Page 1

Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

Comme

On

16 . 12 . 8 1

86

veut


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

2 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

3 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

4 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

Donne-moi ton coeur, ma mignonne, T’auras le mien aussi.

5 86


Le premier jour d’avril

Introduction

Partition expérimentale

L’élaboration de ce livre a eu lieu suite à une problématique liée à la musique actuelle. Il peut être perçu comme une réponse au courant pessimiste qui envahit beaucoup d’esprits créatifs, une vague qu’on pourrait qualifier de nostalgique. A l’heure où il est possible d’entendre les mêmes grilles d’accords dans des dizaines de morceaux différents, où les pratiques ont des difficultés à se renouveler, certains artistes décident d’entamer un courant néo-traditionnaliste, qui allie les qualités d’une musique traditionnelle à celles de son exploitaion contemporaine. Cet ouvrage propose donc d’étudier la richesse qu’apporte le métissage entre cultures, époques, et les apports formels qui y sont associés, (comme la danse, puisqu’il s’agit ici d’un traditionnel breton). Il s’agit ensuite de proposer une écriture qui pourra, paralèllement au renouveau proposé par le groupe et son matériel éléctrifié dans la réinterprétation du morceau, exprimer un fragment des potentialités de cette situation. Axée sur un découpage fidèle à la structure temporelle du morceau, la «partition» propose une approche visuelle libre, mais qui peut à l’occasion être lue par un musicien.

6 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

7 86


Partition expérimentale

Le premier jour d’avril

(Origine inconnue) Schéma des univers harmoniques propres aux chants latins. Note, rythmiques, symboles se croisent en formant différents registres.

8 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

Marcelo Toledo Score excerpt from Luminous Emptiness Référence à the Schömer-Haus de Karlheinz Essl

9 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

Brian Cherney Eclipse - A companion piece for the lyrics arts trio

10 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

Iannis Xennakis Nomos Gamma Disposition schématique de l’orchestre

11 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

Entretien avec Jacques Tribuiani et Quentin Allemand

12 86


Le premier jour d’avril

Inspiré des musiques traditionnelles de Bretagne, du Berry, d’Auvergne, d’Ecosse ou des Landes, Pain d’Épices, avec Vincent Sachello, Quentin Allemand, Didier Pourrat, Tony Canton, et Jacques Tribuiani , proposeunecertaineconception de la musique qui cache derrière ses pièces traditionnelles une collection de compositions et d’improvisations. Interview réalisée par la CMTRA et disponible sur le site MUSTRADEM Partition expérimentale

13 86


Partition expérimentale

Le premier jour d’avril

Voussemblezvousinscriredanslemouvement émergentquel’onpourraitappelerlamusique traditionnelleévolutive.Quelestvotrerapport aux musiques traditionnelles et comment observez-vous ses évolutions ?

Danscetalbum,nousretrouvonsbeaucoupde thèmesliésàladansebretonne.Vousn’avez pourtant pas d’attaches particulières à la Bretagne. Alors pourquoi un tel choix ?

J.T. : C’est un rapport qui est difficile, voir ambigu, car nous sommes d’une part attachés à ce terme «traditionnel» et cette musique représente beaucoup pour nous, mais en même temps nous avons le besoin de personnaliser notre approche, tout en restant accessibles au grand public. Pour nous, ce qui est important dans la musique traditionnelle, c’est d’abord le respect du danseur, et les notions de chaleur, de rencontres, de convivialité. Et puis c’est un style qui tout simplement nous éclate ! Car c’est marrant de partir de quelque chose qui date et de s’amuser avec, essayer d’aller parfois jusqu’à la provocation avec des thèmes comme «La rose et le rosier» que nous reprenons sur notre album, qui est un chant traditionnel très connu et que l’on s’est fait un plaisir de défaire et refaire à notre manière.

