Page 1

Musiques actuelles – Festival – Urbanités – Hybridation – France – Languedoc-Roussillon – Montpellier – Centre-ville – 2011 – Hiver – Février

● Montpellier à 100% ● ● Une 9ème édition qui provoqua les sens de ses publics ● A Montpellier, un événement révèle de nouveaux territoires sonores et des formes musicales innovantes. La manifestation s’appelle « Montpellier à 100% » et elle s’érige d’avantage comme un parcours/t culturel que comme un festival traditionnel. ●

● Synopsis ●

L’association La Méridionale des Spectacles a pour objet la démocratisation des musiques actuelles et de la culture dans le respect des artistes comme des publics. S’établissant sur 3 axes, ses actions consistent : • en l’organisation du festival Montpellier à 100%, • au repérage et à l’accompagnement de 3 groupes de la région via le dispositif L-Rim (Languedoc-Roussillon Incubateur Musiques) et, • à la gérance du site urbanites.fr, une plateforme de libre parole dédiée aux cultures urbaines en Languedoc-Roussillon et qui propose un modèle novateur entre le média participatif et le portail communautaire.

• Note de production • Dossier réalisé par Pauchet Morgan dans le ème cadre du cours d’écriture médiatique de 2 année de licence Culture & Médias de l’Université du Littoral Côte d’Opale –Dunkerque.

Depuis 9 ans l’association « La Méridionale des Spectacles » organise une opération des plus populaires de la métropole languedocienne : le festival Montpellier à 100%. Revendiquant une identité urbaine, le festival investi et occupe l’espace en s’installant dans divers lieux culturels du centre montpelliérain. Si la musique constitue le cœur de l’événement, d’autres disciplines s’intègrent à sa programmation. A cette occasion, il est donc banal que le public vive des expériences hybrides alliant musique et lecture, musique et vidéo, musique et installation plastique… Démocratisation culturelle oblige, une partie des expositions et spectacles demeurent accessibles librement et gratuitement. • Cette année, passage en "mode hiver" ème puisque la 9 édition du Montpellier à 100% se déroulait du 16 au 27 février 2011. Les années précédentes l’événement avait lieu la première quinzaine de novembre. Cette édition donnait à voir, à écouter, à partager, à goûter… Une invitation à

l’usage des sens et à l’échange orchestrée au biais de concerts, installations, art vidéo, expositions, brunch, apéros radiophoniques… De nombreux artistes parmi lesquels EZ3kiel, Cyril Hatt, Alex Terror, Addictive TV, Némir, Set&Match, proposaient des expériences hors-normes.

● Aperçu ● En tête d’affiche figurait EZ3kiel qui, après une première exposition 3 ans auparavant dans le cadre du festival, est revenu en force avec « Les Mécaniques Poétiques » et ses installations interactives emménagées au sein du Carré Sainte-Anne. Focus sur l’exposition en page 17. Pas loin de là, dans la galerie SaintRavy, des macrophotographies au format 12,5x8 cm agrafées les unes aux autres sur une structure en bois reconstituaient à échelle 1 une partie du comptoir du « Café de la Paix » de Rodez. Afin de recréer l’ambiance si particulière d’un "Café de la Paix", ce travail original de Cyril Hatt était accompagné d’un fond sonore conçu par Alex Terror.

Pour compléter cette installation sonore et plastique, la galerie fût habillée de cadres présentant les divers travaux de Cyril Hatt. Installée selon le principe d’un work-in-progress, cette exposition invitait ses visiteurs à passer et repasser tous les jours du festival afin de suivre sa progression. D’autres artistes tout aussi innovants et originaux se produisirent sur scène lors de performances diverses. Pour ne citer que les plus réputés, Addictive TV, Set&Match et Némir ont joué de leurs voies, de leurs platines et de leurs ordinateurs au Rockstore, le 26 février, lors d’un concert Digital Hip-Hop qui combinait expériences visuelles et auditives. Encore, le dernier jour du festival, Valérie Sabatino, ancienne chef

réputée, proposa un « Brunch Pour Tous » : une expérience gastronomique, populaire et écologique puisque pour seulement 12€, Cappuccino de châtaigne à la réglisse, salade tiède de lentilles vertes du Puy façon thaï, confit de fruits d’hiver à la fleur d’hibiscus… étaient servis dans de la vaisselle biodégradable. • Bref, une fois de plus le festival Montpellier à 100% a offert une programmation des plus éclectiques tout en gardant son identité urbaine et populaire. Un succès renouvelé et à renouveler pour la prochaine édition !

