Issuu on Google+

http://marie-noelle-augendre.com/photos contact@mnaugendre.com


Le Causse au petit jour

Le Puech au lever du jour

L'Observatoire de l'Aigoual Le Causse fleuri

Le puech au bout du champ

L'Aigoual sous la neige Meyrueis dans la brume

aigoual

Les Bondons et l'Eschino d'Aze

Le Villaret sous la neige

mont lozère

causse méjean Ces tirages d'art sur Dibond sont numérotés et signés, et satisfont à la réglementation applicable aux oeuvres d'art.


L'étang de Bonnecombe

Rose et bleu en Margeride

Usanges au lever du jour

Brume du matin en Margeride Usanges en rose

Le lac de Saint-Andéol Le lac du Ganivet au lever du jour

margeride Aubrac à l'infini

aubrac Ils sont vendus sans cadre au prix de 180 euros pour les 30x45, et 220 pour les 30x60 (prix TTC incluant la TVA au taux réduit)


photographe en Cévennes M

ARIE-NOËLLE AUGENDRE s'initie à la

photographie en 2003, au cours d'un trek au Maroc, avec un petit compact Canon. C'est par la randonnée également qu'elle découvre les Cévennes, et revient y marcher à plusieurs reprises avant de se fixer au coeur des vallées cévenoles il y a quelques années.

F

IN 2009, l'acquisition de son premier

réflex détermine un changement de focus : la photographie devient alors une activité prépondérante, qui rythme ses horaires et détermine les sites où elle va traquer la lumière et travailler les compositions des paysages qui la fascinent.

D

EPUIS TOUJOURS, elle développe ses

propres sites web et réalise ellemême ses supports de communication. En complément de son activité photographique, elle propose également des prestations de design web et print.

M

ARIE-NOËLLE AUGENDRE utilise un

boîtier Canon EOS-7D, en général monté d'un objectif 18-135mm pour les photos de paysage.

E

LLE TRAVAILLE systématiquement en

grand air, le paysage est son sujet de prédilection, même si elle ne dédaigne aucune occasion de sortir son boîtier, et s'adonne assez régulièrement à la photo de reportage.

format RAW(*), de manière à pouvoir procéder elle-même au «développement numérique» de ses clichés, et travailler individuellement leur rendu : balance des blancs, exposition, contraste, saturation, netteté, réduction du bruit, etc. sont ainsi ajustés photo par photo durant la phase de post-traitement sur ordinateur, en fonction de l'intention recherchée et de l'atmosphère qu'elle souhaite restituer dans chaque photo.

E

M

A

DEPTE des sports nature et de la vie au

LLE EST À L'INITIATIVE de la création du

photo-club à St Jean-du-Gard, intervient régulièrement sur les ondes de Radio Interval dans le cadre d'une chronique sur la photographie numérique, et participe à l'action de l'association Photographes pour la Vie en faveur de la Ligue pour le Cancer.

EMBRE de plusieurs équipes de

projets Open Source, elle est fidèle aux logiciels libres qu'elle utilise depuis plusieurs années : système d'exploitation Linux/Fedora, et les logiciels Darktable pour le développement des fichiers RAW, et Digikam pour la gestion de sa base photos.

(*) par opposition, une photo sortie de boîtier directement au format JPEG est un produit «pré-fabriqué», résultant de l'application automatique d'algorithmes définis par le constructeur.


de l'Aigoual à l'Aubrac