Page 1

Musée national d‘histoire et d‘art

Musée Dräi Eechelen

04 ‘ 2015 museomag

04 2015

1


SOMMAIRE

2

Impressum & abonnements

3

Editorial

4-5

Renc‘ART - Artwork of the month: now at lunchtime and in the evening

6-7

Interview mit Szenograf Dirk Schubert über die Neugestaltung des Münzkabinetts Behind the scenes - MNHA

8-9

Exposition sur la Guerre froide au Luxembourg: Work in progress - MNHA

10-11

Collection‘s Drawing by Stina Fisch

12-13

Coming Soon - Agenda

14-15

Octobre - Oktober - October

16-17

Novembre - November - November

18-19

Décembre - Dezember - December

20

For Youngsters Only

21

Budding Artist

22-23

Nuit des musées 2015: coup de projecteur sur le programme au MNHA et au M3E

24-25

Vortragsreihe zur Mumienausstellung : 6 Fragen an Marc Bruck

26-27

L‘appel du regard d’Éric Chenal

28

« Bout ‘chou » au M3E: la success story d‘un public migratoire

29

Révélations. Enjeux. Exposition temporaire au MNHA

30

Bon à savoir

31

Heures d‘ouverture, tarifs, plan d‘accès

MUSEOMAG, la brochure d’information

du MNHA, est disponible à l’accueil de nos deux musées ainsi que dans différents points de distribution classiques à l’enseigne « dépliants culturels ». Si vous préférez recevoir ce périodique directement dans votre boîte aux lettres, abonnez-vous gratuitement en nous adressant un simple mail avec vos coordonnées à

musee@mnha.etat.lu Le MNHA est un institut culturel du Ministère de la Culture.

IMPRESSUM MUSEOMAG, publié par le MNHA, paraît 4 fois par an Conception et création graphique: Misch Feinen Coordination générale: Sonia da Silva Commande photographique: Éric Chenal Dessins: Stina Fisch Couverture: Misch Feinen Impression: Imprimerie Heintz, Luxembourg Tirage: 25.000 exemplaires Distribution: Luxembourg et Grande Région S‘abonner gratuitement via mail: musee@mnha.etat.lu ISSN : 2418-3962


EDITORIAL

Voilà qu’en juillet 2012, un vendredi 13 a porté chance au Musée national d’histoire et d’art, se voyant alors flanqué d’un tout nouveau bâtiment au Kirchberg, installé dans l’ancien Fort Thüngen. Depuis, le Musée Dräi Eechelen  : Forteresse, Histoire, Identités, De Festungsmusée , a fait son nid dans le cœur du public. Et, des visiteurs attentifs l’auront remarqué, le troisième gland a retrouvé sa dorure récemment.   Le bon voisinage avec la Philharmonie se traduit depuis son ouverture par le cycle Bout’chou. Chaque saison, des centaines de ces Bout’choux de moins de 5 ans franchissent avec des yeux émerveillés pour la première fois le pont-levis de ce château de conte de fées pour participer, avec leurs parents, à un éveil musical… et découvrir en même temps un musée. Pascal Sticklies, responsable du département éducation de la Philharmonie, nous emmène dans les coulisses de ce programme innovateur.   Depuis le mois de juin, deux bornes, qui jadis marquaient - comme plus de 300 autres - la frontière entre le Luxembourg et la Belgique, ont été implantées dans le Parc Dräi Eechelen. Devenues inutiles dans l’Europe de Schengen, elles suscitent aujourd’hui la curiosité des promeneurs qui découvrent un 19e siècle dépoussiéré au M3E. L’exposition  Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839  célèbre le bicentenaire du Congrès de Vienne et rassemble plus de 600 objets inédits qui illustrent la naissance du Grand-Duché. Grâce à des prêts exceptionnels, les Traités de Vienne et de Londres, fondateurs du pays, sont ainsi réunis pour la première fois. Une visite permet de se familiariser avec les origines du Luxembourg, pays dont le nombre d’habitants a doublé depuis lors – occasion à saisir jusqu’au 22 mai 2016.   Au Fëschmaart, les visiteurs, déjà très nombreux cette année, pourront bientôt se lancer dans une véritable ruée vers l’or. L’ouverture du Cabinet des Médailles, maillon manquant de la restructuration du MNHA inaugurée par l’Aile Wiltheim en mars de cette année, est imminente. Suite à la mise en valeur des collections « Armes et Forteresse » au M3E, de

© éric chenal

CHERS AMATEURS D’HISTOIRES, DE BELLES CHOSES ET AUTRES CHASSEURS DE TRÉSORS,

beaux espaces se sont libérés en ville et un nouveau parcours thématique y brillera bientôt de mille feux. Le premier étage se transformera en un écrin des pièces les plus précieuses du musée, rassemblées dans le médaillier national depuis le 19e siècle. Quel doux plaisir de contempler les richesses découvertes sur le sol luxembourgeois, invitant à rêver au milieu de la caverne d’Ali Baba ! Un entretien avec Dirk Schubert de Stuttgart, qui a mis également en scène l’exposition Momies – Un rêve d’éternité, vous révèle les coulisses d’une scénographie résolument moderne. Le tout bien sûr photographié par l’incontournable Éric Chenal, dont les Révélations reprennent leurs quartiers d’hiver dans l’Aile Wiltheim à partir de fin septembre.   C’est en vous souhaitant de nombreuses découvertes que je vous invite à parcourir le quatrième Muséomag de cette année, mise en bouche de votre prochaine visite de nos deux musées qui s’annonce déjà comme une véritable chasse… aux trésors ! FRANÇOIS REINERT, CONSERVATEUR DÉLÉGUÉ À LA DIRECTION DU M3E

04 ‘ 2015 museomag

3


RENC’ART – ARTWORK OF THE MONTH © éric chenal

A GAZING AND THINKING COMMUNITY

No one person looks at an artwork in the same way. No one person sees everything there is to see...

The MNHA offers each month a guided tour dedicated to a single artwork. These tours are now offered in four different languages (French, German, English and Portuguese) and take place on Tuesdays at lunchtime, and on Thursdays in the evening, taking advantage of the Museum’s longer opening hours on that day (see below).   These visits are an opportunity to get to know some of our artworks in more detail and further depth. Looking at and discussing one single artwork over a longer time than during a usual museum visit, can give us surprising insights. In spite of concentrating on a single work, doing it collectively also broadens our horizons as we try to go beyond the artwork per se and the guide’s mediation. We may begin by introducing the work of art, conveying its historical context, proposing a visual analysis and possible meanings. But the best part of it is the fact that it is not a lecture in front of an artwork, but a gathering of different gazes, thoughts and feelings around it. The Renc’Art, short for Rencontres d’Art is an opportunity for that extended and collective gaze.

or moved by different things in an artwork. Historical context, knowledge of the artistic currents around the artwork, and the social environment it was created in are important, and we, the mediators, prepare for that part of Renc’Art. But an equally important part of these encounters are the comments and suggestions from our guests. Once we have established a background against which we can make a visual analysis of the artwork, Renc’Art can become a lively conversation. When we met around the MNHA’s Picasso last April, no stone or plant was left unturned on the terrace, garden and view of the artist’s house, Villa California in Cannes. There may be paintings you might normally walk past, without paying attention that gain new meaning once invited to look more closely, or differently.

