Page 1

EJNBODIF

 KVJMMFU FERMES ui t a gr

t

visitez les

Agri

c ul

d’ aujourd’hui & de demain

te

ur s

PR

OD

UC

TEU

RS d

e

S.D.A

Biodiversité

Le développement durable : l’affaire de tous Le développement durable est une démarche d’amélioration permanente qui permet de satisfaire nos besoins aujourd’hui, sans nuire à ceux de nos enfants demain, avec trois domaines majeurs identifiés : l’économie, l’environnement et le social, sans que l’un soit plus important que l’autre. Chacun de nous doit, dans ses choix, arbitrer entre ces trois notions. Cet équilibre subtil aussi bien à l’échelle locale qu’à l’échelle de la planète est un exercice enthousiasmant, mais difficile. Le développement durable nous oblige à penser à l’avenir. Plus que cela encore, il nous oblige, tous, particuliers, entreprises et collectivités, à anticiper les conséquences de nos choix, qu’ils soient techniques, économiques ou de société. Chacun de nous doit prendre conscience que le moindre de ses actes a une conséquence pour les autres, ici, maintenant, mais aussi là-bas, à l’échelle de la planète et pour les générations futures. La Chambre d’agriculture du Morbihan, l’Union des GVA, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs, la FDCUMA et Bienvenue à la Ferme s’associent pour accompagner les agriculteurs morbihannais dans un projet de dialogue et de rencontres avec les citoyens, afin de partager ensemble les valeurs du développement durable et, par des exemples concrets, de promouvoir une agriculture responsable.

Agir localement, penser globalement

• Sujet à trouver • Et puis encore un autre • Il en faut un troisième • Et ce n’est pas fini • Un petit dernier pour la route

dossier PARTENAIRES

L’activité agricole est par nature essentielle à l’humanité : elle lui permet de vivre. Dans la seconde partie du 20e siècle, les besoins alimentaires se sont considérablement accrus et les agriculteurs ont dû augmenter leurs productions, pour permettre aux pays occidentaux de manger, à la fois en quantité et en qualité. Un des enjeux du développement durable en agriculture est donc d’être très efficace en économisant les ressources pour «faire plus et mieux, avec moins». Depuis une quinzaine d’années, nombreux sont les agriculteurs qui s’interrogent et cherchent des solutions, aidés par les pouvoirs publics, pour améliorer la qualité de l’eau, reconvertir ou fabriquer de l’énergie «naturelle», réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, protéger la qualité du sol, prévenir les problèmes sanitaires… ou encore favoriser la biodiversité.

Plus d’information sur www.synagri.com Plus d’information www.fermes-aujourdhui-demain.com

... à la découverte de l’ agriculture responsable

1


Pourquoi les agriculteurs sont-ils concernés par le développement durable ?

2008/2009 : le succès d’un nouvel évènement

L’agriculture occupe 72 % des surfaces du Morbihan. Les agriculteurs travaillent au quotidien avec la nature, en entretenant l’espace rural et la faisant fructifier en produisant des ressources renouvelables... Les agriculteurs ont un rôle fondamental à jouer dans les réflexions et la mise en place d’actions en faveur d’un développement durable de leur activité et doivent être au coeur de ces décisions.

A l’écoute du terrain et des propositions d’actions de communication des agriculteurs, la Chambre d’agriculture du Morbihan, l’Union des GVA, la FDSEA, JA, la FDCUMA et Bienvenue à la Ferme fédèrent leurs énergies et leurs moyens depuis 2009 pour proposer au Grand public, aux élus de collectivités, aux décideurs locaux, aux acteurs sociaux et économiques… une journée de rencontre dans des exploitations agricoles morbihannaises sur le thème de l’Agriculture Durable.

Viable, vivable, rentable, renouvelable et adaptable : c’est en répondant à tous ces critères

Pour répondre à cette ambition, les organismes agricoles ont décidé en 2008 de faire évoluer l’opération « Fermes d’aujourd’hui et de demain» vers une découverte de l’agriculture responsable.

que les agriculteurs du Morbihan entendent développer une agriculture durable. Une agriculture à leur image et faite d’actions concrètes, quelquefois simples, mais qui les engagent et les rendent responsables au quotidien de leurs choix d’avenir. Cette vision s’applique à tous les types d’agiculture (bio, raisonnée...).

