Page 1

Les enracinĂŠs


les enracinĂŠs (fr) : the rooted (engl)


Les enracinĂŠs Paula Holtz


«Le Québec se distingue du reste du Canada. J'aime sa langue, sa musique et son histoire.»

«Je veux voyager, avoir une famille, un bon métier et aider le plus de gens possible dans la vie.»

«J'aime la langue, la culture et le sirop d'érable.»

«Nos anciennes traditions se mélangent aux nouvelles, ce qui amène une province unique.»

«Je vais étudier et revenir travailler par ici.»

«Les gens sont gentils, généreux et aimables. J'ai beaucoup de plaisir avec mes amis d'ici.»

«On peut faire tout ce qu'on veut en campagne, comme 4 roues et motocross.»

«Plus tard, j'aimerais avoir ma petite famille.»

«Je voudrais travailler et trouver mon futur travail.» «Je voudrais devenir agent de bord dans un avion et avoir une maison.»

«Je vais étudier, déménager et former une famille.»

«J'aimerais bien aller à l'université.»

«Je voudrais avoir cinq enfants avec le même gars, avoir un bon métier, être heureuse, avoir du succès et vivre au Québec.»

«C'est tranquille et beau.»

«Je suis plus une fille de ville, mais j'aime bien Princeville pour la tranquillité. Comme nous sommes peu d'habitants, tout le monde se connaît, ce qui donne une ambiance plus chaleureuse.»

«C'est tranquille, non pollué et c'est du bon monde.» «Je suis à Princeville depuis ma naissance et je suis très bien! Je compte y rester!»


«Je trouve que le milieu où je vis est petit. Tout le monde se connaît. Nos intérêts se rejoignent souvent.»

«Je voudrais travailler à l'intérieur de ma région.»

«C'est ma ville natale.»

«C'est une société beaucoup attachée qui s'entraide toujours.» «J'aime sa tranquillité et sa nature. On peut se promener avec plus de liberté qu'en ville.»

«C'est tranquille et pas trop urbain. C'est intéressant d'avoir une ville verte.»

«J'aime la langue et la nourriture.» «Les gens sont attachés à leur région et tout le monde se connaît.»

«J'aime l'ambiance assez tranquille de ma région.»

«Le Québec est une région que j'aime beaucoup. On est proche des ÉtatsUnis.»

«Les Québécois, on est un peuple de famille qui aime se réunir et célébrer.»

«J'aime notre langage particulier.» «Il y a plein d'activités ici et tout le monde se connaît.»

«Je voudrais étudier, obtenir un emploi et acheter une auto.»

«C'est un endroit petit où on se sent en sécurité.»

«Je n'aime pas les grandes villes, donc Princeville c'est parfait pour moi.»

«J'adore vivre dans ma région parce qu'on n'a pas de catastrophe naturelle et on est bien au Québec.»

«C'est une région tranquille où on ne s'ennuie pas.»

«Nous gardons nos vieilles traditions tout en y intégrant des nouvelles.»

«J'aime bien, car ce n'est pas une grosse ville comme Montréal.»


«Québec is different to the rest of Canada. I like its language, its music, its history.»

«I want to travel, have a family, a good job, and help as many people as possible in life.»

«I like the language, the culture and the maple syrup.»

«Our ancient traditions mix with the new traditions and this creates a unique province.»

«I’m going to study and come back to work here.»

«People are kind, generous and friendly. I really enjoy being with my friends from here.»

«You can do anything you want to in the countryside, like fourwheel driving and motocross.»

«Later, I would like to have a little family.»

«I would like to work and to find my future job.» «I would like to become a flight attendant in a plane and have a house.»

«I am going to study, move away and establish a family.»

«I would really like to go to university.»

«I would like to have five children with the same guy, have a good job, be happy, be successful, and live in Québec.»

«It’s peaceful and beautiful.»

«I am more of a city girl, but I really like Princeville for its peacefulness. As there aren’t many inhabitants everyone knows each other and this creates a much warmer atmosphere.»

«It’s peaceful, there’s no pollution and it’s full of good people.» «I’ve lived in Princeville since I was born and I’m happy! I intend to stay here!»


«I find the environment in which I live is small. Everyone knows each other. We often have common interests.»

«I would like to work inside my region.»

«This is my home town.»

«Québec is a region that I like very much. We’re close to the United States.»

«It’s a very connected society which always helps out.»

«The people of Québec, we’re like a family who like to get together and celebrate.»

«I like its peacefulness and its nature. You can walk around with more freedom than in the city.»

«It’s peaceful and not too urban. It’s interesting to have a green town.»

«I like our special language.»

«I like the language and the food.» «There are lots of activities here and everyone knows each other.»

«The people are attached to their region and everyone knows each other.»

«I would like to study, get a job and buy a car.» «I like the quite peaceful atmosphere of my region.»

«It’s a small place where you feel safe.»

«I don’t like big cities, so Princeville is perfect for me.»

«We keep our old traditions whilst integrating the new ones at the same time.»

«I love living in my region because there are no natural catastrophes and we’re happy in Québec.»

«It’s a peaceful region where you don’t get bored.»

«I really like it because it’s not a big city like Montréal.»


