Page 1

Eté 2009 N° 13

LES AMIS DE THI SAN

enfants du Vietnam Ancien Moulin – 1945 Liddes UBS Martigny 264 H2153509.0 www.thisan.ch

« Pense à celui qui a planté l’arbre dont tu manges les fruits.» (proverbe vietnamien)


EDITORIAL

Editorial sur fond d’incertitude

l

Chers Amis de Thi San,

LES AMIS DE THI SAN

Comme a su le chanter Alain Bashung, récemment disparu, « notre petite entreprise ne connaît pas la crise ! ». Parce que notre action repose sur une misère héritée de l’histoire, parce qu’elle a su dans ses premiers effets s’amarrer solidement à un pays que nous chérissons et parce qu’elle s’inscrit déjà dans le futur par des projets foisonnants, nous pouvons toujours surfer sur la vague d’incertitude qui déferle sur notre société pour atteindre nos objectifs humanitaires. Certes d’aucuns pourront prédire, sur fond de mauvaise conjoncture, la baisse des dons qui font notre force de frappe sur le terrain. D’autres argumenteront que la crise émoussera toute forme de soutien à notre action. Mais notre assise solide, basée sur des finances saines et des motivations intactes, nous permet de vous assurer un engagement durable au Vietnam. Nous devons en effet relativiser l’incertitude qui prévaut en nos régions encore favorisées face à celle qui perdure là-bas. Alors que, alarmés par les médias, nous assombrissons notre quotidien par des projections futuristes et aléatoires, alors que

2

nous nous usons à échafauder des plans de redressement et à fixer dans le temps la date d’une hypothétique reprise, il existe là-bas des êtres humains dont l’incertitude grève toute une vie, des gens pour qui chaque jour est une nouvelle petite crise, avec l’incertitude liée à la précarité du travail journalier, l’incertitude de la suffisance alimentaire ou celle de l’accès aux soins les plus élémentaires. Et au terme d’une journée de travail harassante soutenue par quelques bols de riz, ces mêmes êtres savent nous sourire et témoigner leur joie, ignorant les lendemains et leurs nouvelles « petites crises » ! Tout en leur apportant notre aide modeste, tâchons chaque jour de les prendre en exemple et enrichissons notre quotidien d’actions qui font de nous des êtres responsables Denis Chevalley Co-président


Le voyage de Denis – décembre 2008

3

LES AMIS DE THI SAN

Le premier jour sur sol vietnamien fut consacré à la commande de construction de dispensaire dans le Centre. La journée fut de la nouvelle vaisselle. Puisque, en septembre 2008, nos ponctuée par un généreux repas offert par la direction où nous familles adoptantes avaient quitté les brumes du Bouveret découvrîmes l’usage répété des rasades d’alcool de riz entre en emportant la vaisselle, je me devais d’en commander les plats, alcool avantageusement agrémenté de bile d’ours une nouvelle, frappée du nouveau logo de l’association et appelée à durer 20 ans ! Ce qui fut fait en une heure dans le village de Bac Trang, prouvant une fois de plus si nécessaire l’efficacité commerciale de nos amis vietnamiens. 5 mois plus tard, la vaisselle devait arriver à Martigny en parfait état ! Au deuxième jour, notre petit groupe de fidèles se dirigea vers Vinh Phuc. A son habitude, le directeur nous accueillit dans son bureau ripoliné, autour Le directeur du Centre de Vinh Phuc de la table à palabres. Nous abordâmes le délicat fraîchement extraite du plantigrade en cage à sujet de l’adoption en l’entrée du restaurant ! introduction, chacun y allant Au troisième jour la visite de Do Luong fut de nouvelles promesses, encore plus prometteuse. puis celui du nouveau Nous partîmes de Hanoi au petit matin vers 4 bâtiment en construction, heures encore légèrement embrumés par les dédié aux personnes âgées effets de l’alcool de riz et par un merveilleux et pour lequel une demande repas partagé chez un français passionné de participation aux frais d’épices orientales dans son restaurant La d’ameublement nous fut Verticale. Nous parvînmes à Do Luong après 6 soumise ; le problème de heures de route, en compagnie de notre nouvelle interprète l’achat d’un séchoir à linge qui allait s’avérer d’une professionnel fut rapidement efficacité redoutable, résolu après le passage sensible aux subtilités des quelques semaines plus 2 langues, et avec laquelle tôt de notre co-président nous eûmes l’impression Stéphane confronté aux de faire passer tous nos pluies torrentielles dans messages. Elle intégra la région ! Enfin nous même très rapidement désirâmes insister sur l’humour très valaisan de les soins apportés aux Notre interprête notre ami Didier qui s’en pensionnaires du centre donna à cœur-joie, tout : notre directeur préféra nous soumettre le problème de la surpris d’avoir en face de participation aux salaires des infirmières, à l’achat du matériel lui une répartie solide ! médical et de médicaments plutôt que de relever notre offre


