Page 1

Musée national d‘histoire et d‘art

Musée Dräi Eechelen

03 2016


sommaire

2

Impressum & abonnements

3

Editorial

4-5

Wie bekommt man eine Brücke in ein Museum? Neue Sonderausstellung im Musée Dräi Eechelen

6-7

Become a patron of a Koekkoek! Appeal for donations towards public subscription

8-9

Become a patron of a Koekkoek! Subscription modalities and benefits

10

Become a patron of a Koekkoek! Guided Tours

11

Collection’s Drawing by Stina Fisch

12-13

Coming Soon - Agenda

14-15

Juillet - Juli - July

16-17

Août - August - August

18-19

Septembre - September - September

20

For Youngsters Only

21

Budding Artist

22-23

«Der Kalte Krieg in Luxemburg» - Vortragsreihe

24-25

Beaux-Arts: Au royaume des illusions. Nouvel accrochage permanent au 5e étage

26-27

L’appel du regard d’Éric Chenal

28-29

«Vous avez dit Facility Report?» Prêt d’une statue de Charles IV au MHVL

30

Bon à savoir

31

Heures d‘ouverture, tarifs, plan d‘accès

museomag

la brochure d’information du MNHA, est disponible à l’accueil de nos deux musées ainsi que dans différents points de distribution classiques à l’enseigne «dépliants culturels». Si vous préférez recevoir ce périodique directement dans votre boîte aux lettres, abonnezvous gratuitement en nous adressant un simple mail avec vos coordonnées à

musee@mnha.etat.lu Le MNHA est un institut culturel du Ministère de la Culture.

impressum MUSEOMAG, publié par le MNHA, paraît 4 fois par an Charte graphique: © Misch Feinen Coordination générale: Sonia da Silva Couverture et mise en page: Gisèle Biache Photographie: Éric Chenal Dessin: Stina Fisch Impression: Imprimerie Heintz, Luxembourg Tirage: 22.000 exemplaires Distribution: Luxembourg et Grande Région S‘abonner gratuitement via mail: musee@mnha.etat.lu ISSN: 2418-3962


Editorial

Les vacances d’été approchent à grands pas… mais cela ne signifie pas que le Musée national d’histoire et d’art soit en congé, bien au contraire. Les pages qui suivent me semblent en apporter la preuve: nouvel accrochage Beaux-Arts, vernissage d’exposition au M3E, campagne de souscription publique, cycle de conférences… un beau bouquet d’activités parmi lesquelles nos visiteurs auront peine à choisir.   Dans tout cela n’oublions pas notre exposition temporaire La Guerre froide au Luxembourg qui rencontre un intérêt soutenu non seulement auprès des médias mais aussi auprès de notre public. Il en va de même pour le cycle de conférences ambitieux qui accompagne cette exposition et qui fait régulièrement salle comble (prochains rendez-vous pp. 22-23).   Si nous venons de décrocher notre exposition consacrée au peintre américain H. Craig Hanna, les amateurs d’art contemporain ne resteront pas sur leur faim pour autant. En effet, la section des BeauxArts vient de mettre en place à la galerie permanente du 5ème étage un nouvel accrochage qui présente un choix d’acquisitions importantes des trente dernières années. Cet accrochage sera complété courant juillet par une présentation temporaire dans la salle Wiltheim de tableaux contemporains de grand format issus de notre collection. L’occasion donc de voir - pour certains de revoir - des œuvres importantes dont la taille nous empêche de les présenter en permanence. La contribution de Malgorzata Nowara, conservatrice des Beaux-Arts Beaux-Arts, vous en dira plus (pp. 24-25).   De l’histoire contemporaine à l’art contemporain, il n’y a donc qu’un pas au MNHA. Ou deux, car au M3E aussi vous pourrez bientôt plonger dans une page de l’histoire récente de notre pays, de toute actualité en plus. En effet, nous vous y proposons à partir du 7 juillet une nouvelle exposition temporaire Pont Adolphe 1903 consacrée à un de projets d’infrastructure les plus audacieux que le Luxembourg ait jamais entrepris. Sa mise en service en 1903 marque le passage définitif du Grand-Duché de l’Etat agraire pauvre et sousdéveloppé qu’il avait été à son origine vers le pays industrialisé qu’il sera au 20ème siècle. Une prouesse technique qui en dit long sur le chemin parcouru par la société luxembourgeoise depuis l’indépendance acquise en 1839. Vous pourrez lire dans les pages qui suivent (pp. 4-5) la présentation de ce beau projet par

© éric chenal

Chères lectrices, chers lecteurs,

François Reinert, conservateur délégué à la direction du M3E et commissaire de l’exposition.   Comme dans les éditions précédentes, ce numéro du museomag veut aussi vous offrir l’occasion de jeter un coup d’œil derrière les coulisses du musée. Cette foisci, c’est au tour de Cécile Arnould, assistante scientifique au Cabinet des Médailles, de vous présenter (pp. 2829) le déroulement d’une opération de prêt entre professionnels de musée, et ceci à l’exemple du prêt d’une statue en plâtre de Charles IV à nos collègues du Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg.   Last but non least, j’aimerais attirer votre attention sur une campagne de souscription publique – de crowdfunding comme on dit aujourd’hui – tout à fait exceptionnelle. En effet, le MNHA s’est décidé à faire appel à la générosité du public – la vôtre, en somme – pour nous aider à faire entrer dans nos collections une œuvre d’une qualité artistique et d’une valeur patrimoniale tout à fait exceptionnelles. Dans ce numéro, vous trouverez toutes les informations sur cette Vue sur le Château de Larochette (1848), de B. C. Koekkoek ainsi que les modalités de notre campagne de dons que nous organisons en collaboration étroite avec le Fonds Culturel National et l’Association des Amis des Musées (pp. 6-10). Aidez-nous, chaque cent compte!   Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne lecture ainsi qu’un agréable été. Et à vous rappeler que, même en été, parfois le bonheur n’est pas dans le pré mais au musée… Michel Polfer, Directeur

03 ‘ 2016 museomag

3


Wie bekommt man eine Brücke in ein Museum?

© éric chenal

das schwerste Exponat der neuen Zeitausstellung „Pont Adolphe 1903“ zieht in das museum ein

Bei einer Größe von 2,12 m x 1,08 m x 0,52 m und einem Gewicht von drei Tonnen mussten besondere Vorkehrungen getroffen werden.

Ganz einfach: Man zerlegt sie in ihre Bestandteile! Das geht natürlich nur mit einem symbolischen Element. Und was könnte aussagekräftiger sein als dieses monumentale Steinrelief mit dem Kopf des Luxemburger Löwen, das am 9. Juni mit einem Schwertransporter in das Musée Dräi Eechelen gebracht wurde? So wurde in den Museumswerkstätten ein Sockel aus Stahl vorgefertigt, der genau den Massen des Steins entspricht, dieser wurde dann mit Rollen versehen. Der monumentale Block wurde mit dem weit ausladenden Arm des Krans noch vor dem Eingang des Museums auf diesen Sockel platziert. Vorsichtig wurde der Block dann auf seinem Sockel über Bodenschutzplatten zu seinem Ausstellungsplatz bewegt. Symbol unserer Unabhängigkeit Dieser Schlüsselstein kann am ehesten einen lebhaften Eindruck über die Bedeutung eines Bauwerks vermitteln, welches 1903 mit 84 m weltweit die größte Bogenweite aufwies. Wie wichtig die Brücke für Luxemburg ist, erkannte schon Großherzog Adolph bei der Grundsteinlegung: «En souhaitant que le pont dont Nous posons aujourd’hui la première pierre, dure aussi longtemps que l’indépendance du 4

museomag 03 ‘ 2016

Grand-Duché de Luxembourg et que l’amour de Mon fidèle peuple, Je frappe les trois coups au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.» Da eine Brücke neben ihrem monumentalen und historischen Charakter vor allem auch eine Verkehrsverbindung ist, stehen immer wieder Renovierungs-Maßnahmen an. So erklärt es sich, dass es sich bei diesem Steinblock um ein Teil der beiden Wap-


