Issuu on Google+

M

IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY

Mobistar

Numéro 1

Année 1

Janvier 2010

obilité : elle va plus loin que la liberté de bouger. Il s’agit de déployer ses ailes de travailler mieux autrement d’être plus productif. Nous visons la mobilité avec un retour sur investissement maximal. Ouvrez votre nouveau magazine M et déployez vos ailes.


BlackBerry Bold 9700 ®

TM

Compact. Elégant. Convivial. Le nouveau smartphone BlackBerry Bold 9700 3G+ associe fonctionnalités et performances haut de gamme à un design compact et élégant. Il propose un vaste éventail de fonctionnalités de communication et multimédias pour une utilisation tant professionnelle que privée. Demandez plus d’informations à votre Account Manager Mobistar. Ou surfez sur http://business.mobistar.be/appareils.

3G+ e-mail WiFi GPS intégré écran haute résolution appareil photo : 3,2 mégapixels

Choisissez BlackBerry Enterprise ou BlackBerry Internet pour des fonctionnalités e-mail et Internet complètes sur votre BlackBerry Bold 9700. Plus d’informations auprès de votre Mobistar Account Manager ou surfez sur http://business.mobistar.be/mailsurf.

© 2009 Research In Motion Limited. Tous droits réservés. BlackBerry®, RIM® Research In Motion®, SureType®, SurePress™ et les marques commerciales, noms et logos afférents sont la propriété de Research In Motion Limited et sont enregistrés et/ou utilisés aux Etats-Unis et dans d’autres pays du monde.


PERSPECTIVE

03

PERSPECTIVE

Benoit Scheen, le CEO de Mobistar à propos de votre nouveau magazine M.

04

ECHO L’actualité télécom en bref. Nous suivons pour vous les tendances, les outils et les informations privilégiées.

04

SONDAGE Participez et gagnez un business lunch pour

2 personnes.

06

TELTALK La révolution n’en est qu’à ses débuts. Jan Callewaert (Option), Wim De Waele (IBBT) et Rudy Vercammen (Mobistar) se penchent sur la communication data mobile.

12 14

Q&A

Un cas concret. Convergence et maîtrise des coûts à l’Atomium. KNOWHOW

Comment mesurer le ROI des projets télécoms ? La vision de trois spécialistes.

19 20

REVIEWS Le Nokia N97 Mini,

le BlackBerry Bold 9700 et le iPhone 3GS sur le banc de test.

outils pratiques pour travailler mieux. Découvrez pourquoi Quickoffice Mobile Office Suite, Gwabbit et Invoice Split sont incontournables.

23

SMARTTOOLS Des

MUSTHAVES Des nouveau-

tés pratiques ! Le Juice Pack, Callpod Chargepod et les clés USB de LaCie.

Comment votre entreprise peut-elle utiliser la mobilité comme levier d’amélioration de la productivité ? Comment faire de vos moyens d’information et de communication des outils de travail plus performants ? Telles sont les questions centrales que nous souhaitons vous exposer sous différentes perspectives dans notre nouveau magazine Mobistar. M se penche à la fois sur des solutions globales pour vos besoins de base et sur des applications spécifiques pour votre entreprise. Nous sommes à l’affût des meilleures pratiques et des outils, matériels et logiciels adéquats. Nous analysons également en détails les coûts et profits de la mobilité, tant du point de vue fi nancier que du point de vue des ressources humaines.

“Avec ce nouveau magazine, nous souhaitons vous offrir une vision plus large de la mobilité en entreprise.” Nous voulons attirer votre regard sur différents exemples, innovations, thèmes, tendances et évolutions. Comme vous le constaterez, nous entendons le faire en toute ouverture, à l’appui d’interviews de divers experts, et en vous offrant des informations précieuses qui vous seront d’une réelle utilité dans votre fonction d' entrepreneur, de responsable des télécommunications, de manager TIC ou de directeur financier. Si chaque numéro de ce magazine peut vous donner ne serait-ce que quelques idées à mettre à profit pour mieux exécuter vos tâches, notre mission sera réussie. Puisse M vous offrir matière à réflexion et vous proposer des sujets qui donneront lieu à un échange de points de vue avec votre Account Manager Mobistar. Naturellement, nous aurons à cœur d’entendre vos impressions sur ce nouveau magazine et sur la manière dont nous pouvons le rendre encore plus intéressant à vos yeux. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en envoyant un e-mail à redaction@mobilitymagazine.be. Sincères salutations,

Les points de vue exprimés par les personnes citées dans ce magazine ne sont pas nécessairement ceux de Mobistar.

03

be noi t sch ee n ceo mobistar


ECHO

04

Outils, tendances et informations privilégiées. Nous avons synthétisé pour vous l’actualité télécom la plus chaude.

Grâce à leur téléphone mobile, les visiteurs de Disneyland Paris sont toujours au courant !

La portée du réseau à portée de main ! Depuis 1996, Mobistar ne cesse de développer son réseau. Mobistar fut le premier à lancer le GPRS en Belgique et l’un des premiers opérateurs au monde à déployer la technologie HSPA sur son réseau 3G.

Actuellement, la technologie HSPA couvre déjà plus de 85 % de la population belge. La combinaison des technologies HSPA et EDGE offre au client Mobistar une couverture de 99 %. Grâce au nouveau Mobistar Coverage Checker, vous pouvez vérifier vous-même la couverture offerte par le réseau Mobistar sur votre prochain lieu de destination. L’outil, disponible en ligne, affiche aussi bien la couverture 2G que 3G. Idéal pour les utilisateurs de Mobistar Business Everywhere ! 1. Surfez sur www.mobistar.be/coveragechecker. 2. Introduisez l’adresse de votre destination. 3. Découvrez la portée de notre réseau 2G et 3G à votre destination.

Sondage

Disponible en ligne à partir de mars 2010.

Orange Business Services qui, tout comme Mobistar, fait partie de France Télécom, a développé pour Disneyland Paris un portail d’information mobile interactif. Le portail utilise la technologie Flashcode. Les Flashcodes sont des codesbarres qui peuvent être scannés avec l’appareil photo d’un téléphone mobile. Les codes mènent aux sites Web mobiles sur lesquels les utilisateurs trouvent toutes sortes d’informations utiles, comme les horaires des représentations, mais aussi des bons de réduction, des vidéos et des jeux.

