Page 1

M IMPROVING YOUR ENTERPRISE MOBILITY Mobistar Numéro 11 Année 4 Octobre 2013

Mobile Device Management LEONIE BIRCH

Orange Business Services “L’ensemble de l’entreprise passe en mode mobile. Les outils de gestion sont tout simplement devenus indispensables.”

TELTALK L’avenir des logiciels est mobile

TAXIS VERTS EM 3.0 : TAXIS VERTS gagne en mobilité

SAMSUNG GALAXY TAB 3 10.1 Sobriété. Performance. Et prix avantageux.


02

Gérez votre fl otte mobile avec une solution globale.

Mobile Device Management Offrez un accès sécurisé aux données de votre entreprise, aux smartphones et aux tablettes de vos collaborateurs : créez l’app store de votre entreprise et définissez vous-même les applications publiques et propres que vous mettez à disposition protégez les informations professionnelles sensibles contre les tiers gérez l’accès à l’entreprise à distance et supprimez les données en cas de vol ou de perte.

Découvrez comment mener une politique ‘Bring your own device’ fructueuse avec Mobile Device Management sur http://business.mobistar.be/mdm


PERSPECTIVE

04

ECHO Outils, tendances

06

KNOWHOW 4 questions

09

M INSIGHTS A chacun

10 14

TELTALK It’s an App world

et précieuses informations. Condensé de l’actualité des télécommunications.

sur la gestion de vos appareils mobiles.

son appareil : 5 conseils pour un projet BYOD réussi.

M INSIGHTS Enterprise Mobility 3.0 : un autre regard sur votre organisation.

16

&MOBISTAR EM 3.0TAXIS VERTS gagnez en mobilité.

18

REVIEWS Samsung Galaxy

21

SMARTTOOLS Solutions

Tab 3 10.1. Sobriété. Performance. Et prix avantageux.

pratiques pour un usage immédiat. Lync 2013, SwiftKey, Mobile Device Management...

23

MUSTHAVES Des gadgets

amusants : The Digital Edge, Biofeedback Posture, CardNinja.

Les points de vue exprimés par les personnes citées dans ce magazine ne sont pas nécessairement ceux de Mobistar.

03

Enterprise Mobility 3.0 : Mobistar surfe sur la troisième vague de mobilité Votre organisation s’engage sur la voie de la mobilité. Rien de neuf sous le soleil, à première vue. Mais l’impact est plus important que jamais. Nous entrons, en effet, dans la troisième vague que je qualifierais de ‘Enterprise Mobility 3.0’. La première vague a commencé il y a une dizaine d’années, lorsque les premiers appareils mobiles ont permis l’émergence du trafic data. Lancé par Mobistar dans notre pays, le BlackBerry en était le précurseur en mettant essentiellement l’accent sur le mail. La deuxième vague déferla il y a environ cinq ans, avec l’apparition des smartphones, puis des tablettes. Ces appareils offraient un large éventail de possibilités via les applications mobiles. Notre expérience d’utilisateur s’est enrichie et est devenue multimédia. Une fois encore, Mobistar a joué un rôle clé dans cette évolution en étant le premier opérateur à proposer l’iPhone d’Apple, puis l’iPad dans notre pays.

“ Entreprise Mobility 3.0 : votre business, chacun de vos collaborateurs et chacune de vos machines, est mobilisé” C’est la troisième vague : l'Enterprise Mobility 3.0. Vos collaborateurs deviennent de plus en plus mobiles et les processus d’entreprise doivent s’adapter. Votre business, chacun de vos collaborateurs et chacune de vos machines, est mobilisé. Les appareils mobiles et leurs applications doivent être administrés et sécurisés. Des applications et des services comme Mobile Device Management (voir page 6) et Mobile Enterprise Application Platform (voir page 10) voient le jour. Mobistar entend être aussi innovant et proactif dans cette vague que lors des deux premières. Votre entreprise devient mobile et nous vous soutenons pleinement dans votre stratégie de mobilité. Ce numéro fait donc logiquement la part belle à l’Enterprise Mobility 3.0, à ses possibilités pour vous et à notre vision sur cette évolution. Je vous souhaite une bonne lecture. STÉpHaNe beaUDUiN,

Chief B2B Officer chez Mobistar


ECHO

04

Outils, tendances et informations privilégiées. Nous avons synthétisé pour vous l’actualité télécom la plus chaude. Déterminez votre profil télécom en 5 minutes (et démarquez-vous de vos concurrents) Comment obtenir une vue claire du profil télécom de votre entreprise pour le data et la téléphonie fixe ? En répondant à neuf questions sur http://business.mobistar.be/matrixtest. Cinq minutes suffisent, ensuite, pour vous donner un aperçu des solutions qui répondent à vos besoins de télécommunication. Si vous le souhaitez, votre account manager peut prendre contact avec vous pour approfondir les résultats. Faites le test ! Surfez sur http://business.mobistar.be/matrixtest

Appeler et surfer sans souci et en toute simplicité vers l'étranger et de l'étranger.

Passez à l’action avec nos vidéos Vous n’avez pas le temps ni l’envie de vous plonger dans des manuels d’utilisation ? Nos films vous aident. Paramétrer Visual Voice Mail ? Organiser un conference call ? Laissez-vous guider pas à pas. Visionnez-les sur http://business. mobistar.be/getinspired.

Vous appelez souvent vos relations d’affaires en international ? Vous souhaitez pouvoir appeler et surfer partout et à tout moment à l’étranger pour le travail ? Mobistar vous propose deux nouvelles options de roaming limpides.

illimités en Belg ique avec des minutes d’appel, des SMS et le surf dans l’UE. A la clé ? Simplicité et transparence ! En savoir plus sur Roaming Europe Traveller e t National Unlimited

Vous devez de temps en temps vous rendre à l’étranger ? Optez pour Roa ming E urope Tra vell e r, votre compagnon de voyage idéal.

Traveller ? Découvrir d’autres options

Vous voyagez souvent dans l’Union européenne et vous appelez régulièrement en international ? National Unlimited Traveller est fait pour vous. Cette formule ‘touten-un’ combine le surf et les appels

Si vous souhaitez activer ces

pratiques pour le roaming ? Surfez vite sur http://business.mobistar.be/ roaminginfo.

options, composez tout simplement le 5995 depuis votre gsm.