Sonderausstellung

pen handelt, die 1961 von dem luxemburgischen Bildhauer Aurelio Sabbatini (1909-1987) skulptiert wurden. Keine Spur der ursprünglichen Steine Sie ersetzten die Wappen von 1903, die wegen der Fahrbahnverbreiterung von jeweils 0,50 m und der vollständigen Erneuerung des Brückenbelags aus Beton weichen mussten. Der Löwe auf dem Nassauer Wappen befindet sich auf der flussaufwärts gelegenen Seite, der Löwe auf dem Luxemburger Wappen auf der anderen Seite. Beide wurden seinerzeit vor Ort herausgearbeitet, so dass der unterste Block mit den Pfoten nicht entnommen werden konnte sonst würde die Brücke zusammenstürzen, da es sich um den Schlüsselstein handelt. Was 1961 mit den ursprünglichen Steinen geschehen ist, wissen wir nicht. Als nun erneut eine Restaurierung anstand, und die Wappentiere wieder weichen mussten, stellte die Straßenbau-Verwaltung dem Museum das Luxemburger Landeswappen zur Verfügung, welches im Frühjahr 2015 in das Museumsdepot abtransportiert wurde. Das großherzogliche Wappen mit dem Nassauer Löwen wird wohl im Petruss-Tal aufgestellt werden. Der Luxemburger Löwe wurde nun als erstes Exponat der neuen Zeitausstellung „Pont Adolphe 1903“ (7. Juli 2016 bis 8. Mai 2017) in das Musée Dräi Eechelen gebracht, wo es wohl seine definitive Höhle finden wird. Vor der für November 2016 geplanten Wiedereröffnung der restaurierten und den neuen Verkehrsgegebenheiten angepassten Nei Bréck wollten wir uns mit ihrer Erbauung von 1899

bis 1903 befassen. Es taten sich dabei erstaunliche Parallelen zu heute auf… Neugierig geworden? Dann sollten Sie sich die Ausstellung im M3E anschauen, das schwerste Stück kennen Sie ja bereits. Und so nahe werden Sie dem Löwen der alten „Nei Bréck“ sicher nie mehr kommen. François Reinert

www.m3e.lu

„Pont Adolphe 1903“ Sonderausstellung im Musée Dräi Eechelen vom 7. Juli 2016 bis zum 8. Mai 2017.

03 ‘ 2016 museomag

5


BECOME A PATRON OF A Koekkoek!

© éric chenal

Appeal for donations towards a public subscription of a major national heritage work: a first in Luxembourg!

(from l. to r.): Launching of the awareness campaign on 3th of May 2016 at the MNHA in presence of i.a. Guy Arendt, Secretary of State of Culture, Michel Polfer, director of the Musée national d’histoire et d’art, Florence Reckinger and Jeff Erpelding, chairman and vice-chairman of The Friends of Art and History Museums, Luxembourg.

“Our museum is being offered the opportunity to acquire a work whose artistic and historical qualities are of great importance for Luxembourg. Called View of the Larochette Castle, it was painted in 1848 by one of the most famous artists of the time, Barend Cornelis Koekkoek (1803-1862). The work was commissioned by none less than the King of the Netherlands and Grand Duke of Luxembourg, William II (1840-1849), the Grand Duke who granted Luxembourgers their self-government after the London Treaty of 1839. The painting is part of a cycle of great Luxembourgish landscapes that Guillaume II commissioned following a journey to Luxembourg in 1845, for which he had invited the painter. Of the eight paintings that were made, only four are presently accounted for. Here, then, is a unique opportunity to enrich our national collections with a romantic Luxembourgish landscape by one of the greatest landscapists of his time, a work of exceptional artistic and historical value. The investment needed is far too large for the museum’s acquisition budget. This is why we are launching this fundraising appeal within the 6

museomag 03 ‘ 2016

framework of a crowdfunding campaign. We firmly believe that the public will acknowledge the great importance of this national challenge and support us in our endeavour to acquire the painting. The MNHA thanks all future donors in advance!” Michel Polfer, director of the MNHA


CROWDFUNDING

© éric chenal

This crowdfunding campaign seeks to gather the citizens of Luxembourg around a project of heritage safeguard: by bringing this work of art into the country’s public collections, citizen-donors will make sure that this work of art, commissioned in the 19th century by King and Grand Duke Guillaume II, will in the future be preserved and enhanced in Luxembourg in an institution of public interest. Let us come together and help the MNHA secure Barend Cornelis Koekkoek’s View of Larochette Castle (1848) for its permanent collection!

Save the date!

Asker Pelgrom, specialist in history of art of the 19th century and co-curator of the exhibition Painted for the King – B. C. Koekkoek and the Luxembourgish landscape presented in 2013 at the MNHA, will give a lecture within the framework of this campaign. Date: 29th September 2016 at 6 p.m. in the presence of Her Royal Highness the Hereditary Grand Duchess of Luxembourg. (from top to bottom): - Jo Kox, chairman of the National Cultural Fund, signing the Golden Book. The FOCUNA serves as a platform for the collection of funds and emits a certificate for tax deduction for all donations from 50€ and more. - Jeff Erpelding (l.) in conversation with Petrus Wouterus Kok, ambassador of the Netherlands in Luxembourg. The obvious links between the Kingdom of the Netherlands and the Grand Duchy of Luxembourg led the Embassy to also join this subscription campaign. - The Friends of the Art and History Museums, Luxembourg chaired by Florence Reckinger is a precious ally and supports the campaign with a call for donations to their membership.

03 ‘ 2016 museomag

7


Let us come together: every cent counts! © éric chenal

Subscription modalities and benefits

This crowdfunding campaign seeks to bring together the citizens of Luxembourg around a project of heritage safeguard.

The National Cultural Fund (FOCUNA), flagship partner of this subscription campaign organized with the precious support of the The Friends of Art and History Museums Luxembourg asbl and the Embassy of the Netherlands in Luxembourg, will serve as a platform for the collection of funds and emit a certificate for tax deduction for all donations of 50€ and more. The registration of all pledges to donate should be made online (www.mnha.lu). The user then receives an automatic email reply confirming the pledge for the bank transfer of the pledged amount. Bank transfer possible: though FOCUNA recommends the online registration of your pledge (www.mnha.lu), it is also possible to make a classical bank transfer to the following recipient’s account number: LU24 0019 4655 0203 7000 – bank: BCEE, Luxembourg. Please mention KOEKKOEK MNHA on your transfer order. All donors will be invited to a reception at the end of the campaign. The list of all donors who did not wish to remain anonymous will be displayed at the museum and published on our website, as well as in our magazine MUSEOMAG.

There is no minimum amount; all spontaneous donation are encouraged: in the Early Art room, the museum installed a donation box. Tax-deductibility All subscriptions of 50 € or more, will entitle the donor to a tax-deductible certificate. Special benefits For all subscriptions from 200 € or more, the MNHA offers also a two-year-pass for two people, giving free access to our two museums (MNHA and Musée Dräi Eechelen). As a company Company sponsorship (with benefits*): 10.000 € minimum. (* including i.a. a room for a private reception, guided museum tour included; for more informations, please call the museum 479330-399). www.mnha.lu

8

museomag 03 ‘ 2016


CROWDFUNDING

Florence Reckinger, présidente des Amis des Musées d’Art et d’Histoire, Luxembourg asbl

Jeff Erpelding, stellvertretender Vorsitzender vom Verein Amis des Musées, Luxemburg

Petrus Wouterus Kok, ambassador of the Netherlands in Luxembourg

«Le soutien des Amis des Musées à l’opération de crowdfunding du MNHA s’inscrit dans l’un des principaux buts de l’association: favoriser les acquisitions muséales. Cette participation active s’est généralement traduite par la mise en relation de donateurs avec les musées et des dons de l‘association en vue d‘acquisitions d‘objets anciens et d‘œuvres d‘art choisis par les musées. En organisant une souscription publique, le MNHA offre à chaque citoyen la possibilité de devenir mécène à son échelle. C‘est une grande première au Luxembourg qu‘il faut soutenir et encourager.»

