Page 1

Ski s’passe au Ski club kruth Novembre 2009

Beaucoup de gens s’imaginent que l’été est une période de repos pour les skieurs. La lecture de ces textes vous montrera qu’il n’en est rien. Au Ski Club KRUTH, la vie ne s’arrête jamais… Entre octobre 2008 2008 et septembre 2009, nous avons consacré 5577 heures à organiser, encadrer, animer, travailler, découvrir, rigoler... Soit l’équivalent de 3 personnes à temps plein sur une année, année, et dans dans ces pages vous verrez que tout cela se passe dans la bonne humeur. Ce n° 3 du Ski s’passe au Ski Club KRUTH vous permettra permettra de patienter jusqu’à l’hiver. Saison de prédilection et raison d’être du Club ! Alors qu’il neige…. Vite et beaucoup ! En attendant, préparez vos skis, ressortez les combinaisons de la naphtaline naphtaline et n’oubliez de mettre vos chaussures de ski sous le sapin !

Le Comité du Ski Club KRUTH

www.ski-club-kruth.com

Page 1


Sommaire

Page 3…………………………………….…..Formations Fédérales Page 4…………………………………………..22e Fête du bûcheron Page 5………………………………………………..Week-end jeunes Page 7……………………………………………..Grimpette du FRENZ Page 8………………………….Stage pré-compétiteurs à TIGNES Page 9……….championnat d’Europe indoor à Amnéville Page 11…………………………………………….Infos tout schuss

www.ski-club-kruth.com

Page 2


FORMATIONS FEDERALES Vous le savez peut-être, la plupart des moniteurs du Ski Club KRUTH qui encadrent les jeunes des samedis de neige et la section compétition ont un diplôme d’encadrant. Ceci afin que vos chers bambins bénéficient d’un enseignement de qualité, mais aussi pour qu’ils évoluent en sécurité sur les pentes enneigées. Les moniteurs passent une semaine de formation pour devenir Cadres Fédéraux. Ces formations sont dispensées par la Fédération Française de Ski et encadrés par des moniteurs de l’ESF. Il existe trois niveaux : le monitorat fédéral 1er degré, le 2ème degré, puis celui d’entraineur fédéral. Dans chacune de ces formations nous avons droit à beaucoup d’enseignement technique sur les pistes, mais aussi en théorie. Pédagogie, sécurité, débats, etc. sont aussi au programme. Tout le monde est d’accord pour affirmer qu’au milieu de chacun de ces stages, nous ne savons plus skier tant la pratique de sport et ce ses mécanismes sont décortiqués. Nos reflexes d’équilibre et de glisse sont remis en cause, afin de pouvoir intégrer ce qui se passe lors de l’apprentissage du ski alpin. Ceci afin d’être capable d’expliquer à nos apprentis skieurs ce qui passe sous nos pieds et dans notre corps lorsque nous nous lançons sur la piste, mais aussi de détecter leurs difficultés et de s’adapter au niveau de chacun. Ainsi, cet été trois émissaires du Ski Club KRUTH ont porté les couleurs du club sur le glacier de TIGNES. Deux d’entre eux passaient le niveau 1 pour devenir cadre fédéral, et la troisième personne le niveau 2. Les trois ont réussi leur diplôme avec succès. Il faut aussi dire que ces semaines de formation fédérale se déroulent à chaque fois dans une très bonne ambiance et restent gravées dans la mémoire de chacun. Ce sont des moments forts et chaleureux, car nous nous retrouvons généralement entre skieurs passionnés des différents Ski Clubs du Comité Régional du Massif des Vosges (en majorité). Ca nous permet aussi de faire connaissance des protagonistes du ski dans notre région et cela fait toujours plaisir de se recroiser sur les pistes en hiver…

www.ski-club-kruth.com

Page 3


22e Fête du bûcheron Le jour où les tronçonneuses rugissent et les scies chantent… Depuis 22 ans maintenant, le premier dimanche du mois d’août est la journée la plus importante de l’été pour le Ski Club KRUTH. C’est aussi le week-end qui mobilise le plus de personnes du Ski Club, mais aussi des amis du club qui viennent prêter mains fortes aux membres, car avant le ‘‘spectacle’’ il faut tout mettre en place.