ECHO

50 % d’applications hybrides en 2016

05

Les ventes de smartphones supplantent le gsm en Belgique

Les applications hybrides gagnent du terrain. Ces applications sont un croisement entre les applications natives (conçues pour un système d’exploitation précis) et les applications web HTML5 (qui tournent sur tous les systèmes d’exploitation). Gartner s’attend à ce que les applications hybrides représentent 50 % de l’ensemble des applications mobiles à l’horizon 2016. Selon le cabinet d’analyse et de consultance, les principaux bénéficiaires de cette alternative seront les entreprises. Elles ont, en effet, besoin d’applications professionnelles à usage interne pour soutenir le travail nomade de leurs collaborateurs. Ajoutez à cela la tendance du BYOD, qui engendre une grande diversité de plateformes et d’appareils, et vous comprenez l’utilité d’une application prise en charge par plusieurs systèmes d’exploitation. L’approche hybride permet de ne plus devoir concevoir une foule d’applications différentes. Pratique !

Le revirement de situation que tout le monde attendait est, aujourd’hui, une réalité : les ventes de smartphones ont, pour la première fois, dépassé celles des gsm en Belgique. Selon les chiffres de GfK, 60 % des appareils vendus au premier trimestre 2013 étaient des smartphones. Le bureau d’études de marché a constaté une hausse de 20 % des ventes des téléphones intelligents par rapport au premier trimestre 2012. Autrement dit, les consommateurs et les entreprises belges ont pris le tournant du smartphone.

Source : http://www.gartner.com

Source : http://www.gfk-retailreports.be

Vente gsm / smartphone Q1 2013

40 %

60 %

Mobistar lance son nouveau site web B2B Mobistar vient de remodeler son site web B2B. Particulièrement pratique et concret, il permet de garder aisément u n œi l sur les der n ières tendances des TIC. Le nouveau site web business de Mobistar est une bibliothèque r iche en infor mat ions pratiques et faciles à parcourir. Le tout nouveau volet Get Inspired présente l’actualité du secteur ainsi que des dossiers thématiques sur les tendances et les TIC. Vous y trouverez aussi des témoignages de clients et une rubrique Get smarter dont les outils vous aideront à mettre vos projets en pratique. Les pages Aide & Support ont été optimisées, tout comme l’espace client, qui a considérablement gagné en convivialité. Cerise sur le gâteau : un catalogue de produits entièrement revu et corrigé. Il a été conçu de manière à répondre aux besoins de chaque entreprise. En quête d’inspiration ? Surfez sur http://business.mobistar.be et jugez vous-même.


KNOWHOW

06

4

questions sur le principe du mobile device management Jusqu’il y a quelques années, le téléphone fixe et le pc régnaient en maîtres au bureau. La donne a changé. Les smartphones et les tablettes ont gagné du terrain. Leur gestion et leur sécurisation sont, dès lors, essentielles. D’où l’importance de disposer d’un système de mobile device management. “L’ensemble de l’entreprise passe en mode mobile. Les outils de gestion sont tout simplement devenus indispensables”.

leoNie birCH ,

Head of large business marketing chez Orange Business Services


questions sur le principe du mobile device management 4

Le mobile device management aide les entreprises à passer à l’ère mobile. Ce domaine connaît un essor remarquable. Alors que le marché du mobile device management (MDM) représentait environ un demi-milliard d’euros fin de l’année dernière, il devrait doubler d’ici quatre ans pour atteindre 1,1 milliard d’euros. Telles sont les prévisions du bureau d’études spécialisé The Radicati Group. Examinons ce marché en pleine expansion à l’aide de quatre questions : qui, quoi, comment et pourquoi ?

1. Pourquoi le mobile device management ? Le besoin de mobile device management s’explique par le succès croissant des appareils mobiles à usage professionnel. Plusieurs chiffres étayent cette tendance. Selon le bureau d’études Gartner, le marché du pc a reculé de plus de 10 % cette année tandis que celui des téléphones mobiles a progressé de 4 %. Principal moteur de cette croissance : le smartphone. Mais la hausse la plus marquante concerne les tablettes : + 68 % cette année. Un résultat observé alors que la tablette vient à peine de faire son entrée dans le monde de l’entreprise, souligne Leonie Birch, head of large business marketing chez Orange Business Services. “De nombreuses entreprises commencent seulement à envisager l’utilisation de tablettes.” Qu’il s’agisse de smartphones ou de tablettes, ces (nouveaux) appareils envahissent le lieu de travail. Les travailleurs utilisent de plus en plus souvent leurs appareils mobiles personnels à des fins professionnelles.

07

“Leur gestion et leur sécurisation font donc inévitablement l’objet d’une plus grande attention,” précise Maribel Lopez, fondatrice de Lopez Research, bureau d'étude spécialisé dans les marchés mobiles. Selon elle, la tendance du BYOD (Bring Your Own Device) n’explique pas à elle seule le besoin de mobile device management. Les entreprises adoptent de plus en plus volontairement une approche mobile. “Les entreprises abandonnent le bureau traditionnel. Le travail mobile est possible partout : en route, à la maison, chez le client et au bureau”, reconnaît également Leonie Birch. “L’efficacité, la productivité et l’orientation client occupent une place centrale. Bref, on parle aujourd’hui d'Entreprise Mobility : l’ensemble de l’entreprise passe en mode mobile. Les outils de gestion sont tout simplement devenus indispensables.”

2. Que renferme le mobile device management ? En deux mots, il s’agit de la gestion et de la sécurisation des appareils mobiles. Les missions des systèmes de mobile device management sont, néanmoins, diversifiées. Celles-ci permettent de supprimer, à distance, des données professionnelles de l’appareil mobile d’un collaborateur ou simplement d’éteindre un appareil. Autre possibilité : la localisation d’appareils mobiles. Ils permettent, par ailleurs, d’imposer l’utilisation d’un mot de passe à l’utilisateur ou de bloquer certaines fonctionnalités (p.ex. le wifi ou l’appareil photo). Ils peuvent également imposer une politique de sécurité à l’utilisateur sur son smartphone ou sa tablette. Outre la gestion et la sécurisation des appareils et des données qui s’y trouvent, ces systèmes visent aussi les applications. “Ces systèmes sont de plus en plus nombreux à cibler les applications mobiles”, constate Maribel Lopez. Ils sont notamment spécialisés dans l’encapsulation d’applications, qui permettent aux entreprises de protéger (davantage) les applications, notamment par cryptage. Certains proposent également un enterprise app store : un endroit centralisé où les travailleurs peuvent consulter des applications dans un but professionnel. Autant de tâches de plus en plus cruciales pour une organisation moyenne. “Il est grand temps que les entreprises déploient une stratégie leur permettant de gérer ces nouveaux appareils et ces nouvelles applications.”


