Issuu on Google+

Volume 38 #9, Édition du 17 avril 2013 1000 exemplaires connus


Maux du rédac La violence et les manifestations Gabriel Lamarre

Yes sir! Les Canadiens ont fait les séries! Les nouveaux règlements antiémeutes et la fameuse expertise du SPVM en « contrôle de foule » vont peut-être enfin vraiment servir à quelque chose ! Hein ? Vous ne comprenez pas ? Ben voyons... Pendant la grève, les étudiants se faisaient presque traiter de terroriste à manifester dans les rues et à « déranger » le « vrai monde » qui eux, au moins, ont réussi à ne pas perdre le «  gros bon sens  ». Parce que ça a d’l’air que la tranquillité de la rue est maintenant un droit aussi fondamental que ceux inscrits dans la Charte. On pourrait répondre que cette Charte n’est même pas légitime et que, donc, ce droit à la « manifestation » n’est pas non plus légitime. Évidemment, cette défense est la plus farfelue d’entre toutes, puisque selon cette logique, la totalité de nos institutions politiques perd leur légitimité. Bref, je dérive.

lage. Tsé là, des rues complètes de vitrines brisées ? Avec des chars qui brûlent pour de vrai ? Vous voulez comparer le nombre de chars brûlés durant la dernière émeute sportive versus celui durant la grève étudiante ? Grève étudiante : 0. Émeute sportive : 14. Ah ouais, pis pendant la grève, c’était des vitrines de banques ou de multinationales qui se faisaient briser. Pas n’importe quelles vitrines. Et ce sont les étudiants qui sont « violents  » ? Ah oui  : une autre comparaison ! Le nombre de charges policières. Tsé là, quand une ligne de policiers antiémeutes charge une manifestation et matraque des gens ? Durant la grève étudiante : on a arrêté de les compter. Émeute sportive : on en cherche encore.

Pis après ça, ça s’en va dire sur les tribunes ouvertes que c’est bien de faire des arrestations de masse parce qu’aucun trajet n’a été donné. Bref, personnellement, j’espère qu’il y en aura une émeute sportive. Juste pour voir si la police aura autant de courage, face au «  vrai monde  » qui vandalise et pille pour de vrai, qu’ils en ont face Donc, le Canadien fait les séries. à des étudiants en philo et en socio. Vous imaginez qu’il remporte une victoire à Montréal ? Le «  vrai Ah oui, et juste pour voir s’ils monde  », qui aime tant le Cana- vont faire des arrestations de masse dien, irait se réjouir dans la rue! ce coup-ci. Hon, tu t’es fait arrêEt s’ensuivrait une émeute et du ter pendant une émeute sportive? pillage de magasins. Tsé là, une «  Ben t’avais juste à rester chez VRAIE émeute avec du VRAI pil- vous. »

•Crédits photos : marvell.fr

Viol et féminisme

je ne voulais pas savoir. J’avais vu passer un article à son sujet sur mon fil Facebook, j’avais vu les premières lignes du résumé De nos jours, plusieurs per- et j’étais passé à autre chose. Cette sonnes, en particulier des hommes histoire me faisait trop mal pour blancs, pensent et affirment que le que je veuille en apprendre plus. féminisme est désormais inutile, Mais le sujet a pris une trop grande que l’égalité des sexes serait at- ampleur dans l’actualité pour que teinte et que celles qui s’affirment je continue de choisir l’ignorance. encore « féministes » sont des frustrées de la vie. Un bref rappel : Une adolescente de 15 ans, en 2011, participe à une Vous voulez savoir pourquoi le soirée arrosée avec des « amis ». Au féminisme est encore utile ? Parce cours de la soirée, elle se saoule. qu’il y a encore des gens qui s’ima- Jusque-là, un party de sous-sol ginent que se saouler, porter une normal. Une fois saoule, elle se fait mini-jupe ou se promener seule le violer par 4 adolescents qui partisoir équivaut à un consentement cipaient aussi au party. Un d’eux sexuel. Ah, pas juste ça non plus. Il prend une photo et la diffuse sur y en a aussi qui pensent : « qui ne Facebook. S’en suivent deux années dit mot consent». Il la force, elle ré- d’enfer pour l’adolescente qui se siste, mais c’est sa blonde et elle ne fait traiter de pute et texter par des dit rien. «  Mais monsieur le juge, inconnus pour coucher avec elle elle voulait ! Elle m’avait même fait parce qu’elle l’avait fait avec leurs une pipe plus tôt !  » Aaah, parce amis. Il y a quelques jours Rehtaeh que sucer signifie « je veux que tu Parsons s’est pendue. Quelques me fourres » ? C’est drôle, je pen- jours plus tard, elle était débransais que ça voulait dire « je veux te chée et sa mort finalisée. Ah oui, sucer ». la GRC avait aussi fermé l’enquête faute de preuve. Mais bref, cet article n’est pas à propos des différentes formes Bref, après le suicide de Rehtaeh, de viol. Il est là pour expliquer le public s’indigne, les politiciens que ceux et (surtout) celles qui réagissent, Anonymous identifie les dénoncent le viol sous toutes ses violeurs, la GRC rouvre l’enquête formes, ce sont les féministes. Tsé, sous la pression populaire et les le féminisme, ce n’est pas juste médias sociaux sont blâmés. Après pour que les bourgeoises aient au- tout, la nouveauté, c’est la cyber intant de chances que les bourgeois timidation. La nouveauté, c’est que d’accéder au pouvoir. Facebook est désormais utilisé pour faire vivre un « enfer » « 24/7 ». Et Mais revenons au viol. Malgré la comme nous le savons, les médias gravité de ce crime, il semble être sont là pour rapporter la nouveautrès largement accepté au sein de té, pas ce qui est vieux comme le notre société. Ces derniers jours, monde. un nouveau cas a été mis en lumière dans l’actualité : celui de la Vous savez ce qui est vraiment jeune Rehtaeh Parsons. Au début, scandaleux ? Qu’une personne se

Gabriel Lamarre

Bloc technique

Directeur photographie Philippe Quesnel-MErcier

Rédacteur en chef Gabriel Lamarre

Directeur artistique Henri Boileau

Chef de pupitre Vacant

Directeur aux sports Sébastien Montpetit

Trésorière Sophie David

Correctrice en chef Laura Baranger

Publiciste Vacant

Correction Laura Baranger Henri Boileau Nick Juste-Constant Félix Lefrançois-Sabourin

Éditorialiste Vacant Secrétaire général FÉlix PErras Secrétaire à l’externe Nick Juste-Constant Directeur aux affaires étudiantes Félix Lefrançois-Sabourin

Page 2

Montage Gabriel Lamarre Nick Juste-Constant Couverture Félix PerraS

•Crédits photos : Inconnu

Le journal Le MotDit est le journal des étudiants du collège Édouard-Montpetit, créé en 1975 et publié grâce à une subvention fournie par l’Association générale des étudiants du collège Édouard-Montpetit. Il est distribué gratuitement toutes les deux semaines à l’intérieur du cégep.