L’ambition • Montrer une Profession qui évolue constamment et qui innove pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain (en matière d’environnement, d’économie d’énergies, de gestion des déchets agricoles, de cadre de vie, de qualité des produits et des paysages…)

L’avenir est un choix du quotidien Comme tout acteur soucieux de développement durable, l’agriculteur doit prendre en compte trois domaines majeurs avant de faire ses choix.

• Donner l’occasion aux agriculteurs de prendre la parole sur l’actualité qui les concerne (Grenelle de l’Environnement, qualité de l’eau, prix des produits…)

L’économie, le social et l’environnement constituent les trois «piliers» du développement durable. Aucun n’est plus important que les autres et c’est ce qui rend l’arbitrage si délicat. Le poids de chacun doit être mesuré individuellement puis comparé aux deux autres, pour pouvoir décider du juste équilibre à trouver. C’est cet équilibre qui permet de faire des choix

• Donner l’occasion de rencontres, d’échanges et de dialogue sur les exploitations entre agriculteurs et citoyens

Responsables et engagés, les agriculteurs du Morbihan adaptent et font évoluer leurs pratiques professionnelles pour prendre en compte de manière très concrète les principes du développement durable. Dans notre département, nombreux sont ceux qui ont déjà fait évoluer leurs méthodes pour répondre aux attentes des consommateurs en matière de qualité, pour protéger les ressources naturelles et préserver l’emploi local et les liens sur le territoire. Ce sont ces actions concrètes et ce nouveau visage de l’agriculture qu’ils souhaitent aujourd’hui faire partager aux citoyens et consommateurs, les élus des collectivités, les autres acteurs économiques… pour ensemble faire les choix d’avenir d’un développement équilibré.

... à la découverte de l’ agriculture responsable

2

• Positionner les agriculteurs en précurseurs sur les thématiques centrales de préoccupation de la Société, en expérimentateurs d’idées nouvelles, en innovateurs qui partagent leurs connaissances.

… pour développer une image positive, valorisante et innovante de l’agriculture, des hommes et des métiers

... à la découverte de l’ agriculture responsable

3


Edition 2008/2009 - les énergies à la ferme

2010 / 2011 Agriculteurs, producteurs de Biodiversité

> 6 portes-ouvertes d’exploitations agricoles dans tout le département > 5 000 visiteurs >6  5 % non agriculteurs / 35 % agriculteurs > Tranche 35 - 60 ans très représentée avec beaucoup d’enfants

Forts du succès de la première édition des « Fermes d’aujourd’hui et de demain », les partenaires de l’opération réitérent cet évènement le 3 juillet 2011 avec comme thème central : «Agriculteurs, producteurs de biodiversité» dans 6 fermes, sur l’ensemble du département du Morbihan.

> Grande satisfaction du public et retours très positifs > Beaucoup d’encouragements et de félicitations de la part des visiteurs > Une communication de fond sur l’image du métier très positive

Un événement unique à portée médiatique Le 3 juillet 2011, six exploitations agricoles du Morbihan ouvriront leurs portes gratuitement au grandpublic, sur le thème central «Agriculteurs, producteurs de biodiversité», illustré par des actions concrètes, des démonstrations pédagogiques, des ateliers ludiques, des visites des élevages, la découverte des métiers de l’agriculture … • Un cœur de cible thématique : toutes les personnes qui s’intéressent au « développement durable » et à la manière dont l’agriculture morbihannaise le concrétise (agriculteurs, grand public, leaders d’opinion, élus locaux…) • Un objectif d’image valorisante et de transfert de savoir et d’expériences

L’ambition d’une communication d’envergure Les réseaux agricoles du Morbihan ont pour ambition, à l’occasion de cet évènement bi-annuel (reconduit tous les deux ans après la première édition de 2009) de mettre en œuvre, avec l’appui de leurs partenaires institutionnels, privés (agricoles et non agricoles) et presse, un dispositif de communication d’envergure. Les enjeux de la communication : • Créer un concept de communication original et immédiatement compréhensible afin de susciter la curiosité sur le programme de l’évènement et de donner l’envie d’y participer, • Communiquer très tôt en amont sur la date et l’évènement avec des actions et supports originaux, • Optimiser tous les canaux de communication des partenaires engagés (magazines, espaces d’affichage, sites web, publications touristiques et informationnelles…), • Développer la communication vers les médias locaux et départementaux.