KNOWHOW

08

3. Qui propose le mobile device management ? Le marché des fournisseurs est très éclectique. “Au total, on dénombre des dizaines de fabricants, dont environ cinq seront encore véritablement représentatifs dans quelques années”, prévoit Maribel Lopez.

Dans ce domaine, les opérateurs de télécommunications tels que Mobistar gagnent en importance. Ils visent, eux aussi, ce marché en proposant ce service dans le cadre d’une offre globale, en plus du matériel et de la connectivité. Il s’agit d’un avantage que d’autres fournisseurs sont incapables d’offrir, confirme Maribel Lopez. “Les opérateurs peuvent proposer une offre valable de gestion des appareils mobiles, car ils sont régulièrement en contact avec le client et ils excellent généralement dans la prestation de services”, estime-t-elle.

4. Comment s'organise le mobile device management ?

maribel lopez ,

Fondatrice de Lopez Research

Le mobile device management se divise en deux grandes catégories. Certains systèmes, plus traditionnels, sont installés au sein même de l’entreprise (on premise). La seconde catégorie renferme les solutions dites 'dans le cloud'. Dans ce dernier cas, le MDM est un service offert via internet. Selon Gartner, quelque 83 % des implémentations MDM s’effectuent on premise. Le cloud représente les 17 % restants. Un pourcentage qui devrait augmenter, selon Gartner. “Une application dans le cloud présente des avantages, notamment les mises à jour automatiques”, souligne Maribel Lopez, qui prévoit aussi le développement de cette catégorie. “Les applications dans le cloud devraient rester en minorité, mais en minorité non négligeable.”

La mobilité d’entreprise en quelques abréviations : BYOD, CYOD et COPE Quand on parle de mobilité des collaborateurs,

blement sélectionnés, par exemple différents modè-

quelques abréviations reviennent inévitablement sur

les d’un nombre limité de fabricants. Le CYOD per-

le devant de la scène. Petit tour d’horizon.

met aux organisations de vérifier plus facilement que l’appareil répond aux exigences de fonctionna-

BYOD ou Bring Your Own Device. C’est l’acronyme le plus connu. Les travailleurs peuvent apporter

lité et de sécurité. COPE ou Company Owned, Personally Enabled.

leur appareil mobile personnel. Ils utilisent leur

Contrairement au BYOD et au CYOD, les appareils

smartphone ou leur tablette à des fins tant privées

proposés sont la propriété de l’entreprise, mais les

que professionnelles.

travailleurs peuvent les utiliser à des fins privées.

CYOD ou Choose Your Own Device. Les travailleurs peuvent choisir parmi plusieurs appareils préala-

Le COPE est donc l’inverse du BYOD.


INSIGHTS

M Insights - A chacun son appareil : 5 conseils pour un projet BYOD réussi

09

idée du temps et de la prise en charge que nécessitent les appareils mobiles dans un environnement professionnel.

2. Passez des accords formels avec le personnel. Pas de BYOD sans une politique et des engagements clairs quant à la sécurité de l’information, aux antivirus à installer sur les appareils mobiles, aux mots de passe sécurisés, à la possibilité de supprimer des données professionnelles à distance… 3. Surveillez les coûts informatiques. N’oubliez pas que

A chacun son appareil : 5 conseils pour un projet BYOD réussi

la prise en charge d’appareils mobiles requiert davantage d’efforts. “Nous y avons remédié en réformant le service desk en profondeur pour en faire un service ‘do it yourself’ pour les utilisateurs finaux. On nous contacte souvent pour les mêmes problèmes ou questions, par exemple la réinitialisation d’un mot de passe. Tout s’effectue désormais automatiquement ou via notre portail self-service.”

4. Ne perdez pas de vue la fiscalité. “Notre entreprise miCHael peeTerS ,

Directeur d'Enterprise IT chez Mobistar

Mobistar va, lui aussi, déployer un projet de Bring Your Own Device (BYOD). Les collaborateurs de Mobistar pourront bientôt utiliser leur appareil mobile et leur tablette à des fins professionnelles. Les principaux systèmes (iOS, Android et Windows) seront pris en charge. “Notre approche consiste à tester préalablement la nouvelle technologie en interne”, explique Michaël Peeters, directeur d’Enterprise IT chez Mobistar. “Mais la véritable valeur ajoutée de notre projet BYOD réside dans l’augmentation de la productivité et de la mobilité de nos collaborateurs. Qui plus est, un employeur qui permet à ses travailleurs d’amener leur appareil personnel est plus attrayant.” L’expérience acquise dans le cadre de ce projet BYOD sera également utile à Mobistar dans son rôle de prestataire de services : “Fort de l’expérience engrangée, notre service informatique interne soutiendra, en effet, l’offre Enterprise Mobility 3.0 de Mobistar sur le marché”, poursuit Michaël Peeters. “Ce genre de collaboration est unique pour une entreprise.” Sur la base de son expérience en tant que directeur informatique, Michaël Peeters formule cinq conseils susceptibles d’aider votre entreprise à déployer un projet BYOD.

1. Commencez par un projet pilote et étendez-le progressivement. “Mieux vaut commencer par un petit groupe d’utilisateurs, de préférence issus de différents départements”, conseille Michaël Peeters. L’entreprise peut, ainsi, tester la réaction de l’infrastructure (y compris le réseau wifi) face à un usage mobile intensif. Dans le même temps, vous vous faites une

fournit encore un ordinateur fixe ou portable à tout le monde, outre la possibilité de pratiquer le BYOD. S’il s’agit, dans les deux cas, d’un instrument de travail, seuls les ordinateurs fixes et portables font l’objet d’un régime fiscal avantageux. Ce n’est pas le cas du BYOD. Si la fiscalité venait à évoluer, on pourrait imaginer de nouveaux modèles plus flexibles, par exemple le CYOD (Choose Your Own Device) et la disparition des pc professionnels”, souligne Michaël Peeters.

5. La vraie valeur ajoutée ? Les applications. Les entreprises peuvent gérer et sécuriser les appareils mobiles, mais la véritable valeur ajoutée réside dans les applications et dans leur intégration dans les processus d’entreprise. Michaël Peeters : “Elles permettent de réaliser une foule de tâches (approbation d'une commande, suivi d’une visite chez des clients…) en déplacement ou quand on a un moment de libre. De quoi doper l’efficacité et la productivité.”

