Page 1

VOTREGUI DEDEDEVELOPPEMENTPERSONNEL AVECwww. CERF-CONSULTANT. f r Extraits


NS 212_Mise en page 1 19/06/14 00:52 Page65

BIEN VIVRE - Santé

Apprendre à gérer ses émotions au quotidien Chacun a eu à gérer un jour, dans sa vie, une émotion qui a provoqué un comportement regrettable ou favorisant son bien-être. Cette capacité à maintenir cet équilibre émotionnel peut nous rendre plus heureux et “gestionnaire” de notre vie. Je vous propose une technique de gestion des émotions que j’ai baptisée l’ILM.

C

DR

ette technique simple et efficace, accessible à tout être humain souhaitant contrôler ses comportements peut se faire en sept étapes comme les sept jours de la semaine. Il est important de rappeler que tout comportement est lié à une émotion agréable ou désagréable, le but du jeu est de modifier celle-ci si nécessaire afin qu’il en résulte un comportement qui soit en adéquation avec son équilibre interne ou social. 1re étape : Identifiez l’émotion que vous ressentez, cette émotion pourrait se manifester sous une trentaine de formes différentes. Pour faciliter ce travail je vous demanderai de vous arrêter aux quatre émotions de bases qui sont : la peur, la colère, la joie, la tristesse. Entre autres vous devriez identifier laquelle de ses quatre émotions vous anime. Une fois que ce travail d’identification est terminé nous allons passer à l’étape suivante. 2e étape: Localiser cette émotion qui est forcément située à un endroit précis de votre corps. Une fois que ce travail de localisation est terminé nous allons passer à l’étape suivante.

3e étape : Matérialiser cette émotion. En clair, il faudra visualiser sa forme, son poids, sa couleur, ses déplacements, tout qui permettrait de la voir et de la ressentir. Une fois que ce travail est terminé nous allons passer à l’étape suivante. 4e étape: Interrogez-vous au plus profond de vous sur deux questions précises. Cette émotion estelle bonne pour vous ? Si oui, voulez-vous la garder ? Si non, voulez-vous vous en débarrasser prochainement ou immédiatement ? Soyez très décisif dans vos réponses parce que les trois dernières étapes de la gestion dépendront de votre choix. 5e étape : Si l’émotion est agréable et que vous voulez la garder, il suffira d’amplifier cette émotion en la vivant sur trois axes c’est-à-dire en visualisant l’environnement de ce moment, en entendant tout ce qui il y a à entendre et à ressentir autour de ce moment. Si l’émotion est désagréable et que vous ne souhaitez pas la garder, il faudra, dans votre inconscient, l’arracher par le biais de votre main virtuelle et la jeter le plus loin possible der-

rière vous. Seulement, en faisant cette action vous laisserez une cavité vide représentant la forme de l’émotion qui a été éjecté. Visualisez cette cavité pendant deux minutes. Une fois que ce travail de visualisation est terminé nous allons passer à l’étape suivante. 6e étape : Maintenant, vous allez penser à un moment dans votre vie ou vous avez ressenti un état interne très agréable. Une fois que vous avez identifié ce moment plaisant, visualisez tout l’environnement de ce moment ( le lieu, les gens, les couleurs, les formes) que vous apercevez ; puis écoutez tous les bruits ou silence qui sont associés à ce moment. Si vous faites ce travail convenablement vous serez connecté totalement à cette émotion agréable et passez à la dernière étape du protocole. 7e étape: Maintenant que vous vivez cette émotion agréable, imaginez que vous la pétrissez comme la pâte à modeler jusqu’à lui donner la forme identique de la cavité laissée dans votre intérieur. Une fois ce travail de pétrissage terminé, emboîtez virtuellement cette nouvelle émotion dans cette cavité. Maintenant que ressentez-vous ? =Eric Mathiasin Maître praticien en PNL

Drépanocytose, la Guadeloupe se mobilise ! À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose le 19 juin. Le Centre caribéen de la drépanocytose Guy Mérault (CCD) organise plusieurs manifestations, une action clôturée par une journée d’information grand public sur la drépanocytose qui se tiendra au hall du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) le 23 juin. Devenu une unité transversale de la drépanocytose, suite à son intégration au CHU de PAP/Abymes en 2009, le CCD assure une prise en charge globale de la maladie en Guadeloupe. À noter aussi l’initiative de Rotary Club de Pointe-à-Pitre/Jarry qui lance l’opération “carte postale drépano” en imprimant 5000 cartes postales pré-timbrées mises à la disposition des Guadeloupéens. Elles sont disponibles auprès des pharmaciens de la Guadeloupe et des membres du club. La fréquence du gène de la drépano-

cytose dans les DOM (évaluée à partir des données du dépistage néonatal de la maladie de 2006 à 2010) est de 5,24% soit un nouveauné sur 19 transmetteur du gène S c’est-à-dire est AS. Globalement 10% de la population guadeloupéenne est porteuse d’une anomalie de l’hémoglobine pouvant être à l’origine d’une drépanocytose (AS, AC, ABéta thal, AD punjab, A Lepore...). 20 à 25 nouveaux-nés naissent drépanocytaires chaque année en Guadeloupe. Le nombre total des drépanocytaires en Guadeloupe est estimé à 1500. =JLG

NOUVELLES Semaine N° 212 - DU 20 AU 26 JUIN 2014

65


NS 213 du 27 juin au 3 juillet 2014_Mise en page 1 25/06/14 18:01 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Un observatoire caribéen pour le VIH e projet né de la volonté des per- soins. Les équipes engagées dans cette sonnels de santé de contribuer à aventure solidaire ont pu créer un véritable la prévention et à la lutte contre faisceau de moyens humains et matériels, la propagation du virus, a trouvé dans le symbole de partage et de coopération. programme Interreg, le soutien financier Qu’il s’agisse des techniques d’enquêtes nécessaire pour sa mise en place. L’action mises au point avec les Dominicains ou étalée sur la durée du l’expertise des haïtiens programme, était portée pour l’utilisation de par le Centre hospitalier supports culturels pour universitaire de Pointeatteindre certains puà-Pitre. Elle visait à réblics, chacun des parduire l’impact de l’infectenaires a nourri le protion VIH/SIDA dans les gramme avec des aptrois DFA et sur l’enports aussi divers que semble de la zone Cariches. Au-delà des inraïbe qui constitue la vestissements en madeuxième zone la plus tériels et des résultats Le chef de projet au CHU le docteur Marie-Thérèse Georger-Sow et son assistante Caroline Fontes. infectée dans le monde des recherches (3762 après l’Afrique. Les obspersonnes “ vulnératacles à la prévention tels l’homophobie, bles ” ont été vues lors des enquêtes), Inles inégalités économiques et sociales, terreg a offert une l’opportunité de la migration, les addictions, le commerce construire un réseau de compétences sexuel, sont communs à toutes les îles inter DFA qui est désormais intégré à font le lit de la maladie en éloignant les une dynamique pan-caribéenne pour la populations à risques de l’accès aux lutte contre le VIH SIDA. =JD © JACQUES DANCALE

C

Colorier permet de déstresser

L’art de colorier est très tendance ces derniers temps. Un passetemps qui change des écrans. Les cahiers de coloriage, mandalas et autres manuels d’art-thérapie sont pris d’assaut par des adultes désireux de noircir du papier. Les ventes explosent depuis deux ans. Pour le bonheur des éditeurs, ravis de voir que le coloriage séduit presque autant que les manuels de cuisine.

Apprenez à dépasser vos limites Le corps et l’esprit appartiennent au même système cybernétique. Mais ils visitent consciemment ou inconsciemment les trois pôles du fonctionnement humain qui sont les suivants : l’état interne (E.I) qui permet de ressentir; le processus interne (P.I) qui permet de penser, réfléchir ou analyser et le Comportement externe (C.E) qui permet de passer à l’action. Chacun, pris en “ sandwich ” par ces trois états, agit en fonction de l’émotion ressentie. Cela voudrait dire que nous agissons en fonction de ce que pensons et ressentons. Il est possible d’utiliser quelques outils de la programmation neuro linguistique (PNL) centrés sur la communication, le développement personnel, le changement et l’apprentissage. Notre cerveau ne connaît pas la négation, mais obéit fortement à la négation qu’on lui propose. Exemple : “ Ne regardez pas le chat courir après la souris ”. Vous verrez à travers cet exemple que vous voyez le chat alors que vous avez reçu l’ordre de ne pas le regarder. Dans la réalité, c’est exactement le même principe. Nous Éric Mathiasin, programmons nos limites qui se manifestent par des stratégies de sabotage ou des attitudes de “ vicmaître praticien en PNL. time ”. Tout simplement pour ne pas dépasser les limites que nous avons programmées et dans lesquelles nous confortons notre écologie (équilibre interne ou social). Et si nous changeons nos limites ? Comment faire ? Je propose quelques postulats que vous pourrez utiliser pour nourrir la pensée positive. Conseil n° 1 : Parlez de vos possibilités plutôt que vos limites Conseil n° 2 : Ce que nous voyons n’est pas la réalité, mais le résultat de nos perceptions, de nos filtres (culturels, personnels et neurologiques). Soyons conscients de cet état. Conseil n° 3 : Notre réussite est liée à des pensées positives. Pensons succès plutôt qu’échec. Conseil n° 4 : Vous avez toutes les ressources nécessaires en vous pour effectuer les changements désirés. Soyez le premier à vous faire confiance. J’invite à découvrir au prochain numéro d’autres postulats qui vous permettront de conti=É.M. nuer ce cheminement de pensées positives.