RENC’ART CAN BECOME A LIVELY CONVERSATION No one person looks at an artwork in the same way. No one person sees everything there is to see. There is always a detail, an angle that eludes us, and which is spotted by someone else. We are attracted, surprised 4

museomag 04 ‘ 2015

Immortalizing a masterpiece of Flemish baroque painting.


FOCUS ON ART

You may even start to like some artworks that did not appeal to you before. AN OPPORTUNITY TO EXTEND OUR HORIZON AND ENRICH OUR KNOWLEDGE Each gaze at a work of art is different from all the others. By bringing them together and talking about them, we widen and enrich our own knowledge. The artwork changes our gaze, which in turn changes the artwork. Every new meaning unlocked by someone else is conveyed back to us, changing our perception, the meaning of the artwork for each one of us, and the next gaze that rests upon it. And so on.   We sometimes speak of Renc’Art as a family, because we have some regular guests. But this is an open, welcoming and adventurous family. We like new angles and viewpoints. We would love to know what you think of our artworks, what you see in them, what they make you think of or how they make you feel. Come and join our conversation, come and engage with our artworks! Add your gaze, change ours, and let our gaze change yours! The old adage ‘the more the merrier’ really applies. Vera Herold Renc’Art – Artwork of the Month takes place on Tuesdays at 12:15 and on Thursdays at 19:00. The visits are free, as is the Museum’s entrance, and last 20 to 30 minutes. See pages 14 to 19 for more details concerning the artworks and languages.

Jean Mich : Le cuisinier chinois Chih-Fan, 1912, bronze, collection du MNHA

APPEL PUBLIC À CONTRIBUTION En vue du projet d’exposition sur le sculpteur luxembourgeois Jean Mich (1871-1932), programmé au Musée national d’histoire et d’art (MNHA) de février à mai 2017, nous cherchons des œuvres, des documents ou toute information utile concernant la vie et l’ œuvre de cet artiste. Toute personne susceptible de nous aider dans notre démarche scientifique (collectionneur privé, institution publique ou privée) est priée de se mettre en rapport avec le département Beaux-Arts du MNHA : E-Mail: Gosia.nowara@mnha.etat.lu ou Gilles.zeimet@mnha.etat.lu

This «Pietà» by Theodore van Loon was lent to the MNHA for one year by the Apelles Art Collection, Luxembourg

Courrier : Musée national d’histoire et d’art, Département Beaux-Arts, Marché-aux-Poissons, L-2345 Luxembourg Les informations recueillies seront traitées en toute confidentialité et les demandes d’anonymat respectées. 04 ‘ 2015 museomag

5


„NIEMAND WILL HUNDERTE MÜNZEN AUFGEREIHT SEHEN.“ © éric chenal

INTERVIEW MIT SZENOGRAF DIRK SCHUBERT ÜBER DIE NEUGESTALTUNG DES MÜNZKABINETTS

Raumaufteilung, Installation der Objekte, Farbgestaltung, Ausleuchtung und Beschriftungen gehören zur Erarbeitung des Konzepts.

Das Stuttgarter Atelier Schubert hat seit 2013 bereits einige szenografische Gestaltungen im MNHA vorgenommen. Nun widmen sich Dirk Schubert und sein Team in Zusammenarbeit mit dem Münzkabinett unter der Leitung von François Reinert dessen Neugestaltung. Wir wollten Genaueres wissen. WARUM IST DAS MNHA AUF IHR ATELIER ZUGEKOMMEN? Wir sind ein Team aus Grafikern und Architekten, das sich auf Raumgestaltungen spezialisiert hat, sei es auf Messen oder in Museen. Unsere grafische Herangehensweise bereichert die wissenschaftliche Arbeit des Museums, da wir die Inhalte in ein Raumkonzept übertragen, indem wir sie mit Hilfe von Licht, Medien, Architektur und Grafik professionell inszenieren und auch die praktische Umsetzung koordinieren. Inzwischen nehmen viele Museen solch professionelle Unterstützung zur Hilfe.

6

museomag 04 ‘ 2015

WAS UNTERSCHEIDET DIE NUMISMATIK VON ANDEREN AUSSTELLUNGEN? Definitiv die Größe der Ausstellungsobjekte. Da wir uns mit der Kommunikation im Raum beschäftigen, ist es bei den kleinen Münzen eine besondere Herausforderung die Räume attraktiv und informativ zu gestalten, die eigentlichen Objekte aber nicht untergehen zu lassen. Wir müssen ein Gleichgewicht zwischen den Originalen und Vergrößerungen finden, da ohne spezielle Fokussierungen die Besonderheiten und Kontexte der Münzen für Laien gar nicht zu verstehen sind. WIE WIRD DAS SPEZIELLE WISSEN VERMITTELT? Wir haben uns mit Herrn Reinert für eine thematische Ordnung der Ausstellung entschieden. Das ist für die Besucher einfach interessanter. Niemand will in einen Raum voller Vitrinen kommen, in denen hunderte Münzen aufgereiht sind, die für Laien alle gleich aussehen. Wir versuchen die Geschichten hinter den


BEHIND THE SCENES

Münzen zu erzählen, Kontexte zu erklären und jedem ein wenig Expertise mit auf den Weg zu geben. Es wird z.B. einen Raum über die Ikonographie der Münzen geben, in dem man erfährt, welche Bilder auf Münzen im Laufe der Zeit populär waren. So gibt es immer noch eine gewisse Chronologie, die sich aber in den einzelnen Räumen vollzieht und nicht über die ganze Ausstellung erstreckt. WIE UNTERSCHEIDET SICH IHRE ARBEIT BEI SONDER- UND DAUERAUSSTELLUNGEN? In der Konzeption können wir bei temporären Ausstellungen experimentieren, vielleicht sogar provokativ sein und zeitgemäße Medien einsetzen. Dauerausstellungen sollten Bestand haben, da muss man gerade beim Einsatz von Medien gucken, dass diese nicht schnell veraltet wirken. Auch das Ausstellungskonzept ist fundierter. Für die Umsetzung arbeiten wir mit verschiedenen Handwerkern zusammen. Die einen sind eher auf Schnelligkeit und große Projekte wie Messestände spezialisiert, die anderen sind ein kleines Schreinermeister-Team, das hochwertiges Ausstellungmobiliar baut, das Jahre bestehen kann. HABEN SIE EIN LIEBLINGSOBJEKT IN DER AUSSTELLUNG? Eine Münze hat sich mir besonders eingeprägt, da sie irritiert: eine keltische Bronzemünze aus ihrer Gegend zeigt einen Elefanten – Wieso? Im Kontext der Ikonographie erfährt man, dass sie sich dieses Motiv einfach von einer römischen Münze aneigneten, ohne Elefanten wirklich zu kennen. Und das sieht man dem Elefanten an: Übernommenes verfälscht sich immer ein wenig. Magali Wagner

Arbeitstreffen diesen Sommer im MNHA.

Discover the different states of design and conception of the new refurbishment of the Coin Cabinet thanks to the interview with Dirk Schubert. Scenographer, he reveals the secrets of this new museum space fully dedicated to the treasures of the numismatic collection of the MNHA. This collection is one of the sumptuous of the region including more than 200.000 objects, coins and medals, as well as bank notes, ingots and jewels.   Exhibition areas were significantly increased and offer a large overview of the monetary and economic history of Luxembourg, since the Roman period until the euro. Far from being confined in a chronological presentation, the new tour invites to discover the esthetic qualities and the conditions of production of these coins, often extremely rare. From this autumn, do not hesitate to take part in a new treasure hunt at MNHA! C. A. 04 ‘ 2015 museomag

7


WODKA ODER COLA?

