Page 1

TRANSPORT ET LOGISTIQUE

La logistique retrouve des couleurs Des atouts à faire valoir

Après une période de creux de plusieurs années, l’activité de la logistique semble connaître un nouveau dynamisme dans les zones d’activités du territoire

Plusieurs secteurs loiretains remplissent donc les critères drastiques des logisticiens : de grands terrains, bien desservis par les infrastructures routières et avec un bassin à fort potentiel de main d’oeuvre à proximité. D’autant que le Loiret, en concurrence directe avec le sud de la région francilienne et le Berry,  a d’autres atouts dans sa manche pour attirer de nouvelles entreprises. « Notre départe-

ment est une excellente alternative à la région Ile-de-France qui est saturée avec des conditions de circulations difficiles. Et puis, notre territoire présente un coût de foncier plus intéressant avec moins de taxes... » Les dernières grandes installations en date dans le Loiret concernaient l’ouverture de l’entreprise ICT à Pannes en 2011 et de Prelocentre, les plate-formes de l’enseigne Grand Frais l’année dernière, à Saint-Cyr-en-Val.

Historiquement, elle fait partie des activités économiques phare du Loiret. Et comme quelques fleurons de la région Centre-Val de Loire, à l’instar de la sous-traitance, la logistique a connu une période très compliquée ces dernières années. Pourtant, depuis 2014, l’activité semble, petit à petit, reprendre des couleurs. « La logistique a connu une période un peu atone où les entrepreneurs avaient beaucoup de surfaces disponibles qu’il fallait déjà remplir avant de penser à construire. La crise a impacté la chaîne logistique : moins de consommation, moins de livraison, moins de logistique donc une baisse d’activité... Mais depuis deux, trois ans les demandes de développement et d’installation repartent », constate Marc Bianchini, adjoint au directeur de Loire&Orléans Eco.

Plusieurs projets en cours Pour preuve, les travaux réalisés actuellement sur le parc d’activité Synergie, à Meung-sur-Loire. Un projet de stockage de produits pharmaceutiques (pas encore officialisé) de 50.000 m2 – avec une centaine d’emplois à la clé – est en cours de construction. Au nord du département, la zone d’Artenay connaît également un fort développement dans le domaine de la logistique. L’entreprise Stef TFE construit un nouveau bâtiment d’une surface de près de 30.000 m2 et l’implantation de la plate-forme pour l’enseigne de grande distribution Carrefour (le projet Argan dont l’installation à Boigny-sur-Bionne avait fait couler beaucoup d’encre) suit son cours... Au Pôle 45, le site du géant américain d’e-commerce, Amazon, a été agrandi. « La tendance du moment consiste à construire de grandes plate-formes entre 40.000 et 100.000 m2 - comme le site de FM logistic à Neuville-aux-Bois qui s’étend sur une surface de 80.000 m2 - et de proposer une activité à forte valeur ajoutée », détaille Marc Bianchini.

> FM Logistic possède l’une des plus grandes plates-formes de logistique du département.

50.000 m2

C’est la surface d’un projet en cours de réalisation sur la zone de Meung-sur-Loire.

- 56 -


Ok top 200 2016 page56  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you