Le samedi, tout le monde s’active. Il y a beaucoup de travail. Il faut préparer le terrain de débardage, tracer l’air de concours, mais aussi monter la buvette, mettre les tables et bancs en place, etc. Irénée ANTOINE, 80 ans, qui débuta sa carrière de bûcheron à l’âge de 13 ans, amoureux de son métier, prépare le chemin de schlittage. Ce passionné a passé sa jeunesse à descendre sur la schlitte le bois qu'il avait au préalable façonnée... Ainsi, le dimanche 2 août 2009, a eu lieue la 22e Fête du Bûcheron. Les skieurs du Ski Club KRUTH avaient donné rendezvous au public sur le grand parking du FRENZ afin d’assister au spectacle. Cette fête est destinée à rendre hommage à ces hommes rudes qui travaillent par tous les temps dans le massif vosgiens, assurant aux communes des vallées une part importante de leurs ressources. Les spectateurs peuvent assister à un grand concours de bûcherons, ainsi qu'à diverses démonstrations des métiers de la forêt. Le ciel est bas et les nuages chargés. Il y a aussi beaucoup de vent. Les chapiteaux ont bougé pendant la nuit. Il faut tout remettre en place. La météo n’est pas clémente, mais vers 10 heures les premiers visiteurs arrivent. La journée commence par la démonstration de sculpture à la tronçonneuse qui témoigne du talent artistique des bûcherons. La météo est finalement indulgente avec les skieurs-organisateurs de la fête, car le ciel se dégage. Le reste de la journée, lors des diverses épreuves du concours, les bûcherons font preuve d’une extraordinaire dextérité. Dans la

www.ski-club-kruth.com

Page 4


forêt, les démonstrations de schlittage, de débardage et de tracteurs télécommandés, rythment le concours et font le spectacle. La pluie est revenue nous saluer juste après le palmarès et la remise de prix, mais n’a malgré tout pas réussi à faire fuir les irréductibles.

Nous pouvons dire que nous avons ‘‘touché du bois’’ avec la météo, car malgré tout, cette Fête du Bûcheron là était réussie et fait partie des plus fréquentée.

Week-end jeunes Histoire de prolonger encore un petit peu les grandes vacances, les moniteurs du Ski Club KRUTH ont eu pitié de leurs petits skieurs en herbe qui venaient de rejoindre les bancs de l’école. Ils leur ont donné rendez-vous au refuge du FRENZ à peine une semaine après la rentrée des classes. Une foi de plus le soleil nous a suivi. Mais là-haut sur la montagne, les pelles et seaux ne servent à rien. Ils sont restés au placard. Place aux jeux dans la nature. Le FRENZ a vu s’étendre son territoire et son nombre d’habitants, et il y a désormais des ‘‘banlieues’’ car plusieurs ‘‘villages’’ sont nés… Les enfants ont construit cabanes, maisons, magasins, rues, dans les bois au-dessus du chalet. Contrée lointaine : ‘‘Frenz-le-Bas’’, sous le terrain de volley, existe aussi. Des maires et des adjoints ont été élus, des commerçants tiennent boutiques et restaurants. Une véritable société s’est organisée. Quelle imagination fertile ! C’est donc péniblement que les moniteurs ont arraché tout ce petit monde à ses occupations pour le rassembler et prendre la direction de la ferme-auberge du Felsach.