© éric chenal

LE CONSERVATEUR RÉGIS MOES PRÉPARE SA PREMIÈRE EXPOSITION. THÈME: LA «GUERRE FROIDE AU LUXEMBOURG».

Vous avez des objets ou photos témoignant de la Guerre froide au Luxembourg? Contactez-nous et participez ainsi à l’illustration des tensions sous nos latitudes.

Au printemps, le Musée national d’histoire et d’art présentera une exposition historique innovante sur la période de la Guerre froide au Luxembourg.   Cette période très récente (ca. 1947-1990) a marqué les institutions politiques et la société luxembourgeoise. L’existence de la Protection civile remonte tout autant aux peurs d’une guerre contre l’Union soviétique que la création du Service de Renseignement. Il fallait se protéger contre l’ennemi supposé aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays ! De la création de l’armée luxembourgeoise en 1944 à l’abolition du service militaire obligatoire en 1967, la force armée luxembourgeoise était elle aussi un pur produit de la Guerre froide. La culture populaire a été marquée par l’engouement pour le Rock-n-Roll dans les années 50, mais aussi par le refus de l’impérialisme américain au Vietnam dans les années 1970. Tout en étant ancré fermement dans le bloc occidental, le Grand-Duché a cependant gardé des relations avec le bloc de l’Est tout au long de la période.   C’est une époque passionnante ! A travers des objets inédits, mais aussi des récits de témoins de l’époque, l’exposition tentera d’aborder cette période captivante de notre passé récent. 8

museomag 04 ‘ 2015

Comment faut-il dès lors s’imaginer la recherche historique pour un tel sujet ? Bien sûr il faut chercher des objets à exposer, que ce soit dans les collections du MNHA, dans celles d’autres musées ou institutions publiques et surtout dans des collections privées. Il faut aussi comprendre ces objets, et fouiller les archives ne suffit pas toujours. Les conversations à bâtons rompus avec des interlocuteurs ayant vécu nombre d’histoires intéressantes à l’époque, révèlent des anecdotes croustillantes. Il faut bien entendu aussi visiter des endroits construits dans la perspective de la Guerre froide, comme par exemple les abris anti-aériens (bunkers) construits sous certains lycées dans les années 1950 et 1960. FOUILLER NE SUFFIT PAS Il s’agit du premier projet d’exposition que je coordonne en tant que commissaire d’exposition. J’utilise le mot de « coordonner » pour bien souligner qu’il s’agit d’un travail d’équipe qui ne verrait pas le jour sans l’aide de nombreuses personnes, à la fois au sein des équipes du MNHA qu’en dehors. Je remercie ainsi particulièrement tous mes interlocuteurs qui m’ont accueilli à bras


WORK IN PROGRESS

ouverts et m’ont fourni une foule de renseignements ainsi que des objets intéressants. Institutions publiques, personnes privées, témoins de l’époque, etc. : tous ont été d’une aide précieuse ! Monter une exposition ne se fait pas (uniquement) en restant enfermé dans son bureau à étudier de vieux bouquins… VOS SOUVENIRS NOUS INTÉRESSENT Le projet d’exposition sur la Guerre froide est donc un projet participatif ! Ainsi, le MNHA en appelle à vos souvenirs. Vous avez vécu ou avez été témoin d’événements liés à la Guerre froide (manifestations, voyages vers les pays de l’Est, manœuvres de l’OTAN, etc.) ? Vous avez des objets ou photos témoignant de cette époque ? Alors n’hésitez pas à me contacter ! Aidez-nous à décrire les tensions de la Guerre froide sous nos latitudes. Régis Moes Kaale Krich zu Lëtzebuerg au MNHA / Aile Wiltheim, du 25 mars au 9 octobre 2016

LUXEMBURG IM KALTEN KRIEG Tragen Sie zu unserer nächsten Ausstellung bei ! Haben Sie Fotos, Filme, Tonaufzeichnungen, schriftliche Zeugnisse oder Objekte, die die Geschichte Luxemburgs zur Zeit des Kalten Krieges (1947-1990) dokumentieren? Wie haben Sie den Kalten Krieg in Luxemburg erlebt? Was wurde Ihnen aus dieser Zeit berichtet?

© Photothèque / Théo Mey

Wenn Sie Ihre Erinnerungen mit uns teilen möchten, dann wenden Sie sich bitte an Herrn Régis Moes, Konservator, regis.moes@mnha.etat.lu / Tél.: 47 93 30 – 213

Régis Moes, conservateur spécialisé en Histoire luxembourgeoise contemporaine

04 ‘ 2015 museomag

9


Billet de 100 francs luxembourgeois 100 Luxemburger Franken – Geldschein Banknote of 100 Luxembourg francs 1934 Illustration: Stina Fisch

10

museomag 04 ‘ 2015


COLLECTION’S DRAWING BY STINA FISCH

04 ‘ 2015 museomag

11


COMING SOON H. CRAIG HANNA – EXPOSITION MONOGRAPHIQUE DU 4 MARS AU 26 JUIN 2016 – SALLE WILTHEIM / MNHA. VERNISSAGE LE 3 MARS 2016. «  LA GUERRE FROIDE AU LUXEMBOURG  », EXPOSITION TEMPORAIRE DU 25 MARS 9 OCTOBRE 2016 – AILE WILTHEIM / MNHA. VERNISSAGE LE 24 MARS 2016.

CURRENTLY „MUMIEN – DER TRAUM VOM EWIGEN LEBEN“ BIS ZUM 10. JANUAR 2016 - MNHA « LES FRONTIÈRES DE L‘INDÉPENDANCE - LE LUXEMBOURG ENTRE 1815 ET 1839 » - JUSQU‘AU 22 MAI 2016 - M3E « RÉVÉLATIONS. ENJEUX. » D’ÉRIC CHENAL : EXPOSITION TEMPORAIRE REPROGRAMMÉE JUSQU’AU 3 JANVIER 2016 - AILE WILTHEIM / MNHA NUIT DES MUSÉES : LE 10 OCTOBRE 2015 À PARTIR DE 18 HEURES (VOIR PROGRAMME EN PAGES 22-23). NOUVEAU PARCOURS NUMISMATIQUE DÈS LE 27 NOVEMBRE 2015 – MNHA. VERNISSAGE LE 26 NOVEMBRE 2015.

12

museomag 04 ‘ 2015


OCTOBREDÉCEMBRE 2015

04 ‘ 2015 museomag

13


OCTOBRE ’15

SA 10 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN JE 01 18h Momies - Un rêve d’éternité

(F)

SA 03 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

(L)

DI 04 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D)

MA 06 12h15 & JE 08 19h RENC‘ART Œuvre du mois avec Nathalie Becker (F)

© éric chenal

JE 08 18h30 CONFÉRENCE «La matrice héliogravée: sa place, son évolution et son rôle dans l’Histoire des Arts - du XIXe siècle à nos jours» par Antonin Pons Braley

(F)

(L)

DI 11 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D) DI 11 15h Múmias - o sonho da vida eterna

(P)

MA 13 12h15 & JEU 15 19h RENC‘ART Kunstwerk des Monats mit Martina Przybilla

(D)

MA 20 12h15 & JEU 22 19h RENC‘ART Artwork of the month with Vera Herold and Martina Przybilla

(EN)

JE 22 18h VORTRAG Mumien – Archive des Lebens und ihre Erforschung mit Wilfried ROSENDAHL, Gesamtleiter des Ausstellungsprojekts, REM (D)

