Page 1

Le Hussard Le journal des é tu diants ly on nais

°

N

3

“Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît”Michel Audiard

L'histoire (brève) de l'Université Lyonnaise

Dernière grande ville à se doter jadis d’une université, le région lyonnaise est maintenant devenue le deuxième pôle universitaire français. Bref retour en arrière! Page 3

Edito

P

our ce troisième numéro du Hussard, nous avons voulu jeter un petit coup d’œil dans notre rétro, afin de découvrir d’où venaient nos facultés. Alors que l’on nous parle de fusion des Universités à Lyon, il nous semble primordial de savoir d’où l’on vient et quelles

Le Hussard.indd 1

sont nos valeurs. Le paysage universitaire lyonnais va donc changer. C’est acté, même si ce n’est pas notre vœu le plus cher. Il est donc important de regarder du côté de nos origines afin de s’assurer de nos valeurs pour que cette reconstruction se fasse dans l’intérêt du plus grand nombre d’étudiants et non dans celui de causes partisanes. Des valeurs comme le mérite ou l’excellence doivent être le maître mot de notre futur. Découvrez les autres en ouvrant ce journal, bonne lecture ! Guillaume Bonnier

Les juges disent non au mariage homosexuel Page 2

Portrait autrichien du rêve américain Page 8

09/03/11 22:00


REPORTAGE

Mariage homosexuel : les sages se prononcent La décision du Conseil Constitutionnel a remis ce sujet au centre du débat politique. Pour ou contre, les candidats à la présidentielle 2012 devront de nouveau trancher.

L

e 28 janvier 2011, les sages du Conseil constitutionnel se sont prononcés sur la requête déposée par un couple de lesbiennes pacsées. Pour eux, les articles 75 et 144 du Code civil, attaqué par les deux femmes, sont bien conformes à la constitution. La France a donc continué à résister aux sirènes des différents lobbys, et aux influences des pays européens qui ont déjà autorisé le mariage entre deux personnes du même sexe. Mais pour combien de temps encore ? Le mariage est une institution créée par le code civil de 1804. Il permet à un homme et à une femme de s’unir devant un officier d’Etat civil. Il permet de fonder une famille, qui reste la cellule principale de notre société. Toutefois, ce qui est si souvent oublié, c’est que le mariage crée des devoirs et des droits. Mais comme l’article 144 du Code le sous entend, le mariage n’est possible qu’entre un

2

homme et une femme. Alors pourquoi des associations minoritaires se battent becs et ongles pour obtenir un droit qui, dans les textes, ne leur est pas acquis ? La création du Pacte civil de solidarité (PACS) par la loi du 16 novembre 1999 aurait du régler le problème, comme nous l’a fait croire le gouvernement de l’époque. Mais les chiffres nous démontrent le contraire. En 2010, l’INSEE dénombrait près d’un million de couples pacsés, dont moins de 6% de couples homosexuels. Ces statistiques nous prouvent bien que les juges constitutionnels français ont eu raison de ne pas légaliser ce mariage, qui ne pourrait représenter qu’une part infime de la population. Rappelons que la loi doit satisfaire l’intérêt général et non des intérêts particuliers. Le fait de refuser le mariage homosexuel n’est pas un acte homophobe ou une discrimination comme certains voudraient le faire croire. Rappelons

qu’une discrimination est une différence de traitement de personnes dans une même situation. Dans ce cas, ce n’est qu’une volonté de protéger la famille traditionnelle. Le mariage n’étant pas un droit, mais un acte juridique, invoquer la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen ne fera en aucun cas avancer les choses Autoriser ce mariage reviendrait à reconnaître l’homosexualité comme un modèle familial car cela serait une ouverture pour autoriser l’adoption, ce qui remettrait en cause la famille «nucléaire», base principale de notre société. Nous conclurons par un brin d’humour, en citant Marc Escayrol, «un homosexuel a souvent des états dame…»

Le Hussard

Le Hussard.indd 2

Jean-Baptiste Merle jb.lehussard@yahoo.fr

Mars 2011 09/03/11 22:00


REPORTAGE

Petite histoire de l’Université Lyonnaise Chacun des trois noms des universités lyonnaises rendent hommage à une personnalité de notre Patrie. Bref retour sur presque deux cent ans d’histoire!