NOUVELLES Semaine N° 213 - DU 27 JUIN AU 3 JUILLET 2014

65


NS 214 du 4 au 10 juillet 2014_Mise en page 1 02/07/14 19:36 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Thérapie par le rire, drôles d’effets secondaires Lorsqu’un nouveau médicament est mis sur le marché, les autorités de santé sont censées évaluer le rapport entre le bénéfice supposément apporté et les effets secondaires possibles. Des chercheurs de l’université de Birmingham en Angleterre ont eu l’idée d’effectuer cette analyse, mais pour une thérapie non médicamenteuse, la thérapie par le rire. Et les résultats sont pour le moins surprenants ! Cette méthode naturelle diminue le stress, l’anxiété, la dépression, améliore la souplesse des vaisseaux sanguins, la résistance à la douleur et la force du système immunitaire. Mais les chercheurs ont aussi découvert que le rire pouvait avoir des effets secondaires inattendus : chez certains patients pris d’un fou rire incontrôlable, des cas de syncope, d’arythmie et de rupture du muscle cardiaque ont été rapportés. Chez les personnes prédisposées, le rire peut provoquer une crise d’asthme et parfois une contraction du detrusor, le muscle chargé d’expulser l’urine de la vessie, un effet secondaire plutôt embarrassant si l’on ne rit pas tout seul. Pour finir, les chercheurs soulignent que lorsque nous rions, nous sommes plus influençables malgré nous ; une technique bien utilisée par la plupart des annonceurs publicitaires. Est-ce pour ces raisons que la thérapie par le rire n’est pas recommandée par les au=Y.A. torités de santé ? Ne me faites pas rire…

Le mariage est bon contre le cancer Être marié améliore nettement les chances de survie en cas de cancer. Une étude menée sur 730 000 individus souffrants de dix cancers les plus meurtriers aux États-Unis a montré que les patients mariés ont 20 % de chances supplémentaires de guérir que ceux qui ne le sont pas. Ces patients ont généralement détecté le cancer plus tôt, en particulier les hommes, qui sont encouragés au dépistage par leur partenaire et suivent plus souvent le protocole du traitement jusqu’au bout, ce qui est un facteur important de guérison. Pour les cancers du sein, de la prostate, de l’œsophage, colorectal et cervico-facial, le bénéfice du mariage serait même plus important que celui du traitement pour sortir de la maladie. En revanche l’étude de dit pas si la qualité du mariage influence les chances de guérison, ce qui est fort probable ! =Y.A.

Avez-vous une ancre ? Certains pêcheurs ou plaisanciers utilisent très souvent en mer une ancre dans le but de se trouver dans un endroit idéal pour pêcher, ou un lieu magnifique où ils souhaitent demeurer. D’autres pêchent à la dérive et s’ancrent à partir du moment où les poissons mordent à l’hameçon. Cet acte de s’accrocher à un endroit précis est le même processus que l’on utilise lorsqu’on souhaite reproduire un état interne positif ou de sérénité qu’on a fortement vécu. En effet, nous possédons plusieurs ancres : Éric Mathiasin, maître praticien en PNL. - une ancre visuelle, qui est représentée par le souvenir d’une image de réussite ; - une ancre auditive, par une phrase ou un mot qu’on répétera et qui déclenchera une motivation, comme la célèbre phrase du président Obama “ Yes we can ”; - une ancre kinesthésique, qui par le toucher d’une zone du corps va déclencher un état interne positif; - une ancre spatiale, un endroit précis idéal qui matérialisera un sentiment de bien-être. L’empilement de toutes ces ancres simultanément peut déclencher un stimulus. Ce stimulus va vous permettre de vous trouver dans un état interne de confiance, de sérénité et de détermination. Lors d’une prise de parole en public, d’une préparation à l’examen, à un entretien, lors d’une négociation, vous pourriez avoir un état de stress, d’angoisse ou de manque de confiance en vous. À ce moment, vous pourrez utiliser votre ancrage ou vos ancres pour surmonter votre état émotionnel et activer votre motivation. Cette technique très simple issue de la programmation neuro linguistique (PNL) pourrait vous permettre d’atteindre plus facilement, =Éric Mathiasin vos objectifs personnels ou professionnels et viser ainsi l’excellence.

NOUVELLES Semaine N° 214 - DU 4 AU 10 JUILLET 2014

65


NS 215 du 11 au 17 juillet 2014_Mise en page 1 09/07/14 18:54 Page20

S O CI É TÉ [ Santé ]

Êtes-vous dans la procrastination ? Très souvent, nous programmons des tâches à effectuer en lien avec nos objectifs personnels ou professionnels. Ces “ timing ” ne sont pas toujours respectés et renvoyés au lendemain. Ce report quotidien appelé la procrastination est l’art de remettre les choses à plus tard, de toujours trouver mieux à faire que les dossiers urgents ou les activités pour lesquelles on s’était engagé. ’est une véritable tare pour justifier son inactivité mais aussi un grand handicap dans sa vie professionnelle. En un mot, elle gâche la vie et nous enferme dans un paradoxe à penser tout le temps à ce qu’on doit faire, sans trouver la force de passer à l’action. Je ne suis pas concentré, je serai plus en forme demain... Il me reste beaucoup de temps, je le ferai demain... J’ai des choses plus pressantes... C’est vraiment ennuyeux, je vais faire autre chose... Ça ne sert à rien cet exercice... Ça va vraiment être difficile et long, je le ferai demain... Sont des phrases fréquemment répétées qui montrent bien les prétextes que vous verbalisez afin de justifier votre inactivité. Pour identifier cette procrastination, le premier travail à faire est de prendre conscience des origines de celle-ci. Elle se manifestera sous cinq formes : 1. La distraction Inconsciemment, vous recherchez la détente et le bien-être quand vous effectuez une tâche. Ce plaisir de faire ren-

C

20

NOUVELLES Semaine N° 215 - DU 11 AU 17 JUILLET 2014

force la passion et vous emmène à une grande productivité. Seulement, à travers cette objectivité vous pourrez être aussi victime d’une démotivation liée à une digression ou une distraction qui vous déconcentre totalement et vous installe dans un état émotionnel écologique que vous voulez vivre pleinement sans diminuer son intensité. Soyez conscient du changement de votre état émotionnel. 2. La hiérarchisation des tâches Il est bien souvent très difficile de savoir ce qui est le plus important à faire, mais il y a toute une série de tâches qui peuvent aisément être mises de côté : se raser, faire sa lessive, faire le ménage, écrire des notes de remerciements. Ces tâches, mal évaluées dans la durée, nous surprennent dans notre organisation et nous obligent à reporter l’ensemble de la tâche pour garder notre écologie. Chronométrez le temps que vous prenez pour prendre votre douche, brosser vos dents, vous raser, prendre votre petit-déjeuner, préparer les enfants…

3. Le plaisir Vous aimez profiter de tous les plaisirs de la vie sans avoir aucune contrainte. Même si la tâche et l’objectif que vous êtes en train d’accomplir sont très importants, vous ne manquerez pas de vous dissocier totalement si l’activité vous demande trop de concentration ou trop d’exercice mental. 4. Le manque de confiance en soi Il y a un lien véritablement fort entre la procrastination et le manque de confiance en soi. Un lien logique, en somme : les personnes ayant le moins confiance en elles auraient tendance à se montrer défaitistes, et donc à remettre leurs tâches à plus tard par peur de les rater. Il ne s’agit pas ici de mauvaise gestion du temps, il s’agit de fuir l’échec. 5. Le manque de responsabilité Selon l’analyse des comportements humains les plus fréquents, il en ressort que le fait de se reposer moralement sur quelqu’un d’autre empêcherait d’aller de l’avant et éviterait de culpabiliser si l’on ne fait rien. Dans le prochain numéro, je vous donnerai les conseils pour sortir de cette procrastination. = Éric Mathiasin, maître praticien PNL


NS 216 du 18 au 24 juillet 2014_Mise en page 1 16/07/14 19:33 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Avez-vous une bonne estime de vous ?

L

’estime de soi, un terme bien souvent utilisé dans le développement personnel et dans les conversations quotidiennes, est loin d’être la réalité de votre propre valeur, et ne représente certainement pas le degré d’intérêt que vous portez à votre propre personne. Pourquoi ? Parce que les mots que vous utilisez ne reflètent pas la réalité. Ils permettent d’exprimer votre vision ou perception puisée dans vos filtres culturels, neurologiques ou personnels, jusqu’à prendre en compte inconsciemment les couleurs de vos croyances.

N’est-ce pas un véritable cauchemar de parler de vous ? En effet, il est beaucoup plus facile de parler des autres que de parler de soi-même. Cette difficulté à mesurer et peser vos vraies valeurs vous emmène à une appréciation peu précise de votre personne voire de vos capacités. Comment se construit l’estime de soi ? Prendre du recul et analyser l’environnement écologique dans lequel on vit, permettra de commencer, en position “ Méta ”un travail identitaire et vérifier la véracité de son discours interne. La vraie question qui se posera sera : “ Qui suis-je ? Quelle estime ai-je de moi ? ” Cette opportunité interrogatoire sera l’occasion de faire un test en vous visualisant attaché à votre pays, votre culture, ou vos croyances ; et un autre, où vous êtes complètement déconnecté de ceux-là. Ces résultats que vous obtiendrez vous permettront bien évidement de mieux vous connaître, et surtout de connaître vos limites. Cette prise de conscience, qui est la structuration de votre identité, vous donnera une référence interne pour décider du crédit que vous

accordez aux remarques des autres à votre égard. D’autre part, il est nécessaire de savoir que votre véritable estime passe par l’AVC qui n’est pas du tout l’accident cardio vasculaire, mais trois piliers fondamentaux constituant votre développement. L’Amour de soi, la Vision de soi et la Confiance en soi. Amour de soi : Vous faites tout pour les autres sans penser à vous. Combien de fois dans votre foyer ou votre vie quotidienne avez-vous favorisé la réussite ou le bien être de votre conjoint, de vos amis ou votre enfant. Vos journées se ressemblent : il n’y a pas de programmation pour vos loisirs et votre bien-être, vous faites tout pour que les autres se sentent bien. Quand on ne s’aime pas, pas assez ou pas vraiment, on a du mal à aimer l’autre et à travailler dans des conditions optimales. Vision de soi. Une mauvaise vision de vous soldée par une estime haute, trop haute, basse ou trop basse de votre personne refléterait un comportement inadapté à vos objectifs. Elle vous emmènerait à ressembler à l’autre, sans pouvoir expliquer votre comportement ni même votre style. Cette non-appartenance identitaire deviendrait alors très néfaste pour votre intégrité personnelle. Confiance en soi : la confiance en vous est un facteur capital dans vos agissements, elle vous permet de passer à l’action en toute détermination sans jamais penser à l’échec. Elle vous donne la permission et le courage de vous approprier vos pensées et de vos émotions sans les nier ou les dénigrer. Prendre conscience de l’AVC dans votre développement personnel vous invite à identifier la ou les carences qu’il faudra travailler afin de créer une véritable alchimie et une très bonne corrélation de votre amour pour vous, de votre vision intrinsèque et de votre confiance en vous. La bonne estime de soi est l’essentiel pour être bien dans sa tête et dans sa peau et donc dans le même système cybernétique. =Éric Mathiasin, maître praticien en PNL

“ One More ” : stop ou encore ? Disponible sur iPhone et Androïd, l’appli “ One More ” propose de lister chaque verre d’alcool consommé. Une analyse de la consommation hebdomadaire et mensuelle est ensuite donnée à l’utilisateur. “ Le but n’est pas de culpabiliser, mais de favoriser la prise de conscience chez l’utilisateur qu’il a peut-être une consommation excessive, et que l’alcool peut avoir des répercussions négatives sur son humeur, sa vie privée et son travail ”, précise Nicolas Hoertel, psychiatre et spécialiste de santé publique, qui a développé les algorithmes de l’application. Pour plus de motivations, l’appli indique aussi à l’utilisateur les risques qu’il diminue en régulant sa consommation d’alcool.

