification des clients et devoir de vigilance; contrôle et enregistrement des transactions; détection et déclaration des opérations inhabituelles ou suspectes. En outre, ils examinent et décrivent les mesures à utiliser pour évaluer si le contrôle de la gestion du risque de type LBC–FT est adéquat dans les compagnies d’assurances et les maisons de courtage. Les ateliers qui s’adressent aux fonctionnaires de justice pénale abordent les questions suivantes : poursuites pénales en matière de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme; pouvoirs de saisie et de blocage et autres mesures conservatoires relatives aux produits d’activités criminelles et aux actifs liés au terrorisme, à la confiscation de produits de cette nature et aux instruments de financement du terrorisme; coopération internationale (assistance mutuelle notamment); typologies du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme; techniques utilisées avec succès dans le traitement des affaires de blanchiment et de financement du terrorisme. Les ateliers destinés au personnel des cellules de renseignement financier dispensent une formation sur l’analyse des informations financières et la façon de tirer des renseignements à partir de ces informations et d’autres types de données en vue de rassembler des preuves permettant de mener à bien les poursuites.

Marchés financiers et nouveaux instruments financiers (MFN) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur des banques centrales, des ministères des finances et des organismes de réglementation. Qualités requises : les participants doivent être chargés des relations avec les marchés financiers et dotés d’une formation mathématique, ainsi que d’une formation statistique de base et d’une bonne connaissance des sujets traités durant le cours sur l’analyse des marchés financiers (AMF). Description : ce cours d’une durée de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, étudie la nature de l’intermédiation financière, le rôle joué par les marchés financiers et les institutions financières dans la répartition des ressources, et l’importance de la mise en place de mécanismes de réglementation propres à encourager la participation de tous les intervenants au système financier. Une attention particulière sera portée à l’émergence des marchés et instruments dérivés, ainsi qu’à l’analyse des fondements conceptuels de ces nouveaux instruments (y compris les stratégies d’établissement des prix et d’échange) et à l’utilisation qu’en font les institutions financières dans le cadre de la gestion du risque. Les questions suivantes sont notamment abordées : • structure du marché financier; • financements à court et à long terme; • titrisation et financements structurés;

page 24

|

DU


• • • • •

produits dérivés et établissement de leur prix (contrats à terme normalisés ou négociés de gré à gré, swaps, contrats d’option, produits dérivés de crédit); gestion du risque par les banques commerciales; modèles des risques de marché et de crédit; contrôle des banques, des marchés des capitaux et des produits dérivés; origine et nature des crises financières.

Dans les ateliers, les participants sont répartis en groupes pour examiner, analyser et présenter des études de cas. En fonction de leurs compétences spécifiques, ils peuvent aussi être invités à faire de brefs exposés sur des sujets intéressant plus particulièrement leur pays.

Planification stratégique et évaluation des risques dans l’administration des recettes (ERR) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres de rang supérieur des services de l’administration fiscale chargés de définir des orientations stratégiques et de faire en sorte que les résultats organisationnels correspondent aux objectifs stratégiques correspondants. Qualités requises : responsabilités pertinentes; voir fonctionnaires visés. Description : ce cours d’une semaine, présenté par le Département des finances publiques du FMI, porte sur l’ensemble du processus de planification stratégique, l’accent étant mis sur l’élaboration de stratégies efficaces et de plans d’exploitation permettant d’accroître la responsabilisation et d’améliorer les résultats. Les questions suivantes sont notamment abordées : 1) élaboration d’énoncés de mission et de valeurs; 2) analyses internes et externes; 3) gestion des risques de non-conformité; 4) affectation des ressources et classement par ordre de priorité; 5) élaboration de plans d’exploitation et responsabilisation; 6) mise en œuvre et suivi des plans établis; 7) évaluation des résultats. Le cours décrit les cadres tant théoriques que pratiques reposant sur les meilleures pratiques internationales à l’aide d’une série d’études de cas, d’exposés, de travaux pratiques et de présentations d’expériences nationales. Les participants tirent profit des expériences et des compétences des autres cadres invités à participer au cours.

Politique économique appliquée (PEA) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou dans une discipline connexe et avoir au moins deux ans d’expérience professionnelle. Description : ce cours d’une durée de dix semaines est dispensé conjointement par les organisations qui parrainent l’Institut multilatéral de Vienne. Le FMI traite de la gestion macroéconomique ainsi que de la programmation et de la politique financières. Les autres organisations traitent des sujets suivants : gouvernance et gestion du secteur public, politiques sociales et marché du travail, développement du secteur privé et gouvernance d’entreprise, secteur financier, politique commerciale et systèmes commerciaux internationaux, et intégration économique dans le contexte européen. Les candidatures doivent être soumises par l’intermédiaire de l’IMV, et seulement pour la totalité des dix semaines de cours. Pour plus de détails, voir www.jvi.org. Dans le segment de sept jours consacré à la gestion macroéconomique, le FMI aborde les grandes questions de politique macroéconomique qui se posent aux autorités nationales et aux banquiers centraux, ainsi que les arbitrages qui s’y rapportent; il insiste surtout sur les problèmes auxquels sont confrontés les pays qui ont achevé leur transition vers l’économie de marché ou sont encore engagés dans ce processus. Les exposés couvrent les politiques macroéconomiques, et en particulier l’analyse des mesures budgétaires, monétaires ou de change ainsi que d’autres questions relatives au secteur financier, aux flux de capitaux internationaux

|

Programme de formation 2009 page 25


ou à la viabilité de la dette publique et de la dette extérieure. L’accent est mis sur les liens entre les différentes politiques et sur la conception de programmes d’action cohérents. Dans des ateliers animés par les conseillers, les participants expérimentent les outils d’analyse présentés lors des conférences. Dans son cours de deux semaines sur la programmation financière, le FMI examine le cadre analytique, les techniques et les questions de fond qui se posent durant l’élaboration d’un programme d’ajustement macroéconomique en s’inspirant des concepts exposés dans le segment consacré aux «questions de gestion macroéconomique». Le contenu, le schéma et l’application pratique de la programmation financière sont couverts de façon approfondie. Les conférences présentent aux participants le cadre comptable, l’analyse économique et les méthodes de prévision utilisés pour élaborer les politiques macroéconomiques, notamment les liens existant entre les divers secteurs (réel, budgétaire, extérieur et monétaire) de l’économie. Ces conférences s’accompagnent de travaux pratiques pendant lesquels les participants, organisés en petits groupes sous la direction d’un conseiller, appliquent les méthodes de prévision au pays qui sert d’étude de cas. À partir de leurs prévisions, les participants élaborent, pour le pays en question, un programme financier détaillé dans lequel des projets d’action sont identifiés et chiffrés.

Politique monétaire et politique de change (PMPC) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur participant à la politique monétaire et à la politique de change de leur pays. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques ou justifier d’une expérience similaire. Description : ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, passe en revue les diverses stratégies qui s’offrent aux autorités nationales en matière de politique monétaire et de régime de change en insistant sur le fait que les choix opérés dans ces deux domaines doivent être mutuellement compatibles. Il examine les facteurs qui influent le choix du régime de change et de la politique monétaire, ainsi que les conséquences des divers choix possibles et les politiques jugées bénéfiques pour tel ou tel type de pays. Les exposés consacrés à la politique monétaire dans un régime de taux de change flexible portent une attention particulière aux stratégies prospectives permettant de fixer un taux d’intérêt directeur, notamment celles qui reposent sur une cible d’inflation. Le cours met l’accent sur la nature des mécanismes de transmission monétaire, les conséquences de la mondialisation financière et des flux de capitaux pour la conduite de la politique monétaire, les autres facteurs de l’efficacité de la politique monétaire et l’importance des anticipations, de la crédibilité des politiques et de la transparence. Une attention spéciale est accordée à la mise en œuvre de la politique monétaire, notamment l’utilisation de modèles formels et l’élaboration d’un système structuré d’analyse de la politique monétaire. Le cours traite aussi des sujets suivants : les concepts de taux de change et la mesure de ceux-ci; l’évaluation de la compétitivité et du taux de change d’équilibre; l’interaction entre le régime de change et la fragilité potentielle du secteur financier; les avantages et inconvénients de la réglementation des opérations en capital. Les exposés incluent des études de cas portant sur l’expérience de plusieurs pays ayant adopté des politiques monétaires et des régimes de change différents. Il est prévu que les participants débattent de ces questions durant le cours. Organisés en petits groupes au sein d’ateliers de travail, sous la direction de conseillers, ils réalisent des exercices pratiques visant à approfondir leur compréhension des sujets du cours.

page 26

|

DU


Politiques économiques visant à assurer la stabilité financière (ESF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : fonctionnaires de rang supérieur ou intermédiaire des banques centrales, des ministères des finances et des organismes de réglementation participant à l’élaboration des politiques macroéconomique et financière. Qualités requises : les participants sont normalement titulaires d’un diplôme de niveau supérieur en sciences économiques ou dotés d’une expérience équivalente. Description : ce cours de deux semaines offert par l’Institut, en collaboration parfois avec d’autres organisations internationales ou régionales, examine les mesures macroéconomiques et microprudentielles qui permettent de préserver la stabilité financière. Il approfondit les enseignements à tirer des récentes crises en étudiant leurs causes et leurs conséquences macroéconomiques, ainsi que la réaction des autorités aux tensions sur les marchés financiers et dans le système bancaire. Une attention particulière est donnée à l’interaction entre les cadres macroéconomiques, financiers, réglementaires et de contrôle et les politiques sur lesquelles repose la stabilité financière. Les systèmes d’alerte immédiate et les techniques d’évaluation de la stabilité financière sont également abordés. Ce cours inclut un atelier consacré à l’évaluation de la stabilité financière et, en fonction de leurs connaissances spécifiques, les participants peuvent être invités à faire de courts exposés sur des sujets intéressant leur pays.