„Wenn ich in dieser Runde das Wort ergreife dann nur in meiner Eigenschaft als Kunstliebhaber und Sammler zeitgenössischer Kunst. Ich kann nur die grosse Qualität des angebotenen sehr gut erhaltenen Werkes bestätigen, es handelt sich in der Tat um ein für Luxemburg historisch wichtiges Gemälde das sich ohne Problem in die bestehende Sammlung integrieren wird. Deshalb mein Aufruf an alle potentiellen Spender, später bei der Betrachtung dieser Arbeit können Sie mit Stolz behaupten dass dieses Bild dank Ihrer Geste den definitiven Weg in dieses schöne Museum gefunden hat.“

“Not only is the “crowdfunding” initiative an instrument to finance the acquisition of this magnificent Koekkoek, it is above all a way to get the public involved in art, in this case with a work of art of specific historical value. Of course “crowdfunding” is not the solution for every financial shortage: certain works of art will not be very popular but need to be part of a collection. By introducing crowdfunding for certain purchases there will be more room for more controversial acquisitions from the regular budget.“

03 ‘ 2016 museomag

9


visites guidées tous les dimanches führungen jeden sonntag Guided tours every sunday Koekkoek (Exposition jusqu’au 1er novembre 2016)

10

Juillet 03/07 à 16h00 10/07 à 11h00 17/07 à 16h00 24/07 à 11h00 24/07 à 16h00 31/07 à 16h00

EN LU/DE FR EN PT LU/DE

Martina Przybilla Eva Maringer Jean-Marc Arnaudé Vera Herold Vera Herold Vera Herold

Août 07/08 14/08 21/08 28/08

à 11h00 à 16h00 à 11h00 à 16h00

FR EN LU/DE FR

Jean-Marc Arnaudé Martina Przybilla Martina Przybilla Nathalie Becker

Septembre 04/09 à 11h00 11/09 à 16h00 18/09 à 11h00 18/09 à 16h00 25/09 à 16h00

EN LU/DE FR PT EN

Jean-Marc Arnaudé Eva Maringer Jean-Marc Arnaudé Vera Herold Vera Herold

Octobre 02/10 à 11h00 09/10 à 16h00 16/10 à 11h00 23/10 à 16h00 30/10 à 11h00 30/10 à 16h00

LU/DE FR EN LU/DE FR PT

Vera Herold Jean-Marc Arnaudé Jean-Marc Arnaudé Eva Maringer Nathalie Becker Vera Herold

museomag 03 ‘ 2016


Képi du Grand-Duc Adolphe, vers 1890 Käppi des Großherzogs Adolph, um 1890 Kepi of Grand-Duke Adolphe, c. 1890 Illustration: Stina Fisch

Collection’s drawing by Stina Fisch

03 ‘ 2016 museomag

11


COMING SOON

«pont adolphe 1903», exposition temporaire DU 7 JUILLET 2016 au 8 MAI 2017. VERNISSAGE LE 6 JUILLET – Musée dräi eechelen. “Passion. albrecht bouts and the face of christ” Temporary Exhibition from 7th october 2016 to 12th frebruary 2017. opening on 6th october – mnha. Œuvre invitée / guest work: «Portrait d’un homme âgé de 56 ans», de Frans Pourbus le Jeune (1569-1622), à partir du 13 septembre 2016 – MNHA, 3e étage.

CURRENTLY „Der Kalte Krieg in LUXEMBOURG“, sonderausstellung bis zum 27. novemBEr 2016 – WILTHEIMflügel / MNHA. rÉaccrochage Joseph Kutter. Exposition permanente jusque fin mars 2017 – salles Kutter / MNHA. NOUVEAU PARCOURS beaux-Arts, salles d’art contemporain (étages 4 et 5).

12

museomag 03 ‘ 2016


Juilletseptembre 2016

03 ‘ 2016 museomag

13


juillet ’16

SA 23 11h Vum Mansfeld zum Design 1500-2014 (L)

visites guidées führungen

DI 24 11h Koekkoek

(EN)

DI 03 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

DI 24 11h De Mënzkabinett / Das Münzkabinett

L/D

DI 03 16h Koekkoek

(EN)

DI 24 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

MA 05 12h30 & JE 07 19h RENC‘ART Œuvre du mois avec Nathalie Becker

JE 07 18h La Guerre froide

(F)

DI 24 16h Koekkoek

(P)

MA 26 12h30 & JE 28 19h RENC‘ART Obra do mês por Vera Herold

(P)

(F)

DI 10 11h Koekkoek

(L/D)

DI 10 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

DI 10 16h A guerra fria

me 27 18h Féirung Féirung vum Bunker amenagéiert an de Kasematte vum ale Fort Louvigny mam Änder Bruns a Régis Moes (L)

(P)

JE 28 18h La Guerre froide MA 12 12h30 & JE 14 19h RENC‘ART Kunstwerk des Monats mit Martina Przybilla

JE 14 18h La Guerre froide

(D)

(F)

JE 14 18h KONFERENZ Lächer am Eisene Rideau? Lëtzebuerger Wirtschaftsdiplomatie am Kale Krich vum Marc Birchen (L)

DI 17 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg DI 17 16h Koekkoek

(L/D) (F)

MA 19 12h30 & JE 21 19h RENC‘ART Artwork of the month with Vera Herold / with Martina Przybilla (EN)

JE 21 18h Vortrag Wenn Musik und Politik miteinander tanzen. Die Musik als Waffe im Kalten Krieg mit Vera Herold (D)

14

JE 21 18h Le Cabinet des Médailles

(F)

JE 21 18h La Guerre froide

(F)

museomag 03 ‘ 2016

(L/D)

(F)

DI 31 11h Joseph Kutter 1894–1941

(L/D)

DI 31 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

DI 31 16h Koekkoek

(L/D)


© éric chenal

visites guidées führungen SA 02 14h30 & DI 03 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus

(L/D/F)

vernissage ME 06 18h30 Pont Adolphe 1903

DI 10 14h30 Les villas du boulevard Joseph II avec Robert L. Philippart Rdv: parvis de la chapelle du Glacis DI 10 15h Pont Adolphe 1903 ME 13 18h Pont Adolphe 1903 DI 17 15h Pont Adolphe 1903 ME 20 18h Pont Adolphe 1903

RENC’ART du mois : Espaces bleus, 1936 de Jean Hélion (1904-1987) En découvrant en 1924 les œuvres de Cézanne, Matisse, Derain, l’artiste français Jean Hélion décide de se consacrer à la peinture. Jusqu’en 1929, il peint des natures mortes, puis il s’oriente vers l’abstraction. Après avoir fondé le groupe Art concret avec Van Doesburg, il adhère à celui d’Abstraction-Création de 1930 à 1934. Sa peinture évolue peu à peu d’un système de signes géométriques vers de la nonfiguration, puis vers une figuration aux formes extrêmement simplifiées, cheminement illustré à merveille dans cette toile de grand format intitulée Espaces bleus.