Votez et gagnez un business lunch ! “Grâce à mon smartphone, je gagne au moins une heure par jour.” Êtes-vous d’accord avec cette déclaration ? Faites-le nous-savoir. Répondez avant le 1er mars 2010 sur http://business.mobistar.be/sondage et tentez votre chance de remporter un excellent déjeuner d’affaires pour deux personnes. Les 5 gagnants pourront faire leur choix parmi une liste de dix restaurants couronnés d’une étoile dans l’édition 2010 du guide Michelin Belgique-Luxembourg.


ECHO

05

On recherche des développeurs iPhone Le nombre d’apps ou applications pour smartphones augmente de plus en plus. C’est surtout Apple Computer qui se distingue en la matière. Selon Telecompaper.com, il existe déjà plus de 100.000 apps approuvées pour l’iPhone. Le profil des développeurs App a aussi le vent en poupe. S’ils adaptent parfois des applications existantes pour l’iPhone (pensez aux sites Web), ils sont régulièrement chargés de développer des applications à partir de zéro. Le portail de l’emploi Vacature.com vient même de placer le développeur iPhone App parmi le top 5 des métiers technologiques de demain.

Nouveau : Smart Data Traveller Smart Data Traveller de Mobistar vous avertit et bloque votre connexion data en roaming lorsque vos frais de communication de données mobiles avec votre GSM ou votre PC à l’étranger ont atteint une certaine limite. Pour la zone EU+ (Europe, Suisse, Chine et Etats-Unis), celle-ci est de 50 €, hors TVA. Pour la zone Rest of World, elle est de 200 €, hors TVA.

Bientôt 73 % de travailleurs mobiles Selon un rapport de Forrester Consulting, les travailleurs des entreprises d’Amérique du Nord et d’Europe deviennent de plus en plus mobiles. Le bureau d’études prévoit qu’en 2012, les travailleurs mobiles représenteront 73 % des effectifs globaux. Parallèlement à cette mobilité croissante, la prise en charge de plateformes mobiles devient de plus en plus complexe, car la moitié des entreprises utilisent plus d’un système d’exploitation mobile. Selon Forrester, les entreprises doivent donc décider si et comment elles vont prendre en charge les plateformes mobiles et les smartphones, surtout pour les appareils privés utilisés à des fins professionnelles. Source : Forrester Consulting : Supporting Mobile and Remote Employees (à la demande de LogMeIn Inc.), septembre 2009.

entièrement gratuit notification par SMS activation et désactivation par carte, aussi souvent que vous le désirez alerte lorsque 75 % des 50 ou 200 € ont été consommés

choisissez vous-même : simple avertissement ou coupure automatique de la connexion instrument de contrôle idéal pour les fleet managers. Smart Data Traveller sera activé dans le courant du mois de juin 2010. Pour plus d’infos, surfez sur http://business.mobistar.be/smartdatatraveller.

Mobistar renforce sa position sur le marché B2B belge Mobistar a repris l’année dernière KPN Belgium Business (ex-Versatel). L’acquisition concerne le réseau de fibres optiques, les 9000 clients B2B et les activités wholesale de l’opérateur. De même, les 135 collaborateurs de l’entreprise seront intégrés dans le groupe Mobistar. Selon Benoit Scheen, CEO de Mobistar, cette reprise s’inscrit dans la stratégie de convergence de Mobistar et renforcera sa position de fournisseur de téléphonie fixe et de communication de données fixes sur le segment B2B. Cette acquisition va permettre à Mobistar de proposer des offres de télécommunications convergentes à ses clients B2B et ainsi de répondre à l’offre de Belgacom.


TELTALK

06

“La révolution n’en est qu’à ses débuts.”

w i m de wa el e ,

directeur de l’IBBT, l’institut interdisciplinaire pour la technologie à large bande


La révolution n’en est qu’à ses débuts

Nous déambulons tous avec un iPhone ou un BlackBerry à la main, et l’Internet sans fil est devenu la chose la plus naturelle du monde. Pourtant, nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises. M a réuni trois “pointures” pour dresser un état des lieux de la communication mobile de données : Jan Callewaert d’Option, Wim De Waele de l’IBBT et Rudy Vercammen de Mobistar. En leur compagnie, partons à la découverte des tendances de demain et suivons l’évolution à trois niveaux : les appareils, les applications et le réseau lui-même.

07

Jan Callewaert CEO d’Option Possède un smartphone (actuellement un iPhone, même s’il change régulièrement de marque). L’utilise pour téléphoner (aussi en vidéoconférence), envoyer des e-mails, surfer et pour gérer son agenda. N’a pas de mini-PC. Surfe souvent sur un ordina-

Quel appareil est le plus approprié pour la communication mobile de données ? Le smartphone, l’ordinateur portable ou le mini-PC ? Wim De Waele : “Selon l’évolution du marché, le smartphone sort du lot. Le succès

de ces appareils mobiles a longtemps été sous-estimé. Il a fallu pas mal de temps, mais l’iPhone d’Apple a fini par provoquer un séisme, car les utilisateurs d’iPhone sont aussi des utilisateurs très actifs du 3G. De plus, les smartphones sont les premiers appareils pour lesquels les données dominent le trafic vocal. C’est aussi le cas des nouveaux appareils Androïd.” Rudy Vercammen : “Lorsque Mobistar a lancé le SPV E200, début 2005, cet appareil

se trouvait bien seul sur le marché. Aujourd’hui, nous pouvons proposer, dans le domaine de la communication mobile, tout un écosystème d’appareils, d’applications, de partenaires, de support réseau, de plans tarifaires, d’assistance et de services connexes. Une gamme complète, donc ! Dans l’univers des smartphones et de la communication mobile de données, Mobistar a toujours joué un rôle de pionnier. Nous avons été les premiers en Belgique à proposer le BlackBerry, Windows Mobile, l’iPhone ET le smartphone Androïd.” Jan Callewaert : “En principe, ces trois appareils sont adaptés à la communication mo-

bile. Mais l’ordinateur portable s’adresse particulièrement aux utilisateurs intensifs qui doivent travailler dans un contexte professionnel. L’ordinateur portable s’est imposé en force ces dernières années, surtout grâce à la percée de modems USB faciles à utiliser. Quant au mini-PC ou netbook, il suscite un vif intérêt. Mais, selon moi, cet appareil ne suscitera pas l’engouement des foules comme le smartphone. En effet, l’avenir réside dans

teur portable avec un modem USB Option.