Prévisions macroéconomiques (PM) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur qui participent à la réalisation de projections utilisées dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique macroéconomique. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques, ou justifier d’une expérience similaire, et maîtriser les logiciels d’application économétrique tels que EViews ou PCGive. Description : ce cours de deux semaines, présenté par l’Institut du FMI, a pour but d’accroître les compétences des participants dans le domaine de la prévision et de la modélisation macroéconomiques à l’aide de techniques économétriques modernes. Il comprend des discussions sur la théorie sous-jacente, des présentations d’analyses empiriques sur ordinateur personnel et des travaux pratiques en laboratoire informatique. Il se concentre sur quatre aspects de la prévision et de la construction de modèles empiriques : • les propriétés des données et des modèles, dont l’intégration et la cointégration; • la spécification dynamique, dont l’utilisation de modèles de correction d’erreurs; • l’évaluation et la conception de modèles; • les incertitudes prévisionnelles, les prévisions à des fins de politique économique et l’analyse des politiques. Les participants appliquent les techniques enseignées à des études de cas dans le cadre desquelles ils construisent et évaluent des modèles, puis les utilisent pour effectuer des prévisions.

|

Programme de formation 2009 page 27


Programmation et politiques financières (PPF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Cours donnés à d’autres endroits (OT) Afrique

Asie

Europe

Moyen-Orient

Hémisphère occidental

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur qui agissent en tant que conseillers sur les politiques macroéconomiques et financières — dans des ministères tels que ceux des finances, de l’économie ou du plan, ou à la banque centrale — ou qui sont chargés de la mise en œuvre de ces politiques. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques, ou justifier d’une expérience similaire, et maîtriser les logiciels de tableurs.

Le cours PPF de six semaines Description : l’Institut présente cette version complète du cours au siège du FMI à Washington. L’objectif est d’aider les participants à mieux comprendre les mécanismes d’élaboration et de mise en œuvre des politiques macroéconomiques et financières, en s’appuyant sur les principes de l’analyse macroéconomique et sur la vaste expérience du FMI dans la surveillance des économies des pays membres et de l’économie mondiale, l’élaboration des programmes financiers et les conseils techniques aux pays membres. Le cours traite des questions suivantes : • les principales composantes des divers comptes macroéconomiques (comptes nationaux, balance des paiements, comptes budgétaires et monétaires), les rapports entre ces comptes et les méthodes de prévision relatives à chaque secteur; • le diagnostic des résultats macroéconomiques et l’analyse des effets des politiques d’ajustement macroéconomique et de réforme structurelle sur les principales variables qui intéressent les responsables de la politique économique, notamment la production, les prix et la balance des paiements; • l’élaboration de programmes de politique macroéconomique chiffrés. Les documents du cours sont présentés dans un cadre qui met l’accent sur la complémentarité des politiques de stabilisation macroéconomique et des réformes structurelles, ainsi que sur l’importance de la coordination des politiques pour la promotion d’une croissance durable. Des exemples de programmes d’ajustement macroéconomique et structurel mis en œuvre dans des pays membres servent à montrer comment les politiques peuvent être adaptées à un environnement économique changeant. Le cours de six semaines, plus complet, a été remanié ces dernières années afin de tenir compte du fait que, pour de nombreux pays, les principaux chocs auxquels les autorités doivent répondre proviennent de (ou sont amplifiés par des) modifications de portefeuille (ou réévaluations des risques) sur les marchés mondiaux de capitaux. Le cours comprend une série de séances de travaux pratiques dans lesquelles les participants, organisés en petits groupes sous la direction de conseillers, effectuent des projections quantitatives à court et (s'ils disposent du temps nécessaire) à moyen terme des principaux comptes macroéconomiques pour un pays donné à titre d’étude de cas, d’abord à politiques macroéconomiques et structurelles inchangées, puis dans l’hypothèse de programmes d’ajustement conçus pour répondre aux déséquilibres macroéconomiques et structurels constatés.

Le cours PPF de deux semaines Description : ce cours, qui offre un condensé du contenu du cours de six semaines, est donné dans les centres de formation régionaux du FMI et dans divers autres endroits.

page 28

|

DU


Programmation et politiques financières avec ciblage de l’inflation (PPF–CI) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : ce cours de cinq semaines, présenté par l’Institut du FMI, s’adresse aux cadres de rang supérieur des banques centrales et des ministères des finances et de l’économie qui agissent en tant que conseillers sur les politiques macroéconomiques et financières ou qui sont chargés de la mise en œuvre de ces politiques. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques ou justifier d’une expérience similaire, et maîtriser les logiciels de tableurs. Description : le PPF–CI couvre les mêmes connaissances de base que le cours PPF ordinaire — interconnexions entre les secteurs, politiques d’ajustement —, mais en s’efforçant de sensibiliser les participants aux questions analytiques et techniques liées aux stratégies de ciblage de l’inflation (CI) et aux vecteurs de transmission de la politique monétaire. Une attention spéciale est accordée à la façon dont les banques centrales qui mettent en œuvre une stratégie de ciblage de l’inflation font face aux déséquilibres macroéconomiques causés par des chocs intérieurs ou extérieurs et aux effets de ces déséquilibres sur la production et l’inflation. Le cours comporte des exposés — mettant l’accent sur les questions de complémentarité et de coordination — consacrés aux grands enjeux de politique économique qui se trouvent au cœur des programmes d’ajustement. Le cours inclut aussi des études de cas portant sur des problèmes économiques d’actualité, ainsi que sur l’expérience des pays ayant adopté une stratégie de ciblage de l’inflation. Il comprend, enfin, une série de travaux pratiques dans le cadre desquels les participants, organisés en groupes sous la direction de conseillers, s’exercent aux méthodes d’analyse et de prévision touchant aux secteurs macroéconomiques et étudient des questions spécialisées telles que les techniques de ciblage de l’inflation. La dernière partie du cours est consacrée à l’élaboration du programme d’ajustement hypothétique d’un pays doté d’une stratégie de ciblage de l’inflation.

Programmation et politiques financières par téléenseignement (PPF–TE) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres de rang intermédiaire ou supérieur qui agissent en tant que conseillers pour les politiques macroéconomiques et financières dans des ministères tels que ceux des finances, de l’économie ou du plan, ou à la banque centrale. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques ou dotés d’une expérience équivalente. Il est indispensable de bien maîtriser les logiciels de tableurs et de disposer d’une connexion fiable à l’Internet pour suivre le cours. Les participants doivent certifier par écrit qu’ils ont accès à un ordinateur et disposent des compétences, du matériel et des logiciels énumérés ci-dessous : • adresse électronique et aptitude à transmettre des fichiers électroniques via l’Internet; • connaissance du maniement des tableurs Excel; • ordinateur avec lecteur de CD-ROM, carte son, Windows 98 (ou version plus récente de ce système d’exploitation), Excel, Word et accès à l’Internet. Description : le cours vise à répondre aux besoins de formation de personnes qui ne peuvent s’absenter de leur poste pour de longues périodes. Il se compose d’une session de téléenseignement en ligne d’une durée de dix semaines, qui permet aux participants de rester à leur poste tout en étudiant à mi-temps, suivie d’un stage de deux semaines à Washington. Durant le module de téléenseignement, les participants peuvent dialoguer en permanence avec leurs conseillers et communiquer avec les autres participants (qu’ils auront

|

Programme de formation 2009 page 29


l’occasion de rencontrer durant le stage de Washington) grâce au forum de discussion en ligne créé sur le site Internet du cours de téléenseignement. Il est prévu que les participants obtiennent de leurs supérieurs la permission de travailler seuls, afin de satisfaire en temps voulu à toutes les exigences du cours (lectures et devoirs). Seuls les participants ayant terminé le module de téléenseignement avec succès, y compris tous les devoirs, sont invités à participer au stage. Par rapport au cours PPF de six semaines, celui-ci met davantage l’accent sur les comptes, l’analyse, la prévision et les compétences fondamentales de programmation financière. Le module de téléenseignement couvre les comptes macroéconomiques et les rapports qui existent entre eux; les principales politiques qui affectent les résultats macroéconomiques; les méthodes de prévision des variables macroéconomiques; et l’élaboration d’un scénario de référence pour l’étude de cas. Durant les deux semaines de stage à Washington, les participants assistent à des conférences thématiques, mettent dans sa forme finale le scénario de référence pour le pays qui sert d’étude de cas et élaborent un programme d’ajustement hypothétique pour cette même étude de cas.

Réglementation des banques centrales et du secteur financier : introduction à l’usage des juristes (ROJ) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : juristes des économies en transition travaillant dans le domaine des banques centrales, du contrôle des systèmes de paiement ou de la réglementation et du contrôle bancaires. Qualités requises : sur invitation seulement; le Département juridique du FMI contactera les autorités pour qu’elles proposent des candidatures, puis choisira les participants parmi les candidats proposés. Description : ce cours de deux semaines, animé par le Département juridique du FMI, propose une introduction aux principaux aspects juridiques de la législation et de la gouvernance des banques centrales (y compris dans les unions monétaires), de la stabilité financière, du contrôle des systèmes de paiement et de la sécurité des systèmes de règlement, des instruments financiers (titrisation, par exemple), ainsi que de la réglementation et de l’insolvabilité bancaires.

Sauvegardes financières dans les banques centrales (EMS) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres supérieurs des banques centrales responsables de la comptabilité, de l’information financière, des audits, du contrôle des risques, du contrôle interne, des statistiques, des questions juridiques ou des opérations de gestion des réserves, ou membres d’un conseil ou d’un comité chargé du contrôle des activités d’audit, d’investissement ou d’information financière. Qualités requises : titulaires de diplômes universitaires ou diplômes d’études supérieures dans des domaines tels que la comptabilité, les activités industrielles et commerciales, l’économie, la finance et le droit, ainsi qu’aux personnes dotées d’une certification professionnelle dans le domaine de la vérification des comptes (comptables publics agréés ou accrédités, auditeurs internes ou vérificateurs des systèmes d’information) ou de la finance (analystes financiers agréés). Description : ce cours de sept jours, intitulé précédemment «Évaluation des mesures de sauvegarde dans les banques centrales», est présenté par le Département financier du FMI. Il vise à exposer les fonctionnaires des banques centrales, dans une démarche interactive, à la méthodologie suivie par le FMI pour évaluer les mesures de sauvegarde. L’accent est mis en particulier sur l’importance des sauvegardes financières dans l’amélioration de la gouvernance, de la transparence et de la responsabilisation de la banque centrale. Le cours offre aussi aux fonctionnaires des banques centrales la possibilité d’échanger leurs points de vue sur le renforcement des sauvegardes et les défis ou questions qui se posent à ce niveau.

page 30

|

DU


Le cours propose des conférences interactives, des travaux pratiques et des études de cas portant sur les principaux éléments de l’évaluation : mécanismes d’audit interne et externe, communication d’informations financières, dispositif de contrôle interne, gestion des réserves internationales et communication des données monétaires au FMI. Il s’agit de donner aux participants les connaissances et compétences requises pour évaluer les forces et les faiblesses des sauvegardes financières en place dans leur banque centrale et identifier les mesures spécifiques qui peuvent être prises en vue de les renforcer. Le cours aborde aussi la méthodologie et les procédures utilisées par les banques centrales pour suivre le dispositif de sauvegarde en vigueur.