SA 24 11h Vum Mansfeld zum Design 1500-2014

(L)

SA 24 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

(L)

DI 25 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D) DI 25 16h Mummies - the dream of everlasting life

14

museomag 04 ‘ 2015

(EN)

MA 27 12h15 & JEU 29 19h RENC‘ART Obra do mês por Vera Herold

(P)

JE 29 17h De Mansfeld au design 1500-2014

(F)

JE 29 18h Momies - Un rêve d’éternité

(F)

SA 31 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

(L)


(c) MNHA / Tom Lucas

VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN SA 03 & DI 04 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (prévoir une lampe de poche) DI 04 15h Die Grenzen der Unabhängigkeit. Luxemburg zwischen 1815 und 1839

(L/D)

ME 07 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

DI 11 15h Die Grenzen der Unabhängigkeit. Luxemburg zwischen 1815 und 1839

(L/D)

ME 14 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

RENC’ART DU MOIS : Nature morte au lièvre d’Alexandre François Desportes (1661-1743) Considéré comme l’initiateur du genre animalier en France, spécialisé dans les scènes de chasse, Alexandre François Desportes est représenté au MNHA avec une nature morte. Intitulée Lièvre, pavots, fruits et légumes dans un paysage, elle est datée vers 1730-1740, à la fin de la vie de l’artiste, après une longue carrière en tant que peintre de la cour auprès notamment des rois Jean Sobieski de Pologne et Louis XIV de France. Alité à l’âge de 12 ans à la suite d’une maladie, Desportes découvre son talent précoce pour le dessin. Il est alors placé chez le peintre flamand Nicasius Bernaerts (1620-1678), élève de Frans Snyders (1579-1657), où il découvre les natures mortes baroques flamandes. Élaborant son propre style, Desportes trouve le juste milieu entre la fougue et le réalisme flamands et le classicisme de la peinture décorative française. M. N.

(L/D/F)

(F)

SA 17 & DI 18 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (prévoir une lampe de poche)

(L/D/F)

SA 17 14h30 Cimetière Notre Dame de Luxembourg par Robert Philippart Rdv: cimetière ND de Luxembourg, Allée des Résistants et Déportés

(L/D/F)

ME 21 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

DI 25 15h Die Grenzen der Unabhängigkeit. Luxemburg zwischen 1815 und 1839

(L/D)

DI 25 16h Sammlung M3E

(L/D/F)

ME 28 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

VILLA ROMAINE VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN DI 04 15h Römische Villa Echternach mit Martine Wielkowolsky (dernière visite)

(L/D/F)

04 ‘ 2015 museomag

15


NOVEMBRE ’15

SA 28 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

DI 01

fermé

MA 03 12h15 & JE 05 19h RENC‘ART Œuvre du mois par Nathalie Becker (F)

JE 05 18h Momies - Un rêve d’éternité

(F)

SA 07 11h Vum Mansfeld zum Design 1500-2014 (L) SA 07 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

(L)

DI 08 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D) DI 08 15h Múmias - o sonho da vida eterna (P)

MA 10 12h15 & JE 12 19h RENC‘ART Kunstwerk des Monats mit Martina Przybilla

(D)

MA 17 12h15 & JE 19 19h RENC‘ART Artwork of the month with Martina Przybilla

(EN)

JE 19 17h De Mansfeld au design 1500-2014

(F)

JE 19 18h VORTRAG „Götter und Pharaonen“ mit Heidi Köpp-Junk, Ägyptologin (Uni Trier, Ägyptologisches Institut)

(D)

SA 21 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

(L)

DI 22 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D)

MA 24 12h15 & JE 26 19h RENC‘ART Obra do mês por Vera Herold

16

museomag 04 ‘ 2015

(P)

(L)

DI 29 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D) DI 29 15h Von Mansfeld zum Design 1500 -2014 (D) DI 29 16h Mummies - the dream of everlasting life

(EN)

© MNHA / Tom Lucas

VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN


© éric chenal

VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN fermé

DI 01 ME 04 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

SA 07 & DI 08 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (prévoir lampe de poche) DI 15 11h Art Nouveau et Modernisme à Luxembourg: pas si conservateur! par Robert Philippart Rdv: Arcades Cercle-Cité Place d‘Armes DI 15 15h Die Grenzen der Unabhängigkeit. Luxemburg zwischen 1815 und 1839

En 1964, Jacques Monory participe, avec les artistes de la Figuration narrative, à l’exposition «  Mythologies quotidiennes  » organisée au musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Cette manifestation peut être considérée comme une réaction contre l’abstraction, le Pop Art et le Nouveau réalisme. Critiquant la société et prenant souvent des positions politiques, sans négliger la dimension poétique, la Nouvelle Figuration favorise la peinture de chevalet.

(L/D)

DI 15 16h Sammlung M3E

(L/D/F)

ME 18 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

SA 21 & DI 22 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (prévoir lampe de poche) ME 25 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

(L/D/F)

(F)

© éric chenal

RENC’ART DU MOIS : Meurtre n° 18/1 de Jacques Monory (*1924)

(L/D/F)

La peinture Meurtre n°18/1 fait partie d’une série de vingt-deux œuvres commencée en 1968, évoquant le roman et le film noir de la vie vue par Monory. Dès 1962, Jacques Monory oriente sa peinture vers une description objective du quotidien, fondée sur la froideur de prises de vues photographiques. Il travaille à partir d’images photographiques, souvent prises par lui-même ou découpées dans des magazines. Il utilise un appareil de projection qui les agrandit à la mesure du tableau, opérant ainsi une sorte de mise au carreau. Cette démarche signale les rapports multiples et complexes que Monory entretient avec les images mécanisées (photographie, cinéma, télévision). M. N.

04 ‘ 2015 museomag

17


DÉCEMBRE ’15

MA 01 12h15 & JE 03 19h RENC‘ART Œuvre du mois par Nathalie Becker (F)

JE 03 18h VORTRAG „Cold Case Ägypten. Das Geheimnis des Luxemburger Mumienkopfes“ mit Stéphanie Zesch, Reiss-Engelhorn Museen (Mannheim) (D)

VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN SA 05 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

(L)

DI 06 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D)

(F)

JE 10 18h Momies - Un rêve d’éternité

(F)

museomag 04 ‘ 2015

MA 15 12h15 & JE 17 19h RENC‘ART Artwork of the month with Vera Herold

(EN)

(L)

DI 20 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D) JE 24

fermé

VE 25

fermé

SA 26 11h Vum Mansfeld zum Design 1500-2014 (L) (L)

DI 27 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D) DI 27 15h Von Mansfeld zum Design 1500 -2014 (D)

JE 10 17h De Mansfeld au design 1500-2014

© éric chenal

18

DI 13 16h Múmias - o sonho da vida eterna (P)

SA 26 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen (D)

(L)

DI 13 15h Mumien - Der Traum vom ewigen Leben (D)

SA 19 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

SA 05 11h Vum Mansfeld zum Design 1500-2014 (L)

MA 08 12h15 & JE 10 19h RENC‘ART Kunstwerk des Monats mit Martina Przybilla

SA 12 11h Mumien - Den Dram vum éiwege Liewen

JE 31 10-15h

ouvert


© éric chenal

VISITES GUIDÉES FÜHRUNGEN ME 02 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

SA 05 & DI 06 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (prévoir lampe de poche) ME 09 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(F)

DI 13 11h Promenade architecturale à Esch-sur-Alzette par Robert Philippart Rdv: Mairie DI 13 15h Die Grenzen der Unabhängigkeit. Luxemburg zwischen 1815 und 1839

(F)

SA 19 & DI 20 14h30 Les Forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (prévoir lampe de poche)

Ce magnifique retable de style roman en grès coquillier gris-vert provenant de la chapelle d’une ferme de Rosport (canton d’Echternach) appartenait aux Bénédictins de Sainte-Irmine à Oeren près de Trèves. Les traces de couleur rouge sur une préparation blanche témoignent d’une polychromie originale. Sous une arcade aveugle sont représentés en relief, au centre, cinq personnages: la Vierge à l’Enfant avec à sa droite saint Pierre, à sa gauche saint Paul et aux extrémités chaque fois un évêque, dont probablement saint Willibrord, fondateur de l’abbaye d’Echternach et patron du Grand-Duché de Luxembourg.