(L) (L/D) (F) (L/D) (F)

SA 23 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F) SA 23 15h Dauerausstellung

(L)

DI 24 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F) DI 24 15h Pont Adolphe 1903 ME 27 18h Pont Adolphe 1903

(L/D) (F)

DI 31 15h Pont Adolphe 1903

(L/D)

DI 31 16h Pont Adolphe 1903

(EN)

villa romaine visites guidées führungen DI 10 15h Römische Villa Echternach mit Martine Wielkowolsky (L/D/F)

vernissage Pont Adolphe 1903 ME 06 18h30

03 ‘ 2016 museomag

15


août ’16

JE 25 18h La Guerre froide

visites guidées führungen

DI 28 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg DI 28 16h Koekkoek

MA 02 12h30 & JE 04 19h RENC‘ART Œuvre du mois avec Nathalie Becker

(F)

JE 04 18h La Guerre froide

(F)

DI 07 11h Koekkoek

(F)

DI 07 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

MA 09 12h30 & JE 11 19h RENC‘ART Kunstwerk des Monats mit Martina Przybilla

(D)

JE 11 18h La Guerre froide

(F)

DI 14 15h De Kale Krich / Der kalte Krieg

(L/D)

DI 14 16h Koekkoek

(EN)

Assomption LU 15 fermé

MA 16 12h30 & JE 18 19h RENC‘ART Artwork of the month with Martina Przybilla

(EN)

JE 18 18h Le Cabinet des Médailles

(F)

JE 18 18h La Guerre froide

(F)

SA 20 11h Von Mansfeld zum Design

(D)

SA 20 15h Parcours Beaux-Arts: Art contemporain (F) DI 21 11h Koekkoek

(L/D)

DI 21 11h De Mënzkabinett / Das Münzkabinett

(L/D)

DI 21 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

RENC‘ART est reporté au 06 et 08 septembre Obra do mês por Vera Herold (P)

16

museomag 03 ‘ 2016

(F) (L/D) (F)


© éric chenal

visites guidées führungen ME 03 18h Pont Adolphe 1903

(F)

SA 06 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F DI 07 10h30 Art Nouveau et Modernisme à Luxembourg: pas si conservateur! par Robert Philippart Rdv: Cercle-Cité Place d’Armes (F) DI 07 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F DI 07 15h Pont Adolphe 1903

ME 10 18h Pont Adolphe 1903 DI 14 15h Pont Adolphe 1903

1966 bestellte der Apotheker Joseph Pauly (1904-1977) aus Esch/Alzette eine Wohnzimmereinrichtung im internationalen Stil. Die Sitzgarnitur Bastiano wurde 1960 von den italienischen Designern Scarpa entworfen und „bei Rob“ in Luxemburg erworben, einem Möbelgeschäft, das sich seit 1957/58 auf moderne Produktneuheiten spezialisiert hatte. Der Tisch wurde nach eigener Idee wahrscheinlich im Escher Marmorwerk Focant gefertigt. An den Wohnzimmerwänden der Paulys hingen moderne Gemälde der Ecole de Paris. Wir laden Sie ein, in die Wohnatmosphäre der 1960er-Jahre einzutauchen. Ein gemeinsames Blättern im Fotoalbum erlaubt auch einen Blick in die 1930er-Jahre. Wie war die Familie Pauly vor der Modernisierung eingerichtet?

(F) (L/D)

RENC’ART du mois : Internationaler Stil: das Wohnzimmer der Eheleute Pauly-Groff

(L/D)

Assomption LU 15 fermé

ME 17 18h Pont Adolphe 1903

(F)

SA 20 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F) SA 20 15h Daueraustellung M3E

(D)

DI 21 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F) DI 21 15h Pont Adolphe 1903

(L/D)

DI 21 16h Pont Adolphe 1903

(EN)

ME 24 18h Pont Adolphe 1903 DI 28 15h Pont Adolphe 1903

ME 31 18h Pont Adolphe 1903

(F) (L/D) (F)

villa romaine visites guidées führungen DI 07 15h Römische Villa Echternach mit Martine Wielkowolsky (L/D/F)

03 ‘ 2016 museomag

17


septembre ’16

SA 24 11h De Mansfeld au design 1500-2014

visites guidées führungen JE 01 18h La Guerre froide

(F)

SA 24 15h Parcours Beaux-Arts: Art contemporain (F) (F)

DI 25 11h De Mënzkabinett / Das Münzkabinett (L/D)

DI 04 11h Koekkoek

(EN)

DI 25 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

DI 04 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

DI 25 16h Koekkoek

(EN)

MA 06 12h30 & JE 08 19h RENC’ART Œuvre du mois avec Nathalie Becker

(F)

MA 27 12h30 & JE 29 19h RENC’ART Obra do mês por Vera Herold

(P)

JE 29 18h La Guerre froide

(F)

MA 06 12h30 & JE 08 19h RENC’ART Obra do mês por Vera Herold (thème du mois d’août) (P)

JE 08 18h La Guerre froide

(F)

DI 11 11h Joseph Kutter 1894–1941

(F)

DI 11 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg

(L/D)

DI 11 16h Koekkoek

(L/D

DI 11 16h A guerra fria

(P))

MA 13 12h30 & JE 15 19h RENC’ART Kunstwerk des Monats mit Martina Przybilla

(D)

JE 15 18h La Guerre froide

(F)

DI 18 11h Koekkoek

(F)

DI 18 15h De Kale Krich / Der Kalte Krieg DI 18 16h Koekkoek

MA 20 12h30 & JE 22 19h RENC’ART Artwork of the month with Vera Herold

(L/D) (P)

(EN)

JE 22 18h Le Cabinet des Médailles

(F)

JE 22 18h La Guerre froide

(F)

JE 22 18h KONFERENZ Vun „Dr No“ bis „Goldeneye“: Den Kale Krich am Spigel vun den James-Bond-Filmer vum Yves Steichen (L)

18

museomag 03 ‘ 2016

JE 29 18h confÉrence / lecture B. C. Koekkoek, his life and his work by Asker Pelgrom (EN) in the presence of Her Royal Highness the Hereditary Grand Duchess of Luxembourg.


© éric chenal

visites guidées führungen SA 03 14h30 & DI 04 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus

(L/D/F)

DI 04 15h Pont Adolphe 1903

(L/D)

ME 07 18h Pont Adolphe 1903

(F)

DI 11 15h Pont Adolphe 1903

(L/D)

ME 14 18h Pont Adolphe 1903

(F)

SA 17 14h30 Une ville rejoint sa gare par Robert Philippart Rdv: Place de la Gare, pavillon grand-ducal (F) SA 17 14h30 & DI 18 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (L/D/F) DI 18 15h Pont Adolphe 1903

(L/D)

DI 18 16h Pont Adolphe 1903 ME 21 18h Pont Adolphe 1903

(F)

SA 24 15h Collection permanente du M3E

(F)

DI 25 15h Pont Adolphe 1903

RENC’ART du mois : The Great Rift, 1981 by Pierre Alechinsky (* 1927) The 1981 painting entitled The Great Rift is particularly representative of the work of Belgian artist Pierre Alechinsky. After studying at the Ecole des arts décoratifs in Brussels, he joined the group COBRA (an acronym for Copenhagen, Brussels, Amsterdam) in 1949, contributing a style (defined as “intelligent cardiogram”) which truthfully followed the movement of a hand that “writes and paints” – a technique which is visible in this painting. In the fifties, he settled in Paris. Following a journey to Japan in 1955, he discovered Japanese calligraphy and the fluidity of acrylic paint. In his work Central Park, he inaugurated the technique of “marginal notes” framing the painting. As in a comic strip, a coloured central section is surrounded by small explanatory images displaying a profusion of fantasy figures – grotesque characters, animals, tiny monsters, skulls – drawn in Indian ink. These annotations are made on an unusual medium: aerial navigation maps (of the Balkans and the Aegean Sea) with drops of ink added to stimulate the imagination.

(EN)

(L/D)

DI 25 16h Ponte Adolphe 1903

(P)

ME 28 18h Pont Adolphe 1903

(F)

villa romaine visites guidées führungen DI 18 15h Römische Villa Echternach mit Martine Wielkowolsky (L/D/F)

03 ‘ 2016 museomag

19


For Youngsters Only JUILLET‘16 ATELIER OUVERT SA 09 14h (>18h) Adultes et adolescents Second life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy

M3E (L/D/F) gratuit

ARTHÈME MA 12 14h30 (>16h30) (6-12 ans) MNHA Picasso et son monde cubiste / Die kubistische Welt von Picasso avec / mit Vanessa Staudt (L/D/F) 5€

ATELIERS DE VACANCES MA 19 14h30 (>16h30) (4-8 ans) MNHA Le trésor du Dragon / Drachenschatz avec / mit Noémie Heymans & Eva Maringer (L/D/F) 8€ JE 21 14h30 (>16h30) (8-12 ans) M3E Le parc et ses ponts / Brücken im Park avec / mit Noémie Heymans & Eva Maringer (L/D/F) 8€ JE 21 10h (>12h) (6-12 ans) MNHA Comics avec / mit Vanessa Staudt (L/D/F) 8€ VE 22 10h (>12h) (6-12 ans) MNHA Leporello avec / mit Vanessa Staudt (L/D/F) 8€ LU 25 14h30 (>16h30) (4-7 ans) M3E Souris dans le château fort / Mäuse in der Burg avec / mit Sylvie Weyer & Vera Herold (L/D/F) 8€ ME 27 14h30 (>16h30) (9-14 ans) MNHA Messages secrets / Geheime Botschaften avec / mit 8€ Sylvie Weyer & Vera Herold (L/D/F)