Statistiques d’envois de fonds (SEF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : statisticiens de haut niveau travaillant à l’établissement de la balance des paiements. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent. Description : ce cours d’une semaine, présenté par le Département des statistiques du FMI, rappelle l’historique, les objectifs et les résultats du projet d’amélioration des données sur les envois de fonds conçu par le Département des statistiques. Il attire l’attention sur l’importance grandissante de ces envois et l’intérêt accru du public pour des données plus précises en la matière. Lors de son lancement en 2004, le projet du Département des statistiques avait deux objectifs immédiats : premièrement, améliorer les définitions des envois de fonds retenues dans la balance des paiements et mieux les aligner sur les besoins des utilisateurs de statistiques; deuxièmement, donner aux compilateurs des directives pratiques pour l’établissement de ces statistiques, et en particulier pour l’obtention et le traitement des données. Des définitions nouvelles et plus accessibles ont été adoptées dans la sixième édition du manuel de la balance des paiements et de la position extérieure globale qui vient d’être publié. Un guide pour l’établissement des données a été élaboré par le groupe du Luxembourg, où des statisticiens expérimentés se retrouvent dans le cadre d’une démarche volontaire. Le groupe a rédigé un projet de guide pour l’établissement de statistiques sur les envois de fonds, qui devrait être disponible lorsque ce cours aura lieu. Le cours examine les modifications apportées au cadre de la balance des paiements, le projet de guide pour l’établissement de statistiques sur les envois de fonds et les conséquences de ces améliorations pour les utilisateurs.

Statistiques de finances publiques (SFP) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : cadres qui sont avant tout responsables de l’établissement — plutôt que de l’analyse — des statistiques de finances publiques. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent.

Le cours SFP de quatre semaines Description : le Département des statistiques du FMI propose ce cours, dans sa version complète, au siège du FMI à Washington. L’accent est mis sur le cadre conceptuel des statistiques de finances publiques (SFP), tel qu’il est défini dans le Manuel de statistiques de finances publiques révisé de 2001 du FMI, ainsi que sur les aspects pratiques de l’établissement des données. Les concepts fondamentaux, les principes comptables et les classifications détaillées sont traités dans le cadre d’une nouvelle méthodologie qui a été harmonisée avec le système plus général de la comptabilité nationale. Le cours examine les règles de comptabilité et de champ d’application du nouveau cadre de SFP (notamment la comptabilité sur la base des droits et obligations), le système de comptabilité en partie double, les questions d’évaluation, de périodicité et de classification, ainsi que les sources et les méthodes utilisées dans l’établissement des statistiques. Le cours s’articule autour d’une série d’études de cas, chacune d’elles constituant un module distinct basé sur les comptes des administrations publiques et d’autres sources de données.

|

Programme de formation 2009 page 31


Le cours SFP de deux semaines Description : ce cours, qui propose un condensé de l’enseignement donné sur quatre semaines, est dispensé par les centres de formation régionaux du FMI.

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : ceux qui sont principalement responsables de l’établissement des statistiques de la balance des paiements, et non ceux qui analysent l’évolution de la balance des paiements. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent.

Le cours SBP de six semaines Description : le Département des statistiques dispense ce cours dans sa version complète au siège du FMI à Washington. Il propose une formation sur la collecte et l’établissement des statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale selon une méthodologie fondée sur la sixième édition du Manuel de la balance des paiements (MBP6) du FMI. Le cours se compose d’une série d’exposés, de discussions, de travaux pratiques et d’études de cas. Les exposés et discussions portent principalement sur les concepts généraux et les pratiques d’établissement des statistiques, tandis que les exercices et les études de cas permettent aux participants de mettre leurs connaissances en pratique. Pendant le cours, les participants ont l’occasion de discuter des difficultés qu’ils ont effectivement rencontrées en établissant les statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale de leur pays. Les sujets traités dans le cours sont : 1) le cadre conceptuel de la balance des paiements et de la position extérieure globale, y compris le système de comptabilité en partie double et les notions de territoire économique, de résidence et de centre d’intérêt économique, ainsi que les principes d’évaluation et de date d’enregistrement et l’unité de compte et la conversion; 2) le classement et la couverture des composantes types de la balance des paiements et de la position extérieure globale, notamment les biens, les services, les revenus, les transferts courants et en capital, les investissements directs, les investissements de portefeuille, les dérivés financiers, les autres investissements et les réserves; 3) les sources de données et les méthodes utilisées pour recueillir et établir les statistiques (données administratives, enquêtes auprès des entreprises, y compris la conception des enquêtes et les méthodes d’échantillonnage, et système de communication des transactions internationales notamment); 4) les statistiques de la dette extérieure, les liens entre les statistiques de la balance des paiements et d’autres statistiques macroéconomiques, les normes de diffusion, l’analyse et l’utilisation des statistiques de la balance des paiements et l’évaluation de la qualité de ces statistiques selon le cadre établi par le FMI.

Le cours SBP de deux semaines Description : ce cours, qui propose un condensé de l’enseignement donné sur six semaines, est dispensé par les centres de formation régionaux du FMI.

Statistiques de la comptabilité nationale (SCN) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : ce cours s’adresse principalement aux statisticiens et aux cadres dirigeants des services chargés d’établir les estimations officielles du produit intérieur brut ayant plusieurs années d’expérience des statistiques de comptabilité nationale. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent.

page 32

|

DU


Le cours SCN de cinq semaines Description : le Département des statistiques du FMI présente ce cours, dans sa version complète, au siège du FMI à Washington. Dans ce cadre, il traite des aspects théoriques et pratiques de la mise en œuvre du Système de comptabilité nationale 1993 (SCN 1993). Il dispense une formation au sujet de l’estimation des transactions sur biens et services aux prix courants et en prix constants, aux fins de l’établissement des comptes nationaux annuels. Le cours commence par une présentation condensée de la théorie de la comptabilité nationale qui passe en revue les recommandations du SCN 1993 concernant les unités institutionnelles et leurs regroupements, les règles de comptabilité et l’enchaînement des comptes. La présentation des limites de la production dans le SCN 1993 sert d’introduction à une série de séances consacrées au processus de production, et couvrant la définition et le mode de calcul de la production et de la consommation intermédiaire, le traitement statistique de diverses activités, les problèmes d’évaluation, l’ajustement des stocks, la formation de capital et la consommation de capital fixe. Une attention particulière est portée au commerce international et aux dépenses de consommation finale, avant que l’ensemble des transactions sur biens et services ne soit regroupé sous la rubrique «Tableaux des ressources et des emplois». Plusieurs séances sont consacrées à la compilation des mesures des prix et des volumes et à l’estimation du PIB réel. Une attention particulière est portée aux aspects pratiques des estimations, notamment au traitement de l’information tirée des statistiques de base courantes, ainsi que des méthodes utilisables pour effectuer des estimations lorsque l’on dispose de peu de données de base. Le cours est donné sous forme de conférences, de travaux pratiques, de tables rondes et d’études de cas, qui visent à faire partager à tous l’expérience acquise par différents pays.

Le cours SCN de deux semaines Description : ce cours, qui est une version condensée du cours de cinq semaines, est donné dans les centres de formation régionaux du FMI.

Statistiques de la dette extérieure (SDE) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : le cours est destiné aux fonctionnaires chargés principalement de l’établissement de statistiques de la dette extérieure. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent. Description : ce cours de quatre semaines, présenté par le Département des statistiques du FMI, vise à aider les participants à bien comprendre le cadre conceptuel de l’établissement des statistiques de la dette extérieure et à leur fournir des conseils pratiques sur la collecte et l’analyse de ces données. Il se compose d’exposés, de travaux pratiques et d’études de cas. Le cours repose sur les Statistiques de la dette : Guide pour les statisticiens et les utilisateurs (Guide de la dette) du FMI et couvre les domaines suivants : 1) le cadre conceptuel de l’établissement des séries de données sur la dette extérieure recommandées dans le Guide de la dette et leurs relations avec les principes de la balance des paiements, la position extérieure globale, les finances publiques et la méthodologie des comptes nationaux; 2) les directives pratiques sur l’établissement des données de la dette extérieure pour les secteurs public et privé, y compris les dispositions institutionnelles pour l’établissement de ces données et les sources internationales des statistiques de la dette extérieure; 3) les conditions posées, en matière de statistiques de la dette extérieure, dans les normes de diffusion des données établies par le FMI, y compris la base de données trimestrielles sur la dette extérieure de la Banque mondiale; 4) l’interconnexion des statistiques de la dette extérieure et du formulaire sur la dette du secteur public; 5) les diverses utilisations des statistiques de la dette extérieure et des méthodes de contrôle de la qualité des données, y compris les études de cas sur l’application du cadre d’évaluation de la qualité des données (CEQD) du FMI aux statistiques de la dette extérieure, et des exposés sur la restructuration de la dette et l’analyse de viabilité de la dette.

|

Programme de formation 2009 page 33


Les participants seront invités à préparer à l’avance de brefs exposés sur l’état d’avancement des données sur la dette extérieure dans leur pays, qui donneront lieu à un débat durant le cours.

Statistiques monétaires et financières (SMF) Washington

(HQ)

Brasilia, Brésil

(CFB)

Dalian, Chine

(PFC)

Pune, Inde

(PFI)

Tunis, Tunisie

(IMA)

Vienne, Autriche

(IMV)

Abou Dhabi, E.A.U.