(L/D/F)

(F)

JE 24

fermé

VE 25

fermé

DI 27 15h Die Grenzen der Unabhängigkeit. Luxemburg zwischen 1815 und 1839 DI 27 16h Sammlung M3E ME 30 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839 JE 31 10-15h

(L/D) (L/D/F)

(F) ouvert

© éric chenal

RENC’ART DU MOIS : Retable avec la Vierge et des saints XIIe siècle

(L/D/F)

(L/D)

ME 16 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

ME 23 18h Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839

(L/D/F)

M. N.

04 ‘ 2015 museomag

19


FOR YOUNGSTERS ONLY DÉCEMBRE

OCTOBRE

ATELIERS OUVERTS

ATELIERS OUVERTS

DI 04 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) DI 11 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) DI 18 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) SA 24 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F)

M3E gratuit M3E gratuit M3E

DI 20 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F)

gratuit

ARCHÉOTHÈME

M3E gratuit

ARCHÉOTHÈME

JE 15 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Un thorque celtique / Ein keltischer Halsring avec Loïc François (L/D/F)

MNHA 5€

ARTHÈME

MA 06 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Pointillisme, la brillance des couleurs / Pointillismus, das Leuchten der Farben avec Vanessa Staudt (L/D/F)

DI 06 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) SA 12 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F)

MNHA 5€

JE 10 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Un poignard de l’âge du Bronze / Ein Dolch aus der Bronzezeit avec Loïc François

M3E gratuit M3E gratuit M3E gratuit MNHA

(L/D/F)

5€

ARTHÈME

MA 01 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Cartes de Noël / Weihnachtskarten avec Vanessa Staudt

MNHA (L/D/F)

5€

ATELIERS DE VACANCES LU 21 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Décoration pour Noël / Weihnachtsdekoration Sylvie Weyer & Noémie Heymans(L/D/F)

MNHA 8€

ME 23 14h30 (>16h30) (8-12 ans) M3E Maître d’ouvrage pour un jour / Bauherr für einen Tag Sylvie Weyer & Noémie Heymans (L/D/F) 8€ LU 28 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Porte-Bonheur / Glücksbringer Sylvie Weyer & Noémie Heymans

NOVEMBRE ATELIERS OUVERTS

DI 08 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F) SA 21 14h (>18h) Adultes et adolescents Second Life: Fort Thüngen virtuel avec Pit Vinandy (L/D/F)

M3E gratuit M3E

MNHA (L/D/F)

gratuit

ARCHÉOTHÈME

JE 19 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Les poupées chancay / Die Chancay Puppen avec Loïc François (L/D/F)

MNHA 5€

ARTHÈME

MA 03 14h30 (>16h30) (6-12 ans) Fresques / Fresken avec Vanessa Staudt (L/D/F)

MNHA 5€

ATELIERS DE VACANCES ME 04 14h30 (>16h30) (8-12 ans) M3E Maître d’ouvrage pour un jour / Bauherr für einen Tag Sylvie Weyer & Noémie Heymans (L/D/F) 8€ JE 05 14h30 (>16h30) (4-7 ans) Décoration de Noël / Weihnachtsdekoration Sylvie Weyer et Vera Herold (L/D/F)

MNHA 8€

VE 06 14h30 (>16h30) (6-12 ans) MNHA Décoration de Noël / Weihnachtsdekoration Sylvie Weyer et Noémie Heymans (L/D/F) 8€

20

museomag 04 ‘ 2015

8€

ME 30 14h30 (>16h30) (8-12 ans) M3E Maître d’ouvrage pour un jour / Bauherr für einen Tag Sylvie Weyer & Noémie Heymans (L/D/F) 8€

Informations et inscriptions auprès du Service des Publics du MNHA Marché-aux-Poissons L - 2345 Luxembourg Tél.: 47.93.30-214 Fax.: 47.93.30-315 E-mail: service.educatif@mnha.etat.lu


© éric chenal

BUDDING ARTIST

Am Kader vum Summerprogramm vum MNHA hun de Felix (uewe lénks) an de Leo (riets) zesumme mat anere Kanner um Atelier „Le goût de l‘art“ deelgeholl. An dësem Atelier hu si verschidde Kraider kennegeléiert a gewise kritt, dass een domadder net nëmme ka kachen. D’Kanner hu mat de Kraider gemoolt an se opgepecht, sou dass herno e flott Bild dobäi entstanen ass, wat och nach gutt richt. De Leo an de Felix ware schon e puer Mol bei Atelieren dobäi, déi den MNHA iwwert d’Joër verdeelt ëmmer rëm ubitt.

DE FELIX (8 JOËR) WAR GANZ BEGEESCHTERT: „HEI RICHT ET DECK GUTT NO ZIMT, DAT ASS WÉI CHRËSCHTDAG. DO GIN ET ËMMER ZIMTKICHELCHER, DAT SI MENG LIBLINGSKICHELCHER!“ AN OCH DEM LEO (8 JOËR) HUET DES NEI ERFAHRUNG GANZ GUTT GEFALL: „ MENG EIL ASS MEGA SCHÉI GIN, ECH SCHENKE SE MENGEM PAPP, DA KANN HIE SE A SÄI BUREAU HÄNKEN“. 04 ‘ 2015 museomag

21


PLEINS FEUX SUR UNE « NUIT BLANCHE »

© marco godinho

LA LUMIÈRE, FIL ROUGE DE L’ÉDITION 2015: RENDEZ-VOUS LE 10 OCTOBRE 2015

Marco Godinho: The End of Winter, 2013-2015, Film couleur, 2’40’, Dimensions variables

