Page 1

Dessin : Nicolas Tsiligas

Scenario : Nicolas Tsiligas & Jonathan Malherbe

La Nuit des Carbophages


Lorsque les fondations de l'Empire britannique de Sa majeste la reine Victoria sont menacees par un cerveau malade et son armee de monstres, la Rigg and Wing Agency aura fort a faire pour sauver la civilisation du chaos.


La Nuit des Carbophages Résumé 1885. Londres est depuis quelques années envahi par une engeance monstrueuse ayant remplacé les habituels chiens errants, rats et autres cafards. Le travail ne manque donc pas pour la Rigg & Wing Agency, spécialisée dans l'éradication de ce fléau. De retour à l'agence après une expédition palpitante en Malaisie, Edward Rigg, crypto-zoologiste émérite et sa coéquipière Martha Wing sont contactés par Lord Griffin Quatermass, superintendant de la division anti-monstres de Scotland Yard. Une vermine volante ravage tout un quartier des docks, dévorant les réserves de charbon des habitants. Le risque est grand que la créature ne s'approche des usines de la « Royal Coke Society », productrices du gaz d'éclairage de la ville. Après avoir identifier le spécimen, un cas isolé et rarissime de monstre dévoreur de charbon, Rigg et Wing voient bientôt des nuées entières de ces créatures s'abattre sur la ville. Il leur faut éradiquer la menace car les mouvements de révolte dûs au manque de chauffage et d'éclairage commencent à se multiplier, mal contenus par une police métropolitaine débordée! Aidés dans leur enquête par Lady Pénélope, la fille de Lord Quatermass, nos héros commencent à subodorer une préméditation : cette invasion de créatures carbophages insatiables serait-elle le fruit d'un esprit diabolique qui chercherait à mettre la civilisation anglaise à genoux? Car sans énergie, qu'adviendra-t-il de l'ordre et de l'Empire? Grâce aux goûts culinaires extravagants de Martha Wing et à l'astuce d'Edward Rigg, Londres sera sauvée... mais pour un temps seulement! Le docteur Ezra Volkenster, être monstrueux et difforme, a profité du désordre qu'il a créé pour enlever Sa Majesté la Reine Victoria! Bientôt, le monde sera rendu monstrueux, comme lui! La Reine elle-même va servir de cobaye! C'est sans compter sur la Rigg & Wing Agency, qui traquera le monstrueux Volkenster jusque dans son repaire afin d'arracher la Reine et l'Empire à une destinée tragique.


La Nuit des Carbophages

Les planches


La Nuit des Carbophages

Les personnages


Spécialiste des espèces monstrueuses répertoriées ou non, Rigg est arrogant, d’une insupportable mauvaise foi, affreusement british, désespérément froussard… Bref, irrésistiblement attachant.

Adepte avant l’heure de la macrobiotique et spécialiste des arts martiaux, elle possède un détachement à toute épreuve. Caractère parfait pour supporter l’attitude imbuvable de son coéquipier.

Diplômé d’Oxford, le docteur Ezra Volkenster est un génie qui nourrit un sentiment de vengeance farouche envers la société. Un mystérieux secret semble l’avoir définitivement tourné vers les monstres.

Fille de Lord Quatermass, Lady Quatermass est une éminente anthropologue qui travaille pour le Ministère des Colonies. Peutêtre la seule personne capable de faire sortir Mme Wing de ses gonds.

Ancien militaire, Sir Quatermass est un homme rigide, procédurier. Il dirige d’une poigne de fer une récente division de Scotland Yard spécialement affectée aux apparitions de monstres

Ennemi juré d’Edward Rigg, Todd parcourt le monde, capturant des créatures rares, pour le compte de son patron : le docteur Ezra Volkenster. Il hait Rigg, sa classe et son succès auprès des femmes.


