Issuu on Google+

L’expansion de la Chrétienté

I. L’Expansion économique A la fin du Moyen Age les grandes villes européennes, comme Sienne, s’enrichissent et voient leur population augmenter. Cette prospérité s’explique par leurs activités : -

L’artisanat : il y a de nombreuses boutiques dans lesquelles les artisans fabriquent des

produits qu’ils vendent eux-mêmes (drap, charcuterie, cordonnerie…) -

L’éducation : c’est dans les grandes villes que l’on trouve les écoles et universités

-

Le grand commerce international : les marchands européens, et principalement italiens,

achètent des marchandises en Asie et en Afrique (or, épices, soie) ou en Europe (drap) pour les revendre -

La banque : les grands marchands sont aussi des banquiers qui prêtent l’argent gagné grâce au

commerce aux rois, pour leur permettre de financer leurs guerres. Ces villes échappent au pouvoir des seigneurs : elles forment des communes dirigées par les plus riches des marchands. Pour montrer leur richesse et leur puissance, les communes font construire des palais communaux et des places publiques.

II. Les Croisades En 1095 le pape Urbain II demande à tous les chrétiens de partir en croisade pour conquérir Jérusalem, qui appartient aux musulmans. Jérusalem est une ville sainte pour les chrétiens car elle abrite le tombeau de Jésus. Le pape promet à tous les croisés le pardon de leurs péchés s’ils meurent durant l’expédition. Il s’agit donc d’une guerre sainte, menée au nom de la religion et pour un objectif religieux. En 1099 les croisés s’emparent de Jérusalem et fondent le royaume chrétien de Jérusalem. Il y aura ensuite plusieurs croisades pour défendre le royaume de Jérusalem attaqué par les armées musulmanes, reprise par Saladin en 1187.


Expansion de la chrétienté