Au Centre la visite fut riche et passionnante. Nous fûmes tout d’abord accueillis par le directeur et le vice-directeur des Affaires Sociales de la Province, personnages semblant d’emblée influents et compétents, ouverts au dialogue et à nos propositions. La construction du nouveau bâtiment avait bien avancé et nous nous mîmes même à la tâche sous l’oeil des objectifs. Le projet de dispensaire eut cette fois-ci un large écho favorable, principalement auprès du vicedirecteur des Affaires sociales. Un grand terrain à l’intérieur du centre nous fut même d’emblée proposé. Lorsque j’abordai notre désir d’acquérir un terrain dans les environs, je fus surpris d’avoir de suite une réponse favorable et mieux encore le directeur nous fit visiter en fin d’après-midi un terrain situé en dehors du centre, près de l’entrée et qu’il venait d’acquérir, d’environ 600 mètres carrés comprenant une jolie maisonnette et un poulailler et qu’il était prêt à nous vendre. Notre interprète toujours aussi habile commença même dans la discrétion à parler de prix avec lui !

LES AMIS DE THI SAN

S’ensuivit une discussion sur l’adoption où nous abordâmes le problème des 5 dossiers des familles en attente. Le vice-directeur, La délégation Suisse au boulot ! charmé par nos démarches et nos projets, s’empressa de préciser qu’il allait tout faire pour accélérer les procédures ! la fille d’un autre haut responsable des Affaires sociales à Vinh. Mariage à la vietnamienne, empaqueté en 1 heure et 22 Pour le parrainage, nous montrâmes des 2 côtés notre minutes, discours et repas compris avec 300 à 400 convives ! L’occasion pour nous d’écluser de nombreuses rasades contentement et 4 nouveaux dossiers nous furent confiés. Nous passâmes alors à la visite du centre avec tout d’abord d’alcool de riz et de bière au milieu d’une foule très surprise les photos des 4 enfants susceptibles de gagner la Suisse de découvrir des occidentaux dans cette ville non touristique et prochainement. Puis nous fûmes tout surpris de nous surtout l’occasion de nouer encore quelques bonnes relations avec des responsables cravatés tout enthousiastes ! retrouver dans une grande salle de réception où tout le personnel et tous les enfants nous accueillirent. Après le discours du directeur et du vice-directeur, je devais aussi passer par cet exercice ! Quelques photos des enfants parrainés puis de toute la compagnie furent enfin prises sur le parvis dans la joie et la bonne humeur.

4

Nous quittâmes ensuite le Centre, invités par le directeur à nous joindre au mariage de