● La 10ème édition ● er

Du 1 au 11 février 2012 se tiendra ème le 10 Montpellier à 100%. Cette fois, expositions, concert et projections donneront le la avec ni plus ni moins que Brigitte Fontaine, eRikm, F.J. Ossang, Général Alcazar, Gangpol und Mit, Hoquets, dDamage, Black Strobe, Claudia Triozzi, Haco, Hee Won Lee, Hell’s Kitchen, Le Skeleton Band, Paamath et, enfin, Starlight 3.4. Avis aux amateurs et aux connaisseurs..

16

Culturama – n° 001 – décembre 2011 2011


● Focus sur : « Les Mécaniques Poétiques » d’EZ3kiel ● • EZ3kiel •

• Le Carré Sainte-Anne •

Collectif d’artistes originaires de Tour, EZ3kiel conjugue musique aux sonorités électro-dub et graphismes à l’esthétique conçu à partir de l’imaginaire collectif, du mythique, du féérique… Leur musique joue sur des opposés en mariant des sons très violents avec des sons très calmes. Bassiste, graphiste et porte-parole du groupe, Yann NGUEMA s’érige en tant que leader d’EZ3kiel.

• NAPhTALINE •

Situé 2 rue Philippy à Montpellier, le Carré Sainte-Anne est installé dans une église néogothique désacralisée. Monumentale et particulièrement symbolique, ce cadre sublima l’univers de l’exposition en la chargeant d’une certaine religiosité.. Depuis 1991, cet espace d’exposition accueil de nombreuses manifestations culturelles et d’éminents artistes. Désormais, sa programmation dédiée à l‘art contemporain se dote d’une envergure internationale. Libre d’accès, ce lieu se veut populaire.

• Les Installations Interactives •

Récompensé aux Qwartz Awards 2008 en tant qu’objet hybride, NAPhTALINE est un DVD Vidéo-graphique interactif couplé à un CD Audio de 53 mn. Produit par EZ3kiel est Jarring Effects, cet album sort en 2007 alors que l’industrie du disque est en crise. Aux sonorités électro-rock et mécaniques et aux graphismes oniriques, passéistes et féériques, son univers fait un énorme clin d’œil à tout ce qui est ancien. Culturama – n° 001 – décembre 2011 2011

17

A l’intérieur d’enveloppes rétro-futuristes conçues, pour la plus part, de mobilier ancien, d’ébénisterie et de cuivres, se dissimulent des technologies de pointes. Capteurs, fibres optique, caméra infrarouge, technologies RFID (radio Identification), détournement de Wii mote (jeux vidéo), vidéoprojecteurs, écrans séparas ou intégrés, PC, etc. permettent une interaction entre le public et les machines. Ce principe d’interaction invite les spectateurs à manipuler les installations par le biais d’objets ou directement avec leur corps. En retour, les machines émettent tels ou tels sons et/ou telles ou telles images. Alors que certaines installations disposent d’un panel sonore si diversifié qui les apparente à des instruments de musiques à part entière, d’autres immergent leurs utilisateurs dans un flux d’images numériques façonnables au grès de leurs manipulations. • De gauche à droite : La Cage Fa Ré Do, Le Stéléscope, Le Cycloharpe, La Madone Térémin, Le Piano Quart de Corps, L’Orgue à Flacons, Les Cordes Sensibles, Les Balles Perdues, Les Jardins d’Exebecce, Les Vents d’Autan.

Emménagée au Carré Sainte-Anne entre le 16 et le 26 février 2011, l’exposition d’EZ3kiel a mis en forme NAPhTALINE au biais de 10 installations interactives et 5 cadres. •

« Pour enrichir et faire grossir ce projet initialement composé de 3 machines (Le Cycloharpe, Les Balles Perdues et Les Jardins d’Exebecce), EZ3kiel a travaillé pendant deux ans en partenariat avec le laboratoire ArtsSciences de Grenoble, des chercheurs du CEA et d’ERASME (structure qui travail de l’intégration des nouvelles technologies dans les musés). Réalisé dans le but d’ouvrir une nouvelle porte autre que musicale aux gens qui connaissent l’album, l’exposition est en fait un pari sur la mise en forme de NAPhTALINE. Afin de mettre de la poésie dans la contemporanéité des technologies que recèlent les machines, EZ3kiel s’appuie sur la mélancolie qu’apportent la patine et l’ancienneté de l’enveloppe extérieure de ces dernières. Son concept joue donc sur des anachronismes en mariant des choses très contemporaines et des choses très anciennes qui véhicule énormément de mélancolie. » (Yann NGUEMA) •

Pari gagné puisque l’exposition accueilli des milliers de visiteurs presque mécontents de leur surnombre ! En tournée nationale, EZ3kiel présentera Les Mécaniques Poétiques à Lille, en mars prochain..

Doss presse écriture médiatique  

Publication test