Jagdh端tte Pavillon de chasse


Les enracinés

Dans mon travail, j'analyse le niveau d'attachement des adolescents de Princeville (Québec, Canada) à leur région qui est éloignée des grands centres. Cette région m'est apparue, à première vue, monotone lorsque j'y ai séjourné lors de mon secondaire 5, en 2001/2002. Princeville est située en campagne entre les villes de Québec et de Montréal dans l'est de la province et compte environ 5700 habitants. Les images présentées ont été prises à Princeville et dans la région environnante. Les conditions de vie dans la région jouent un rôle important sur le niveau d'attachement des habitants. On y retrouve beaucoup d'emplois, suffisamment d'espace pour vivre, des institutions de formation et des offres de loisirs. Les gens semblent se sentir à l'aise dans leur environnement, semblent apprécier les paysages et leurs voisins.

In my project I investigate the close attachment that young

Dans l'histoire de l'Amérique du Nord, la province de Québec

people from Princeville (Québec, Canada) have to their remote

a dû livrer de grands combats afin de préserver la langue et

home town which can, at first sight, appear somewhat bleak.

la culture françaises. Ces combats expliquent le fait que le

I actually spent year 11 there in 2001/2002.

Québec occupe une place à part dans le Canada et la très

Princeville is situated in the countryside between the towns

grande fierté nationale de ses habitants.

of Québec and Montréal in the eastern part of the province,

Les jeunes de Princeville m'apparaissent modernes et très

and has approximately 5,700 inhabitants. My photographs were

conscients de la mondialisation qui les entoure. Cela fait

taken in Princeville and the surrounding areas.

contraste avec leur environnement plutôt traditionnel

The living conditions in the region play a huge part in the special

et inchangé. Sur les photos, on voit les jeunes dans

affinity the inhabitants have with their town: there are lots of

leur environnement. Nous avons l'impression qu'ils se

jobs, sufficient housing, educational institutions and recreational

retrouvent devant un monde statique alors qu'eux sont

activities. People seem to have a real sense of well being when

en mouvement dans ce monde.

it comes to their surroundings, the countryside and their fellow inhabitants. The province of Québec, along with the French language and culture, was constantly contested during its history in North America. Even today the Province maintains a special status in Canada and its inhabitants have a deep sense of national pride. The representation of traditional and modern appears again and again in my work. As if standing before a backdrop where time has stood still the young people, who appear modern and globalised, are in stark contrast to their surroundings, to scenes of an ideal world where tradition is still evident.


Canada

quebec

p r i n c e v i ll e

USA


Index

Champ de citrouilles Pumpkin field

Chalet Hut

Association de chasse et pêche Hunting and fishing club

Yoann

Casse-croûte Snack bar

Gymnase Gymnasium

Naomie

L'autocar de Jean Jean's bus

Décoration d'Halloween Halloween decorations

Étienne & Mathieu

École School

Chez la famille Girouard The Girouard family’s house

Prairie Meadow

Tommy

Mikaël & Chloé

Étienne


Traces de pneu Wheel traces

Rampe de skate Skate Ramp

Cour Yard

Hôtel Hotel

Ferme Milibro Farm Milibro

Maxime

Vincent

Pavillon de chasse Hunting lodge

Champ d'exercice de tirs Field for shooting practice

Audrey & Rébecca

Gabriel & Alex

Nathalie

Autobus scolaires School buses

Finissants 2001 / 2002 Final year 2001/2002

Kévin

Haie Hedge


Mentions de l'éditeur / Imprint Photographie / Photography Paula Holtz Conception / Design Paula Holtz & Kathrin Rutschmann Mise en Page / layout Kathrin Rutschmann Texte / text Concept: Paula Holtz Citations: Élèves de l'École Secondaire Sainte-Marie de Princeville / Pupils from the Sainte-Marie Secondary School in Princeville Papier / paper Design Offset naturweiß 120 g/m² Caribic cobaltblau 250 g/m² police / font Univers imprimÉ par / printed by Bookfactory, Bad Münder

Merci /  T hanks Marie-Christine, Yannik, Kathrin, Eva, Ulrike, Annemarie, Georg, Heike, Maraike, Anna, Julia, Marlene, Miriam, Artur, Max, Matthias, Cindy, Pamela, Étienne, Philippe, Maryvonne, Pierette, Gérard, Émilie, Steve, Lorie, Maurice, Sarah-Danielle, Gaétan, Sylvie, Jean-Marc Bédard, École Secondaire Sainte-Marie de Princeville, René, Yolaine, Société d'histoire de Princeville, Maison des jeunes, Félix, Philippe, Léonie, Maxime, Nathaniel, Jean-Philippe, David, Chloé, Mikaël, Amanda, Francis, Kyle, Riley, Charles, Lucas, Gabriel, Alex, Rébecca, Audrey, Tommy, Gabriel, Samuel, Philippe, Caro, Julien, Lucas, Naomie, Valérie, Antoine, Nathalie, Jonathan, Kévin, Valérie, Guillaume, Henri, Noël, Christian, Jean, Claude, Mme Pellerin, Olivier, Yoann, Élodie, Bobby, Isabelle, Étienne, Mathieu, Alexandra, Tommy, Mélanie, Vincent, Roger University of Applied Sciences and Arts Dortmund Prof. Cindy Gates, Prof. Dr. Pamela Scorzin M.A. www.paulaholtz.de © 2012


Paula Holtz

»Les enracinés«  

Paula Holtz

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you