5

LES AMIS DE THI SAN

Le lendemain fut consacré à la visite des seuls lieux dignes de vendeuses de fruits de mer et de bijoux toutes surprises d’intérêt dans la région soit les lieux où naquit et vécut l’oncle de nous découvrir en ce lieu, pendant que notre directeur Hô dans ces premières années, en compagnie d’un directeur pionçait profondément sur le siège arrière de sa voiture ; il ne totalement éteint et qui, privé régulièrement de sommeil, petit vit jamais la mer ce jour-là. Au soir il me permit cependant de mangeur, eut finalement beaucoup plus de problèmes que rencontrer et d’inviter au restaurant de notre hôtel quelques nous à supporter l’alcool ! A midi nous fûmes même invités à autres officiels dont le vice-directeur des Affaires judiciaires partager un somptueux repas avec une dizaine d’autres hauts où nos dossiers semblaient surtout traîner. Quelques décilitres responsables de d’alcool de riz plus tard, la région dans promesses étaient à un restaurant nouveau faites de nous de la ville. Nous aider. En fin de soirée, expérimentâmes le directeur, encore tout une nouvelle fois heureux d’apprendre les mélanges que ma fille venait de de bière, de vin la même ville que lui, rouge français de me fit encore quelques mauvaise qualité petits cadeaux (on avait et d’alcool de riz l’impression parfois agrémenté de bile d’inverser les rôles !) et d’ours (liquide m’annonça alors que décidément très le terrain en dehors précieux et qui du Centre était à nous, dût participer à sans frais aucun, pour une excellente un projet ! Quelle belle digestion). Le nouvelle ! tout dans une Nous nous quittâmes ambiance de dans des effusions plus en plus diverses, débordant chaleureuse parfois des protocoles où toutes les habituels et nous promesses nous promîmes de nous furent faites retrouver bientôt d’accélérer tant pour concrétiser les les dossiers de nouveaux projets. constructions, d’achats de terrain et d’adoptions. Nous finîmes comme il y a 12 ans par les tartines au beurre-sucre agrémentées de nouveaux « Schmollitz », cette fois-ci avec les plus belles des serveuses de l’établissement, Le Directeur du Centre de Do Luong et l’interprête. un peu contraintes à un exercice que nous eûmes le tact de ne pas prolonger ! Nous passâmes l’après-midi à la plage à nous baigner dans une eau fort agréable pour la saison, au milieu


La générosité de nos donateurs est toujours au rendezvous. En 2008, nous avons bouclé l’année avec un bénéfice. La journée annuelle des Amis de Thi San et la vente des Mobilisation ! calendriers a permis de maintenir des rentrées financières pour soutenir nos différents projets et notamment la nouvelle construction de Do Luong. Chf. 10’000 .- et aujourd’hui se sont les communes du district d’Entremont qui les unes après les autres soutiennent l’action Grâce à la générosité de nos amis cuisiniers Corinne, Eric et de l’association et ceci grâce au soutien du préfet du district Didier qui non seulement se mettent à disposition pour offrir Jean-Maurice Tornay. un succulent repas aux participants à la journée annuelle des Amis de Thi San ont l’année dernière offert tous les ingrédients Le comité d’organisation d’un spectacle musical joué il y a dix ans viennent de boucler définitivement leurs comptes et de pour le repas. Un grand merci à eux. nous verser plus de Chf. 2’000 .-.

Aide à l’orphelinat de Vinh Phuc

Michel Routier, père de famille de quatre enfants habitant à Liddes nous offre généreusement la mise en page graphique du journal. Toutes ces petites actions ont leur importance dans l’aide que l’on peut apporter au Vietnam.

Durant l’année 2008 nous avons versé tous les mois 600 dollars au Centre de Protection Sociale de Vinh Phuc pour l’entretien des enfants. Notre comité a décidé cette année de soutenir également l’acquisition d’une machine à sécher le linge qui permettra une meilleure hygiène des enfants de La solidarité reste une valeur essentiel en Entremont que les responsables des Amis de Thi San tiennent à soulever. C’est l’orphelinats. avec ces petites rivières que nous ferons les grands fleuves. Les relations avec le centre de Vinh Phuc sont parfaites comme Que l’ensemble de ces donateurs soient remerciés de leur ont pu le constater les co-présidents lors de leurs visites de générosité. novembre et de décembre 2008. Le directeur en fonction ces Stéphane Pillet, co-président dernières années vient d’être remplacé au début 2009.

L’Entremont se mobilise pour Do Luong : Le Val d’Entremont c’est la vallée qui relie Martigny au Col du Grand Saint-Bernard. Ce district est composé des communes valaisannes de Sembrancher, Bagnes, Vollèges, Orsières, Liddes et Bourg-Saint-Pierre. C’est dans ce district qu’habitent les co-président s des Amis de Thi San.

LES AMIS DE THI SAN

Dès que le projet de construction d’un bâtiment pour orphelins à Do Luong fût connu par certaines personnes en Entremont, une généreuse mobilisation à eu lieu. Tout d’abord, se sont les enfants de l’Ecole Régionale du Val d’Entremont d’Orsières (ERVEO) qui se sont mobilisés. Ils ont vendu des pâtisseries, en fin d’année 2008 et ont récolté pas moins de Chf. 3’000 .- à l’attention du projet.