L

’université de Lyon n’acquiert ses lettres de noblesse que tardivement. Alors que Paris dès le XIIIème siècle se dote d’une université et que des villes comme Toulouse, Montpellier et Avignon font de même durant les siècles suivants, Lyon, elle, reste une ville de commerce, d’industrie et de négoce. De plus elle échappe au pouvoir royal puisqu’elle est ville d’Empire jusqu’en 1312. Cependant, son rattachement au royaume de France ne la pousse pas à imiter Paris... Des balbutiements sur le plan intellectuel poussent à la formation de facultés. Finalement Lyon est une des dernières grandes villes françaises à se doter d’une université. Les archives donnent la date de 1834, pour l’établissement d’une faculté des sciences puis suivent ensuite, celles des lettres en 1838, de droit en 1875 et enfin de médecine en 1877. Il faut noter que, dès 1839, Lyon possède une chaire de droit commercial et que la création de la faculté de droit est impulsée par le maréchal Mac Mahon. Ces quatre facultés évoluent indépendamment les unes des autres, et ne sont chapeautés encore par aucune autorité supérieure. Il faut attendre la Troisième République et la loi du 10 juillet 1896 relative à l’Enseignement Supérieur, pour voir ces facultés réunies. Ainsi l’Université de Lyon est née.

-sité principalement orientée sur le droit, l’Université Jean Moulin. Chacune de ces trois universités, a voulu rendre hommage à des grands noms de l’histoire des sciences ou de l’Histoire de France. Claude Bernard, médecin du XIXème siècle, est considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale. Les Frères Lumière sont vus comme les inventeurs du cinéma. Enfin Jean Moulin, grand nom de la Résistance française durant la seconde guerre mondiale, fut chargé par le Général De Gaulle d’organiser et de coordonner les différents mouvements de résistance sur le sol français. Le bilan aujourd’hui est plutôt positif, puisque malgré l’arrivée tardive de facultés à Lyon et les soubresauts qui ont secoué le monde universitaire lyonnais, la ville est dorénavant le deuxième pôle universitaire de France après Paris. Simon simon.lehussard@yahoo.fr

Le tournant des “soixante -huitards”

C

e groupement ne dure qu’un temps, puisque suite aux événements et aux mouvements sociaux de 1968, la loi Faure entraîne la scission de l’Université de Lyon. Ainsi, par un décret du mois de décembre 1970, l’Université Lyon 1 est créée et regroupe les facultés de médecine et de pharmacie avec les autres disciplines scientifiques. De son coté Lyon 2 englobe les facultés des lettres, de droit et des sciences humaines. Cependant cette dernière opère une seconde scission en son sein le 26 juillet 1973, et aboutit à la création d’une troisième univer

Mars 2011 Le Hussard.indd 3

Le Hussard

3 09/03/11 22:00


TETES D'AFFICHE Il viole quatre truies !

A

ndrew Nash est un homme de cinquantedeux ans du Mississipi. Un jour alors que le vétérinaire était venu contrôler ses porcs, il s’est aperçu que quatre d’entre-eux avaient de graves infections vaginales probablement dues à des viols. L’homme a alors averti les autorités qui ont placé

une caméra de surveillance dans la propriété. Et il n’aura pas fallu longtemps au quinquagénaire pour se faire prendre. Peu après la visite du vétérinaire, celui-ci a recommencé ses pratiques. Le violeur, risque cent vingt-ans de prison.

Restriction de l’apéro?

T

wapéro ? C’est tout simplement un apéro organisé via le réseau social de Twitter. Un peu comme les apéros géants de Facebook, mais en cercle restreint avec juste quelques invités. A Valenciennes, un jeune homme a eu cette bonne idée. Six personnes avaient

répondu à son invitation. Sauf que l’apéro a dû être annulé. La sous-direction de l’information générale de Lille a convoqué l’organisateur pour lui intimer l’ordre de renoncer à son idée. A quand l’interdiction des apéros tout court ?