Wim De Waele Directeur de l’IBBT Possède un smartphone (iPhone). L'utilise pour gérer son agenda, envoyer des e-mails et téléphoner. N’utilise pas de mini-PC. Surfe souvent sur un ordinateur portable avec un modem USB 3G.

Rudy Vercammen Director Business Marketing chez Mobistar  Possède un BlackBerry. L’utilise pour téléphoner, envoyer des e-mails, gérer son agenda et ses contacts, surfer sur Internet et... comme réveil. Possède un ordinateur portable.


TELTALK

08

les appareils qui combinent téléphonie classique et applications informatiques, comme les smartphones. Le marché s’étendra encore dans les années à venir, tant dans le secteur des appareils ‘low-end’ que des appareils ‘high-end’. La révolution n’en est qu’à ses débuts. Les smartphones sont devenus incontournables et seront le segment de croissance par excellence en 2010.” Rudy Vercammen : “En outre, les smartphones sont le moyen idéal de combiner vie privée et vie professionnelle. Nous constatons ainsi que la nouvelle génération de professionnels accorde la plus grande importance à l'équilibre professionnel-privé et considère avec intérêt l’utilisation des réseaux sociaux à des fins tant privées que professionnelles.”

Quelles applications pour la communication mobile de données ? L’e-mail ou davantage ? Rudy Vercammen : “Près de 90 pour cent des hommes et femmes d’affaires qui utilisent un smartphone disposent de l’e-mail et se servent aussi de leur smartphone pour gérer et synchroniser leur agenda et leurs contacts. Mais l’e-mail ouvre la porte à une panoplie d’applications. On peut le comparer à un PC fixe. Tout le monde a un e-mail. A chacun d’ajouter les applications professionnelles qu’il souhaite. Ce sont surtout les applications de Customer Relationship Management (CRM) et de Field Force Automation (FFA) qui gagnent du terrain.” Wim De Waele : “C’est exact. Mais je remarque aussi une influence croissante du consommateur dans ces applications professionnelles. Aujourd’hui, le moteur du marché est tout à fait différent de celui des années nonante. Aujourd’hui, il est question de recherches sur Internet, de contacts via les réseaux sociaux et – de plus en plus – de services de localisation

comme Google Maps. Toutes des choses qui perceront aussi sur les appareils mobiles. Un de mes anciens collègues travaille chez Google, avec pour credo : everything goes to the mobile.” Jan Callewaert : “Chez Option, nous percevons aussi

l’intégration au niveau du hardware et du software. Pensez à notre uCAN, un modem USB qui intègre aussi des applications logicielles. Hardware, applications et données sont alors combinés. Une banque peut ainsi remettre à ses clients ce stick USB qui intègre de petites applications, pour leur permettre d’effectuer partout des transactions sécurisées.” Wim De Waele : “Parallèlement, nous observons aussi que de plus en plus d‘applications classiques destinées aux particuliers arrivent sur le marché des entreprises, comme l’Enterprise Search. L’utilisateur luimême est à l’origine de cette dynamique. De même, de plus en plus d’applications existantes intégreront des composants privés, comme Twitter, qui est intégré aux packages CRM. L'intéraction entre ces deux mondes va augmenter.” Rudy Vercammen : “La communication mobile de données engendre une hausse phénoménale de la productivité. Pensez à l'Account Manager qui peut consulter rapidement son fichier clientèle, son stock ou son agenda et qui peut passer ses commandes à distance. Ou à l’expert en maintenance qui peut signaler à l’aide d’une photo les dégâts sur place. Ou même à la police qui, sur les lieux d’une infraction, peut introduire les constats dans le système informatique à l’aide d’un BlackBerry. L’essentiel, est que tous ces collaborateurs aient directement accès à leurs informations, à l’extérieur ou au bureau. La disponibilité est elle aussi de plus en plus importante. En réagissant rapidement, vous pouvez faire la différence avec vos concurrents.”

Depuis son lancement, Mobistar investit massivement dans les technologies qui rendent les entreprises plus mobiles et plus productives. Ces dernières années, une grande attention a été consacrée à la communication de données et aux solutions convergentes. Voici quelques temps forts de ces dernières années : (Intéressé(e)? Surfez sur http://business.mobistar.be/ monline).

2001 GPRS

2004 Blackberry Wireless Solution, Machine-to-Machine Connect Technologie SDSL pour la téléphonie fixe et convergence téléphonie fixe et mobile

2005 EDGE Premier service TV mobile en Belgique, avec Canal Z Internet ADSL à vitesse élevée


La révolution n’en est qu’à ses débuts

09

“Les smartphones ? L’idéal pour combiner travail et vie privée.” ru dy v erc a m m e n ,

Director Business Marketing chez Mobistar

2006

Business Everywhere Wirefree Office Premier portail Web L’offre large bande complète