6

C’est ensuite, la fanfare l’Edelweiss d’Orsières,qui organisa chaleureusement son concert de Noël en faveur du Vietnam, plus de Chf. 1’300 .- de quête furent récoltés. Ensuite une résidente de Verbier fît un don anonyme en faveur du projet de


Comptes 2008 Ci-après le récapitulatif des six dernières années : 2003

2004

2005

2006

2007

2008

Recettes Dons reçus

64'508.00

19'075.00

17'615.00

16'003.85

15’805.65

42'317.76

Journée des adoptants

3'253.10

2'131.00

7'654.25

4'713.00

4'567.00

7’277.60

Actions spéciales

2'494.50

2'297.10

1'520.25

0.00

4'852.53

3'890.50

0.00

0.00

0.00

0.00

0.00

6'125.00

110.55

107.55

147.65

131.60

143.85

336.05

70'366.15

23'610.65

26'937.15

20'848.45

25'369.03

59’946.91

17'133.75

10'180.50

38'866.40

17'077.09

32'982.65

Achat marchandise

873.75

1'058.80

1'104.00

2'722.00

0.00

0.00

Frais de banque

980.00

425.20

554.93

564.33

405.73

592.90

Divers

256.60

1'570.75

1'683.30

27.00

494.95

4’602.20

702.50

1'444.44

856.28

2'166.12

1'329.35

1'100.00

1'898.20

2'031.50

5'374.08

44'724.17

20'732.24

42’375.37

+ 10'375.40 + 21'563.07

- 23'875.72

+ 4'636.79

+ 17’571.54

Parrainage Intérêts bancaires Total Versements au Vietnam

Frais d’envois Frais journal Total Excédent recettes-dépenses

19'244.10 + 51'122.05

13'235.25

7

LES AMIS DE THI SAN

Dépenses


Nouvelles de Helviet Adoption Cette année Helviet Adoption a décidé de donner la parole aux familles adoptantes plutôt que de vous parler des procédures d’adoption. Pour ces nouvelles administratives, le comité d’Helviet Adoption vous donne rendez-vous lors de la journée des familles du 26 septembre prochain au Bouveret.

toute notre volonté, nous n’arrivons pas à finir…

Après avoir bien mangés, nous profitons de visiter la nouvelle construction d’un bâtiment pour les enfants orphelins, financé entièrement par «Les Amis de Thi San». Les travaux avancent très bien. Il y a encore beaucoup de travail, notamment la Adoption à Do Luong peinture, l’électricité ainsi que les sanitaires. Le directeur Par Pascal Lambiel souhaite que le nouveau bâtiment s’ouvre au plus vite. Ceci est possible grâce au gros travail du comité «Les Amis de Thi Le mercredi 1er avril, c’est un grand jour pour nous: notre San» qui recherche des donateurs pour réaliser ce projet. Nous départ de Zurich à destination du Vietnam pour aller chercher profitons de les remercier très vivement. Les photos témoignent notre petit garçon. de la situation au 6 avril. Nous arrivons à l’aéroport d’Hanoi le jeudi 2 avril; l’interprète nous y attend et nous conduit à l’hôtel qui se trouve dans En fin d’après midi, nous quittons l’orphelinat avec notre petit un quartier de la vieille ville. Un autre couple, qui va adopter garçon pour rejoindre la ville de Vinh, où nous logeons à l’hôtel une petite fille dans le même orphelinat que nous, arrivera le lendemain. Nous sommes les deux premières familles à adopter des enfants venant de l’orphelinat de Do Luong en collaboration avec l’HelvietAdoption.