Souriez, vous mangerez moins Faire de l’exercice en souriant, profiter du moment permet de mieux contrôler sa faim, selon une étude menée par Cornell Food and Brand Lab, un centre de recherche sur les habitudes alimentaires de l’Université de Cornell aux États-Unis. “ Faites ce que vous devez faire pour rendre vos efforts amusants ”, conseille Brian Wansink, directeur du Cornell Food and Brand Lab. “ Écoutez de la musique, regardez une vidéo, ou soyez simplement reconnaissant d’être en train de faire de l’exercice plutôt que d’être coincé au bureau. Car, tout ce qui vous fait sourire vous fait manger moins ”, conclut Brian Wansink.

NOUVELLES Semaine N° 216 - DU 18 AU 24 JUILLET 2014

65


NS 217 du 25 au 31 juillet 2014_Mise en page 1 23/07/14 18:23 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Êtes-vous motivés pour atteindre vos objectifs ? Une question à laquelle il est souvent très difficile de répondre parce que la verbalisation de l’objectif n’est qu’une fine preuve de motivation et d’objectivité. Pourquoi ?

P

arce que dans la réalité, les choses sont totalement différentes, entre autres, le mot que vous utilisez n’est pas la chose. Il représente le message que vous souhaitez faire passer sans être l’intention. Cette dissociation entre le message verbalisé et l’intention est le tout premier travail en préalable de la conscientisation. N’avez-vous pas eu l’occasion de dire un jour que vous étiez très motivé en ayant le corps penché vers l’avant, les épaules complètement retombées, la voix monocorde ? Très certainement, ou alors fortement conscient de l’acte que vous êtes en train de jouer. Ces mots que vous utilisez sont souvent des expressions que vous avez envie d’entendre pour vous rassurer et installer un état émotionnel quasiment identique à la réalité. Comment sortir de cet état imaginaire et passer à l’action ? La première démarche sera de visiter votre situation actuelle sans omettre aucun détail. Dans un deuxième temps, il faudra trouver les inconvénients et les avantages à atteindre votre objectif. Si les avantages d’être dans votre situation actuelle sont beaucoup plus bénéfiques que les inconvénients, il n’y aura pas de motivation d’aller vers quelque chose, sachant que vous êtes dans un espace de confort profitable. Il est très important de préciser qu’il y a deux principaux types de motivation : aller vers quelque chose ou s’éloigner de quelque chose. Le plus inquiétant est d’être motivé à s’éloigner de quelque chose parce qu’elle matérialise une souffrance qui vous invite à sortir de ce nœud sans vérifier si l’objectif serait réalisable ni même écologique pour vous. C’est l’exemple du demandeur d’em-

ploi qui recherche un travail ; durant sa période de chômage il perçoit ses indemnités et fait quelques jobs qui lui permettent d’avoir un salaire beaucoup plus élevé et plus de disponibilité pour vaquer à ses occupations. Cette situation lui donne l’envie de se conforter dans cette position et, inconsciemment ou consciemment, le motive à ne pas modifier son espace de confort, donc à ne pas manifester d’engouement pour s’insérer professionnellement. Maintenant posez-vous la question : “ Dans quel but voudrais-je atteindre mon objectif ? ” Vous verrez que les réponses ne sont pas immédiates, parce qu’elles vous plongent dans un interrogatoire profond qui sera totalement dissocié de la verbalisation. Le sourire aux lèvres, vous finissez par trouver le but de votre objectif. Maintenant que vous avez défini votre but, quelle est votre finalité ? Et quelles sont les contraintes que vous pensez rencontrer et les ressources que possédez face à l’objectif initial ? Et là, vous vous grattez le crâne... Tout ce processus de questionnement, partant de l’objectif à la finalité, sous le contrôle du conscient et de l’inconscient va créer chez vous une très grande motivation basée sur l’implication. Top départ : quel est votre objectif ?

=Éric Mathiasin, maître praticien en PNL

“ Parce que je le vaux bien ” Parce que la vie est un cadeau, Lotantik Spa permet d’en prendre soin. Dans cet institut dédié au bien-être, plusieurs massages sont proposés, comme le massage ayurvédique, le massage californien ou la réflexologie plantaire, l’ayurveda de la mère et de l’enfant.

Les soins amincissants et esthétiques ne sont pas en reste et pour les voyageurs le hamman marocain permet de s’évader encore plus loin. Lotantik Spa, immeuble Curaçao, Impassa Les Palétuviers, Jarry, 97122 Baie-Mahault.

Une miss défile avec sa pompe à insuline Seera Sandison, Miss Idaho atteinte de diabète, a défilé dernièrement avec sa pompe à insuline. Cette américaine de 20 ans a profité d’un défilé pour montrer sa maladie. La jeune femme est en effet atteinte d’un diabète de type 1. Souvent appelé “ diabète juvénile ”, il représente cinq à dix pour cent des cas de diabète et apparaît généralement durant l’enfance ou l’adolescence. La jeune miss explique son geste par sa volonté de sensibiliser les autres malades. NOUVELLES Semaine N° 217 - DU 25 AU 31 JUILLET 2014

65


NS 218 du 1er au 7 août 2014_Mise en page 1 30/07/14 18:51 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Les bienfaits de l’hypnose L’hypnose, un mot magique pour certain ou une frayeur pour d’autres, c’est tout à fait la réalité de notre environnement. ourquoi ces idéologies diamétralement opposées ? Peut-être l’ignorance qui s’est ancrée dans vos croyances et l’effet de votre culture sur vos pensées et vos comportements. Ou alors tout simplement la perception que vous avez gardée de l’hypnose depuis votre enfance, par le simple fait qu’elle était utilisée à des fins de spectacles illusionnistes où une mise en scène face au public permettait de faire croire, jusqu’à voir, des choses qui n’existaient pas. Aujourd’hui, les pratiques ont beaucoup évolué. On peut dissocier l’hypnose de spectacle aux autres types qui sont les suivants : L’hypnose traditionnelle : utilisée depuis très longtemps dans les milieux scientifiques et médicaux, elle permet d’agir au plus vite pour traiter la douleur ou pour préparer à une intervention médicale. D’ailleurs, Freud s’est appuyé fortement sur ce type d’hypnose pour mettre à jour la notion d’inconscient. L’hypnose Ericksonienne : Une méthode crée par Milton Erickson psychiatre est utilisée dans un but thérapeutique, elle s’adresse à tout type de sujets, excepté ceux qui souffrent d’une psychose. Elle amène la personne à sa propre réalité intérieure. Cette pratique Ericksonienne passe par des techniques de changement telles que les métaphores, les histoires ou les anecdotes. Autant d’inductions, de suggestions, indirectes qui emmènent la personne à faire ses propres liens entre la réalité et le message induit. L’hypnose intégrative : Aussi utilisée dans la thérapie brève, elle développe des outils qui sont purement extraits de la subjectivité et permet de mieux communiquer.

P

L’hypnose conversationnelle : Elle permet de tenir une conversation ressemblant à la problématique annoncée, mais surtout d’amener la personne vers un état de bien-être. L’auto hypnose : vise à permettre à la personne de se mettre elle-même dans un état hypnotique. Cet état que

vous pouvez réaliser dans votre journée vous emmènera à un état de conscience modifié. Les personnes les plus habituées sont les rêveurs, les penseurs, les poètes, les adeptes de la méditation. Maintenant que vous connaissez ces différents processus qui sont tout à fait naturels, vous pourrez très facilement atteindre vos objectifs en lâchant prise sur le conscient et optimiser votre cerveau droit qui est un énorme réservoir de ressources. Je vous invite à suivre mes différentes rubriques d’hypnose, vous y découvrirez une autre partie de vous qui est en réalité vous-même. Hypnotiquement vôtre.

=Éric Mathiasin, maître praticien en PNL

“Le fist bump ” est meilleur pour la santé Le “ fist bump ” est le salut poing contre poing. Il n’est pas seulement un geste tendance pour saluer quelqu’un, il est aussi plus sain.

Des scientifiques britanniques ont analysé le nombre de bactéries échangées lors de ces saluts et le “ fist bump ” en ressort vainqueur. Par rapport à la poignée de main traditionnelle, le “ high five ” diminue de moitié les transferts de germes et ce chiffre grimpe à 90 % pour le “ fist bump ”. Cette diminution s’explique par le fait que le “ fist bump ” est le geste le plus rapide et avec la zone de contact la plus réduite. Plus localement, il est donc nécessaire de continuer de se saluer en “ tchekant ”...

