Issuu on Google+

NUMÉRIQUE

Le Syntec s’implante en région Centre-Val de Loire avec les ESN », précise Pascal Grégoire. Une rencontre avec les services de la région Centre-Val de Loire est également prévue pour évoquer les enjeux de la formation liée au numérique.

Le premier syndicat professionnel de l’écosystème numérique français connecte son réseau en région Centre-Val de Loire. Depuis cet été, Pascal Grégoire, le P-D.G de la société IT&M Régions a été choisi pour coordonner l’action régionale de la fédération professionnelle. « Jusqu’à présent, la fédération, qui a été créée il y a 45 ans, n’était pas représentée en CentreVal de Loire, comme dans d’autres régions. Elle a donc entrepris, dernièrement, une démarche de régionalisation », commente le fraîchement nommé délégué régional.

Un potentiel numérique sur le territoire

Info pratique : www.syntec.fr

Le Syntec en quelques chiffres nationaux : >

1.800

entreprises françaises sont regroupées sous le giron du Syntec.

950

> sont des PME ; 750 des start-up ou TPE  ; 100 des ETI et 25 des grands groupes.

10

> délégations régionales représentent le syndicat dans les territoires.

> L e P-D.G d’IT&M Régions, Pascal Grégoire, vient d’être nommé coordinateur régional du Syntec.

Regroupant les différentes activités de la profession - les entreprises de services du numérique (ESN), les éditeurs de logiciel et tous les acteurs du web (web agencies, développeurs...) - le Syntec représente, aujourd’hui, 415.000 emplois en France, 6 % du PIB et 25 % de la croissance française. En région Centre-Val de Loire, une trentaine d’adhérents ont déjà rejoint le syndicat dont certains grands noms du numérique (Sopra Steria, Atos, Cap Gemini, Ausy...) et des dierctions régionales (Orange, IBM...). Une première salve d’adhésions avant d’autres, comme l’espère Pascal Grégoire. D’autant que le potentiel numérique est important sur le territoire. « C’est difficile de chiffrer le poids de l’économie numérique dans la région car il existe encore peu de données. Mais je dirais que ce secteur d’activité regroupe 7.500 salariés pour environ 500 entreprises », estime-t-il.

Décliner les actions du Syntec

Ineo Centre Ineo Réseaux Centre

engie-ineo.fr 149480

À charge ensuite pour le nouveau coordinateur régional d’animer le réseau et d’accueillir de nouveaux adhérents. « Ma mission est de décliner les actions du Syntec en région. Je suis le lien entre le syndicat, les adhérents et les institutions de la région. Une réunion a déjà été organisée entre les délégués généraux du syndicat et l’aDIRC (l’association des décideurs informatiques de la région Centre). L’idée a été lancée de créer des réunions spécifiques

- 12 -


Ok top 200 2016 page12