Issuu on Google+

dossier crescendo pour la bande originale sérielle

« utopia est indissociable de sa bande son. quelques notes suffisent pour la reconnaître immédiatement »

qui a travaillé pour Breaking Bad) sont

né au Chili et vivant à Montréal. Son

­s’enthousiasment, s’exaltent – que dis-je –

très demandés.

parcours révèle tout l’éclectisme de sa

s’enflamment, et moi le premier, devant

Parallèlement, l’incorporation de com-

musique. Après une formation classique

le flux désormais constant de cinéastes

positions musicales originales a toujours

au sein du conservatoire de musique du

venus s’encanailler pour exercer leur art

existé sur le petit écran, mais sans jamais

Québec, il devient producteur de dance

sur le petit écran le temps d’un épisode,

tutoyer l’ambition – ainsi bien sûr que

music et rencontre rapidement le succès

voire plus si affinités.

son corollaire, l’investissement – des

au sein d’un trio nommé One Ton.

Mais leur présence n’est pas une fin en soi.

­productions accompagnant le cinéma.

Cristo aime expérimenter et va t­ rouver

Après tout, nous parlons ici d’un médium

Il y a bien quelques exceptions comme la

un terrain qui lui permet de le faire plus

qui repose d’abord sur les épaules d’un

partition d’Angelo Badalamenti pour le

amplement. Le réalisateur anglais Marc

scénariste et puis, en allant un peu plus

compte d’une certaine Twin Peaks (voir

Munden lui propose de créer la bande son

loin, d’autres postes clés ­progressent et

encadré), mais elles sont très rares. Ces

de la mini-série The Crimson Petal and the

témoignent de la vitalité de la production

deux dernières années, l’émergence de

White. Le courant passe t­ ellement bien

sérielle contemporaine. C’est notamment

bandes originales singulières ouvrent

entre les deux hommes que ce d ­ ernier le

le cas pour la c­ omposition musicale qui

de nouvelles perspectives à la série de

convie automatiquement sur son projet

foisonne actuellement.

télévision et il est intéressant de noter

suivant pour Channel 4.

L’utilisation de la musique sur le f­ ormat

que les cinéastes n’en sont pas les seuls

sériel fait souvent la part belle à une

responsables.

sélection de titres existants plus ou moins bien dosée. Certaines chaînes (The CW

Dennis Kelly, son créateur, aborde le ­thriller complotiste par le biais d’un roman graphique mystérieux. ­Munden

Je ne pouvais pas entamer ce

donne alors une tonalité acidulée à la

­robinet à fond.

­triptyque musical sans parler de la bande

mise en scène et Cristo va souligner

On parle alors de supervision m ­ usicale,

originale d’Utopia (Channel 4). Elle est à

­l’ensemble par des sonorités inconnues.

un métier à part entière dont les m ­ eilleurs

mettre au crédit de Juan Cristobal Tapia

Adepte du voyage, il utilise des

représentants (Citons Thomas Golubic

de Veer dit Cristo, multi-instrumentiste

­instruments déconcertants tels que

pour ne pas la citer) ouvre même le

8

Organique

Utopia est une série peu commune.

Channel 4

Les observateurs sériels avisés

Uoptia


Numéro 4 - Partie 1 (Mars, Avril 2015)