Pour d’autres astuces utiles en matière de BYOD, lisez notre livre blanc gratuit consacré au nouvel équilibre entre travail et vie privée et sur l’évolution de la communication qui en découle. Téléchargez-le dès maintenant : http://business.mobistar.be/whitepaperbyod


TELTALK

10

It’s an

App world Les applications mobiles émergent de plus en plus. Neufs ou existants, les logiciels professionnels sont installés sur les smartphones et les tablettes pour être utilisés en déplacement. "Nous sommes à l’aube d’un retournement de situation dans le domaine des logiciels." Le marché des MEAP (Mobile Enterprise Application Platforms) est en pleine expansion. Ces plateformes aident les entreprises à mettre en place leur stratégie mobile, et en particulier leurs applications mobiles.


It’s an App world

11

Joe blake ,

Vice President Sales chez FeedHenry


TELTALK

12

Il y a une dizaine d’années, les choses étaient encore relativement simples. Vous et vos collaborateurs aviez un pc sur lequel étaient installés des logiciels professionnels. Aujourd’hui, les appareils mobiles tels que les smartphones et les tablettes occupent le devant de la scène. Les logiciels passent, eux aussi, en mode mobile. "Vous seriez étonné de voir à quel point les applications mobiles professionnelles modifient, fondamentalement, la manière dont les entreprises font des affaires", explique Joe Blake, Vice President Sales chez FeedHenry, qui propose une application de gestion et de création d’applications mobiles. "Je pense ici à un service de police britannique qui, après un meurtre, rassemble les preuves à l’aide d’une tablette dotée d’une application mobile adaptée", illustre-t-il. "Les solutions mobiles professionnelles sont de plus en plus utilisées et ont un impact direct sur la mise en œuvre des processus clés de l’organisation. Il ne s’agit pas d’un gadget, mais d’une application qui appuie leur principale activité", affirme Joe Blake. Joe Blake pointe d’autres organisations qui ne jurent que par les applications mobiles, notamment Network Rail, l’organisation qui gère l’infrastructure ferroviaire au Royaume-Uni. "La société possède déjà diverses applications mobiles mises à la disposition de ses travailleurs. Et ce chiffre ne fera qu’augmenter dans les prochaines années", explique-t-il. "Il s’agit, d’une part, d’applications susceptibles d’aider les ingénieurs à entretenir et à inspecter l’infrastructure ferroviaire, des applications destinées à fournir des informations professionnelles en temps réel à leur management team, et, d’autre part, d’applications permettant de donner des informations de trafic actualisées aux passagers. Ce qui était encore limité et dérisoire il y a un an et demi semble aujourd’hui essentiel au fonctionnement de l’entreprise. Et le gros de la vague n’est pas encore passé. Des données récentes indiquent que 60 % des organisations ont des projets en matière d’applications mobiles."

Une plateforme pour la gestion des applications La percée des applications mobiles professionnelles pose d’emblée une série de défis informatiques : la complexité du développement d’applications pour plusieurs plateformes et appareils, l’intégration sécurisée avec les systèmes d’entreprise sous-jacents, la distribution et le contrôle des applications au sein de l’organisation ainsi que la gestion permanente du cycle de vie. De plus en plus d’entreprises prennent conscience de l’importance d’avoir une vue d’ensemble stratégique et misent sur des plateformes pour applications mobiles, également appelées Mobile Enterprise Application Platforms. "Ces plateformes aident les entreprises à développer, intégrer, distribuer et gérer les applications mobiles", explique Joe Blake, qui propose ce genre de Mobile Enterprise Application Platform (MEAP en abrégé) dans le cadre de ses activités chez FeedHenry. "Ce type de plateforme permet, notamment, aux entreprises d’utiliser la technologie mobile pour résoudre ses problèmes commerciaux. Les organisations ne doivent plus se préoccuper de la complexité technique inhérente à la création, à l’intégration et au déploiement d’applications. C’est simple et fiable." Bien que le marché des MEAP existe depuis quelque temps déjà, le succès fulgurant des appareils mobiles au sein des entreprises, associé à la tendance du Bring Your Own Device (BYOD), stimulera l’adoption du marché, estime Joe Blake. "La plupart des grandes entreprises envisagent de déployer des dizaines d’applications mobiles, tant à usage interne (pour leurs collaborateurs) qu’externe (pour leurs clients). Le recours à ce genre de Mobile Enterprise Application Platform s’imposera bien vite afin de continuer à tout organiser de manière rentable et sécurisée." Cette offre surfe sur la tendance des appareils et des applications mobiles, mais aussi sur celle du cloud computing, caractérisé par l’hébergement des infrastructures et des logiciels à l’extérieur des murs de l’entreprise. "Notre MEAP est aussi conçue pour le cloud", souligne Joe Blake. "Le cloud computing permet aux organisations de stocker toutes les données dans un 'lieu' sécurisé et d’y accéder partout. L’utilisation de normes ouvertes et de 'tool kits' pour le développement d’applications évite, en outre, au client d’être prisonnier d’un seul vendeur ; un phénomène appelé vendor lock-in."


an App world It’s

13

entreprises. L’important sera l’utilisation qu’on peut faire des appareils. Selon le bureau d’études IDC, le marché des MEAP aura dépassé celui du MDM d’ici trois ans", prévoit Filip Verbeke. Il y a, avant tout, une chance à saisir du côté des opérateurs de télécommunications tels que Mobistar, estime Filip Verbeke. Il s’agit là des pierres angulaires du concept global d’Enterprise Mobility 3.0. Mobistar propose déjà un système MDM et planche sur une offre relative au MEAP. "Ce genre d’offre complète est un choix judicieux, y compris pour les clients", poursuit Filip Verbeke. "Les opérateurs sont les seules parties capables d’associer ces services et solutions mobiles. Ils sont à même de proposer aux organisations une sorte de solution unique de mobilité d’entreprise comprenant des produits et des services axés sur la mobilité. De quoi donner un coup de pouce aux clients dans le cadre de leur stratégie mobile, car il ne fait aucun doute que les entreprises joueront tôt ou tard la carte de la mobilité."

filip verbeke ,

Managing Director chez mc2bis

Rôle de l’opérateur Alors que les entreprises cherchent, actuellement, à garder la maîtrise de leurs smartphones et tablettes à l’aide d’un système tel que le Mobile Device Management (MDM), les MEAP constituent la prochaine étape : il s’agira de conserver une vue d’ensemble de