J.T. : Je pense que le renouveau de la musique traditionnelle s’est fait en grande partie grâce à la musique bretonne et la musique irlandaise. Il est vrai que la Bretagne est un vivier de musiciens traditionnels. Nous y avons joué cet été, et nous nous sommes rendu compte que chaque week-end on arrive à trouver des dizaines de manifestations programmées en même temps. Donc c’est quelque chose de très vivant et je pense que c’est pour ça que cela vient jusqu’à chez nous. On s’en est aussi inspiré dès le début puisqu’il y a des grandes pointures comme Stivell, Tri Yann qui ont été des précurseurs et ont très largement participé à la popularisation de cette musique. Q.A. : Même si la musique bretonne est très présente dans notre répertoire, nous sommes ouverts à d’autres cultures. C’est vrai que nous sommes liés à la musique bretonne mais comme nous pouvons l’être à la musique auvergnate et aux musiques du monde en général, qui nous inspirent largement.

14 86


Le premier jour d’avril

Pensez-vousqu’ilexisteunphénomènepropre à la région Rhône-Alpes ?

J.T. : Ce qu’il faut savoir, c’est que nous sommes de la Loire et du Rhône et nous avons en quelque sorte une malchance, mais qui peut être aussi une chance : dans nos régions la musique traditionnelle a été complètement étouffée par des impératifs économiques et de survie. Et lorsque l’on parle de la musique traditionnelle de la Loire et du Rhône on ne voit pas du tout ce que cela peut être. En revanche si l’on parle de musique traditionnelle d’Auvergne, d’Alsace ou de Méditerranée, tout de suite cela nous parle. Nous sommes dans une région où la musique traditionnelle a été placée au second plan. Cela peut donc être un avantage, car du coup nous sommes curieux de tout et ouverts par rapport à tout type de musique. Nous avons cette curiosité parce que justement nous n’avons pas de point de départ... Peut-être l’Auvergne avec la Haute-Loire puisque Didier, notre saxophoniste, a baigné là-dedans depuis plus longtemps avec son père qui jouait et animait des bals.

J.T. : Au départ, nous avons une musique qui ne revendique rien en termes d’identité et de régionalisme. Nous ne sommes pas Stéphanois fiers de l’être ou Lyonnais fiers de l’être. Pour nous, c’est un plaisir musical avant tout, qui s’est orienté plus ou moins par hasard vers la musique traditionnelle, Parce que c’est une musique qui nous a intéressé et qui avait une originalité par rapport à ce que l’on pouvait entendre sur les chaines de diffusion massive.

J.T. : Le risque des musiques traditionnelles est une sorte de patriotisme, de nationalisme qui peut se greffer autour. En Bretagne par exemple, certaines personnes peuvent être méprisantes pour les autres cultures, et là ça devient stupide.

15 86

Partition expérimentale

Q.A. : Nous prouvons du fait que nous n’avons pas de culture régionale très poussée pour solliciter des programmateurs qui n’ont pas d’attente spécifique par rapport à cette question, et qui ne souhaitent pas s’enfermer dans un créneau de musique traditionnelle.


Partition expérimentale

Le premier jour d’avril

Lechantetnotammentlechanttraditionnel estdeplusenplusprésentdanslamusiquede Pain d’Épices ?

Finalementilyapeud’instrumentstraditionnels dans votre formation ?

Q.A. : Oui, nous puisons dans le répertoire traditionnel francophone, c’est-àdire que les chants peuvent êtres parfois québécois ou canadiens. Après, tous les arrangements sont faits par nous-mêmes. En ce moment, nous développons des traductions de chant en patois de HauteLoire, sur une initiative de Didier à qui cette langue, qui est celle de son père, tient à cœur.

J.T. : C’est aussi peut-être ce qui fait la couleur Pain d’Épices. Les seuls véritables instruments traditionnels, c’est le cistre, qui s’apparente au bouzouki irlandais avec quelques cordes en plus histoire de faire bien, la gralla, qui est le hautbois catalan joué par Vincent, et le violon qui est un peu «passe partout» car il est indifféremment traditionnel et moderne.