fasse violer et que ce viol soit pris en photo dans un party sans que personne ne fasse rien. Que ceux qui voient passer la photo sur leur fil Facebook aient le réflexe de conclure que la fille est une «  pute  ». Que ce soit ELLE, qui se fasse blâmer. Comme si le viol était «  normal  ». Ce qui est scandaleux, aussi, c’est que des gens demandent à modifier les lois pour que ça n’arrive plus. Comme si c’était un problème de lois. Ce qui est scandaleux, c’est que l’Agence France-Presse décrive cet événement comme « ce qu’elle avait vécu comme un viol  ». Comme si ce n’était pas nécessairement un viol. Tsé, la fille de 15 ans était saoule et inconsciente, mais ça pourrait ne pas être un vrai viol. Ça pourrait être juste dans sa tête qu’elle s’est fait violer, pas dans la vraie vie. Et qui est-ce qui, dans notre société, s’attaque à cette perception qu’un viol est un viol ? Les médias ? Lol. Les médias font dans la NOUVELLE. Le viol n’est pas nouveau. C’est la « cyber intimidation » qui est nouvelle. Les politiciens ? Lol. Quelques lois cosmétiques qui servent plus les intérêts des campagnes électorales que des adolescentes et adolescents. Alors ? C’est qui ? Et oui ! Ce sont les féministes ! Ce sont les féministes qui se lèvent dans l’espace public pour dénoncer la culture du viol. Pour dire que non, ce n’est pas parce qu’elle était saoule que c’est « de sa faute ». Parce que tsé, pourquoi prendre ton encre de journal et ton clip de 5 secondes à la télé pour blâmer la victime quand tu peux les prendre pour blâmer le violeur ?

Dépôt légal, Bibliothèque Nationale Impression : Payette & Simms Volume 38 #9 édition du 17 avril 2013 1000 exemplaires

Le Journal étudiant Le MotDit inc.est une corporation sans but lucratif fondée par les étudiants en 1977. Ses bureaux sont situés au 945 chemin de Chambly, local F-045 (cafétéria), Longueuil, QC, J4H 3M6 Tel: (450) 679-2631, poste 2286 Fax : (450) 646-6329 Courriel : journal.etudiant.le.motdit@gmail.

com

Les propos contenus dans chaque texte sont la responsabilité de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de la rédaction, sauf pour ce qui est de l’éditorial.

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

Prochaine date de tombée : Lundi le 29 avril 2013 à 18h00. Prochaine parution : Mercredi 1er mai 2013.

17 avril 2013


Éditorial Non aux coupure à l’aide sociale Félix Lefrançois-Sabourin

Le gouvernement péquiste a récemment décidé de mettre de l’avant des coupures dans le programme de bien-être social, ces coupes toucheront les personnes âgées de 55 à 58 ans, les personnes qui vont dans des centres de désintoxication et les couples avec des enfants de 5 ans et moins. Il est inadmissible que le gouvernement coupe dans l’aide sociale, car les gens qui vivent sur l’aide sociale vivent en dessous du seuil de pauvreté que le gouvernement fixe lui-même. Il est à noter que les différents groupes communautaires au Québec font des calculs différents du gouvernement et disent que l’État sous-estime le coût de la vie. Un prestataire seul reçoit 8444$ par année, le seuil de pauvreté pour une personne vivant seule est de 10 800$ par année. Il est à noter que la Commission des droits de la personne soutient que ce projet de loi contrevient à la Charte des Droits et Libertés parce que ces mesures appauvrissent les moins nantis de notre société. Ceci ferait en sorte qu’il serait illégal de passer les changements à l’aide sociale. Le directeur de la santé publique de Montréal a lui aussi fait une sortie publique pour dire que les changements ne devraient pas être adoptés, car ils mettent les gens touchés dans une situation trop difficile.

Si le ridicule tuait… Emmanuelle Corneau Coulombe

Si le ridicule tuait, il ne resterait plus beaucoup de policiers vivants au service du SPVM. Vous avez probablement entendu parler des dernières actualités à propos d’Anarchopanda et de sa tête confisquée par le SPVM. Si ce n’est pas le cas, vous n’avez probablement jamais été exposé à TVA, les journaux ou les médias sociaux Je tiens à souligner aussi que les depuis la manifestation du 5 avril gens sur le BS n’y sont pas de gaie- 2013 contre le règlement P-6 et son té de cœur, les témoignages sont application abusive et exagérée. nombreux, si vous connaissez des Autrement dit, il faut pratiquegens dans cette situation, deman- ment vivre sous une roche pour ne dez-leur : taper sur ce monde-là, pas savoir à quel point le SPVM a c’est lâche. réussi à se couvrir de ridicule dans les derniers jours, au point de se demander s’ils n’ont pas littéralement perdu la tête.

le savoir avant le Panda lui-même, mais passons. Entre temps, la nouvelle de la décapitation du Panda a soulevé un tollé monumental sur les réseaux sociaux. Le chef du SPVM, Marc Parent, a confié à un de ses proches amis que les plaintes contre ses agents avaient plus que triplés depuis qu’ils avaient confisqué la tête du Panda et qu’il avait dû engager du personnel supplémentaire pour les recevoir et les traiter. Selon cette source, le pauvre homme semblait au bord de la crise de nerfs.

Les caricaturistes des grands quotidiens s’en sont donné à cœur joie, émettant graphiquement des hypothèses plus ou moins farfelues pour justifier le fait que ladite tête n’avait toujours pas été rendue deux Il se trouve que, le soir du ven- jours plus tard, mais tout de même dredi 5 avril 2013, le SPVM a pris plus drôles que les explications seren souricière tous les gens présents vies par les relations publiques du dans les alentours de la Place Émi- SPVM, qui, elles, ressemblaient lie-Gamelin, avant même que la plutôt à une insulte à l’intelligence. manifestation n’ait commencée, avant même que le moindre méfait Entre l’annonce de TVA noune soit commis, et les a détenus velles disant que la tête allait être ainsi pendant plusieurs heures pour rendue et la véritable restitution les identifier et leur remettre un de la pièce de costume, le SPVM a constat d’infraction de 637$ pour réussi à se ridiculiser encore davanavoir omis de remettre au préalable tage en émettant d’autres prétextes leur trajet. Ils en ont aussi profité plus absurdes les uns que les autres pour ordonner au Panda de retirer pour ne pas la rendre immédiatesa tête, sous prétexte (fallacieux) de ment à qui de droit. Ils ont entre l’identifier, alors que tout le monde autres prétendu vouloir la photoau SPVM sait qui se trouve dans le graphier et la documenter, comme costume de la mascotte. Une poli- si l’abondance de photos circulant cière qui lui avait offert de la tenir déjà n’était pas suffisante. Ils ont pendant qu’il recevait son ticket plus tard affirmé qu’ils ne l’avaient s’en est ensuite emparée et elle est pas rendue immédiatement pour partie avec. Le SPVM a décidé de empêcher un rassemblement autour garder la fameuse tête de mascotte du personnage le soir même, or le comme « pièce à conviction pour panda philosophe a eu le temps de un procès», selon leurs dires à ce s’en commander une nouvelle sur moment-là. Ebay, rendant leur tentative complètement futile. Puis, ils ont osé Lundi le 8 avril 2013, un jour- dire qu’ils gardaient la tête pour naliste de TVA/LCN informe enlever la copie du dessin de Ian le propriétaire légitime de la tête Lafrenière qui était collée derrière que le SPVM a l’intention de la et enquêter afin de démasquer la lui rendre d’ici la fin de semaine, personne qui l’avait accroché là. sans plus de précision. On peut Comme le reste, on peut franchese demander comment ils ont pu ment se douter qu’il ne s’agissait