Le marché des logiciels gagne aussi en mobilité La tendance à la mobilité promet de bouleverser, fondamentalement, le marché des logiciels professionnels au cours des années à venir. Outre les applications conçues par les entreprises pour soutenir leur fonctionnement, il y a également les formes existantes et standardisées de logiciels. A titre d’exemple, citons le CRM (Customer Relationship Management), ou gestion de la relation client. Il s’agit, à peu de choses près, de la forme de logiciel professionnel la plus courante dans les entreprises belges. Epinglons également les solutions mobiles mises à la disposition des vendeurs et des techniciens. Le marché du CRM est appelé à subir une profonde métamorphose : les logiciels traditionnels pour pc céderont le pas aux applications mobiles pour smartphones et tablettes. Si les app stores comptent,

“ L a mobilité promet de bouleverser fondamentalement le marché des logiciels professionnels dans les années à venir.” leurs applications professionnelles mobiles. "Les deux marchés, celui du MDM et celui des MEAP, convergent lentement, mais sûrement", estime Filip Verbeke, managing director chez mc2bis, une entreprise qui facilite le déploiement de projets mobiles dans les entreprises et qui est également le partenaire local de FeedHenry dans notre pays. "Au final, les applications seront plus importantes que les appareils mobiles proprement dits pour les

actuellement, quelque 200 applications de CRM, ce chiffre devrait, selon Gartner, atteindre la barre des 1.200 l’an prochain. Le CRM se décline donc de plus en plus sous la forme d’applications. Les vendeurs et les techniciens sont des collaborateurs mobiles types, mais ils sont loin d’être les seuls. Les collaborateurs qui occupent un poste interne, par exemple en magasin ou dans un bureau, se déplacent, eux aussi, de plus en plus. "Selon moi, près de la moitié des collaborateurs d’une organisation présentent un profil mobile", affirme Filip Verbeke. D’autres catégories de logiciels professionnels s’adaptent aussi à l’évolution mobile. "De même que les applications verticales, propres à un secteur ou une industrie, qui gagnent en mobilité", souligne Filip Verbeke. "Il s’agit, souvent, d’applications mobiles destinées aux clients. Je pense, notamment, à une application du secteur pharmaceutique qui donnerait des conseils, sur smartphone, dans le cadre d’un régime."


TELTALK - M Insights

INSIGHTS

14

“ Enterprise Mobility 3.0 : un autre regard sur votre organisation” STÉpHaNe beaUDUiN ,

Chief B2B Officer chez Mobistar

“Un raz-de-marée de solutions mobiles déferle dans nos vies”, explique Stéphane Beauduin, Chief B2B Offi cer chez Mobistar. “Les entreprises ont non seulement besoin de contrôle, mais peuvent aussi en tirer parti à tous les égards”, argumente-t-il. “La mobilité change la donne, offre une meilleure expérience client et fait mieux tourner votre organisation. Les possibilités sont légion.” Stéphane Beauduin a assisté à l’émergence de deux grandes tendances, ces dernières années. Les gens sont, d'une part, de plus en plus connectés et reliés entre eux. D’autre part, les appareils mobiles prennent, peu à peu, clairement le pas sur le pc traditionnel. “Selon

Gartner, les appareils mobiles, comme les smartphones et les tablettes, supplanteront les pc cette année et deviendront l’appareil par excellence pour surfer sur internet”, avance Stéphane Beauduin avec enthousiasme. L’essor des appareils mobiles est remarquable. “A lui seul, le nombre de smartphones atteindra, cette année, 1,82 milliard d’appareils dans le monde.” Cette évolution est remarquable, mais a-t-elle aussi des conséquences sur les entreprises ? Ne s'agit-il pas d'une simple question de consommation ? Stéphane Beauduin : “Les organisations ne peuvent pas nier

cette tendance. Les nouvelles technologies et les technologies mobiles sont de plus en plus l’apanage des travailleurs et moins du département IT qui doit, toutefois, pouvoir suivre. Les collaborateurs, mais aussi les clients, sont déjà entrés dans l’ère mobile. La dextérité dont les enfants font preuve devant l’écran tactile d’une tablette prouve que quelque chose de fondamental a changé. Il s’agit d’un changement durable.” Cette tendance n’est-elle pas engagée depuis des années déjà ? Dans quelle mesure est-elle vraiment neuve et profonde ? “Cette évolution n’est peut-être pas neuve pour certains, mais elle est plus profonde que jamais. Jusqu’il y a quelques années, nous parlions de services et de possibilités, comme l’internet mobile et le télé-travail, qui permettraient aux collègues de travailler de temps à autre


Enterprise Mobility 3.0, un autre regard sur votre organisation”

en déplacement ou à domicile grâce à des équipements technologiques adaptés. Mais cette tendance, que je qualifie d’Enterprise Mobility 3.0 (voir encadré), est bien plus profonde. Il ne s’agit plus de mobiliser quelques tâches ou aspects de votre entreprise, mais de mobiliser l’ensemble de votre organisation.” Où se situent les opportunités pour les entreprises dans le cadre de cette tendance de l’Enterprise Mobility 3.0 ? “Vous avez aujourd’hui l’opportunité de passer en revue l’intégralité de votre organisation et de vos processus d’entreprise, de les mobiliser et de repenser et améliorer tout le fonctionnement de votre entreprise. L’évolution actuelle vers l’Enterprise Mobility 3.0 change la donne et les possibilités sont légion. Pensez aux commerciaux qui peuvent consulter leur stock de produits où qu’ils soient sur une tablette. Ou aux gestionnaires de projets et aux techniciens qui peuvent établir leurs rapports directement sur leur chantier. Même les compagnies aériennes économisent des kilos de papier en équipant leur personnel de bord de tablettes. Tous ces projets se traduisent par un gain manifeste d’efficacité et de productivité. Il s’agit, en outre, de connecter les gens, mais aussi les machines. C’est aussi cela l’Enterprise Mobility. On remarque aujourd’hui que les entreprises concentrent leur attention sur la communication mobile. Mobistar surfe aussi sur cette vague, alors que beaucoup d’autres opérateurs restent figés sur la communication fixe classique.”