La Nuit des Carbophages

Le synopsis


La Nuit des Carbophages Résumé Malaisie 1885. L’éminente zoologiste et anthropologue Lady Pénélope Quatermass dirige, pour le compte du ministère des Colonies, une expédition dans la jungle malaise. Elle est accompagné de son vieux camarade, Edward Rigg. La bête traquée, le monstrueux Praxystormoïde Voraxis, vient d’être capturée. L’animal est réputé pour son appétit vorace. Soudain, des mercenaires armés, surgissent de la jungle, encerclent les explorateurs et subtilisent leur capture. Alors que les mercenaires mettent la créature en cage, un homme massif apparait: Seamus Todd, le principal concurrent et ennemi juré de Rigg. Quelques mois plus tard. Londres est depuis quelques années envahi par une engeance monstrueuse ayant remplacé les habituels chiens errants, rats et autres cafards. Le travail ne manque donc pas pour la « Rigg & Wing Agency », spécialisée dans l’éradication de ce fléau. Cependant, toutes les propositions de travail s’avèrent bien banales : trois monstres hurleurs signalés pour tapage nocturne et quelques autres bestioles chapardant dans les arrièrescuisines... Rien de bien excitant pour un esprit aussi brillant que celui d’Edward Rigg. C’est alors que Lady Pénélope, fille du superintendant Lord Quatermass, prend contact avec la « Rigg & Wing Agency » : son père implore leur aide car une vermine volante ravage tout un quartier des docks, dévorant les réserves de charbon. Il craint que la créature ne s’approche dangereusement des usines de la « Royal Coke Society », qui produisent le gaz d’éclairage de la ville. A la tombée de la nuit, Rigg et Mme Wing arrivent retrouvent Lord Griffin Quatermass, superintendant de la division anti-monstres de Scotland Yard. Alors que le policier expose la situation, surgit une créature reptilienne qui sème rapidement la panique dans le quartier, à la recherche de charbon à dévorer. Avec l’aide musclée de sa partenaire, Rigg parvient à administrer une dose de sédatif à l’animal, sous les bravos de Lord Quatermass et des autres habitants du quartier. Rigg identifie la bête : un Beriatus Riggensis Carbophage, une espèce extrêmement rare, très nerveuse mais peu vorace. Alors qu’il continue à monologuer, Rigg découvre une expression horrifiée sur les visages de son auditoire. Il se retourne et voit dans le ciel des nuées de créatures semblables à celle qu’il vient de neutraliser et se dirigeant tout droit vers les usines de gaz de houille de la « Royal Coke Society »!!! Dans les bureaux de la « Rigg & Wing Agency », Rigg et Lady Pénélope étudient le spécimen capturé: Lady Pénélope relève de nombreuses similitudes morphologiques avec le Praxystormoïde Voraxis qu’ils poursuivaient en Malaisie. Il y a eu croisement entre les deux espèces! Les deux scientifiques commencent à subodorer une préméditation: cette invasion de créatures carbophages insatiables serait-elle le fruit d’un esprit diabolique qui chercherait à mettre la civilisation anglaise à genoux? Car sans énergie, qu’adviendra-t-il de l’ordre et de l’Empire? Il leur faut trouver un moyen d’éradiquer la menace, car les mouvements de révolte dûs


au manque de chauffage mais aussi les pillages et les crimes dûs à l’absence d’éclairage commencent à se multiplier, mal contenus par la police métropolitaine déjà débordée par le fléau qui s’abat sur la ville! Les installation de la « Royal Coke Society » sont assaillies par les nombreuses créatures tantôt volant aux alentours, tantôt descendant en piqué vers l’usine à gaz. Une fois repues, les créatures carbophages repartent et sont aussitôt remplacées par d’autres. Londres est lentement plongée dans la pénombre. Des quartiers entiers sont pris de panique. Au fur et à mesure que les rues tombent dans l’obscurité, Seamus Todd et ses hommes de main libèrent les nombreuses créatures capturées au fil de ses chasses. C’est le chaos total. Dans les bureaux de la Rigg & Wing Agency. Rigg et Pénélope Quatermass procèdent à des expériences sur le spécimen capturé afin d’éradiquer la prolifération des « dévoreurs de charbon », sans grand succès. Madame Wing a rejoint nos amis et leur dépeint la situation catastrophique en ville. Elle leur fait savoir que le superintendant les presse de trouver une solution au plus vite: à ce rythme, le chaos sera bientôt total et le gouvernement contraint de démissionner. Après une série de tests laborieux, c’est Madame Wing qui leur apporte la solution. Adepte avant l’heure de la macrobiotique et végétarienne convaincue, elle apporte à Rigg son plat quotidien (une bouillie informe et de couleur douteuse) composé de végétaux exotiques, l’exhortant à reprendre des forces. Dès que Madame Wing est sortie de la pièce, Rigg repousse son assiette loin de lui... et près de la cage de la créature... Le monstre, qui jusque là poussait des gémissements en lorgnant la buse à charbon, s’en désintéresse subitement au profit de la bouillie de Madame Wing. L’odeur semble rendre le monstre complètement fou! Eurêka! La solution serait de détourner la menace plutôt que de la détruire! Branle-bas-de combat : toutes les instances de Londres sont réquisitionnées pour préparer des quantités pantagruéliques de cette innommable tambouille. Les locaux de Scotland Yard et même les cuisines du Palais Royal, sous la surveillance de Sa Majesté la Reine, sont transformés en immenses cantines. Les installations de la « Royal Coke Society » Rigg dirige les opérations : créer avec cette tambouille un « fil d’Ariane » partant de l’usine à gaz de houille vers une rame de métro condamnée afin d’y entraîner les carbophages et de les y enfermer. Le procédé fonctionne et bientôt les monstrueux volatiles se ruent sur la « piste de tambouille » et s’engouffrent jusqu’au dernier dans le trou. Après quoi, l’entrée est scellée avec une lourde dalle métallique. Son stratagème ayant parfaitement fonctionné, Rigg se rengorge sous les félicitations des policiers et des badauds. A Lord Quatermass : « Cela mérite bien une petite médaille, non? Sa Majesté me doit bien ça! ». Puis, se tournant dans la direction de Buckingham Palace, il constate avec effroi que le Palais, dénué de gardes, est plongé dans l’obscurité : la Reine elle-même est en danger! Réagissant au quart de tour, Rigg se prépare à héler un fiacre lorsque tombe devant lui un objet métallique : la couronne de la reine Victoria! Levant tous les yeux au ciel, ils découvrent une montgolfière « tractée » par un attelage de grands oiseaux. La reine vient d’être enlevée. « Que Dieu Sauve la Reine 1» murmure le superintendant, accablé. « Mais c’est bien mon intention! » lui rétorque Rigg. Dans les bureaux de la Rigg & Wing Agency.