(PFR)

Singapour

(IRS)

Fonctionnaires visés : fonctionnaires chargés de l’établissement des statistiques monétaires et financières. Qualités requises : les participants doivent être titulaires d’un diplôme universitaire en sciences économiques ou d’un diplôme équivalent. Description : ce cours de trois semaines, animé par le Département des statistiques du FMI, a pour objet d’aider les cadres chargés de l’établissement des statistiques monétaires et financières à s’acquitter de leur tâche en appliquant les meilleures pratiques internationales. La méthodologie présentée dans le cours s’appuie sur le Manuel de statistiques monétaires et financières et le Guide d’établissement des statistiques monétaires et financières, qui approfondissent les définitions, classifications et principes d’évaluation servant à l’analyse macroéconomique à caractère monétaire et financier dans le respect des dispositions du Système de comptabilité nationale 1993. Le cours examine les principes de sectorisation économique, les caractéristiques et la classification des instruments financiers, ainsi que les questions d’évaluation et autres pratiques comptables concernant l’établissement des comptes analytiques de l’ensemble du secteur financier, ce qui inclut notamment la banque centrale, les sociétés de dépôts et les autres sociétés financières. La deuxième partie du cours est consacrée aux statistiques financières, qui portent sur les flux et stocks financiers de tous les secteurs de l’économie nationale et leur interaction avec le reste du monde. Le cadre des statistiques financières (on parle aussi de «comptes financiers» ou d’«opérations financières» dans certains pays) examine aussi les liens entre statistiques monétaires, statistiques financières, statistiques de la balance des paiements, statistiques des finances publiques et statistiques de la comptabilité nationale. Le cours comprend des conférences, des travaux pratiques et des études de cas.

page 34

|

DU


Programme des cours Les programmes de formation sont classés par région, en commençant par les cours dispensés au siège (HQ) du FMI à Washington, qui sont suivis des programmes proposés dans les centres régionaux situés au Brésil (CFB), en Chine (PFC), en Inde (PFI), en Tunisie (IMA), en Autriche (IMV), à Abou Dhabi (PFR) et à Singapour (IRS). Les programmes des cours donnent des informations sur la date des cours, les langues dans lesquelles ils seront dispensés, les dates limites de dépôt des candidatures (le cas échéant) et d’autres renseignements utiles. La liste des cours présentée dans les tableaux est établie par ordre alphabétique.

|

Programme de formation 2009 page 35


Contributions des pays membres aux cours donnés au siège du FMI À compter de mai 2009, pour la plupart des cours qui seront donnés au siège du FMI à Washington, les organismes parrainant les participants seront tenus de contribuer aux frais de voyage et d’hébergement ainsi qu’aux dépenses journalières de ces derniers1. La contribution sera fonction de la durée du cours et du groupe de revenu dans lequel le pays d’origine du participant est classé par la Banque mondiale. Les contributions sont indiquées ci-dessous, et les procédures de paiement sont présentées dans la section relative aux dispositions administratives. Il ne sera pas demandé de contribution aux organismes parrainant les candidats à des cours organisés hors de Washington.

Contributions des pays membres, par participant au cours (en dollars EU)

Durée du cours

Faible revenu

Revenu intermédiaire (tranche inférieure)

Revenu intermédiaire (tranche supérieure)

Revenu élevé

Deux semaines

260

  780

1300

2600

Quatre semaines

520

1560

2600

5200

Cinq semaines

650

1950

3250

6500

Six semaines

780

2340

3900

7800

Pour plus de détails, veuillez consulter le site de l’Institut du FMI à l’adresse www.imf.org/institute. Ce site contient également des informations sur la classification des pays par groupe de revenu selon la Banque mondiale.

Siège du FMI (HQ) Pays admissibles : tous les pays membres du FMI à l’exception de quelques pays qui ne sont pas admis à bénéficier de l’assistance technique de l’institution. Titre du cours

Numéro du cours

Dépôt des candidatures

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Diagnostics macroéconomiques (DMS)

HQ 09.03

3/10/2008

9/3/2009

3/4/2009

Anglais

Institut

Enquête coordonnée sur les investissements directs (ECID) : séminaire (SBP)

HQ 09.07

Sur invitation

1/6/2009

3/6/2009

Anglais

Statistiques

Finances pour les macroéconomistes (FME)

HQ 09.05

Sur invitation

4/5/2009

29/5/2009

Anglais

Institut

Gestion macroéconomique et politiques de finances publiques (GMFP)

HQ 09.13

15/5/2009

19/10/2009

20/11/2009

Français

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

HQ 09.01

15/8/2008

5/1/2009

13/2/2009

Anglais

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

HQ 09.02

19/9/2008

23/2/2009

3/4/2009

Français

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

HQ 09.09

6/3/2009

10/8/2009

18/9/2009

Anglais

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

HQ 09.12

1/5/2009

5/10/2009

13/11/2009

Arabe

Institut

Programmation et politiques financières avec ciblage de l’inflation (PPF-CI )

HQ 09.11

Sur invitation

21/9/2009

23/10/2009

Espagnol

Institut

Statistiques de finances publiques (SFP)

HQ 09.04

31/10/2008

6/4/2009

1/5/2009

Anglais

Statistiques

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP)

HQ 09.06

5/12/2008

11/5/2009

19/6/2009

Anglais

Statistiques

Statistiques de la comptabilité nationale (SCN)

HQ 09.10

3/4/2009

7/9/2009

9/10/2009

Anglais

Statistiques

Statistiques de la dette extérieure (SDE)

HQ 09.08

30/1/2009

20/7/2009

14/8/2009

Anglais

Statistiques

*Il est essentiel que les participants aient les connaissances linguistiques nécessaires pour pouvoir suivre le cours.

Les cours sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation comme l’indique le tableau ci-dessus. La procédure de demandes d’admission aux cours donnés au siège du FMI est décrite à la section consacrée aux «dispositions administratives».

1Il

ne sera pas demandé de contribution aux pays membres pour les cours financés par des donateurs. Ces cours sont signalés par une note dans les programmes des cours.

page 36

|

DU


Téléenseignement (TE) Pays admissibles : tous les pays membres du FMI à l’exception de quelques pays qui ne sont pas admis à bénéficier de l’assistance technique de l’institution. Numéro du cours

Dépôt des candidatures

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Programmation et politiques financières — segment dispensé par TE (PPF-TE)

DL 09.31

8/8/2008

12/1/2009

25/3/2009

Anglais

Programmation et politiques financières — segment dispensé sur place (FPP)

DL 09.32

Sur invitation

27/4/2009

8/5/2009

Anglais

Programmation et politiques financières — segment dispensé par TE (PPF-TE)

DL 09.33

13/3/2009

17/8/2009

28/10/2009

Anglais

Programmation et politiques financières — segment dispensé sur place (FPP)

DL 09.34

Sur invitation

30/11/2009

11/12/2009

Anglais

Programmation et politiques financières — segment dispensé par TE (PPF-TE)

DL 09.35

27/3/2009

24/8/2009

4/11/2009

Français

Programmation et politiques financières — segment dispensé sur place (FPP)1

DL 09.36

Sur invitation

7/12/2009

18/12/2009

Français

Programmation et politiques financières — segment dispensé par TE (PPF-TE)

DL 09.37

Sur invitation

6/4/2009

17/6/2009

Anglais

Programmation et politiques financières — segment dispensé sur place (FPP) 2

DL 09.38

Sur invitation

13/7/2009

24/7/2009

Anglais

Titre du cours

1Il

ne sera pas demandé de contribution aux pays membres pour ce cours, qui est financé par des donateurs. cours ne sera pas dispensé à Washington.

2Ce

Les cours dispensés à distance dans le cadre du TE sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation comme l’indique le tableau ci-dessus, tous les segments assurés au siège étant offerts sur invitation seulement. La procédure de demandes d’admission aux cours proposés dans le cadre du TE est décrite à la section consacrée aux «dispositions administratives». Pour les cours dispensés par TE, une contribution est demandée lorsqu’une partie de l’enseignement est dispensée à Washington et que le cours n’est pas financé par un donateur. Dépôt des candidatures : les formulaires de candidature par voie électronique peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply pour les cours en anglais et en arabe, à l’adresse www.imf.org/ins/candidature pour les cours en français et à l’adresse www.imf.org/ins/solicitud pour les cours en espagnol. Toute modification des programmes sera signalée dans les plus brefs délais sur le site de l’Institut du FMI.

|

Programme de formation 2009 page 37


Centre régional multilatéral pour l’Amérique latine au Brésil (CFB) Pays admissibles : Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, El Salvador, Équateur, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, République Dominicaine, Uruguay et Venezuela1. Numéro du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Atelier de LBC/FT à l’intention des cadres des institutions financières (LBC-F)

BT 09.05

4/5/2009

8/5/2009

Anglais

Juridique

Diagnostics macroéconomiques (DMS)

BT 09.08

7/9/2009

18/9/2009

Espagnol (portugais)

Institut

Gestion des actifs souverains : cadre d’affectation stratégique des actifs (GAS)

BT 09.07

25/5/2009

29/5/2009

Anglais

Marchés monétaires et de capitaux

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMFP)

BT 09.03

2/2/2009

13/2/2009

Espagnol (portugais)

Institut

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMFP)

BT 09.04

23/3/2009

3/4/2009

Portugais

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

BT 09.06

8/6/2009

19/6/2009

Espagnol (portugais)

Institut

Marchés financiers et nouveaux instruments financiers (MFN)

BT 09.02

2/2/2009

13/2/2009

Anglais

Institut

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP)

BT 09.01

19/1/2009

30/1/2009

Espagnol (portugais)

Statistiques

Statistiques monétaires et financières (SMF)

BT 09.09

23/11/2009

11/12/2009

Espagnol (portugais)

Statistiques

Titre du cours

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Il n’est possible de participer aux cours du CFB que sur invitation; les candidats sont présentés par les organismes publics à la demande du département du FMI compétent. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter le site du CFB à l’adresse www.esaf.fazenda.gov.br/parcerias/ccb-esaf/espanhol/ home-espanol-nova.html ou sur le site de l’Institut à www.imf.org/institute pour prendre connaissance des mises à jour.