www.ski-club-kruth.com

Page 5


Après une petite marche, nous voila entrain de siroter une boisson sur la terrasse panoramique de l’auberge, en attendant que les vaches rentrent au bercail. Eh oui, nous allons assister à la traite. Pour patienter, nous nous amusons avec les veaux en mal d’affection, donnons de l’herbe à manger aux lapins et regardons les cochons engloutir leur nourriture. Nous observons le fermier s’occuper de ses vaches et récupérer le lait. Ensuite nous nous retrouvons dans la crémerie où l’on nous explique la fabrication du fromage. Avant de repartir, nous dégustons un verre de lait encore chaud, car sorti de la vache il y a à peine quelques minutes. Hmmm… ! Le jour décline déjà quand nous arrivons au refuge. Le traditionnel feu de camp après le repas illumine encore le ciel étoilé d’automne, que déjà les moniteurs s’agitent et sortent les lampes frontales. Et c’est parti pour une marche de nuit, dans la forêt. Nous rejoignons le plateau sur les hauteurs, d’où nous pouvons admirer les lumières de toute la vallée, telles de petites lucioles. Comme nous nous sentons grands de là-haut ! De retour au chaud, après un passage à la salle de bain, c’est la direction des dortoirs que prend toute la petite clique. Le lendemain, les nouveaux villages du FRENZ retrouvent leurs habitants pour de longues heures de jeux. Une grande partie de la matinée est tout de même consacrée à un grand jeu de piste préparé par Elodie et Xavier. De petits groupes sillonnent le hameau carte en main, pour trouver le moniteur qui leur fait passer des épreuves, aussi bien d’ordre intellectuelle qui agitent leurs neurones, que d’ordre physique. Après le repas les parents font tranquillement leur apparition. Le retour à la réalité se fait en douceur, mais tous quittent à contrecœur les lieux. Allez les enfants, nous nous reverrons bientôt. Dès que la neige aura recouvert nos montagnes…

www.ski-club-kruth.com

Page 6


Grimpette du FRENZ Comme chaque année vers la fin du mois de septembre, la quiétude du lac de KRUTH-WILDENSTEIN s’est vue perturbée par les membres du Ski Club KRUTH venus planter leur tente et leurs PC.

Cela fait maintenant 24 ans que le barrage sert de décor au départ de la ‘‘Grimpette du FRENZ ’’. Seul course de montagne contre la montre. Tout le monde s’active à synchroniser, installer, câbler et boire le café dans la brume du petit matin. Dès 8 heures, l’arrivée des premiers coureurs et concurrents cani-cross vient mettre l’ambiance : les 189 participants s’échauffent et se préparent parmi les 36 chiens inscrits. Tous on hâte de prendre le départ pour les 6 kilomètres qui les mèneront au FRENZ. Les chiens, en véritables athlètes, attendent impatiemment le départ et le top libérateur qui leur permettra enfin de se dégourdir les pattes ! Entre 25 minutes 35 secondes et 1 heure plus tard les participants franchissent la ligne d’arrivée devant le refuge du Ski Club KRUTH. Les concurrents canins furent ravis de se plonger dans les bassines d’eau préparées à leur attention. Sandwiches, tisanes et jus de pomme frais permirent à tous de reprendre des forces et les 200 sandwiches préparées par les dames du SCK trouvèrent tous preneurs. C’est dans une ambiance estivale que tous attendirent le palmarès qui a vu une nouvelle fois, Olivier MICLO remporter l’épreuve, frôlant de peu le record ! Un grand merci à tous les coureurs et rendez-vous Grimpette !

l’année prochaine pour la 25e

www.ski-club-kruth.com

Page 7


Stage pré-compétiteurs à TIGNES Pour la première fois depuis bien longtemps, les jeunes pré-compétiteurs du Ski Club KRUTH sont partis en stage avec leurs entraîneurs sur un glacier avant que la saison ne commence chez nous, afin de retrouver les sensations sur les skis. C'est donc le jeudi 29 octobre, que Bastien, Margaux, William, Claire, Nicolas, Marianne et Lorenzo, accompagnés de Xavier et Cyril ont embarqués dans le minibus du Ski Club en direction de TIGNES. Après 7 heures de route, nous arrivons à TIGNES et rejoignons le pied du funiculaire, tout en haut de la station, pour trouver notre hébergement. Pas de chance, nous nous sommes trompés d'endroit et faisons demi-tour. Nôtre hôtel se trouve tout en bas, sous le barrage… C'est sur une neige dur, ou plutôt sur de la glace, que nous rechaussons pour la première fois depuis mars, nos skis. Premières sensations assez difficiles sur cette ‘’vitre’’, mais tous le monde s'y fait tranquillement. Dans l'après midi, Dominique, instigateur de ce stage, nous rejoins. C'est alors que nous partons faire un peu de sport : foot, rugby (bien sage) et petit footing. Tout le monde s'amuse, même William qui ne parle d’habitude presque pas n'arrête plus de causer... Les jours se suivent et les progrès sont bien là. En petit groupe, chacun progresse avec ses capacités et son niveau et cela plait à tous le monde, y compris aux entraîneurs. Le dernier jour, la neige s'est invitée à la fête pour nous faire oublier la glace des jours précédents. Le lundi soir, Dominique et Cyril ont laissé leurs élèves à Xavier et devancé tout le monde, afin de chercher le nouveau minibus du club que nous avons racheté au Ski Club Grand Bornand. Ce n'est que mardi que Xavier et les jeunes sont rentrés en ALSACE. Et qu’il a été dur de partir après quatre jours de plaisirs. Une bonne cohésion de groupe est née. En tout cas, tous sont convaincus d’une chose… C’est à refaire !