Cuvée anniversaire pour la Nuit des musées qui cette année fête sa quinzième édition. Comme tous les ans, le groupement «  d’stater muséeën  », instance organisatrice, s’efforce de mettre en lumière la vie muséale de la capitale sous un jour festif, en faisant ouvrir exceptionnellement les portes des musées entre 18 heures et 1 heure du matin. Quant aux enseignes participantes - au nombre de six cette année (MNHA, M3E, Villa Vauban, MHVL, Casino-Luxembourg, MUDAM), le « Naturmusée » déclare forfait en raison d’importants travaux de réaméagement (lire cicontre) -, elles mettent tout en œuvre pour rehausser l’ouverture nocturne par des visites guidées spécifiques, des rencontres d’artistes, des interventions musicales, des performances, etc.   De plus, les six institutions vont littéralement briller de mille feux pour honorer la proclamation par l’UNESCO de « 2015 comme Année internationale de la lumière », puisque « d’stater muséeën » s’engagent à offrir l’éclairage extérieur des six établissements participants. Autre originalité de cette édition : en écho à la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, le groupement a invité six présidents d’associations ou d’institutions à proposer une visite guidée personnelle dans chaque musée et ainsi livrer leur «  coup de cœur » d’un objet exposé ou d’une exposition. Voici le programme de nos deux maisons. 22

museomag 04 ‘ 2015

MNHA. • Visites guidées de l’exposition temporaire Momies – Un rêve d’éternité : 18h45 / 19h45 / 21h45 / 23h45. • La dernière visite guidée à 23h45 s’effectuera avec des lampes torches mises à disposition par le musée! •  Visites guidées de l’exposition temporaire Révélations, avec l’artiste Éric Chenal : 20h15 / 21h15. •  Visites guidées de l’exposition permanente De Mansfeld au design : 18h15/ 19h15 / 23h15. • Atelier pour enfants « Collier égyptien / Ägyptische Kette » – avec Loïc François: de 18h à 21h (ouvert en continu/ sans inscription). • Installation vidéo de Marco Godinho dans la petite chapelle du MNHA - projection en continu du film: Something White (10’42’’). Échange éclairant avec l’artiste Marco Godinho à 22 heures (rdv dans la chapelle). • Performance musicale par Heidi Köpp, musicienne et égyptologue. Interventions musicales de 15’ toutes les heures : 20h, 21h, 22h.


NUIT DES MUSÉES

© MNHA / Tom Lucas

Dans le cadre de notre exposition Momies – Un rêve d’éternité, et plus précisément en lien avec le volet égyptologique Des bords du Nil vers Luxembourg, le public est invité à assister à un encadrement musical original. L’égyptologue Heidi Köpp, qui est également chanteuse et musicienne (elle vient de publier son cinquième album 4000 Jahre Liebe – Liebeslieder von den Pharaonen bis heute), propose une série d’interventions musicales mêlant ses deux passions. • Coup de cœur (L) de Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière, à 21h30. M3E. • Visites guidées de l’exposition permanente : 18h45 / 19h45 / 21h45. • Visites guidées de l’exposition temporaire Les frontières de l’Indépendance : 18h15 / 19h15 / 20h15 / 21h15 / 23h15. • Installation vidéo de Marco Godinho dans l’auditorium. Projection en boucle du film The End of Winter de Marco Godinho. Échange éclairant avec l’artiste Marco Godinho (rdv dans l’auditorium) à 20h30.

• Atelier pour enfants «  Candle bags  » – avec Noémie Heymans & Carole Jung: de 18h à 21h (ouvert / sans inscription). • Coup de cœur (L) de Marie-Françoise Glaesener, présidente des Amis des Musées, à 22h30. Programme détaillé sur www.museumsmile.lu Prévente : 12 € pour adultes, 8 € pour jeunes (de 12 à 24 ans et étudiants) dans les musées participants et au Luxembourg City Tourist Office (Place Guillaume II). Caisse du soir: 15 € pour adultes, 10 € pour jeunes. Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. Une navette gratuite relie les différents sites.

C’est «  l’œuvre invitée  » du moment  : un cerf, flanqué de biche et faon, tous trois issus des collections permanentes du Musée national d’histoire naturelle (MNHN). En raison d’importants travaux de réaménagement de ses expositions permanentes, le MNHN est contraint de fermer ses portes au public, repoussant l’ouverture de sa prochaine exposition temporaire à la fin de l’année. Nos collègues ont eu l’idée originale d’envoyer en vacances certaines de leurs piècesphare auprès de diverses institutions culturelles. En tout, quinze partenaires ont souscrit à cette opération d’adoption estivale « Vakanz bei der Famill » - dont nos deux musées. Au MNHA, vous pourrez admirer une famille de cervidés installée dans notre section archéologique (étage -5), tandis que le M3E sert de « cage dorée » à un imposant lion. Ne manquez pas de venir saluer nos amis les bêtes, notamment lors de la Nuit des musées pour laquelle le MNHN doit cette année déclarer forfait.

04 ‘ 2015 museomag

23


DER ZWECK HEILIGT DIE MITTEL“ “ BRUCK, LUXEMBURGISCHER APOTHEKER, SCHLIESST AM 7. JANUAR MARC © éric chenal

DIE VORTRAGSREIHE ZUR „MUMIENAUSSTELLUNG“ AB.

Einblick in die Wunderkammer des Apothekers Marc Bruck in Redange / Attert.

Als Abschluss der Konferenzserie zur Ausstellung „Mumien – Der Traum vom ewigen Leben“ wird Marc Bruck, Apotheker in Redange/Attert, eine Konferenz über den historischen medizinischen Gebrauch von Mumien halten. Wir haben mit ihm gesprochen. Interview. 1. NACH SO VIELEN JAHRHUNDERTEN, IN DENEN DIE MUMIE EIGENTLICH IN IHREM MEDIZINISCHEN GEBRAUCH AN BEDEUTUNG VERLOREN HAT, SOLLTE DOCH ALLES DARÜBER BEKANNT SEIN? „In der Tat, so ist es, zumindest was den Stellenwert der ägyptischen Mumie in der Geschichte von Medizin und Pharmazie angeht – es gibt aber immer noch neue Erkenntnisse zur Mumie des Paracelsus und seiner Nachfolger. Darauf wird die Konferenz natürlich besonders eingehen.“

um dieses eigentümliche Heilmittel das u.a. Mumia, Menschenblut und Menschenfett enthielt.   Dieser heftige „Gedankenaustausch“ in Form von Pamphleten und Büchern hielt das ganze geistliche und wissenschaftliche Europa für lange Zeit im Bann... bis die Inquisition sich einmischte!   Es ging um mehr: nämlich um die Frage, wer, zwischen Kirche und Wissenschaft, die Deutungshoheit über medizinische und wissenschaftliche „Phänomene“ hatte - es war die Zeit des Galileo Galilei.“ 3. WÜRDEN SIE MUMIA VERA VERKAUFEN? „Angeboten und verkauft wird in der Apotheke was vom Arzt verschrieben wird, vom Gesetzgeber als recht empfunden wird und nicht zuletzt was vom Patienten/ Kunden gewünscht wird. Ethisch ist der Gebrauch von Mumia vera wohl kaum zu vertreten, daher: Nein! Aber damals galt: „Der Zweck heiligt die Mittel“.“

2. PARACELSUS? „Ja. Paracelsus, Croll, Goclenius und van Helmont, um nur diese zu erwähnen. Es gab einen jahrzehntelangen Disput zwischen den Protagonisten der Waffensalbe und dem luxemburgisch/belgischen Jesuiten Roberti, 24

museomag 04 ‘ 2015

4. GAB ES NUR ÄGYPTISCHE MUMIEN? „Nein. Auf nahezu allen Kontinenten kannten Menschen Mumien von Mensch und Tier, aber nur für Mumien aus dem vorderasiatischen bis