2007 One Office Voice Pack technologie HSDPA

2008 One Office Full Pack iPhone 3G, Mail&Surf, Windows Live Messenger, mini-notebooks Internet à large bande mobile

2009 iPhone 3GS


TELTALK

10

ja n c a l l ewa ert,

“Si le 3G est devenu un marché mature, nous le devons en grande partie à des opérateurs comme Mobistar.” Quels réseaux pour la communication mobile de données ? EDGE, 3G ou plus ? Jan Callewaert : “Le 3G est un marché aujourd’hui mature. Et nous le

devons aux actions promotionnelles d’opérateurs comme Mobistar. Sans oublier le consommateur qui a suivi le mouvement. Maintenant, nous pouvons vraiment parler de large bande mobile.” Rudy Vercammen : “Mobistar possède aujourd’hui une vaste couver-

ture pour la large bande mobile, avec les réseaux GPRS, EDGE, UTMS, HSPA et 3G+ qui permettent d’atteindre des vitesses de téléchargement entrant jusqu’à 7,2 Mbps. Nous possédons la couverture la plus complète du marché. Près de 88 pour cent de la population peut compter sur une couverture HSPA et 99 pour cent sur une couverture EDGE, cela permet d’envoyer des e-mails et de surfer sans problème. Par ailleurs, nos investissements ne s’attachent plus exclusivement à la couverture territoriale, mais aussi à la qualité du réseau.” Jan Callewaert : “Aujourd’hui, il est en effet possible de télécharger à

une vitesse de 3,6 à 7,2 Mbps, mais je pressens que l’industrie mobile

CEO Option

ne tardera pas à atteindre 10,2 Mbps et 14,4 Mbps. L’évolution réside aussi dans une plus grande vitesse pour l’utilisateur. Les consommateurs veulent un accès à l'information en temps réel, à une vitesse super puissante. L’utilisation de la vidéo, notamment, peut absorber beaucoup de capacité.” Wim De Waele : “C’est le grand défi de

la communication mobile de données, car nous constatons une forte hausse du volume sur les réseaux mobiles. Au Royaume-Uni, près de la moitié du trafic 3G provient de l’iPhone.” C’est incontestable, la communication mobile de données a le vent en poupe. Même si l’ordinateur portable, voire le mini-PC, reste assurément indiqué pour des utilisations plus spécifiques, le smartphone va poursuivre sa percée, y compris dans les entreprises. L’e-mail est et reste l’application de base en déplacement, mais le nombre d’autres applications professionnelles augmente. Les réseaux EDGE et 3G ouvrent aujourd’hui une foule de perspectives.


Petit format,

grandes prestations Découvrez le Nokia N97 Mini, un modèle compact qui vous suivra dans tous vos déplacements pour téléphoner, surfer, envoyer des e-mails, travailler en réseau et bien davantage. Cet appareil élégant vous surprendra par son écran tactile pivotant de 3,2” et son clavier repliable avec clavier complet.

Choisissez Mobistar Connect Mail, Mail&Surf ou Enterprise pour des fonctionnalités e-mail et Internet complètes sur votre Nokia N97 Mini. Plus d’informations auprès de votre Account Manager Mobistar ou surfez sur http://business.mobistar.be/mailsurf.


Q&A QUESTIONS & ANSWERS

12

MAÎTRISE des COÛTS

à l'Atomium

h e n r i si mons , Directeur de l’ASBL Atomium


Maîtrise des coûts en pratique

13

Avec la forme étonnante du symbole de la Belgique, une communication efficace entre collaborateurs relève du défi. Comment faire rapidement passer un message à un collègue qui se trouve dans la boule d’à côté ? Le directeur de l’Atomium, Henri Simons, a trouvé la solution grâce à One Office Voice Pack, la combinaison idéale entre fixe et mobile.

Combien de personnes travaillent à l’Atomium ? Henri Simons, directeur : “Nous avons 45 collaborateurs. Pendant les mois d’été s’y ajoute une dizaine d’étudiants jobistes. Notre personnel s’occupe entre autres de l’accueil, de l’animation dans la boule des enfants et de l’aspect administratif.”

Comment se passe la communication interne et externe dans un monument composé de neuf boules ?

“À l’intérieur, le téléphone constitue le moyen de communication par excellence. Il nous est impossible de nous crier quelque chose d’une boule à l’autre. A l’intérieur de l’Atomium, tous les collaborateurs sont donc équipés d’un appareil DECT. Le personnel administratif, qui se trouve dans l’un des ‘pieds’ du bâtiment, a aussi un GSM et une connexion interne à sa disposition. À côté de cela, quelques collaborateurs sont souvent sur la route et utilisent beaucoup leur GSM.”

Avec tous ces appels, comment maîtrisez-vous vos coûts ? “Auparavant, les coûts étaient assez importants. En tant qu’ASBL, nous devons gérer notre budget judicieusement. A un certain moment, nous avons donc décidé de demander des offres dans différentes compagnies de télécoms et de comparer les prix. C’est ainsi que nous sommes arrivés chez Mobistar, il y a un an.”

Comment Mobistar a-t-il su vous convaincre ? La convergence paie Mobistar propose des solutions convergentes, par exemple pour la téléphonie. La combinaison unique des appels fixes et mobiles offre de nombreux avantages comme une simplification de l’administration (un seul point de contact, une seule facture, un seul service clientèle), des tarifs avantageux, une plus grande efficacité et une meilleure productivité.

Pour plus d’informations sur la convergence, adressez-vous à votre Account Manager Mobistar, ou surfez sur http://business.mobistar.be/ oneofficevoicepack.

“Avec des chiffres concrets. L’Account Manager Mobistar s’est basé sur nos factures et a établi une offre extrêmement détaillée, avec une estimation des économies que nous pourrions réaliser en un an. Notre conseil d’administration n’avait besoin de rien de plus pour approuver le changement. En outre, Mobistar combine téléphonie fixe et mobile en un seul plan tarifaire, ce qui fait que nous ne recevons qu’une facture pour les deux services.”

Qu’est-ce qui a changé ? “Le plus grand changement est que toutes les conversations au sein de l’entreprise, mobiles et fixes, sont désormais entièrement gratuites. Pour une société comme la nôtre, qui utilise beaucoup le téléphone, il s’agit là d’une économie énorme. Nous dépensons déjà 50 % de moins qu’auparavant. À côté de cela, Mobistar propose également un abonnement Internet intéressant, qui fonctionne avec un modem USB spécifique et un ordinateur portable. Très pratique pour nos collaborateurs mobiles, qui peuvent ainsi répondre à leurs e-mails même en déplacement.”

Et qu’en est-il de la qualité du réseau Mobistar dans une boule métallique ? “La qualité du réseau est excellente. Notre Account Manager l’a testée en détail. Je le vois encore se balader dans tout l’Atomium, GSM en main, pour montrer que le réseau était de bonne qualité partout.”


KNOWHOW

14

Le ROI est-il un

passage obligé pour les projets télécoms ?