AOÛT ‘16 ARTHÈME MA 02 14h30 (>16h30) (6-12 ans) MNHA Création d’une affiche / Plakatentwurf avec / mit Vanessa Staudt (L/D/F) 5€

ATELIER OUVERT SA 06 14h (>18h) Adultes et adolescents M3E Second life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) gratuit

ATELIERS DE VACANCES LU 01 14h30 (>16h30) (8-12 ans) M3E Le parc et ses ponts / Brücken im Park avec / mit Sylvie Weyer & Vera Herold (L/D/F) 8€ ME 03 14h30 (>16h30) (4-8 ans) MNHA Le trésor du Dragon / Drachenschatz avec /mit Noémie Heymans & Sylvie Weyer (L/D/F) 8€ JE 04 14h30 (>16h30) (6-12 ans) MNHA Création boucles d’oreilles / Schmuckkreationen: Ohrringe avec / mit Vanessa Staudt (L/D/F) 8€ VE 05 14h30 (>16h30) (6-12 ans) MNHA Création couronnes et diadèmes / Krone- und Diademkreationen avec / mit Vanessa Staudt (L/D/F) 8€ MA 16 14h30 (>16h30) (9-14 ans) MNHA Messages secrets / Geheime Botschaften avec / mit Sylvie Weyer & Eva Maringer (L/D/F) 8€

20

museomag 03 ‘ 2016

ME 17 14h30 (>16h30) (4-7 ans) M3E Souris dans le château fort / Mäuse in der Burg avec / mit Sylvie Weyer & Eva Maringer (L/D/F) 8€ VE 19 10h00 (>16h) (6-12 ans) Villa Villa Romana: Chaos cuisine / Chaos Küche avec / mit Chantal Kerschen & Yann Mannon (L/D/F) 15 € Me 24 14h30 (>16h30) (8-12 ans) M3E Le parc et ses ponts / Brücken im Park avec / mit Noémie Heymans & Eva Maringer (L/D/F) 8€ ve 26 10h00 (>16h) (6-12 ans) Villa Villa Romana: Chaos cuisine / Chaos Küche avec / mit Chantal Kerschen & Yann Mannon (L/D/F) 15 € VE 26 14h30 (>16h30) (4-8 ans) MNHA Le trésor du Dragon / Drachenschatz avec / mit Noémie Heymans & Eva Maringer (L/D/F) 8€

SEPTEMBRE ‘16 ARTHÈME MA 06 14h30 (>16h30) (6-12 ans) MNHA Peinture abstraite: inspiration d’automne / Abstrakte Malerei: Herbstinspirationen mit Vanessa Staudt (L/D/F) 5€ ATELIERS DE VACANCES MA 06 14h30 (>16h30) (9-14 ans) MNHA Messages secrets / Geheime Botschaften avec / mit Noémie Heymans & Vera Herold (L/D/F) 8€ JE 08 14h30 (>16h30) (4-7 ans) M3E Souris dans le château fort / Mäuse in der Burg avec / mit Noémie Heymans & Vera Herold (L/D/F) 8€ MA 13 14h30 (>16h30) (4-8 ans) MNHA Le trésor du Dragon / Drachenschatz avec / mit Eva Maringer & Vera Herold (L/D/F) 8€

ATELIER OUVERT SA 10 14h (>18h) Adultes et adolescents M3E Second life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) gratuit

ATELIERS POUR MAISONs RELAIS Thème au choix matin ou après-midi: (L/D/F) 60 € / max. 12 enfants Messages secrets / Geheime Botschaften (9-12 ans) MNHA Le trésor du Dragon / Drachenschatz (4-8 ans) MNHA Souris dans le château fort / Mäuse in der Burg (4-7 ans) M3E Le parc et ses ponts / Brücken im Park (8-12 ans) M3E

JUILLET‘16: VE 22, VE 29 AOÛT‘16:

VE 05, ME 10, jE 25

SEPTEMBRE‘16:

ME 07, VE 09, ME 14


© éric chenal

Budding artist

Klass vun der Madame Bernadette Merker – cycle 4.2 vun Hamm huet am Juni d’neolitescht Haus zu Luerenzweiler besicht a beim MNHA-Atelier „Juegd an Iessen an der Steenzäit“ matgemaach. All Kanner waren der selwechter Meenung: „Et ass vill mi relax an der Natur ze sinn. Et huet ee mega Spaass an et léiert een dobäi.“ Morgana (12 Joer): „Mir huet Spärschéissen gutt gefall. Well ech do léiere mäi Gläichgewiicht ze halen. Schwéier ass et am Ufank sech an d‘Steenzäit zeréckzedenke well mir an eiser moderner Welt gewinnt sinn alles ze hunn. An eis iwwert Iesse guer keng Gedanke musse maachen. Et ass fir mech friem. An dat ass ganz cool. Hei kann een eng Epoch mam Kierper erliewen an dat ass nei.“ Edoardo (11 Joer): „Spärschéissen a Kachen hunn ech flott fonnt. Ech krut eng Iddi wéi Steenzäitmensche gelieft hunn. Mir hu Geméis mat Silex kleng geschnidden. De Silex ass immens schaarf. Am Buedem hu mir e Stéck Lieder an e Lach geluegt a Waasser dra geschott. Dunn eis Geméis dra gemaach an duerno e ganz waarme Steen deen am Feier gehëtzt gouf virsechteg dra geluecht. „Puff huet et gemaach! Salz hu mir am Mörser kleng gemuel. Voll lecker, Geméis war perfekt. Mir hunn och Miel gemaach. Käre goufe mat engem Stee gemuel. Dat war vill Aarbecht!“ Neolitescht Haus zu Luerenzweiler Aktivitéit: 60 €, Dauer: vu 9 bis 15.30 Auer.

Informations et inscriptions auprès du Service des Publics du MNHA Marché-aux-Poissons / L - 2345 Luxembourg Tél.: 47.93.30-214 / Fax.: 47.93.30-315 E-mail: service.educatif@mnha.etat.lu 03 ‘ 2016 museomag

21


„amerikanesch frënn béis Kommunisten ?“

Konferenzen und bunkerrundgänge im rahmen der Sonderausstellung „der kalte krieg in luxemburg“ am 14.07 um 18 uhr (L)

am 21.07 um 18 Uhr (D)

am 22.09 um 18 uhr (L)

lächer am Eisenen Rideau? Lëtzebuerger Wirtschaftsdiplomatie am Kale Krich Mat der Konsolidéierung vum sougenannten Ostblock, sinn och fir Lëtzebuerger Entreprisen Dieren an den osteuropäeschen Staaten zougaangen. Virun allem d’Arbed, déi deemoleg gréissten Lëtzebuerger Entreprise war vun den Verstaatlechungen vun sengem Verméigen am Ostblock betraff.   Wéi huet d’Entreprise ob des Nouvelle reagéiert? Wéi eng Lëtzebuerger Acteuren waren an der Affaire em d’Verméigen vun der Arbed involvéiert an wéi hunn dës zesummegeschafft?   Dëst sinn nëmmen dräi Froen, ob déi den Virtrag soll Äntwerten liwweren. Dobäi intresséiert virun allem och, wat fir een Entscheedungs- an Handlungsspillraum Lëtzebuerger Acteuren an Zäiten vum Kale Krich am Ostblock iwwerhaapt haten?