SONDERAUSSTELLUNG

nordafrikanischem Raum ist wirklich bekannt, dass sie ein pharmazeutischer Handelsartikel waren. Da es bald Engpässe in der Lieferfähigkeit von „echten natürlichen“ Mumien gab, waren die Händler dazu übergegangen selbst Mumien „herzustellen“. Eine interessante und recht erschreckende Praxis; aber der Henker war schon immer ein guter Zulieferer für Arzneistoffe, die in der Apotheke von Nöten waren.“ 5. WAREN MUMIEN WIRKSAME HEILMITTEL? „Neben den zahlreichen Befürwortern des Gebrauchs, die wohl auch eine gewisse Überzeugung von ihrer Wirksamkeit aus eigener Anschauung mitbrachten, gab es auch einige Gegner, die den Nutzen bezweifelten. Eine richtige eingehende Prüfung auf Wirksamkeit und Innokuität gab es wohl nie. Ob Aberglaube, „Weiße Magie“, „Magnetismus“ oder, wie wir heute sagen würden, ein Placebo-Effekt wirksam war, oder gar der Teufel die Hände im Spiel hatte, darüber mehr in der Konferenz.“ 6. WELCHES IST IHR INTERESSANTESTES „ERLEBNIS“ IM BEREICH MUMIEN ALS HEILMITTEL? „Ich besitze in meiner Sammlung die Mumie einer Pestkröte aus alter Zeit.“ Gesammelt von Fabienne Pietruk

VORTRAGSREIHE KONFERENZEN IM RAHMEN DER SONDERAUSSTELLUNG „MUMIEN – DER TRAUM VOM EWIGEN LEBEN“ 22. OKTOBER 2015 UM 18 UHR:

WILFRIED ROSENDAHL „Mumien – Archive des Lebens und ihre Erforschung“ (D) 19. NOVEMBER 2015 UM 18 UHR:

HEIDI KÖPP-JUNK „Götter und Pharaonen“ (D) 3. DEZEMBER 2015 UM 18 UHR:

STEPHANIE ZESCH „Cold Case Ägypten. Das Geheimnis des Luxemburger Mumienkopfes“ (D) 7 JANVIER 2016 À 18 HEURES:

MARC BRUCK « Profane ou sacrée? La momie comme médicament et son utilisation au fil des siècles » (L)

Marc Bruck

04 ‘ 2015 museomag

25


26

museomag 04 ‘ 2015


« L’APPEL DU REGARD » D’ÉRIC CHENAL

04 ‘ 2015 museomag

27


PUBLICS MIGRATOIRES DEPUIS LA PLACE DE L’EUROPE

© éric chenal

« BOUT’CHOU »: UN PROGRAMME DE LA PHILHARMONIE EN PARTENARIAT AVEC LE MUSÉE DRÄI EECHELEN POUR PETITS ET GRANDS

Pascal Sticklies, en charge du département éducatif à la Philharmonie, veille au grain du programme d’éveil musical.

Depuis le lancement de son atelier d’éveil musical « Bout’chou », s’adressant aux bambins de 3 à 5 ans, la Philharmonie propose un cycle de concerts se déroulant à tour de rôle à la Philharmonie et au Musée Dräi Eechelen. Une collaboration aussi heureuse que fructueuse entre deux institutions culturelles voisines et qui cette année entame sa quatrième saison.   «  A l’origine, nous étions à la recherche d’une institution partenaire pour accueillir quelques dates de concert car nous croulions sous la charge de programmation. Nous avions été voir quelques salles mais aucune ne nous donnait entière satisfaction sur le plan logistique. L’ouverture du Musée Dräi Eechelen en 2012 ayant coïncidé avec l’année de lancement de Bout’chou, nous nous sommes très naturellement tournés vers le musée dont l’auditorium s’est avéré une salle de représentation idéale ! », explique Pascal Sticklies, senior manager du département « Education » à la Philharmonie. «  Cette collaboration, qui s’est d’emblée déroulée sans embûches, perdure depuis quatre ans. »   Quatre ans donc que les abonnés du programme Bout’Chou – les parents et leurs bouts de choux – migrent de la place de l’Europe vers le Park Dräi Eechelen pour suivre le cours des productions musicales. « Il faut s’imaginer l’aventure que représente ce déplacement pour les bambins qui le dimanche matin par exemple traversent, encore dodelinant, le pont-levis du Fort Thüngen pour d’abord découvrir les yeux ébahis 28

museomag 04 ‘ 2015

armes et armures en traversant la salle d’exposition permanente avant d’assister au programme musical et théâtral placé cette année sous le signe des quatre éléments : la terre, l’eau, le feu et le vent.»   Au menu de ce programme décliné en trois langues (luxembourgeois, anglais ou français, au choix): des chansons écrites spécialement pour l’occasion, composées par Max Fischbach et interprétés par des musiciens invités. Le tout est porté par une elfe : Choupinette, alias l’actrice Larisa Faber. Enfin, toute l’équipe artistique a le mérite de relever le défi d’adapter chaque thème et son décor à deux endroits distincts. Le cylce 2015/2016, qui affiche complet en français et en luxembourgeois, est inauguré par le thème de la terre. « Il nous reste encore quelques abonnements en anglais de libre », précise Pascal Sticklies.   Et d’insister sur la plus-value que représente cette collaboration institutionnelle avec le musée: «  Pardelà l’avantage pour les abonnés qui jouissent, les jours de représentation au Musée Dräi Eechelen, d’un accès libres aux salles d’exposition, nos deux maisons sensibilisent le jeune public à la diversité de l’offre culturelle et à l’importance d’une expérience artistique, qu’il s’agisse de spectacle vivant ou de confrontation avec des pièces muséales. » SdS Informations sous www.philharmonie.lu


REPLIER POUR MIEUX RÉVÉLER

© éric chenal

« RÉVÉLATIONS. ENJEUX. » ÉRIC CHENAL, ANTONIN PONS BRALEY / TUMUULT, AVEC FANNY BOUCHER / HÉLIO‘G  - JUSQU’AU 3 JANVIER 2016

Certains d’entre vous ont eu l’occasion de découvrir, lors de l’ouverture de l’Aile Wiltheim, Révélations, une exposition photographique signée Éric Chenal qui aura été (trop) brièvement à l’affiche du MNHA (du 20 mars au 12 avril). Le photographe s’était livré, à la demande du musée, à un travail de documentation iconographique très personnel sur la réhabilitation de l’Aile Wiltheim. Plongé au cœur du chantier pendant des mois, il a fixé sur pellicule des images dont une trentaine de photos ont au final été « révélées » par une proposition scénographique et un travail collectif ambitieux. Éric Chenal au sujet de la dimension nourricière de ce dialogue aujourd’hui prolongé : « Ces enjeux sont le fruit de regards croisés entre artistes et artisans, l’héliograveur Fanny Boucher ayant à ce titre joué un rôle clé dans la confluence artistique propre à ce projet. »   Avec le « ré-accrochage » de Révélations, le MNHA a pris le parti d’offrir au collectif (Éric Chenal, Antonin Pons Braley, Fanny Boucher) l’occasion d’une nouvelle expression artistique  afin d’expliciter les enjeux du premier accrochage - d’où le nouveau titre: Révélations. Enjeux., à découvrir jusqu’au 3 janvier. « Il s’agit non plus de représenter la même configuration servie par un discours, mais bel et bien de repenser les fondements du propos d’origine, ses origines, sa matrice. Cette déconstruction du propos prend la forme de balade, de parcours. En décomposant les éléments à l’œuvre, il s’agit de ramener – replier – la forme d’origine à sa plus simple expression », nous explique le scénographe Antonin Pons Braley.