Programme de formation conjoint Chine–FMI (PFC) Pays admissible : Chine2. Titre du cours

Numéro du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Analyses et enquêtes financières de LBC/FT (LBC-F)

CT 09.05

16/11/2009

20/11/2009

Anglais (chinois)

Juridique

Facteurs de vulnérabilité extérieurs (FVE)

CT 09.01

16/2/2009

27/2/2009

Anglais (chinois)

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

CT 09.04

2/11/2009

13/11/2009

Anglais (chinois)

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

CT 09.02

11/5/2009

22/5/2009

Anglais (chinois)

Institut

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP)

CT 09.03

8/6/2009

19/6/2009

Chinois

Statistiques

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Les cours du PFC sont destinés aux cadres du gouvernement chinois. Il n’est possible d’y participer que sur invitation. Les candidats sont présentés par les organismes publics à la demande du département du FMI compétent. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter les sites www.imfctp.org ou www.imf.org/institute pour prendre connaissance des mises à jour.

1Les

fonctionnaires des pays africains lusophones (Angola, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique et São Tomé-et-Principe) peuvent être invités à participer à certains cours. 2Inclut les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao.

page 38

|

DU


Programme de formation conjoint FMI–Inde (PFI) Pays admissibles : l’Inde, ainsi que d’autres pays d’Asie du Sud et d’Afrique de l’Est choisis conjointement par la RBI et le FMI. Titre du cours

Numéro du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Analyse des marchés financiers (AMF)

IP 09.05

17/8/2009

28/8/2009

Anglais

Institut

Atelier de LBC/FT à l’intention des organismes de contrôle des institutions financières (LBC-F)

IP 09.04

18/5/2009

22/5/2009

Anglais

Juridique

Atelier de LBC/FT sur l’évolution des politiques en Asie du Sud (LBC)

IP 09.06

19/10/2009

23/10/2009

Anglais

Juridique

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMPF)

IP 09.01

23/2/2009

6/3/2009

Anglais

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

IP 09.07

7/12/2009

18/12/2009

Anglais

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

IP 09.03

13/4/2009

24/4/2009

Anglais

Institut

Statistiques monétaires et financières (SMF)

IP 09.02

16/3/2009

27/3/2009

Anglais

Statistiques

*Il est essentiel que les participants aient des connaissances linguistiques suffisantes pour pouvoir suivre les cours.

Il n’est possible de participer aux cours du PFI que sur invitation. Les candidats sont présentés par les organismes publics à la demande du département du FMI pertinent. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter les sites www.rbi.org.in/scripts/itp.aspx ou www.imf.org/institute pour prendre connaissance des mises à jour.

Institut multilatéral d’Afrique (IMA) Pays admissibles : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Jamahiriya arabe libyenne, Kenya, Lesotho, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, Ouganda, République Centrafricaine, Rwanda, São Tomé-et-Príncipe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie et Zambie1. Numéro du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Atelier de LBC/LF à l’intention des cadres des institutions financières (LFC-F)

JA 09.07

15/6/2009

19/6/2009

Anglais

Juridique

Contrôle basé sur les risques — Risque de marché et risque opérationnel (RMO)

JA 09.05

4/5/2009

8/5/2009

Anglais

Marchés monétaires et de capitaux

Facteurs de vulnérabilité extérieurs (FVE)

JA 09.02

16/2/2009

27/2/2009

Anglais (français)

Institut

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMPF)

JA 09.01

19/1/2009

30/1/2009

Français

Institut

Planification stratégique et évaluation des risques dans l’administration des recettes (ERR)

JA 09.06

1/6/2009

5/6/2009

Anglais (français)

Finances publiques

Programmation et politiques financières (PPF)

JA 09.08

28/9/2009

9/10/2009

Anglais

Institut

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP)

JA 09.09

9/11/2009

20/11/2009

Anglais (français)

Statistiques

Statistiques de la comptabilité nationale (SCN)

JA 09.04

13/4/2009

24/4/2009

Français

Statistiques

Statistiques monétaires et financières (SMF)

JA 09.03

23/3/2009

10/4/2009

Français

Statistiques

Titre du cours

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Il n’est possible de participer aux cours de l’IMA que sur invitation. Les candidats sont présentés par les organismes publics à la demande du département du FMI pertinent. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter le site de l’IMA à l’adresse www.afdb.org ou celui de l’Institut à l’adresse www.imf.org/institute pour prendre connaissance des mises à jour. 1Les

fonctionnaires haïtiens peuvent être invités à certains cours en langue française.

|

Programme de formation 2009 page 39


Institut multilatéral de Vienne (IMV) Pays admissibles : Albanie, Arménie, Bélarus, Bosnie–Herzégovine, Bulgarie, Cambodge, Chine1, Croatie, Estonie, Fédération de Russie, Géorgie, Hongrie, Kazakhstan, Kosovo2, Lettonie, Lituanie, ex-République yougoslave de Macédoine, Moldova, Mongolie, Monténégro, Myanmar, Ouzbékistan, Pologne, République d’Azerbaïdjan, République kirghize, RDP lao, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Serbie, Slovénie, Tadjikistan, Turkménistan, Turquie, Ukraine et Vietnam. Titre du cours

Numéro du cours

Dépôt des candidatures

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Analyse des marchés financiers (AMF)

JV 09.14

22/5/2009

19/10/2009

30/10/2009

Anglais

Institut

Aspects juridiques des institutions financières internationales (AJIF)

JV 09.07

Sur invitation

1/6/2009

5/6/2009

Anglais (russe)

Juridique

Atelier de LBC/FT à l’intention des cellules de renseignement financier (LBC-F)

JV 09.09

Sur invitation

22/6/2009

26/6/2009

Anglais

Juridique

Diagnostics macroéconomiques

JV 09.12

12/6/2009

14/9/2009

25/9/2009

Anglais

Institut

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMP)

JV 09.02

12/9/2008

2/2/2009

13/2/2009

Anglais (russe)

Institut

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMP)

JV 09.10

6/2/2009

6/7/2009

17/7/2009

Anglais (russe)

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

JV 09.01

22/8/2008

19/1/2009

30/1/2009

Anglais (russe)

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

JV 09.15

22/5/2009

19/10/2009

30/10/2009

Anglais (russe)

Institut

Marchés financiers et nouveaux instruments financiers (MFN)

JV 09.08

Sur invitation

8/6/2009

19/6/2009

Anglais

Institut

Politique économique appliquée (PEA)

JV 09.31 A

Administré par l’IMV

1/6/2009

12/6/2009

Anglais

Institut

Politique économique appliquée (PEA)

JV 09.31 B

Administré par l’IMV

29/6/2009

10/7/2009

Anglais

Institut

Politique monétaire et politique de change (PMPC)

JV 09.06

12/12/2008

11/5/2009

22/5/2009

Anglais (russe)

Institut

Prévisions macroéconomiques (PM)

JV 09.17

3/7/2009

30/11/2009

11/12/2009

Anglais

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

JV 09.04

24/10/2008

23/3/2009

3/4/2009

Anglais (russe)

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

JV 09.16

17/4/2009

9/11/2009

20/11/2009

Anglais (russe)

Institut

Réglementation des banques centrales et du secteur financier : introduction à l’usage des juristes (ROJ)

JV 09.03

Sur invitation

2/3/2009

13/3/2009

Anglais (russe)

Juridique

Sauvegardes financières dans les banques centrales (EMS)

JV 09.05

Sur invitation

20/4/2009

28/4/2009

Anglais

Finances publiques

Statistiques de finances publiques (SFP)

JV 09.18

Sur invitation

16/2/2009

27/2/2009

Anglais (russe)

Statistiques

Statistiques de finances publiques (SFP)

JV 09.11

Sur invitation

3/8/2009

21/8/2009

Anglais (russe)

Statistiques

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP)

JV 09.13

8/5/2009

5/10/2009

16/10/2009

Anglais (russe)

Statistiques

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Les cours de l’IMV sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation comme l’indique le tableau ci-dessus. La procédure de demandes d’admission aux cours donnés à l’IMV est décrite à la section consacrée aux «dispositions administratives». Dépôt des candidatures : les formulaires de candidature par voie électronique peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply pour tous les cours hormis celui de politique économique appliquée; les formulaires de candidature pour le cours de politique économique appliquée sont disponibles uniquement à l’adresse suivante : www.jvi.org. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter le site de l’IMV à l’adresse www.jvi.org ou celui du FMI à l’adresse www.imf.org/institute pour prendre connaissance des mises à jour.

1 Inclut 2 Pays

page 40

|

DU

les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao. non membre, mais admis à bénéficier des services de formation et d’assistance technique.


Programme de formation régional FMI–FMA (PFR) Pays admissibles : Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Cisjordanie et bande de Gaza1, Comores, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Iraq, Jamahiriya arabe libyenne, Jordanie, Koweït, Liban, Maroc, Mauritanie, Oman, Qatar, République arabe syrienne, République du Yémen, Soudan et Tunisie Titre du cours

Numéro du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Département du FMI

Comptabilité nationale trimestrielle (CNT)

RT 09.03

1/2/2009

12/2/2009

Anglais (arabe)

Statistiques

Enquête coordonnée sur les investissements directs (ECID) : séminaire (SBP)

RT 09.05

6/4/2009

12/4/2009

Anglais (arabe)

Statistiques

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMP)

RT 09.01

4/1/2009

15/1/2009

Arabe

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

RT 09.06

12/4/2009

23/4/2009

Arabe

Institut

Indicateurs de solidité financière (ISF)

RT 09.09

21/6/2009

2/7/2009

Anglais (arabe)

Statistiques

Programmation et politiques financières (PPF)

RT 09.08

7/6/2009

18/6/2009

Arabe

Institut

Programmation et politiques financières (PPF) à l’intention des fonctionnaires iraquiens

RT 09.04

1/2/2009

12/2/2009

Arabe

Institut

Sauvegardes financières dans les banques centrales (EMS)

RT 09.02

18/1/2009

26/1/2009

Anglais (arabe)

Finances publiques

Statistiques de finances publiques (SFP)

RT 09.07

3/5/2009

21/5/2009

Anglais (arabe)

Statistiques

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Il n’est possible de participer aux cours du PFR que sur invitation. Les candidats sont présentés par les organismes publics à la demande du FMA en concertation avec l’Institut du FMI. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter le site du PFR à l’adresse www.amf.org.ae ou celui de l’Institut du FMI à l’adresse www.imf.org/institute.