Manger local ! Le lait de coco est obtenu à partir de la pulpe de noix de coco pressée avec de l’eau. Du fait de sa richesse en lipides, il faut le consommer en petites quantités, à savoir dans les soupes, sauces, flans, etc. Il peut également remplacer le beurre dans des pâtes de gâteaux. À noter que les épices comme la cannelle, le cury ou encore le nuoc mam ou la sauce soja contrebalancent bien sa douceur tout en faisant ressortir sa saveur. NOUVELLES Semaine N° 218 - DU 1er AU 7 AOÛT 2014

65


NS 219_Mise en page 1 06/08/14 23:58 Page65

BIEN VIVRE - Santé

Comment identifier vos croyances ? Bien souvent, nos attitudes et nos comportements sont fortement liés à nos pensées. Même si nous avons du mal à l’admettre, chaque individu est structuré de ses valeurs et de ses croyances. Celles qui exercent la plus forte influence sur quelqu’un sont celles qui ont trait à son identité et à ses capacités.

I

négativement. Cette réaction répétitive est la naissance d’une croyance que qu’ils vont entretenir fortement, voire, jusqu’à la transmettre. Comment identifier ses croyances ? Je vous propose quelques petits conseils qui vous seront très utiles : Tout d’abord, il faudra commencer par écouter attentivement celui qui parle en triant les informations dans l’ordre d’importance et vérifier celles qui ont un impact considérable sur la situation. Utilisez le méta modèle qui est un puissant outil de questionnement permettant de rencontrer la personne dans sa structure profonde. C’est-à-dire, ne pas se baser sur le mot qu’il a prononcé, car le mot n’est pas la chose mais une codification linguistique qu’il utilisera pour communiquer. Grâce à cet outil, vous identifierez la catégorie de langage que cette personne utilise, à savoir la généralisation, la distorsion ou l’omission. Calibrez visuellement ou auditivement celui qui parle, parce que les croyances limitantes seront fréquemment associées à des charges émotionnelles négatives. Cela va transparaître dans la

L’huile d’olive diminuerait les risques d’AVC La consommation d’huile d’olive est associée à une diminution de 26% du risque d’accident vasculaire cérébral. Grâce à la présence d’acides gras mono-insaturés, l’huile d’olive aurait des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes bénéfiques vis-à-vis de l’endothélium et permettrait de stabiliser la plaque d’athérosclérose. En effet, des chercheurs allemands et autrichiens ont découvert les bienfaits du “régime méditerranéen” essentiellement composé de peu de viande, de poisson, de fruits et légumes et surtout d’huile d’olive. Ils notent le faible pourcentage de cas d’AVC dans cette région. Contrairement à ses concurrentes (huile de palme, huile de colza et d’arachide), l’huile d’olive ferait moins grossir. Une huile fruitée, poivrée qui contient des propriétés diététiques insoupçonnables. Les Grecs, les Romains et les Hébreux l’utilisaient déjà pour soigner leur peau, s’éclairer et cuisiner. Donc, laissez-vous tenter.

physiologie et la voix, et même des rougissements, de l’agitation, de l’accentuation des syllabes, jusqu’aux mouvements oculaires qui seront fréquemment orientés vers le bas. Vérifiez le degré de certitude de la personne par rapport à ce qu’elle annonce. Paradoxalement, plus le degré est grand, plus la croyance parait intrinsèquement vraie, et plus elle risque d’induire des limitations. Après avoir fait ce travail d’identification de vos croyances, vous vous sentirez beaucoup mieux dans vos agissements et ce sera aussi l’opportunité de mieux vous connaître et créer une véritable alchimie entre votre corps et votre esprit. Je vous inviterai au prochain article à remplacer ou relativiser vos croyances limitantes.

=Eric Mathiasin Maître praticien en PNL

DR

l y a deux types de croyances : les croyances globales et les croyances de règles. Les croyances globales commencent généralement par les expressions “je suis… les gens sont...”. Par exemple : je suis stupide ; les gens sont hypocrites. Les croyances de règles débutent par “si” et engendrent une réaction de cause à effet, du genre “si un défi survient alors j’y ferai face ; si vous traitez bien les gens ils vont traiteront bien ; si vous traitez bien les autres, alors ils profiteront de vous dès qu’ils en auront l’occasion”. Nos croyances et des valeurs sont à la base de tout processus de changement. Elles sont des affirmations conscientes ou pré conscientes à propos de ce que nous croyons être vraies. Elles fonctionnent comme des idéologies implicites à partir desquelles nous agissons. Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises. Cependant, elles peuvent être limitantes ou boostantes (ressources). Observez ce qui se passe dans votre environnement proche. Vos parents ou vos enfants vont réagir en fonction de l’expérience qu’ils ont vécu, positivement ou

Quand la Bad girl attitude fait du bien On a toutes une Bad girl qui sommeille en nous. Il est grand temps de la réveiller car, Mesdames, cette attitude comporte des bienfaits à n’en pas douter. Être Bad girl c’est être bien dans sa peau et dans sa vie. Faire le choix de s’affirmer et donc de s’accepter. La vie de couple se pimente et au travail, mieux vaut avoir de l’aplomb pour ne pas se faire marcher sur les pieds. “Un peu d’attitude Bad girl aide à se sentir libre, vivante et maîtresse de sa vie. À ce moment-là, seul notre moi compte, notre plaisir, nos désirs. Un égoïsme sain qui est bénéfique à soi et aux autres puisque l’on se sent heureuse” souligne la psychanalyste Martine Teillac. Adopter l’attitude Bad girl, c’est bon pour le moral. NOUVELLES Semaine N° 219 - DU 8 AU 21 AOÛT 2014

65


NS 220_Mise en page 1 21/08/2014 00:06 Page65

BIEN VIVRE - Santé

Connaissez-vous les effets de la cigarette ? Fumer une cigarette est un plaisir pour certain, une échappatoire pour d’autres afin d’oublier un problème qui vous ronge, ou désamorcer un état de stress.

A

Quels sont les effets de la nicotine ? La nicotine rend les fumeurs dépendant du tabac et stimule le système nerveux, elle provoque une forte dépendance, voire même supérieure à celle provoquée par l’héroïne et la cocaïne. Ses effets néfastes cardiovasculaires augmentent considérablement la fréquence cardiaque, et diminuent votre état de stress jusqu’à avoir une sensation de moins vouloir manger.

Quels sont les effets du goudron ? Le goudron présent dans la fumée du tabac est composé de nombreuses substances chimiques très cancérigènes parmi lesquelles on retrouve le benzène, et les hydrocarbures. Le goudron est la principale substance responsable des cancers liés au tabagisme. Un fumeur d’un paquet par jour inhale 250 ml de goudron par an dans ses poumons, soit l’équivalent de deux pots de yaourt. Est-il possible de diminuer, voire d’arrêter de fumer ? Les hémisphères gauche et droit de votre cerveau sont vos partenaires privilégiés : ils vous permettent de passer du

conscient à l’automatisme. Si vous êtes fumeurs, le premier exercice consistera à observer quelle main vous utilisez pour fumer, vous verrez qu’elle sera dans tous les cas utilisée inconsciemment. Dès que vous changerez de main, vous ressentirez une véritable gène. Ce mal être est justement le passage de l’inconscient au conscient. En fait, c’est à ce moment que vous vous rendez compte de votre acte de fumer. Cet effet spontané vous emmènera systématiquement à comptabiliser la répétition de vos gestes et donc à prendre conscience de votre agissement. Apprendre à les connaître sans négliger les capacités de chacun, vous donnera du plaisir, et vous permettra d’évacuer le stress sans aucune combustion. Fumer n’est-il pas une simple façon de changer la couleur de ses bronches pour qu’ils deviennent des branches chimiques ? =Eric Mathiasin Maître praticien en PNL

DR

u-delà de ces situations avezvous cherché à connaître la contenance réelle d’une cigarette ? Il ne s’agit pas de savoir mais de prendre conscience du danger qu’elle manifeste sur votre corps et votre environnement. En effet, la cigarette composée de tabac, de nicotine, de goudron, d’arsenic, d’acétone, et de quelques additifs agrémentés de saveurs et de texture, devient une véritable usine chimique quand elle est allumée, sa combustion produit 4000 substances toxiques, plus de 40 composants sont cancérigènes.

Les 5 causes des ballonnements Nous connaissons tous plus ou moins cet état inconfortable et embarrassant qu’est le ballonnement. La raison n’est pas seulement votre dernier repas de famille ou votre soirée grillade. Il survient quand le corps a du mal à éliminer seul le gaz. Parfois la digestion crée, ellemême des gaz qui s’accumulent dans l’estomac et les intestins faisant de votre ventre un “ballon. Voici 5 causes de ce désagrément abdominal. • Le stress. Quand nous sommes stressés, nos organes réagissent en perturbant l’indigestion. Nous mâchons du chewing-gum, buvons du soda, des produits gras quand nous sommes nerveux ou anxieux. Ces habitudes amènent dans l’estomac de l’air, que le corps ne peut digérer. La seule solution est de pratiquer un sport, courir, faire du yoga etc.