15

A quels services ou fondements de Mobistar pensez-vous lorsque vous évoquez l’Enterprise Mobility ? “Je pense, d’abord, à notre gamme d’appareils mobiles, à notre service clientèle et à nos plans tarifaires adaptés, comme l’offre Titanium qui permet d’utiliser plusieurs appareils mobiles. L’Enterprise Mobility nécessite, en outre, d’autres fondements pour les organisations, comme notre offre relative au mobile device management. Ce service permet la gestion et la sécurisation des appareils mobiles et de leurs applications. Un autre composant émergent dans le cadre de l’Enterprise Mobility est une Mobile Enterprise Application Platform (MEAP). Il s’agit d’une application que nous proposons pour l’administration et le déploiement d’applications mobiles au sein de votre entreprise. Toute notre offre s’inscrit, bien sûr, dans le cadre d’une étroite collaboration avec notre écosystème de partenaires et est toujours à la mesure des besoins de nos clients.”

Enterprise Mobility 3.0 : la troisième vague de mobilité Enterprise Mobility 3.0 est le terme générique. Mais pourquoi 3.0 ? La première vague est née il y a une dizaine d’années avec l’émergence des appareils mobiles et du trafic data, BlackBerry en tête. La deuxième vague de mobilité se caractérise par la transition d’appareils spécifiques vers les applications et les app stores. “Un nouveau monde s’est alors

Cette évolution n’est-elle pas tellement rapide qu’il vaudrait mieux attendre de voir dans quel sens on va ?

ouvert à nous. Aujourd’hui, des systèmes comme iOS et Android, mais aussi ceux de BlackBerry et Windows,

permettent

l’utilisation

de

milliers

d’applications mobiles.”

“Attendre n’est pas une possibilité, selon moi. Pour de nombreuses entreprises, il s’agit de gagner en contrôle. Je vous assure un véritable cauchemar si vous ne parvenez pas à bien négocier ce nouveau virage. Bon nombre d’entreprises doivent maîtriser la prolifération d’appareils mobiles, comme les smartphones et les tablettes, et les applications afférentes. Elles doivent, en ce sens, numériser et mobiliser les processus professionnels existants, ce qui est encore loin d’être le cas actuellement. Mais elles doivent par-dessus tout transformer leur business. Poser un regard différent sur leur organisation pour découvrir comment travailler mieux et autrement à l’aide des solutions et des services mobiles de Mobistar.”

La troisième vague va encore plus loin, car elle impacte l’ensemble de l’organisation. Elle implique la connexion entre les machines et les cartes SIM ainsi que l’équipement des collaborateurs avec des appareils mobiles et des applications pour gagner en productivité et en efficacité. Les appareils mobiles, les machines, les technologies et les services constituent le cœur de votre organisation dans le cadre de l’Enterprise Mobility 3.0. “Dans cette vague, il s’agit de mobiliser l’ensemble de votre business et de revoir vos processus d’entreprise”, conclut Stéphane Beauduin.


&Mobistar

16

TAXIS VERTS la convergence des talents

Comment l’approche Enterprise Mobility de Mobistar améliore encore la mobilité de Taxis Verts

MICHEL PÊTRE, Administrateur chez Taxis Verts


La convergence des talents

17

Plus de 500 taxis, 120 camionnettes pour les colis, 1.000 chauffeurs, 9.000 appels par jour, l’envoi de données toutes les 15 secondes à partir de chaque véhicule et des milliers de clients satisfaits… Les chiffres en disent parfois plus long que les mots. Et ils dévoilent que Taxis Verts, la plus grande compagnie de taxis de Bruxelles, parvient à fournir un service irréprochable, en collaboration avec Mobistar, son partenaire en communication. Ou comment Enterprise Mobility 3.0 permet aux gens, mais aussi aux véhicules de communiquer de manière extrêmement efficace. Enterprise Mobility 3.0… Etes-vous déjà des nôtres ? La collaboration entre les clients, les collaborateurs, les fournisseurs… se déroule aujourd’hui différemment d’il y a une décennie. Cela vaut aussi pour la communication, aujourd’hui plus rapide entre les gens et… les machines. Un exemple parlant de cette évolution est celui de Taxis Verts. “Nous utilisions auparavant un réseau d’antennes privé. Mais le nombre d’échanges de données ne cessait de croître et le niveau de couverture laissait à désirer. Nous souhaitions, en outre, élargir notre offre de services, aussi en ligne”, explique Michel Pêtre, administrateur délégué. L’entreprise recherchait donc plus qu’un simple opérateur. Elle voulait un partenaire avec qui sa communication prendrait un nouveau tournant.

le nombre de données échangées l’est certainement. Un exemple : la localisation de près de 700 véhicules est communiquée toutes les 15 secondes. “Pour le traitement de ces données, nous utilisons un logiciel spécialement conçu par notre partenaire Tradecom, en étroite concertation avec Mobistar évidemment.” Taxis Verts est l’une des trois compagnies européennes de taxis à être dotées d’un système si avancé.

Plus de possibilités, plus de services, plus de clients Investir dans des logiciels, explorer le marché international à la recherche de nouvelles technologies et récolter les fruits du progrès avec un partenaire en communication tourné vers l’avenir. Grâce à cette approche mûrement réfléchie, Taxis Verts offre un service irréprochable, des outils pratiques comme la réservation en ligne et tous les avantages des nouvelles technologies mobiles. Tout se déroule, en outre, via les routes et canaux de communication les plus efficaces, ce qui permet d’économiser à nouveau du temps, de l’argent et des kilomètres !

Nos partenaires à votre service Chaque entreprise fonctionne différemment. C’est pour cette raison que

Plus de flexibilité grâce à Enterprise Mobility 3.0 de Mobistar

Mobistar entend être le plus proche possible de ses clients avec un éventail

Taxis Verts a trouvé une alternative à son réseau d’antennes chez Mobistar, tirant pleinement la carte de Enterprise Mobility 3.0. “Leur réseau mobile et leur application Machine-To-Machine semblaient répondre parfaitement à nos besoins spécifiques. Itinéraires, adresses, coordonnées GPS, etc., tout apparaît en temps réel sur le PDA de nos chauffeurs via le serveur.” La largeur de bande nécessaire n’est donc pas énorme, mais

des SMS ou du surf mobile. Elle tient, parfois, une place essentielle dans

de produits et de services à leur mesure. Mais ce n’est pas tout… Dans de nombreuses entreprises, la communication ne se limite pas à des appels, leurs activités principales. Citons, notamment, le track & trace, les paiements mobiles, les informations en temps réels pour les clients, etc. Dans ce domaine aussi, nous souhaitons fournir des solutions d’avenir répondant parfaitement aux besoins de votre entreprise. Mobistar est le leader par excellence du marché belge du Machine-To-Machine. Nous sommes actifs au niveau mondial et constituons le centre de compétences international du Machine-To-Machine du groupe Orange. De plus, nous unissons nos forces avec différents partenaires spécialisés depuis plusieurs années. Curieux de savoir ce que Mobistar et ces partenaires peuvent apporter à votre entreprise ? Consultez vite notre site http://business.mobistar.be/matma


REVIEW

18

Samsung Galaxy Tab 3 10.1. Sobriété. Performance. Et prix avantageux. Difficile de passer à côté du grand écran HD 10’’, des lignes épurées et du poids plume (510 g) de la Samsung Galaxy Tab 3 ! C’est beau, mais allumons la tablette pour en venir à l’essentiel. On a chacun notre manière d’expérimenter la souplesse d’un appareil : ouvrir Word, Excel, PowerPoint et internet, puis écouter de la musique et utiliser l’une ou l’autre application. C’est alors qu’on se met au travail.