1 Pays

non membre, mais admis à bénéficier des services de formation et d’assistance technique.

|

Programme de formation 2009 page 41


Institut régional de Singapour–FMI (IRS) Pays admissibles : Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Brunei Darussalam, Cambodge, Chine1, États fédérés de Micronésie, Fidji, Îles Marshall, Îles Salomon, Inde, Indonésie, Iran, Rép. islamique d’, Kiribati, RDP lao, Malaisie, Maldives, Mongolie, Myanmar, Népal, Pakistan, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, République de Corée, Samoa, Singapour, Sri Lanka, Thaïlande, Timor-Leste, Tonga, Vanuatu et Vietnam2.

Titre du cours

Numéro du cours

Dépôt des candidatures

Début du cours

Fin du cours

Département du FMI*

Analyse des marchés financiers (AMF)

ST 09.04

28/11/2008

27/4/2009

8/5/2009

Institut

Atelier de LBC/FT sur l’évolution des politiques dans les pays insulaires du Pacifique (LBC)

ST 09.08

Sur invitation

29/6/2009

3/7/2009

Juridique

Diagnostics macroéconomiques (DMS)

ST 09.05

12/12/2008

11/5/2009

22/5/2009

Institut

Élaboration de cadres juridiques efficaces pour les banques en difficulté et traitement des crises bancaires (DCE)

ST 09.10

Sur invitation

31/8/2009

4/9/2009

Juridique

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMFP)

ST 09.16

12/6/2009

9/11/2009

20/11/2009

Institut

Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF)

ST 09.03

24/10/2008

23/3/2009

3/4/2009

Institut

Gestion macroéconomique pour cadres supérieurs (GMCS)

ST 09.52

23/1/2009

22/6/2009

26/6/2009

IRS

Incidence macroéconomique des questions budgétaires (IMB)

ST 09.53

10/4/2009

7/9/2009

18/9/2009

IRS

Indicateurs de solidité financière (ISF)

ST 09.13

Sur invitation

28/9/2009

9/10/2009

Statistiques

Marchés financiers et nouveaux instruments financiers (MFN)

ST 09.18

Sur invitation

7/12/2009

18/12/2009

Institut

Prévisions macroéconomiques (PM)

ST 09.06

9/1/2009

8/6/2009

19/6/2009

Institut

Politique monétaire et politique de change (PMPC)

ST 09.09

27/3/2009

24/8/2009

4/9/2009

Institut

Politiques économiques visant à assurer la stabilité financière (ESF)

ST 09.11

Sur invitation

7/9/2009

18/9/2009

Institut

Programmation et politiques financières (PPF)

ST 09.51

5/9/2008

12/1/2009

23/1/2009

IRS

Programmation et politiques financières (PPF)

ST 09.15

22/5/2009

19/10/2009

30/10/2009

Institut

Sauvegardes financières dans les banques centrales (EMS)

ST 09.17

Sur invitation

7/12/2009

15/12/2009

Finances publiques

Statistiques d’envois de fonds (SEF)

ST 09.14

Sur invitation

12/10/2009

16/10/2009

Statistiques

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale (SBP)

ST 09.02

Sur invitation

9/3/2009

20/3/2009

Statistiques

Tous les cours de l’IRS étant enseignés en anglais, il est essentiel que les participants aient une connaissance de la langue anglaise suffisante pour pouvoir suivre le cours.

Les cours de l’IRS sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation, comme l’indique le tableau ci-dessus. Les candidats aux cours offerts sur invitation sont présentés par les organismes publics à la demande du département du FMI pertinent. La procédure de demandes d’admission aux cours de l’IRS est décrite à la section consacrée aux “dispositions administratives». Dépôt des candidatures : les formulaires de candidature par voie électronique peuvent être téléchargés à l’adresse suivante www.imf.org/insapply. Toute modification des programmes des divers centres de formation sera signalée dans les plus brefs délais sur le site Internet de l’Institut du FMI. Veuillez consulter le site de l’IRS à l’adresse www.imfsti.org ou celui de l’Institut du FMI à l’adresse www.imf.org/institute pour prendre connaissance des mises à jour.

1Inclut

les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao. fonctionnaires du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan, de la République kirghize, du Tadjikistan, du Turkménistan et de petits pays insulaires du Pacifique non membres peuvent être invités à certains cours. 2Les

page 42

|

DU


Dispositions administratives Les cours organisés à Washington (HQ), Vienne (IMV) et Singapour (IRS) — ainsi que les cours par téléenseignement (TE) — sont offerts soit par appel de candidature, soit sur invitation. S’agissant des cours dispensés dans tous les autres centres de formation — Brésil (CFB), Chine (PFC), Inde (PFI), Tunisie (IMA) et Abou Dhabi (PFR) —, il n’est possible d’y participer que sur invitation. Les dispositions administratives sont les mêmes pour les cours par téléenseignement que pour les cours offerts au siège. Les modalités d’invitation peuvent varier quelque peu d’un centre à l’autre, mais les candidats sont en général désignés par les organismes publics à la demande du département du FMI chargé de présenter le cours. L’Institut du FMI et les centres de formation régionaux contactent les candidats qui satisfont aux critères de sélection et qui ont été choisis, afin de leur fournir des informations concernant leur voyage, leur hébergement et d’autres questions pratiques. |

Programme de formation 2009 page 43


Dispositions concernant les cours à Washington, à l’IMV, à l’IRS et par TE

i

S’agissant des cours offerts à Washington, à l’IMV et à l’IRS par appel de candidature, et des cours par TE qui ne sont pas dispensés sur invitation, les participants sont encouragés à utiliser le système de demande d’admission par voie électronique à l’adresse www.imf.org/insapply pour remplir et envoyer leur demande. Conditions d’admission (siège du FMI, TE, IMV et IRS)

$

Les demandes d’admission aux cours dispensés au siège (HQ) et par téléenseignement (TE) doivent être rédigées dans la langue du cours demandé, sauf pour les cours donnés en arabe, dont les formulaires de demande doivent être remplis en anglais. Les demandes d’admission à tous les cours organisés à l’IMV et à l’IRS doivent être rédigées en anglais. Le Comité d’admission du FMI peut exiger des candidats qui souhaitent participer à un cours dispensé dans une langue qui n’est pas leur langue habituelle de travail qu’ils passent un examen reconnu par l’Institut. Les ressortissants de pays non anglophones qui demandent à participer à un cours en anglais doivent préciser leur résultat au test d’aptitude linguistique TOEFL (Test of English as a Foreign Language) ou au test d’aptitude IELTS (International English Language Testing System), afin de faire la preuve de leur connaissance de la langue anglaise. Le code d’envoi du FMI des résultats obtenus au TOEFL est 5456. Chaque candidat doit être employé par un organisme public admissible et doit faire remplir et signer par le répondant (un haut fonctionnaire de l’organisme où il/elle travaille) le formulaire de nomination et d’attestation, qui peut être téléchargé de l’Internet. S’agissant des cours par téléenseignement, le participant doit être autorisé à s’y consacrer à mi-temps, sans être déchargé de ses fonctions actuelles1 et disposer des outils et des compétences suivantes : • adresse électronique et aptitude à transmettre des fichiers électroniques via l’Internet; • connaissance du maniement des tableurs Excel; • ordinateur avec lecteur de CD-ROM, carte son, Windows 98 (ou version plus récente de ce système d’exploitation), Excel, Word et accès à l’Internet.

i

✔ Processus de sélection (siège du FMI, TE, IMV et IRS) Pour tous les cours par appel de candidature, offerts à Washington ou à l’IMV, un comité d’admission — composé de représentants de l’Institut du FMI, du département du FMI chargé du cours concerné et des départements géographiques — examine l’ensemble des candidatures $ retenir celles qui répondent le mieux aux conditions requises. Il est indispensable que les pour demandes d’admission parviennent à l’Institut du FMI avant la date limite indiquée pour chaque cours. Les dossiers incomplets ou reçus après les délais ne sont pas examinés. Les candidats retenus sont normalement informés de la décision du Comité dix semaines avant la date du début du cours; les répondants des candidats retenus ou placés sur liste d’attente sont eux aussi informés. La décision ne peut être communiquée qu’aux organismes qui ont présenté des candidats et répondants designés sur la demande d’admission. La sélection des participants aux cours de l’IRS offerts par appel de candidature est effectuée par les services du FMI en poste dans ce centre, en étroite collaboration avec le FMI. Les informations communiquées par les départements géographiques et les représentants résidents du FMI, le département du FMI chargé du cours et le personnel de l’Institut du FMI sont prises en compte par les services de l’IRS pour déterminer quels candidats remplissent le mieux les conditions requises. Les candidats retenus sont directement informés de leur sélection. Les fonctionnaires retenus pour les cours organisés à Washington, à l’IMV et à l’IRS peuvent accéder au site extranet du programme sur lequel ils peuvent trouver des informations concernant le cours, ainsi que des renseignements détaillés sur les dispositions administratives. Ces sites sécurisés offrent 1Les

candidats aux cours dispensés par TE n’ont pas à être parrainés, sauf s’il est prévu qu’ils travaillent sur le contenu de ceux-ci durant le segment des cours dispensés par téléenseignement.

page 44

|

DU


aussi aux participants tous les formulaires administratifs nécessaires pour se rendre de leur pays au centre de formation. Les processus de sélection des candidats aux cours organisés à Washington, à l’IMV et à l’IRS donnent la priorité à ceux dont l’activité professionnelle se rapporte aux cours auxquels ils désirent participer. S’agissant des cours sur les statistiques macroéconomiques, la priorité est donnée aux statisticiens. Les cours de l’Institut du FMI s’adressent plutôt aux cadres de ministères tels que ceux des finances, de l’économie ou du plan, ainsi qu’aux cadres des banques centrales et des bureaux des statistiques. L’Institut ne peut prendre en considération les demandes d’admission de candidats employés par des institutions non gouvernementales ou des entreprises privées (banques commerciales, universités ou syndicats, par exemple). Il est indispensable que les organismes publics ne présentent pas de candidats qui ne répondent pas aux critères retenus pour ce qui est de la formation universitaire et de l’utilité des cours ou qui ne maîtrisent pas la langue dans laquelle le cours est dispensé (ou interprété, le cas échéant). Il convient de ne proposer que des cadres qui resteront au service de l’État pendant une période raisonnable. Les organismes ne doivent pas proposer plus de trois candidats par cours. Si un organisme présente plusieurs candidatures, le répondant doit indiquer l’ordre de préférence. L’organisme de parrainage est tenu de certifier que, pendant la durée du cours, le candidat, s’il est admis, bénéficiera d’un congé avec traitement normal, ne sera chargé d’aucune autre fonction ou mission et qu’à son retour, il occupera le même poste ou un poste comportant davantage de responsabilités.