... à la découverte de l’ agriculture responsable

4

... à la découverte de l’ agriculture responsable

5


Des portes-ouvertes de fermes sélectionnées

2010 / 2011 Agriculteurs, producteurs de Biodiversité

Au cours du second semestre 2010, les réseaux locaux d’agriculteurs réunis en CRDA (1) se concertent pour, ensemble, choisir une ferme représentant leur territoire et répondant au concept d’agriculture éco-citoyenne. Pour les guider dans cette démarche, le comité de pilotage départemental a élaboré une grille de lecture (2) abordant les différents piliers du développement durable et des exemples spécifiques d’actions concrètes illustrant l’engagement du monde agricole : • Organisation de l’exploitation : des exploitations qui ont fait évoluer leurs aménagements pour avoir une organisation professionnelle fonctionnelle et « éco-citoyenne » (aménagement des sièges d’exploitation, sécurité de circulation, gestion de la proximité de l’exploitation, gestion des contraintes d’élevage, stockage des déchets et recyclage, sécurité du silo d’aliment …)

• Actions volontaires / démarche environnement : mettre en avant toutes les actions, les démarches, les formations qui répondent concrètement et dès aujourd’hui aux exigences du Grenelle de l’environnement : qualité des eaux, phytosanitaires, certification environnementale, filière Agro-Bio, énergie, éducation à l’environnement et au développement durable.

La biodiversité, c’est quoi ? C’est l’ensemble des êtres vivants de la planète (terrestres et aquatiques) : les plantes, les animaux, les organismes microscopiques, ainsi que leurs gènes, mais aussi les différents paysages et les relations qui lient tous ces êtres vivants. L’agriculture et les activités rurales constituent un enjeu primordial pour la gestion durable de la biodiversité en France. Elles contribuent à la gestion des milieux vivants, cultivés ou naturels, qui hébergent, sur près des deux tiers du territoire, l’essentiel du patrimoine vivant national.

Les agriculteurs favorisent la biodiversité • Conservation et plantation de nouvelles haies

• Aménagement paysager : des exploitations agréables visuellement, support de communication vers le grand public, qui participent à l’instauration d’une image positive du monde agricole et qui proposent des exemples reproductibles pour les visiteurs (intégration dans l’environnement des bâtiments d’exploitation, choix de matériaux,

• Traitement des cultures avec des produits moins nocifs et à des horaires spécifiques pour la protection des abeilles

harmonie des aménagements, fleurissement, plantations de haies bocagères, mise en valeur du patrimoine bâti…)

• Biodiversité : les agriculteurs par définition de leur métier sont au coeur d’un écosystème et, selon leurs modes d’élevage, leurs pratiques culturales, leurs choix techniques..., favorisent le développement de la biodiversité sur le territoire où ils agissent. Pour illustrer cette biodiversité et la rendre concrète à l’échelle d’une exploitation, les portes ouvertes 2011 s’attacheront à présenter les actions favorables à la biodiversité : conservation et plantation de haies, diminution d’engrais et de produits phytos, préservation et entretien des espaces non cultivés, conduites simplifiées des cultures... de manière pédagogique et ludique. • Agriculteurs sur leur territoire : mettre en avant l’engagement des agriculteurs dans la vie des territoires, dans le maintien de l’emploi et du tissu économique et social rural. • Mention spéciale : faire découvrir la capacité d’innovation, de créativité des agriculteurs pour répondre de façon concrète et simple à leur choix de développer une agriculture durable (trucs et astuces reproductibles). (1) : Les Comités Régionaux de Développement Agricole (CRDA) regroupent les réseaux agricoles organisés par « petites régions ». Ils sont composés des Élus de la Chambre d’Agriculture, des présidents cantonaux de la FDSEA, des Jeunes Agriculteurs, des GVA, de la FDCUMA et de l’association Agriculture et Tourisme. Les CRDA ont pour grandes missions : d’être l’interlocuteur agricole des collectivités locales ; d’animer les réseaux agricoles locaux ; d’initier des actions agricoles concertées ; de représenter l’agriculture dans les instances de l’emploi et d’assurer la concertation inter consulaire. (2) : Grille de lecture complète : voir en annexe

... à la découverte de l’ agriculture responsable

• Utilisation moindre d’engrais chimiques et de produits phytos

6

• Préservation des espaces non cultivés : bandes enherbées, zones humides… • Conduite simplifiée des cultures (sans labour par ex., rotations, couverture des sols…)

Pourquoi ce thème ? • Attendu par le grand-public (thème porteur en terme d’image) • Souhaité par les agriculteurs qui ont des messages à faire passer • Possibilité d’illustrations nombreuses, variées et pédagogiques pour les animations à imaginer à l’occasion des portes-ouvertes : auxiliaires des plantes, jachère fleurie, animation naturaliste, cultures, haies bocagères, biodiversité animale…

... à la découverte de l’ agriculture responsable

7


en 2011... devenez partenaire de l’agriculture responsable !