17 avril 2013

•Crédits photos : Ryan Remiorz

que d’une autre médiocre pirouette de patinage médiatique. D’ailleurs, Ian Lafrenière est responsable de deux autres arrestations relevant d’un ridicule assez absurde. Tout d’abord, la jeune Jennifer Pawluck, âgée de 20 ans, a été arrêtée et interrogée pendant quelques heures pour avoir publié sur son profil Facebook la photo d’un graffiti qu’elle avait trouvé quelque part dans Hochelaga-Maisonneuve. Elle n’est pas l’auteure du dessin représentant le porteparole du SPVM avec un trou de balle dans le front, mais le simple fait de l’avoir rendu disponible en ligne lui aura valu des accusations de harcèlement criminel. Puis, un homme de 43 ans, Anatoliy Vdovin, a été appréhendé dans une bibliothèque de Westmount pour avoir publié sur internet une image d’affiche comprenant une photo du porte-parole et un avis de recherche «mort ou vif», le lendemain de l’arrestation de Jennifer Pawluck. Le SPVM l’accuse d’avoir ainsi fait des menaces de mort «claires et directe» et d’avoir incité des gens à tuer leur porte-parole... Probablement pour avoir osé diffuser une satire d’avis de recherche digne du Far West envers celui qui a impunément intimidé une étudiante en violant son droit à la liberté d’expression, considérant qu’elle avait diffusé le dessin sans aucun commentaire haineux. Évidemment, La Presse a essayé de faire passer M. Vdovin pour un criminel dangereux en mentionnant ses antécédents judiciaires sans donner plus d’informations, histoire de donner un peu de crédibilité à ce pauvre Ian qui s’imagine que son rôle de menteur professionnel au service du SPVM lui donne le droit de suspecter n’importe qui. Si ce n’est pas le ridicule qui le tue, c’est la paranoïa qui va avoir raison de sa santé mentale.

nyme @frogsarelovely a été accusée de menaces de mort envers un agent de la paix pour avoir pointé un policier avec ses doigts placés en forme de fusil. Il se trouve que, une fois la cause rendue en cour, l’avocat de la couronne a laissé tomber les charges, faute de preuve suffisante pour incriminer l’accusée, immédiatement après s’être entretenue avec le policier qui avait émis l’accusation. Du beau temps de tribunal gaspillé. Juste un peu avant, l’accusée avait été rencontrée et on avait voulu la contraindre à plaider coupable pour obtenir une peine réduite. Heureusement qu’elle ne l’a pas fait. C’est à croire qu’on est rendus à vivre dans une société où pointer du doigt un policier est une menace de mort, mais pointer un groupe de citoyens désarmés pris en souricière avec un fusil ARWEN chargé est parfaitement acceptable, pour autant qu’on porte un uniforme.

On est en droit de se demander qui protège les citoyens des abus de la police quand ils se mettent à utiliser des règlements avec un arbitraire frôlant des sommets d’absurdité jamais atteints et qu’ils se servent d’arguments qui n’en sont pas pour justifier des actes inacceptables. Le comité de plaintes en déontologie ? La majorité des plaintes n’aboutissent à rien et ce n’est guère étonnant, quand on sait que c’est la police qui enquête sur la police. C’est pourquoi des citoyens, groupes communautaires, organismes et syndicats sont de plus en plus nombreux à demander une commission d’enquête publique et indépendante sur les actes de la police, autant les plus récents que ceux s’étant produits au printemps dernier. Les preuves existent, elles sont nombreuses et elles sont publiques. Le film Dérives et le récent reportage d’Enquête sur les évènements de Victoriaville le 4 mai 2012 ne sont que deux des plus médiatisés. Le Québec a besoin d’un grand ménage du printemps dans Parlant de paranoïa et d’accu- les rangs de ses forces de l’ordre sations foireuses, tout récemment, qui sèment, au contraire, la terreur une citoyenne nommée Cécile, dans nos rues. connue sur Twitter sous le pseudo-

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

Page 3


Chroniques March madness et médias québécois Sébastien Montpetit

Encore une fois cette année, la crème du basketball universitaire américain en a impressionné plus d’un. Des performances sensationnelles de la part de plusieurs équipes et leurs joueurs ont grandement contribué à cet engouement. Le tournoi s’est finalement soldé par une victoire des Cardinals de l’Université Louisville sur les Wolverines de l’Université Michigan. Le tournoi de la NCAA, mieux connu sous le nom de March madness, a été très médiatisé au Québec cette année. La plateforme RDS 2 a notamment présenté une quantité impressionnante de matchs. On parle pourtant d’un tournoi de basket-ball qui ne regroupe que des équipes américaines ! Pendant ce temps, plusieurs autres sports professionnels sont laissés de côté, car les médias québécois doivent faire des choix. En théorie, ces choix reposent sur l’information qui plaît le plus au public : celui qui a les meilleures cotes d’écoute. Et cela ne s’applique pas qu’aux sports. D’ailleurs, j’ai toujours un pincement au cœur lorsque je regarde la page couverture du Journal de Montréal. En fait, leur qualité d’informations (sauf pour les sports) est misérable selon moi. Toutefois, cela fait partie d’un autre débat

dans lequel je ne vais pas me lancer ici. Pour en revenir aux choix des médias, cela relève d’une notion très rattachée au journalisme  : le marketing. Sans vouloir m’acharner sur le Journal de Montréal, c’est ce quotidien que je vais prendre en exemple. Si les chroniqueurs du Journal s’intéressent autant aux Canadiens de Montréal, à La Voix et aux criminels, c’est parce qu’ils jugent que c’est cela que les gens veulent entendre. Bien que cela semble vrai, je pense que seuls les gens naïfs et non instruits s’intéressent à ces choses-là. Même si je suis un grand admirateur de hockey, il n’en reste pas moins que la politique québécoise, les conflits internationaux et les enquêtes journalistiques sont des sujets tout aussi intéressants pour moi. C’est pourquoi j’ai une phobie du Journal de Montréal (sauf pour les sports), de TVA – qui ont fait la pire couverture possible du Printemps érable d’ailleurs – et des maudites revues de potins que je suis invitée à lire dans la salle de pause où je travaille à temps partiel. Au final, ce que je retiens de tout cela, c’est que le regroupement des médias en compagnies privées est le réel poison au Québec. En effet, Quebecor et Gesca/Power se partagent 97,2% des médias québécois. Cette concentration de l’information fait en sorte que l’idéologie préconisée par la compagnie prend le dessus

sur la diversité d’informations. Des médias comme La Presse et RadioCanada, par exemple, sont plutôt fédéralistes, ce qui se traduit dans leurs nouvelles. Voilà que je passe d’un tournoi de basket-ball à une critique des médias assez rapidement. Pourquoi cela? Parce que je considère que la diffusion du March madness était un bon exemple de choix de marketing. Les dirigeants de la programmation de RDS ont jugé que la NCAA pouvait intéresser les Québécois en se basant sur sa popularité aux États-Unis. Certes, ce sport en a conquis certains, mais quelques autres sports sont laissés de côté pendant ce temps. RDS ayant trois plateformes (RDS, RDS 2 et RDS Info), la diffusion de sports plutôt méconnus devrait être assez facile. En ce qui me concerne, je n’ai pas suivi le basket-ball de la NCAA cette année. Peut-être que vous l’avez fait et peut-être même vous en êtes admirateur. Cependant, je pense que nous devons tous nous conscientiser à la concentration des médias qui fait en sorte que l’information est contrôlée. Je vous invite donc à demeurer critiques lorsque vous écoutez le bulletin de nouvelles ou lisez le journal. Aussi, comme on l’entend si souvent, il vaut mieux varier ses sources pour éviter de se faire piéger. Pensez-y!