Roland Garros a un bail

L

e fameux tournoi de tennis de Roland Garros va rester à Paris. Un plan de modernisation et d’agrandissement du site déjà existant est prévu. Selon la FFT, on passerait de 8,5 hectares à 13,5. Les autres projets ont été successivement écartés.

L’antre historique du tennis français prendra donc un coup de jeune dès 2015. La mairie de Paris a largement soutenu le projet au nom de l’Histoire, la fidélité et le prestige. Le prestige, du a son statut de tournoi du grand chelem de tennis.

Qui s’y frotte s’y pique!

L

uke Harding, grand reporter en poste à Moscou pour The Guardian, s’est vu interdire le retour en Russie et a été mis dans un avion en direction de la Grande-Bretagne. On lui a signifié : «la Russie est fermée pour vous». Le journaliste avait écrit sur un

4

Le Hussard

Le Hussard.indd 4

câble de Wikileaks décrivant la Russie comme un «Etat mafieux». Mais en attendant que le Foreign Office ait plus de renseignements, on ne devrait pas chercher les Russes pour qui l’intérêt national veut encore dire quelque chose.

Mars 2011 09/03/11 22:00


Article dEcAle

Affaire Zemmour : défendons la liberté d’expression ! Le procès Zemmour est devenu un symbole pour la défense de la liberté d’expression. Un combat pour lequel l’UNI s’est fortement mobilisé.

E

ric Zemmour, polémiste, chroniqueur et journaliste a donc été attaqué en justice par des associations prétendument « antiracistes » (SOS Racisme, le MRAP, la LICRA), suite à ses propos tenus dans l’émission «Salut les Terriens !» de Canal +. Accusé de «diffamation raciale», le procès commencé le 11 janvier 2011 a duré trois jours et s’est donc terminé le 18 février par cette condamnation. Le journaliste avait alors fait le rapprochement entre la délinquance et les populations immigrées. La polémique qu’ont engendrée ces propos, instrumentalisée par des associations prétendument anti-discriminations, est fortement symptomatique du manque

de liberté d’expression aujourd’hui en France. Que se soit dans la presse, ou sur la scène politique, le «politiquement correct» empêche de poser les véritables causes de nos problèmes sociétaux. L’enjeu ici n’est de pas de prendre position pour ou contre le contenu du propos d’Eric Zemmour mais bien de défendre la liberté pour tous de s’exprimer sans y être empêché par la censure des bienpensants. Ce combat a même été mené par des personnalités de droite comme de gauche (Députés UMP de la droite populaire, JeanPierre Chévenement). Un autre exemple de cette censure constante est l’éviction de Stéphane Guillon de chez France Inter en juin dernier. La conséquence principale

de ce manque de liberté d’expression est le manque de débats de fond, criant dans notre société. En bloquant le débat, toutes ces associations soi-disant «antiracistes» empêchent de trouver des solutions aux problèmes de discriminations raciales en France. Par leur attitude, SOS Racisme et consorts favorisent donc les incompréhensions, l’une des principales sources de discrimination. C’est dans le but de mener à bien ce combat, que l’UNI a lancé la création de comités de défenses de la liberté d’expression dans de nombreuses villes françaises. Ces structures ont mobilisé l’opinion publique sur les dangers du manque de liberté de parole en prenant pour exemple l’affaire

Mars 2011 Le Hussard.indd 5

Zemmour. De plus, l’UNI a lancé une grande campagne d’affichage sur le thème «Politiquement correct, vérité bâillonnée» et une pétition de soutien à Eric Zemmour qui a rencontré un vif succès. Malheureusement l’attitude jusqu’au-boutiste de ces associations en devient ridicule. En effet, après avoir demandé l’éviction de Zemmour de France Télévision, ce qui n’a pas été accepté, SOS Racisme s’est attaqué à la responsable de l’UNI Saint-Etienne de manière odieuse. Son crime ? Avoir défendue la liberté d’expression dans une interview au journal Le Progrès ! Preuve s’il en ait encore nécessaire, de la forte censure en France.