POSTES COMMUNICATION

DÉPENSES

PARTENAIRES

RECETTES

15100 €

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

20 000 €

Communication sélection

100 €

Création concept et frais d’agence

5000 €

Impression supports

5000 € Conseil régional

Diffusion supports (radio, presse écrite affichage...)

2000 €

Conférence de presse

600 €

Objets publicitaires (t-shirts, KDO) LOCATION MATÉRIEL

(chapiteau, matériel, son..)

3000 € 5000 €

RESTAURATION (inauguration PO, repas...)

2000 €

ANIMATIONS

3000 €

FRAIS AGRICULTEURS + LOTS

1000 €

RÉSERVE

1000 €

Total frais externes

Conseil général

27100 €

MSA

Collectivités locales

Devenez partenaire de l’opération «Fermes d’aujourd’hui et de demain»

10 000 € + affichage abribus + relais supports d’info

Partenaire «responsable» Votre entreprise se reconnaît dans les valeurs portées par les « Fermes d’aujourd’hui et de demain » ? Vous souhaitez soutenir une opération agricole de communication grand-public qui réponde aux enjeux de développement durable ?

7000 € Impression flyers et affiches et diffusion des flyers

Les organismes agricoles du Comité départemental des « Fermes d’aujourd’hui et de demain » vous proposent de devenir partenaire de cet événement. Ce partenariat sera l’occasion pour votre entreprise de toucher de manière régulière jusqu’au jour des portes ouvertes, les différents publics cibles de l’opération et de faire connaître votre engagement dans le soutien au développement de l’agriculture durable et responsable.

moyens matériels

PARTENAIRES PRIVÉS - Banque/assurance - Groupements - Centres de gestion - Laiteries - Entreprises matériels agricoles - Autres privés (EDF, France Télécom...) - Partenaires presse - Lycées agricoles Total recettes

10 100 €

Cet engagement fort de votre entreprise aux côtés des agriculteurs du Morbihan sera l’occasion : • de faire connaître votre entreprise, ses valeurs et son engagement dans l’agriculture durable auprès des différents publics cibles • d’être associé aux actions de communication et de promotion de cet événement

10 100€

• de pouvoir communiquer sur ce partenariat dans votre propre communication (sous conditions à définir ensemble) • d’associer votre image (logo/signature/pub) à celle de l’événement (sans exclusivité) sur tous les supports (teasing, programme, invitations...) diffusés aux six portes ouvertes des exploitations.

27100 €

• de bénéficier selon votre engagment d’espaces de promotion de votre entreprise sur les six lieux de l’événement (à définir ensemble) En 2010/2011, la Chambre d’agriculture du Morbihan engage pour l’organisation de l’opération «Fermes d’Aujourd’hui et de Demain», 100 journées de techniciens (service communication, animateurs de projets territoriaux, secrétaires, responsables d’antenne...) pour un équivalent financier de 60 000 euros.

... à la découverte de l’ agriculture responsable

8

... à la découverte de l’ agriculture responsable

9


Les partenaires des « Fermes d’aujourd’hui et de demain » s’engagent, quelquesoit leur niveau de partenariat, à être des relais informationnels et de promotion de cette opération et de diffusion des supports en amont des portes-ouvertes (journaux internes, sites web, affichage, diffusion des flyers…). Pour ce faire, le service communication de la Chambre d’agriculture du Morbihan se tient à disposition pour fournir les supports et les fichiers souhaités.

La description des engagements partenariaux sont susceptibles d’évolution en fonction des souhaits particuliers de nos différents partenaires et de leurs propositions.

Contactez-nous : • Contact professionnel : Evelyne Kervadec – Elue Chambre d’agriculture du Morbihan Présidente des Fermes d’Aujourd’hui et de demain 06 72 83 36 74

• Contact technique : Sophie Bégot – Responsable communication et des relations presse des Fermes d’Aujourd’hui et de demain Chef du Service communication - Chambre d’agriculture du Morbihan 02 97 46 22 31 / sophie.begot@morbihan.chambagri.fr

Suivez l’actualité de l’évènement «fermes d’aujourd’hui et de demain» : > sur www.synagri.com > sur facebook Fermes d’aujourd’hui > et twitter Chambre d’agriculture ... à la découverte de l’ agriculture responsable

10

Dossier partenaires Opération fermes d'aujourd'hui  

Dossier partenaires