•Crédits photos : Ex-rue Frontenac

Philo de dépanneur : les premiers du mois Nick Juste-Constant

Avant de faire partie de MotDit, je lisais cette capsule (originellement de Félix Perras) avec beaucoup d’ intérêt. Lorsqu’on m’a dit que je pouvais reprendre le flambeau, je n’ai pas hésité une seconde et c’est avec un grand plaisir que j’ écris dans cette sphère du travail assez méconnue : le milieu aride des dépanneurs. La plupart des gens qui travaillent dans un dépanneur vous le diront comme moi : si ton patron est sweet, c’est la meilleure job étudiante que tu pourras jamais avoir. Possibilité de lire, de faire tes devoirs, toute procrastination scolaire est facilement rattrapable au travail. Autrement, c’est un travail comme un autre.

les boîtes aux lettres. Tous ces gens qui se ruinaient la santé à petit feu maintenant devenus millionnaires feront la fête alors qu’ils ont cruellement besoin de cet argent. Un paquet de cigarettes deviendra un carton (qui contient huit paquets), une petite bière deviendra deux quilles – plusieurs fois dans la journée pour certains ! Le dépanneur revêt cette dynamique festive malsaine dans cette orgie de loterie, de bières et de cigarettes. Le Québec revisite l’oisiveté romaine.

Lorsque j’ai vu le bond du chiffre d’affaires sur ma caisse, mon patron m’a expliqué que justement, c’était le premier du mois et que dans trois jours, les chiffres vont redevenir logiques – si logique il y a derrière l’hypothèque de la vie humaine dans la bière à excès. Là où c’est peut-être un peu plus C’est super triste, car ce sont des éprouvant par contre, ce serait dans gens comme ça qui mettent en toutes ces décisions que prennent danger les prestations des moins les clients et auxquelles tu ne peux fortunés qui, eux, l’utilisent à bon rien y faire, à part les exécuter. Une escient... madame enceinte qui achète des cigarettes. Un homme qui achète Constat brise-cœur; le 3 février, une caisse de 24 par jour. Le fils le chiffre était non seulement redevisiblement mineur qui guide «dis- venu normal, mais il était encore crètement» son père pour lui dire plus bas que d’habitude  : ruinés, quel carton de cigarettes prendre. nos festifs se souviennent qu’ils C’est pas toujours facile à digérer doivent manger et payer le loyer. pour peu qu’on soit rempli d’un Le dépanneur était désert; j’ai croiminimum d’empathie. sé à peine dix clients en six heures.

•Crédits photos : www.socialcider.com

Page 4

Les pires shifts à mes yeux sont les premiers du mois, car, comme vous l’aurez maintenant probablement deviné, c’est à cette date que le gouvernement se déleste de ses occupations pour la populace : les chèques du bien-être social et les pensions de vieillesse arrivent dans

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

Depuis ce temps, j’ai un nœud dans l’estomac quand je dois travailler un premier. Mais bon, ça se fait bien quand tu tombes dans ces festivités. Les gens n’aiment pas les oiseaux de malheur, de toute manière...

17 avril 2013


Chroniques Chronique scientifique Alexandre Rousseau

Comme vous le savez surement, la Corée du Nord menace d’envoyer des missiles nucléaires sur les États-Unis ainsi que sur le Japon. Est-ce une simple menace en l’air ou est-ce le début d’une guerre? Je suis ici non pas pour parler de guerre, mais pour parler des bons et des mauvais côtés au nucléaire. La plupart du temps, les gens sont mal informés sur les biens faits du nucléaire. Pour commencer, la médecine nucléaire a permis de faire des avancé monstre sur certain domaine, tel l’imagerie in vivo qui consiste à administrer un traceur radioactif au patient ce qui permet de faire un suivi de ce traceur et de faire de la détection externe. Cette technique permet de détecter certaines irrégularités dans certains organes. De plus, la radiothérapie, qui permet de combattre le cancer par l’administration de composé radioactif. Ainsi, il est nécessaire d’avoir du nucléaire pour guérir les gens atteints du cancer et cette utilisation prudente a mené la population a soigné des personnes qui étaient condamnées à mort.

•Crédits photos : www.fitzstuff.info

La grande finale du Prix Littéraire des Collégiens Laura Baranger

Le Prix Littéraire des Collégiens est un prix remis chaque année à un auteur et choisi par plusieurs étudiants au niveau collégial à travers le Québec. Il existe depuis maintenant dix ans et il fait partie aujourd’hui des prix littéraires les plus importants au Québec. Il permet aux auteurs de recevoir une bourse de 5000$. Il leur assure également de se faire connaître à travers la province dans le milieu des études et de l’enseignement. Cette année, les finalistes du prix étaient : -Et au pire, on se mariera, Sophie Bienvenu (La Mèche) -Le Christ obèse, Larry Tremblay (Alto)

En ce qui concerne l’énergie que peut apporter le nucléaire, elle peut être perçue de différente façon. Certains pensent qu’elle est nécessaire et d’autres pensent qu’elle doit être abolie. Certains diront que l’utilisation de cette énergie peut

naise ne faisait pas partie des débats puisque je devais défendre le roman pour le collège. Seuls la Fiancée américaine, Et au pire on se mariera et Le Christ obèse ont été retenus. Jusqu’à 22h30, après était Mayonnaise en première avoir formé des équipes pour déplace, Et au pire on se mariera en fendre chaque œuvre, nous avons deuxième place et finalement, en débattu pour choisir le grand troisième place, Le Christ obèse. gagnant. Malheureusement, la Cette année, contrairement à l’an passé, le choix était très difficile puisque les livres se différenciaient énormément les uns des autres et que leurs qualités provoquaient de longs débats. Après deux années de participation au Prix Littéraire des Collégiens, j’ai eu des réflexions quant à la comparaison des œuvres entre elles. Est-ce possible de comparer une brique à un tout petit récit ? Est-ce possible de choisir entre un recueil de nouvelles et un roman ? On peut facilement préférer une œuvre à une autre, mais quand elles se distinguent trop et qu’il faut choisir celle qui a le plus de qualités, les choses se corsent.