i ✔

$

Les mêmes directives et critères de sélection s’appliquent aux cours pour lesquels les organismes de parrainage sont invités à désigner des candidats. Les candidats désignés ne sont acceptés que s’ils répondent aux critères retenus pour ce qui est de la formation universitaire, de l’utilité des cours et des connaissances linguistiques. En outre, les organismes de parrainage doivent indiquer un ordre de préférence lorsqu’ils désignent plus d’un candidat. Critères d’admissibilité concernant les candidats ayant suivi les cours antérieurement (siège du FMI, IMV, IRS et TE) Les capacités des services de formation du FMI étant limitées, la participation éventuelle des candidats aux cours antérieurs est prise en compte dans le choix des candidats et des personnes désignées pour suivre les cours du FMI. • Les participants au cours de programmation et de politiques financières (PPF) organisé à Washington ou au cours PPF dispensé par téléenseignement doivent généralement attendre deux ans avant de pouvoir se porter candidat à un autre cours. • Les participants à un cours dispensé dans un centre de formation ne sont pas autorisés à suivre le même cours dans un autre centre. En revanche, les participants à un cours PPF de deux semaines peuvent s’inscrire à un cours PPF de six semaines au siège du FMI ou à un cours PPF par téléenseignement.

i

Voyage à Washington et dispositions administratives concernant le siège du FMI Chaque participant, ou l’organisme qui le présente, doit se charger d’acheter le billet d’avion aller✔ retour pour Washington et d’organiser tous les détails du voyage. 1. Voyage : Les participants aux cours organisés au siège du FMI doivent veiller à arriver un jour ou deux avant le début du cours et à rester jusqu’à sa clôture. Ils recevront une somme forfaitaire $en dollars (spécifiée dans leur lettre d’acceptation), en remboursement de leur billet et de leurs frais de voyage, peu après leur arrivée à Washington. Dans des circonstances exceptionnelles, et sur demande spéciale de l’organisme, reçue dans les deux semaines suivant l’envoi de la lettre d’acceptation, le FMI examinera s’il peut se charger de l’organisation du voyage. En cas de retrait (avant le début du cours ou pendant son déroulement) d’un candidat dont le billet a été prépayé par le FMI, les frais d’annulation ou le montant intégral

|

Programme de formation 2009 page 45


du billet devront lui être remboursés par l’organisme ayant présenté le candidat. Le FMI ne prendra en charge aucun des frais encourus pour le compte (ou au nom) de la famille du participant. Les participants sont assurés contre les accidents pendant le voyage aller-retour entre le lieu de résidence et Washington, ainsi que pendant la durée des cours de l’Institut.

i ✔

$

i ✔

$

2. Hébergement : Le FMI loge les participants dans l’immeuble Concordia qu’il possède non loin de son siège. L’hébergement en studio est disponible gratuitement au plus tôt deux nuits avant le début du cours et au plus tard deux nuits après la fin du cours. Chaque participant dispose de son studio, que seul son conjoint peut partager sans frais. Il peut demander à occuper un deuxpièces, en fonction des disponibilités, moyennant un supplément de 20 dollars par nuit versé au Concordia au moment du changement d’appartement. Les enfants âgés de 17 ans ou moins ne peuvent être admis au Concordia. La règle ne souffre aucune exception, et les participants qui viennent accompagnés d’enfants de cet âge doivent prendre leurs dispositions pour se loger ailleurs à leurs propres frais. 3. Contributions : À compter de mai 2009, pour la plupart des cours qui seront donnés au siège du FMI à Washington, les organismes parrainant les participants seront tenus de contribuer aux frais de voyage et d’hébergement ainsi qu’aux dépenses journalières de ces derniers. La contribution sera fonction de la durée du cours et du groupe de revenu dans lequel le pays d’origine du participant est classé par la Banque mondiale. On trouvera des informations détaillées à la page 36 de ce catalogue et sur le site Internet de l’Institut du FMI www.imf.org/institute. Des informations sur les contributions seront incluses dans les courriers adressés aux participants et aux agences dont ils relèvent au moment de leur invitation. Les procédures de paiement possibles sont examinées à la section consacrée aux dispositions administratives. Les demandes d’admission ou de parrainage ne seront pas prises en considération si les organismes qui parrainent les candidats ne sont pas prêts à financer la contribution. À la fin du cours, l’organisme qui a présenté le candidat recevra des instructions quant à la façon de régler la contribution. Les frais de cours ne pourront pas être déduits des indemnités versées aux participants à leur arrivée à Washington.

4. Indemnité de séjour : Le FMI verse à chaque participant inscrit à un cours organisé au siège du FMI une indemnité de séjour. Cette indemnité doit couvrir le prix des repas, ainsi que certaines dépenses accessoires. Cependant, même gérée avec soin, elle n’est pas suffisante pour permettre à un couple de vivre à Washington. Les participants accompagnés de leur ✔ conjoint ou de leurs enfants doivent donc être en mesure de la compléter avec leurs ressources personnelles.

i

5. Santé et assurances : L’Institut prend les dispositions nécessaires pour offrir aux $ participants aux cours une assurance maladie couvrant les frais médicaux essentiels et le coût d’une éventuelle hospitalisation. Toutefois, cette assurance ne couvre pas les frais que pourrait entraîner un état de santé préexistant, une grossesse par exemple. Les organismes qui présentent des candidats sont tenus de financer tous les frais médicaux non couverts par l’assurance. Le/la candidat(e) admis(e) à participer au cours doit être en bonne santé, afin de pouvoir participer pleinement au cours. Les organismes qui présentent des candidats doivent garantir i) que ceux-ci sont en bonne santé avant le cours et ne sont atteints d’aucune maladie contagieuse, ne souffrent d’aucun problème de santé préexistant, ni d’aucun trouble mental ou handicap physique susceptible d’entraver leur participation au cours; et ii) qu’ils rembourseront promptement le FMI de tous les frais médicaux que l’institution pourrait assumer pour le compte des participants et de leur famille du fait d’un des problèmes de santé mentionnés ci-dessus. Des renseignements sur les visas, les assurances (assurance voyage, assurance maladie et autres types d’assurance), l’hébergement et d’autres questions pratiques, ainsi que des informations concernant l’installation à Washington, sont affichés sur les sites extranet du programme (auxquels les participants ont accès). À leur arrivée, les participants seront raccordés gratuitement à l’Internet et à un système de messagerie électronique aussi bien au Concordia que dans les salles de cours du FMI.

page 46

|

DU


Voyage à Vienne et dispositions administratives concernant l’IMV

i

1. Voyage : Chaque participant, ou l’organisme qui le présente, doit se charger d’acheter le billet d’avion ou de train aller-retour pour Vienne et d’organiser tous les détails du voyage. Le billet et les frais de voyage seront remboursés au participant peu après son arrivée à Vienne. Dans ✔ des circonstances exceptionnelles, et sur demande spéciale de l’organisme, reçue dans les dix jours qui suivent l’envoi de la lettre d’acceptation, le FMI examinera s’il peut se charger de l’organisation du voyage. En cas de retrait ou de non-participation au cours d’un candidat dont $le billet a été prépayé par le FMI, les frais d’annulation ou le montant intégral du billet devront être remboursés à ce dernier. Les participants doivent arriver aux cours à l’heure, assister à toutes les séances et rester jusqu’au dernier jour du programme. L’invitation peut être retirée au participant s’il ne respecte pas ces conditions. Si un participant doit être rapatrié pour une raison ou une autre avant la fin du programme, l’organisme qui le présente doit prendre en charge le coût du rapatriement et rembourser ✔ le FMI de tous les frais qu’il a engagés au nom du participant.

i ✔

i

2. Hébergement : L’IMV prend en charge le logement et le petit-déjeuner des participants. Les conjoints et les invités ne sont plus autorisés à séjourner dans la résidence de l’IMV.

✔ $

i $ 3. Indemnité de séjour : Pendant la durée de la formation organisée à l’IMV, le FMI verse aux participants une indemnité destinée à couvrir le prix des repas, ainsi que certaines dépenses accessoires. 4. Santé et assurances : Le FMI offre une assurance maladie couvrant uniquement les urgences $ médicales. Cette assurance ne couvre pas les frais que pourrait entraîner un état de santé préexistant, une grossesse par exemple. L’IMV communique aux candidats des renseignements sur les visas, assurances (voyage, maladie, etc.), l’hébergement, l’installation et autres questions pratiques dès que les candidats ont accepté l’invitation à participer au cours. Voyage à Singapour et dispositions administratives concernant l’IRS

i

1. Voyage : Chaque participant, ou l’organisme qui le présente, doit se charger d’acheter le billet d’avion aller-retour pour Singapour et d’organiser tous les détails du voyage. Le participant recevra une somme forfaitaire en chèques de voyage libellés en dollars, en remboursement de ✔ son billet et de ses frais de voyage, à son arrivée à Singapour. Dans des circonstances exceptionnelles, et sur demande expresse de l’organisme qui présente le$ candidat, l’IRS examine s’il peut se charger de l’organisation du voyage. En cas de retrait d’un candidat dont le billet a été prépayé par l’IRS, les frais d’annulation ou le montant intégral du billet devront lui être remboursés. De même, l’IRS devra être remboursé des frais de voyage et des frais ✔ divers engagés au nom du participant si celui-ci n’achève pas le cours.

i

i ✔

2. Hébergement : L’IRS loge gratuitement les participants durant la période du cours (l’hébergement est disponible un jour avant le début du cours et un jour après la fin du cours) dans un hôtel à $proximité du bâtiment de l’Autorité monétaire de Singapour où l’IRS se situe. L’IRS couvre les frais d’hébergement, mais les participants doivent s’acquitter de tous les autres frais.

