Issuu on Google+

la playlist

bandes originales de sĂŠries

hannibal Brian Reitzell dÊbute dans la musique au dÊbut des annÊes 90. En pleine vague grunge, il est batteur dans un groupe mi-punk mi-glam rock (Redd Kross). Le succès n’est pas au ­rendez-vous mais il rencontre alors une certaine Sofia ­Coppola. Elle lui confiera ensuite la bande son de ses films (The Virgin Suicides, Lost in Translation). C’est David Slade (producteur et rÊalisateur sur Hannibal) qui le convie aux victuailles de l’adaptation pour NBC du cÊlèbre tueur en sÊrie. Reitzell travaille d’arrache-pied pour fournir une bande son qui couvre presque la totalitÊ de la sÊrie. DominÊ par un vrai savoir faire de l’impromptu, il y mÊlange des ­sonoritÊs innombrables du clavecin aux percussions japonaises Par Brian Reitzell (2014 Lakeshore Rec.)

utopia

les revenants

Après avoir travaillÊ avec lui sur The Crimson Petal and the

Fabrice Gobert, crĂŠateur des Revenants, est allĂŠ trouver

White (BBC), Marc Munden (qui a rÊalisÊ la majoritÊ ­d’Utopia)

les Êcossais de Mogwai pour cette bande son à l’ampleur

tenait Ă  confier le soundtrack Ă  Cristobal Tapia de Veer.

­inÊdite sur une sÊrie qui vient de chez nous. Gobert leur avait

­D’origine chilienne et vivant à MontrÊal, CTdV est un musicien

envoyĂŠ quelques scripts en prĂŠcisant quelques rĂŠfĂŠrences

passÊ par le classique avant d’opter pour ­l’Êlectro. Il ­propose

dont le Twin Peaks de Badalamenti (CQFD). H ­ abituellement

ici une sÊrie de compositions aux sonoritÊs s­ urprenantes qui

friands d’un son à guitares saturÊes dominantes, les Mogwai

s’adaptent à merveille à l’univers très graphique ­d’Utopia

­surprennent ici par un ensemble très spectrale et la ­simplicitÊ

(Channel 4).

d’un xylophone mÊlodieux.

Par Cristobal Tapia de Veer (2013 Silva Screen Rec.)

12

đ&#x;Žľ

đ&#x;Žľ

Par Mogwai (2013 Rock Action Rec.)

đ&#x;Žľ


Numéro 4 - Partie 1 (Mars, Avril 2015)