• Vous avez trop mangé. Les excès sont les causes les plus répandues du ballonnement. Donc, mangez sain, et utile. • Vous avez mâché trop vite. Engloutir sa nourriture, manger trop vite et boire cul sec peut vous faire avaler des bulles d’air, de plus, votre corps a plus de mal à digérer les sucres lents. • Vous êtes déshydraté(e). À la place des boissons gazeuses, choisissez une bonne tisane ou un bon verre d’eau. • Vous mangez trop gras. Certains aliments facilitent les ballonnements comme le chou, le brocoli, les pommes et l’avocat. Manger salé peut provoquer de la rétention d’eau, cause du sentiment de gonflement. Don, mangez sain, bien et bon ! =AM

NOUVELLES Semaine N° 220 - DU 22 AU 28 AOÛT 2014

65


NS 221 du 29 août au 4 septembre 2014_Mise en page 1 27/08/14 18:24 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

À quoi sert la programmation neuro linguistique (PNL) ? Tout d’abord, il est très important de savoir que c’est une pédagogie qui existe depuis les années 1970. et outil d’excellence, mis en place par deux psychologues américains Richard Bandler et John Grinder, a pour but d’enseigner comment découvrir et utiliser au mieux nos programmes neurologiques pour atteindre nos objectifs dans le respect de soi et des autres. Loin d’être une théorie elle cherche plutôt à expliquer ou à interpréter un système de fonctionnement, cela voudrait dire qu’elle s’intéresse au comment plutôt qu’au pourquoi. Prenons l’exemple d’un enfant qui a fait une bêtise. Vous vous rapprochez de lui en lui demandant pourquoi il a fait cela. Vous verrez qu’il ne répondra guère et vous regardera dans les yeux. Ce blocage serait tout simplement dû au fait que vous avez utilisé le “ pourquoi ”. Redemandez-lui comment il en est arrivé là, vous verrez qu’il s’exprimera sans aucune difficulté. L’utilisation du comment va faciliter la communication et surtout lui donner la possibilité de s’expliquer. Ce modèle génératif de la communication, de l’apprentissage et du changement permet de communiquer avec efficacité, flexibilité et respect de l’autre, mais aussi de développer les relations en maîtrisant les conflits internes ou interpersonnels. À travers son axe d’apprentissage, elle permet d’utiliser des stratégies de réussite et de créativité, jusqu’à apprendre à modéliser une performance. Ce puissant outil facilite le développement personnel et professionnel des autres et accompagne les changements dans les entreprises. Fortement utilisé dans la thérapie brève, le coaching, la formation, les affaires, la négociation, la médiation, l’éducation, la santé, la PNL est devenue un outil d’excellence exceptionnel. Accessible à tous, il permet de viser l’excellence avec aisance.

C

=Éric Mathiasin, maître praticien en PNL

Ma Tété, le blog de Nathalie sur le cancer Les témoignages sur le cancer sont peu nombreux dans notre région, surtout sur le cancer du sein qui fait pourtant des ravages chez les ultramarins. L’initiative de Nathalie Chillan est d’autant plus remarquable qu’elle réussit grâce à un blog et à une page Facebook à nous faire partager son quotidien de patiente, avec un naturel et une simplicité qui permettent de mieux comprendre la maladie et surtout les traitements avec leurs conséquences sur la vie des personnes atteintes. Une approche simple et didactique, une iconographie choisie avec soin, transforment le cancer du sein en un parcours certes grave et traité avec rigueur, mais aussi humour. À consulter absolument. www.le-cancer-de-rozze.blogspot.com

Des assistants d’écoute en vente en pharmacie Le Journal Officiel du 22 août entérine la modification de la liste des produits autorisés à la vente en pharmacie pour y intégrer spécifiquement les assistants d’écoute. En France, 6 millions de personnes sont considérées comme malentendantes. La plupart d’entre elles souffrent simplement du vieillissement de leurs oreilles. Ainsi à partir de 55-60 ans, tous les individus rencontrent des problèmes de perception des sons et de compréhension. Pourtant seulement 15 % de ces individus sont équipés d’un appareil auditif. Une prothèse auditive traditionnelle, délivrée sur mesure par les audioprothésistes, demande une démarche d’acquisition longue et très coûteuse (1600€ en moyenne par appareil). Depuis 2011, la société Sonalto propose un appareil préréglé destiné aux malentendants légers à modérés et accessible en libre service en pharmacie à moins de 300 €. NOUVELLES Semaine N° 221 - DU 29 AOÛT AU 4 SEPTEMBRE 2014

65


NS 223 du 12 au 18 septembre 2014_Mise en page 1 10/09/14 19:59 Page73

B IE N V IV R E - S a nt é

La communication non verbale : un véritable langage ! En effet, 95 % de la communication est fortement liée à des messages non verbaux.

B

ien souvent quand écoutez votre interlocuteur s’exprimer, vous vous dites que ce n’est pas nécessaire de le regarder parce que sa voix suffit amplement pour comprendre son message. En réalité, les choses sont tout autres, car la qualité de réception du message passe par de nombreux indicateurs qui ne peuvent être appréciés que si, et seulement si vous regardez votre interlocuteur. Le teint du visage, la respiration, la déglutition, le changement de posture, les mouvements oculaires, les mimiques, et d’autres points qui rentrent dans le domaine de la synergologie, sont autant de facteurs qui vont vous permettre de mieux comprendre l’autre. Cela voudrait dire que la voix représente une infime partie du rapport que vous maintenez, et que si vous ne regardez pas celui qui vous parle, vous perdrez beaucoup dans la qualité de l’information.

Comment analyser les messages non verbaux ? Pour le teint du visage : quand votre interlocuteur change de teint par le fait de rougir ou de pâlir, il y a forcément un changement d’état interne qui pourrait être déclenché par une contrariété. Les mouvements oculaires, vous permettent de comprendre le processus mental de l’autre, surtout quand celui-ci plonge dans l’émotionnel. La respiration : elle pourrait changer de tempo en fonction de l’émotion ressentie, mais aussi par le degré d’acceptation qui pourrait s’étendre de l’agréable au désagréable. Les changements de posture et de mimiques sont fortement liés à un état émotionnel, vous pourrez vérifier à quel moment précis votre interlocuteur change de posture, en fait cela vous permettra de retrouver le déclencheur du comportement. À travers cette communication non verbale vous pourrez même identifier une incohérence entre ce que la personne vous dit et ce qu’elle laisse apparaître. Exemple : vous demandez à votre enfant s’il a fait ses leçons, s’il vous répond oui en déplaçant la tête latéralement de droite à gauche, cela voudrait dire qu’il y a un mensonge ou une piste à explorer davantage. Maintenant que vous avez ce nouveau regard sur la communication, il sera beaucoup plus facile de faire passer vos messages, et de vous rapprocher de la structure profonde de votre interlocuteur, en évitant ainsi de nombreuses distorsions. Pour terminer cet apprentissage, je vous invite à cogiter sur ce postulat. “ On ne peut pas ne pas communiquer ”. Qu’en pensezvous ? =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

Jardinage : cultivez sa santé ! Il est fréquent de penser que les fruits et légumes de notre jardin sont les meilleurs. Oui mais attention, cela dépend de notre façon de jardiner. En effet, certaines pratiques peuvent être néfastes pour la santé et pour l’environnement. En France comme en Guadeloupe, on consomme beaucoup de pesticides sans en connaître les dangers. Les produits chimiques nuisent à la santé humaine et à la biodiversité. La contamination peut se faire en pulvérisant le produit, en mangeant les fruits et légumes traités ou en les touchant. Il faut redoubler d’attention auprès des enfants et des femmes enceintes. Mais avoir un beau jardin sans prendre de risque pour sa santé et celle de son entourage c’est possible. On oublie les engrais et on mise sur les recettes naturelles des grands-parents, plus efficaces et économiques. On fait son compost, désherbe au naturel, économise l’eau en plaçant des bacs ou citernes pour récupérer l’eau de pluie, chasse les insectes en douceur et on achète des produits respectueux de l’environnement. Adopter les bonnes pratiques de jardinage c’est dire oui à une meilleure hygiène de vie et s’engager vers la voie de la production écologique.

Le vaccin contre la dengue disponible en 2015 Le laboratoire Sanofi-Pasteur annonçait le lancement du premier vaccin contre la dengue, il y a deux ans. Il prévoyait une commercialisation pour 2015 et se sera chose faite. Le laboratoire signale le succès de sa deuxième étude de phase III de son vaccin. Menés sur plus de 20 000 enfants et adolescents en Amérique latine et aux Caraïbes, les tests ont permis une baisse de 61 % des cas de dengue sur les 20 875 enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans vivant dans des zones infestées par le virus. NOUVELLES Semaine N° 223 - DU 12 AU 18 SEPTEMBRE 2014

73


NS 224 du 19 au 25 septembre 2014_Mise en page 1 17/09/14 18:24 Page73

B IE N V IV R E - S a nt é

Comprendre le mécanisme de la violence en bande En effet, depuis quelques années nous assistons dans notre environnement à des faits de violence en bande organisée, qui ont même tendance à s’amplifier malgré les dispositifs de sécurité mis en place par le gouvernement. omment expliquer cette recrudescence fulgurante ? Des raisons non négligeables seraient fortement basées sur l’influence environnementale et médiatique. Les perceptions, les valeurs et les croyances caractérisant la réussite sont loin de celles que nous avons connues à l’époque de nos grands-parents. Aujourd’hui, nous assistons à un changement idéologique et perceptif. Cette mutation est due au manque de repères de notre société qui est d’autant plus fragilisée par une crise économique et sociale. Les jeunes, pour la plupart, concernés par ce fléau ont le plus souvent un grand manque de confiance en eux, et veulent à tout prix se sentir plus forts et sécurisés par tout danger physiologique et physique. Ils ont alors une alternative d’intégrer un groupe, qui pourrait être de nature différente, comme la politique, la religion, mais aussi une entité en déviance qui les positionneraient comme des héros et des modèles à reproduire. Ce besoin d’appartenir à un groupe est justement l’étape transitoire qui se situe en amont de l’estime de soi. Par ailleurs, cette violence devient libératrice pour ces jeunes et leur donne une place considérable dans ce système sociétal. Comment les aider à se valoriser sans avoir à faire usage de la violence ? Dans un premier temps, il serait très important de les écouter, sans porter de jugements sur leur manière de communiquer. Identifier leur communication non verbale, vous verrez qu’elle a beaucoup plus d’authenticité et de valeur pour mieux comprendre l’individu qui est en face d’eux. Synchroniser-vous, adaptez-vous à eux, par leur façon de parler, intéressez-vous aux choses qui les animent fortement. Aidez-les à comprendre leurs comportements et leur colère. Apprenez-les à identifier et gérer leurs émotions. Tout ce travail aura un effet considérable sur leurs agissements et leur perception de la vie. Commencer dès aujourd’hui, serait la preuve de votre contribution active face à ce fléau. =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

C

Pédaler pour aller travailler serait bon pour la santé Une étude publiée dans Preventive Medicine démontre que les gens qui échangent leur voiture pour le vélo, la marche ou même les transports en commun pour se rendre au travail améliorent leur bien-être et sont plus concentrés au travail. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs de l’Université d’East Anglia (Angleterre) ont étudié 18 ans de données sur plus de 18 000 habitants de banlieue âgés de 18 à 65 ans, effectuant des trajets journaliers pour se rendre au travail. “ Notre étude montre que plus les gens utilisent la voiture pour faire leur trajet quotidien domicile-travail, plus leur Christiane Taubira, garde bien-être psychologique se des Sceaux a toujours été dégrade, explique le cherune passionnée de vélo. cheur Adam Martin, co-auteur de l’étude. Et, inversement, les gens se sentent mieux lorsqu’ils ont un long trajet à pied pour se rendre au travail. ”

Une bouteille = un centime d’euro contre le cancer À l’occasion de la Route du Rhum 2014, la société Matouba, s’engage aux côtés de la Ligue Nationale Contre le Cancer, comité Guadeloupe. Ainsi, du 22 septembre au 22 novembre 2014, pour chaque bouteille d’eau de source Matouba de 1,5 litre achetée, Matouba reversera 1 centime d’euro à la Ligue. Un geste concret qui permettra de faire reculer la maladie dans le département puisque les fonds récoltés serviront notamment à financer la recherche, les actions pour les malades ainsi que la promotion en faveur du dépistage.