Le Return On Investment (ROI) mesure si un investissement est rentable ou non et dans quel délai. De nombreuses directions demandent à leurs responsables télécoms d’utiliser cet instrument, qui est devenu un véritable passeport pour les projets ICT. Pourtant, un calcul du ROI n’est pas toujours nécessaire pour effectuer les bons investissements.


Le ROI est-il un passage obligé pour les projets télécoms ?

15

k a l m a n t i bol di , Chief Information Officer Group Thermote & Vanhalst


KNOWHOW

TVH (Group Thermote & Vanhalst) est une firme de Waregem spécialisée dans le domaine des pièces détachées pour les véhicules industriels. Les BlackBerry font partie de la vie quotidienne des directeurs, des cadres et des représentants et leur permettent notamment de réagir rapidement par e-mail et de gérer leur agenda. “Ceci a un impact positif sur la productivité”, explique Kalman Tiboldi, Chief Information Officer, qui ajoute qu’une fois effectuée, la migration vers Lotus 8.5 et vers un nouveau serveur BlackBerry Enterprise Server 5.0, des fonctionnalités plus étendues seront disponibles. Ainsi le rendement pourra encore être amélioré. Bientôt aussi, les 54 véhicules de service qui sillonnent les routes de Belgique et des pays voisins seront équipés d’ordinateurs portables grâce auxquels les techniciens pourront, au travers d’un tunnel sécurisé sur le réseau de Mobistar, accéder à tout moment aux ressources de l’entreprise. Quinze véhicules de la division vente seront, quant à eux, pourvus d’assistants numériques personnels (PDA) pour la gestion en ligne des livraisons. On le voit, les technologies mobiles ont largement convaincu TVH. Cependant, aucune des applications évoquées n’a été précédée d’une estimation du ROI.

Le calcul du ROI, une nécessité absolue ? Les budgets deviennent plus serrés et, dans de nombreuses entreprises, le personnel financier est impliqué dans les décisions d’achat relatives à la technologie. C’est pourquoi de plus en plus de responsables ICT doivent justifier chaque nouvel investissement, chiffres à l’appui. En février 2009, le groupement des usagers professionnels belges d’ICT BELTUG a consacré une étude entière à la question, car il s’agit d’un sujet qui touche énormément les entreprises. Le problème est que, si le ROI est simple dans son principe – on compare tous les coûts de l’investissement avec les bénéfices sur base pluriannuelle – sa manipulation nécessite quelques efforts. Il convient ainsi d’évaluer non seulement l’investissement initial, mais aussi tous les autres frais occasionnés par la maintenance, les formations, etc. De la même manière, tous les bénéfices escomptés, directs comme indirects, doivent être soigneusement inventoriés. “Ce n’est pas toujours facile à calculer”, reconnaît Danielle Jacobs, directrice générale de BELTUG. “Il est souvent clair que les travailleurs peuvent travailler de manière plus efficace, un avantage important qu’il est très difficile de chiffrer. C’est par exemple le cas lorsque l’accroissement de la productivité est évident dès que l’on passe à la technologie mobile.” Elle estime en outre que se plier à cet exercice est très

“ Le calcul n’est pas toujours simple.” utile pour de nombreux projets. La technologie évolue très rapidement et chaque entreprise se consacre à de nombreux projets ICT. Les entreprises utilisent souvent les calculs du ROI pour fixer les priorités de différents projets. Ainsi, un projet ayant une courte période de retour sur investissement aura la priorité. Lorsqu’un calcul du ROI complet n’est pas exigé, il est en tout cas recommandé

16


Le ROI est-il un passage obligé pour les projets télécoms ?

de calculer l’ensemble des coûts, pour plusieurs années, afin de chiffrer l’impact d’un projet sur le budget. “Oui, bien sûr, je possède aussi un BlackBerry”, confirme Jacobs. “Et j’ai observé que je peux beaucoup mieux gérer mon temps en utilisant plus efficacement ma messagerie”. Ce que confirment différentes études (voir page 18).

Plus de 5000 améliorations dans les processus professionnels

17

Le temps non productif devient du temps productif DLA Piper, le plus grand cabinet d’avocats au monde, a récemment

“Chaque année, nous apportons plus de 5000 améliorations dans les processus professionnels et nous ne pouvons pas chaque fois examiner leur ROI”, avance pour sa part Kalman Tiboldi. Il précise que les coûts et les bénéfices escomptés sont bel et bien évalués, mais pas sur une base annuelle et que, chez TVH, le niveau de satisfaction de l’acheteur est décisif. “Le client qui fait appel à nous est bloqué et cela lui coûte cher”, argumente-t-il. “Si une technologie abrège le délai de livraison de nos pièces, nous la choisissons

décidé d’équiper ses avocats de BlackBerry. Kristof De Vulder, avocat associé, clarifie ce choix : “Nous avons récemment investi dans une vingtaine de BlackBerry pour nos avocats. Nous avons rapidement constaté une nette augmentation de la productivité. Nous avons dès lors commandé soixante appareils supplémentaires.” Selon Kristof De Vulder, la plus-value s’inscrit à plusieurs niveaux. “Les avocats consacrent un temps précieux à attendre : entre deux plaidoiries, en déplacement à l’aéroport… Avec les BlackBerry, ils peuvent désormais en profiter pour consulter leurs e-mails ou chercher de l’information sur Internet. Le temps d’attente devient ainsi du temps productif.” Le lien direct permanent avec le cabinet est également positif. “Lors d’un référé récent, l’interprétation à donner à un article de loi précis a fait l’objet de débat. Durant l’audience, notre avocat a discrètement demandé à ses collaborateurs de lui envoyer par e-mail l’article en question. Voilà un exemple éloquent de la manière dont la technologie peut efficacement être mise à profit dans notre cadre de travail.” Pour finir, DLA Piper a amélioré sa disponibilité avec le BlackBerry.

ol i v i er br a et,

chercheur à l'institut "Studies on Media, Information and Telecommunication (SMIT)” de la VUB, pense “qu’un ROI positif peut rapidement susciter l’adhésion de la direction et peut être une première raison de concrétiser un projet. Il peut toutefois y en avoir d’autres.”