i

✔ $

3. Indemnité de séjour : L’IRS verse à chaque participant une indemnité de séjour pendant la durée du cours. Cette indemnité doit couvrir le prix des repas, ainsi que certaines dépenses accessoires. 4. Santé et assurances : L’IRS offre aux participants une assurance maladie couvrant les $ accidents et les soins médicaux d’urgence. Toutefois, cette assurance ne couvre pas les frais

|

Programme de formation 2009 page 47


que pourrait entraîner un état de santé préexistant, une grossesse par exemple. Les participants doivent être en bonne santé et ne doivent être atteints d’aucune maladie contagieuse. Rien dans leur état de santé ne doit risquer d’entraver leur participation au cours. Il leur est conseillé de subir un examen médical complet avant de venir à Singapour. Lorsqu’un candidat a accepté l’invitation à participer aux programmes de l’IRS, l’organisme qui l’a présenté doit s’engager à rembourser l’IRS de tous les frais encourus par celui-ci en raison de l’état de santé préexistant du participant. Par ailleurs, les organismes qui présentent des candidats sont tenus de financer tous les frais médicaux non couverts par l’assurance. L’IRS communique aux candidats des renseignements sur les visas, assurances (voyage, maladie, etc.), l’hébergement, l’installation et autres questions pratiques dès que les candidats ont accepté l’invitation à participer au cours. Dispositions pratiques concernant les centres CFB, PFC, PFI, IMA et PFR Il n’est possible de participer que sur invitation aux cours et aux séminaires organisés dans les centres de formation autres que l’IMV et l’IRS. Les candidats sont présentés par les organismes publics des pays visés à la demande du département du FMI concerné. Le processus peut varier quelque peu d’un centre à l’autre, mais aboutit à une invitation du candidat par l’Institut du FMI. Des renseignements sur les conditions de voyage, de logement et diverses autres questions pratiques sont fournis aux candidats qui remplissent les conditions posées pour participer aux cours. Pour de plus amples informations, veuillez vous reporter aux sites des différents centres de formation.

Inscrivez-vous pour rester en contact Les hauts fonctionnaires qui nomment ou présentent des participants aux cours du FMI et les anciens participants sont invités à se tenir au courant des activités de formation de l’Institut du FMI en s’inscrivant en ligne à l’adresse http://www.imf.org/institute. Ils recevront alors des courriels les avertissant de l’organisation des cours et ateliers, ainsi qu’un exemplaire du catalogue annuel des programmes de formation proposés par le FMI. Les informations que nous recueillerons dans ce cadre seront utilisées uniquement pour la gestion des activités de formation.

page 48

|

DU


Table des matières Avant-propos du Directeur général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Message du Directeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Introduction et guide de l’utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Cours donnés à Washington et dans les centres de formation régionaux . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Siège du FMI (HQ) à Washington. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Centre régional multilatéral pour l’Amérique latine au Brésil (CFB) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

Dates limites pour les demandes d’admission aux cours Dépôt des candidatures

Numéro du cours

Titre du cours

Début du cours

Fin du cours

Langue*

Téléenseignement (TE) 29/8/2008

DL 09.31

Programmation et politiques financières — Téléenseignement

12/1/2009

25/3/2009

Anglais

13/3/2009

DL 09.33

Programmation et politiques financières — Téléenseignement

17/8/2009

28/10/2009

Anglais

27/3/2009

DL 09.35

Programmation et politiques financières — Téléenseignement

24/8/2009

4/11/2009

Français

15/8/2008

HQ 09.01

Programmation et politiques financières

5/1/2009

13/2/2009

Anglais

Siège (HQ) 19/9/2008

HQ 09.02

Programmation et politiques financières

23/2/2009

3/4/2009

Français

Programme de formation conjoint Chine–FMI (PFC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

3/10/2008

HQ 09.03

Diagnostics macroéconomiques

9/3/2009

3/4/2009

Anglais

Programme de formation conjoint FMI–Inde (PFI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

31/10/2008

HQ 09.04

Statistiques de finances publiques

6/4/2009

1/5/2009

Anglais

Institut multilatéral d’Afrique (IMA) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

5/12/2008

HQ 09.06

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale

11/5/2009

19/6/2009

Anglais

Institut multilatéral de Vienne (IMV) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

30/1/2009

HQ 09.08

Statistiques de la dette extérieure

6/7/2009

31/7/2009

Anglais

Programme de formation régional FMI–FMA (PFR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

6/3/2009

HQ 09.09

Programmation et politiques financières

10/8/2009

18/9/2009

Anglais

Institut régional de Singapour–FMI (IRS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

3/4/2009

HQ 09.10

Statistiques de la comptabilité nationale

7/9/2009

9/10/2009

Anglais

Cours donnés à d’autres endroits (OT) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

1/5/2009

HQ 09.12

Programmation et politiques financières

5/10/2009

13/11/2009

Arabe

15/5/2009

HQ 09.13

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques

19/10/2009

20/11/2009

Français

Description des cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

Institut multilatéral de Vienne (IMV)

Analyse des marchés financiers (AMF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

22/8/2008

JV 09.01

Gestion macroéconomique et secteur financier

19/1/2009

30/1/2009

Anglais (russe)

Aspects juridiques des institutions financières internationales (AJIF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

12/9/2008

JV 09.02

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques

9/2/2009

20/2/2009

Anglais (russe)

Comptabilité nationale trimestrielle (CNT) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

24/10/2008

JV 09.04

Programmation et politiques financières

23/3/2009

3/4/2009

Anglais (russe)

Conception de cadres juridiques efficaces pour s’attaquer au problème des banques en difficulté et résolution des crises bancaires (CRE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

12/12/2008

JV 09.06

Politique monétaire et politique de change

11/5/2009

22/5/2009

Anglais (russe)

2/1/2009

JV 09.31 A

Politique économique appliquée

1/6/2009

12/6/2009

Anglais

Contrôle basé sur les risques — Risque de marché et risque opérationnel (RMO) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

30/1/2009

JV 09.31 B

Politique économique appliquée

29/6/2009

10/7/2009

Anglais

Diagnostics macroéconomiques (DMS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

6/2/2009

JV 09.10

Gestion macroéconomique et politique de finances publiques

6/7/2009

17/7/2009

Anglais (russe)

Enjeux du secteur extérieur (ESE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

17/4/2009

JV 09.16

Programmation et politiques financières

9/11/2009

20/11/2009

Anglais (russe)

Enquête coordonnée sur les investissements directs (ECID) : séminaire (SBP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

8/5/2009

JV 09.13

Statistiques de la balance des paiements et de la position extérieure globale

5/10/2009

16/10/2009

Anglais (russe)

Facteurs de vulnérabilité extérieurs (FVE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

22/5/2009

JV 09.14

Analyse des marchés financiers

19/10/2009

30/10/2009

Anglais

Finances pour les macroéconomistes (FME) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

12/6/2009

JV 09.12

Diagnostics macroéconomiques

14/9/2009

25/9/2009

Anglais

3/7/2009

JV 09.17

Prévisions macroéconomiques

30/11/2009

11/12/2009

Anglais

Gestion des actifs souverains : cadre d’affectation stratégique des actifs (GAS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Gestion macroéconomique et politique de finances publiques (GMFP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Gestion macroéconomique et questions de dette (GMD) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Gestion macroéconomique et secteur financier (GMSF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Gestion macroéconomique pour cadres supérieurs (GMCS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

Institut régional de Singapour–FMI (IRS) 5/9/2008

ST 09.51

Programmation et politiques financières

12/1/2009

23/1/2009

Anglais

24/10/2008

ST 09.03

Gestion macroéconomique et secteur financier

23/3/2009

3/4/2009

Anglais

28/11/2008

ST 09.04

Analyse des marchés financiers

27/4/2009

8/5/2009

Anglais

12/12/2008

ST 09.05

Diagnostics macroéconomiques

11/5/2009

22/5/2009

Anglais

Incidence macroéconomique des questions budgétaires (IMB) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

9/1/2009

ST 09.06

Prévisions macroéconomiques

8/6/2009

19/6/2009

Anglais

Indicateurs de solidité financière (ISF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

23/1/2009

ST 09.52

Gestion macroéconomique pour cadres supérieurs

22/6/2009

26/6/2009

Anglais

Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC–FT) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

27/3/2009

ST 09.09

Politique monétaire et politique de change

24/8/2009

4/9/2009

Anglais

Marchés financiers et nouveaux instruments financiers (MFN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

10/4/2009

ST 09.53

Incidence macroéconomique des questions budgétaires

7/9/2009

18/9/2009

Anglais

Planification stratégique et évaluation des risques dans l’administration des recettes (ERR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

22/5/2009

ST 09.15

Programmation et politiques financières

19/10/2009

30/10/2009

Anglais

Politique économique appliquée (PEA) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

12/6/2009

ST 09.16

Gestion macroéconomique et secteur financier

9/11/2009

20/11/2009

Anglais

Politique monétaire et politique de change (PMPC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Politiques économiques visant à assurer la stabilité financière (ESF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Prévisions macroéconomiques (PM) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Programmation et politiques financières (PPF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

*Des services d’interprétation simultanée sont assurés pour les langues entre parenthèses. Il est essentiel que les participants aient une connaissance suffisante de la langue dans laquelle le cours est donné ou interprété.

Dépôt des candidatures : les formulaires de candidature par voie électronique peuvent être téléchargés à l’adresse www.imf.org/insapply pour tous les cours hormis celui de politique économique appliquée; les formulaires de candidature pour le cours de politique économique appliquée sont disponibles uniquement à l’adresse suivante : www.jvi.org.


DU

Programme de formation 2009

DU

FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL 700 19th Street, NW WASHINGTON, DC 20431 U.S.A. TÉLÉCOPIE : +1 (202) 623-6490 COURRIEL : INSINFO@IMF.ORG SITE INTERNET : WWW.IMF.ORG/INSTITUTE

F

o

n

d

s

m

o

n

é

t a

i

r

e

i

n

t

e r

n

a t

i

o

n

a

l

French 2009 Catalog  

Training Catalog for CY 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you