Wenn Musik und Politik miteinander tanzen: Die Musik als Waffe im Kalten Krieg Mit der Befreiung Luxemburgs durch die amerikanischen Truppen im Oktober 1944 wurde der intakte und funktionierende Sender von Radio Luxemburg in ein wichtiges Propagandainstrument verwandelt. Hier startete das musikalische Programm der PWD (Psychological Warfare Division), welches der vom Würgegriff des Nationalsozialismus befreiten Musik eine wichtige erzieherische Rolle in der Befreiung, Besetzung und späteren Entnazifizierung zuordnete.   Das wachsend angespannte Verhältnis zwischen der Sowjetunion und den USA forderten Vorrang für die Beeinflussung der avantgardistischen Eliten, um auch kulturell der kommunistischen „fünften Kolonne“ mit vereinter Front entgegen zu wirken.

Von Dr. No“ bis “ „Goldeneye“: Der Kalte Krieg im Spiegel der JamesBond-Filme “Dr. No“, der erste Film der Bond-Reihe, erschien im Oktober 1962 auf dem Höhepunkt der Kubakrise, und bis zum endgültigen Zusammenbruch der Sowjetunion im Jahr 1991 wurden nicht weniger als fünfzehn weitere Bond-Filme produziert. Keine andere Figur ist so eng mit der Epoche des Kalten Krieges verknüpft wie der britische Geheimagent James Bond. Die Missionen von 007 spielten sich während mehreren Jahrzehnten in einer zweigeteilten Welt ab, die geprägt war von dem ideologischen Konflikt zwischen der USA und der Sowjetunion.   Dieser geopolitische Kontext und seine Themen – Spionage, Sabotage, atomare Aufrüstung, die Eroberung des Weltalls usw. – fanden auch in den Bond-Filmen regelmäßig ihren Raum.

Vum Marc Birchen, Dokter an der Geschicht, Professeur-stagiaire (LGL/LTB).

Von Vera Herold, Master in Cultural Studies, Musikkritikerin.

Vum Yves Steichen, Historiker, Centre national de l’Audiovisuel – CNA.

Visite du «Bunker» aménagé dans les casemates de l’ancien Fort Louvigny Par Änder Bruns, assistant scientifique au Musée Dräi Eechelen et Régis Moes, commissaire de l’exposition «La Guerre froide au Luxembourg» • Mercredi 27 juillet à 18 h (en luxembourgeois) • Samedi 1er octobre à 14h30 (en luxembourgeois) • Jeudi 20 octobre à 18 h (en français) Rendez-vous devant la tour du Ministère de la Santé, Villa Louvigny, Allée Marconi L-2120 Luxembourg (accès via le boulevard Joseph II), accès pédestre par le Parc. Inscription obligatoire (max. 20 participants par visite) : 47 93 30-214 / service.educatif@mnha.etat.lu

22

museomag 03 ‘ 2016


vortragsreihe

le 13.10 à 18 h (L)

le 27.10 à 18 h (F)

le 10.11 à 18 h (F)

un «golden age» pour les communistes luxembourgeois?

red Dawn, Rambo II, Rocky IV et les autres: La guerre froide dans le cinéma

la diplomatie grand-ducale fac e à la guerre de Corée (19501954)

Retour sur le Parti Communiste Luxembourgeois (PCL) au Gouver-nement d’Union nationale (1945-47). Lorsque les élections de novembre 1945 voient le PCL accéder pour la première fois de son histoire à des responsabilités gouvernementales, l’euphorie et l’enthousiasme au sein du Parti sont à la mesure des espoirs que suscite sa participation à ce gouvernement de coalition inédite.   Parallèlement, on assiste à l’échelle communale à un véritable raz-de-marée électoral en faveur du PCL. Le Dr Charles Marx (19031946), Ministre de la Santé publique, et Arthur Useldinger (1904-1978), bourgmestre de la «métropole du Fer» Esch-sur-Alzette, sont les nouveaux visages du PCL désormais en quête de respectabilité.   D’aucuns considèrent que le Parti entame là sa période d’«âge d’or». Or, dans un contexte de «Guerre froide» rampante, le PCL va-t-il prendre le risque de «sortir du rang» en proclamant – comme à l’accoutumée – son allégeance à l’Union soviétique, ou au contraire, préfère-t-il jouer la carte de la prudence en alignant sa ligne de conduite sur les impératifs de la Realpolitik du moment?

Au début des années 1980, Ronald Reagan est le principal instigateur d’un retour en force d’une rhétorique de la Guerre froide. Les attaques verbales contre l’Union soviétique deviennent de plus en plus fréquentes et virulentes, voire agressives. Le sommet de la rhétorique antisoviétique est atteint en mars 1983 lorsque Reagan dénonce l’URSS comme «Evil Empire».   Le climat de Guerre froide, créé et attisé par le Président Ronald Reagan au cours de la première moitié des années 1980, a longtemps empoisonné les relations américano-soviétiques, et a laissé des traces dans l’opinion publique et par conséquent aussi dans la culture populaire et plus particulièrement dans le cinéma.   La vague anticommuniste et antisoviétique qui déferle sur les EtatsUnis dans les années 1980 se reflète dans des films à succès ultrapatriotiques comme Firefox (1983), Red Dawn (1984), Invasion USA (1985), Rambo 2 (1985) ou Rocky IV (1985).   Une conférence ponctuée de nombreux extraits de films.

Par Stéphanie Kovacs, historienne, Bibliothèque nationale.

Par Paul Lesch, Docteur en Sciences de la communication, Directeur du CNA.

La présente contribution vise à éclairer la position du corps diplomatique du Luxembourg face à la guerre de Corée entre 1950 et 1954.   Comment les informations circulentelles entre les diplomates et influentelles sur le processus décisionnel du Ministère des Affaires étrangères? Pour répondre à ces questions, un bref historique sur le conflit en tant que tel est dressé avant de passer à l’analyse des activités des diplomates, année par année, depuis qu’ils ont été saisis de la question coréenne, c’est-à-dire à partir de 1947, jusqu’en 1954. Par Corinne Schroeder, Docteure en Histoire, Conservatrice, Archives nationales

Les conférences ont toujours lieu les jeudis à 18h au MNHA. Entrée libre.

Die Vorträge finden immer donnerstags um 18 Uhr im MNHA statt. Eintritt frei. Brochure bilingue (F/D) de l’exposition disponible au prix de 12€ au MNHA-shop.

03 ‘ 2016 museomag

23


«Collections/Révélations»: au royaume des illusions © éric chenal

BEAUX-ARTS: NOUVEL ACCROCHAGE PERMANENT AU 5e ÉTAGE

Vue sur les œuvres de Su-Mei Tse, de Justine Blau et de Carine Kraus qui semblent exprimer une force tranquille.

L’art contemporain a toujours occupé une place importante dans l’histoire du MNHA. Depuis la Seconde Guerre mondiale, la collection de la section des Beaux-Arts a été enrichie par des acquisitions, des dons, des legs et des prêts et, avec l’institution d’une commission d’achat en 1958, le musée a pu se doter d’une collection d’art moderne. La réouverture récente de la surface d’exposition au 5e étage nous a permis de présenter de façon plus ciblée quelques-unes des acquisitions d’art contemporain réalisées par le MNHA ces trente dernières années.

Ceci n’est pas une porte Le visiteur notera d’emblée que quelques créations contemporaines ont un lien direct avec les collections du musée, à l’exemple de la première pièce visible dans le palier de l’escalier menant au 5e étage. Le peintre surréaliste belge René Magritte (1898-1967) interpelle le visiteur avec une porte fermée: cette représentation d’une déroutante banalité est intitulée Le modèle vivant. Cette gouache réalisée en 1952 sera déclinée l’année suivante en peinture à l’huile. Un demi-siècle plus tard, le duo d’artistes luxembourgeois Martine Feipel et Jean Bechameil fera écho à cette gouache en réalisant une porte grandeur nature en trompe-l’œil, qu’ils intituleront de 24

museomag 03 ‘ 2016

façon tout aussi surprenante Peste et choléra. Cette œuvre représente de façon symbolique la possibilité d’une évasion dans un monde d’objets déconstruits et détournés. L’illusion d’optique se poursuit sur le palier d’escalier par la représentation d’un vitrail par Patrick Caulfield (1936-2005), artiste anglais souvent rapproché du Pop art. Cette toile intitulée Bend in the Road ouvre la voie à l’étage et fait référence à La route tournante de Paul Cézanne de 1905 en la réduisant à trois couleurs aux contours noirs. Gardienne, Été 2013, la majestueuse cavalière de Carine Kraus (*1949) – une des gagnantes du Prix Grand-Duc Adolphe 2015 – s’impose à l’entrée de la salle. Cette toile qui s’appuie sur la technique de la photographie fait la transition avec l’espace consacré à ce medium.