J.T. : Nous avons tout de même dû affronter une difficulté dans Pain d’Épices : au départ nous étions vraiment tournés vers nos instruments et notre musique un peu comme on peut le voir dans le jazz. Très vite, si nous n’avions pas fait attention, nous aurions pu partir vers de la musique de musicien. Le chant est essentiel dans la prestation en public car il s’adresse à tout le monde. Le chant c’est la parole, c’est l’essence même de la communication. Presque tout le monde sait jouer de cet instrument! C’est aussi un peu une démarche commerciale car un groupe qui allie le chant à la musique se vend beaucoup plus. Nous sommes partis de ce constat, avons pris des cours de chant, et finalement le plaisir l’a largement emporté.

Q.A. : Pour ma part je joue de quelques instruments traditionnels qui sont tirés de cultures diverses, que ce soit le udu drum qui vient d’Australie, les tablas qui viennent d’Inde ou le djembé d’Afrique. Mais c’est avant tout pour moi un choix de sonorités.

16 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

J.T. : Ce qui donne aussi cette impression de modernité dans Pain d’Épices, c’est les instruments qu’on joue. Dès qu’il y a un saxo et une basse, dès qu’il y a un set de percussions complet, là on s’adresse plus à un public amateur de musique moderne. L’ambiguïté va jusque-là : elle part de la construction de la musique, elle part du passé de chacun pour arriver encore sur scène avec une ambiguïté au niveau de l’instrumentation, qui est un mélange de traditionnel et moderne. Il s’agit vraiment de musique traditionnelle contemporaine. Contact : Pain d’épices 20, rue Buisson 42530 Saint-Genest-Lerpt Management : Jacques Tribuiani Tél. : 04 77 95 57 72 / 06 81 87 49 30 pain.epices@free.fr Distributeur : L’Autre distribution Tél. : 02 47 50 79 79 autredistribution@wanadoo.fr

17 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

18 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

19 86


Le premier jour d’avril

20 86


Le premier jour d’avril

21 86


Le premier jour d’avril

Description du pas du Rond de Saint-Vincent sur Oust Le cycle du pas de la danse est de quatre temps. Les danseurs forment une ronde. Les femmes et les hommessont alternés. La ronde tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Les danseurs se tiennent par le petit doigt. (Le pied représenté en grisé est celui qui est en mouvement) Le rythme du pas de la ronde est le suivant :

1 2 3 4.

Les pas sont : G D G D.

Partition expérimentale

Position de départ Les pieds sont rassemblés côte à côte. Les bras pendent le long du corps.

G

D

Temps 2 Le poids du corps est sur le pied gauche. Le pied droit se lève, dépasse le pied gauche d’une longueur de pied et se pose sur la gauche. Les bras sont tendus. Ils montent à soixante degrés et redescendent un peu.

D

Temps 1 Le poids du corps est sur le pied droit. Le pied gauche se lève, avance d’une longueur de pied et se pose à plat sur la gauche.

G

Les bras sont tendus. Ils montent à quarante degrés et redescendent un peu.

D

G

G

D

22 86


Le premier jour d’avril

Temps 3 Le poids du corps est sur le pied droit. Le pied gauche se lève, se déplace vers la gauche et se pose à plat. Les bras sont tendus. Les mains sont au niveau de la ceinture. Les bras se plient et les mains viennent se placer au niveau des épaules. Les coudes reviennent le long du corps. Temps 4 Le poids du corps est sur le pied gauche. Le pied droit se lève, recule et se place à une longueur de pied et se pose sur la gauche.

D

G

D G D

Temps 1 du cycle suivant Le poids du corps est sur le pied droit. Le pied gauche se lève, avance d’une longueur de pied et se pose à plat sur la gauche. Les bras sont tendus. Ils montent à quarante degrés et redescendent un peu.

G

Variante sur les bras Certains animateurs enseignent le rond de Saint-Vincent en ayant les bras fléchis sur les temps 1 et 2. A la place d’être bien tendu, le bras est légèrement plié. Cette variante est régulièrement rencontrée en Fest-Noz.

G D

23 86

Partition expérimentale

G

Les bras se déplient. Les mains se projettent vers l’avant et décrivent un grand arc de cercle. Les bras reviennent pendre le long du corps, un peu en arrière.