LES AMIS DE THI SAN

Nous devons attendre jusqu’au 6 avril pour partir à Do Luong dans la province de Nghe An. Nous profitons de nous promener et nous sommes ravis de retrouver l’ambiance et l’atmosphère des rues de Hanoi. Le lundi matin 6 avril, nous prenons le bus pour nous rendre à Do Luong, qui se situe à 300 km au sud de Hanoi. Durant le trajet, qui dure environ 6 heures, nous admirons les merveilleux paysages qui sont variés et changeant suivant la région que nous traversons. C’est vers 14h30 que nous arrivons à l’orphelinat. Juste le temps de dire bonjour au directeur et nous voilà en face d’un superbe petit garçon qui deviendra notre fils. Puis, nous sommes cordialement invités à dîner avec le directeur et le vice-directeur. Sur la table se trouve un délicieux festin que, malgré

8

pour une nuit, en attendant la remise officielle qui aura lieu le lendemain. Le mardi matin 7 avril, nous nous rendons au Siège du Service judiciaire de la province de Nghe An pour signer les papiers officiels de l’enfant. Puis nous reprenons la route pour revenir à Hanoi afin de continuer nos démarches. Nous y restons presque deux semaines. Nous devons déjà donner tous les papiers officiels à traduire en français ainsi que faire une demande de passeport pour notre petit garçon. Puis nous apportons tous ces documents à l’Ambassade suisse pour les contrôler et établir un visa afin de pouvoir ramener notre fils en Suisse. Dès que nous avons reçu le feu vert de l’Ambassade suisse, nous prenons le vol le lundi 20 avril et arrivons en Suisse le mardi matin 21 avril. Le voyage s’est très bien passé et nous étions heureux de rentrer chez nous.


matériel pour la scolarité mais également un fonds pour le développement d’infrastructures dédiées aux enfants.

24 enfants, 24 parrains ! Par Sylvia Gardiol Zosso

Le , Vietnam c’est entre autres, Hanoi, Hué ou la baie d’Along, mais c’est aussi des régions plus reculées et peu visitées telle que la province de Do Luong. Les conditions de vie y sont parfois rudes, les infrastructures souvent désuètes et le manque de moyens récurrent.

Depuis septembre 2008, l’association a mis sur pied ce parrainage qui aide déjà 24 enfants. Actuellement 13 filles et 11 garçons, âgés de 3 à 15 ans, en bénéficient. Des familles, des amis, des collègues et des connaissances de toute la Suisse romande ont rapidement accepté de participer à ce projet à notre plus grande satisfaction.

Les échanges entre filleul et parrain ont pu commencer bien que du temps soit encore nécessaire pour qu’ils puissent trouver leur rythme. A la fin janvier de cette année, à l’occasion de la fête du Têt, les enfants ont pu festoyer et recevoir un présent sous forme de nouveaux habits grâce à un financement de 1’000.- dollars. Par ailleurs, l’association autorisant les visites sur place, deux enfants ont déjà eu la surprise de rencontrer leur parrain. D’autres parrains ont émis le souhait de le faire dans un avenir proche.

Cette région est constituée d’une population pauvre parmi laquelle se trouvent des enfants endurant des situations extrêmement difficiles. L’orphelinat de Do Luong est continuellement confronté à des histoires dramatiques. A l’instar de ces quatre frères et sœurs qui du jour au lendemain L’association remercie chaleureusement se sont retrouvés orphelins suite au décès tragique de leurs les marraines et les parrains pour leur parents dans un accident de la route. Et que dire de ce jeune engagement et leur générosité. garçon qui a sollicité, à bout de souffle, l’accès au centre n’arrivant plus à nourrir sa mère atteinte d’un cancer. Nous recevons régulièrement L’association s’est toujours préoccupée du devenir de ces enfants. Néanmoins elle souhaitait leur offrir un appui durable pour leur éducation. C’est pour cette raison qu’a été créé le projet de parrainage à l’orphelinat de Do Luong, lequel apportera tous les ans une aide financière d’environ 10’000 francs. Le parrainage comprend non seulement un soutien

de nouveaux dossiers. Si vous désirez donner une chance à un enfant, n’hésitez pas à contacter l’association.

9

LES AMIS DE THI SAN

Parrainage de Do Luong


Thi San poursuite Informations Question 1 : Art culinaire : Comment commande-t-on une soupe au poulet à Hanoï ? a) Pho Cot (Cot) b) Pho Ga c) Pho To Question 2 : Science : Quel minerai exploite-t-on dans la Baie d’Ha Long ? a) Fer b) Charbon c) Manganèse Question 3 : Géographie Quelle île fait partie de la baye d’Ha Long ?