Le Hussard

5 09/03/11 22:00


ON A TESTE POUR VOUS

Livre : Mermoz

S

i vous aussi, vous avez aujourd’hui du mal à trouver de vrais héros français, plongez vous dans la vie de Jean Mermoz. Joseph Kessel se sert ici de son talent pour nous raconter la vie de l’Archange, pionnier de l’Aéropostale. Il est difficile de s’imaginer le quotidien de ce personnage hors du commun à l’heure ou des centaines d’avions traversent l’Atlantique chaque jour. Au file des pages, vous serez frappés par le combat quotidien que menait Mermoz aux commandes de son avion pour traverser déserts, montagnes et

océans, et livrer le courrier à temps ; tout comme ses fameux camarades Antoine de Saint-Exupéry ou Guillaumet, que vous découvrirez aussi dans ces pages. Car à travers cette biographie, l’auteur rend hommage à l’ensemble des ouvriers de l’épopée de l’aéropostale. Alors lancez-vous dans cette aventure entre Paris et la Terre de feu, via la vie de son emblématique pilote et redécouvrez les grands moments de gloire de la France de l’entre-deux guerres. Guillaume Bonnier guillaume.lehussard@yahoo.fr

Film : Douze Hommes en colère

C

e film est un drame judiciaire américain réalisé en 1957 par Sidney Lumet et produit par Henry Fonda. Il fut également nominé l’année suivante aux Oscars pour le meilleur film et le meilleur réalisateur. Par une chaude journée d’été un juré de douze hommes doit décider à l’unanimité de condamner un jeune garçon à la chaise électrique. Lorsque le premier vote est mis en place tous votent coupable sauf le juré numéro huit, interprété par Henry Fonda qui prétend avoir des doutes légitimes sur

6

la culpabilité du garçon. Le réalisateur parvient à créer grâce à un huis clos et une chaleur étouffante une atmosphère pesante qui permettra de révéler la dimension intellectuelle du film. En effet il révèle que chacun laisse son jugement influencé par des considérations individuel et extérieur. Ce film n’est pas tant un plaidoyer contre la peine de mort mais plutôt une réflexion général sur le système judiciaire américain. Sydney Lumet et Henry Fonda soulèvent un problème : est il raisonnable de lais-

ser à des citoyens le droit ment avec le débat sur les de décider de la condam- jurés en France. nation à mort d’un de Hélène des Longchamps leur semblable ? Un sujet helene.lehussard@yahoo.fr encore d’actualité notam-

Le Hussard

Le Hussard.indd 6

Mars 2011 09/03/11 22:00


Le savoir très débile!

M

cIntosh est une variété de pomme devant son nom à John McIntosh qui la découvrit en 1911 au Canada. Le nom de cette pomme est à l’origine du nom de la gamme Macintosh du fabricant d’ordinateurs Apple.

C

hez les Gaulois, l’immolation était un rituel de suicide des guerriers sans espoir consistant à mettre le feu à sa maison et se précipiter dans les flammes.

B

ic a vendu 100 milliards de stylos entre 1950 et 2005, ce qui représente suffisamment d’encre pour tracer une ligne jusqu’à Pluton, et en revenir, plus de 20 fois.

G

râce à une bactérie présente dans le tube digestif du Kangourou, ses pets ne contiennent pas beaucoup de méthane, et sont donc beaucoup moins néfastes pour la couche d’ozone que les pets de bovins.

L

a ville de Venise (Italie) possède plus de 400 ponts!

LA REDACTION

DIVERS

L

e Mouvement des étudiants est un nouveau mouvement issu de l’UNI et rassemblant diverses associations, BDE et corpos venant d’univers différents et complémentaires. Présent à Lyon depuis sa création en janvier 2010, le MET a su s’imposer comme un acteur étudiant de droite incontournable dans le paysage des différentes universités. Le MET est ouvert à chaque étudiant qui partage les valeurs de liberté, de responsabilité, de mérite et d’égalité des chances pour l’enseignement supérieur et pour l’avenir des générations étudiantes. Nous faisons le choix de la liberté face aux blocages, celui de l’égalité des chances face à l’égalitarisme, et celui de la responsabilité face à l’assistanat. Le MET défend une vision de l’Éducation centrée sur la transmission des savoirs, des valeurs et aussi d’un héritage culturel et historique commun.

