Issuu on Google+

SOUTIEN AUX ENTREPRISES

Bpifrance a renforcé le montant de ses aides aux entreprises de développement. Long, « patient » et sans prise de garantie, ce dernier a pour vocation de financer l’immatériel et la hausse des besoins en fonds de roulement associés à l’investissement. Pour cette année, Bpifrance a fait du développement à l’international une priorité. Les équipes de la banque publique ont, d’ailleurs, été renforcées pour mener à bien cet objectif. L’intégration des garanties publiques - gérées jusqu’au printemps dernier par la Coface - va contribuer à cette montée en puissance. L’organisme bancaire cherche aussi à développer sa récente activité d’investissement direct.

En 2015, Bpifrance a levé 800 millions d’euros et s’inscrit comme un acteur de premier plan dans le soutien aux entreprises régionales. La Banque publique d’investissement affirme son soutien aux entreprises. En 2015, près de 800 millions d’euros ont été levés par la direction régionale de Bpifrance abondant ainsi à une enveloppe totale de financements, publics et privés, estimée à 1,5 milliard d’euros. Ce résultat, en hausse de 3 %, confirme ainsi le rôle prépondérant de l’organisme d’État (filiale de la Caisse des dépôts) en tant que levier financier. D’autant que, comme le souligne le directeur régional, Thierry Martignon, la structure finance des projets à risque, « là où les autres banques n’iraient pas seules ».

Pour l’instant, une seule entreprise régionale (Axess vision technology, située en Indre-et-Loire) a ouvert son capital à la BPI. >L  ’entreprise Panibois, localisée à Marcillyen-Villet te, a bénéficié, il y a quelques années, d’une aide financière de Bpifrance et de la région Centre-Val de Loire.

148867

131 projets d’innovation accompagnés La progression des aides de la banque publique se ressent sur, quasiment, toutes ses activités de financement. À commencer par l’innovation. Le secteur, soutenu par des partenariats étroits avec le conseil régional, est en plein développement. Ainsi, en 2015, Bpifrance a soutenu 131 projets d’innovation (+17 %) pour un montant de 24 millions d’euros (+9 %). L’enveloppe de financements globaux publics et privés était de 62 millions d’euros l’an passé. L’activité « court terme » (renforcement de la trésorerie des entreprises) enregistre, elle aussi, une hausse de financements de 2,5 % (soit 420 millions d’euros de Bpifrance pour 341 projets), à l’instar du préfinancement du Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), dont le budget – estimé à 86 millions d’euros – affiche une hausse de 30 %. Seule l’activité de garantie fléchit en 2015 avec 104 millions levés pour 217 millions financés.

Renforcer l’international Pour renforcer son soutien au développement des entreprises, Bpifrance a consolidé certains de ses dispositifs comme le prêt

- 20 -


Ok top 200 2016 page20