«Greenpeace» que plus de 200 000 personnes ont contracté ou vont contracter un cancer dû à cette être perçue comme une certaine explosion. avancée pour combattre l’effet de serre et aussi contrer le réchauffeIl y a au total 436 centrales nument climatique. Pourtant, il y a cléaires servant à faire de l’énergie d’autres sources d’énergie qui sont à travers le monde. Il y a eu, depuis beaucoup plus sures et moins cou- 1960, un total de 33 accidents teuses qu’une centrale nucléaire. nucléaires liés aux centrales qui De plus, l’argument sur le fait que produisent de l’électricité. Les acles centrales nucléaires est créatrice cidents peuvent arriver, mais il y a d’emplois est positif pour la société des personnes employées pour que est totalement aberrant puisqu’on cela arrive le moins souvent pospeut offrir d’autres emplois dans sible. L’énergie nucléaire peut être une centrale électrique ou dans un nécessaire dans certains cas si elle parc d’éoliennes. est sécuritaire, propre et qu’elles obéissent à des normes et des lois D’autres diront que les centrales qui protègent la planète et la vie nucléaires rejettent des déchets ra- des gens. dioactifs dans l’air est aussi valable. N’oublions pas non plus que tout ce Par contre, d’autre utilise le nuqui nous entoure possède une cer- cléaire pour de mauvaises raisons. taine radioactivité liée au nucléaire La menace nucléaire guette toute et que nous ne pouvons pas nous les civilisations du monde et dedébarrasser. Le rejet de déchet ne puis la guerre froide, cette menace devrait pas être toléré sur les cen- et toujours réelle. Comme nous trales et devrait être contrôlé pour l’avons vu avec les bombes Hiroshique jamais cela ne se produise. ma et Nagasaki, l’homme peu assez idiot pour utiliser les armes Tout un chacun a déjà entendu nucléaires sur les planètes. L’idée parler de Tchernobyl et de la catas- de détruire une civilisation par ces trophe. Ceci est un exemple des armes est aberrante, mais ce qui a pires situations qui peut arriver de plus aberrant est le fait que nous dans les centrales. Il y a eu explo- habitons tous au même endroit et sion le 26 avril 1986 provoqué par que les répercussions de l’utilisala fusion nucléaire. Cette explosion tion de ces armes se font ressentir a propulsé dans l’air une quan- partout à travers le globe, même tité gigantesque de déchets qui sur celui qui a envoyé cette bombe. peut se comparer à 400 bombes De plus, l’utilisation d’une bombe nucléaires qui s’est abattues sur nucléaire par un pays mènerait les Hiroshima.4000 personnes sont puissances mondiales à l’utilisation morte causée par l’explosion et de leurs armes nucléaires respective les radiations et il est estimé par ce qui créerait une guerre mondiale l’organisme non gouvernemental qui signerait la fin de l’humanité.

majorité des personnes prenaient parti pour la Fiancée américaine. Le débat n’était pas assez diversifié selon moi. Nous sommes passés rapidement au vote et le premier prix était décerné à l’œuvre dont la majorité avait voté pour. Évidemment, ayant remarqué que les représentants de la Fiancée américaine étaient beaucoup plus nom-

Finalement, je suis allée à -Mayonnaise, Éric Plamondon Québec en ayant en tête les trois (Le Quartanier) œuvres choisies par les étudiants du collège. Je m’étais préparée -Qui de nous deux ?, Gilles Ar- mentalement une liste d’arguchambault (Boréal) ments sur les œuvres. Nous avons débuté des discussions vers 16h -La Fiancée américaine, Éric à l’hôtel Manoir Victoria, nous Dupont (Marchand de feuilles) avons parlé des cinq livres, tous les représentants des CÉGEPs étaient De janvier à mars, j’ai participé mélangés. J’ai pu découvrir pluau Prix Littéraire des Collégiens et sieurs personnes de différentes réj’ai été choisie il y a quelques jours gions du Québec et de différentes pour représenter le collège aux mentalités. Rapidement, j’ai comdélibérations de Québec. Avant pris que la Fiancée américaine était de choisir qui se rend à Québec très appréciée par les autres colpour délibérer avec les autres étu- lèges. Après les discussions de dix diants des différentes régions, les minutes sur chacune des œuvres, participants d’Édouard-Montpe- nous étions invités à souper et c’est tit aux réunions du Prix littéraire lors du repas que nous avons appris ont dû placer les livres dans un les trois derniers finalistes. J’ai été top 3. Le résultat de notre collège déçue d’apprendre que Mayon17 avril 2013

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

breux, le résultat n’était pas une surprise. Ainsi, Éric Dupont est le grand gagnant de l’édition 2013 du Prix littéraire des collégiens. Il a été annoncé vendredi au Salon du Livre de Québec.

•Crédits photos : Sabrina Poce

Page 5


Affiche

Page 6

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

17 avril 2013


Science-fiction Arme Cybernétique du Futur Samuel Clarke

Le virus informatique est généralement décrit comme étant des lignes de code néfaste créées par un programmeur. Par exemple  ce peut être un programme malicieux qui est destiné à voyager d’ordinateur en ordinateur et de réseau en réseau dans l’intention de modifier certains programmes exécutifs importants de votre ordinateur sans le consentement de l’usager. Une arme cybernétique est en quelque sorte un programme informatique développé ou utilisé pour détruire la confidentialité, l’intégrité et l’accessibilité des données importante des systèmes.

diale où les forces alliées ont utilisé cette technique pour détruire des comNous sommes en mesure de dire plexes importants (des centrales qu’il y a trois grandes catégories de électriques, des usines de manufacvirus informatiques : ceux qui sont ture et d’autres de transportations). défensifs, offensifs et ceux qui font La même idée est encore utilisée les deux. aujourd’hui. Au terme plus large, le virus informatique est une arme Les infrastructures qui qui a pour but de paralyser et de contiennent des banques de don- rendre inutilisable le réseau infornées comme Facebook pourraient matique et son équipement. être utilisées comme cible pour une attaque. Les stratégistes miliCes armes cybernétiques vont taires disputent l’éventuelle pos- sans doute être créées par des gens sibilité d’une attaque ou même de connus sous le nom de hacker tels la destruction d’infrastructures les prestigieux Anonymous. Voici essentielles et de l’impact que cela une liste qui donne une bonne idée aurait. Ils auraient la possibilité de leur mentalité : de handicaper l’ennemi à se défendre et ils pourraient ainsi faire Ils veulent avoir accès à tous les la guerre via les machines. Comme ordinateurs. dans la Deuxième Guerre mon-

Ils ont le désir que toute l’infor- démocratie. mation devienne publique, ils détestent les secrets. La connaissance donne-t-elle le pouvoir ? Le combat cybernétique Ils n’ont pas confiance envers les viral est une approche moderne autorités et optent pour la décen- de l’expression des relations politralisation du pouvoir. tiques. La relation entre l’usager et le gouvernement est justement baIls veulent crée l’art et la beauté sée sur les principes de la connaisà travers la technologie et leur don- sance et du pouvoir. ner un langage propre. Le but ici est de classifier les Ils pensent que l’utilisation de différentes stratégies que peuvent l`ordinateur améliore la vie en prendre les virus pour attaquer un général. système. Imaginez le virus comme étant un escadron de soldat en Les pirates ont ainsi trouvé une mouvement. manière abstraite de s’exprimer. L’endroit rêvé pour exercer leur La suite arrive bientôt! pouvoir, mais d’une façon beaucoup plus logique, moins ambigüe et règlementée où la vérité et l’ouverture démontrent bien la réelle