www.ski-club-kruth.com

Page 8


1er championnat d’Europe indoor de ski alpin à Amnéville C’est à l’heure où la plupart des skieurs rêvent de neige et de froid que les 23 jeunes licenciés du Ski Club KRUTH se sont levés très tôt ce samedi matin de début novembre. Grâce au Comité Régional du Massif des Vosges, ils ont pu assister au 1er championnat d’Europe Indoor de ski au Snowhall d’AMNEVILLE. Avec la présence des équipes de FRANCE qui comptent dans leurs rangs, Marion PELLISSIER, Nastasia NOENS, Julien LIZEROUX, Jean Baptiste GRANGE… Ainsi, c’est dans la bonne humeur que tout le monde se retrouva avant 6 heures du matin à CERNAY. L’idée de passer une super journée, mais aussi celle de retrouver les copains des samedis de neige mettaient tout ce petit monde en joie ! Les conversations allèrent bon train entre deux échanges de bonbons, le voyage passa vite et voilà déjà AMNEVILLE. L’effervescence monta d’un cran lorsque nous pénétrâmes dans le Snowhall. Enfin la neige ! La bataille de boule de neige fut immédiate. En attendant de voir les champions, nous avons eu le temps de partir à l’assaut du sommet culminant à 620 mètres, pour voir le portillon de départ. Mais ce qui fut vraiment rigolo, se fut de descendre la piste sur les fesses, histoire de tester les combinaisons et de retrouver les sensations de glisse comme tout bon skieur qui se respecte ! Pendant ce temps, nos deux compétiteurs du SCK, Claire et Lorenzo, s’équipaient. Ils ont eu la chance d’avoir été désignés pour faire le spectacle entre les qualifications et la course et descendre une partie de la piste en portant les drapeaux européens avec neuf autres jeunes skieurs. Enfin les premiers concurrents apparaissent pour une reconnaissance de la piste en équipe. La sérénité de leur préparation fut rapidement troublée par le début des 2èmes séries et le show enflammé du speakeur et de la musique.

www.ski-club-kruth.com

Page 9


Nous oubliâmes immédiatement les -3°C ambiant et nous nous réchauffâmes en faisant un maximum de bruit, chose rendue facile par nos ‘’ mains ‘‘ offertes par la FFS et par la cloche gentiment emmenée par Jean Luc, notre chauffeur de bus. Stupeur au moment de la chute de Julien LIZEROUX, mais ovation maximale pour Jean Baptiste GRANGE ! En véritable spécialiste de la discipline il a su adapter sa vitesse et son impeccable style à ses concurrents pour encore gagner en puissance lors de la finale qu’il remporta facilement sur son adversaire italien. Voilà donc Jean Baptiste champion d’EUROPE de la discipline, ce qui est bon signe à quelques mois des Jeux Olympiques de VANCOUVER. Nos championnes françaises ont également fait honneur, car Nastasia NOENS et Marie PELLISSIER se classent respectivement 2ème et 3ème. Après une très belle marseillaise, nos champions en herbe du SCK, armés de leurs affiches, partirent à la chasse aux autographes et aux photos de leurs idoles. Tous les champions se prêtèrent de manière forte sympathique au jeu. Ce fut ensuite l’heure d’aller déjeuner pour se remettre de toutes ces émotions. C’est vrai qu’il était déjà 14 heures. C’est devant une choucroute (sans doute servie pour faire honneur à nos origines !) que les langues se délièrent : « mais ils ont les mêmes skis que nous ? Comment font-ils pour