NOUVELLES Semaine N° 224 - DU 19 AU 25 SEPTEMBRE 2014

73


NS 225 du 26 septembre au 2 octobre 2014_Mise en page 1 24/09/14 18:26 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

La modélisation des compétences Un puissant outil de transfert ou d’acquisition des connaissances.

L

a modélisation, c’est l’acte de décoder, de reproduire et de transférer avec une grande rapidité les aptitudes et compétences inconscientes des personnes qui sont devenues des experts dans leur domaine. Exemple un sportif de haut niveau, un chef d’entreprise, un musicien, autant de modèles à qui vous aimeriez ressembler dans leurs aptitudes. Ces schémas d’excellence sont organisés et structurés en un modèle qui va se construire sur les valeurs, les croyances, l’heuristique, les attitudes, les stratégies mentales et les capacités physiques de celui-ci, pour plus tard transférer ses capacités à d’autres personnes. Ces capacités montrent bien que certaines personnes sont plus efficaces que d’autres, même si elles ont le même niveau de formation.

Comment expliquer cette différence ? Il faut savoir que les valeurs de chaque être humain sont à la base de toute motivation. Soit une motivation d’aller vers quelque chose, ou, de s’en éloigner. Dans les deux cas, il y a une translation qui permet de comprendre ce qui incite cette personne à s’investir pour devenir experte dans son domaine. Les personnes très performantes ont un niveau de motivation élevé. À travers la modélisation on cherchera à comprendre et mettre à jour les facteurs qui motivent la personne à avoir une telle performance ; une fois fait, on installera cette motivation chez celles qui ont des valeurs similaires. D’autre part, il ne faudra pas omettre que les croyances jouent un rôle considérable dans la performance. Cependant, avant d’installer celle-ci chez d’autres, il est nécessaire d’identifier et d’élimer les croyances limitantes qui se manifestent. Enfin, la stratégie mentale et la physiologie sont aussi des facteurs non négligeables dans cette acquisition de compétences. La façon dont vous pensez, les images que vous voyez, les sensations que vous ressentez à un moment bien précis de votre performance expliquent bien que cette représentation interne est une clé qui pourrait être écrite et transférée à quelqu’un d’autre. La modélisation permet donc de mettre à jour les critères retenus et de transférer cette expertise chez d’autres personnes. La première étape consistera à sélectionner les candidats ayant le potentiel pour atteindre le même niveau d’expertise que l’expert. À vos marques, quelle compétence aimeriez-vous modéliser ? =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

Des graines à déguster sans modération Certaines graines longtemps oubliées renferment des vertus nutritives excellentes pour la santé. Elles agrémentent les plats et agissent contre les maux.

Graines de sarrasin

Graines de fonio

Graines de chia

Par exemple, les graines de chia possèdent des vertus anti-inflammatoires, elles sont riches en fibres, en calcium et en acides gras. On peut les consommer crues dans un muesli, un yaourt ou des crudités. Le fonio est idéal pour les plats sans gluten, il aide à la digestion et se prépare comme une semoule de couscous, il accompagne généralement les plats en sauce comme la ratatouille, les tajines etc. Le sarrasin est riche en vitamines et oligo-éléments, ainsi, il agit contre la fatigue et facilite la circulation veineuse. Très goûteux, il est rapide à cuire et peut accompagner les salades, taboulés et viandes diverses. On trouve même des graines bénéfiques pour la beauté de la peau et des cheveux, à l’instar du millet, une graine très ancienne venant d’Asie. La nourriture permet vraiment de voir du pays !

Le suicide, un sujet tabou ? Plus de 800 000 personnes meurent chaque année de suicide, soit une toutes les 40 secondes, révèle le premier rapport mondial de l’Organisation mondiale de la santé sur la prévention du suicide, publié le 4 septembre. Environ 75 % des suicides sont commis dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Il s’agit de la deuxième cause de décès chez les jeunes entre 15 et 29 ans dans le monde. Des prises en charge spécialisées liées aux troubles mentaux, un soutien de la communauté et l’action des médias sont des solutions à ce phénomène de santé publique encore tabou. La condamnation religieuse, le problème des assurances et le souci de ménager la douleur de l’entourage peuvent en partie expliquer cette sous-estimation. En Guadeloupe, la mortalité par suicide est moins fréquente qu’en France, en effet, les taux sont respectivement de 9,5 et de 16,5 décès pour 100 000 habitants *, les hommes étant les plus touchés. * Source : observatoire régional de la santé de Guadeloupe. NOUVELLES Semaine N° 225 - DU 26 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014

65


NS 228 du 17 au 23 octobre 2014_Mise en page 1 15/10/14 18:47 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é Susciter l’intérêt de votre interlocuteur lors d’une prise de parole Souvent de nombreux orateurs se sentent frustrés par le manque d’intérêt de leur public.

Sainsbury : un supermarché anti-gaspillage La chaîne de supermarchés anglaise Sainsbury veut lutter contre le gaspillage. Pour ce faire, l’enseigne utilise les aliments impropres à la consommation pour produire du gaz qui sera transformé en électricité grâce à un processus de recyclage innovant. Électricité qui alimentera directement le magasin. Un programme de développement durable qui, suivi par d’autres enseignes de la grande distribution, peut diminuer la consommation d’énergie, le réchauffement climatique, la rareté de l’eau, (…) qui ont un impact notoire sur la qualité et l’approvisionnement en nourriture. =A.M.

n effet, cette frustration est le résultat d’une ignorance ou d’une absence de cadrage qui n’a pas été fait en amont de leur interven-

E

tion. Pourquoi un cadrage ? Parce que ce puissant outil de communication va permettre à votre public de mesurer le parcours qu’il va entreprendre pour mieux se situer.

Sénèque a dit : “ Il n’y a pas de bon vent pour celui qui ne sait pas où il va. ” Pour réaliser un cadrage, il suffit en amont, de préciser l’objectif et la durée de votre intervention, en poursuivant avec les conditions de réalisation. Cette manière de présenter votre ligne de route à votre public va tout simplement déclencher une grande motivation d’écoute, et nourrir le cerveau droit de vos interlocuteurs comme une programmation neurologique. L’inconscient, qui est un réservoir de ressources, a toute sa place dans cette veille communicative et enregistre plus d’informations que vous ne pourrez l’imaginer. Garder le cap pendant toute la durée de votre discours vous permettra de rester concentré sur votre sujet en évitant toutes digressions. Maintenant que vous avez appris à cadrer votre intervention, je vous propose de préparer le cadrage de votre prochaine réunion, ou rencontre, vous verrez un grand changement dans la qualité de votre discours, mais aussi une très grande adhésion de votre public. =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

Le tilleul aide à mieux dormir Une simple tisane de fleurs de tilleul séchées est suffisante pour aider à s’endormir. Le côté sédatif de la plante la rend intéressante pour les gens qui sont simplement stressés. Si en soirée elle aide à dormir, en journée la tisane de tilleul aide à travailler dans la sérénité ! Son effet relaxant s’observe aussi sur le système digestif. C’est pourquoi il peut calmer les crampes intestinales pendant une gastro-entérite. Par ailleurs, l’aubier, une partie de l’écorce du tilleul, est recommandé par certains phytothérapeutes pour améliorer la santé du foie, diminuer le risque de calculs biliaires et les ballonnements.

Contracture : la chaleur apaise le douleur La thérapie par la chaleur, appelée aussi thermothérapie, a plus d’un atout. Elle augmente la circulation du sang grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins (vasodilatation). Elle favorise ainsi une meilleure oxygénation des muscles et le transport de substances nutritives (glucides et lipides) pour détendre les groupes musculaires. Ainsi, l’augmentation du flux sanguin permet d’évacuer les toxines à l’origine des courbatures et contractures musculaires. Enfin, la chaleur a un pouvoir décongestionnant : elle détend les muscles contractés, ce qui atténue la douleur.

NOUVELLES Semaine N° 228 - DU 17 AU 23 OCTOBRE 2014

65


NS 229 du 24 au 30 octobre 2014_Mise en page 1 22/10/14 18:33 Page73

B IE N V IV R E - S a nt é Comment faire progresser un apprenant Bien souvent le reflexe premier est de dire à l’apprenant ce qui ne va pas. Ce rapport écrit ou verbalisé dans la précipitation pourrait être très néfaste et même casser la dynamique d’apprentissage d’un apprenant. n effet, l’art et la manière de communiquer avec l’apprenti lui permet de mieux accepter les remarques qui sont formulées à son encontre. Un petit outil issu de la P.N.L. (Programmation Neuro Linguistique) appelé “ feedback ” pourrait bien faire de gros miracles dans les méthodes d’apprentissage, parce qu’il permet de clarifier un point particulier ou de faire passer un message visant à faire prendre conscience. Cet état cognitif enrichit fortement la manière d’apprendre, et facilite la réussite par la stimulation.

E

Quelle sont les conditions pour un bon “ feedback ” ?