REVIEW

Quel plaisir de voir de quelle manière fluide et intuitive les images s’affichent sur cet écran aussi net (1.280 x 800 pixels) que lumineux ! On remercie Android 4.2, le nouveau système d’exploitation de cette tablette Galaxy Tab 3 étonnamment abordable. Cette plateforme mobile (conçue par Samsung) garantit une expérience d’utilisation à nulle autre pareille. Les performances du tout nouveau processeur double cœur 1,6 GHz sont à la hauteur des promesses de Samsung. Sans oublier le LTE : la Galaxy Tab 3 est donc parée pour l’internet mobile de 4e génération.

Pour vous donner encore plus l’eau à la bouche, épinglons le nouveau ‘Channel Bonding’, qui associe 2 canaux wifi. De quoi accélérer considérablement la vitesse de navigation. Cela ne se refuse pas ! Bref, cette tablette est un support multimédia mobile qui comble tous nos désirs.

Utilisation rapide et fluide Nous commençons par faire glisser nos doigts sur le grand écran 10’’ lumineux. Le processeur double cœur 1,6 GHz se met à ronronner (au figuré, bien sûr). Navigation dans le menu, utilisation des applications, diffusion d’une présentation, jeux, surf… Tout est on ne peut plus fluide, même en mode multitâche. Autre avantage ? Le processeur prend en charge le Channel Bonding : deux canaux wifi sont associés, gage d’une navigation considérablement accélérée. Pratique !

19

Jelly Bean fait l’unanimité La Galaxy Tab 3 10.1 tourne sous Android 4.2, surnommé ‘Jelly Bean’. Ce système d’exploitation mobile convient tant aux tablettes qu’aux smartphones et offre une foule de nouvelles possibilités. Un exemple : Gesture Typing, un clavier Swype intégré qui accélère la saisie. Citons encore le support multi-utilisateurs qui permet de créer plusieurs comptes d’utilisateur. Sans oublier le partage de contenu sans fil avec un téléviseur HD et la prise de photos à 360° avec Photo Sphere. Il y en a donc pour tous les goûts.

Autres atouts incontournables Photos, présentations… Toutes sont mises en valeur sur l’écran WXGA d’excellente qualité (1.280 x 800 pixels). Et les utilisateurs qui travaillent dur (comme nous) méritent bien un petit moment de détente : les films sont diffusés en qualité Full HD 1080p, avec un son Dolby de niveau supérieur. De la mémoire supplémentaire, en plus des 16 GB présents par défaut, serait donc la bienvenue… Aucun problème : grimpez jusqu’à 64 GB en ajoutant une carte micro-SD et profitez de longues heures de jeu et de cinéma. Mais ce n’est pas tout… L’application de messagerie instantanée ChatON de Samsung est préinstallée, tout comme les classiques que sont Google+, YouTube, Google Talk et Google Now. La Tab 3 10.1 présente, en outre, une connectivité performante [WiFi, WiFi Direct (entre deux appareils), infrarouge, Bluetooth 4.0, USB 2.0, prise en charge de la 3G/4G, GPS]. Sont également compris dans son prix serré : le GPS, un appareil photo/une webcam 1,3 mégapixel à l’avant et un appareil photo 3 mégapixels à l’arrière, pour des photos et des vidéos en qualité HD 720p.

Conclusion ? Vous en avez pour votre argent ! Cette tablette abordable garantit une expérience d’utilisation optimale et une excellente connectivité. Dotée de lignes racées, elle présente un écran tactile 10’’ de qualité ainsi qu’une foule d’applications et de possibilités. La Samsung Galaxy Tab 3 10.1 nous a d’ores et déjà séduits ! Pour obtenir plus d’infos ou acheter cette tablette, surfez sur http://business.mobistar.be/appareils


20

Voulez-vous un réseau de données fixe convergent et fiable ? Mobistar Matrix Solutions Offrez une solution unique à votre entreprise Rester en permanence en contact avec votre entreprise et vos relations professionnelles, via internet ou via votre téléphone fi xe, à un prix avantageux. C’est une réalité avec Mobistar Matrix Solutions. Choisissez les services en fonction de vos besoins et composez une solution sur mesure pour votre entreprise.

Découvrez la solution qui vous correspond et toutes les informations sur http://business.mobistar.be/matrix.


SMARTTOOLS

21

Découvrez des solutions pratiques à usage immédiat La communication vitesse grand V Les entreprises qui utilisent un système de communication interne peuvent, désormais, opter pour Lync 2013. Lync permet de chatter avec vos contacts, d’appeler, d’organiser des vidéoconférences ou de tenir des réunions. Les utilisateurs de Lync peuvent également se contacter par Skype et, ainsi, joindre des millions de personnes dans le monde.

La saisie intelligente Les smartphones et les tablettes sont des inventions fantastiques, mais sans clavier externe, la saisie de longs textes n’est pas une sinécure. Le pourcentage de fautes d’orthographe est beaucoup plus élevé sur une tablette que sur un vrai clavier. A moins d’utiliser SwiftKey… Cette application intelligente lit vos textes en cours de saisie et prédit le mot suivant, voire le reste de la phrase. Une application pratique, qui vous fait gagner beaucoup de temps !

Vous pouvez déjà utiliser Lync 2013 si votre entreprise possède une licence d’un serveur Microsoft Lync ou utilise une suite Office 365. Vous vous déplacez souvent dans le cadre de votre travail ? Sachez que la version mobile de Lync 2013 fonctionne, désormais, avec un écran tactile. Convivialité assurée ! Téléchargez gratuitement la version mobile de Lync sur Play.Google.com.