Montagne d’images En effet, la photographie contemporaine occupe une place grandissante dans la collection des Beaux-Arts, évolution dont témoignent plusieurs acquisitions présentées à l’étage et réalisées notamment à la suite des expositions organisées dans le cadre du Mois européen de la Photographie (Erwin Olaf, Andreas Mühe, Thomas Wrede entre autres).


Art contemporain

L’accrochage assure un audacieux dialogue entre les œuvres de jeunes artistes luxembourgeois mais aussi avec celles de grands noms de la scène artistique internationale. Su-Mei Tse, lauréate du Lion d’or de la meilleure participation nationale à la Biennale de Venise en 2003, est ainsi à l’honneur avec une image extraite de L’Écho, un des deux films primés par la fondation vénitienne; on y voit une violoncelliste assise sur une chaise dans l’herbe jouant face à une montagne. La montagne revient également dans le travail de Justine Blau (*1977). Créée à partir d’images de paysages touristiques piochées sur Internet, cette illusion optique critique le politique et les médias. Le jeune photographe Bruno Baltzer (*1965) parade avec sa prise de vue nocturne de la Schueberfouer, laquelle fait écho à la vue panoramique artificielle d’Illkka Halso (*1965). Depuis début juillet, cet échantillon d’art contemporain est complété par une autre exposition en la salle Wiltheim consacrée aux grands formats de la collection des Beaux-Arts, pour certains rarement exposés jusqu’à ce jour. Différents courants artistiques sont représentés: École de Paris, Nouvelle Figuration, Pop Art, etc. Malgorzata Nowara Nouvel accorchage permanent d’art contemporain au 5e étage et et de grands formats au 4e étage (salle Wiltheim) jusqu’en mars 2017. Entrée gratuite.

Im fünften Stock des MNHA werden einige der Ankäufe aus dem Bereich der zeitgenössischen Kunst gezeigt, die das Museum in den letzten dreißig Jahren erworben hat. Im Treppenaufgang konfrontiert ein Werk des belgischen Surrealisten René Magritte (1898-1967), Le modèle vivant (Das lebende Modell), den Besucher mit einer geschlossenen Tür. Es diente als Inspiration für das auf derselben Wand gezeigte zeitgenössische Werk Peste et choléra des Künstlerduos Martine Feipel und Jean Bechameil. Das Gemälde Bend in the road (Wegbiegung, 2005) des englischen Künstlers Patrick Caulfield (1936-2005), bezieht sich auf La route tournante (Die kurvige Straße, 1905) von Paul Cézanne, reduziert es aber auf schwarz umrandete Farbflächen in drei verschiedene Kolorite. Die luxemburgische Kunstproduktion ist des Weiteren mit einem Ausschnitt aus L’Écho von Su-Mei Tse, Gewinnerin des goldenen Löwen für die beste nationale Teilnahme an der Biennale in Venedig 2003, vertreten. Die zeitgenössische Fotografie nimmt in der Kunstsammlung einen immer größeren Stellenwert ein. Dies bezeugen mehrere neue Ankäufe, die im Zusammenhang mit Ausstellungen zum Europäischen Monat der Fotografie getätigt wurden. 03 ‘ 2016 museomag

25


« L’appel du regard » d’éric Chenal


«Vous avez dit Facility Report ?»

© éric chenal

Une statue de Charles IV sort de nos réserves pour un séjour à durée déterminée au Musée d‘Histoire de la Ville de Luxembourg

Avant de quitter nos réserves, cette statue de Charles IV par Pierre Blanc a fait l’objet de tous les soins en prévision de son prêt temporaire.

Ce jeudi 19 mai, de bon matin, une livraison placée sous haute surveillance s’est déroulée au Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg. En plein réaménagement d’une salle faisant honneur au souverain médiéval Charles IV, l’équipe de ce musée accueillait un étrange visiteur… l’empereur lui-même! Ou plus exactement sa statue monumentale en plâtre. Œuvre du sculpteur luxembourgeois Pierre Blanc (18721946), il s’agit du moulage d’une statue ornant une des tours du célèbre Pont Charles à Prague. Réalisée à la demande du Gouvernement luxembourgeois en 1901, cette impressionnante sculpture décorait jusqu’en 1999, avec d’autres œuvres de Pierre Blanc, la «Salle des Souverains» dans l’ancienne présentation des Musées de l’État. Prêtée par le MNHA, en compagnie d’une sélection de monnaies en or et en argent, la statue a fait l’objet de tous les soins nécessaires durant sa restauration, son soclage, son transport et son déballage avant d’être exposée au MHVL pour quelques mois. Le MNHA examine scrupuleusement chacune des demandes de prêts reçues par les conservateurs des différentes sections. Avant l’accord final de la direction,

28

museomag 03 ‘ 2016

la lettre de demande et les conditions d’exposition, énoncées dans un dossier dénommé Facility Report, sont étudiées. Il s’agit de déterminer si l’œuvre peut être prêtée et manipulée; si elle ne requiert pas une intervention de restauration ou bien encore un nouvel encadrement. Pour sa part, l’institution accueillante doit remplir les conditions les plus optimales quant au transport, à l’assurance et à la sécurité de l’œuvre prêtée. En cas de réponse positive du musée, l’emprunteur accepte les conditions posées par ce dernier et un contrat de prêt est signé par les deux parties. Emprunteurs, au rapport! Toutes les étapes de la manipulation des objets seront effectuées sous les yeux aguerris des restaurateurs du MNHA et d’un convoyeur, chargé d’accompagner l’œuvre dans l’ensemble de ses déplacements. Souvent, une caisse sur mesure et des emballages ad hoc sont réalisés pour assurer un maximum de protection aux œuvres. Pour certains tableaux, au minimum une journée d’acclimatation est requise. Comme ce fut le cas pour les voyages de la toile Bacchus, Vénus


Hors les murs

et l’Amour de Rosso Fiorentino à Fontainebleau et à Florence, en 2013, et à Lisbonne, en 2015. Pour le convoyeur du musée (restaurateur et/ou conservateur) qui accompagne l’œuvre dans ses pérégrinations, la dolce vita n’est pas à l’ordre du jour! Il doit surveiller de près les opérations de déballage, d’accrochage et de mise en place. À chacune de ces étapes, l’état de l’œuvre fait l’objet de constantes attentions et est consigné dans un rapport détaillé. En moyenne, plus d’une centaine d’objets déserte les cimaises ou les réserves du musée chaque année afin d’être admirée dans des expositions temporaires au Luxembourg et à travers le monde. De même, les équipes du MNHA collaborent régulièrement avec d’autres institutions muséales afin d’accueillir des prêts prestigieux dans les cadre d’expositions… et ainsi rencontrer les conditions drastiques des Facility Reports avant d’être confronté au regard du public! Cécile Arnould

L’exposition «Charles IV (1306-1378). Le Luxembourg et «son» comte, roi et empereur européen» est visible au Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg jusqu’au 9 octobre 2016.