Question 5 : Société et culture Quel est le revenu moyen annuel par habitants en dollars US ? a) 200 b) 350 c) 450 Question 6 : Thi San L’orphelinat de Nguyen Viet Xuan a reçu il y a quelques années de notre association ? a) 48 ordinateurs b) 48 ventilateurs c) 48 téléviseurs

Un nouveau logo pour une meilleure visibilité L’année dernière nous avions lancé l’idée de développer un nouveau logo. Ce dernier devait pouvoir répondre plusieurs critères. Il devait non seulement faire le lien entre la Suisse et le Vietnam, mais également être utilisable en couleur, en noir et blanc, en version imprimée ou électronique. Ce défi c’est Dominique Formaz qui l’a relevé. Ce professeur d’arts graphiques au collège de Saint-Maurice a réussi à imager nos montagnes suisses et le Vietnam au travers de son célèbre chapeau en palme. Le comité des Amis de Thi San remercie infiniment Dominique pour sa disponibilité, son travail et sa générosité.

a) Ile du Bouffon b) Ile de la Surprise c) Ile bleue Question 4 : Histoire Pendant plus de 1’000 ans le Vietnam à participé au développement de ?

LES AMIS DE THI SAN

a) La Chine b) La France c) La Birmanie

Souscrivez dès maintenant le calendrier 2010 Pour la troisième année consécutive, nous allons vous proposer un calendrier pour 2010 afin de vous faire partager de magnifiques images du Vietnam réalisées par Denis Chevalley. Le thème 2010 sera les personnes âgées, elles qui se retrouvent couramment au Vietnam dans les mêmes centres que les enfants et qui s’occupent fréquemment des orphelins. N’hésitez pas à faire partager ce calendrier à vos amis. Chaque calendrier vendu Chf. 25 .- permettra d’entretenir un enfant durant un mois dans un des orphelinats soutenu par notre association. Si vous souhaitez pour votre entreprise apposer votre logo sur le calendrier, n’hésitez pas à nous contacter.

10

Pour vos pré-commandes une adresse : Les Amis de Thi San, 1945 Liddes, FAX 027 783’33’77 ou stephane. pillet@bureaubtee.com


Rencontre annuelle des Amis de Thi San Inscrivez-vous Voici le programme provisoire : Jusqu’en 2007, appelée « Journée des familles adoptantes », notre traditionnelle rencontre annuelle a changé d’appellation en 2008 et de lieu. Voulant centrer encore plus notre lieu de rencontre en Suisse Romande nous avons décidé de nous rendre sur les bords du Léman dans un cadre magnifique à l’école des Missions du Bouveret.

• Dès 09h30 café et croissant • 10h00 Conférence sur l’adoption d’Helviet Adoption • 11h00 apéritif de bienvenue et tombola • 11h45 lâcher de ballons et remise des prix du lâcher 2008 • 12h30 Repas Vietnamien 14h30 Conférence pour les adultes et Malheureusement, la météorologie n’a pas été de la partie • animation pour les enfants et nous avons du passer la journée à l’intérieur. Pour cette 15h30 Remise des prix de la tombola nouvelle édition 2009, nous vous garantissons que nous avons • commandé le soleil et que l’été Indien sera de la partie en ce Pendant que les plus jeunes pourront s’occuper, les adultes samedi 26 septembre 2009. recevront des informations sur les projets en cours des Amis Nous vous rappelons que cette journée doit être une rencontre de Thi San. d’échange pour les familles adoptantes, mais également un moment de partage sur un pays qui nous est cher. Pour Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire auprès de : Les Amis l’association, cette journée annuelle permet également de Thi San, 1945 Liddes, FAX 027 783’33’77 ou stephane. de récolter des fonds qui permettront le soutien d’environ pillet@bureaubtee.com 40 enfants durant une année, ce qui n’est de loin pas négligeable.

11

LES AMIS DE THI SAN

Cette année la vaisselle en provenance direct de Bat Trang aux couleurs de l’association permettra de servir le repas, par contre il n’est pas prévu de repartir avec.


Réponses du Thi San Poursuite

LES AMIS DE THI SAN

Question 1 : réponse b Question 2 : réponse b Question 3 : réponse b

12

Question 4 : réponse a Question 5 : réponse c Question 6 : réponse b

Thi San été 2009  

Journal de l'association Thi San

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you