En ce sens, Révélations. Enjeux. se veut « un parcours à rebours de la circulation originelle » en vue de déployer la mémoire de l’installation précédente « point par point ». Et de poursuivre : « Aussi s’agitil de questionner la notion de commande – quelles dispositions, quels acteurs, quelles implications ? Quelle signification pour une institution culturelle, aujourd’hui, de faire appel ? Quel geste pour l’artiste ? Un retour à la rencontre, en somme. »   Élève-maître d’art héliograveur, lauréat de la Fondation d’entreprise Banques Populaires Jury Artisanat d’Art pour ses travaux d’héliovolumes, Antonin Pons Braley vit et travaille à Berlin, d’où il dirige Tumuult, un laboratoire inédit au carrefour des arts et de l’anthropologie.   Le 8 octobre, il sera l’invité du MNHA dans le cadre d’une conférence sur l’héliogravure. 2015 ayant été proclamée Année Internationale de la Lumière par l’UNESCO, l’artiste-scénographe se propose de questionner « La place, l’évolution et le rôle de la matrice héliogravée dans l’Histoire des Arts du XIXe siècle à nos jours ». Au travers d’une présentation de ses propres travaux, il tentera de dresser une galerie de l’évolution de cette technique, de l’estampe traditionnelle jusqu’à la matrice en volume.   SdS Conférence au MNHA avec Antonin Pons Braley le 8 octobre 2015 de 18h30 à 20h. En langue française. Durée 1 heure, puis débat. Entrée libre. 04 ‘ 2015 museomag

29


BON A SAVOIR

   POST PHILATELY.

Une série spéciale de 3 timbres vient d’être éditée par POST Philately à l’occasion de la réouverture de notre Aile Wiltheim. Cette nouvelle émission de timbresposte est effective depuis le 22 septembre; prix de la série de trois timbres: 2,95 euros. A noter que le timbre ci-dessus est en lice pour les plus beaux timbres dans le cadre du concours 2015 de SEPAC (Small european postal administration cooperations). Votez jusqu’au 31 décembre 2015 et gagnez éventuellement des collections annuelles de tous les membres qui émettent des timbres SEPAC. Par ailleurs, un cachet « Réouverture Aile Wiltheim » a été réalisé ainsi que trois cartes maxima qui seront également en vente dans notre shop. www.philately.lu

   DÜSSELDORF. Le tableau Le martyre de SaintSébastien de Francisco de Zurbarán, tableau-vedette de notre vitrine temporaire « Œuvre invitée - Guest Work », rejoint la grande rétrospective dédiée au maître du baroque espagnol du XVIIe siècle par le Museum Kunstpalast Düsseldorf, du 10 octobre 2015 au 31 janvier 2016. Cette toile majestueuse fait partie de la sélection de 70 œuvres en provenance du musée madrilène Thyssen-Bornemisza et de divers prêteurs internationaux, dont «The Apelles Art Collection Luxembourg». www.smkp.de    CNA. Le site www.steichencollections.lu vient de faire peau neuve. Retrouvez notre collection de photographies ainsi que celles du Centre national de l’audiovisuel recensées sous une seule et même adresse. Bonne visite ! www.steichencollections.lu    ARLON. Cinq pièces de la collection « Arts décoratifs et populaires » du MNHA seront à l’honneur de l’exposition Capucins luxembourgeois (1618-1796) qui se tiendra du 15 octobre 2015 au 5 juin 2016 au Musée Gaspar d’Arlon. Il s’agit de deux manuscrits, d’un châsse-reliquaire, d’une urne funéraire et d’une petite assiette fragmentaire. Avis aux amateurs.    PADERBORN. Une pièce maîtresse issue des collections du MNHA vient rehausser l’exposition „CARITAS – Nächstenliebe von den frühen Christen bis zur Gegenwart“, actuellement à l’affiche du Musée diocésain de Paderborn en Allemagne: en effet, parmi les prestigieux prêts en provenance de toute l’Europe et des Etats-Unis figure également l’œuvre La charité de Lucas Cranach l’Ancien. Cette grande exposition, programmée du 23 juillet au 13 décembre 2015, retrace l’histoire de la pratique de la charité et explore ses reflets dans l’art et la culture en passant en revue diverses périodes historiques.  http://caritas-ausstellung.de 30

museomag 04 ‘ 2015

   EMPREINTES. Tous les annuaires du musée recensant les activités de notre institution depuis 1990 jusqu’à nos jours (travaux de recherches, articles scientifiques, expositions temporaires, acquisitions, dons, prêts, etc) sont désormais consultables en ligne. Ceci est le fruit d’un long travail de digitalisation effectué par notre équipe afin de rendre ces précieuses données accessibles au grand public. Ce trésor est désormais à portée de clic sous : www.mnha.lu/fr/Empreintes    CHRISTMAS SHOPPING. Jamais le shop du MNHA n’aura proposé une telle diversité d’articles de souvenir. Outre la vente de nos traditionnels catalogues – signalons la parution récente d’un catalogue raisonné tiré de l’exposition Des bords du Nil vers Luxembourg, actuellement à l’affiche (Von den Ufern des Nil nach Luxemburg... Altägyptische Objekte in den Sammlungen des MNHA, Editeur:  MNHA, 2015, 240 pages, prix: 29,95 euros) -, le shop propose toute une panoplie d’articles en rapport avec l’exposition Momies - Un rêve d’éternité : t-shirts, poupées en textile à bandager soi-même, carnets de note, sacs en tissus, et surtout, grande vedette des ventes, des bodies et des grenouillères! Ces articles ont été réalisés par un atelier luxembourgeois de design : popupstudio. Outre la vente de gravures de l’atelier Empreinte, nous vous proposons d’acquérir des tirages photo signés Éric Chenal à partir du mois de novembre. www.mnha-shop.lu


Exposition permanente | Dauerausstellung | Permanent Exhibition gratuit | gratis | free

Expositions permanente et temporaire | Dauer- und Sonderausstellungen | Permanent and temporary exhibitions

Expositions temporaires | Sonderausstellungen | Temporary Exhibitions adultes | Erwachsene | adults 7 €

adultes / Erwachsene / adults 5 €

groupes | Gruppen | groups (≥ 10) 5 € / personne | Person | person

groupes / Gruppen (> 10) / groups 3 € / pers.

familles | Familien | families 10 € (2 adultes & enfant(s) | 2 Erwachsene & Kind(er) | 2 adults & child(ren)

familles / Familien / families 8 €

étudiants | Studenten | students gratuit | gratis | free

étudiants / Studenten / students gratuit / gratis/ free

< 21, Amis des musées, ICOM gratuit / gratis / free

< 26, Amis des musées, ICOM gratuit | gratis | free

ue Aven

John

edy

n F. Ken

Philharmonie MUDAM iltheim

ules W

Rue J al

Roy Blvd

MNHA Marché-Aux-Poissons L-2345 Luxembourg www.mnha.lu

Rue Wilt

heim

ée de

Mont

en

Claus

Rue de la Boucherie Palais Grand-Ducal

04 ‘ 2015 museomag

31


THE BORDERS OF INDEPENDENCE

................................................. Luxembourg between 1815 and 1839

.................................................

......................... Temporary Exhibition from june 11th 2015 until may 22nd 2016

......................... Musée Dräi Eechelen 5, Park Dräi Eechelen L-1499 Luxembourg www.m3e.lu

Profile for MNHA

MUSEOMAG 04 | 2015  

MUSEOMAG, la brochure programmatique du MNHA, illustre la vie muséale sous toutes ses facettes et paraît quatre fois par an. MUSEOMAG, das...

MUSEOMAG 04 | 2015  

MUSEOMAG, la brochure programmatique du MNHA, illustre la vie muséale sous toutes ses facettes et paraît quatre fois par an. MUSEOMAG, das...

Profile for mnha