Each year, the museum lends more than hundred works of art or archaeological objects. From the loan agreement to the final transport, all the process is placed under insurance, high-security and the rigorous eyes of curators as of the conservation-restauration team of the museum. A very rare and prestigious crystal rock ring from the second century AD, issued from the Coin Cabinet collection of the MNHA, is currently on display in Trier. The archaeological museum hosted a large international exhibition about the roman emperor Nero. This precious ring illustrates, among other, the refinement and the taste of the time of this mythical emperor. Temporary exhibition “Nero. Kaiser, Künstler und Tyrann” – Rheinisches Landesmuseum, Trier till 16th of October 2016. 03 ‘ 2016 museomag

29


BON À SAVOIR

© éric chenal

   RENC’ART: ristourne chez Njörd

et d’Anneke Walch (gravure sur bois). Leurs œuvres sont exposées et vendues au point de vente du MNHA jusqu’au 31 juillet 2016. www.atelierempreinte.org

   Delvoye HORS LES MURS

«Renc’Art – Œuvre du mois», visite-éclair qui vous permet de plonger au cœur d’une œuvre et d’échanger vos impressions avec le guide, vous est proposé en complément aux traditionnelles visites régulières et vise à engendrer un regard toujours neuf sur les collections nationales. Cette formule est déclinée huit fois par mois, les mardis midi à 12 h 30 et les jeudis soir à 19 h, et chaque semaine, l’œuvre sélectionnée est expliquée en une des quatre langues suivantes: français, allemand, anglais et portugais. Le nouveau programme est disponible sous forme de dépliant à l’accueil de nos musées et sur www.mnha.lu. Pour agrémenter cette visite de quelques nourritures terrestres, la cafétéria Njörd offre à tous les participants une ristourne de -10% à faire valoir sur la consommation du jour. www.njordfood.com

Dans le cadre de sa grande exposition temporaire «Wim Delvoye», le Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Kirchberg) expose deux œuvres de l’artiste belge issues de la collection du Musée national d’histoire et d’art. Outre Trophy (1999), sculpture en bronze installée de longue date en plein air dans le Park Dräi Eechelen, le MUDAM donnera à découvrir l’installation en bois exotique intitulée Chantier – Labour of love (1992). Ces deux prêts rehausseront l’affiche «Wim Delvoye» au MUDAM du 2 juillet 2016 au 8 janvier 2017.

   BLOEMAERT HORS LES MURS Le tableau Cupidon surprenant Psyché la nuit, de Abraham Bloemaert (1566-1651) traditionnellement accroché au troisième étage du MNHA, a depuis quelques semaines cédé sa place au Martyre de Saint-Sébastien de Francisco de Zurbarán. La toile majestueuse de Bloemaert va rejoindre les cimaises du Museum Kunstpalast Düsseldorf le temps d’une exposition temporaire intitulée Hinter dem Vorhang. Verhüllung und Enthüllung seit der Renaissance qui sera à l’affiche du 1er octobre 2016 au 22 janvier 2017. http://www.smkp.de

   MNHA-SHOP: Nouveaux sacs

   arlon fait l’histoire Entre le 18 et le 21 août se tiendra à Arlon le dixième congrès des cercles d’histoire et d’archéologie de Belgique. De nombreuses communications ayant trait à l’histoire, à l’archéologie et à l’histoire de l’art sont prévues au programme de ces journées. Plusieurs thèmes traiteront directement du patrimoine luxembourgeois, notamment la présentation d’une œuvre inédite du Frère Abraham d’Orval, un état des lieux des dernières découvertes au Château de Mansfeld à Clausen ou bien encore l’étude de l’importance des collections numismatiques dans la fondation des premières sociétés archéologiques au XIXe siècle, étude présentée par Cécile Arnould, assistante scientifique attachée au Cabinet des Médailles du MNHA. http://www.congres2016-arlon.be

   Nouvelle vitrine «Empreinte» Dans le cadre d’une collaboration entre le Musée national d’histoire et d’art (MNHA) et l‘atelier de gravure «Empreinte» visant à mettre périodiquement en vitrine le travail des membres de ce groupe artistique à l’accueil du MNHA, les visiteurs du musée peuvent actuellement admirer le travail de trois membres-graveurs: il s’agit de Serge Koch (aquatinte, pointe sèche), d’Yvonne Simon (taille douce)

30

museomag 03 ‘ 2016

Guettez nos nouveautés: afin de transporter vos achatssouvenirs, le musée vient de faire imprimer de nouveaux sacs en papier avec les dessins de Stina Fisch qui illustrent les joyaux de nos collections. Par ailleurs, une série de trois magnétiques conçus par cette même dessinatrice, reprenant les œuvres de Picasso, de Steichen et de Kutter, vient également d’être déclinée en noir et blanc (1,95 euro/pièce). Outre les traditionnelles cartes postales et posters à l’image de nos expositions temporaires, retrouvez bientôt des T-shirts à l’effigie du logo La Guerre froide au Luxembourg.


Heures d’ouverture ~ Öffnungszeiten ~ Opening Hours Jeudi - Lundi Mardi Mercredi

Lundi fermé Mardi - Mercredi 10 h - 18 h Jeudi 10 h - 20 h (17 -20 h gratuit) Vendredi - Dimanche 10 h - 18 h

10 h - 18 h fermé 10 h - 20 h (17 -20 h gratuit)

Donnerstag - Montag Dienstag Mittwoch

Montag geschlossen Dienstag - Mittwoch 10 - 18 Uhr Donnerstag 10 - 20 Uhr (17-20 Uhr gratis) Freitag - Sonntag 10 - 18 Uhr

10 - 18 Uhr geschlossen 10 - 20 Uhr (17-20 Uhr gratis)

Monday closed Tuesday - Wednesday 10 am - 6 pm Thursday 10 am - 8 pm (5 - 8 pm free) Friday - Sunday 10 am - 6 pm

Monday - Thursday 10 am - 6 pm Tuesday closed Wednesday 10 am - 8 pm (5 - 8 pm free)

Visites Guidées ~ Führungen ~ Guided Tours Visiteurs individuels ~ Einzelbesucher ~ Single visitors jeudi 18 h (gratuit)

Français

mercredi 18 h (gratuit)

Samschdeg 11 Auer (+ Entrée)

Deutsch

Sonntag 15 Uhr (+ Eintritt)

Français Lëtzebuergesch Deutsch Português

English

Sonntag 15 Uhr (+ Eintritt)

English

available upon request

Some Sundays 4 p.m. (+ admission) Em alguns domingos às 16 horas (+ingresso)

Nederlandse

op aanvraag Groupes ~ Gruppen ~ Groups (≥10) uniquement sur demande | nur auf Anfrage | available upon request 60 € (+ entrée ~ Eintritt ~ admission) Informations et réservations: T: (+352) 47 93 30 – 214 | F: (+352) 47 93 30 – 315 | E: service.educatif@mnha.etat.lu

Tarifs ~ Eintrittspreise ~ Admission Fees Exposition permanente | Dauerausstellung | Permanent Exhibition gratuit | gratis | free

Expositions permanente et temporaire | Dauer- und Sonderausstellungen | Permanent and temporary exhibitions

Expositions temporaires | Sonderausstellungen | Temporary Exhibitions adultes | Erwachsene | adults 7 €

adultes | Erwachsene | adults 5 €

groupes | Gruppen | groups (≥ 10) 5 € / personne | Person | person

groupes | Gruppen (> 10) | groups 3 € / pers.

familles | Familien | families 10 € (2 adultes & enfant(s) | 2 Erwachsene & Kind(er) | 2 adults & child(ren)

familles | Familien | families 8 €

étudiants | Studenten | students gratuit | gratis | free

étudiants | Studenten | students gratuit | gratis | free

< 26, Amis des musées, ICOM gratuit | gratis | free

< 26, Amis des musées, ICOM gratuit | gratis | free

ue Aven

John

edy

n F. Ken

Philharmonie MUDAM iltheim

ules W

Rue J Blvd

MNHA Marché-aux-Poissons L-2345 Luxembourg www.mnha.lu

l Roya

Rue Wilt

heim

Rue de la Boucherie Palais Grand-Ducal

ée de

Mont

en

Claus

M3E 5, Park Dräi Eechelen L-1499 Luxembourg www.m3e.lu 03 ‘ 2016 museomag

31


MUSEOMAG III / 2016  

La brochure d'information du MNHA renseignant sur les activités ainsi que le programme trimestriel du Musée national d'histoire et d'art et...

MUSEOMAG III / 2016  

La brochure d'information du MNHA renseignant sur les activités ainsi que le programme trimestriel du Musée national d'histoire et d'art et...