SwiftKey vous comprend. L’application prédit le mot que vous voulez saisir et prend en charge 60 langues différentes. Autre fonctionnalité pratique : vous pouvez glisser les doigts sur certaines lettres pour taper plus vite de longs mots. L’application cherche à intégrer votre usage et votre style : vous devez donc tenir compte d’une courbe d’apprentissage. L’application est prise en charge par les smartphones et les tablettes Android. Elle coûte 3,99 € (TVAC). Téléchargez-la sur Play.Google.com.


SMARTTOOLS

22

Gérez vos appareils mobiles grâce à Mobile Device Management de Mobistar De plus en plus de collaborateurs utilisent des smartphones et des tablettes à des fins professionnelles. Comment sécuriser l’accès de ces appareils aux données de votre entreprise ? Optez pour Mobile Device Management, la solution proposée par Mobistar pour gérer vos appareils mobiles. Mobile Device Management (MDM) est une solution complète : de la sécurisation et de la gestion d’applications à la consultation des statuts de votre flotte mobile en temps réel. Une seule solution suffit pour gérer plusieurs appareils et systèmes d’exploitation.

Prise de notes intelligente avec Notability Notes, croquis, idées… Grâce à Notability, la prise de notes lors de réunions ou de séances de brainstorming est un jeu d’enfant. L’application permet, en outre, d’ajouter des extraits audio, des images ou d’autres fichiers média. Un frôlement d’écran suffit, ensuite, pour partager l’ensemble avec vos collègues. Cette application est la première à dépasser largement les fonctionnalités de base d’un simple bloc-notes.

MDM joue la carte de la sécurité. La solution octroie un code d’accès unique à chaque appareil et empêche les tiers d’accéder aux informations sensibles de votre entreprise. En cas de vol ou de perte d’un appareil, vous pouvez bloquer l’accès et supprimer les données de l’entreprise à distance. Vous créez, en outre, un app store personnel pour votre entreprise. Ajoutez-y les applications publiques et d’entreprise de votre choix. Vos collaborateurs accèdent, par ailleurs, aux mails professionnels, au calendrier, aux listes de contacts, au wifi et aux réseaux VPN selon les consignes de sécurité de votre entreprise.

Sachez également que Notability prend en charge les fichiers PDF. Il vous suffit de charger un fichier pour y insérer directement des notes. Zoomez facilement et rapidement pour travailler dans le détail. Qui plus est, l’application synchronise et enregistre automatiquement vos documents dans le cloud. Ce n’est pas un hasard si Notability trône dans le top 20 des meilleures applications payantes pour iPad. Notability fonctionne sur iPad et

Vous souhaitez plus d’informations ? Contactez votre account manager

coûte 1,79 € (TVAC). A télécharger

ou surfez sur http://business.mobistar.be/mdm pour tenir

sur l’iTunes Store d’Apple.

les rênes mobiles de votre entreprise.


MUSTHAVES

23

Des gadgets pratiques pour les professionnels mobiles et les citoyens malins

1.

Convertissez un défi digital en avantage

En quoi les technologies modernes peuvent-elles optimiser la croissance des entreprises ? Une question fondamentale à laquelle Mark P. McDonald et Andy Rowsell-Jones ont tenté de répondre dans leur livre ‘The Digital Edge’. Le lecteur découvre, à l’aide de cas intéressants et de conseils pratiques, les clés qui permettent à une entreprise de former une entité digitale et physique équilibrée. ‘The Digital Edge’ démontre, par ailleurs, que les smartphones, le cloud et les autres outils digitaux confèrent à votre entreprise un avantage incontestable sur ses concurrents.

3.

‘The Digital Edge’ peut être téléchargé au format numérique (comment pourrait-il en être autrement ?) sur https://itunes.apple.com, au prix de 4,49 euros (TVAC).

2.

Améliorez votre posture devant votre écran Fatigue oculaire, TMS au poignet, maux de dos… Autant de conséquences d’une mauvaise utilisation de votre ordinateur. Evitez à votre dos de souffrir grâce au Biofeedback Posture Trainer. Dès que l’appareil détecte une mauvaise position assise ou de lecture, il se met à vibrer. Pour interrompre les vibrations, une seule solution : adopter une posture correcte. Inutile de porter le Biofeedback Posture Trainer en permanence : trois séances quotidiennes de 20 minutes suffisent pour garantir un effet durable.

L’ombre du ninja Payer avec votre smartphone ou appeler avec votre carte bancaire ? C’est possible grâce à la CardNinja. Ce gadget pratique attache votre carte bancaire à votre smartphone. Vous n’oublierez donc jamais plus l’un d’eux au moment de quitter la maison ou le bureau. L’objectif des créateurs de la CardNinja ? “Se libérer de la tyrannie du portefeuille.” La CardNinja est actuellement disponible en trois couleurs : noir sobre, gris et mauve foncé. Grâce à ses dimensions compactes (à peine 5,8 sur 7,1 cm), elle se rangera discrètement à l’arrière de votre smartphone. Vous souhaitez commander une ou

Le Biofeedback Posture Trainer

plusieurs CardNinja ? Il ne vous en

est commercialisé par Hammacher

coûtera pas plus de 20 dollars (TVAC)

Schlemmer, au prix de 70 euros (TVAC), hors frais de port.

sur http://www.cardninja.com. Attention : il faut ajouter les frais de port.


Faites de toute la Belgique votre bureau.

Plus d'infos : http://business.mobistar.be/businesseverywhere Mobistar Business Solutions © 2013 Mobistar, tous droits réservés. Mobistar est une marque déposée. Les noms de marques indiqués dans cette brochure sont des marques commerciales ou enregistrées et sont la propriété de leur fabricant respectif. Les caractéristiques des produits et services mentionnés peuvent être modifi ées sans préavis. Mobistar ne peut en aucun être tenu responsable en cas d’erreur lors de l’impression de ce document. Réalisation : Cypres / Sign

(10/2013)

Vous surfez régulièrement ou intensément ? Nous avons la formule qui vous convient. Business Everywhere Essential : 2 GB pour 16 € par mois (hors TVA) Business Everywhere Intense : 5 GB pour 25 € par mois (hors TVA)

E.R. : Bart De Groote, avenue du Bourget 3 – B-1140 Bruxelles. BCE 0456.810.810, RPM Bruxelles

Business Everywhere Essential et Business Everywhere Intense : l’internet mobile sur votre tablette ou votre pc portable, pour travailler où que vous soyez.

M Magazine #11 Edition francophone  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you