© BERNARD BOUCRAD

Créer un bon rapport avec la personne qui va recevoir ce “ feedback ”, sans omettre que ce retour doit être précis, clair, concis, direct, sincère, et fortement basé sur la confiance et l’équilibre écologique. Cet outil fondamental de coaching se structure en trois étapes liées par un mot de liaison. Commencez toujours par donner à l’apprenant les points valorisants que vous avez observés chez lui, que ce soit sur son attitude, ses compétences ou son aspect vestimentaire. S’il y a des points que vous souhaitez qu’il améliore selon votre perception, faites-le ressortir dans un deuxième temps. Pour terminer, faites une appréciation positive globale du genre “ De façon générale, j’ai bien aimé... ” Entre autres, ce dernier doit être très sécurisant. Maintenant que vous avez appris à faire un “ feedback ”, mettez-le en pratique dès aujourd’hui. Vous verrez que l’apprenant acceptera très facilement les remarques pour un meilleur apprentissage. D’ailleurs, “ Il n’y a pas d’erreur dans un acte, juste l’apprentissage pour mieux réussir. ” =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

Le TepScan prébiscité par les sondés L’institut de sondage Qualistat vient de publier les résultats d’une enquête portant sur l’implantation d’un TepScan en Guadeloupe. Cet appareil qui permet de diagnostiquer entre autres des cancers fait défaut dans nos régions et a fait l’objet d’une pétition signée par 22 000 Guadeloupéens sensibilisés sur la problématique de soins pour des personnes atteintes d’un cancer et qui doivent régulièrement prendre l’avion pour des examens à Paris. Le coût de cet équipement est particulièrement élevé, autour de 13 millions d’euros et exige une main-d’œuvre hautement qualifiée. La Martinique également défend depuis plusieurs années ce projet, qui on le sait générera à terme un déficit d’exploitation conséquent. Le projet porté par les Guadeloupéens est, lui, autour d’un matériel plus récent développé aux USA et qui permet de faire les mêmes actes pour un coût trois fois inférieur et donc supportable par le CHU. Le Conseil régional s’est engagé lors du vote récent de son budget supplémentaire, à financer ce projet à hauteur de 8 millions. Le sondage de Qualistat est venu renforcer la légitimité de la demande des pétitionnaires, puisque 97 % des sondés pensent que c’est une bonne initiative.

Insectes, l’aliment de demain ? Selon les Nations-Unies, près de 2 millions de personnes dans le monde consomment des insectes au quotidien. “ Les insectes sont très concentrés en protéines ”, explique Romain Fessard, importateur et distributeur d’insectes comestibles en France. Ainsi, les chenilles d’Afrique renferment 53 g pour 100 g contre 21 g en moyenne pour du steak de bœuf. La majorité des insectes en apportent entre 15 et 20 g pour 100 g. Ils sont aussi globalement mieux pourvus en fer que la viande rouge, et apportent d’excellentes quantités d’acides gras (comparables à ceux du poisson), de minéraux et d’oligo-éléments tels que le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore, le sélénium et le zinc. Alors on prépare quoi pour la prochaine grillade à la plage ?

NOUVELLES Semaine N° 229 - DU 24 AU 30 OCTOBRE 2014

73


NS 230 du 31 octobre au 6 novembre 2014_Mise en page 1 29/10/14 18:21 Page73

B IE N V IV R E - S a nt é

Connaissez-vous la pyramide de Maslow ? Très souvent, au quotidien, vous parlez de votre motivation pour un projet. Mais savezvous concrètement quelle est la qualité et le niveau de cette motivation ?

A

braham Maslow a élaboré sa théorie de la motivation, A theory of Human Motivation dans les années 1940. Cette représentation schématisée sous forme de pyramide symbolise une hiérarchie des besoins, elle vous permet d’avoir des réponses concrètes sur vos types de besoins. La pyramide est constituée de cinq niveaux principaux. Nous recherchons d’abord, selon Maslow, à satisfaire chaque besoin d’un niveau donné avant de penser aux besoins situés au niveau immédiatement supérieur de la pyramide. Il est très important de savoir que le premier niveau de la pyramide se manifeste par les besoins physiologiques qui sont directement liés à votre survie, comme boire, manger, dormir, faire l’amour. Le besoin de sécurité qui consiste à se protéger contre les différents dangers qui vous menacent. Il s’agit donc de conservation d’un existant, d’un acquis. Le besoin d’appartenance révèle de votre dimension sociale ; vous avez besoin de vous sentir accepté par les groupes qui pourraient être associatif, religieux, sportif, familiale ou de travail. Le besoin d’estime est le prolongement du besoin d’appartenance, vous cherchez à être reconnu en tant qu’entité propre au sein des groupes auxquels vous appartenez. Le besoin de se réaliser est le sommet des aspirations humaines ; il vise à sortir d’une condition purement matérielle pour atteindre l’épanouissement. Aujourd’hui, un besoin d’éternité qui n’est pas écrit par Maslow apparait déjà dans de nombreux pays, ce besoin d’immortalité ou tout simplement de temps, se manifeste commercialement par l’attirance envers les produits promettant le rajeunissement ou de gagner du temps. Après avoir identifié votre niveau de besoins, vérifiez que les niveaux précédents sont bien satisfaits. Ce travail d’analyse fait avec le plus grand soin vous donnera une véritable explication sur votre motivation à l’égard d’un projet personnel ou professionnel. =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

Manger du chocolat, c’est bon pour la mémoire Cela peut s’en doute surprendre à l’heure où les chercheurs essaient de trouver des traitements contre les démences comme la maladie d’Alzheimer. Une étude très sérieuse parue dans la revue britannique Nature neuroscience démontre qu’une alimentation riche en cacao serait utile pour inverser le déclin naturel des capacités cognitives lié à l’âge. Les vertus protectrices du chocolat reposeraient sur les flavonols, des composés antioxydants, présents dans la plante.

La musique rend positif Selon un scientifique irlandais, la musicothérapie serait efficace chez les adolescents et les jeunes adultes souffrant de symptômes dépressifs et/ou de troubles émotionnels. Elle serait même plus bénéfique que les traitements traditionnels. Ainsi, le Pr Sam Porter de la Queen’s University, à Belfast, a mené une étude visant à évaluer l’intérêt de la musicothérapie dans la prise en charge des troubles dépressifs et émotionnels. Le scientifique continue de mener d’autres études sur le même sujet, en s’intéressant plus particulièrement à l’impact médico-économique de la musicothérapie.

Le décalage horaire ferait grossir Une nouvelle étude par le département d’immunologie de l’Institut des sciences Weizmann en Israël, montre que le travail en horaires décalés perturbe le microbiome intestinal. Cette perturbation est loin d’être sans conséquence puisqu’elle serait responsable d’obésité. Ainsi, dans le corps, les microbes se reproduisent et évoluent en fonction de facteurs qui sont encore difficiles à appréhender, souvent en fonction d’équilibres entretenus par la diversité de la flore, tant que celle-ci est en bonne santé. Or, les chercheurs pensent que cette “ bonne santé ” pourrait être affectée par un rythme circadien perturbé.

NOUVELLES Semaine N° 230 - DU 31 OCTOBRE AU 6 NOVEMBRE 2014

73


NS 231 page 24_Mise en page 1 05/11/14 19:33 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Les clefs de la confiance en soi L’épanouissement personnel et professionnel est fortement relatif au degré de confiance que nous nous accordons. athaniel Branden est l’un des pionniers de l’estime de soi a repéré six clefs qui favorisent la confiance en vous. Respecter les faits, être curieux et ouvert à ce qui intéresse et entoure, en restant conscient de ce que vous êtes en train d’accomplir. S’accepter. Se donner la permission et avoir le courage de s’approprier de ses pensées et ses émotions sans les fuir, ni les dénigrer. Prendre la responsabilité de sa personne. Prenez conscience que vous êtes créateurs de vos choix et de vos actions et surtout responsables de l’aboutissement de vos projets. Posez-vous plutôt la question : “ que dois- je faire ? ” et non “ qui fautil blâmer ? ” Sortir de cette position de victime vous permet d’être acteur de votre vie. S’affirmer. Restez authentique dans vos rencontres, refusez de fausser la réalité de qui vous êtes pour éviter la désapprobation. Identifier ses objectifs. Discernez, à court et long terme, quelles sont les actions nécessaires ou les comportements adéquats pour atteindre votre but et vos finalités. Vérifiez chaque étape pour être sûrs que vous ne vous éloignez pas de votre objectif. Garder votre intégrité personnelle. Pour une bonne intégrité, il faut vivre en harmonie entre ce que vous savez et ce que vous vivez, dire la vérité, tenir vos engagements, et vous citer comme exemple dans les valeurs que portez. Maintenant que vous avez pris connaissance de ces différents facteurs qui structurent votre confiance, je vous invite dès aujourd’hui à modifier ou relativiser toutes les clefs qui méritent un ajustement.. =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

N

Ne pas supprimer les graisses de l’alimentation Depuis 40 ans, les pouvoirs publics essaient de persuader les populations que les graisses alimentaires sont l’ennemi public numéro 1. Des recherches scientifiques récentes indiquent qu’il faut augmenter la consommation de bonnes graisses, à savoir, huile de colza, huile de lin, poisson gras, noix, mâche, potiron et pourpier qui réduisent la mortalité cardiovasculaire et le taux de cholestérol. En plus, les graisses donnent une sensation de satiété nécessaire pour perdre du poids. Il suffit de bien choisir ses huiles et d’adapter sa façon de cuisiner pour que les graisses consommées soient un atout longévité pour un corps et un cerveau en pleine forme. =A.M.

Comment combattre efficacement l’arthrose L’arthrose est le plus fréquent des problèmes articulaires : 9 à 10 millions de personnes en France sont touchées.Des études menées au Portugal et en Norvège sur des patients prenant des anti-inflammatoires ont démontré que les antidouleurs aggraveraient la situation et dégraderaient le cartilage comme l’Ibuprofène, et autres stéroïdiens. Il existe des traitements naturels efficaces sur le long terme et sans effets indésirables à base de simples compléments alimentaires, de marche, de sport modéré qui sollicitent nos articulations et évitent le surpoids. La consommation d’épices comme le poivre, le curcuma, la cannelle et le gingembre apaise les douleurs. Une nouvelle arme contre l’arthrose a été trouvée, le sulfate de glucosamine, plus efficace que le paracétamol, il évite la progression de la maladie.