POURQUOI STARCRAFT 2? Samuel Clarke

•Crédits photos : www.shescribes.com

17 avril 2013

jouant à Starcraft me procure un sentiment de puissance, comme si Avez-vous déjà lu La Straté- j’étais en charge de vrais soldats, gie Ender d’Orson Scott Card? tout comme le personnage d’EnParce que, personnellement, jouer der. Dans Starcraft 2, le joueur a à Starcraft 2 me donne l’impres- le choix entre trois races qui possion d’être le personnage princi- sèdent chacune des unités de compal de cette histoire. Ce roman bat uniques avec des forces et des de science-fiction met en scène faiblesses bien ajustées en rapport un protagoniste du nom d’Ender. les unes avec les autres. Dès son enfance, celui-ci est enrôlé dans l’école militaire parce La première est les «Terrans». que l’humanité est menacée par Cette race est humaine et sa techune race d’extraterrestre qui res- nologie donne l’avantage aux semble à des insectes intelligents unités disponibles, comme les et les commandants recrutent les tanks, qui supportent bien les enfants les plus doués pour les unités plus légères comme les solentrainer jusqu’à ce qu’ils soient dats d’infanterie. Les «Terrans» prêts à lutter contre eux. Séparé du possèdent également des unités monde extérieur et isolé de l’uni- plus tactiques, comme des forces vers de la guerre, Ender gravit les aériennes, qui peuvent transporéchelons rapidement et démontre ter les troupes rapidement derson habileté de stratégiste ainsi que rière l’ennemi et ainsi envisager de tacticien. d’attaquer le front avant et arrière en même temps pour surprendre L’intrigue principale est basée l’ennemi. Ensuite, la race «Prosur le fait qu’Ender, sans le savoir, toss» a la capacité de se téléporter est constamment examiné et scruté n’importe où sur la carte, permetpar les hauts dirigeants militaires, tant ainsi de ramener ses escadrons comme les colonels, qui tentent de pour défendre sa base principale en profiter de son génie. Croyant que cas de danger imminent. Le jeu dece n’est qu’une simple simulation, mande non seulement de contrôler Ender ignore qu’il dirige réelle- plusieurs groupes en même temps, ment une véritable armée. C’est mais, aussi, il demande une attendonc sans regret qu’il sacrifie et tion constante de son financedirige ses troupes vers la victoire. ment. Pour acheter un soldat, par Ce sera donc à l’aide de ses tac- exemple, vous devez avoir envoyé tiques à court terme, qui forme- un travailleur nommé récolteur, il ront sa stratégie à long terme, qu’il ramassera l’argent. Avec cet argent, donnera la victoire finale à la race il sera possible de se procurer difhumaine. L’impression que j’ai en férents bâtiments de production

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

•Crédits photos : www.darkfactor.com

d’unités aériennes ou terrestres pour guerroyer l’ennemi. La dernière race est celle du «Zerg», qui représente une espèce qui ressemble aux insectes extraterrestres dans Space Troopers, un film de science-fiction sorti en 1997. Les «Zergs» possèdent l’avantage de pouvoir se reproduire rapidement et de contaminer le terrain de combat avec une infection qui se propage au travers du sol et qui accélère le mouvement des troupes sur le terrain. Pourquoi jouer à Starcraft 2? La réponse est simple, parce que ce jeu demande une réflexion. En tant que stratégiste amateur, je trouve que celui-ci améliore la capacité à résoudre de multiples problèmes simultanément et donne la possibilité d’être le commandant d’une force militaire, qui regarde autant les tactiques à court terme que les stratégies adoptées à long terme. Il force le joueur impliqué à bien gérer son économie tout en le gardant occupé avec ses politiques conflictuelles, soit le combat. Gérer ses ressources financières en même temps qu’une attaque sera une des clés stratégiques, dans ce jeu à temps réel, pour vaincre votre adversaire. La possibilité de visionner vos parties en reprise vous permet également de comprendre comment vous avez joué et même comprendre ce que votre adversaire a planifié de faire. L’étude du jeu permettra au joueur d’améliorer ses stratégies. Page 7


Page de l’AGECEM Show-bénéfice : Solidarité et Camaraderie Yann Savard

Le printemps dernier, pendant la plus grande grève étudiante de l’histoire du Québec, des militant(e)s, des étudiant(e)s, des citoyen(e)s de tous les horizons ont marché, crié, dénoncé, critiqué, tous les jours, dans les rues québécoises. Mais le gouvernement Charest refusait le moindre dialogue, la moindre parole, préférant détourner le regard de la révolte populaire et répliquer à coup d’injonctions, de poursuites judiciaires et d’arrestations musclées. Les nombreux abus policiers et les nombreuses amendes données le printemps dernier ont choqué la majorité des étudiant(e)s, peu importe la couleur de leur carré. Comment aider ces victimes? À l’aide d’un spectacle-bénéfice, le 2 mai à l’Hémisphère Gauche, dont la musique sera assurée par Camarade, un groupe post-punk québécois engagé politiquement (pour entendre leurs chansons  : http:// camarade.bandcamp.com/). Les billets seront en prévente au coût de 8$ au local de votre association étudiante (numéro du local) et à 10$ à la porte, à partir du 15 avril.

Tous les profits reviendront au fond légal de l’ASSÉ, qui donne un support financier et humain aux arrêté(e)s de la grève, afin que ceux-ci ne soient pas désillusionnés du monde politique et qu’ils puissent continuer à vouloir s’impliquer et à vouloir changer le Québec. Car sans les militant(e)s les plus motivé(e)s à se lever chaque matin, à marcher tous les jours dans les rues, à crier à en perdre la voix, la grève étudiante n’aurait pas eu autant d’attention médiatique, n’aurait pas duré aussi longtemps et n’aurait pas permis de contrer la hausse des frais de scolarité ainsi que de nous libérer des libéraux. Camarade ne reprend pas les succès pop des années antérieures à sa naissance. Il oppose à la nostalgie ambiante de son pays chancelant son originalité, son unicité. Camarade chante la langue qu’il parle, sur une musique puisée à la source du post-punk et du folk. Sa plume perpétue la quête de sens des folk singers et des chansonniers québécois et français. Elle supporte le fardeau des crises et partage l’esprit rebelle des insoumis.https://www. facebook.com/camaradeofficiel

Des questions? Poney à votre dispositon!

Page 8

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

17 avril 2013


Samuel Clarke Lettre d’Amour Samuel Clarke

Nous ne sommes que la projection de notre imagination. Nous sommes l’espoir, au travers de nous la nature est représentée. Ainsi l’espoir continue de vivre et ne fuit point. Nous sommes la force qui changera le monde. Le point tournant où la peur quitte nos esprits. Nous avons un choix à faire entre la peur et l’amour.