ne pas avoir mal en passant entre les piquets ? Comment ils font pour aller aussi vite… ? » Le repas se déroula dans une studieuse ambiance avec en bruit de fond l’orchestre autrichien venu pour l’occasion. L’envie de profiter de la neige revint bien vite et une partie de luge s’improvisa. Petite déception au moment où nous avons appris qu’en raison de soucis techniques nous ne pourrions pas skier aujourd’hui. Tout le monde regagna les bus et se fut assez surprenant de quitter la neige pour se retrouver en face des terrils et des usines lorraines. Vint ensuite l’instant culturel de la journée, Jean Luc, notre super chauffeur, nous passa le fleuron de la musique alsacienne : « Albert de la vallée de Munster », histoire de terminer la digestion de la choucroute en douceur ! L’Albert sera incontestablement le tube des samedis de neige, car sa chanson à été largement reprise par nos têtes blondes. Le temps de regarder un film et voilà que nous étions de retour en ALSACE. C’est la tête plein de souvenir que nos champions kruthois ont retrouvés leurs parents et c’est sans doute de podium qu’ils ont du rêver après cette riche journée ! Grand merci au CRMV et à Mathieu KLETHI pour cette superbe piqure de motivation de début de saison. Et maintenant qu’il neige… vite !

www.ski-club-kruth.com

Page 10


Infos tout schuss...

Crêtes vosgiennes Le dimanche 30 août, une délégation du Ski Club KRUTH a, comme d’habitude, assuré un stand de ravitaillement au Hahnenbrunnen, lors de la 34e édition des « Crêtes vosgiennes ». Une course de 33km reliant le Markstein au Lac Blanc.

Assemblée Générale L’assemblée Générale du Ski Club a eu lieue le 10 octobre au refuge du FRENZ. M. WALGENWITZ, Maire de KRUTH ; Mme. SUTTER, adjointe au Maire ; M. KLETHI, Président du Comité Régional Massif des Vosges, avaient répondu présent à l’invitation. Nous les en remercions.

Nouveau membre Le Ski Club KRUTH compte un membre de plus. Félicitations à Sylvie et Dominique. Corentin ‘‘Nestor‘‘ CARON est né à la fin du mois d’octobre. Nous lui souhaitons une douce vie remplie de bonheur. Sa grande sœur Margaux y veillera…

www.ski-club-kruth.com

Page 11


Samedis de neige Les inscriptions pour les samedis de neige vont bon train. De nombreux enfants sont déjà inscrits. Nous vous rappelons les horaires du bus : Départ MULHOUSE - Dépôt Chopin 7, rue des machines 12h25 PRECISE CERNAY - Parking Leclerc 12h40 THANN - Gare 12h50 WILLER-SUR-THUR - Place de l’église 12h55 MOOSCH - Place de l’église 13h00 FELLERING - Place de l’église 13h10 ODEREN – Magasin Corso 13h20 KRUTH - Place de l’église 13h25 Retour : départ de la station

17h30

Nouvelle camionnette Après des années de bons et loyaux service l’ancienne camionnette a rendu l’âme. Le SCK a donc fait l’acquisition d’une nouvelle, que nous avons racheté au Ski Club Grand Bornand (Haute-Savoie). L’habillage aux couleurs du Ski Club est en court.

Ski s’passe au ski club KRUTH / Novembre 2009 Réalisation : Pauline KLINGLER Approuvé et validé par Mamie Marthe Textes : Cyril BARTHEL, Céline KUDER, Jean-Louis BARTHEL, Pauline KLINGLER Crédit photos Ski Club KRUTH (toutes vos suggestions, idées avis, petite annonce ou propositions d’articles sont les bienvenues. Veuillez les adresser à Pauline KLINGLER 29, rue des Maquisards 68120 PFASTATT – pauline@ski-club-kruth.com ou JL BARTHEL (président) 26, rue Stockenmatt 68550 ST AMARIN)

www.ski-club-kruth.com

Page 12

Ski s'passe au SCK - N°3  
Ski s'passe au SCK - N°3  

Journal interne du Ski Club Kruth - Edition N°3 Novembre 2009

Advertisement