Trop de calories dans l’alcool Selon une récente étude britannique, une pinte de bière équivaudrait à 180 calories, soit une belle part de gâteau au chocolat. Reste que si le vin blanc est plus calorique qu’une double vodka tonic (143 calories, l’équivalent d’un donut), il l’est beaucoup moins qu’une pina colada, cocktail qui contient 644 calories, c’est-à-dire autant qu’un Big Mac!

NOUVELLES Semaine N° 231 - DU 7 AU 13 NOVEMBRE 2014

65


NS 232 du 14 au 20 novembre 2014_Mise en page 1 12/11/14 19:26 Page65

B IE N V IV R E - S a nt é

Quel est votre système de valeurs ? Chaque individu dans sa vie quotidienne va puiser consciemment ou inconsciemment de son expérience subjective pour créer son modèle du monde.

[ Bain de jouvence... ]

Ravine Chaude sauvée des eaux Les travaux du Centre thermal du Lamentin vont enfin reprendre après une longue période de léthargie, marquée par des projets avortés, des chantiers interrompus et des fermetures brutales pour non-conformité des installations. La décision du 3 novembre en conseil municipal met un terme à la saga des

C

e système de valeurs qui est la matière première de vos émotions prend naissance à partir des choses que vous appréciez fortement, et qui ont aussi un sens considérable à vos yeux. Comment sont représentées vos valeurs ? Bien souvent, elles sont représentées par des mots abstraits qui correspondent à une série d’équivalences complexe, exemple : travail, amitié, beauté, justice, la sécurité, le plaisir etc. Elles ont aussi la couleur de vos filtres qui sont à la fois culturels, personnels et neurologiques. Que représentent vos valeurs dans votre fonctionnement quotidien ? Elles sont les moteurs de votre motivation qui vont vous permettre d’aller vers quelque chose qui vous tient à cœur ou bien au contraire vous éloigner d’une expérience négative. Elles sont de véritables normes de référence qui peuvent être orientées vers vous-même ou vers les autres. Comment vérifier les fondements de vos valeurs ? Il est très important de savoir ce que les personnes mettent derrière leurs mots, parce que les mêmes valeurs exprimées verbalement n’ont pas le même sens. Posez-leur des questions du style : que signifie pour vous ce mot, qu’est-ce qui lui permet d’utiliser ce mot et pas un autre ? Maintenant que vous avez compris que votre système de valeurs est le centre de vos agissements et de votre état interne, vous pourrez dès aujourd’hui chercher à vérifier leurs fondements pour mieux construire votre développement dans ce système sociétal. “ Nos valeurs sont plus grandes que nos mots, peignons notre vie de nos vraies couleurs ”. =Éric Mathiasin

Jocelyn Sapotille requalifie Ravine Chaude en Espace aqualudique, René Toribio...

chantiers, et propose une nouvelle feuille de route plus réaliste, et en phase avec le cadre juridique possible pour ce type d’établissement. Le projet arrêté est revu à la baisse en termes financiers, passant de 18 millions à 8 299 050 euros, une somme en grande partie supportée par un soutien fort du Conseil régional à hauteur de 2 millions, des fonds européens pour un montant de 3 millions, le Conseil général pour 500 000 euros, le complément étant apporté par la commune, soit un effort de 2 799 052 euros. Les travaux consisteront, dans une première phase déjà commencée, à réhabiliter les bassins, les vestiaires et l’accueil administratif puis, dans un deuxième temps, le pôle spa, centre de fitness et restaurant diététique. Cette phase constituera une étape importante dans le chantier et aura valeur de symbole, puisqu’elle fixe la véritable destination de la station de Ravine Chaude, conçue désormais comme un centre de remise en forme. La dernière étape consistant à intégrer un parc aqualudique, un pôle complétant une offre de services avec une vocation ludique originale en cohérence avec les orientations arrêtées par la commune. La nouvelle appellation “Espace aqualudique René Toribio” illustre la démarche du maire, Jocelyn Sapotille, qui, sans rompre avec l’histoire de Ravine Chaude, et le legs des initiateurs de cet équipement, donne un nouvel élan marqué par le réalisme budgétaire et une inscription dans un développement durable et concerté.=J.D.

Les vestiges du centre thermal, après plusieurs années d’abandon.

maître praticien en PNL NOUVELLES Semaine N° 232 - DU 14 AU 20 NOVEMBRE 2014

65


NS 233 du 21 au 27 novembre 2014_Mise en page 1 19/11/14 19:47 Page73

B IE N V IV R E - S a nt é

Êtes-vous un instinctif ? Chaque humain est animé d’un pôle de fonctionnement qui caractérise son comportement.

C

ertains sont des émotionnels, d’autres des mentaux ou des instinctifs. Aujourd’hui, je vous invite à découvrir les caractéristiques des personnes instinctives. Animées de colère, les personnes instinctives vont très souvent réagir spontanément sans penser, ni même tenter de ressentir une émotion liée au contexte qu’elles sont en train de vivre. Elles sont représentées par trois types de profils que l’on pourrait surnommer le chef, le médiateur, ou le perfectionniste. Le chef : C’est quelqu’un qui, comme son nom l’indique, aime diriger et contrôler, qui n’aime pas du tout qu’on le contrôle. Autoritaires, les personnes de ce profil n’aiment pas la faiblesse, d’ailleurs toutes les personnes qu’elles côtoient sont considérées comme influentes ou fortes de caractère. La colère est leur jouissance, ces personnes se sentent fortement excitées quand elles sont fâchées. Paradoxalement, elles ont beaucoup d’estime pour les personnes qui leur tiennent tête. Les médiateurs : ce sont des personnes très calmes, très faciles à vivre, qui ont du mal à dire non. Très souvent, ces personnes sont souvent dans la procrastination (elles renvoient toujours à plus tard ce qu’elles ont à faire). Très passives, elles ont du mal à prendre une décision et attendent qu’on les pousse à le faire. Elles font tout pour garder l’équilibre d’un groupe, ayant peur d’être éjectées. Même si elles sont très calmes, il ne faut pas les pousser à bout parce que la colère pourrait très vite les rattraper. Les perfectionnistes : ce sont des personnes qui sont très exigeantes avec elles-mêmes, elles veulent que tout soit parfait. Elles sont souvent en dialogue interne, et répriment très souvent leur colère. De nature idéologique très élevée, elles se mettent beaucoup la pression. Maintenant que vous connaissez les profils qui proviennent du pole instinctif, je vous laisse analyser votre personne afin de vérifier si vous êtes un instinctif ou pas. Si ce n’est pas le cas, vous vous attacherez au prochain article à découvrir si vous faites partie de la catégorie des personnes émotionnelles. =Éric Mathiasin maître praticien en PNL

Augmentation de la bronchiolite en Guadeloupe Selon le dernier point épidémiologique régional de l’institut de veille sanitaire, le nombre de cas de bronchiolite vus en médecine de ville a dépassé brutalement les valeurs maximales. 130 cas estimés, dans la troisième semaine du mois d’octobre, soit 4 fois le nombre estimé deux semaines auparavant. Au total 230 cas d’enfants atteints dont 63 passages aux urgences pédiatriques. Ces données constituent le début d’une épidémie de bronchiolite. En Martinique, 435 cas ont été estimés depuis le début de l’épidémie. Pour protéger la santé des nourrissons, il est important de diffuser les mesures =A.M. préventives, cette maladie étant très contagieuse.

La tétine ou le pouce, “tu dois arrêter ! ” Substituts du sein maternel, les bébés et jeunes enfants en sont accros. Les habitudes de succion présentent plusieurs inconvénients surtout après deux ans. La mâchoire supérieure peut s’avancer, les dents se déplacent vers l’avant et elles entravent l’articulation lorsque l’enfant apprend à parler. En ce qui concerne le pouce, mieux vaut arrêter très tôt. Concernant la tétine, il en existe qui sont adaptées à la morphologie des enfants, à bout rond à la naissance puis de forme physiologique lorsqu’il grandit. Mais qu’il s’agisse de la tétine ou du pouce, mieux vaut arrêter le plus tôt possible. En général, la tétine et le pouce renvoient à la faim, la tristesse ou la colère, ils réconfortent les petits, donc pourquoi ne pas remplacer tout cela par des câlins, des divertissements ? Leur ôter sèchement la tétine ou le pouce de la bouche, les perturbera. Votre médecin sera le plus apte à vous conseiller les attitudes à adopter et la stratégie qui fasse oublier aux enfants ce mauvais ami.

Le sport, c’est dehors ! Les conclusions d’une nouvelle étude concernant l’air des salles de sport révèlent qu’il est préférable de pratiquer une activité sportive en extérieur que de s’enfermer dans une salle dont l’air est chargé de toxines. Ainsi, du dioxyde de carbone, du monoxyde de carbone et de l’ozone sont contenus dans l’air d’une salle où se pratiquent des activités sportives, sans oublier de fortes concentrations en particules de poussière, des substances chimiques issues des produits ménagers, ainsi que de la peinture et en particulier du formaldéhyde. Donc mieux vaut aller courir en bord de plage ou dans la forêt. NOUVELLES Semaine N° 233 - DU 21 AU 27 NOVEMBRE 2014

73

Profile for HappyFreeButterflySpirit

Guide de Votre Développement Personnel : Les Conseils D'Eric MATHIASIN, Coach / Formateur PNL / CERF  

Retrouvez les conseils d'Eric MATHIASIN, Coach / Formateur certifié international PNL, EXTRAITS du Magazine NOUVELLES SEMAINES 1er réseau ce...

Guide de Votre Développement Personnel : Les Conseils D'Eric MATHIASIN, Coach / Formateur PNL / CERF  

Retrouvez les conseils d'Eric MATHIASIN, Coach / Formateur certifié international PNL, EXTRAITS du Magazine NOUVELLES SEMAINES 1er réseau ce...

Profile for mmcom
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded