Page 3

POINT DE VUE

N O U V E L A N, BELLE VUE Après de nombreux débats, souvent virulents et confus, des coups de menton et des claquements

de porte, comme toujours en France lorsqu’il s’agit de réformer, le fameux « RAC zéro », c’est-à-dire l’absence de reste à charge pour certaines dépenses liées à l’optique, va entrer en vigueur à compter du 1er janvier 2020. Dans un communiqué, le ministère de la Santé assure qu’à cette date, « le 100% santé sera garanti pour les soins optiques. La réforme, pour les soins liés à la vision, se fera donc en une seule étape et non pas progressivement. Actuellement, le reste à charge moyen s’établit à 22%, et environ 10% des Français renoncent aux soins optiques pour des raisons financières ». Les opticiens sont donc contraints de proposer une offre « 100% Santé » dont le prix des lunettes devra osciller entre 95 euros et 265 euros pour un équipement unifocal et de 180 euros à 370 euros pour un équipement progressif. Quant aux porteurs de lunettes, ils seront limités dans le choix des montures, ils devront puiser dans un « panier » de 17 modèles adultes et 10 modèles enfant. C’est à peine 5% de l’offre de lunettes d’un magasin d’optique moyen... Autre contrainte, ces lunettes 100% santé ne pourront être renouvelées que tous les deux ans à partir de 16 ans et tous les ans pour les enfants jusqu’à 15 ans. Un renouvellement qui pourra être plus fréquent en cas d’une baisse importante de la vue ou de pathologie de la vision comme un glaucome. Cette réforme insiste sur le fait qu’une paire de lunettes est un équipement médical, on l’aura compris. Elle est aussi et surtout un accessoire identitaire qui ne se limite pas à mieux voir, mais à être vu, remarqué, embelli. Pour la nouvelle année, pensez à vos yeux, et à ceux des autres qui vous sourient parce que vous êtes agréable à regarder.

DOMINIQUE CUVILLIER

Directeur de la publication et de la rédaction

Photo Cover & Edito : Lunettes optiques SPEKTRE EYEWEAR © Spektre Eyewear

Profile for MO Fashion/Eyewear

MO#92  

MO#92