C’est tout ce qu’il nous reste à faire, choisir de rester esclave de la peur ou réunir nos forces et s’aimer. Si je t’aime c’est parce que tu existes, parce que le paradis attend notre arrivée. Le temps qu’il reste est limité, tentons d’en faire bon usage et de vivre sans suivre les autres dans leurs débauches. Ne soyons point pollués par les opinions des autres voix et écoutons le battement de notre cœur et la certitude de nos instincts, fuyons ensemble dès

l’aube. Cessons de désespérer de ne jamais pouvoir se posséder. Je comprends parfaitement le dogme qui cause ta mélancolie. Celui où l’on te demande d’agir comme tout le monde, mais je vois dans ton regard que tous les jours il y a de nouveaux débats et de nouveaux combats dans ta vie.  Toutes ces querelles n’aboutissent qu’à altérer ta santé. L’indifférence des gens à ton égard me laisse troublé, l’impuissance qui t’entoure est cause d’une déception, d’un manque de

•Crédits photos : matome.naver

vigueur. Car tu es à la fleur de ton âge et tu as besoin de t’épanouir. L’âge d’être heureux et cesser d’écouter les reproches et les injures. Cela ne sert à rien de faire la morale au malheureux qui ne satisfait point ton existence. Car, moi j’existe pour toi, pour satisfaire et pourvoir à tes besoins. Bien que je ne puisse dédommager les torts qui t’ont été faits, je jure devant Dieu de te redonner tous les plaisirs dont tu t’es privée. Malheur à l’infâme qui t’a entraîné dans ses tromperies et qui te prive du plaisir d’un magnifique apanage. Aujourd’hui, je tente de sauver notre cause en planifiant notre fuite.

De cette façon, les deux amoureux étaient installés confortablement dans leurs nuages, ne sachant pas que Maxime était bien au courant de la convoitise de Bastien à l’égard de sa bienaimée nommée Sarah. Perdu dans les rêves du passé et les promesses illusoires que lui offraient Maxime. Sarah retrouvait progressivement le désir de vivre en Te rappelles-tu les circonstances compagnie de son amoureux qui de notre première rencontre? Ne lui apprenait à se connaître et à sont-elles pas le résultat du destin affronter ses démons. Étant bel qui nous unit aujourd’hui. Tout homme, fort courageux, courtois s’était passé avec moi et mon meil- et de bon statut social Bastien ofleur ami Bastien. Les deux jeunes frait à Sarah la liberté nécessaire hommes étaient tous deux des gens de pour confronter sa peur de bonne réputation et qui se trouvaient l’avenir incertain que son fiancé à passer beaucoup de temps ensemble lui proposait. Sarah voulait vivre puisqu’ ils occupaient le même mé- une vraie histoire d’amour et fuir tier. Ils prenaient plaisir aux mêmes la détresse qui consumait ses activités et ils étaient tous deux du jours. Voulant l’avoir, Bastien ne même village. Se voyant régulière- pensait à rien d’autre, même qu’il ment, il arriva un jour où Bastien en oubliait son amitié parce qu’il eut le malheur de rencontrer pour la était sous le charme de la dame. première fois la très belle et bien faite femme de Maxime. Car l’ayant Pendant ce temps, Maxime comvue pour la première fois il devint plotait contre Bastien qui l’avait si bouche bée. Aussitôt saisi d’un ma- lâchement trahi. Comme le dicton laise qui enivra tout son être, il resta qui dit que le pire ennemi est souaccroché à son regard à la fois capti- vent celui qui vous connait le plus, vant et timide sous lequel il pouvait soit, le meilleur ami. Bien aimé des voir une passion encore inconsciente parents de Sarah, Maxime trouva d’elle-même, ne sachant quoi lui un moyen machiavélique pour que dire dans l’ étourdissement qui le sa femme cesse de voir Bastien. Voisurprit par sa simplicité. La dame, ci ce qu’il fit  : il alla rencontrer le étant ouverte d’esprit et à l’ écoute père de Sarah et lui demanda la perdes autres, ne tarda pas à remarquer mission d’épouser sa fille, lui disant qu’elle aussi avait le regard enchaîné. qu’il subviendrait à tous ces besoins Réciproquement, elle lui avait donné et lui promettrait de l’aimer inconde l’amour et rapidement, les deux ditionnellement. Son père accepta.

Tactiques interrogatoires professionnels Samuel Clarke

Avant de pratiquer une interrogation ou une entrevue, l’ingénieur social doit recueillir les informations nécessaires à l’enquête. Vous devez obtenir le maximum d’informations sur le sujet, ou la compagnie avec le plus de détails qu’ils donneraient. Vous devez également savoir comment approcher la personne questionnée ou ciblée, quoi dire et quand le lui dire. Bref, il est important d’avoir un plan d’action concret avec une approche bien étudiée du sujet. Il faut être attentif à son environnement durant la conversation. L’erreur que plusieurs personnes ont tendance à faire consiste à mettre en valeur certains changements d’émotions et de leur attribuer trop d’importance. Une dame qui croise les jambes ne veut pas juste dire qu’elle est fermée à la discussion, elle est peut-être froide comme type d’individu, peut-être qu’elle cache une tache sur son pantalon ou encore peut-être que toutes vos questions la stresse ! Par contre, sachez que vous devez regarder plusieurs signes gestuels à la fois : si l’individu croise ses bras, tourne sa tête et pose ses pieds à plat sur le sol, nous pouvons maintenant déduire que cette personne est fermée. Voici certaines clés essentielles à maîtriser dans l’art du décryptage humain : Les changements physiques sont une partie relativement impor17 avril 2013

tante à considérer. Quelle est la posture de la personne, droite, penchée, accotée ? Quelle est la position de la tête, cantée ou vers l’arrière ? La couleur et le teint de peau, la direction des yeux est-elle vers vous ou vers le sol, que regardet-il et sont-ils grandement ouverts et attentifs ou fatigués ? Évaluer la position des mains et des pieds avec leurs mouvements. Les lèvres de l’individu sont-elles mordues, sorties, ou bien tournées… Comment est sa voix, son intonation, sa prononciation, analysez les pauses et le rythme quand il ou elle parle ? Le changement est révélateur et prône à questionner d’autres chemins qui amènent à ce que vous voulez savoir. Prenons comme exemple quelqu’un avec une posture de corps relaxé. Quand vous lui demandez si le patron est arrivé, car vous voulez lui remettre l’évaluation que vous avez faite de son personnel, est-ce que la posture du corps change à une position défensive ? Le torse pointe-t-il vers l’extérieur, ses yeux évitentils votre regard ? Le regard est une très bonne indication s’il se cache un mensonge.

amants se retrouvèrent enlacés. Bastien lui ayant ouvert son cœur, la dame fit de même et ensemble ils se caressèrent durant d’ interminables heures. Très rapidement, Maxime s’aperçut par contre de l’ intrigue et devint jaloux.

siques, il faut parler de la confrontation positive. Les forces de l’ordre utilisent tente d’arriver à une explication. cette technique depuis fort longD’un autre côté, si cela prend trop temps. Ne vous laissez pas tromper de temps, peut-être tente-t-elle de par le nom. En fait, cette méthode trouver la bonne réponse. Le temps n’est pas du tout positive, mais au de réponse dépend de chaque contraire, la tactique ici consiste personne parce que chaque personne a une façon particulière de s’exprimer. Notre travail est donc de savoir ce qui est naturel pour la cible, la décoder et l’analyser rapidement. La tâche demande d’être très observateur. La méthode pour construire un moule de la personne afin de mieux la juger est simplement de lui poser des questions qui forcent le suspect à dévoiler quelles sont ses pensées. Il s’agit ici de questions simples et passives comme: aimez-vous aller à la plage et pourquoi? Après lui avoir posé la question s’il aime aller à la plage, regardez s’il manifeste un changement de position ou un changement d’expression.