“Grâce aux BlackBerry, nos avocats peuvent aider nos clients plus vite et plus efficacement, où qu’ils soient. L’idéal pour chacun.”


KNOWHOW

18

parce que la satisfaction de nos clients augmentera”. L’acquisition des BlackBerry et l’équipement des flottes en ordinateurs portables et PDA dont nous parlions au début de cet article obéissent à cette logique. De son côté, Olivier Braet, chercheur au Studies on Media, Information and Telecommunication de la VUB estime “qu’à côté d’un ROI positif qui emporte facilement l’adhésion de la direction et constitue certainement une première raison de matérialiser un projet, il peut y en avoir d’autres”. Et d’expliquer que, même avec un ROI négatif, une solution peut fort bien se justifier si elle apporte de la flexibilité, tout particulièrement dans le secteur logistique. Ou si elle fluidifie les communications en interne, avec les fournisseurs ou avec les clients. Ou encore si elle permet de se distinguer de la concurrence. Olivier Braet se réfère à ce propos à la genèse des automates bancaires qui font à présent partie de notre environnement quotidien. La banque Barclays a initié le mouvement de façon très limitée en Grande-Bretagne dès 1967 et a été suivie par sa consœur Lloyds en 1973 avec un réseau plus étendu. “A cette époque, ni l’une ni l’autre n’avait la moindre perspective sur le ROI de ces appareils”, rappelle-t-il. Parfois enfin, il suffit qu’elle soit innovante. Cela s’observe typiquement dans les firmes technologiques. Ainsi, Google initie une série de projets en interne presque de façon ludique en espérant que l’un ou l’autre sera un jour rentable. En fait, il s’agit presque d’un pari. danielle jacobs, Directrice générale de BELTUG, est d’avis que cet exercice a du sens dans de nombreux projets. Les entreprises utilisent souvent le ROI pour définir la priorité des différents projets ICT.

Manifestement, la logique du ROI ne prévaut donc pas dans tous les cas. L’outil est utile et continuera sans doute à être prisé par les directions générales qui voudront juger du bien-fondé des nouveaux investissements mais il ne saurait occuper le statut d’étalon unique. Chez TVH, en tout cas, on implémentera sans doute encore bien des applications sans recourir à cet instrument. Ce n’est pas Kalman Tiboldi qui nous démentira.

Des études le confirment : le mobile accroît la productivité Que le mobile augmente le

BlackBerry et de responsables

semaines. Toujours en 2007,

rendement, ne fait aucun doute. De

informatiques avait établi que les

Aberdeen Group a démontré que

nombreux travaux en témoignent et

utilisateurs finaux de tels appareils

les entreprises qui ont acquis une

depuis longtemps.

récuperaient en moyenne une

pratique mobile durant les vingt-

A la fin 2008, une enquête d’Ipsos

heure par jour grâce à l’accès

quatre mois précédents obtiennent

MORI et de RIM, le fabricant des

constant à l’e-mail. Sur la base de

de meilleurs résultats que celles qui

BlackBerry, rapportait que deux

cette seule consolidation de

ne disposent pas de cette expé-

PME européennes sur trois avaient

productivité personnelle, le

rience. Des progressions de 27 %

pu conclure une ou plusieurs

BlackBerry s’amortit en moyenne

de la productivité des collabora-

affaires grâce à la technologie

après cinq mois. Si l’on tient compte

teurs, de 19 % de la satisfaction des

mobile. L’année précédente, une

de l’impact positif sur le flux

clients, de 17 % du bénéfice et de

autre étude de RIM et Ipsos Reid,

d’information interpersonnel, le

13 % du chiffre d’affaires dans les

menée auprès d'utilisateurs de

délai est raccourci à quatre

services ont été enregistrées.


SMART TOOLS

Découvrez ici des solutions pratiques pour un usage immédiat. Quickoffice Mobile Office Suite 1.5.1 Travaillez confortablement avec Word ou Excel sur votre iPhone

19

Gwabbit Enregistrez plus rapidement les données de vos contacts sur votre BlackBerry Grâce à Gwabbit, plus besoin d’introduire manuellement les données de vos nouveaux contacts dans le carnet d’adresses de votre BlackBerry.

Gwabbit scanne automatiquement la signature des e-mails entrants et exporte toutes les données pertinentes vers votre carnet d’adresses. Ceci évite beaucoup de couper/coller, surtout si vous considérez que Gwabbit ajoute non seulement l’adresse e-mail, mais aussi les numéros de téléphone, noms d’entreprise et titres des personnes de contact. Gwabbit fonctionne sur BlackBerry OS 4.2 ou supérieur. www.gwabbit.com

Travailler en toute facilité avec Microsoft Word et Excel sur votre iPhone ? Quickoffice Mobile Office Suite est fait pour vous ! Lorsque vous travaillez avec des fichiers Word ou Excel, vous pouvez utiliser les fonctions typiques de l’iPhone, comme le zoom avant et arrière avec les doigts. Le texte est alors automatiquement adapté et s’ajuste à l’écran sans que vous deviez scroller. Le programme prend également en charge des fonctions iPhone telles que sélectionner du texte, parcourir, couper/copier/coller ou undo/redo en secouant l’appareil. Vous pouvez entrer du texte en mode paysage, ce qui vous permet de disposer d’un clavier extra large. Nouvelle possibilité : envoyer des pièces jointes d’e-mails directement via l’iPhone. Régulièrement, de nouvelles versions du programme sont lancées, dont les plus récentes sont égalament compatibles avec les documents .docx et .xslx. Autre nouveauté dans la version 1.5.1 : la protection par mot de passe pour les fichiers Word et Excel. Le soulignage de texte ainsi qu’une fonction Word Count ont également été ajoutés dans Quickword. La dernière version est en outre localisée pour différentes langues, dont le français. Quickoffice Mobile Office Suite a été désigné Best Business Application sur CTIA Wireless 2009. www.quickoffice.com

erik van berendoncks, de Sputnik TV a d’ores et déjà découvert les atouts de Gwabbit : “Chaque semaine, je reçois un nombre incalculable de mails que je lis sur mon BlackBerry. Introduire les coordonnées de nouveaux contacts et les tenir à jour est une tâche fastidieuse mais indispensable, pour laquelle je n’ai en fait ni le temps ni l’envie. Avec Gwabbit, je gagne énormément de temps et d’argent.”