Rigg et Wing, Lord et Lady Quatermass organisent une réunion exceptionnelle: il faut localiser l’origine géographique des carbophages, à coup sûr le repère de celui qui les envoie. Rigg met à profit son savoir et sa connaissance de cette espèce : sachant que les monstres viennent du Nord-Est de l’Angleterre et sachant que le Beriatus Riggensis Carbophage ne peut voler que trois heures d’affilée, il suffit d’estimer leur vitesse et de calculer la distance qu’elles parcourraient dans ce laps de temps dans la direction plein Nord! Un rapide calcul leur fait pointer les îles Shetland sur la carte! Rigg et Wing arrivent par train à Aberdeen où un petit bateau à vapeur les attend. Entretemps, Lord et Lady Quatermass s’occupent de réunir la Navy pour les rejoindre et leur prêter main forte. Dans le repère du Docteur Volkenster. Après avoir accosté le rivage d’un île de petite taille, Rigg et Wing escaladent une falaise rocheuse. Arrivés au sommet, ils découvrent une crique où mouille un très gros navire à vapeur : le repère de Volkenster. Après avoir échappé aux monstres-cerbères qui gardent l’entrée du ponton (Madame Wing a fait l’essentiel du travail, évidemment), ils atteignent le bâtiment et descendent dans les entrailles du navire. Le long d’une coursive, ils aperçoivent une porte marquée « DANGER » et se risquent à jeter un œil par le hublot de celle-ci: la reine Victoria est attachée à une grande table d’opération. Devant elle : Volkenster, Seamus Todd et quelques hommes de main. Volkenster révèle enfin la finalité de son plan : rendre le monde monstrueux! Et d’enlever son masque, laissant apparaitre un faciès inhumain. Lui-même est un monstre! Il se propose de rendre la reine Victoria pareille à lui-même! Le processus se met en route! La reine hurle! Aussitôt, Rigg et Wing passent à l’attaque et après un rude combat parviennent à libérer Sa Majesté et à l’emmener sur le pont. Soudain, on entend un grondement sourd et puissant: le navire se met branle. Courant comme des dératés, ils tentent d’atteindre le ponton mais trop tard! Le navire s’éloigne du rivage. Poursuivis par des monstres, ils se retrouvent pris au piège sur le pont supérieur. Déjà le cercle des créatures se resserre autour d’eux. C’est alors que Rigg saisit à bras-le-corps une Reine outrée par tant d’outrecuidance et se jette avec elle sans ménagement dans un canot de sauvetage suspendu derrière eux, en contrebas. Madame Wing tient tant bien que mal les ennemis à distance pendant que Rigg manœuvre le canot pour le mettre à la mer. Une fois le canot à flot, Wing, d’un élégant salto arrière, saute dans la petit embarcation. Certain de leur échapper, Rigg invective les monstres en montrant le poing, mais ceuxci ripostent, tantôt en projetant des langues gluantes et élastiques qui s’accrochent au canot, tentant de le ramener au navire, tantôt en projetant des piques de pêcheur. Seamus Todd et Volkenster hurlent des injures à leur adresse. Soudain, l’agressivité des monstres se fait moins forte, les pseudopodes et autres tentacules regagnent le navire. A l’horizon apparait la flotte de la Royal Navy!


La Nuit des Carbophages

Divers


The Rigg & Wing Agency  

Dossier de présentation d'un projet BD