Également, écoutez comment l’individu emploie ses verbes et si un changement de temps survient. Ces transitions du passé au futur pourraient vous donner des pistes à suivre. Le changement peut survenir quand la personne fabrique une réponse ou qu’elle pense à un argument antécédent dans le but de Soyez attentifs aux mots que fabriquer une réponse. Il n’y a pas la cible utilise. L’intonation de sa de manières faciles de soustraire voix et comment elle choisit de ré- des informations, seule la pratique pondre aux questions. Quand vous peut vous aider. Apprenez à écoului posez une question, combien ter et à observer les gens et évende temps cela lui prend-il avant de tuellement vous vous améliorerez. répondre. Au contraire, répondre très rapidement est signe qu’elle Après les changements phyJournal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

à accuser la cible. Lui dire : «c’est toi qui a brisé cela? » Donc, il s’agit d’une accusation formelle. Confronter le sujet de sorte que celui-ci vous suive dans ce que vous voulez qu’il fasse pour vous. La suite arrive bientôt !

•Crédits photos : Film "Une porte sur Élise"

Page 9


Jeux et horoscopes Honrizontal : 1 Créature vivant dans la forêt. 3 Petit mammifère familier à poil doux.

28 Insecte sauteur de couleur brune, parasite. 29 Artefact musical.

6 Dieu du soleil.

Vertical :

8 Gros minet a fini par manger tweety qui est un...

2 Se mange avec des Oreos

3 Calcium 10 Mot affectueux faisant référence à un animal domestique. 4 Préposition marquant l’intention, le but. 11 What time is it? ___ time! It’s our vacation! 5 Utile pour se déplacer. 13 Endroit rocailleux où le hori- 7 Peut se manger et a des écailles. zontal 1.2 fait ses besoins. 8 Globe oculaire. 14 Pronom personnel. 9 Na Cl 17 La nuit tous les chats sont de la même couleur. 12 Plus coupant que des dents 19 Je suis cent fois mieux que le 1.2 15 Pays fétiche du horizontal 1.2 horizontal. 16 Je suis orange. 20 C’est le mot anglais qui désigne la chose avec laquelle on mange 18 C’est incroyable! de la crème glacé. 21 Héros d’un film, c’est un ani22 Ces chats sont sauvages et sans mal. domicile. 23 Il y en a de ville ou de champs. 24 C’est un carnassier qui a des mouvements souples et gracieux 24 Brûlant. comme une panthère, un puma. 25 Dans la gamme. 26 Deuxième personne du singulier. 27 Meilleur café!

Le Motdit horoscope GRACIEUSETÉ DE MADAME MONSIEUR Bélier: Vous aurez l’esprit fonceur et rien ne pourra vous arrêter, à part peut-être un autre bélier plus solide que vous. Si une telle chose vous arrive, veuillez-vous référer à l’horoscope des Vierges.

Taureau: Avec l’arrivée des douces températures, vous vous sentirez léger. Toutefois, il s’agit d’une légèreté relative; en ce sens, prenez garde aux toréadors. Si vous en rencontrez, référez-vous à l’horoscope des Béliers.

Gémeaux: Vous recevrez une lettre d’amour de votre journal étudiant et vous vous sentirez flotter vers de nouveaux horizons. Tentez cependant de garder un certain contact avec le sol, ou sinon référez-vous à l’horoscope des Poissons.

Cancer: Vous progresserez bien dans tout ce que vous entreprendrez, tant et si bien que vous serez tentés de remettre à plus tard certains de vos travaux. Essayez de calmer la voix paresseuse qui sommeille en vous. Sinon, veuillez-vous référer à l’horoscope des Balances.

Lion: En sortant de votre lit, votre crinière ressemblera à la coiffure d’un épouvantail mal peigné. Empoignez la bouteille de shampoing avec courage et souquez ferme avec le peigne. Si vos efforts portent fruit, référez-vous à l’horoscope des Gémeaux. Sinon, retournez devant le miroir. Vierge: Un grand choc vous attend : est-ce un bélier ou un taureau qui s’élance vers vous ? Afin de le découvrir, commencez par lui faire découvrir votre lit et référez-vous à l’horoscope du Lion. Sinon, restez Vierge.

Page 10

Balance: Vous oscillez trop entre l’envie de tout faire et l’envie de ne rien faire. Si ça continue, vous arrivez à hypnotiser le taureau qui charge sur vous. Puisez en vous la motivation pour faire un pas de côté. Sinon, encaissez le coup et référez-vous à l’horoscope des Scorpions.

Scorpion: Vous ferez un vol non planifié pour un désert qui n’est pas de votre choix. Ne cherchez pas à comprendre, car les scorpions ne naissent pas où ils veulent. Profitez de ce séjour dans la savane pour vous trouver un toubib qui vous fera une cure du monde occidental. Sinon, référez-vous à l’horoscope des Sagittaires. Serpentaire: Dans un de vos cauchemars à venir, il y aura des poissons qui sauront voler et vous ne pourrez rien y faire. Rassurez-vous, car vous oublierez probablement tout à votre réveil. Or, si vous vous souvenez d’avoir fait ce rêve, référez-vous à l’horoscope des Capricornes.

Sagittaire: Vous vous perdrez à l’autre bout du monde, sans possibilité de revenir. Ne vous inquiétez pas : galopez dans la plaine, à côté des poissons qui nagent dans l’eau. S’il y en a qui sautent hors de l’eau, essayez de les attraper en plein vol et de les rapporter dans leur habitat naturel. Si vous échouez, référez-vous à l’horoscope des Serpentaires. Capricorne: Vous ferez une sortie au zoo et vous serez troublé à la vue des poissons. Néanmoins, trouvez le moyen de sortir de votre bulle et si vous y arrivez, référez-vous à l’horoscope des Taureaux. Sinon, essayez de ne pas devenir paranoïaque.

Verseau: Vous serez plutôt impassibles devant votre entourage. En fait, vous ressemblerez à une urne remplie des cendres de votre passé. Ressaisissez-vous et osez faire votre premier pas dans ce nouveau milieu. Si vous y arrivez, référez-vous à l’horoscope des Cancers.

Poissons: Vous nagerez dans la possibilité d’un amour éventuel. Continuez de nager : c’est bon pour vos nageoires et de toute manière, c’est impossible que vous vous noyez. À moins que – bien sûr – vous ne fassiez un saut hors de l’eau et que vous n’atterrissiez au milieu d’un collège débordant de gens étranges. Si une telle situation se produit, référez-vous à l’horoscope des Verseaux.

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

17 avril 2013


Affiche

17 avril 2013

Journal étudiant Le MotDit — Envoyez vos textes à journal.etudiant.le.motdit@gmail.com !

Page 11



Motdit #9 hiver 2013 17 avril 2013