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

24 86


Le premier jour d’avril

Le rond de St Vincent (Danse en chaine)

Partition expĂŠrimentale

Pied gauche Pied droit

25 86


Partition expérimentale

Le premier jour d’avril

Note d’intention

« Comme on veut »

Ce livre est témoin d’une tentative de réécriture d’un morceau traditionnel breton, qui contient trois «périodes» différentes; la première et la troisième sont composées de phrases en 16 temps, c’est-à-dire de 4 mesures de 4 temps; tandis que la deuxième (qui fonctionne comme une interlude réservée au chant) ne contient que 12 temps, donc 3 mesures de 4 temps. Trois rosaces sont donc attribuées à ces périodes, qui s’organisent selon des principes géométriques associés à la temporalité qu’elles cherchent à illustrer, et selon l’évolution de l’orchestration.(la structure est dédoublée dans la troisième partie afin de clarifier l’organisation des différentes voix). Chaque coté du polygone est équivalent à un temps. Afin de pouvoir recomposer l’ensemble du morceau de manière lisible, les instrument sont répartis sur un diamètre différent; les instruments ryhtmiques et harmoniques sont placés au centre,les mélodiques en périphérie, et enfin le chant complètement à l’extérieur de la structure.

Traditionnel breton Interprète : Pain d’épices Album : De travers Editeur : L’autre distribution Parution : octobre 2002 Durée : 4,46 minutes

Musiciens Didier Pourrat : Saxophones alto et soprano, clarinette, chant Jacques Tribuiani : Cistre, flûte traversière en bois, bombarde, chant Vincent Sachello : Basse Fretless, flûte harmonique, chant Guillaume Simonin : Percussions, chant Tony Canton : Violon, chant Quentin Allemand : Batterie

La lecture s’effectue dans le sens des aiguilles d’une montre, comme la danse qui y est associée. La situation dans la durée réelle du morceau (en secondes) est indiquée en bas du document.

26 86


Le premier jour d’avril

Instruments harmoniques

Instruments ryhtmiques

Partition expérimentale

Chant

Instruments mélodiques

27 86


4 Temps

4 Temps

Partition expérimentale

4 Temps

Le premier jour d’avril

28

86


Le premier jour d’avril

Espace d’intervention pour chaque temps (ici, pour une structure à 16 temps)

Partition expérimentale

29 86


Le premier jour d’avril

Légende Clarinette alto

Saxophone soprano

Silence Basse

Partition expérimentale

Bombarde

Cymbale

Guitare (accord)

Grosse caisse

Guitare (rythmique sourde) Flute (nappe)

Darbouka Violon (double-cordes) Violon

30 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

0,0 - 0,7

31 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

0,7 - 0,17

32 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

0,17 - 0,27

33 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

0,27 - 0,37

34 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

0,37 - 0,47

35 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

0,47 - 0,57

36 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

0,57 - 1,07

37 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

1,07 - 1,17

38 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

1,17 - 1,27

39 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

1,27 - 1,37

40 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

1,37 - 1,47

41 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

1,47 - 1,57

42 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

1,57 - 2,07

43 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

2,07 - 2,20

44 86


Le premier jour d’avril

d’avril

J’ai planté -

un ro- sier

le premier jour

le premier jour

Le premier Le Le premier premier

-- vril vril - vril

2,20 - 2,28

45 86

jour jour d’A d’A --jour d’A

Partition expérimentale

d’avril


Le premier jour d’avril

Je l’ai plan-- té un soir,

Partition expérimentale

au matin il

fleurit

Donnemoi DonneDonne- moi moi ton coeur ton ton coeur coeur aussi... aussi... aussi...

T’auras le mien T’auras T’auras le le mien mien

2,28 - 2,36

46 86

ma mignonne, ma ma mignonne, mignonne,


Le premier jour d’avril

Je l’ai plan- - té un soir,

il fleurit au matin

au matin

au matin matin au au matin

- rit. rit. -- rit.