Bulletin d'Adhésion

Rédacteur en chef :

Guillaume Bonnier guillaume.lehussard@yahoo.fr

Rédacteur en chef adjoint : Raoul raoul.lehussard@yahoo.fr Rédacteurs :

Hélène des Longchamps hélène.lehussard@yahoo.fr Jean-Baptiste Mandron jbm.lehussard@yahoo.fr Jean-Baptiste Merle jb.lehussard@yahoo.fr Simon simon.lehussard@yahoo.fr

Maquette et mise en page :

Guillaume Combes (indépendant) www.guillaume-combes.com

Nous contacter : MET Lyon 6 cours Albert Thomas Bp8242 69355 Lyon cedex 08 Tirage : 4 000 exemplaires

Mars 2011 Le Hussard.indd 7

Le Hussard

7 09/03/11 22:00


PORTRAIT

Schwarzenegger, l’homme qui était Amérique «Tu vois, c’est ça le problème avec les terroristes : ils n’ont aucun respect pour ta vie privée...» Arnold Schwarzenegger dans le film True Lies.

R

ien ne l’a arrêté! Schwarzenegger a marqué le cinéma à grand coup de navets, appuyé par de puissants anabolisants. Il faut dire que pour cet ancien monsieur « Olympe», la dureté de l’éducation paternelle dans les alpes autrichiennes l’a conditionné à souffrir. Incarnant à lui seul l’image des « USA», Terminator a terminé son ascension en devenant gouverneur de Californie durant sept années. Classé parmi les cent hommes les plus influents durant ses deux mandats par la revue Forbes, « gouvernator » a surtout réussi à faire taire les critiques venant de tous

8

les bords. Il faut dire que découvert dans cette Amél’image drainée jusqu’alors rique le fameux rêve améa été façonné à coups de ricain. A la question pourpoings, d’épées et de flin- quoi le parti à l’éléphant ? gues divers et variés. En La légende voudrait que se se mettant cinq minutes soit Nixon qui l’ai converti: à la place de l’américain «Je me souviens regardant moyen, imaginez l’ac- le duel présidentiel Nixonteur qui H u m q u e l q u e s 25 000 000 $ / film a été phrey à la a n n é e s le montant de ses derniers télévision. auparaUn de cachets! vant arrames amis chait des parlant cabines téléphoniques avec l’allemand et l’anglais trases seuls bras (NDLR : « duisait pour moi. J’ai encommando »), gouverner tendu Humphrey dire des du jour au lendemain l’Etat choses sonnant comme le américain le plus puis- socialisme, que je venais sant économiquement! de quitter. Mais ensuite, j’ai Et pourtant, il a réussi. entendu parler Nixon. Il Affrontant les difficultés, parlait de la libre entreprise Arnold Schwarzenegger a [...], de réduire les impôts

Le Hussard

Le Hussard.indd 8

et de renforcer l’armée. À écouter Nixon parler, cela sonnait plus comme une bouffée d’air frais. J’ai dit à mon ami : “De quel parti est-il ?” Mon ami a dit : “Il est républicain.”. J’ai dit: “Alors, je suis un républicain.” Et j’ai été un républicain depuis. » (Convention du Parti Républicain, 2004) Du côté de son bilan politique, ce dernier a su se démarquer de la ligne de son parti. Développant les infrastructures, il a tenté de réguler le colossale déficit de l’état en surveillant drastiquement chaque dépense allant même supprimer son propre salaire ! (Ses derniers cachets oscillaient les 25 000 000$ / film). Néanmoins Gouvernator élabora une politique écologique intéressante dans son propre Etat. Limiter les gazs à effet de serre et favoriser les voitures à hydrogène ont été deux points important de sa mandature. Épuisé par la fonction, il ne se représenta pas et ferma la porte à d’autres fonctions politiques dans une interview au Los Angeles Time : « Je ne me suis jamais pris pour un politicien, je ne me présenterai donc pas pour quoi que ce soit d’autre». Hasta la vista baby…

Raoul raoul.lehussard@yahoo.fr Mars 2011 09/03/11 22:00


Le Hussard numéro 3  

Le troisième numéro du journal le Hussard. Le journal des étudiants lyonnais.

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you