KILLER APPS

20

Invoice Split Appeler avec son GSM professionnel à des fins privées est désormais taxé Utiliser un GSM professionnel à des fins privées est maintenant taxé. Pour éviter toute mauvaise surprise, Mobistar propose à votre entreprise

Invoice Split : un système intelligent qui va respecter vos finances ainsi que vos employés.

ture octroyé à l’employé à 12,50 € par mois. Dénominateur commun de ces deux systèmes : une cotisation sociale applicable tant sur la partie privée que professionnelle des communications.

Limiter l’impact financier Comment, dès lors, limiter l’impact fi nancier de ce nouvel impôt qui entre en vigueur dès janvier 2010 ? Mobistar répond à cette question avec le service Invoice Split qui permet de scinder les deux types de communications sur la facture mensuelle.

De plus en plus d’entreprises mettent à disposition de leurs salariés un GSM qui leur permet de rester en contact avec leurs collègues ou fournisseurs. Cette pratique répandue est aujourd’hui au centre de l’attention du gouvernement fédéral, qui souhaite distinguer communications privées et professionnelles. Comme vous le savez sans doute, l’avantage est taxé. Voici quelques explications supplémentaires.

Le principe est simple : Invoice Split vous permet de séparer de manière automatique les appels selon leur nature. Le coût des appels personnels sera alors adressé directement à l’employé. Cette opération offre plusieurs avantages : l’employé peut, par exemple, évaluer efficacement sa consommation mensuelle et gérer son budget en connaissance de cause.

Le gouvernement distingue deux cas de figure : soit l’employeur dispose d’un système qui lui permet de distinguer les communications privées et professionnelles. Chacun règle alors sa partie. Soit l’entreprise prend en charge l’ensemble des communications. Si tel est le cas, les autorités ont fi xé l’avantage en na-

Que vous optiez pour un forfait, Invoice Split ou un mix des deux solutions, consultez les spécialistes de Mobistar (ou votre Account Manager). Retrouvez davantage d’informations sur http://business.mobistar.be/ invoicesplit ou au numéro 5995 depuis votre GSM Mobistar.

Avide de plus d’informations professionnelles ? En tant que professionnel des ICT et des télécommunications, vous n’en savez jamais assez sur votre métier. Abonnez-vous donc à M Direct, la newsletter qui vous informe tous les deux mois sur des dernières solutions télécoms, des offres et des plans tarifaires pour votre entreprise. Abonnez-vous via http://business.mobistar.be/direct.


REVIEW

21

Toutes les nouveautés sur le banc d’essai…

BlackBerry© Bold™ 9700 Branché et sérieux à la fois

Nokia N97 Mini Le petit frère du N97, avec tout autant de fonctionnalités !

Le N97 est devenu l’un des smartphones les plus populaires chez les utilisateurs professionnels. Dès sa commercialisation, le N97 de Nokia a rapidement été baptisé l’iPhone killer. Une réputation que l’appareil n’a pas encore totalement prouvée. Nokia qualifie le N97 et le N97 mini récemment commercialisé, de mini-ordinateurs. Etant donné le clavier coulissant, le grand écran et les possibilités de communication par UMTS, WiFi et Bluetooth, de nombreux éléments le confirment. Le N97 mini présente assurément un design attractif et son format un peu plus compact en fait une version élégante de son grand frère, légèrement pataud. Le clavier complet coulissant est une solution pour l’utilisateur qui

doit rédiger rapidement un courriel en chemin, même s’il doit avoir des doigts assez fins. Par ailleurs, le N97 mini est un excellent compagnon de voyage en matière de navigation : l'appareil est en effet équipé de Nokia Maps, d’un récepteur GPS et d’une boussole numérique. Il propose également un appareil photo 5 mégapixels avec lentille Carl Zeiss et une radio FM stéréo. Les utilisateurs peuvent placer leurs applications préférées sur l’écran afi n qu’elles soient accessibles plus rapidement. Il est possible de télécharger des applications supplémentaires pour le N97 mini via l’Ovi Store, l’alternative Nokia à l’App Store d’Apple. Nokia a bien sûr dû faire certaines concessions pour la version mini N97. Ainsi, ce modèle dispose d’une mémoire de 8 Go au lieu de 32 Go. L’écran tactile, qu’il est possible de basculer de 35 degrés après avoir déplié le clavier, est lui aussi un peu plus petit, mais néanmoins suffisamment grand pour permettre une utilisation agréable. Au fi nal, ce miniordinateur est l’un des smartphones Symbian les plus compacts, élégants et agréables du marché.

Un design élégant avec les fonctionnalités d’un smartphone moderne. Grâce au très haut niveau de maîtrise du smartphone BlackBerry, Research in Motion (RIM) est depuis des années une valeur sûre dans le monde des entreprises pour la gestion des courriels, de l’agenda, des commandes et des processus administratifs. D’abord surtout destiné aux cadres (supérieurs), d’autres profils s’équipent également d’un BlackBerry : cadres et employés, techniciens, et professions libérales. Ces derniers temps, BlackBerry a été fortement concurrencé par les smartphones d’autres marques, particulièrement ceux disposant d’un système d’exploitation ouvert. Le BlackBerry Bold 9700 est la réponse de RIM à l’émulation que connaît le marché des smartphones. Le BlackBerry Bold 9700 succède au BlackBerry Bold 9000. Dès le premier contact avec le BlackBerry Bold 9700, vous êtes dans votre élément. Il s’agit du concept BlackBerry classique : un téléphone doté d’un clavier complet et d’un large écran.


REVIEW

Le BlackBerry Bold 9700 ressemble fortement à son prédécesseur, à la différence près qu’il n’a pas de commande par trackball, mais un trackpad. Tout comme avec un laptop, ce système permet de naviguer en faisant glisser le doigt sur la surface.