2,36 - 2,44

47 86

il fleufleuilil fleu-

Partition expérimentale

il fleurit


Le premier jour d’avril

il fleurit

pour les belles

Partition expérimentale

qui n’ont pas

de mari

Donne- moi DonneDonne- moi moi ton coeur ton ton coeur coeur aussi... aussi... aussi... T’auras le mien mien T’auras T’auras le le mien

2,44 - 2,52

48 86

ma mignonne, ma ma mignonne, mignonne,


Le premier jour d’avril

Il fleurit pour les belles

de mari qui n’ont pas

qui n’ont pas

qui n’ont pas pas qui qui n’ont n’ont pas

ri --- ri ri

2,52 - 3,00

49 86

de made de mama-

Partition expérimentale

de mari


Le premier jour d’avril

ne fleurit pas pour moi

Partition expérimentale

car j’en ai

un joli

Donnemoi DonneDonne- moi moi ton coeur ton ton coeur coeur aussi... aussi... aussi...

T’auras le mien T’auras T’auras le le mien mien

3,00 - 3,08

50 86

ma mignonne, ma ma mignonne, mignonne,


Le premier jour d’avril

ne fleurit pas pour moi

un joli car j’en ai

car j’en ai

car j’en ai ai car car j’en j’en ai

--- lilili

3,08 - 3,16

51 86

un joun un jojo-

Partition expérimentale

un joli


Le premier jour d’avril

s’il ne revient pas lundi

aussi... aussi... aussi...

mardi je lui

Partition expérimentale

T’auras le mien mien T’auras T’auras le le mien

écris

ma mignonne, ma ma mignonne, mignonne,

Donne- moi DonneDonne- moi moi ton coeur ton ton coeur coeur

Donne- moi DonneDonne- moi moi ton coeur coeur ton ton coeur aussi... aussi... aussi...

T’auras le mien mien T’auras T’auras le le mien

3,16 - 3,24

52 86

ma mignonne, ma ma mignonne, mignonne,


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

3,24 - 3,34

53 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

3,34 - 3,44

54 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

3,44 - 3,54

55 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

3,54 - 4,04

56 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

4,04 - 4,14

57 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

4,14 - 4,24

58 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

4,24 - 4,34

59 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

4,34 - 4,44

60 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

4,44 - 4,46

61 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

Note d’intention Une deuxième écriture prend forme à l’issue de cette réflexion, associée encore une fois à l’idée de mouvement circulaire; le personnage principal subit une chorégraphie sérielle, qui met en jeu des principes narratifs en lien avec le texte de la partie chantée du morceau. La ritournelle aborde le thème de l’amour dans un schéma répétitif ; une traduction est proposée à travers un clip qui met en scène une femme enchaînant les partenaires sexuels de façon métaphorique; cette intention est traduite par une successiondemouvementsménagers: elle repasse leurs chemises. Le lien concret avec le morceau est donc rythmique : l’actrice effectue chacune des tâches en douze temps, l’enchaînement des images est alors particulièrement rapide; l’intérêt est porté sur la succession des plans selon les directions prises par sa gestuelle. Elle traite ses huit partenaires de façon similaire, consciencieuse et maternelle.

Le premier jour d’avril (Video) Durée : 8,00 minutes Réalisé le 24 octobre Par : Nathalie Blanc à Bruxelles, 1060 Jardin à la Sauvette Image, montage : Steven Meyer, Nathalie Blanc D’après le morceau traditionnel Comme on veut Interprété par Pain d’épices (Album : De travers)

62 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

Le premier jour d’avril

16 12 63 86

8


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

64 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

65 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

66 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

67 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

68 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

69 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

70 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

71 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

72 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

73 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

74 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

75 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

76 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

77 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

78 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

79 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

80 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

81 86


Le premier jour d’avril

Partition expérimentale

«Comme on veut» projet master 2 ERG Graohisme font: Arno Pro Sources web : www.mustradem.com www.paindepices.org www.cmtra.fr

82 86


Le premier jour d’avril

Partition expĂŠrimentale

83 86


Partition expĂŠrimentale

Le premier jour d’avril

84 86

Profile for housemouse

Le 1er jour d'avril  

Expérience graphique -Transcription musicale alternative

Le 1er jour d'avril  

Expérience graphique -Transcription musicale alternative

Advertisement