22

iPhone 3GS

La version 5.0 du système d’exploitation, fonctionne de façon très intuitive et dispose également d’une série de suppléments pratiques. Avec votre BlackBerry Enterprise Server 5, vous pouvez par exemple éditer plus facilement des fichiers à distance et marquer d’un fanion les courriels qui requièrent un suivi. Pour le reste, les spécifications s'inscrivent dans la droite ligne de celles de son prédécesseur. Ainsi, il prend notamment en charge WiFi, GPS, UMTS, HSDPA et Bluetooth. ll dispose d’un appareil photo plus puissant de 3,2 mégapixels et permet d’envoyer et de recevoir des SMS, mais aussi des MMS. Vous trouverez, en outre, quelques milliers d’applications pratiques dans BlackBerry App World. Le Bold 9700 est assurément élégant. L’écran apparaît non seulement un peu plus grand mais aussi très net, ce qui constitue un atout non négligeable pour lire des courriels. L’affichage des photos et des vidéos est également admirable. L’appareil est très agréable à utiliser grâce à son poids (122 grammes), sa faible épaisseur (1,4 centimètres) et sa forme. En effet, RIM a tout mis en œuvre pour garantir le confort en main du BlackBerry Bold 9700. Des efforts dont nous ne pouvons que nous réjouir.

E-mail et Internet sur votre GSM Mobistar offre à chaque utilisateur de smartphone un accès mobile facile et immédiat à ses e-mails ainsi qu’à Internet. Sur des smartphones tels que le Nokia N97, vous choisissez Mobistar Connect Mail, Connect Mail&Surf ou Connect Enterprise si vous voulez utiliser Internet et le courrier électronique. Pour les fanas de BlackBerry, nous avons BlackBerry Enterprise et BlackBerry Internet. Quant aux adeptes de l’iPhone, ils choisissent iPhone for Business. Adressez-vous à votre Account Manager Mobistar ou surfez sur http://business.mobistar.be/mailsurf .

Avec le S de Speed

Encore plus attractif pour l’usage professionnel et privé. On ne présente plus l’iPhone. Avec ses commandes “multitouch” intuitives, son design sobre, son écran tactile capacitif de 3,5 ‘’ et la connexion Internet rapide… il a déclenché une véritable révolution dans le monde des smartphones. Avec l’iPhone 3GS, Apple introduit quelques nouveautés. Grâce à la mémoire interne de 256 Mo et au processeur de 600 MHz, l’appareil démarre nettement plus vite et réagit significativement plus rapidement aux commandes. Le nouveau système d’exploitation OS 3.1 offre une série de nouvelles fonctions, à l’instar de la notification push lors de l’arrivée de nouveaux SMS ou courriels ainsi que le couper/coller et écrire en mode paysage, sur un clavier virtuel plus grand. Parmi les nouveautés figurent également commande vocale, boussole intégrée, MMS et une batterie offrant une plus grande autonomie. L’appareil photo offre également une fonction macro pour les gros plans ainsi que la possibilité de fixer des images vidéo. De manière standard, l’iPhone est déjà équipé de quelques applications professionnelles, dont l’e-mail supportant Exchange ActiveSync pushmail. Avec l’App Store, ajouter de nouvelles applications est très simple. Il existe d’ailleurs d’innombrables applications professionnelles intéressantes, comme la toute nouvelle navigation TomTom ou le file sharing. Suite à toutes ces modifications, l’iPhone 3GS est devenu un excellent choix pour presque toutes les catégories d’utilisateurs professionnels mobiles. Intéressé(e) par l’un de ces smartphones ? Surfez sur http:// business.mobistar.be/appareils. Vous y trouverez l'offre la plus étoffée de smartphones à écran tactile.


MUSTHAVES

23

Des nouveautés pratiques pour les travailleurs mobiles et le travailleur fi xe intelligent.

1.

2.

La clé de vos données

D’une pierre, deux coups Avec le Mophie Juice Pack Air, vous faites d’une pierre, deux coups. Ce petit appareil, qui ne pèse que 76 grammes, double la durée de la batterie de votre iPhone, tout en protégeant votre appareil.

Le Juice Pack est la combinaison d’une batterie externe rechargeable et d’un boîtier de protection antidérapant.

Mais où est donc passée ce stick USB ? Désormais, plus besoin de les chercher. Ils ressemblent à une clé que vous pouvez attacher à votre porte-clés. Design et fonctionnalité vont ici visiblement de pair. La LaCie iamaKey et l’itsaKey USB Flash Drives ont une capacité respective de 32 GB et 16 GB. Le modèle iamaKey de 2 GB peut aussi être gravé, par exemple, par Mister Minit… Voilà une bonne idée de cadeau ! www.lacie.com

3.

Recharger 6 appareils simultanément

Grâce à la technologie intelligente, on consomme d’abord tout le courant de la batterie lithium polymère du Juice Pack, avant de faire appel à la réserve d’énergie de l’iPhone.

Le Callpod Chargepod est une plate-forme de chargement universelle en forme d’étoile, idéale pour partir en voyage d’affaires. Il peut accueillir six téléphones, PDA, appareils photos numériques, iPod et autres appareils. Avec une seule prise, vous pouvez donc recharger six appareils en même temps. Les adaptateurs indépendants visant à raccorder des appareils peuvent être achetés séparément.

www.mophie.com

www.callpod.com


Mobistar Business Solutions © 2010 Mobistar, tous droits réservés. Mobistar est une marque commerciale déposée. Les marques citées dans cette brochure sont des marques commerciales ou déposées et sont la propriété de leurs fabricants respectifs. Les caractéristiques des produits et services mentionnés peuvent être modifi ées sans avis préalable. Mobistar décline toute responsabilité quant à d’éventuelles erreurs lors de la mise en page et de l’impression de ce magazine. Réalisation: Cypres/Sign'

Appelez plus avantageux dans toute l’Europe. Activez Roaming Fleet ! Avec Roaming Fleet, vos collaborateurs appellent leurs collègues moins cher depuis n’importe quel pays d’Europe. Ils appellent au même prix qu’un appel reçu, où qu’ils se trouvent en Europe. Et si vous combinez Roaming Fleet avec Roaming for Business, votre avantage augmente encore.

Optimisez votre mobilité ! Demandez dès maintenant plus d’informations à votre Account Manager Mobistar ou surfez sur http://business.mobistar.be/roamingfleet.


M Magazine #01 Edition francophone